Le potager, base de la SV

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le potager, base de la SV

Message par CELTOS le Jeu 14 Déc 2006 - 18:07

Rappel du premier message :

Le potager étant pour moi une des bases essentielles de la simplicité volontaire, je me propose de vous faire bénéficier de mon expérience passée et de mes essais à venir en matière de cultures de végétaux comestibles.
Que vous ayez un jardin ou pas, vous ne pourrez que vous réjouir plus tard d'avoir commencer à vous pencher sur le sujet.
Pour tout vous dire, il n'y a que deux ans que je me suis vraiment intéressé à ce domaine et c'est devenu une vrai passion en même temps qu'une réelle nécessité pour obtenir une alimentation naturelle et financièrement très avantageuse.
J'attends toutes vos questions et suggestions !

édit : sujets fusionnés
avatar
CELTOS

Age : 54
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)
Date d'inscription : 12/12/2006

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le potager, base de la SV

Message par coolie le Jeu 15 Mar 2012 - 7:28

Pareil, retour au jardin cette semaine. On a eu quelques pertes au niveau des vivaces à cause Suspect du froid polaire de cette hiver. -28 ca pardonne pas!
On va devoir refaire une série de bouture pour remplacer tout ça.
Par contre ail, oignon et échalotte on tenu le coups. c'est des légumes survivor hihi.
le figuier est déjà plein de bouton, l'année va être gourmande!

coolie

Date d'inscription : 09/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Jeu 15 Mar 2012 - 16:14

eLeN a écrit:Mes tomates poussent aussi frénétiquement, mais elles sont encore vertes, ce qui commence à m'inquiéter. Et là, pareil, à part les attacher à des tuteurs, je ne fais rien.
Les tomates, il faut tailler les repoussis afin de favoriser la tiges principales.
Sinon entre la tige et chaque feuille tu as une pousse qui se forme et qui grossis, si elle deviens trop lourde, dés elle fend le pied (ç m'ai arrivé quelques fois l'année dernière)

sapiens a écrit:juste un petit mot pour dire: non de non, le potager base de la sv, oui, mais c'est le premier jour depuis longtemps où j'ai pu faire autre chose! j'y passe 80% de mon temps libre
Cette année, j'envisage de mettre mon potager en 1/3 perpétuel (poireau, oignon, ail, oseille, chou, ...). Peut être cela résoudra le problème du temps passé dedans.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Mer 21 Mar 2012 - 13:45

un bon moyen de réduire le temps passé au potager est de le pailler au maximum, et de passer en non travail du sol (ou techniques culturales simplifiées). Plus de binage, désherbage, bêchage, et beaucoup moins d'arrosage... Juste un coup de griffe ou de croc avant plantation, et un peu de temps à passer pour rassembler et étaler tout ce qui peut servir à pailler le sol. Et bien sûr, il reste le plus plaisant, à savoir plantation et récolte.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Jeu 12 Avr 2012 - 10:43

Ayn a écrit:un peu de temps à passer pour rassembler et étaler tout ce qui peut servir à pailler le sol.

C'est-à-dire ?

Ici, je suis toujours sur la ligne de départ.
J'ai emprunté Le guide du jardin bio, ça me donne plein d'idées, mais maintenant, faut se lancer !
J'me sens toute timide, un peu comme la première fois où j'ai peint un mur. Rolling Eyes
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Lun 16 Avr 2012 - 12:47

pour pailler le sol :
- paille (qu'il faut acheter, mais c'est le moins cher des paillages naturel vendus, et ça permet de commencer avec quelque chose de consistant.)
- tontes de pelouse sèches (attention : ne pas mettre verte et humide sous risque de faire pourrir les légumes, mais l'étaler sur une bâche quelques jours pour la faire sécher avant usage)
- mauvaises herbes arrachées dans les allées et hachées au sécateur (à condition que ce soit pas déjà en fleur ni en graine).
- engrais verts semés à l'automne ou en février et mars et fauchés au mois de mai, que je n'enfouis pas mais laisse en paillage (phacélie, moutarde, vesce, féverole, seigle...)
- tige de plantes vivaces ornementales que j'ai taillées dans l'hiver, et que j'utilise en surface du potager plutôt que de les mettre au composteur
- BRF (bois raméal fragmenté) issu soit de la taille et du broyage de ma haie (j'ai un petit broyeur) soit que je récupère gratuitement (par exemple quand les agents municipaux taillent les massifs de la ville, ou certains s'adressent aussi à des élagueurs)
- compost semi-mûr à l'automne ou bien mûr et fin au printemps (de mon composteur, ou acheté en vrac à une plateforme de compostage) que j'utilise en surface sans l'enfouir.
- feuilles mortes (récupérées à l'automne, décomposition plus ou moins rapide suivant les espèces)

... bref, tout ce qui peut être récupéré partout ! certains utilisent les aiguilles de pin aussi, ou les fougères...

Et en dehors de la paille et d'un peu de compost de plateforme que j'achète, le reste est disponible gratuitement.

Disons que pour commencer, acheter une petite botte de paille rectangulaire permet d'avoir de quoi couvrir la terre dès le départ, ensuite il suffit de compléter avec ce qu'on trouve, mais ce sera plus facile de compléter une fois le potager démarré plutôt que de partir avec le sol à nu et galérer ensuite avec le tassement et les mauvaises herbes faute de paillage suffisant.

En ce moment, tu peux semer des graines de cucurbitacées dans des petits pots, semer en pleine terre des radis, des carottes, des poireaux (qu'il faudra repiquer), des bulbilles d'oignons, des betteraves, des haricots, planter des salades et des choux, des tubercules de pomme de terre, et à partir de mi-mai tu pourras planter en pleine terre les tomates, poivrons, cucurbitacées.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par wiine le Mer 18 Avr 2012 - 20:17


Mes tous premiers légumes de mon potager tout neufs : de beaux géants d'hiver !

J'en ai encore deux fois plus à ramasser *fière! * ^^
A venir d'ici deux ou trois semaines, des salades, et j'ai planté le week end dernier des radis, des oignons et des fèves... Miam
Ca motive quand même de cueillir de beaux légumes dès la première fois ! Surtout quand on n'y connaît rien, on appréhende un peu...
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Jeu 19 Avr 2012 - 15:04

Merci Ayn pour cette réponse claire et détaillée.
Je vais donc commencer à récupérer les tontes de pelouse et les faire sécher.
La paille, ça s'achète où ? (question de débutante, j'en conviens, mais...)

D'ailleurs, vos graines, vous les trouvez où ? (pour que ce soit à la fois bio et pas trop cher).
Vous avez des fournisseurs à conseiller ?
Parce que j'en ai vu dans ma biocoop, mais j'ai trouvé ça plutôt cher (12 € le sac de tubercules de pommes de terre germés, 3,50 € le sachet de graines)

wiine,
félicitations !
C'est ta première année au potager ? (comme moi)
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Jeu 19 Avr 2012 - 15:24

La paille se trouve chez un agriculteur. Se paye généralement de la main à la main et c'est ce qui te reviendra le moins cher.
Pour les graine, je trouve que le Bi*au germe est pas mal du tout (petite structure à taille humaine, tout en bio, semences de bonne qualité... je n'ai pas de scrupules à leur faire de la pub).
Ou alors, la ferme de Sainte M*arthe ou K*okopeli. Dans ce dernier cas, la germination n'est pas garantie puisque les semences sont produites par des amateurs et non certifiées (ce qui ne signifie pas que ça ne marche pas mais le risque est un peu plus grand).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Jeu 19 Avr 2012 - 15:28

Merci pour ta réponse, Philomenne.
Je vais voir ça rapidement, car ça devient urgent de semer.
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Jeu 19 Avr 2012 - 16:26

virgule a écrit:D'ailleurs, vos graines, vous les trouvez où ? (pour que ce soit à la fois bio et pas trop cher).
Vous avez des fournisseurs à conseiller ?
Parce que j'en ai vu dans ma biocoop, mais j'ai trouvé ça plutôt cher (12 € le sac de tubercules de pommes de terre germés, 3,50 € le sachet de graines)
Les pdt coûtent cher à acheter même en non bio, il est souvent plus intéressant d'acheter les pdt prêtes à manger que de les cultivés (au moins pour les petites surfaces qui peuvent faire des légumes plus valorisant).
Pour les graines, j'avoue que je fais pas dans le bio, j'achète les basiques à carrefour.
La raison est simple, pour 1€, tu as un sachet de graines (contre 3 à 5€ chez la concurrence).
Les races à ce prix sont des races basiques et hors brevet. Et généralement facile à reproduire (contrairement au F1 vendu par les marques).
Par contre le choix est très limité.
Pour les autres graines, j'achète où je trouve.
Je ne privilégie pas le bio, mais les races pures : je n'achète pas d'hybrides, ce qui pour les tomates est assez compliqués à trouver.
L'avantage d'acheter des non hybrides, c'est que l'achat n'est pas annuel (vu que tu replante tes propres graines, l'année suivante)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Jeu 19 Avr 2012 - 16:57

Merci pour ces précisions gunday.
C'est vrai que la notion d'hybride est à prendre en compte. Je n'y avais pas pensé.

En effet, les pommes de terre peuvent être achetées au lieu d'être cultivées.
Et j'en ai toutes les semaines dans mon panier bio.
Je voulais mettre des pommes de terre dans mon potager pour cette première année car on m'a dit que ça contribuait à améliorer la qualité de la terre (au niveau physique, par l'action des racines).
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Jeu 19 Avr 2012 - 19:00

virgule a écrit:Je voulais mettre des pommes de terre dans mon potager pour cette première année car on m'a dit que ça contribuait à améliorer la qualité de la terre (au niveau physique, par l'action des racines).
D'après ce que j'ai compris, c'est pas exactement cela : le pomme de terre n'ont l'air d'être ami avec aucune plante, je pense qu'elle sont utilisés en première année, car très efficace pour désherber.
Pour être franc, je conseille plutôt des légumes plus cher comme les tomates, les salades qui sont bien plus cher à acheter que les pdt.
(et pour l'hiver des radis d'hiver sont pas mal)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par wiine le Jeu 19 Avr 2012 - 19:22

Virgule : oui, c'est mon tout premier ^^ C'est pour ça que je suis particulièrement contente ! J'avais déjà des framboisiers, de la menthe, de la ciboulette et une belle rhubarbe, mais bon ça ne compte pas vraiment vu que ça ne demande pas d'entretien...

Pour les graines, j'ai planté pour ma part des graines des sachets que nous a donnés l'ancienne nourrice de ma petite fille, qui est maintenant secrétaire-comptable dans une entreprise qui fait des semences et plantes bio ! Et pour être sûre de mon coup la première fois, pour les salades j'ai pris des plants, bio, de chez B**nic.
J'ai regardé Kokopelli et les autres assos, c'est très sympas mais je pense que c'est plutôt réservé au passionnés et aux collectionneurs, non ? Je pense que le mieux est de faire ses propres semences : laisser un de ses légumes monter en graines, et les conserver bien au sec et à l'abri de la lumière pour la prochaine fois...
Ma mère, qui adore jardiner (mais n'a pas de potager), fait partie d'une association qui fait du troc de graines. A priori ça existe pas mal Smile

Pour la pomme de terre, oui a priori, on s'en sert pour "nettoyer" la terre, je pense que ça doit être pour la rééquilibrer, quelque chose comme ça... (ça me fait penser à une fois où j'en avais mis dans mon compost, et elles avaient fait un plant et des pdt nouvelles, surprise !!)
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 20 Avr 2012 - 19:44

Merci pour vos réponses, gunday et wiine.

Je ne sais pas si je vais planter des plants de pomme de terre.
Je n'en ai toujours pas acheté.

Par contre, j'ai suivi le conseil de Philomenne, j'ai commandé des graines sur bi*au*germe.
J'ai pris un choix assez varié : courge, courgette, panais, pois, bettes, radis, haricot
Je ne sais pas si je sèmerai tout cette année.

J'ai 4 parcelles d'environ 2mx1m chacune.
Je vais faire mes petites expériences.
Je n'ai jamais été douée avec les plantes, ni très motivée par le jardinage (au grand désespoir de mon père, qui a un jardin avec fleurs et arbres fruitiers).
Peut-être que les légumes, ça va me motiver pour m'y mettre ?

wiine,
tu as déjà jardiné avant cette première expérience de potager ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 20 Avr 2012 - 19:55

virgule a écrit:Par contre, j'ai suivi le conseil de Philomenne, j'ai commandé des graines sur bi*au*germe.
J'ai pris un choix assez varié : courge, courgette, panais, pois, bettes, radis, haricot
Je ne sais pas si je sèmerai tout cette année.

J'ai 4 parcelles d'environ 2mx1m chacune.
Pour information, les courges ont tendance à être un peu envahissante!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 20 Avr 2012 - 20:02

Il semble que ça dépende des variétés, courantes ou non courantes.
On verra bien !
Mes parcelles sont bien séparées (avec du gazon autour).
Donc j'espère que les courges ne sortiront pas de la limite !
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par wiine le Ven 20 Avr 2012 - 20:14

virgule, oui, j'ai des fleurs dans mon jardin ^^ mais c'est vrai que le potager est quelque chose de particulier...
en tout cas, j'ai suivi des conseils "bio" : de ne pas trop enlever les cailloux pour un bon drainage de l'eau, ne pas trop désherber et laisser les herbes désherbées autour des plantes en "paillage"... En fait il suffit de surveiller pour ne pas que ça devienne la bérézina, sinon on laisse faire !
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 20 Avr 2012 - 23:05

virgule a écrit:Il semble que ça dépende des variétés, courantes ou non courantes.
On verra bien !
Mes parcelles sont bien séparées (avec du gazon autour).
Donc j'espère que les courges ne sortiront pas de la limite !
Pour le moment, je n'ai essayé que courgette (pas trop envahissant) et potimarron (très envahissant)
Mais l'avantage c'est que les envahissants tel que le potimarrons sont rampant, donc potentiellement on peux planter des plantes montantes en plein milieu. (je vais essayer cette année avec mais et haricot.

wiine a écrit:virgule, oui, j'ai des fleurs dans mon jardin ^^ mais c'est vrai que le potager est quelque chose de particulier...
en tout cas, j'ai suivi des conseils "bio" : de ne pas trop enlever les cailloux pour un bon drainage de l'eau, ne pas trop désherber et laisser les herbes désherbées autour des plantes en "paillage"... En fait il suffit de surveiller pour ne pas que ça devienne la bérézina, sinon on laisse faire !
Pareil j'ai des fleurs dans le jardin.
Actuellement surtout des hautes fleurs jaunes, les mêmes que dans les champs (colza).
Et j'ai déjà des soucis qui repousse partout.
Sans compter les œillets d'inde que je compte répondre partout dans le jardin. Et les capucines que je compte récupérer.
Y a aussi les radis noirs qui devrait bientôt faire des fleurs, mais c'est pas exactement le même registre. Wink

Plus sérieusement, les fleurs ont aussi des vertus intéressantes, par exemple en repoussant certains nuisibles.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Dim 22 Avr 2012 - 19:37

Pour les graines, j'ai un peu de tout :
- certaines achetées par correspondance au Biau*germe, parce que je recherchais telle ou telle variété particulière, c'est le vendeur bio par correspondance que j'ai trouvé le plus abordable en prix.
- certaines achetées en Bioco*op, qui viennent de Germi-*nance, de très bonne qualité aussi, mais plus chères à l'achat. Par contre ça m'évite des frais de port.
- certaines achetées en jardinerie ou supermarché parce que je voulais faire un semis le jour même et que je n'avais pas le temps d'attendre une commande ou un déplacement à la biocoop, généralement non bio, mais je n'en fais pas tant de cas, du moment que je cultive bio ensuite.
- certaines qui datent de nombreuses années, dont la germination n'est plus toujours au top, mais tant que j'ai des graines, je les utilise jusqu'à la fin du paquet
- certaines issues d'échanges (avec des collègues, ou sur le net avec des internautes de forum de jardinage...)

Disons que quand tu débutes, tu dois forcément acheter un minimum, et du coup ça revient cher, mais ensuite, avec de bonnes conditions de conservation (frigo ou congélateur, dans une boite hermétique pour que ça ne prenne pas l'humidité) tu as ensuite des réserves, ce qui te permet de te faire plaisir en payant un peu plus cher telle ou telle variété ancienne, alors que la première année tu t'en priveras.

Pour les pommes de terre, tu peux aussi laisser germer quelques pommes de consommation (restes de ton panier d'AMAP par exemple), et les planter ensuite. ça te permet de tester la culture à moindre coût. Je dirais que la difficulté avec ce légume est de trouver un conditionnement pour petite surface, car c'est souvent vendu en grandes quantités, donc dans un petit jardin c'est pas valable d'acheter du plant.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 1 Mai 2012 - 12:29

Merci pour vos conseils.
J'ai donc retenu :
- ne pas retirer trop de cailloux (c'est justement l'erreur que j'allais faire)
- désherber mais laisser les mauvaises herbes au pied des plantes en "paillage"
- semer des fleurs (mon père vient justement de me donner une "salière" de fleurs d'été achetée 3 € chez Li*dl)
- conserver les graines au frigo pour l'année suivante
- planter éventuellement quelques pommes de terre germées
Je viens justement de récupérer 3 ocas du Pérou germés dans mon panier bio.
Je vais les planter pour voir si ça pousse.

J'avais une question :
faut-il protéger les semis en attendant la levée ? Et si oui, comment ?
J'ai beaucoup d'oiseaux dans mon jardin et j'ai peur qu'ils picorent toutes les graines.
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 1 Mai 2012 - 12:59

Pour la protection des graines, on a tendance à laisser faire le chat.
Et si celui ci n'est pas très dynamique, les parents posaient des petits de graines enrobés de somnifère.
Ca lui permet de mieux attraper les oiseaux.
Inconvénients, le chat passe la journée à dormir (encore plus que d'habitude Wink )

Chez moi, j'ai pas le problème, j'ai un épouvantail de 20kg qui veux faire copain avec tout ce qui bouge (donc il court vers le futur copain pour se présenter...)

Pour les cailloux, j'avoue ne pas bien comprendre.
J'en ai plein dans mon jardin qui sont des restes de la toiture (pillés et disséminés un peu autour de la maison). j'ai tendance à les retirer systématiquement. Est ce mauvais?

Pour les graines, le congèl est utile dans les graines sujettes aux charançon. Donc pas utile pour la majorité des graines.

J'ajouterais : après récolte, pour l'hiver planter du colza, moutarde, ou tout autre engrais vert. J'ai un préférence pour le colza, car dans les champs après récolte il en reste toujours un peu (c'est pas bio, mais c'est de la récup).

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Iris d'eau le Mar 1 Mai 2012 - 13:32

Pour la protection des graines, j'espère que ton chat est un peu plus réactif que le mien! La seule chose qu'il chasse c'est mes élastiques à cheveux et de toute façon pour attraper un oiseau faudrait qu'il perde un peu de sa biasse! Un vrai chat d'appartement...

Sinon, pourquoi plantes-tu pour l'hiver, c'est pour produire ou pour "nourrir" la terre?
avatar
Iris d'eau

Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Mar 1 Mai 2012 - 14:16

Moi j'ai opté pour les arceaux de tunnel (récupérés en déchetterie) avec un voile de forçage (tissé, blanc, type P17) tendu dessus et tenu par des briques sur les cotés. ça protège :
- du grattage des merles qui se servent en vers de terre
- du grattage des chats pour leurs crottes (par contre, ils ont tendance à aller se coucher dessous car il y fait bon)
- du soleil trop brûlant pour les jeunes plantules qui viennent juste de germer ou d'être repiquées
- du froid nocturne, et notamment les dernières petites gelées

Le voile n'est peut-être pas ce qui se fait de plus écologique (non recyclable), mais comme il sert de nombreuses années, ça reste malgré tout un bon investissement.

Sinon, concernant l'engrais vert planté pour l'hiver, il a tout un tas de vertus :
- il permet au sol de ne pas rester à nu, et donc évite l'érosion des particules fines par le vent et la pluie
- ces plantes vont se nourrir des minéraux du sol, qui autrement seraient lessivés et iraient bêtement vers les nappes phréatiques
- une fois fauchées, ces plantes vont se décomposer et alors restituer les minéraux qui n'auront pas été lessivées, donc le sol va rester plus longtemps fertile, sans besoin d'engrais
- leurs racines sont une nourriture et un lieu de vie pour la faune et la flore du sol, qui jouent un rôle super important écologiquement en "bouclant la boucle" : décomposeurs de matière organique, ils permettent eux aussi de restituer des minéraux qui ensuite nourrissent les plantes
- plus il y a de vie dans le sol, et meilleure est la santé des plantes car un équilibre s'installe au lieu de laisser place nette pour les parasites et agents pathogènes
- ces plantes servent aussi de refuge et de nourriture hivernale à un tas d'insectes et autres animaux terrestres utiles, notamment des auxilliaires et pollinisateurs
- le paillage produit après fauchage permet de garder l'humidité au pieds des plantes et donc permet des économies d'eau
- il permet aussi de limiter la pousse des adventices, et donc le désherbage

Bref... que des avantages !

Le seul soucis est de réussir à gérer les rotations de cultures et les dates de semis, ce qui demande plusieurs expérimentations au fil des ans pour trouver ce qui convient le mieux comme engrais vert en fonction de ce qu'on souhaite planter ensuite.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 1 Mai 2012 - 16:04

Iris d'eau a écrit:Sinon, pourquoi plantes-tu pour l'hiver, c'est pour produire ou pour "nourrir" la terre?
Les 2.
Là je parle des plantations pour les récoltes tardives.
Du moins trop tardives pour coller une autre récolte.
Par exemple, pour des récoltes précoces (salades par exemple) en fin d'été j'ai tendance à mettre des radis d'hiver.

Après ça dépend de ce que j'estime avoir besoin pour l'hiver.

Ayn a écrit:Le seul soucis est de réussir à gérer les rotations de cultures et les dates de semis, ce qui demande plusieurs expérimentations au fil des ans pour trouver ce qui convient le mieux comme engrais vert en fonction de ce qu'on souhaite planter ensuite.
Je confirme, c'est le point sur lequel je rame un peu.
Il faut aussi prévoir d'utiliser des engrais vert résistants au gel si c'est pour passer l'hiver.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 1 Mai 2012 - 18:07

gunday a écrit:Pour la protection des graines, on a tendance à laisser faire le chat.

Chez moi, ce n'est pas le chat qui protège les semis mais plutôt les semis qu'il faut protéger du chat. C'est tellement chouette, de gratter la terre bien meuble !!

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Antirouille le Mar 1 Mai 2012 - 20:15

Philomenne a écrit: Ou alors, la ferme de Sainte M*arthe ou K*okopeli. Dans ce dernier cas, la germination n'est pas garantie puisque les semences sont produites par des amateurs et non certifiées (ce qui ne signifie pas que ça ne marche pas mais le risque est un peu plus grand).
scratch euh ce ne sont pas des amateurs ?!? Plutôt des pro dans leur domaine, celui de sauvegarder des espèces qui sont en voie de disparition et de se battre contre le fait que seules les semences inscrites au catalogue soient autorisées . Par contre les graines (qui poussent aussi bien que d'autres même si les F1 poussent souvent mieux mais bon...) coutent une petite fortune.
J'suis un peu septique l'idée n'est pas seulement "bio" ou pas "bio" mais "stérile" ou "fertile" donc je boycotte les F1 (même si ça pousse souvent mieux) pour moi c'est vraiment le comble ces graines !
Les cailloux dans le sol, ça me laisse perplexe, il y a bien des billes d'argile et compagnie mais au fond de mes pots, ... pour les légumes racines se n'est quand même pas idéal ? Si ? Pour moi ce sont mes vers de terre qui permettent à l'eau de bien circuler.

Antirouille

Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 1 Mai 2012 - 20:33

Non, je me suis mal expliquée : le principe de Kokopelli, c'est qu'ils confient des graines à des jardiniers comme toi et moi, tu cultives, tu gardes le fruit et tu t'engages à leur renvoyer des graines. C'est effectivement un très bon moyen de préserver des variété et c'est très "participatif" mais la germination ne peut pas être garantie. Je ne les critique pas du tout, au cas où tu aurais eu cette impression. Au contraire, ils font un travail formidable. Je donnais juste cette précision parce qu'il vaut mieux le savoir et accepter ce risque. Les gens qui animent l'association sont, quant à eux, des pro.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Antirouille le Mar 1 Mai 2012 - 20:57

Chouette je ne savais pas, j'achetais juste quelques graines "normalement" chez eux. Je vais en mettre "en pension" dans des jardins de maisons de retraites (....seront plus en sécurité qu'avec moi ! Wink )

Antirouille

Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 1 Mai 2012 - 21:00


_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Antirouille le Mar 1 Mai 2012 - 21:16

Merci en dehors des tomates, des courges de toutes sortes et des radis je ne me suis pas encore lancée dans le "faire mes graines", ça sera une bonne résolution du 1er mai

Antirouille

Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mer 2 Mai 2012 - 9:23

Merci pour vos réponses.
Pas de chat ici... du moins pas officiellement (je sais que le chat des voisins vient souvent rôder).
Je vais donc voir pour fabriquer un tunnel.
Il faut qu'il soit fermé aux 2 bouts ou pas ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Mer 2 Mai 2012 - 12:42

si c'est juste pour aider à la reprise / levée et empêcher les oiseaux de gratter, c'est pas indispensable de fermer aux bouts. Si vraiment tu constates que tu as des dégats quand même, notamment des chats, alors ça peut être utile de leur bloquer tout accès.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 25 Sep 2012 - 15:26

Bonjour,

je reviens vous voir pour savoir comment s'est passé votre été au potager.

Chez moi, ça a poussé : radis, laitues, haricots verts, courgettes, panais, blettes...
Tout le monde a été surpris que ça "marche" aussi bien dès la première année...
peut-être est-ce lié à la qualité des graines du Biau*germe ?

Depuis, j'ai déménagé.
Et me voici dans une autre maison avec un jardin contenant 4 carrés tout beaux tout vides (le précédent locataire ne les a pas utilisés).

Ma question du jour est :
semez-vous un engrais vert pour ne pas laisser la terre à nu en automne-hiver ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 25 Sep 2012 - 16:03

je suis en train de préparer le sol pour l'hiver

Pour une partie, j'ai rien à faire, ayant planté des vivaces.
Pour une autre partie, j'ai déjà commencé à semer des plantes d'hiver (de la luzerne principalement, et un peu de colza).
Et vu que j'ai du maïs, il me suffira de l'étaler en paillage pour couvrir les zones nus.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 25 Sep 2012 - 17:54

Merci pour ta réponse, gunday.
Il va donc être temps que je m'en préoccupe.

J'ai regardé sur le net pour trouver des infos, mais je ne sais quelle plante choisir.
Trèfle ? Féverolle ? Phacélie ?...
J'ai juste 4 carrés de potager. Je ne voudrais donc pas une plante qui monte trop haut ou qui soit trop difficile à enfouir ensuite.

Si certains d'entre vous s'y connaissent, je veux bien des conseils.
(J'ai vu que Ayn était intervenue à ce sujet sur un autre forum).
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 25 Sep 2012 - 18:21

Si tu pense que ton sol a besoin d'être fertilisé, choisis une légumineuse : luzerne, féverole, vesce... la féverole a en plus l'avantage de bien décompacter le sol. S'il est assez fertile, tu peux choisir autre chose : la phacélie, par exemple, fera l'affaire. Si tu veux moins t'embêter à détruire, tu peux choisir une plante dite "gélive", c'est-à-dire qui meurt avec le gel (à voir en fonction de ta région). Tu n'auras alors rien à faire. Enfin, je dirai que personnellement je suis archi contre l'enfouissement. Mieux vaut faucher et laisser décomposer à la surface.
PS : ne pas mettre de couvert est une très, très mauvaise idée donc la question ne doit même pas se poser, quel que soit le sol. Au pire, si pour une raison ou une autre tu ne pouvais pas semer, couvrir le sol avec une épaisse couche de feuilles, paille, déchets de bois, cartons...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 25 Sep 2012 - 18:29

Philomenne, une fois qu'on a compris le principe, effectivement couvrir le sol parait normal, mais je garanti que quand on débute, c'est loin d'être instinctif, quand toutes nos références (familles, agriculteurs, ...) font le contraire! Wink

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 25 Sep 2012 - 18:34

Je suis bien d'accord avec toi. C'est pour ça que je me permets de préciser (aucun jugement de ma part dans cette phrase, rassure-toi.)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 25 Sep 2012 - 18:41

Merci Philomenne.

Je n'ai aucune idée de la nature du sol, ni de sa fertilité.
J'ai emménagé ici il y a un mois seulement.

Je vais peut-être opter pour la fèverole, si tu dis qu'elle décompacte bien le sol.
Comme il n'y a rien eu de semé dedans depuis plusieurs mois, ça pourrait être utile.

D'autres avis ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Mar 25 Sep 2012 - 18:48

Si tu ne sais pas, alors tu fais bien de choisir une légumineuse. Au pire, elle n'apportera pas d'azote en plus mais l'effet couvert du sol et décompaction seront là, donc tu auras tout bon. La féverole est une chouette plante pour ce genre d'utilisation, à ceci près qu'elle n'est pas gélive, sauf très, très grand froid. Tu devras donc la faucher. Mais ça ne devrait pas te prendre trop de temps. L'avantage, c'est que tu peux la faucher quand tu veux, ça marchera toujours.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 25 Sep 2012 - 18:57

Merci.
L'avantage aussi de la fèverole, c'est qu'il est indiqué sur biau*germe "semis d'octobre à mars" donc ça me laisse un peu de temps avant de semer.

Penses-tu qu'il faut mélanger avec une céréale ?


Autre question (gazon)... déplacée ailleurs.


Dernière édition par virgule le Ven 5 Oct 2012 - 17:56, édité 2 fois
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Cerise le Mar 25 Sep 2012 - 18:59

Tu devrais ouvrir un nouveau sujet sinon ça va être perdu ici
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Mar 25 Sep 2012 - 19:01

OK Cerise.
Je retire donc ma question et je lance un nouveau sujet.
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 25 Sep 2012 - 19:23

je crois que c'est plutôt la vesce qui est mélangé avec des céréales.
La feverolle seule me semble suffisante.

Et pareil que philomenne concernant l'absence d'enfouissement.
Même si je serais plus du genre à tondre, mettre de côté, planter et une fois poussé pailler avec ce que j'avais mis de côté. Rolling Eyes
Bon, j'aurais pas besoin avec la luzerne que j'ai planté, je la récolterai régulièrement, et aux printemps, tout aura été mangé par les habitants à 4 pattes... Wink

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Jeu 27 Sep 2012 - 11:09

je mélange aussi bien vesce que féverole avec les céréales. L'avantage de ces deux fabacées, c'est qu'elles peuvent être encore semées tard.

Personnellement je fauche mais je n'enfouis pas, j'utilise directement en paillage sur place ce qui a été fauché. C'est parfait au pied des légumes d'été (tomates, courgettes et autres cucurbitacées, aubergines, poivrons).
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Jeu 27 Sep 2012 - 13:25

Ayn a écrit:Personnellement je fauche mais je n'enfouis pas, j'utilise directement en paillage sur place ce qui a été fauché.

Idem chez moi. C'est une solution moindre effort qui est satisfaisante à plus d'un titre.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 28 Sep 2012 - 11:04

Donc, vous fauchez. A quel moment de l'année ?

gunday, tu parles de "mettre de côté".
Tu fais sécher ce que tu as fauché ?

Excusez-moi si mes questions semblent triviales.
Mais je n'y connais rien du tout.
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 28 Sep 2012 - 11:35

En fait, ça dépend un peu de mon courage sur le moment.
Généralement je stocke en étalant très dense dans un coin non planté, et très léger au niveau des lieux de plantation.
Et une fois les plantes poussées, je reprend l'emplacement bien dense et j'étale autour des plantes.

Par contre, à la plantation, quand le lieu est déjà paillé, j'aère un peu à la fourche bêche (sans retourner), et ensuite je bine la surface pour mélanger la terre avec le paillage, et détruire les quelques mauvaises herbes qui ont poussés (je suis pas très bon en désherbages! Wink )

Pour la paillage, j'utilise surtout du gazon un peu séché et du bois broyé quand j'en trouve.
J'aurais bientôt du compost, mais il est encore un peu jeune.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Philomenne le Ven 28 Sep 2012 - 13:31

Ici généralement, je fauche quand j'ai besoin de la place... Je ne garantis pas que ce soit académique.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Ven 28 Sep 2012 - 19:53

l'idéal est de faucher "en vert" lorsque le développement végétatif de la plante est au maximum, et avant que la plante n'utilise son énergie à produire des graines (changement de composition chimique), donc le stade idéal est en tout début de floraison ou en bouton (ou à épiaison pour des céréales comme le Seigle).

Après, je ne respecte pas non plus toujours à la lettre. Par exemple la phacélie, j'aime la voir en fleur et se faire buttiner allègrement par les abeilles, alors j'ai du mal à la faucher au moment idéal !

Sinon, personnellement je laisse toujours ce que j'ai fauché exactement à l'emplacement où ça a poussé, partant du principe que ces plantes ont prélevé des minéraux dans le sol précisément à cet emplacement, et qu'il faut donc qu'ils les restituent à cet emplacement pour la culture suivante en se décomposant. Si je déplace les fanes, elles se décomposent ailleurs, et donc enrichissent le sol ailleurs, et c'est une perte pour l'emplacement où elles ont poussé, car elles ne remplissent pas totalement leur rôle d'engrais vert. D'accord, elles ont évité les lessivages hivernaux, mais si elles ne restituent rien au sol ou presque, elles perdent leur appellation "engrais" et auront eu le même rôle qu'un simple paillage, voire même épuisé le sol comme une culture légumière. Mais ce n'est que mon humble avis...
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 5 Oct 2012 - 17:56

Si on fauche, qu'on déplace les fanes ailleurs, et qu'on "compense" en ajoutant du compost à l'endroit où on a fauché, on n'appauvrit pas le sol, si ?

Bon, j'ai commandé de la fèverole.
En attendant que les graines arrivent, je vais m'occuper de mon gazon...
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum