Un mois sans achat

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un mois sans achat

Message par Mandurah le Mar 3 Nov 2009 - 11:28

J'ai décidé qu'en novembre, du 8 novembre au 7 décembre très exactement (pour des raisons techniques), ce serait mon mois sans achat! principe: je n'achète absolument rien pour moi que ce qui est vraiment vital (nourriture), et même là, je choisis conscienscieusement. J'en ai parlé à mon homme, pour qu'il comprenne quelle mouche va me piquer, Smile, et il a dit qu'il allait faire pareil! donc dans quelques jours, un mois d'abstinence!

Avez-vous déjà fait cela? Est-ce peut-être même votre mode de vie? Je veux en apprendre quelle place prend la consommation dans mon quotidien...
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par wiine le Mar 3 Nov 2009 - 12:32

Nous essayons de le faire en effet, et cela peut s'avérer très facile !
il suffit déjà par exemple de ne faire tes courses qu'une fois par mois pour l'indispensable, ainsi, si tu as une propension à la tentation devant les rayons, tu achètes moins. Tout dépend de ta dépendance (et oui, c'est le mot!) à la consommation.
Par ailleurs, nous avons toujours des combines pour moins acheter. On se rend compte en faisant ce genre de démarche combien la consommation rythme notre vie !
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raffa le Mar 3 Nov 2009 - 17:28

Bonne initiative Smile

Perso je n'achète plus grand chose pour moi, je dirais moins de 5 fois par an désormais (dépend des années bien sûr), en général des livres ou des BD (et encore je les fait souvent passer dans mes anniversaires/Noël comme ça tout le monde est content, le "je ne veux rien, j'ai besoin de rien ou alors un truc fabriqué avec amuuuurr" ne passant pas du tout Wink ) et une ou deux sorties culture (ciné par exemple). L'essentiel de ma consommation c'est la nourriture oui et quelques billets de bus ou de train.

D'ailleurs je me demandais ce que vous considériez comme des achats pour soi ? (genre des fringues des cosmétiques ? livres dvd ? quoi d'autres ? )

Si il y a les cigarettes qui sont de l'ordre du total inutile-dépendance... Mais bon... A part ça (même les briquets je les recharge)

Par contre j'achète plus souvent des choses pour la maison ou le jardin (genre plantes, pot de fleur, planches, tournevis, moustiquaires extincteur ce genre de chose mais bon en général on l'achète une fois et c'est bon Wink ).

Pour mon activité indépendante je suis quasi obligée de faire des frais (sinon c'est pas 'normal', quand on est indépendant on doit faire tourner l'économie ... en gros). Et ça m'ennuie bien d'ailleurs. J'achète essentiellement des livres encore... Et j'en achète plus que j'en ai réellement besoin. Crying or Very sad Même pour le rayon papèterie je n'ai pas besoin de grand chose puisque je recycle toutes les feuilles de brouillons (j'arrive au bout de ma rame de papier blanc que j'ai depuis... 10 ans !) et enveloppe, j'ai toujours des stylos, des bics et des fournitures de mon enfance et mes études, et je n'imprime pas grand chose, juste ce qui est "obligatoire". j'achète 1 à 2 cartouches d'encre par an par exemple (la cartouche couleur durant en général 2 ans). J'essaye de faire des frais disons utile (par exemple j'ai acheté la première année un déchiqueteur de papier, et j'utilise le résultat en isolation ou en rembourrage, etc.) ou lié à l'informatique (clé usb, dvd à graver etc. mais là encore une fois qu'on en a un peu il faut en avoir l'usage et y'a pas toujours de quoi : je grave assez peu). Tous les ans je me tord le cerveau pour trouver qqs trucs à acheter qui ne soit pas trop un cas de conscience pour moi. (d'autres à ma place aurait déjà remplacer mon vieil ordi et surtout mon vieil écran 17 pouces qui prend toute la place Wink )

Par contre je ne suis pas dépendante de la consommation et j'aime bien flâner dans les petites boutiques et même les grosses sans rien acheter du tout, discuter avec les vendeurs etc. (et sans même avoir envie d'acheter quoique ce soit, au contraire... souvent plus pour me donner des idées de bricolage ou autre "tiens c'est pratique/sympa ça comment je pourrais le faire moi même ?" ou simplement prendre la température de la "société" et de son évolution histoire de ne pas être totalement larguée) mais ça c'est parceque j'habite en ville, par contre j'ai du mal à supporter les rues et centres commerciaux en plein samedi après-midi, beaucoup trop de monde, et beaucoup trop de "clones" (je veux dire tous habillés, voire coiffés, de la même façon).

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Mar 3 Nov 2009 - 20:18

Ce que je considère comme un achat pour moi, c'est
- évidemment, d'abord tout ce qui m'est directement destiné: fringues, cosmétiques (mais je suis en abstinence depuis 10 mois donc ça je gère! Smile ), livres, magazines (c'est pour les livres que ça va être dur), objets, que sais-je encore...
- également tout ce qui concerne la maison. C'est sûr, si un fusible saute, je le remplacerai - quand même! Mais par exemple, on a acheté un rateau à feuilles - eh bien ça, ou quelque accessoire que ce soit pour la cuisine, ou tout objet de déco, rien de ça ce mois-ci.
- la nourriture: évidemment, je ne vais pas faire de grève de la faim, pas mon genre! mais en profiter pour réfléchir un peu plus à ce que j'achète, et comment faire plus sain. Donc, ok pour les ingrédients à la préparation d'un gâteau, mais pas de gâteau du rayon pâtisserie. Là aussi, se contenter vraiment des essentiels.
- seule exception: les cadeaux. Par exemple c'est l'anniversaire de ma belle-mère ce mois-ci, et je me vois mal le zapper (surtout qu'elle est très prisonnière de la consommation... ne rien offrir = déclaration de guerre!). Cela dit, comme je risque de ne pas la voir ce mois-ci, ce sera peut-être acheté plus tard! Enfin bref, je ne veux pas "punir" ceux qui ne comprendraient pas.

Mais ce sera sobriété à tous les étages! Smile

Contrairement à toi Raffa, ce n'est pas toujours simple de faire les boutiques. Je les fais peu, et dans la mesure où je reste chez moi, rien ne me manque, globalement. Par contre j'ai le sentiment de prendre un "risque" en entrant dans un magasin, de tomber sur quelque chose qui me fera vraiment envie. Pour l'instant je résous le problème en repoussant l'achat: ne jamais acheter dès la première fois, sauf certitude absolue (ex: acheté samedi un magnifique coffret de 100 cartes postales, illustrations tirées de récits pour enfants, 15 euros les 100 cartes, elles sont tellement belles que je vais en décorer la maison et en envoyer à mes amies).

En tout cas, pour un mois, je règle la question: pas d'achat, point. Et justement, je veux me voir réagir à la frustration. L'ayant beaucoup ressentie enfant, j'ai du mal à la supporter adulte, c'est un message de contrainte, de rejet, de mépris des envies que l'enfant en moi entend, alors que j'ai trente ans et compris que s'offrir quelque chose n'est pas vital!
Des petits démons à exorciser en somme, et comme c'est de l'ordre du ressenti, quoi de mieux que de se mettre en situation de ressentir...

Quelle force quand même d'être heureux avec rien...

Ah, seule "gloire" à mon actif: je n'ai jamais fumé ne serait-ce qu'un gramme de tabac (sauf passivement bien sûr!). Mais là ça n'a pas tout à fait à voir avec la consommation compulsive...
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par -Françoise- le Mar 3 Nov 2009 - 20:32

Je ne vois pas trop l'intérêt de faire un mois sans achat scratch
Autant je comprends et admire un comportement comme celui de Raffa, autant ce mois passé à ne rien acheter où plutôt à reporter mes achats au mois suivant me semble inutile. Ca ne me ferait pas progresser, ça ne soulagerait même pas la planète.

Peut-être est-ce parce qu’au fond de moi, ça fait bien longtemps que je sais que je ne suis pas une grande consommatrice. Un moi sans rien m'acheter, ça me parait presque ....normal. Peut-être est-ce utile pour les consommateurs(trices) effréné(e)s : une sorte de désintoxication?

J'aurais pu comprendre ta démarche si elle couvrait la période 07/12 au 06/01. Il y aurait eut, là, une véritable signification !!Pour toi, pour ton entourage, et pour la planète. A condition de ne pas se précipiter sur les soldes en janvier. Rolling Eyes

note: message envoyé sans avoir lu le précédant
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par floriali le Mar 3 Nov 2009 - 21:23

Oui ça peut être utile quand on est accro aux petits achats, genre je vais dans le centre de Paris et si je vais chez Gibert je sais que je vais acheter forcèment un truc... A ma décharge chez Gibert j'achète le plus possible les livres et les dvd d'occasion (le plus souvent en très bon état)
Je suis contente de rentrer chez moi sans avoir rien acheter ou alors juste ce qui était prévu depuis longtemps...
C'est une petite victoire sur mes compulsions !
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Mar 3 Nov 2009 - 21:34

Françoise, on ne vit pas toutes de la même façon, on n'a pas tous des comptes à régler avec la consommation. Je prends ce mois comme une expérience. Qui sait si ça ne fera rien pour la planète? c'est peut-être le début d'une autre façon de vivre?

En tout cas je n'en parle pas pour guetter l'approbation, juste pour savoir si certaines ont déjà fonctionné comme ça. Wink
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par floriali le Mar 3 Nov 2009 - 21:38

Bon moi en fait mon défi c'est plutôt une ou 2 sans achat....
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par -Françoise- le Mar 3 Nov 2009 - 22:07

Mandurah a écrit:C'est peut-être le début d'une autre façon de vivre?
Ben oui, c'est pour ça que je me demandais si tu considérais cette expérience comme une sorte de désintoxication. Smile
C'est juste que je voulais exprimer le fait que selon moi, cette expérience ne peut pas être un but en soit. Mais qu'elle puisse produire un déclic, je n'en doute pas.


Mandurah a écrit:En tout cas je n'en parle pas pour guetter l'approbation
Et tu as bien raison. Wink Je fonctionne comme ça également.

Floriali, tu parles d'une ou deux ..quoi sans achat ?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par le grizzly le Mar 3 Nov 2009 - 22:41

mon mari va le plus souvent faire les courses car il jubile quand il peut revenir avec le sentiment d'avoir "fait une affaire"....
je fuis les grands magasins; j'achéte mes légumes au producteur bio, le peu de viande que nous mangeons est acheté dans une ferme à proximité et quand il m'arrive d'aller dans le supermarché le plus proche, je n"ai envie de rien acheter, tout me dégoute (" de la merde!!!"), je fais un bref passage au rayon bio et quelques détours sucrés pour les enfants (plus chocolat pour moi.... j'avoue...j' ai pas encore réussi à m'en dégouter!!!!).
quand je dois aller avec mes enfants (ados) pour acheter des vêtements , au bout d'une demi heure , je sature et je n'ai plus qu'une envie: rentrer chez moi!
Je ne m'achéte pratiquement jamais de vêtements et je me suis rendue compte que, lorsque je ne mettais plus l'un des miens et que je voulais le donner, il était dans un tel état que son seul destin possible était une transformation en chiffons...
enfin bref, je deteste les magasins et moins j'y suis , mieux je me sens.

le grizzly

Date d'inscription : 05/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par wiine le Mar 3 Nov 2009 - 23:52

En tout cas, pour un mois, je règle la question: pas d'achat, point. Et justement, je veux me voir réagir à la frustration. L'ayant beaucoup ressentie enfant, j'ai du mal à la supporter adulte, c'est un message de contrainte, de rejet, de mépris des envies que l'enfant en moi entend, alors que j'ai trente ans et compris que s'offrir quelque chose n'est pas vital!
Ce n'est pas ce que l'on appelle l'achat compulsif ? Wink
Compenser la frustration par l'achat... J'ai connu aussi il y a quelques années : j'en étais arrivée à dépenser près de 100 € par semaine dans les boutiques à certaines périodes !!!
Jusqu'à me rendre compte que, une fois rentrée chez moi et la frénésie passée, je ne savais plus quoi faire de ces achats et en ressentais à la fois de la culpabilité et de la tristesse... Et aussi jusqu'à ce que nous rencontrions des problèmes financiers. La consommation peut être une vraie dépendance psychologique !
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par iria le Mer 4 Nov 2009 - 6:22

Je trouve que c'est une expérience très intéressante à mener. Dans mon cas, ce serait pour comprendre mon rapport à la consommation et mes habitudes.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Inachis le Mer 4 Nov 2009 - 8:06

Je rejoins un peu Raffa.
Mon dernier achat, c'est le livre de Philippe Lahille "Vivre simplement pour vivre mieux".
A part quelques livres ou BD, je n'achète que ce qui m'apparaît indispensable.
Evidemment l'indispensable n'est sans doute pas le même pour chacun !

Les magasins que je fréquente régulièrement sont la petite boutique bio de mon village, la ferme maraîchère pour les paniers de fruits et légumes, la ferme d'élevage pour le lait et les oeufs, la boulangerie pour la farine, et une moyenne surface pour la nourriture de mes chats et mon chien.

Occasionnellement, je vais dans une épicerie traditionnelle quand il manque quelque chose mais c'est très rare.
Je trouve mes vêtements dans un SEL ou chez des amies avec qui je troque.

Il n'y a que pour les chaussures que je vais en magasin spécialisé, où j'ai une carte de fidélité depuis 10 ans (il y a 3 lignes remplies !).

Les commerçants ne feront jamais fortune avec moi, malheureusement pour eux, mais je suis ainsi depuis que je suis adulte, sans doute par réaction vis-à-vis de mon éducation, où j'étais envahie de biens matériels (sensés sans doute compenser le manque d'attention et d'amour de mes parents).
avatar
Inachis

Localisation : Philippeville - Belgique
Date d'inscription : 08/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Reinette le Mer 4 Nov 2009 - 9:02

S'il n'y avait que moi, je pourrais me passer du superflu. Je ne m'achète que rarement des affaires perso, car je déteste faire les magasins pour moi et je déteste les stéréotypes. Donc, je n'achèterais que l'alimentaire et le nécessaire au ménage. Là je viens de me racheter des affaires, ça ne m'était pas arrivé depuis, plus d'un an au moins. Je fais durer longtemps mes affaires.

Mais voilà, j'ai un enfant, il faut la rhabiller régulièrement (ça grandit vite ces petits machins !), et je ne conçois pas de ne pas la gâter de temps à autre, si ce n'est pas une babiole (ben oui je craque des fois), c'est une douceur achetée chez le confiseur, ou une sortie payante.

Et il y a les livres magazines musiques expos, pour moi ce n'est pas du superflu. Même si je privilégie le gratuit (encore que même la bibliothèque n'est pas gratuite en ce qui concerne la musique), il y a quand même des achats, même si ce n'est que de la billetterie (plus rare quand même).

Et surtout, mon compagnon consomme. De la technologie, de la culture, pour l'essentiel, donc d'une façon ou d'une autre, les achats entrent chez nous.

Ah mon dernier achat, c'est le HS de Courrier international La vie meilleure, changer de modèle face à la crise.

Reinette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Mer 4 Nov 2009 - 10:18

Inachis, tu as raison, le superflu n'est pas le même pour tous. Vivre sans lire, autant ne pas vivre, en ce qui me concerne! mais pour autant je peux aussi me tourner plus souvent vers la bibliothèque Wink.

Wiine, ce n'était quand même pas compulsif dans mon cas, je n'ai jamais acheté quelque chose juste par plaisir d'acheter (pour moi, acheter n'a aucun intérêt si ça n'apporte pas quelque chose qu'on voulait!). Par contre, la transition étudiante archifauchée/salariée plutôt à l'aise a été source de questions. Je me rends compte que mon seuil de prix en général a énormément augmenté, et c'est déjà un piège de la consommation: tu peux te permettre plus, donc tu finis par considérer comme normal de payer, même cher, pour telle ou telle chose, donc tu trouves que tu gagnes juste ce qu'il faut, donc tu n'imagines pas travailler moins ou tu commences à te plaindre...
Berk berk berk! Je me trouve très bien payée pour ce que je fais (mais dans mon milieu, si tu dis ça on te dévisage comme l'envoyé du diable!), et ma situation est tout ce qu'il y a de plus confortable. A partir de là, je voudrais au contraire reconsidérer les besoins matériels et ne jamais les voir comme évidents et indiscutables, vu que bien peu le sont...

Et je ne cherche pas non plus un ascétisme absolu: m'interdire définitivement tout achat, quoi qu'il arrive. De la mesure avant toute chose... C'est un peu comme un régime (enfin j'imagine, je n'en ai jamais essayé): si on s'interdit tout, on a envie de tout, et on ne tient pas. Si on ne s'interdit rien, mais qu'on veut rester dans une mesure acceptable pour soi, on a envie de beaucoup moins de choses, et quand bien même, ça a moins de conséquences....

Bon, il faut que je me la boucle, là Laughing bavarde que je suis!
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par odyssée le Mer 4 Nov 2009 - 14:45

Mandurah,
Connais-tu ce site ? http://compact.over-blog.com/
avatar
odyssée

Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Tchoulie le Mer 4 Nov 2009 - 17:18

Mandurah a écrit:Par contre, la transition étudiante archifauchée/salariée plutôt à l'aise a été source de questions. Je me rends compte que mon seuil de prix en général a énormément augmenté, et c'est déjà un piège de la consommation: tu peux te permettre plus, donc tu finis par considérer comme normal de payer, même cher, pour telle ou telle chose, donc tu trouves que tu gagnes juste ce qu'il faut, donc tu n'imagines pas travailler moins ou tu commences à te plaindre...

Entièrement d'accord !
Ca pourrait d'ailleurs faire l'objet d'un sujet à part entière : pourquoi on n'est jamais assez riche ou comment la richesse crée le besoin ? scratch

Tchoulie

Localisation : Sarthe (France)
Date d'inscription : 08/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Romarine le Mer 4 Nov 2009 - 18:31

Moi, il m'arrive de faire une semaine sans achat.
Je n'achète que la nourriture. C'est environ 1X par mois.
J'ai fait cela aussi au début de l'été (pas d'achat de vêtements car on devait utiliser ce qu'on avait). Au début de l'année scolaire, achat uniquement pour les enfants d'un nombre déterminé de vêtements.
(pantalons, 1 manteau d'hiver, 1 paire de chaussures d'hiver).

Entre les changements de saison, je n'achète pas de vêtements.
Pour les pulls, j'achète de la laine car je fais les pulls moi-même pour les enfants (depuis 15 ans). (en réalité je pense que ça coûte plus cher que de les acheter faits, mais c'est de la vraie laine et ils sont solides !)

Un pull comme ça dure plusieurs années (même pour les enfants)

J'ai fait une robe en laine pour ma fille : j'étais vraiment étonnée de voir le nombre d'années qu'elle a pu la mettre. Mais c'est uniquement pour les grands froids.

Je veille à acheter des objets durables. en matière dégradable ou recyclable et pas en plastic.

Je n'aime plus du tout les magasins et encore moins les grandes surfaces. Je trouve qu'on y trouve de plus en plus de choses inutiles.

Quand je passe près des magasins, je me dis : "encore tout un tas de choses que je ne voudrais pas".



J'ai un peu essayé la couture : je me suis abonnée à une revue de couture et tricot
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par so2m le Mer 4 Nov 2009 - 22:49

Un mois sans achat pour moi me semble très facile de prime abord, puis après mure réflexion ça le devient moins. Je m'explique : acheter = payer pour un bien ou un service, on est d'accord ?

Si je pars du principe que je n'achète que ce dont j'ai besoin, à part de quoi me nourrir, qu’ai-je réellement besoin d’acheter ? Rien ! A moins que par manque de chance je tombe malade et aie besoin de me soigner. De quoi me vêtir ? Sans avoir une garde-robe délirante j'ai bien assez pour me vêtir et me chausser jusqu'à l'hiver prochain, voire bien plus sans problème (mes vêtements de travail me sont fournis, ça aide un peu, je le reconnais). Je suis bien obligée d'acheter du maquillage, obligation professionnelle incontournable mais j'en porte si peu que je n'achète guère plus de deux articles par an. Il faut dire que je finis tout, jusqu'à la dernière goutte ou milligramme, je n'en vois donc jamais le bout.


Pour ce qui est des loisirs, là ça se corse. A part à sortir de chez moi et partir faire une promenade à pied, pas de problème, car même en vivant en ville, je suis très rarement tentée de faire les boutiques. Si j'ai un vrai besoin bien précis je sais généralement où aller car ça me barbe au plus haut point de chercher à dénicher un vêtement qui me plaira et m’ira. (Chez nous c'est Chéridou qui aime entrer voir ce qui se fait de nouveau, rien de tel pour ressortir en passant par la caisse). Je n'aime ni les bains de foule ni les lumières agressives des boutiques d'autant que je ne supporte pas qu'on me créé de faux besoins. Je ne crains donc pas d'être piégée, surtout s'il faut essayer un article dans une boutique de vêtements (ma hantise), là c'est carrément rédhibitoire ! Mon réflexe est : en ai-je besoin ? Dans 90% des cas la réponse est non et pour en finir avec mes 5% de malhonnête la question suivante règle tout : où vas-tu encore caser ça ? Le seul danger potentiel est de croiser sur mon chemin une bonne librairie de quartier... ceci dit, depuis mon expérience réussie de test du désencombrement de la bibliothèque je me sens un peu mieux armée pour "tenter" de résister !


Si j'élargis un peu la réflexion, j'ai besoin de faire du sport pour mon bien-être (j'ai déjà mon équipement, je n'ai qu'à acheter mon droit d'entrée aux installations ce qui ne revient à acheter un service - la mise à disposition d'une piscine propre et agréable, par exemple). Pour ce qui est de mes envies proches du besoin, mes deux loisirs préférés sont la lecture (j'emprunte tous azimuts) et le cinéma (je suis là aussi obligée de payer ma place). Autrement j'occupe une partie de mon temps libre à m'informer et à communiquer, souvent via le net ou par téléphone, et là il faut bien que "j'achète" mes abonnements pour la fourniture de l'électricité et celle de la ligne de téléphone. Et je ne peux pas me passer d'électricité, ne serait-ce que pour éclairer mon appartement ! Sans parler de ses multiples autres usages incontournables, en tout cas pour des citadins vivant en immeuble.

Donc un mois sans achat me semble au final impossible. Néanmoins ma grande résolution pour 2010 sera de ne pas m’acheter d’objets, vêtements, livre ou tout autre produit neuf au maximum. C’est pour moi, comme plusieurs d’entre vous l’ont dit une manière des’interroger, réfléchir et de s’engager en matière de consommation.
Je me suis même enfin décidée à apprendre à coudre en 2010 (cette décision est le fruit de mes récentes découvertes !). Je suis née en 1968 et à cette époque-là dans les écoles, au nom du féminisme, il était mal venu  d’apprendre à coudre aux petites filles. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, n’est ce pas ? Wink

so2m
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raffa le Jeu 5 Nov 2009 - 9:02

Je vais préciser mon post précédent suite à vos commentaires, quand je dis que j'aime bien aller dans les petites boutiques et parfois les grandes il faut peut-être ajouter que je ne supporte pas du tout les magasins de fringues de n'importe quel taille (quand j'achète des fringues c'est en général d'occase, dans l'un des mag bio ou sur un salon bio mais c'est extrêmement rare que j'achète des fringues, je parle en année) et aucune moyenne et grande surface. En dehors de mes 2 mags bio, du fromager et de la supérette du coin, les magasins que je visite (car il s'agit de visite) en général une à deux fois par mois ce sont en premier lieu des libraires puis des magasins de bricolage, puis de déco et enfin des magasins spécialisés (genre herboristerie, droguerie, sports nature, etc. + ceux que fréquente mon homme de son côté) J'y connais les proprio ou les vendeurs, depuis plusieurs années (comme au mag bio d'ailleurs) voire j'y ai bossé Wink C'est pour moi plus du lien social que du lien marchand.

SInon pour ce qui est de ta réflexion so2m, j'avais réfléchi il y a bien longtemps au fait que dans nos vies moderne... même simplement dormir et faire l'amour coutait de l'argent.

Ceci dit on peut faire du sport sans abonnement (dépend du sport) pour les films on peut les louer en médiathèque. Ce n'est pas tout à fait un achat pour moi (ce n'est parcequ'on dépense de l'argent que l'on fait un achat, enfin pour moi, surtout quand le résultat n'est pas une possession matérielle à usage individuel), c'est une cotisation pour un service rendu à la collectivité. Maintenant faut voir combien sont loués et à quelle fréquence cela peut effectivement devenir un achat "inconsidéré", de la consommasssionite aigüe. Mais quand on a pas la télé par exemple, je crois que si on aime les films cela devient difficile de faire autrement que d'en louer ou d'aller en voir chez des amis de temps en temps (ça nous faisons régulièrement aussi). Dans mon quartier il y a un tout petit ciné club tous les dimanches. Faut juste accepter de ne pas voir les films à leur sortie, mais bon attendre quelques mois de plus au fond cela ne change pas grand chose... Encore une fois la simplicité volontaire ce n'est pas forcément vivre en ermite et en ascète et se priver de tout par plaisir de se priver Wink S'agit juste de réfléchir à ses besoins/envies/désirs et à leur réelle pertinence.

Sinon pour ce qui est du tricot et de la couture. J'ai appris la couture vers 26 ans si je me souviens et le tricot il y a 2 ou 3 ans seulement. Effectivement je trouve cela "grave" que dans nos sociétés, filles et garçons, ne savent pas recoudre un bouton ou tricoter une écharpe à l'âge adulte ! Par contre je confirme que cela revient bien souvent plus cher (surtout en tenant compte du "temps de travail") de se faire soi même de beaux vêtements bien solides et durables que d'acheter une kakaille chinoise. Il faut le plus possible profiter des soldes de tissus et de laines.


Dernière édition par Raffa le Jeu 5 Nov 2009 - 9:29, édité 4 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raymond Pin le Jeu 5 Nov 2009 - 9:15

pour moi, c'est 3 semaines sans achats...tout au long de l'année, puisque c'est la fréquence à laquelle je descends en ville m'approvisionner.
Cela nécessite un peu d'organisation (beaucoup de stock) et un grand congélateur.
Le meilleur moyen d'éviter la tentation, c'est de ne pas s'y soumettre !
En habitant loin des commerces, on n'est pas tenté, pas même d'aller au bistrot.

Par contre, j'achète des livres via internet, puis je les revends de la même manière


Dernière édition par raymond pin le Jeu 5 Nov 2009 - 17:53, édité 1 fois

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Cerise le Jeu 5 Nov 2009 - 10:07

"sans achats" comme la journée, ça m'a toujours laissée perplexe... il faudrait presque faire un cahier des charges Wink
on dépense forcément (ne serait-ce que les frais fixes : abonnements, loyers etc), je pense qu'il faudrait préciser "sans achats autres que... ( liste)" à établir en fonction de chacun.
la comparaison avec l'alimentation ou un régime est intéressante. il m'est déjà arrivé de faire des cures de ceci ou de sans cela Wink ça permet de faire un nettoyage, de voir ce qui nous convient ou pas... mais attention aussi si c'est vécu comme de la privation : une fois le délai qu'on s'est fixé on risque de retourner aux aliments/habitudes dont finalement on avait été frustré.
Je n'éprouve pas l'envie de faire ce genre d'expérience, parce qu'à force, c'est devenu un automatisme que tel achat en "extra" ne me servira à rien ( à force de m'être faite avoir Wink ), mais je n'exclue pas la notion de plaisir sinon je sais que la frustration à la longue va s'accumuler et qu'un jour où l'autre elle conduira à un achat inconsidéré "compensatoire". le phénomène est assez connu.
Les postes prioritaires pour moi sont la nourriture ( là je peux tenir sans acheter au moins une semaine, voire bien plus en vivant sur les stocks), après les livres, ce qui concerne la maison (mais là il y a beaucoup de récup donc ça ne compte pas trop, sauf que je suis sensible aux beaux objets, je n'exclue pas d'acheter une oeuvre d'art par ex, à prix raisonnable bien sûr), les fringues très rares achats que je regrette le plus souvent : récup, ou home made ( de moins en moins), les chaussures : 1 achat important tous les 2 ans environ (je mise sur du solide). les "extras" de l'ordre du loisir, auxquels je ne tiens pas à renoncer : activités comme poterie, danse, natation... ça n'est pas forcément cher.
Par contre, dans les domaines qui m'intéressent ( livres, alimentation bio, quincailleries/bricolage/appareilage ménager, mercerie... ) j'ai beaucoup de mal à sortir d' une boutique tenue par en évidence la personne qui en est le patron sans rien acheter, surtout si j'ai papoté : sans doute parce que j'ai été épicière dans une vie antérieure Wink
ça ne me le fait pas dans une grande surface ou avec des vendeurs.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Invité le Jeu 5 Nov 2009 - 10:33

cerise a écrit:on dépense forcément (ne serait-ce que les frais fixes : abonnements, loyers etc), je pense qu'il faudrait préciser "sans achats autres que... ( liste)" à établir en fonction de chacun.
1 achat important tous les 2 ans environ (je mise sur du solide).

oui, mon idée est plutot celle de passer un certain laps de temps sans commettre l'acte d'achat direct, c'est à dire payer pour obtenir immédiatement un bien ou un service. C'est très différent de ne pas consommer, ce qui est une idiotie puisque c'est impossible : il faut bien manger chaque jour et faire couler de l'eau au robinet...

Pour les achats importants, je suis tout à fait d'accord : je préfère faire un effort financier plus conséquent afin d'obtenir un article de bonne qualité, donc durable, et généralement mieux à même d'être réparé (car le pas cher est conçu pour être jetable et non réparable)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Jeu 5 Nov 2009 - 17:36

Odyssée, oui Wink je connais le blog compact, je l'ai lu en entier le mois dernier, beaucoup de réflexions intéressantes!

Tout à fait d'accord avec ce que vous dites pour la plupart: vivre sans consommer c'est illusoire, et par "achat" j'entends tout objet ou service à payer immédiatement (y compris le cinéma, en ce qui me concerne, je peux bien m'en passer un mois! même si mon ambition n'est pas de ne plus y mettre les pieds), autre que les charges. Je ne vais pas interrompre d'un coup l'abonnement internet et l'EDF pour un mois, d'abord je vois mal comment, et puis même chose, je veux bien renoncer à faire le plein de ma voiture mais pas sûr que mon employeur voie l'intérêt de ma démarche avec bienveillance!
Mais même sur ces postes de dépense assez incompressibles (pour moi, pas objectivement), je voudrais compresser autrement: faire encore plus attention à l'eau, la consommation d'électricité, etc. ça me paraîtrait complètement contradictoire de ne vouloir rien acheter et de couler un plein en roulant trop vite! Et maintenant que consommer est devenu un loisir non seulement ordinaire, mais célébré par la société (et nous voilà déjà retombant dans le martelage pré-Noël, début novembre!), ça me fera plaisir je pense de sentir le plus possible à quel point c'est un jeu de dupe.

Ah le tricot...Quand j'étais ado je tricotais en lisant, grave erreur: j'ai voulu me faire une écharpe, mais j'ai lu toute la Recherche de Proust et j'ai fait une couverture! Very Happy très moche d'ailleurs, mais c'était avec les vieilles pelotes échouées au grenier, alors c'est moins grave...

Je ne compte pas renoncer à aller au sport non plus, vu que la cotisation annuelle est payée et qu'on n'y peut rien changer, quel intérêt? Ce serait un bon prétexte pour ma flemme... Smile Au passage, et le HS sera bref, je me disais l'autre jour que je fais l'activité la moins SV du monde: l'escrime, dix minutes pour s'habiller, des superpositions partout, le branchement dans le dos, sans parler du masque... Heureusement que tout est prêté par le club!
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Invité le Jeu 5 Nov 2009 - 17:57

Mandurah a écrit: nous voilà déjà retombant dans le martelage pré-Noël, début novembre
quel martelage ? je ne subis rien, en ce qui me concerne.
Ah oui, il faut que je précise que je ne regarde pas le téléviseur, et n'écoute la radio qu'avec parcimonie, en des moments choisis.
Je refuse de subir (la publicité, par exemple) en ne lui donnant pas de prise sur moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Jeu 5 Nov 2009 - 23:22

Rien qu'en marchant dans la rue, je subis les décorations de Noël prêtes à être illuminées! Wink
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par wiine le Ven 6 Nov 2009 - 8:40

Même sur ce forum, on retrouve des pubs... Wink
Bon courage en tout cas dans ta démarche ! C'est simplement une habitude à (re)prendre.
Moi ce que j'avais fait pour moi, c'est que je repensais toujours à mon enfance : pas de sous et pas de martelage de pubs, donc pas de tentation d'acheter (je ne regardais pas la télé quand j'étais gamine).
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Cerise le Ven 6 Nov 2009 - 8:53

pour les pubs du forum on peut les éviter avec adblock ça n'existe pas encore pour celles de la rue mais avec un peu d'entrainement on arrive à faire abstraction de la plupart Wink
si on focalise davantage sur leur laideur et leur aspect agressif, ça peut aider aussi.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Invité le Ven 6 Nov 2009 - 9:19

il est en effet difficile d'échapper à l'agression publicitaire en ville. Pour le visuel, on peut regarder ses pieds en marchant, ou lire un livre dans les transports en commun, mais pour le sonore (dans les magasins par exemple) c'est impossible.
Des associations comme Paysages de France et Résistance à l'agression publicitaire s'occupent de ces problèmes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Ven 6 Nov 2009 - 18:09

Et puis je me venge en montrant aux élèves à quel point on les prend pour des cibles, avec un peu de chance ils seront un peu moins dupes de la société de consommation - même si c'est difficile...
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par gaelle le Lun 9 Nov 2009 - 1:27

c'est le premier message que je poste ici mais je lis depuis plusieurs jours vos diverses expériences. Je suis entrée en sv début de cette année suite à l'abandon du boulot qui arrondissait mes fins de mois en raison d'une fibromyalgie, plus arthrose. Pour les courses, j'avoue que j'aime toujours les boutiques (pas trop souvent) mais je préfère les endroits de seconde main ou récup. Au départ, j'ai "liquidé lave-vaisselle, sèche-linge, magnétoscope etc, en contrepartie, j'ai fait quelques achats d'occase (ce que je ne savais pas fabriquer) bassine et seaux divers pour récupérer eau de pluie, de douche, de rinçage vaisselle pour le wc, jardin, nettoyage..;; un classique. J'ai démonté le couvercle de la chasse et coupé l'arrivée d'eau, je verse mes seaux d'eau dans la chasse, ainsi la pression est bonne. j'a supprimé papier wc, sauf pour invités. Ai thermo incassable avec eau tiède (chauffée sur poele à bois) et mini serviettes éponge (essuies coupés) que je lave en mini wasch (eau récupérée de la lessiveuse automatique quand je fais clair ou drap). Tout cela pour dire qu'au fil du temps, j'ai besoin de moins en moins de choses sauf pour mes chats et chiens. Je suis végétarienne depuis des années, progressivement, je n'ai plus su manger de poisson,j'achète mon lait à la ferme,je fais fromage et yaourt et cultive un petit potager. Sinon, je cuisine pissenlit plantain,ortie et autres; J'ai acheté plein de vieux bouquins à la brocante cela ne me ramène pas en arrière mais me donne des idées pour aller plus loin dans mon défi.J'étudie les plantes, les huiles essentielles, le yoga,la méditation (je pense que ça fait bel et bien partie). J'ai arrêté de fumer il y a 10 ans et de boire il y a 20 ans et en simplicité volontaire, c'est comme devenir végétarienne, les choses se font progressivement mais d'elles-même. je supprime de plus en plus mais sans plus calculer la chose. Je pense supprimer la tv depuis une semaine. Càse fait sans moi, il y a deux mois d'ici, je claironnais que j'allais élargir mon abonnement pour avoir plus de chaînes. Tout cela pour dire qu'un mois sans achat, il ne faut pas trop le décider, je vais dans des endroits " de perdition" et prends un malin plaisir à regarder ce que je n'ai plus besoin.... J'adore aussi regarder les pubs des magasins que je fréquente pour mes "4 pattes" et je dis à haute voix : ça, pas besoin, ça, pas besoin....."une vraie joie mais il faut laisser faire le temps ,quand la démarche mentale est enclenchée, le reste suit. J'espère que je me suis exprimée clairement car je n'en ai pas le sentiment

gaelle

Age : 61
Localisation : leernes belgique
Date d'inscription : 02/11/2009

http://gaellerivage.blogspace.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Invité le Lun 9 Nov 2009 - 7:59

bravo Gaelle, ton expérience est très encourageante !
Pour le végétarisme véritable (sans viande, ni poisson, ni aucune autre chair animale type fruits de mer), outre le fait que c'est bon pour la santé et pour la planète, cela représente de sacrées économies dans le budget car il n'est nullement nécessaire de remplacer les protéines animales dont on se prive, puisque on les trouve dans les produits laitiers et le soja. Seuls les végétaliens (végans) ont des carences et doivent les compenser.

Concernant le lèche-vitrine, que je ne pratique pas, lorsque je vais dans les magasins, je me pose toujours la question "ai-je vraiment BESOIN de ceci ou de cela ou en ai-je simplement ENVIE ?"
De cette manière, je suis moins frustré de ne pas m'offrir ce que de toute façon, je ne peux pas me payer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par wiine le Lun 9 Nov 2009 - 8:47

bravo également gaelle ! Smile C'est typiquement le genre de choses que je ferais si je n'avais pas des concessions à faire avec un certain Chéri... Wink Et encore j'ai de la chance, il partage la plupart de mes idées, comme celle du non-gâchis et de l'anti-consommation!
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Lys le Lun 9 Nov 2009 - 12:47

Ce topic est très intéressant =)
J'aime beaucoup lire vos témoignages, moi qui débute.
Une petite précision pour le végétarisme: ce qui compte -même si l'on mange des produits laitiers, œufs,...- est d'allier céréales (de toutes sortes) et légumineuses, et bien sûr, de varier un maximum son apport de fruits et légumes. J'étais végé avant de penser SV et je me rends compte que cela est en fait très lié. Désolée pour le HS '^^
avatar
Lys

Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Cerise le Lun 9 Nov 2009 - 13:48

Mandurah a écrit:J'ai décidé qu'en novembre, du 8 novembre au 7 décembre très exactement (pour des raisons techniques), ce serait mon mois sans achat! principe: je n'achète absolument rien pour moi que ce qui est vraiment vital (nourriture), et même là, je choisis conscienscieusement. J'en ai parlé à mon homme, pour qu'il comprenne quelle mouche va me piquer, Smile, et il a dit qu'il allait faire pareil! donc dans quelques jours, un mois d'abstinence!
Avez-vous déjà fait cela? Est-ce peut-être même votre mode de vie? Je veux en apprendre quelle place prend la consommation dans mon quotidien...
Alors ça y est Mandurah, tu as commencé ? bounce
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Lun 9 Nov 2009 - 20:01

Merci pour ton témoignage Gaelle, très intéressant! Je suis admirative de ton mode de vie, et même si je n'envisage pas exactement d'avoir le même, il y a beaucoup à en apprendre -comme de vous tous d'ailleurs. Vraiment ça fait plaisir de trouver un forum où on sent que les personnes ont une vie riche!

Oui Cerise j'ai commencé Smile et avec plaisir. Il me faut juste me surveiller. Pour les courses alimentaires aujourd'hui, j'ai pris le strict minimum, le plus basique possible, et à part que je me disais sans arrêt "Attention, hein, rien d'autre!" par peur de prendre bêtement un truc inutile sans penser à mal, c'était tout à fait suffisant. Et puis je vais en profiter pour vider un peu les placards, le congélateur, de toutes les choses qui y traînent parce qu'on n'a pas trop envie de les manger! non mais!

Je crois que je vais m'enfoncer avec délices dans la lecture et les dvd empruntés à la bibliothèque!
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raffa le Mar 10 Nov 2009 - 8:36

Je répondrais bien mais c'est hors sujet et là ça fait bcp de HS sur ce sujet lancé (thème : 1 mois sans achats). ENcore une fois n"hésitez pas à lancer un autre sujet si un thème vous en inspire d'autres, parcequ'après c'est vraiment pas simple de s'y retrouver : le moteur de recherche ne marche que sur les titres ! Je verrais bien un sujet "que faire de l'argent non dépensé grâce à la SV"

Plusieurs témoignages d'ici pourrait aussi se retrouver dans les sujets bien développés ailleurs dans le bar, par exemple
-- Où en êtes-vous sur le chemin de la simplicité ? -- ou enocre
Bilan de votre SV

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Cerise le Mar 10 Nov 2009 - 9:03

Merci Raffa, n'oublions pas que c'est d'abord le sujet de Mandurah
je vais diviser les 3 messages dans un nouveau sujet "que faire de l'argent non dépensé grâce à la SV ?" I love it
(ces opérations prennent du temps, de l'énergie... merci de votre compréhension... quand vous êtes sur un sujet, essayez de le faire évoluer constructivement, sans vous en éloigner trop)
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par toto95 le Mar 10 Nov 2009 - 9:36

Désolé d'avoir créé un nouveau sujet, je ne pensais pas être hors sujet.
J'ai du mal formuler.

Je voulais en fait interroger sur les motivations d'un mois sans achat:
- se désintoxiquer de la surconsommation?
- voir si on en est capable?

Et sur les conséquences que cela peut avoir sur nous. Je l'ai fait il y a quelques temps, pas de façons aussi programmé et aussi formelle (ce n'était pas un mois pile). Et ça a eu des conséquences que je n'avais pas prévues comme la construction d'une relation différente avec l'argent et avec le travail. Car en ayant moins besoin d'argent, j'ai eu envie d'en gagner moins pour avoir plus de temps libre. J'ai moins peur du chômage. J'ai choisi un nouveau métier, beaucoup plus précaire mais qui me plait beaucoup plus. Je suis moins stressé....

Je pense que sans sortir du sujet, on peut aussi bien se poser la question "POURQUOI?" que la question "COMMENT?"

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par magnésie le Mar 10 Nov 2009 - 9:48

toto95 a écrit:J'ai moins peur du chômage.

j'ai une amie qui, après 2 mois de chômage partiel qu'elle redoutait ("il va falloir faire attention à tout")... a tiré la conclusion que c'était génial de bosser 4 jours par semaine au lieu de 5 et qui maintenant fait ses calculs pour continuer à dépenser moins et demander un poste à 80% !
avant elle parlait beaucoup de mode, d'organisation, d'argent... maintenant elle parle de temps, de plaisir...mais je ne sais même pas si elle est consciente de sa nouvelle transformation !!!
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raffa le Mar 10 Nov 2009 - 9:59

Car en ayant moins besoin d'argent, j'ai eu envie d'en gagner moins pour avoir plus de temps libre. J'ai moins peur du chômage. J'ai choisi un nouveau métier, beaucoup plus précaire mais qui me plait beaucoup plus. Je suis moins stressé....

cheers Pour moi c'est là l'un des buts de la SV (retrouver le temps) celui où on arrive toujours à un moment ou l'autre, doucement mais sûrement.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raymond Pin le Mar 10 Nov 2009 - 10:26

oui, le gain en qualité de vie est inestimable, et ne se monnaye pas.

Pour en revenir à COMMENT passer un mois sans achat, je me souviens que j'ai vécu cette situation.
Je vivais sur le Larzac à l'époque, en couple avec une compagne encore plus "extrémiste" que moi. Chauffage au bois, potager, cueillette et ramassage, et nous récupérions des oeufs et du lait à la ferme d'un voisin en échange d'un peu de travail. Nous allions en ville à peine une fois par mois, essentiellement pour la farine et l'épicerie sèche.
Avec nos réserves, nous vivions sans problème un mois d'affilée sans acheter quoi que ce soit, on faisait notre pain nous même (au four, il n'existait pas de machine à pain comme aujourd'hui, on devait donc garder du levain d'une fois sur l'autre, pétrir, laisser reposer, re-pétrir, etc). En hiver, on nous donnait le colostrum des brebis (qui est invendable aux laiteries de Roquefort) que l'on buvait, et on faisait aussi des fromages en faisant cailler le lait avec du jus de citron.
Cette quasi autarcie n'était possible qu'en été, quand le potager fournit des légumes en quantité.

Raymond Pin

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Lun 16 Nov 2009 - 15:23

Juste un petit clin d'oeil pour préciser que ça va, je survis sans consommer -tiens tiens, l'être humain serait donc capable de s'en passer, malgré ce qu'affirme la publicité avec énergie? Razz A la place je lis, je regarde des films à la tv ou en dvd, bref, je fais tout comme d'habitude sans ajouter le tour en ville, et franchement, ça ne me manque pas. Bon, on ne va pas se leurrer, je sais que je n'ai pas l'âme d'une ascète, mais j'espère pouvoir attendre assez longtemps avant d'acheter quelque chose pour vérifier si je le voulais vraiment!
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par serpolette le Mar 17 Nov 2009 - 21:48

Ben je réalise qu'avec mes soucis financiers je vais de plus en plus à l'essentiel.

Chaque automne, après généralement un été difficile, on a moins de moyens... du coup je resserre le budget à ce qui est vital.

Mais cette année, même si je stresse pour pouvoir payer certaines factures qui me tombent dessus, pour ce qui est magasin, bof... je ne ressens pas ce besoin. Aujourd'hui il me semble avoir fait le premier achat "farfelu" depuis bien 6 mois... un "truc" pour découper des petites étiquettes... ce sera bien pour mon mag... et je l'ai acheté dans un mag de seconde main qui vient d'ouvrir et que j'avais promis aux petits jeunes de venir visiter.

Avec la jeune femme on en a convenu que lorsqu'on passait notre temps dans un magasin à vendre, ben du coup on n'a plus envie (ni le temps) d'aller acheter quoi que ce soit PT de rire

serpolette

Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par liline et bébébonheur le Mer 18 Nov 2009 - 20:00

ici aussi j'achete enormemement moins depuis que j'ai pris conscience de ce qu'etait la societe de consommatiion (ca fait une paire d'annee environ) du coup, on me prends meme pour quelqu'un de radin. ce qui est aps le cas vu que je donne enormement ce dont je n'ai aps l'utilite, je pense pas qu'un radin le fasse.

je pense que c'est juste le fait d'avoir le declic de se dire, je l'achete parce que j'en ai besoin ou juste par envie en sachant que dans peu de temps il "encombrera" autant que le reste sans vraiment servir.


mon mari n'est aps forcement dans mon truc mais bon, je le laisse y venir peu a peu. il ne faut aps forcement brusquer les gens ca ne fait que faire l'effet inverse.
mais c clair que la vie est bien plus belle sans se superflu !!!
avatar
liline et bébébonheur

Age : 33
Localisation : Belgique - hainaut - entre ath et tournai
Date d'inscription : 21/10/2009

http://www.ecoterre.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par serpolette le Mer 18 Nov 2009 - 23:19

Je remarque que les pires "acheteurs" dans mon environnement sont ma mère et ma belle-mère. Elles entassent ! De partout !!!

Belle maman en plus reçoit des "cadeaux" de vente par correspondance dont elle adore se débarrasser en ..... me les donnant.... sauf que c'est souvent des trucs nuls et moches et qui se cassent très vite...

Ma mère elle, est brocanteuse... mais j'ai l'impression que même si son métier lui permet de gagner bien sa vie, qu'elle stocke plus qu'elle ne vend ! en accumulant les dépôts en tout genre lol !

serpolette

Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par liline et bébébonheur le Dim 6 Déc 2009 - 23:32

voila on arrive a la fin.... qu'en a t'il etait de ton experience... qu'en "conclus tu?"
avatar
liline et bébébonheur

Age : 33
Localisation : Belgique - hainaut - entre ath et tournai
Date d'inscription : 21/10/2009

http://www.ecoterre.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Mandurah le Mar 8 Déc 2009 - 16:17

Alors, le bilan...
Fin du mois sans achat officiel hier.

D'abord, je m'apprêtais à noter sans cesse des tas de choses qui me faisaient envie, histoire d'analyser le pourquoi du "besoin". Surprise, rien eu à écrire. Soit que l'expérience était assez courte pour ne pas être bien violente (suffit d'attendre un peu si on veut vraiment quelque chose), soit que la consommation, on apprend à s'en passer. J'en ai profité pour lire "Your money or your life", et c'est très édifiant. Envie de voir les choses sous un regard neuf, matériellement.

Mes entorses au règlement:
- un cadeau de naissance pour une amie qui a accouché (on n'est quand même pas des monstres! et puis elle habite loin, alors je voulais être présente à ma façon)
- un café avec une autre amie, et un ticket de bus pour aller visiter son futur appartement (trop loin pour y aller à pied)
- un restaurant avec des amies, mais là aussi j'ai limité, juste un plat.
Au total, donc, restent les dépenses amicales, affectives, qu'il m'aurait paru incongru de refuser. En revanche ne rien acheter pour moi seule était évident.

A présent, quoi d'autre...si! envie d'acheter mon magazine préféré, j'avoue. Si je me limite à ça, financièrement, ça restera raisonnable...
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Raffa le Mar 8 Déc 2009 - 16:44

et pour la suite tu envisages quoi ?

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un mois sans achat

Message par Piolin1086 le Mer 9 Déc 2009 - 11:13

Félicitations!
je pense comme toi, ne rien s'acheter est ok, mais surtout ne pas brimer les autres par de srefus de cadeaux ou de sorties. je ne voudrais surtout pas perdre mes amis pour des questions de sous.

Franchement tu m'impressionnes! Je ne suis pas encore prete à faire ca. peut etre dans quelques mois, mais là c'est dur, c'est la période de Noel et ensuite je pars en vacances...
avatar
Piolin1086

Localisation : Région Périsienne
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum