médicaments non utilisés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

médicaments non utilisés

Message par zie le Mar 9 Mar 2010 - 18:33

Bonsoir,je ne sais pas bien où poster s'il le faut déplacez ce sujet

Ma question est la suivante:

Après un épisode maladif je me retrouve avec des médicaments non utilisés
dont certain assez chers et je me pointe à la pharmacie pour les rendre
en pensant que Cyclamed redistribuait aux asso de médecins ect...
Et bien non, c'était le cas avant mais plus maintenant, à présent tout est brulé
Cyclamed n'a plus le droit de redistibuer parce que certain il parait revendait
au lieu de donner gratuitement les médocs.
Quelqu'un sait-il à qui donner de façon utile?

Merci
avatar
zie

Age : 53
Localisation : Marseille (provence)
Date d'inscription : 29/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par magnésie le Mar 9 Mar 2010 - 19:35

je les propose à mon médecin, qui, selon ce que c'est, les prend ou pas pour d'autres patients.
enfin je suppose
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Katia le Dim 14 Mar 2010 - 15:49

C'est curieux, ma pharmacienne les reprend toujours, mais il est vrai que je ne sais pas ce qu'elle en fait.

J'ai essayé de proposer certains médicaments / crème à la PMI (protection maternelle et infantile), ils ont refusé parce qu'ils ne savaient pas quand ça avait été ouvert (dommage, ils ont des médecins sur place).

Je ne sais pas si certaines associations ne les récupèrent pas, par ex. les resto du coeur (et aussi les bébés du coeur, qui ne sont pas très connus), ou au samu social, au planning familial ? Peut être proposer aussi à l'hôpital ?

Que vous suggère votre médecin ?

Katia

Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Michelle le Lun 15 Mar 2010 - 12:11

En pharmacie mais là se n'est pas sens resservir c'est pour détruire
avatar
Michelle

Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 19:49

je rapporte systématiquement à la pharmacie tous les médocs dont la date est périmée.
Pour éviter un éventuel envoi en Afrique ou ailleurs, je coupe la partie en plastique thermoformée ou apparait la date limite et bien sur, je ne rend jamais les boites ni les notices.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par iria le Jeu 18 Mar 2010 - 20:04

Je ne suis pas sûre que ce soit suffisant pour les empêcher d'inonder l'Afrique avec nos déchets.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Ven 19 Mar 2010 - 16:49

pour ce qui est des déchets, je suis d'accord, mais ce que j'espère éviter en faisant ainsi, c'est que mes médocs périmés soient consommés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Domarie le Lun 22 Mar 2010 - 10:16

pour les médicaments non périmés, médecins du monde les prenait à une époque (j'ai pas vérifié depuis) pas pour envoyer au bout du monde mais pour soigner ici les personnes en grande difficulté Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Lun 22 Mar 2010 - 11:08

J'avais entendu aussi qu'il y avait eu des problèmes avec Cyclamed. Mais d'un autre ordre :

Re-donner des médicaments dont tu ne sais pas dans quelles conditions ils ont été stockés (avec la température ils peuvent perdre leur efficacité) est dangereux :/

Faut pas trop regretter que cette collecte n'existe plus, c'est pour de bonnes raisons Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par iria le Mar 23 Mar 2010 - 9:01

Y'avait pas aussi eu des histoires de trafic? Ou bien c'était juste de la propagande pour mettre fin à ce système?

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les médicaments usagés sont désormais tous incinérés

Message par Cerise le Dim 14 Nov 2010 - 10:30

source
01/01/2009 19:05 (Par Jean-Charles BATENBAUM)
Les médicaments usagés sont désormais tous incinérés. La redistribution à des organisations humanitaires des médicaments non utilisés mais utilisables, pour les pays les plus pauvres, a définitivement cessé depuis le 31 décembre 2008 à minuit. Désormais, ces médicaments usagés seront tous incinérés.
En raison des carences du système Cyclamed, le dispositif français de collecte et de traitement des déchets de médicaments, les médicaments non utilisés mais encore utilisables qui ont été rapportés dans les pharmacies seront désormais de nouveau tous incinérés.
La redistribution à des organisations humanitaires des médicaments non utilisés mais utilisables, pour les pays les plus pauvres, a définitivement cessé depuis le 31 décembre 2008 à minuit.
Suite à des anomalies relevées par l’inspection générale des affaires sociales (Igas), et des dysfonctionnements dus aux détournements par certains pharmaciens peu scrupuleux, Cyclamed ne procède plus au recyclage humanitaire des médicaments usagés.
Les médicaments usagés sont désormais tous incinérés La redistribution à des organisations humanitaires des médicaments non utilisés mais utilisables, pour les pays les plus pauvres, a définitivement cessé depuis le 31 décembre 2008 à minuit. Désormais, ces médicaments usagés seront tous incinérés.
Rappelons que le 17 janvier 2007, l'Assemblée nationale avait voté un amendement mettant fin à la collecte et à l'utilisation des médicaments non utilisés à des fins humanitaires. Fin juin 2008, l'exportation de médicaments non utilisés devenait interdite, sans mettre fin au système Cyclamed. Les pharmaciens sont en effet obligé « de collecter gratuitement » les médicaments usagés rapportés dans les officines.
Selon l’amendement « toute distribution et toute mise à disposition des médicaments collectés sont interdites. Ces médicaments sont détruits dans des conditions sécurisées ».
Désormais, tous les médicaments récupérés feront l'objet d'une « valorisation énergétique », donc ils passeront par l’étape incinération. Les médicaments récupérés seront ainsi incinérés dans des unités permettant de récupérer l'énergie et qui sont « équipées de traitements de fumées conformes à la réglementation », précise-t-on chez Cyclamed.
Rolling Eyes
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Katia le Dim 14 Nov 2010 - 10:40

C'est affolant : à cause de quelques pharmaciens "peu scrupuleux" (comme c'est joliment dit ! Twisted Evil), on a mis fin à un système qui permettait de soigner des gens qui n'avaient pas les moyens de e soigner autrement et qui ne polluait pas !

C'est vrai que ç'eut été tellement plus difficile de mettre en place une procédure pour empêcher ce type de comportement. Avec un peu d'imagination, on aurait pu créer des garde-fous (tampon obligatoire sur chaque boite ramenée, et sur chaque blister, ou n'importe quoi de plus intelligent). Mais non. Ca doit bien arranger "quelqu'un", non ? L'industrie pharmaceutique, "peut être" ?

Par contre, il n'y a pas de souci : on a trouvé des solutions pour que, si quelqu'un braque un fourgon de convoyeur de fonds, tout est mis en place pour que ces gens "peu scrupuleux" ne puissent pas profiter de cet argent (ce qui est normal).

Katia

Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 12:02

par ce que quelques pharmaciens malhonnêtes revendaient ces médocs (probablement une goutte d'eau dan l'océan des médicaments vendus chaque année en France), le lobby pharmaceutique a obtenu la destruction de tous les retours.
Bien joué, comme ça, pour l'aide humanitaire, il faudra leur acheter les médocs. Y'a pas de petits profit.
Ce n'est pas pour rien que la ministre française actuelle de la santé a travaillé 12 ans pour un labo pharmaceutique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par iria le Mar 30 Nov 2010 - 5:56

C'est écœurant. Tout ça pour limiter le manque à gagner des labos...

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par jacq35 le Mer 5 Jan 2011 - 12:33

difficile de savoir que c'est pour les détruire alors que des gens ne savent pas se soigner pas qu'en Afrique d'ailleur en belgique aussi
avatar
jacq35

Age : 60
Localisation : dour hainaut belgique
Date d'inscription : 22/02/2010

http://detrainjacquy.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par iria le Mer 5 Jan 2011 - 15:45

Partout, même dans les pays dits "civilisés/moderne/...", tu as des gens qui n'ont pas accès aux soins de base. C'est d'autant plus scandaleux que les Etats de ces pays ont les moyens de soigner tout le monde.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Twiggy le Ven 4 Mar 2011 - 11:20

C'est un sujet qui me tracasse, je ramène les médicaments à la pharmacie pour qu'ils soient brûlés et que ça limite la pollution néanmoins je me pose plein de questions:

-est-ce qu'on arrive vraiment à détruire toutes les molécules?

Quand on imagine le nombre de gens qui balancent tout à la poubelle directement, quel empoisonnement de nos sols et nappes phréatiques...

-est-ce que ça ne pourrait pas être redistribué? même si dans nos sociétés procédurières, le gâchis s'est organisé de lui-même.

Du coup j'essaie avant tout de ne pas consommer trop de médicaments, tout simplement! Quand je vais chez le médecin, j'ai avec moi une liste de ce qui se trouve dans notre armoire à pharmacie et je ne rachète que si nécessaire.

Je ne pense pas malheureusement que c'est à nos âges (mari et moi autour de 40 et deux petits enfants) que le problème est le plus important, il est clair que c'est en vieillissant qu'on devient gros consommateur de médocs, même quand on prend garde à ne pas rentrer dans ce jeu.
Ce serait un début de solution que les médecins et politiciens ne soient plus autant sous la pression du lobby pharmaceutique...
avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Patrick le Ven 4 Mar 2011 - 13:11

Moi je les gardes jusqu'à leurs dates de péremption, si une maladie similaire se reproduit, je les réutilise, j'ai une fiche que je tient chaque fois que je suis malade avec les symptômes et le traitement.
Je pense que la Sv c'est aussi d'alléger les frais de société même si les médocs ne me coute rien, si je peux éviter d'en refaire fabriquer alors que j'en ais encore c'est conforme à mes convictions.
Une fois périmé bien sur cyclamed, je n'ai pas d'autre alternatives à se moment là.
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 22:53

Déjà un premier scandale c'est de se voir délivrer des boites complètes lorsqu'on a une prescription pour quelques unités seulement.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Mer 8 Aoû 2012 - 14:43

Invité a écrit:Déjà un premier scandale c'est de se voir délivrer des boites complètes lorsqu'on a une prescription pour quelques unités seulement.


je suis bien d'accord ! En Angleterre, on a le choix entre boite de 2, 4, 6 etc... et ils ne te vendent pas une boite de 10 si tu en as besoin de 4 ...

Donc finalement, mis à part les rendre à la pharmacie à contre-coeur et qu'ils soient détruits, il n'y a pas trop de solution ... Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Mer 8 Aoû 2012 - 17:02

Ils devraient faire comme les vétos, vendre le nombre exact de médicaments.
Ça éviterait bien des problèmes. Moins de remboursement de la sécu, moins de besoin pour les incinérer, moins de gaspillage et moins de sur médication et d'auto médication qui parfois peuvent mal finir (patient encore plus malade ...).
J'ai décidé de consommer beaucoup moins de médicaments ici mais hélas une fois périmés pas le choix comme pour des traitements spécifiques qui arrivent super rarement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Emma le Jeu 30 Aoû 2012 - 10:49

Petite piqûre de rappel :

On ramène à la pharmacie les produits périmés pour destruction.
Les dates de péremptions sont indiquées sur les boîtes et les plaquettes.
A noter que les collyres ouverts ne se conservent que 15 jours à un mois max et les sirops ne se conservent que 3 mois. (Ce n'est pas indiqué sur la notice, c'est une préparatrice en pharmacie qui me l'a signalé.)
Les collutoires (pschits) se conservent jusqu'à la date de péremption.

On ramène à la pharmacie les traitements qui ne sont plus en cours, même s'ils ne sont pas périmés.
Ça ne sert à rien de garder des médicaments dont, rapidement, on ne sait plus à quoi ils correspondent. Et puis, l'auto-médication, c'est le MAL.

Hop, qui fait un peu de vide ?
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Sonia67 le Jeu 30 Aoû 2012 - 23:27

je fais le tri régulièrement et je dépose les périmés et traitements finis non périmés à la pharmacie

par contre j'ai entendu dire qu'on pouvait aussi rapporter les plaquettes de médicaments vide à la pharmacie pour un recyclage spécial
jusqu'à maintenant le les mettais à la poubelle Embarassed
avatar
Sonia67

Age : 44
Localisation : Rosheim en Alsace
Date d'inscription : 19/08/2012

http://plumedebleuet.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par delphineL le Dim 16 Déc 2012 - 23:42

Un jour j'ai fait le tri des médicaments chez ma belle-mère, le reine des lukti-ordonnances :j'ai halluciné : 40 boites de paracétamol neuves, sans compter les anti-dépresseurs, et tout plein d'autres trucs. J'en ai confié une bonne partie à la pharmacie du village, j'avais trié le périmé, l'entamé et le neuf. Elle m'explique que tout sera détruit. Alors j'ai repensé à un ancien collègue malgache qui avait récupéré mes anti-douleurs (j'ai eu un gros problème de santé) avant son départ à Madagascar. Il m'avait expliqué que même si le médecin à qui il les donnerait là-bas faisait son petit business dessus, ça permettait quand même à des personnes d' y avoir enfin accès notamment des sidéens et des cancéreux en fin de vie. J'ai changé de région, de taf mais j'ai copiné avec une malgache. Je suis en bien meilleure santé et je n'utilise plus de médicaments sauf un traitement que j'ai à vie. Mais je lui fais passer ceux de mon entourage pour quand elle ou un de ses proches se rendra "au pays".
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Panthera Pardhus le Lun 17 Déc 2012 - 6:38

Là, ça me laisse un peu perplexe quand même.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Philomenne le Mer 19 Déc 2012 - 0:45

delphineL, tu ne t'es pas encore présentée... Suspect

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Cerise le Mer 19 Déc 2012 - 10:14

Merci de remonter le fil de cette page pour tout ce qui concerne la législation en vigueur.
Je complète avec ces liens (sources officielles):

Engager un projet dans l'humanitaire/Se fournir en médicaments et en matériel médical

Réseau médicaments et développement

et surtout ce pdf : point juridique sur la législation "MNU" (Médicaments Non Utilisés)
:
Point juridiques sur la législation "MNU" au 1er janvier 2009 - ReMeD
- Sanction pénale "MNU" :
L'ordonnance n° 2008-717 du 17 juillet 2008 portant sur les dispositions pénales relatives à certains produits de santé a instauré à l'article L. 4212-7 du code de la santé publique (CSP) une sanction pénale punissant "le fait de distribuer ou de mettre à disposition du public des médicaments à usage humain collectés selon les modalités prévues au premier alinéa de l'article L. 4211-2 de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende."
- Législation en matière d'exportation de médicaments à des fins humanitaires :
Toute opération d'exportation de médicaments à des fins humanitaires doit être réalisée dans un établissement pharmaceutique de distribution en gros à vocation humanitaire (lecture combinée des articles L. 5124-1 et L. 5124-7 du CSP).
Le décret n°2008-784 du 18 août 2008 relatif à la distribution humanitaire de médicaments, pris en application de la loi du 15 avril 2008 ayant interdit toute utilisation des MNU à des fins humanitaires à compter du 31 décembre 2008, précise que toute opération de dons de médicaments (neufs) à des fins humanitaires doivent respecter les bonnes pratiques de dons de médicaments prévues par un arrêté du 18 août 2008.
- Dispositif de remplacement des MNU pour l'approvisionnement en médicaments des centres de soins accueillant en France les personnes démunies :
Concernant les besoins nationaux, le Premier ministre a décidé de soutenir la mise en place d’un dispositif de remplacement des MNU, afin de permettre aux ONG (Médecins du monde, Samu social, Emmaüs...) de continuer leur travail d’aide médicale et de dispensation aux populations les plus défavorisées et trop désocialisées (troubles psychiatriques, toxicomanies) pour consulter un médecin ou entrer dans une pharmacie, nonobstant le bénéfice d’une protection sociale (généralement aide médicale de l’Etat (AME) ou couverture maladie universelle (CMU).
Une convention a ainsi été conclue en décembre dernier entre la CNAMTS et l'association Pharmacie humanitaire internationale (PHI), afin de financer à hauteur de 3 millions d'euros la mise en place par PHI d'une procédure d’approvisionnement pérenne opérationnelle au 1er janvier 2009, incluant fourniture de médicaments et logistique, dans des conditions offrant un circuit pharmaceutique sécurisé de distribution et de dispensation. A cette fin, un dispositif juridique permettant d’encadrer, dans un souci de sécurité sanitaire, les modalités de délivrance de médicaments par les structures de soins aux personnes en situation de précarité gérées par des associations caritatives a été prévu. Ces structures sont autorisées par la loi du 15 avril 2008 à délivrer des médicaments, après déclaration préalable
auprès du représentant de l'État dans le département. Le décret d’application précité relatif à la distribution humanitaire de médicaments précise les conditions de délivrance de médicaments par ces structures de soins sous la responsabilité d’un pharmacien ou à défaut, d’un médecin.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par delphineL le Mer 26 Déc 2012 - 16:24

Glous, Cerise, merci pour l'info. Un aspect que j'avais totalement occulté! Désormais, je m'abstiendrai, mais c'est quand même dommage quand je pense que ce surplus de médicaments part inexorablement à la destruction. D'un autre côté la législation est là pour éviter le trafic de substances addictives, je comprends. Je vais essayer de voir où trouver ces PHI et si mon pharmacien pourrait devenir un relai.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Cerise le Lun 7 Avr 2014 - 10:17

Plus de 14.200 tonnes de médicaments non utilisés ont été collectées en 2013
(...)
Les médicaments rapportés en pharmacie ne représentent qu'une partie des 19.200 tonnes de médicaments non utilisés. Et ceux-ci sont bien plus nombreux dans les armoires à pharmacie que les traitements utilisés couramment, automédication mise à part. Les traitements chroniques représentent 31% des médicaments conservés par les Français, les médicaments pour des pathologies soignées en 5 à 10 jours, 11%, tandis que les médicaments non utilisés constituent 58% des stocks, indique l'enquête réalisée par le CSA pour Cyclamed.
Limiter les risques sanitaires et environnementaux

L'association à but non lucratif, chargée de valoriser les médicaments non utilisés, est financée par les laboratoires qui versent 0,19 centime d'euro HT par boîte de médicaments, soit un budget annuel d'environ 6 millions d'euros. La collecte effectuée par Cyclamed a pour but de limiter les risques sanitaires, en particulier les intoxications médicamenteuses des enfants, et environnementaux (pollution des rivières et des nappes phréatiques).

Tous les médicaments recueillis sont incinérés et produisent une énergie capable d'alimenter environ 7000 logements, affirme Thierry Moreau Defarges, président de Cyclamed. Désormais, aucun médicament, même ceux qui sont encore valides, n'est expédié dans des pays défavorisés comme c'était le cas jusqu'en 2008.

source
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par La Vachère le Lun 7 Avr 2014 - 11:08

Je me faisais la réflexion y'a deux semaines, en triant et rangeant enfin mes produits phytos-véto médicaux et de soins (et vétos en fait, pour le coup), que j'ai pas mal de médicaments pas finis, notamment des antibios...

Sauf que c'est hors de question que je prenne des antibios (genre amoxiciline) en auto-médication, et ça fait mal au c*l, vu le prix qu'on paye, de les rendre pour les brûler, à nos frais.

Donc je vais demander au véto, la prochaine fois que j'ai un souci, si je peux les administrer aux chiens et chats. Après tout, c'est la même chose... Rolling Eyes

A quand la délivrance des médicaments "en vrac" et au détail, pour éviter ces problèmes ?
avatar
La Vachère

Age : 30
Date d'inscription : 21/10/2012

http://vachere.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par ludivine le Lun 7 Avr 2014 - 19:39

Je ramène toujours mes médocs non utilisés à la pharmacie, j'aurai mauvais conscience à les mettre à la poubelle.
J'ai déjà des doutes concernant l'eau du robinet, est-elle vraiment propre à la consommation même si on nous dit que oui  scratch 
Il est régulièrement question de la délivrance des médocs en vrac, mais ça n'a pas l'air de bouger beaucoup pour ce qui est de passer à la pratique.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par gunday le Lun 7 Avr 2014 - 21:46

je vais sûrement faire ch*** tout le monde, mais où est la différence entre les jeter à la poubelle et les remmener au pharmacien?

1 - les déchets ménagers sont majoritairement incinérés (et l'enfouissement est juste l'état ou les collecteurs qui ne font pas leurs boulot).
2 - certains pharmaciens ne font pas partie de cyclamed : un m'a avoué un jour qu'il brûlait les déchets dans son jardin, à priori il ne faisait pas assez de volume retour pour qu'il puisse être collecté.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Cinderella83 le Mar 8 Avr 2014 - 10:40

Aucun problème de ce genre pour moi, je n'utilise que l'homéopathie depuis trente ans, et ma famille aussi.
Nous nous en portons très bien et ne coûtons presque rien à la Sécurité Sociale.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Mer 24 Sep 2014 - 17:28

Emma a écrit:On ramène à la pharmacie les traitements qui ne sont plus en cours, même s'ils ne sont pas périmés.
Ça ne sert à rien de garder des médicaments dont, rapidement, on ne sait plus à quoi ils correspondent. Et puis, l'auto-médication, c'est le MAL.

Hop, qui fait un peu de vide ?

Pas d'accord, je garde les médicaments non périmés, et ils resservent, de toute façon la plupart du temps, il s'agit de produits qui servent à traiter des maladies de base (rhino, bronchite, gastro...) et on a quasiment tous les ans une occasion de les utiliser. Quand je sors de chez le médecin, je ne rachète pas tous les produits qu'il a notés sur l'ordonnance (j'ai regardé avant ce qu'il me restait, ou j'emmène avec moi quelques médicaments pour me rappeler ce que j'ai). Je fais cela depuis des années, et avec différents médecins.

Et je ne les utilise pas en auto-médication, sauf le doliprane.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par gunday le Mer 24 Sep 2014 - 23:34

franou a écrit:il s'agit de produits qui servent à traiter des maladies de base (rhino, bronchite, gastro...)
Paradoxalement, j'ai arrêté de traiter les maladies de base.
Donc quand, une arrive vraiment à me clouer (une tout les 3 ans), je suis obligé de reprendre les médocs.
Généralement, la gagnante est la rhino, qui parvient à m'empêcher de dormir en m'irritant la gorge. Donc il me faut juste un antitussif (et généralement 1 ou 2 jours de repos, d'où le médecin).
En fait, si on avait pas besoin de tout le bazar pour se faire arrêter, je en vois plus l'intérêt des médocs : 1 ou 2 jours de repos, et c'est reparti!!!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Yoh le Ven 26 Sep 2014 - 16:26

J'étais censée avaler de saletés dont les effets indésirables m'auraient tuée plus sûrement que si je ne prenais rien, avec en plus le risque de tuer quelqu'un avant !
Je rendais les médicaments achetés par obligation (sinon pas d'arrêt) à ma toubib qui les redonnait (ou les revendait, je ne sais pas). La pharmacie n'en veut plus effectivement, du moins rares sont celle qui le reprennent encore.
Mais l'arrêt, lui, était indispensable ! J'ai utilisé mes propres moyens pour me tirer d'affaire, dont le Reiki et l'homéopathie.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Cinderella83 le Ven 26 Sep 2014 - 18:23

pour moi, utilisant l'homéopathie, l'aromathérapie et la lithothérapie, il n'y a aucun problème et je guéris très bien avec ça sans m'empoisonner l'organisme avec l'allopathie, et ça me coûte moins cher n'ayant pas de mutuelle.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par gunday le Ven 26 Sep 2014 - 23:37

Yoh a écrit:La pharmacie n'en veut plus effectivement, du moins rares sont celle qui le reprennent encore.
Je n'ai pas fait le tour des boutiques.
Mais je trouve assez honteux que la reprise des médicaments ne soit pas obligatoire !

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Cinderella83 le Dim 28 Sep 2014 - 10:50

Comment voudrais-tu que les laboratoires fassent leur beurre si les médicaments, encore bons et non utilisés, pouvaient servir à d'autres une fois le traitement terminé ? !!
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Dim 28 Sep 2014 - 19:33

gunday a écrit:En fait, si on avait pas besoin de tout le bazar pour se faire arrêter, je en vois plus l'intérêt des médocs : 1 ou 2 jours de repos, et c'est reparti!!!

Je suis tout à fait d'accord, mais rares sont les médecins qui fonctionnent comme ça malheureusement. Avec mon médecin, ce n'est pas facile d'obtenir un arrêt de travail.
La Sécu traque plus les arrêts de travail que le gaspillage de médicaments. Sinon, on aurait depuis longtemps des médicaments vendus à l'unité, ou en conditionnement modulable. Ca se fait bien aux Etats-Unis, pays qui pourtant n'est pas terrible au niveau des soins (mais les assurances privées qui remboursent les médicaments ont du pouvoir et limitent les gaspillages !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Yoh le Mer 1 Oct 2014 - 17:15

Parfois, il faut acheter les médicaments pour justifier l'arrêt. Si le second est parfois nécessaire, les premiers ne le sont pas toujours !
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Jeu 2 Oct 2014 - 8:31

Yoh a écrit:Parfois, il faut acheter les médicaments pour justifier l'arrêt. Si le second est parfois nécessaire, les premiers ne le sont pas toujours !

Je ne comprends pas . Mon médecin n'a jamais fait le lien entre l'arrêt et les médicaments. Et la Sécu non plus, à ma connaissance.
D'ailleurs il arrive parfois que je ne (r)achète pas les médicaments prescrits par le médecin, donc au niveau de la sécu on pourrait croire que je suis allée chez le médecin sans avoir de médocs.

Tu es en France ? ou c'est ton assurance maladie qui l'impose ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Panthera Pardhus le Jeu 2 Oct 2014 - 9:17

En cas d'arrêt de travail pour dépression, les contrôleurs de la sécu demandent à voir les boîtes d'anti dépresseurs et contrôlent également si elles sont entamées.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Philomenne le Jeu 2 Oct 2014 - 9:49

Shocked Sans rire... (et ils contrôlent le contenu de ton estomac, aussi ?) Tu m'apprends quelque chose. Je trouve que c'est d'une violence inouïe.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Jeu 2 Oct 2014 - 10:02

Je suis d'accord avec Philomenne sur la violence du procédé... et son inutilité car effectivement, tu pourrais avoir jeté les comprimés à la poubelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par gunday le Jeu 2 Oct 2014 - 22:24

Panthera Pardhus a écrit:En cas d'arrêt de travail pour dépression, les contrôleurs de la sécu demandent à voir les boîtes d'anti dépresseurs et contrôlent également si elles sont entamées.
Effectivement, dans ce cas, vu que les arrêts sont souvent plus long, il doit être plus facile de contrôler.
Perso, je pensais plus aux arrêts éclair, genre pour un coup de froid ou une grippe.
Généralement, je vais plus vite à déposer l'arrêt de travail à la direction qu'à leur envoyer.

Pour la dépression, je comprends un peu, sans l'excuser. C'est un motif d'arrêt souvent utilisé pour s'arrêter facilement (avec certains médecins du moins).

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Ven 3 Oct 2014 - 8:47

gunday a écrit:Pour la dépression, je comprends un peu, sans l'excuser. C'est un motif d'arrêt souvent utilisé pour s'arrêter facilement (avec certains médecins du moins).

Moi je ne comprends pas, parce que la dépression peut très bien se soigner sans médicaments. Dans certains cas, du moins. Je ne veux pas diaboliser les antidépresseurs (je ne m'y connais pas assez pour cela), mais il n'y a pas de raison pour en imposer la prise.
Qu'il y ait des vérifications, d'accord, mais on peut vérifier que la personne a un suivi psy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par gunday le Sam 4 Oct 2014 - 9:11

franou a écrit:Qu'il y ait des vérifications, d'accord, mais on peut vérifier que la personne a un suivi psy.
Sauf que le psy peux refuser de répondre aux inspecteurs, ou simplement être injoignable.
Dans ce cas, la sécu fait quoi? Elle coupe la maladie à cause du psy?
Donc comment vérifier simplement, et sans que ça prenne 6 mois un arrêt pour dépression?
La seule méthode trouvé est de contrôler l'utilisation des médicaments.
C'est pas forcément le mieux, mais je crains que c'est un peu la seule solution...

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Panthera Pardhus le Sam 4 Oct 2014 - 19:39

Après la poubelle est votre amie, je dis ça je dis rien, hein...
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: médicaments non utilisés

Message par Invité le Lun 6 Oct 2014 - 10:40

gunday a écrit:
franou a écrit:Qu'il y ait des vérifications, d'accord, mais on peut vérifier que la personne a un suivi psy.
Sauf que le psy peux refuser de répondre aux inspecteurs, ou simplement être injoignable.
Dans ce cas, la sécu fait quoi? Elle coupe la maladie à cause du psy?

Si c'est un psychiatre (le seul qui peut prescrire des médicaments), c'est un médecin, donc les consultations sont remboursées par la Sécu. Il suffit de regarder les remboursements de visites.
Et si c'est un autre psy (psychologue, psychothérapeuthe...) je pense qu'ils peuvent fournir une attestation comme quoi ils suivent la personne.

Ce qui me choque, c'est que l'on exige la prise de médicaments, alors que justement, s'il y a un arrêt + suivi psy (entretiens), ça peut être suffisant.

C'est irrespectueux des gens, et c'est du gaspillage... surtout si les médicaments se retrouvent à la poubelle !!!

Mais bon, bref, on ne va pas refaire le monde .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum