Le potager, base de la SV

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le potager, base de la SV

Message par CELTOS le Jeu 14 Déc 2006 - 18:07

Rappel du premier message :

Le potager étant pour moi une des bases essentielles de la simplicité volontaire, je me propose de vous faire bénéficier de mon expérience passée et de mes essais à venir en matière de cultures de végétaux comestibles.
Que vous ayez un jardin ou pas, vous ne pourrez que vous réjouir plus tard d'avoir commencer à vous pencher sur le sujet.
Pour tout vous dire, il n'y a que deux ans que je me suis vraiment intéressé à ce domaine et c'est devenu une vrai passion en même temps qu'une réelle nécessité pour obtenir une alimentation naturelle et financièrement très avantageuse.
J'attends toutes vos questions et suggestions !

édit : sujets fusionnés
avatar
CELTOS

Age : 54
Localisation : Tours (Indre-et-Loire)
Date d'inscription : 12/12/2006

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 5 Oct 2012 - 17:56

Si on fauche, qu'on déplace les fanes ailleurs, et qu'on "compense" en ajoutant du compost à l'endroit où on a fauché, on n'appauvrit pas le sol, si ?

Bon, j'ai commandé de la fèverole.
En attendant que les graines arrivent, je vais m'occuper de mon gazon...

virgule

Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Ven 5 Oct 2012 - 18:12

ton compost n'a pas nécessairement la même composition minérale, et surtout, il n'est pas au stade "frais", donc n'attire pas la même faune et flore microscopique, donc le résultat final n'est pas le même. Si vraiment tu voulais compenser avec du compost, alors il faudrait remplacer les fanes de ton engrais vert par les fanes de légumes de familles identiques.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 5 Oct 2012 - 18:13

Ah, d'accord. Merci Ayn.
C'est complexe, tout ça, finalement.
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 5 Oct 2012 - 18:54

en fait le but de l'engrais vert est en quelques sortes de rentabiliser le terrain hors production alimentaire.
Donc en déplaçant les fanes ailleurs et en rajoutant du compost, tu peux appauvrir ton sol de certains nutriments.
Mais si tu ne fais pas toujours l'engrais vert au même endroit, le problème ne devrait pas être flagrant!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Ven 5 Oct 2012 - 19:18

le rôle de l'engrais vert est plus complet que ça :

1/ occuper le terrain :
>> pour éviter les lessivages de minéraux pendant les pluies d'hiver
>> pour éviter l'érosion de la couche arable superficielle (la plus riche)
>> pour maintenir la présence d'un tas d'êtres vivants utiles (vers, arthropodes, champignons, protozoaires, bactéries...) en les nourrissant
>> pour maintenir le sol meuble et facile à cultiver (rendant le labour inutile)

2/ pour avoir un rôle fertilisant, et donc remplacer ou limiter fortement les apports d'engrais (notamment issue de la chimie de synthèse, mais aussi les fumiers apportés parfois avec excès) :
>> en étant capable de puiser certains minéraux en profondeur (ceux que les racines pivots de plantes comme la moutarde, la phacélie, le sarrasin... sont capables de remonter) et les restituer ensuite aux plantes potagères dont les racines ne plongent pas autant ou n'ont pas la même capacité à aller oxyder certaines substances,
>> en étant capable de stocker dans leur végétation des minéraux qui autrement auraient été lessivés pendant la période de non utilisation du sol (obligeant à fertiliser avant utilisation de la parcelle)
>> en étant capable de fixer l'azote gazeux (principal constituant de l'air) et de le transformer en azote assimilable par les plantes (NH4+) dans le cas des Fabacées
>> parce que la décomposition d'un engrais vert (minéralisation relativement rapide) restitue ces minéraux sous une forme plus facilement assimilable par les plantes cultivées à la suite.

Malgré tout, ce sont des phénomènes assez complexes et sur lesquels on ne sait pas encore tout, c'est donc difficilement quantifiable. Mais les agriculteurs passés en non travail du sol et utilisant les engrais verts en interculture sont sidérés de voir (une fois leur sol "habitué" à cette pratique, ça prend parfois quelques années pour qu'un nouvel équilibre s'établisse), à quel point ces sols peuvent être fertiles avec des amendements et fertilisations nettement moindres que ce qu'ils pratiquaient avant (et qui étaient nécessaires pour le même niveau de rendement des cultures).
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 5 Oct 2012 - 19:33

Ayn, ce que je voulais dire, c'est qu'en déplaçant l'engrais vert de l'emplacement A vers l'emplacement B et en rajoutant sur l'emplacement B du compost.
Si la fois suivante, on s'arrange pour inverser de B vers A, je ne pense pas que l'impact soit trop important.

J'aurai envie de dire qu'un potager fonctionne généralement en cercle fermés avec les plantations se succédant et les engrais verts prenant place au milieu.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Sam 6 Oct 2012 - 19:09

mon potager va certainement retourner en pelouse. Cela fait des années que nous nous le promettons, mon mari et moi, par déception de ce qu'on y récolte. Le bon côté des choses est que même les mauvaises herbes n'ont pas daigné pousser cette année Evil or Very Mad

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Sam 6 Oct 2012 - 23:39

viviane, pourquoi ne pas semer des plantes solides et demandant peu d'entretien?

Par exemple je suis fans des courges, qui exigent un peu d'eau au démarrage mais après sont ultra envahissante. (et donc peu sujette à concurrence.)
J'aime bien aussi les radis noirs pour les même raisons (bon vu ce que j'ai semé en récoltant les graines, je vais en manger tout l'hiver... Wink)

Sinon il y a la technique de planter des petits fruitiers type groseille ou framboise : sensible les 2 ou 3 premières années, et tout fous ensuite!

Si le terrain est vraiment mauvais, peut être commencer par de l'engrais vert.
En pas mal envahissant, et costaud, pour le moment j'ai testé le colza et les soucis. (je teste actuellement la luzerne et l'onagre, mais la pousse est beaucoup, beaucoup moins rapide)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Invité le Dim 7 Oct 2012 - 0:54

salut,
nourrissais tu le sol,peux tu nous en dire plus a son sujet, ce serait dommage de tout arrêter si ça pouvait repartir,non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 9:27

le terrain est pauvre, la terre ressemble à de la poussière. Terrain mouvant quand il pleut, désert quand il fait sec. Cette année, même les framboisiers n'ont rien donné. Peu de pommes de terre, encore moins de tomates, les radis ont péniblement donné une botte. Les températures trop basses, la pluie, ont tout ralenti, le mildiou a brulé le peu qui poussait. Les bourgeons des fruitiers ont gelé, les fruits ayant survécu ont pourri avant de murir. Les voiles ne servent à rien, les serres coutent une fortune, le jeu n'en vaut pas la chandelle. Se donner du mal pour récolter moins que ce qui a été planté est lassant et inutile. C'est la 3° année consécutive que nous dépensons plus en plants que ce qu'on en retire.

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Dim 7 Oct 2012 - 11:27

Si tu pouvais nous indiquer ne serait ce que la région, nous pourrions t'aiguiller un peu sur la source potentielle du problème.

Si le terrain est pauvre, peut être a t'il été trop lessivé auparavant : semé de l'engrais vert que vous faucherez et laisserez sur place peu avant le printemps. Et surtout le terrain doit toujours être couvert (par des plantes au du paillage)

Pour les plantes que vous citez, je vous rassure, dans notre coin, c'est pas la choix :
les radis, je suis le premier de la famille a les réussir (faut dire que je les semé dans le paillage et non dans la terre, lourde et argileuse).
Les tomates, dans ma région, sans serre, c'est un pari : fera-t-il beau ou non cet été?
Les pdt, on les achète prêt à manger, au vu du rendement, ça revient beaucoup moins cher, sans compter le travail induit.

Au final on se concentre sur ce qui pousse bien chez nous :
  • le maïs, utilisé pour occuper les terrains que nous n'entretenons pas : le jardin de la grand mère
  • les courges, partout car ça pousse plutôt très bien, se conserve sans effort et fait plein de soupes (attention les courgettes nécessitent soleil et eau en été, donc voir les tomates
  • les salades pousse pas mal mais nécessite pas mal d'eau quand l'été est beau


Au final le plus important est de tester sans terrain et d'adapter sa production.
Je rajouterai que viser les légumes chers qui pousse bien, quand on a peu de surface est intéressant (exemple : le topinambour).

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 12:33

je suis en Sarthe. La terre est sableuse. 2 paysans travaillent autour de la maison. Le 1er fait du maïs de sélection, beaucoup d'engrais, énormément de traitements, un peu de tritical. Le 2° fait surtout de la pomme de terre, carottes, poireaux, choux... Pas mal de traitements, récoltes apparemment médiocres cette années (le champ de pdt brulé par le mildiou). la pluie et le manque de chaleur n'ont pas aidé, cette année encore. Notre potager est tout petit, donc pas de courges.

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Panthera Pardhus le Dim 7 Oct 2012 - 12:38

Tu peux faire des courges en les faisant grimper. Dans le jardin de mon propriétaire, les coureuses s'étaient octroyées les pommiers en espalier!
C'était assez marrant de voir des courges au milieu des pommes Very Happy
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 12:47

les courges ne remportent pas de succès ici, j'en ai fait l'année dernière car j'avais gardé des graines. Je ne sais pas si nous continuerons d'essayer d'avoir quelque chose. Pour le moment nous en sommes au stade de l'exaspération dégoutée. Rien de bien ne pousse dans ce terrain pourri Evil or Very Mad

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Invité le Dim 7 Oct 2012 - 12:54

y a t-il un manque de matière organique?
as tu rajouté du fumier ou du compost récemment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 13:05

nous mettons du compost en début de saison pour les arbres en place, et au moment de la plantation. Pas de fumier à cause des chiens

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Dim 7 Oct 2012 - 14:07

Panthera Pardhus a écrit:C'était assez marrant de voir des courges au milieu des pommes Very Happy
Y a pas un risque quand les courges sont murs de les voir tomber?

Viviane a écrit:Rien de bien ne pousse dans ce terrain pourri Evil or Very Mad
En général il n'existe pas de terrain pourri, juste des terrains plus difficile à manier.
En tout cas, j'ai jamais vu de terrain ou rien ne pousse!
Chez moi c'est lourd et argileux, et les légumes racines ont du mal à pousser (du moins naturellement), d'ou l'utilisation de légumes plus aérien tel que la courge.

La terre sableuse, j'ai encore jamais travaillé, mais j'aurai tendance à dire qu'elle est davantage propice aux légumes racines.
Par contre il me semble qu'il faut l'amender de manière intensive (compost et paillage régulier), car elle retient peu l'eau.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 15:02

nous mettons beaucoup de compost, mais peut-être pas encore assez. Notre potager a été installé là où se trouvait autrefois l'entreposage des lisettes, et nous avons mis l'ancien jardin en pelouse car il semblait épuisé. J'ai proposé à mon mari de vider complètement l'un des bacs à compost dans le potager, puis de pailler ou de bâcher pour l'hiver, et de griffer au printemps (c'est d'ailleurs peut-être une sottise car je n'y connais finalement rien) mais il n'a pas l'air convaincu.
l'eau ici est un problème. En hiver elle remonte et le terrain ressemble à des sables mouvants. en été le moindre vent emmène la terre en tourbillon

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Dim 7 Oct 2012 - 16:30

a mon avis le compost ne suffit pas si le terrain a été trop appauvri en matière organique, s'il manque de tenue (et donc de complexe argilo-humique), et s'il manque de vie pour apporter du liant.

personnellement je pense qu'un truc que tu peux commencer par faire, c'est le couvrir de branchages pendant l'hiver. J'imagine que tu as une haie autour du jardin, alors toutes les tailles peuvent être étalées sur la surface du potager par dessus le compost. ça sera nettement plus efficace que de le bâcher. Et si tu peux avoir accès à un broyeur de végétaux, le mieux serait encore de broyer tout ça avant de l'étaler.

Et surtout ne pas chercher à enfouir, mais bien mettre en surface, en couche suffisamment épaisse ces branchages ou ce broyat appelé BRF (minimum 4-5cm, plus si tu peux). Et si tu as des arbres, tu peux encore rajouter une couche de feuilles mortes par dessus.

Si ton terrain reste couvert de toute cette matière ligneuse et feuillue à la fois pendant tout l'hiver, tu risques d'être surprise de la vie qui va se mettre à grouiller dessous. Au printemps tu n'auras qu'à enlever les gros morceaux de branchages non décomposés pour semer et planter (si tu avais mis les branches entières, mais pas nécessaire si tu as pu broyer). Et en l'espace de 3 ans de ce traitement hivernal, tu vas être épatée de la fertilité retrouvée par ton sol.

Surtout, n'enfouis rien, laisses bien le compost et les feuilles mortes en surface et les petites brindilles couvertes de filaments blanchâtres (champignons bénéfiques). Le mélange sera effectué par les vers de terre qui vont se multiplier à gogo, et par l'arrachage des légumes racines (carottes, pommes de terre...).

Ton sol devra en permanence être paillé en surface (pour éviter les lessivages et la croûte de battance car d'après ce que tu décris j'y vois un sol très limoneux), et tu dois penser à l'occuper tout le temps : si une partie n'est pas plantée ou semée, alors mets y un engrais vert, mais ne laisses pas la terre sans racines et la surface sans feuillages.

Dans un premier temps, tu peux tabler sur les légumes les moins gourmands (haricots verts, pois, fèves, radis, laitues, oignons...), et attendre l'année suivante pour tenter à nouveau les plus gourmands (pommes de terre, tomates, courges...).

Pour les légumes délicats, penses à utiliser un voile (blanc, vendu pour le forçage) sur des arceaux, le temps que le semis prenne de la vigueur ou qu'un repiquage s'enracine correctement. Certains utilisent des cagettes retournées (encore plus SV que le voile), et dans le sud ils prennent même des canisses. Car si le potager manque d'ombre, la reprise se fait mal et tu n'obtiens rien.

Mais ne te décourages pas, même les sols les plus ingrats peuvent retrouver leur fertilité, à condition de ramener de la vie et de mettre les plantes cultivées dans de bonnes conditions.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 16:55

merci pour ces conseils Ayn. il n'y a pas de haies autour du potager. Nous avons planté des arbres, et des arbustes un peu plus loin, il faut attendre que ça pousse. A notre arrivée il y avait juste un épais rempart de ronces, d'orties et de fougères aigle dans du fil de fer barbelé et quelques arbres au 3/4 morts. donc pas de branchages de disponible Neutral ni de broyeur. Alors pour le BRF c'est râpé, sauf à racler le bûcher !

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Dim 7 Oct 2012 - 18:10

Vivane, essaye de voir si tu n'as pas de voisin qui sont encombrés avec leurs feuilles, ou de professionnels qui doivent emmener leurs déchets à la déchetterie (et payer pour les pros).

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Viviane le Dim 7 Oct 2012 - 18:14

je vais voir ça, merci !

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Panthera Pardhus le Dim 7 Oct 2012 - 18:40

@ Gunday: pour les courges, apparemment non, elles ont été récoltées hier et ça fait un bon moment que je les vois dans les pommiers. C'est une variété coureuse assez robuste, et qui se ré-enracine un peu comme font les stolons des fraises, au fur et à mesure du développement. Il m'en avait donné quelques plants et il a fallu que j'en "dompte" un en le rabattant régulièrement au sol. Le grillage du voisin lui plaisait beaucoup Very Happy
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Dim 7 Oct 2012 - 19:22

Viviane, un matin en partant au boulot, j'ai vu le personnel d'entretien des espaces verts de la commune qui taillait la bande d'arbustes de mon lotissement. Ils broyaient tout en direct au dessus de camion. Je me suis tapée le culot de m'arrêter à leur niveau pour leur demander s'ils avaient du rab et si c'était possible d'en récupérer. Le soir ils ont benné leur dernier camion devant chez moi. j'ai ramé ensuite pour tout ramasser et étaler vu le volume que ça représentait, mais j'ai paillé une sacré surface que mon petit broyeur domestique et ma petite haie n'aurait jamais suffi à couvrir. ça vaut le coup parfois de poser la question !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par enjoymama le Lun 11 Fév 2013 - 10:02

Cela fait plusieurs années que nous faisons un petit potager derrière la maison, mais de manière très paresseuse, parce que nous n'y accordions que peu de temps. Du coup, c'était tomates, courgettes, courges, haricots verts, salades, poivrons qui se débrouillaient pour pousser, étaient arrosés mais peu, et nous offraient quand même une quantité non négligeable de légumes.

Cette année, j'ai eu deux bouquins en cadeau : "le bio potager autosuffisant" de v. Albouy et "un coin de potager bio" de f. Dupré.
Et j'ai décidé de transformer mon envie de vrai potager en réalité Smile

Bon, du coup, j'ai plein de questions!!!

La première étant :
J'ai du compost (assez peu) dont je ne me suis jamais servi... Ce qui veut dire que je n'ai jamais rien posé sur la terre. Puis-je en mettre sur le lopin que je veux planter, maintenant?


avatar
enjoymama

Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Lun 11 Fév 2013 - 10:29

Oui, surtout s'il est assez mûr (certainement le cas s'il n'a jamais été utilisé auparavant. Déposé en surface, et éventuellement mélangé à la terre du dessus par un simple griffage, mais surtout pas enfoui à la bêche.

Et uniquement pour les emplacements destinés aux légumes les plus gourmands (tomates, poivrons, courgettes...) mais surtout pas aux emplacements destinés à des légumes comme les haricots, les oignons, les radis, les laitues... pour qui ce serait trop d'azote.

D'autant que ta terre semble déjà riche et fertile, si tu dis que malgré peu d'arrosages et peu de soins et aucun apport tu récoltais déjà des quantités non négligeables, donc il ne faudra pas avoir la main trop lourde sur le compost, ni en mettre partout.

En épaisseur, 3 à 5 cm suffisent.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par enjoymama le Lun 11 Fév 2013 - 12:42

Super! merci Ayn.
Heureusement que tu me précise pour les emplacements, parce que j'en aurai mis partout :/
Il y a un rayon de soleil qui semble vouloir nous tenir compagnie, je vais le faire cet après midi

Et sur le petit carré près de la maison où je vais mettre le persil?
D'ailleurs... Est ce que vous mélangez les herbes (persil, basilic, ciboulette) ou chacun a un emplacement?

J'ai un prunier en plein milieu que nous avons planté l'année dernière... et je ne sais toujours pas quoi y mettre autour... Y a-t-il des associations sympa à faire?
avatar
enjoymama

Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Alban le Lun 11 Fév 2013 - 13:05

Pour les plantes aromatique j'ai testé chez moi la spirale aromatique décrite sur OPLF et ça marche vraiment bien. C'est plutôt jolie.
Perso j'ai fait ça avec les pierres qui trainaient dans le jardin. Ne pas avoir les yeux plus grand que le ventre et faire une petite spirales pour qu'elle soit rapidement remplie et dense.
avatar
Alban

Age : 26
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Lun 11 Fév 2013 - 13:16

Au pied du prunier, c'est possible de mettre des plantes aromatiques peu exigeantes (car le prunier va pomper pas mal l'eau et les nutriments du sol) et à action répulsive contre les insectes indésirables. Par exemple, du thym, du romarin, de la lavande, ou une plante non comestible comme la Tanaisie...

Pour les aromatiques, la plupart n'ont pas de gros besoins, donc ce n'est pas indispensable de leur mettre du compost. Certaines sont annuelles, d'autres bisannuelles, d'autres vivaces, et enfin certaines sont même des arbrisseaux ligneux. Il faut tenir compte de leur cycle et de leurs dimensions pour les associer :

- annuelles : le basilic, l'aneth, la coriandre
- bisannuelles : le persil (à semer chaque année, car l'année suivante il monte en fleur puis meurt)
- vivaces : la ciboulette, l'estragon, la menthe, la verveine, l'ache des montagnes...
- arbrisseaux ligneux : le romarin, le thym, la sauge, la sariette...

Une plante annuelle prenant moins de place qu'une plante vivace ou ligneuse âgée de plusieurs années, il vaut mieux prévoir de la distance pour ces dernières, et surtout un emplacement définitif ou presque pour celles qui sont vivaces et ligneuses, alors que les annuelles et bisannuelles pourront changer de place chaque année, et même être semées ou plantées en mélange avec des légumes.

Moi j'ai deux bordures d'aromatiques, la plus proche accessibles depuis l'allée de gravier entre la maison et le potager, qui contient le thym, la ciboulette, l'estragon, l'ache des montagnes, le romarin, la sauge, la sariette, et une autre bande derrière mes châssis avec la menthe et la verveine à coté du gros pied de rhubarbe.

Le persil, je le sème sous mon châssis, ce sont des graines assez longues à germer, et il faut surveiller pour que ça reste toujours humide. Je le garde 1 an complet, en cueillant au fur et à mesure des besoins, et je l'arrache quand il est en fleur. Actuellement, comme le châssis protège du froid, j'en ai encore à cueillir, ce qui est bien agréable (à condition de ne pas avoir de pluie diluvienne pour aller le chercher).

Je sème ou j'achète des plants de basilic, et je l'installe le plus souvent à proximité des pieds de tomates avec lesquelles il fait bon ménage.

La coriandre est semée sous châssis ou en place, suivant la place disponible et la saison, mais j'ai remarqué que celle issue de semis spontanée quand la génération d'avant est montée en graine est toujours plus vigoureuse que la première semée, donc je la laisse s'installer et se semer où elle veut.

L'aneth, c'est pareil : elle se ressème naturellement, et si ce n'est pas le cas, je la sème au pied d'autres légumes (choux, carottes, poireaux...).
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par enjoymama le Mar 12 Fév 2013 - 9:30

merci pour toutes ces infos!
J'ai donc nettoyé mon jardin hier, délimité l'emplacement du potager qui fera 200 m2, du poulailler (plutôt facile à réaliser puisque nous avons déjà une cabane oubliée par les anciens locataires, qu'il nous suffira de retaper) et du coin repas... Je pensais mettre le compost aujourd'hui, mais il a neigé cette nuit!!!
J'ai aussi fait un plan du potager en essayant de prendre en compte un ensemble de choses : ensoleillement, association entre légumes, qualité du sol, et pour les herbes aromatiques, j'ai utilisé tes infos précieuses, Ayn.
J'ai aussi regardé la spirale qui semble être top, mais je ne le ferai pas... car j'ai envie de faire de la récup au jardin aussi, et près de chez moi, il y a un non écolo qui a stocké des pneus... Je vais les récupérer, les peindre et les transformer en pot pour aromates, par exemple!
L'un d'entre vous a-t-il déjà fait cela?
avatar
enjoymama

Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par sylg59 le Mar 12 Fév 2013 - 18:14

Perso moi j'utilise des vieux pneus de tracteur et je mets un pied de courgette dans chaque"pot". Ils ont de la place pour pousser, c'est facile à nourrir et généralement mes plans sont épargnés par les escargots, qui sont nombreux par chez moi.
avatar
sylg59

Age : 39
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 10/07/2011

http://vivresimlement.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par delphineL le Mar 12 Fév 2013 - 18:40

Ayn, merci! Désormais, le basilic fera copain copain avec mes tomates. ça va peut-être marcher cette fois (j'ai un sérieux problème avec le basilic, il meurt très vite chez moi).
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Mar 12 Fév 2013 - 18:49

Avec les pneus, ont peut aussi faire un pot à pommes de terre en les superposant.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Mar 12 Fév 2013 - 19:34

Le basilic a besoin de beaucoup d'humidité, au point que c'est une plante de soleil que je mets personnellement à l'ombre des autres potagères, sinon il monte en graine de suite et meurt très vite, dans mon potager exposé plein sud.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par delphineL le Mar 12 Fév 2013 - 21:04

Merci Ayn, c'est exactement ce qui m'arrivait! Je sens que cette année, le basilic va être abondant!!! Hmmmm le pesto!!!
Ayn, j"ai rentré le pot de menthe au garage, et il monte en fleurs...c'est gênant/normal/autre ???


Dernière édition par Panthera Pardhus le Mar 12 Fév 2013 - 21:11, édité 1 fois (Raison : edit admin: fusion double message.)
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par enjoymama le Mer 13 Fév 2013 - 6:40

Un pot à pommes de terre?! Tu les stocke dedans, en fait?
Pour le basilic, mon jardin est aussi plein sud, et c'est vrai qu'il a eu pris des coups de chaud!
avatar
enjoymama

Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Panthera Pardhus le Mer 13 Fév 2013 - 6:53

Je pense que Gunday voulait parler d'une tour à pomme de terre.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Bib le Mer 13 Fév 2013 - 9:04

delphine: la menthe est une vivace, donc pas de problème si elle monte en graines. Les abeilles adorent ! J'aimerais bien goûter du miel de menthe... si cela existe

Le problème chez moi pour le basilic, ce sont les limaces qui l'adorent !

La tour à pommes de terre: j'ai essayé, l'année passée, dans un grillage fin enroulé en cylindre: cela vaut la peine !
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Mer 13 Fév 2013 - 12:06

Le problème, c'est d'avoir de la menthe en fleur en ce moment, c'est pas normal parce qu'elle ne devrait même pas avoir de feuilles ni de tiges visibles, elle est au repos hivernal, toute sa partie aérienne se déssèche et meurt à l'automne et elle ressort de terre au printemps. Alors tu devrais tout juste voir des débuts de pousse et des rhizomes. J'imagine qu'elle a eu trop chaud à l'intérieur. Il aurait mieux valu la laisser dehors tout l'hiver, même en pot, ça ne craint rien. Ceci dit, la menthe est aussi increvable que du chiendent, donc je ne me fais pas trop d'inquiétude : si tu penses à l'arroser dans son pot de temps en temps d'ici à avoir le temps de la planter, et même si tu la plantais maintenant (à condition qu'il ne gèle pas chez toi en ce moment), elle survivra.

Bib, ta tour à pommes de terre, c'était pour les faire pousser ou pour les conserver l'hiver ?
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par delphineL le Mer 13 Fév 2013 - 12:13

Bib, Ayn, merci pour vos précisions. Donc l'an prochain le pot de menthe restera dehors. Bib, si les abeilles qui viennent butiner ma lavande me portent un pot de miel à la menthe, je penserai à toi! PT de rire
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Alban le Mer 13 Fév 2013 - 19:06

Les pneus pour du comestible et du durable, je n'aurais pas confiance.
Pour la tour à pomme de terre une ou deux années de suite pourquoi pas mais à un moment le pneu se dégradera et libèrera des substances pas forcement joyeuse dans la terre.

ps : Après une recherche sur le net je n'ai rien trouvé qui appelle à la précaution.
avatar
Alban

Age : 26
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Jeu 14 Fév 2013 - 17:55

Je crois que ça met super longtemps à se dégrader. C'est pour ça qu'il n'y a encore pas si longtemps on voyait des gens les brûler (et la bonjour la pollution, et la fumée toxique toute noire !).

Après, c'est un dérivé pétrolier, donc c'est jamais exclu d'avoir une libération de substances toxiques comme avec les boites alimentaires plastiques.


Dernière édition par Ayn le Jeu 14 Fév 2013 - 20:01, édité 1 fois (Raison : fôtes!!)
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Jeu 14 Fév 2013 - 19:31

Alban a écrit:Les pneus pour du comestible et du durable, je n'aurais pas confiance.
Pour la tour à pomme de terre une ou deux années de suite pourquoi pas mais à un moment le pneu se dégradera et libèrera des substances pas forcement joyeuse dans la terre.
C'est aussi le point qui me retient.
Entre autre car je me souviens qu'on a souvent les mains bien noires après avoir manipuler des pneus. Alors j'ai un gros doute.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par mary le Jeu 7 Mar 2013 - 17:12

Bonjour,
Je vais débuter un petit potager.
Je compte prendre mes graines chez k*k*pelli. Mais en ce qui concerne l'achat de plants (dans mon cas, le laurier sauce mais peut-être aussi des arbres fruitiers)
Je me retrouve à ne pas savoir où le prendre.
Les plants des magasins risquent-ils d'être traités, ou non productifs dépassé quelques année ?
Vraiment, avec leur habitude de nous faire racheter les choses encore et toujours, je ne sais plus vers qui me tourner ni si je peux faire confiance!
avatar
mary

Age : 36
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 29/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Bib le Jeu 7 Mar 2013 - 17:50

Ayn a écrit:Bib, ta tour à pommes de terre, c'était pour les faire pousser ou pour les conserver l'hiver ?
pour les faire pousser.
Là où j'étais (je viens de déménager), il y avait trop de mulots pour les laisser en terre: déjà que sur le temps de la culture, ils en bouffaient une bonne partie...
Ici, ça a l'air encore pire !
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par sylg59 le Jeu 7 Mar 2013 - 18:32

Mary, tu peux te tourner vers la ferme ste Mart..e. Ils sont spécialisés en graines plans et fruitiers bio avec une conservation de variétés anciennes. Ce sont des produits de qualité.
avatar
sylg59

Age : 39
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 10/07/2011

http://vivresimlement.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 8 Mar 2013 - 20:43

Dites, l'engrais vert, c'est à quel moment qu'il faut le déterrer et le laisser sécher sur place ?
C'est maintenant ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par RenardRoux le Ven 8 Mar 2013 - 22:11

L'engrais vert tu peux le traiter de plusieurs façons, parce qu'il a plusieurs effets...

Le premier effet, c'est que ses racines "défoncent" le sol, l'ameublissent, et attirent les vers de terre aussi... Donc rien qu'en faisant pousser, même si tu récupères le haut, tu as un effet.

Ensuite la plante (moutarde...) tu peux la récupérer et la donner à des herbivores (lapins, cheval...) et ensuite étaler le fumier sur la terre.
Sinon tu peux tout simplement faucher, battre un peu/passer des disques/donner des coups de machette pour "hacher" un peu, et laisser en surface. La dégradation est meilleure en surface, sinon en retournant on abîme le sol les micro-organismes n'aiment pas être mis en surface)

Chez moi on ne retourne pas, et je fais simple: quand l'engrais peut profiter à mes herbivores, je leur en donne la moitié de ce qui a poussé, et je mets du fumier sur la terre en échange. L'autre moitié, je la laisse fauchée et grossièrement coupée, sur le sol, où elle pourrit tranquillement tout en paillant (elle protège des effets du soleil et du lessivage par l'eau)
avatar
RenardRoux

Age : 30
Localisation : Dans le Berry
Date d'inscription : 01/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par gunday le Ven 8 Mar 2013 - 22:36

J'utilise une des méthodes de renardroux : je le tonds et le laisse sur place.
Si je m'y prend un peu tard, avec le plantoir, je plante directement les graines à travers.

C'est un peu brutal, mais malgré les hurlements paternels face à la technique, l'année dernière, ça a plutôt bien poussé.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par Ayn le Ven 8 Mar 2013 - 22:41

Idem chez moi : pas d'arrachage, seulement fauchage. Sauf que j'ai pas d'herbivores à la maison, donc je me sers de ce qui a été fauché en paillage de surface. Je n'enfouis pas l'engrais vert, car mon potager est en non travail du sol.

Pour ce qui est du moment idéal pour faucher, c'est le moment où la plante passe du stade végétatif (=production de feuillage) au stade floraison (ou épiaison si c'est une graminée). C'est toujours possible de faucher avant, mais moins efficace, et en fauchant trop tard (quand la plante a sa floraison déjà bien avancée, début de fructification), on perd une partie des bénéfices et l'engrais vert n'a plus tout à fait la même composition (rapport C/N plus élevé).

Virgule, tu as mis quoi comme engrais vert ? pour le seigle semé à l'automne, j'attends mai, pour la phacélie ou la moutarde semée maintenant, j'attends aussi mai. Par contre pour une moutarde semée à l'automne qui aurait survécue à l'hiver, c'est possible de faucher maintenant. Et pour la féverole, ça dépend si elle a bien grossi ou pas dans l'hiver. Le sarrasin se sème plus tard (pas avant mai, car il est gélif) et se fauche dans l'été ou à l'automne. La vesce, ça dépend si elle est d'hiver ou de printemps... On trouve des bons tableaux sur le net qui récapitulent les dates de semis et les temps de culture de chaque engrais vert, ça sera plus précis que mon blabla sur le sujet !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le potager, base de la SV

Message par virgule le Ven 8 Mar 2013 - 23:51

J'ai mis de la féverole.
Je n'y connais rien mais j'ai l'impression qu'elle n'a pas beaucoup poussé.
J'avais cru comprendre que ça faisait des plans de 30-40 cm de haut minimum.
Ici, pour l'instant, ça a la forme et la taille de petites salades.

Donc si j'ai bien compris, Ayn, j'attends que ça "grimpe" jusqu'au stade de la floraison ?
avatar
virgule

Age : 42
Localisation : Normandie (14)
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum