comment se débarrasser des limaces au jardin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par sapiens le Lun 15 Mar 2010 - 8:12

Rappel du premier message :

Edit : messages séparés de ce fil (sciure de bois)

J'ai lu aussi que les limaces détestent la sciure de bois et qu'on peut s'en servir dans le potager, comme les feuilles de chêne, les aiguilles de pin, l'hysope, le thym, l'ail, les coquilles d'oeuf pilées, le marc de café, le sable. Je n'ai essayé que la cendre, et dans une région humide... alors ça n'était pas suffisant!
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas


Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par gunday le Dim 30 Sep 2012 - 10:47

ou pourquoi ne pas simplement lâcher canard et poules dans la jardin durant la période creuse! Wink

gunday

Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Cerise le Dim 30 Sep 2012 - 11:52

source
encore des astuces :
De nombreuses méthodes, plus ou moins efficaces existent pour lutter contre les limaces. Certaines sont faciles à mettre en place, d'autres sont plus compliquées, et ne parlons pas des méthodes fantaisistes !!!

Dans mon jardin, j'ai trois variétés de limaces :

- des petites noires
- des petites grises
- des grosses marrons

Evidemment, dans un jardin bio, pas question d'utiliser des granulés bleus pleins de produits chimiques ! Et pas question non plus d'utiliser de la bière pour les noyer. Non seulement cela attire plus de limaces que celles présentes mais cela détruit les carabes mangeurs de limaces qui, en voulant se régaler avec les limaces noyées, se noient à leur tour.

Voici quelques autres solutions :

- le Feramol : produit bio mais il est assez cher et doit être renouvelé après chaque pluie, apparemment il fonctionnerait bien.

- les nématodes anti-limaces : c'est assez cher également, difficile à trouver et compliqué à utiliser (période et température bien précises pour que cela fonctionne) ce qui ne donne pas envie d'essayer.

- les carabes : petits coléoptères noirs mangeurs de limaces. Efficace mais il faut attendre que leur population soit suffisante pour venir à bout des quantités de limaces présentes.

- les canards : technique qu'utilisait avec succès Emilia Hazelip (pionnière, en France, du jardinage sans labour). Efficace mais il n'est pas toujours évident ni possible d'adopter des canards !

- les poules : j'utilise cette technique de temps en temps mais le problème c'est que les poules grattent le sol et de ce fait font plus de dégâts dans mes buttes qu'autre chose.

- les cheveux : efficace mais il en faut beaucoup ! Il ne me reste déjà plus beaucoup de cheveux alors si en plus je dois en mettre dans mes buttes, je risque d'être chauve rapidement !!

- la cendre et/ou la sciure de bois : Sepp Holzer (auteur de La Permaculture de SeppHolzer, Editions Imagine un colibri, 2011) utilise les deux en mélange et forme des barrières autour des plantes à protéger. J'utilise aussi ce mélange mais j'oublie parfois de renouveler mes barrières après les pluies, elles perdent donc leur utilité.

- l'installation de planches et le ramassage systématique le soir des limaces présentes sous ces planches : très efficace mais laborieux. C'est la technique que j'utilise le plus.

- le hérisson, l'orvet ou le lézard : ces trois animaux sont des mangeurs de limaces mais encore faut-il qu'ils aient envie de venir dans votre jardin et d'y rester. On ne peut pas choisir de les adopter. C'est donc une solution très aléatoire.

- le crapaud et la grenouille : si vous avez une mare ou des lieux humides, cela permettra aux crapauds et grenouilles de s'installer et de manger une partie de vos limaces. J'ai des crapauds dans le jardin mais ils ne se sont pas installés près de mes buttes donc ils ne mangent pas les limaces qui y pullulent.

- les coquilles d'oeufs : il faudrait en manger vraiment beaucoup pour couvrir les buttes !

- les collerettes en plastique : facile à réaliser avec des bouteilles d'eau, efficace mais uniquement pour les plantes repiquées comme la salade.

- les cercles en cuivre ou fils de cuivre tressés : très cher actuellement ! Comme les collerettes, cela est surtout utile pour les plantes repiquées. Mais je suis assez dubitative concernant cette solution. Je me demande si à la longue la présence de cuivre ne risque pas de polluer le sol.

- le purin de limaces* : si le coeur vous en dit, vous pouvez tester le purin de limaces dont Maria Thun donne la recette dans son livre "Pratiquer la bio-dynamie au jardin" : ramasser 50 à 60 limaces et les mettre, en Lune devant Cancer, dans un récipient (muni d'un couvercle) rempli d'eau. Attendre que la Lune se situe à nouveau en Cancer, filtrer et pulvériser sur le sol du jardin. Refaire la même chose, trois fois dans un intervalle de 4 semaines.

- fuir : en désespoir de cause, on peut toujours choisir un autre emplacement du jardin moins colonisé par les limaces ou utiliser une table de culture.(...)

*je suis sûre que ça a été déjà évoqué sur le forum mais impossible de retrouver No Quelqu'un a déjà pratiqué cette méthode biodynamique ?
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Ayn le Mar 2 Oct 2012 - 20:44

Pour la dernière solution proposée (fuir = dépacer le potager), une chose est sure, c'est qu'elle ne marche pas. Mine de rien, ça se déplace pas vite mais ça couvre malgré tout de sacrées distances, ces bêtes là, donc c'est peine perdue. A moins de fuir jusqu'au Sahara pour être vraiment tranquille, mais dans ce cas, pas dit que les légumes y poussent...

Personnellement, j'ai renoncé à leur faire la guerre. Je sème plus, ou je sème à nouveau à intervalles réguliers, pour avoir la garantie qu'il me reste suffisamment de plants. Je sème en caissettes ailleurs (terrasse, mini-serre, voire à l'intérieur) ce qui craint vraiment trop en pleine terre, et je repique quand c'est déjà plus gros et moins sensible aux attaques. Je paille au maximum et j'ai des abris partout pour les auxillaires, et je compte sur l'équilibre naturel. Ma fois, je ne m'en sors pas trop mal dans l'ensemble. J'enrage encore quelques fois, mais moins qu'à mes débuts.

Je dois dire que la présence d'un hérisson (ou plusieurs peut-être ?) et sans doute aussi de carabes y est certainement pour quelque chose : je retrouve désormais plus de coquilles d'escargot vides que pleines.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Alban le Mar 2 Oct 2012 - 21:14

Pour moi pas de limace mais des escargots. dans tout les cas c'est le même procédé : cendre sur les plates bandes et rien du tout sur les buttes.
ma butte est tellement dense qu'il y en a pour tout le monde (salade, carde, choux au touche à touche). Ma seule terreur pour les choux étant les chenilles dont je détruit une fois par semaine les œufs.

J'ai visiblement un avantage que je ne connaissait pas : mon potager est contre un mur en pierre plein de lézard. Le mieux pour le long terme restant d'augmenter au maximum la biodiversité et d'éviter la monoculture.

Sinon il reste toujours la bière dont elles raffole, on m'a aussi parler de branche de conifère en répulsif
avatar
Alban

Age : 26
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 10:57

Je vais tester le purin de Fougères l'année prochaine à défaut d'avoir essayé cette année, j'ai lu je ne sais plus où que ce truc marchait.
Il faut que je récupère des frondes ou des crosses je n'ai pas encore cherché exactement de Pteridium aquilinum en forêt dés le printemps prochain pour faire un essai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Sam 5 Jan 2013 - 12:31

Entièrement d'accord avec Ced&syl. Je n'ai pas de limaces, uniquement des coquilles d'escargots vides, car j'ai des copains : les hérissons. Ce n'est pas très difficile de les héberger : éviter de brûler le tas de feuille ou d'y mettre un coup de fourche sans vérifier que personne n'y dort, ne jamais mettre d'antilimaces, leur grand ennemi avec la route, privilégier les haies. J'ai élevé l'an dernier deux hérissons au biberon et lait maternisé pour chat (surtout ne jamais donner un autre lait, c'est la mort assurée). Le pharmacien de garde m'a prise pour une folle quand je lui ai dit qu'il me fallait un biberon plus petit encore car c'était pour deux hérissons de moins de 100gr. Ils venaient d'une couvée tardive, la mère écrasée à côté d'eux. Je n'ai pas trouvé les autres petits, l'un est mort de faim chez la voisine, elle a retrouvé son petit corps et deux autres ont été retrouvés écrasés le lendemain. Les couvées tardives n'ont pas assez de graisse pour hiberner et sont vouées à mourrir de faim, la nourriture se raréfiant avec le froid. Le hérisson est un animal protégé et sauvage donc pas voué à être domestiqué même s'il est très facile de l'apprivoiser (il vous reconnait à l'odeur). Les deux hérissons ont été relâchés en pleine forme une nuit au début de printemps avec quelques jours d'assistance alimentaire. Il y a quelques jours on m'a amené un hérisson qui aurait dû hiberner. Mais il était malade : 11 tiques, grouillant de puces, le nez qui coule, la respiration bruyante (vers dans les poumons).
Aujourd'hui, il est sauvé et il repartira dans un jardin au printemps. Je lui ai trouvé un jardin acceuillant car les hérissons sont très utiles aux humains. Tous les conseils pour favoriser l'installation d'un hérisson ou signaler un hérisson en détresse : contacter Le Sanctuaire des Hérissons et plein de sites sur le net à consulter.
Croyez-moi c'est le meilleur des antilimaces!! Du coup, à ma demande mes voisins ont supprimé leur antilimace et comme par hasard, ils n'ont plus de soucis non plus, le hérisson ayant un grand territoire.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Philomenne le Sam 5 Jan 2013 - 12:35

Merci pour toutes ces infos.

Moi mon problème c'est que je suis en ville donc pas moyen d'avoir des hérissons : le jardin est entouré de murs de tous les côtés, ils ne peuvent pas arriver jusqu'ici. Donc c'est le paradis des limaces... No

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Sam 5 Jan 2013 - 13:20

Sur les hérissons, je suis intarissable lol. Je ne vois pas trop de solution : un orvet risque de faire peur aux voisins, les canards : l'odeur et la gadoue risquent de déplaire, le crapaud n'est pas fait pour cet environnement, la grenouille déteste la polution de la ville, le hérisson grimpe jusqu'à 2m mais ne vit pas en ville, reste les poules. Cela te semble envisageable?
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Philomenne le Sam 5 Jan 2013 - 13:34

Enfin, quand je dis ville... (2500 habitants). Mais c'est assez pour décourager les hérissons. Les poules, je l'envisage mais j'ai peur qu'au potager, elles ne fassent pus de dégâts que de bienfaits.
Enfin bref, j'adorerais avoir un hérisson mais dans les faits, je suis abonnée au fer*ramol, faute de mieux...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Skyclem le Sam 5 Jan 2013 - 14:02

mon médecin (centre ville) m'a montré une fois son jardin-cour... il avait un hérisson qui avait élu domicile et mis le bazar un peu partout Smile

pourtant il a des murs très hauts. Peut être y avait-il une brèche quelque part. En tout cas : il avait un hérisson chez lui, en ville, et qui adorait les restes de poulet !
avatar
Skyclem

Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 21/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Sam 5 Jan 2013 - 15:31

En voir en centre ville, c'est un exploit. Il gratte beaucoup pour manger vers et limaces. D'où le "bazard", en plus il est assez bruyant. Si vous avez de la terre grattée et retournée dans le jardin, il y a des chances que vous ayez eu la visite du killeur de limaces (et de vipères).
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Mer 20 Fév 2013 - 21:05

Un petit mot pour vous dire que le killer de limaces va bientôt retrouver la vie sauvage (trois/quatre semaines). Il est en pleine forme et j'évite les contacts pour qu'il redevienne bien sauvage et j'ai trouvé un grand jardin pour l'accueillir (le proprio a un nid de vipères et la phobie des serpents). Je lui ai fait mille recommandations préalables, et je vais recommencer lors du transfert, je suis un peu chieuse . J'espère juste qu'il n'y a pas de blaireaux dans le coin. Apparemment pas de potagers donc pas d'anti-limace, reste la petite route...
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Alizarine le Ven 22 Fév 2013 - 10:49

Moi aussi j'ai des hérissons ( qui se promènent entre chez moi et la voisine). J'ai créé 2 zônes de protection (feuilles sèches+palette+feuilles sèches dessus en bonne épaisseur pour isolant+bâche+bambous secs, branchages pour cacher, branches coupées....) et un nourrissoir pour l'hiver (caisse avec accès couloir, pour croquettes. eau... ) Mes salades ont été respectées. Sinon j'en balance aussi dans le terrain - à l'abandon - du voisin. A part ça, je baisse les bras, je me contente de limiter les problèmes et de "faire avec" ! J'ai beaucoup de merles: je ne sais pas si ça les intéressent.

Alizarine

Localisation : Limite Morvan
Date d'inscription : 11/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Ven 22 Fév 2013 - 11:39

Les merles, je ne pense vraiment pas. Par contre, si tu as un plan d'eau à proximité, tu auras des crapauds qui sont friands de limaces et d'escargots. J'en trouve sur ma terrasse, le soir, ma voisine ayant un filet de rivière qui passe chez elle, nous la rigole a été drainée donc le filet est sous-terrain Crying or Very sad
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Alizarine le Ven 22 Fév 2013 - 13:44

Je suis en train d'installer une petite zone d'eau, que je vais déplacer et modifier. C'était un mini bassin dont j'avais laissé les parois surélevées, et cachées par des pierres. Mais je passais mon temps à récupérer des lézards qui glissaient. Je vais recommencer en enfonçant dans le sol ( j'ai acheté du grillage plastique pour doubler l'intérieur= sécurité, je mettrai aussi des grosses pierres). Je compte aussi mettre une 2ème zone de compost (qui attire les limaces) et servira de "coupe-vent" supplémentaire à mon refuge de hérissons. Pour la boite de nourrissage des hérissons, il faut mettre un poids lourd dessus, car ça attire aussi les chats... Un autre problème l'eau qui gèle en hiver (oiseaux, hérissons). Il faudrait des récipients-bouillotte comme pour les enfants....

Alizarine

Localisation : Limite Morvan
Date d'inscription : 11/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Ven 22 Fév 2013 - 14:22

Et il te faut surtout une pente douce rugueuse ou quelque chose pour qu'un hérisson puisse sortir s'il bascule en buvant sinon ils vont s'y noyer par épuisement si les parois sont trop lisses ou trop abruptes. Crying or Very sad affraid No
Un lien utile :
http://www.apsanaforum.org/t5586-le-herisson
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Ven 31 Mai 2013 - 22:37

Mon voisin m'a déclaré il y a quelques jours qu'il abandonnait l'anti limaces. Il s'est rendu compte que mon pote le hérisson le débarrasse plus efficacement des limaces et ne craint pas la pluie (il n'arrête pas de pleuvoir, c'est dingue on est en Mai). Du coup, il va lui faire un petit abri au cas où il déciderait de se multiplier et/ou de traîner plus souvent chez lui. Je trouve ça sympa que un par un les jardiniers du quartier remisent l'anti limace et lui préfère mon pote le hérisson.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par chantou le Mar 4 Juin 2013 - 15:48

Pour chasser les limaces du jardin vous pouvez coucher une 1/2 bouteille en plastique à meme le sol avec un bouchon fermé d'un coté et l'autre ouvert pour y faire entrer la limace attirée par quelque graines bleue de ferramol, elle meurt et ensuite une autre limace entre et alléchée par l'odeur de la limace précédente ira la dévorer, elles se mangent entr'elles!
Vous jetez la bouteille pleine de limaces à la poubelle.
Autre moyen pour s'en débarrasser la tanaisie.La tanaisie est bonne contre les gastéropodes, il faudra donc intervenir lorsque les limaces et escargots sont de sortie c.à.d le matin.
Faire macérer 20% de poids de plante fraichement cueillie, haché menu pour 80 %de poids d'alcool à 60%
durant 21 jours à l'abri de la lumière et sous l' effet calorifique du soleil. Filtrez , diluez ensuite
dans de l'eau à hauteur de 15 cl d'alcoolature pour 1l. d 'eau, puis pulvérisez.
Pas jetez au compost car elle inhibe la fermentation.
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Invité le Mar 4 Juin 2013 - 16:14

salut,
je trouve quand même dommage de tuer volontairement des limaces carnivores qui sont bien utiles quand même et qui de toute façon ne font aucun mal au potager.

edit:
même si j'ai bien conscience que lorsque je traite contre les limaces il y a sûrement quelques dommages collatéraux...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par chantou le Mar 4 Juin 2013 - 16:41

j'ai perdu toutes mes plantes de ciboule avec les limaces, le choix est fait.
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par cervesia le Mar 4 Juin 2013 - 18:33

gunday avait parlé d'un canard mangeur de limace : le coureur indien

http://www.gerbeaud.com/jardin/jardinage_naturel/canard-coureur-indien,1122.html
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par chantou le Mar 4 Juin 2013 - 19:15

je suis en zone résidentielle, je ne peux garder des canards, ni d'autres animaux, cervésia Wink
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par ninanina le Mar 4 Juin 2013 - 22:16

Mon potager est ravagé par des petits escargots à coquille blanche. J'en ramasse des dizaines sur les groseillers, les cassissiers. Cela fait 3 fois que je plante des courgettes, les poivrons et les piments se sont faits dévorer, idem pour les potimarrons à peine sortis de terre. Les autres années j'ai toujours refusé de mettre un quelconque produit du commerce (à part la bière parfois). Cette année j'ai craqué et mis du ferramol : j'ai l'impression que ça les fait bien rire. Ils mangent le ferramol et après les plants (ou avant, je ne sais pas). Au total pas plus efficace que la bière. Je n'ai jamais vu de hérisson, pourtant j'ai laissé un tas de branchages au fond du jardin. Les oiseaux viennent se nourrir mais cela ne semble pas suffire. Je n'ai plus de solution, je ne nourris pas ma famille mais les escargots. Est ce que c'est le fait d'utiliser le non labour et les engrais verts qui conduit à cette situation en cas de printemps (très) pluvieux ?

ninanina

Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 24/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par gunday le Mer 5 Juin 2013 - 10:22

ninanina, je pense simplement que l'humidité du printemps les a davantage servi que nous.
Maintenant, reste plus qu'à attendre un peu de beau temps pour les repousser.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par delphineL le Mer 5 Juin 2013 - 11:25

Ninanina, ils sont là depuis quand exactement dans ton potager? Parce que d'après ta description, ce pourrait être des limaçons. Si c'est le cas, il est conseillé de virer le fenouil qui les attire et de planter des tuteurs. Ils vont y grimper et ce sera plus facile de les récolter. Température douce + pluie est favorable aux limaçons. As-tu changé quelque chose dans ton jardin ou aux alentours? On en voit beaucoup à l'Ile d'Oléron ou sur certains crépis. Je me demande si ce n'est pas la matière friable et calcaire qui les attire.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par kcenia le Mer 5 Juin 2013 - 12:16

sur le forum permaculture, quelqu'un parlait d'un piège à limace pour aller ensuite les relâcher (loin, pas chez le voisin Very Happy)
l'idée venait d'ici : http://et-si-on-changeait-le-monde.blogspot.ch/2011/08/piege-limace-ecologique-et-respectueux.html
avatar
kcenia

Age : 35
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par gunday le Mer 5 Juin 2013 - 13:26

J'avais vu aussi que de faire fermenté des limaces dans de l'eau et d'arroser ensuite avec le mélange était une solution efficace.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par ninanina le Mer 5 Juin 2013 - 22:52

delphineL a écrit:Ninanina, ils sont là depuis quand exactement dans ton potager? Parce que d'après ta description, ce pourrait être des limaçons. Si c'est le cas, il est conseillé de virer le fenouil qui les attire et de planter des tuteurs. Ils vont y grimper et ce sera plus facile de les récolter. Température douce + pluie est favorable aux limaçons. As-tu changé quelque chose dans ton jardin ou aux alentours? On en voit beaucoup à l'Ile d'Oléron ou sur certains crépis. Je me demande si ce n'est pas la matière friable et calcaire qui les attire.

Je n'ai rien changé au potager qui est récent, c'est sa troisième année. C'est l'hygrométrie qui a changé cette année ! Ce doit être des limaçons, en effet il y en a plein la façade de la maison depuis un mois environ. Il y en a tous les ans au printemps, mais c'est la première fois que tout est dévoré (à part les plants de tomate). Je n'en ai pas vu du côté du fenouil.

ninanina

Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 24/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Invité le Ven 7 Juin 2013 - 17:43

Moi j'ai beaucoup de limace (ça a toujours été comme ça)
J'utilise des pièges à bière. Au final malgré l'humidité, on a juste plus d'escargot c'est tout par rapport à d'habitude.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment se débarrasser des limaces au jardin

Message par Cerise le Ven 28 Juin 2013 - 9:47

Extrait de "jardinez avec les insectes" éd. de Terran :
(cliquez pour ouvrir):
Extrait de Jardinez avec les insectes

Quel impact au jardin ?
Escargots et limaces se nourrissent des tissus tendres des végétaux et de déchets organiques divers (litière, champignons pourrissants, cadavres de petits animaux…). Les espèces qui affectionnent les plantules venant de lever, les végétaux encore tendres, en privilégiant ceux déjà affaiblis comptent parmi les ravageurs les plus difficiles à contrôler dans un jardin respectant les grands processus écologiques. En effet, le compostage des déchets en tas ou en surface, la couverture du sol, la proximité d’une haie et/ou d’une bande en herbe les favorisent.
Les gastéropodes terrestres rampent sur le ventre grâce à un pied épais et musculeux. Ils ne peuvent vivre que dans une atmosphère humide, pour protéger du dessèchement leur corps couvert de mucus, et quand la présence d’un film d’eau sur la terre ou la végétation facilite leurs déplacements qui laissent des traces argentées caractéristiques. C’est pourquoi ces espèces sont surtout actives la nuit, ne sortant que les jours de pluie.

Le grand froid bloque également leur activité, bien que la limace des jardins reste active à des températures assez basses. En été durant les périodes sèches, en hiver durant les périodes froides, elles s’enterrent ou se réfugient dans la litière (limaces) ou bien s’enferment dans leur coquille (escargots). D’autre part, ces animaux attaquent de préférence les tissus tendres ou affaiblis. C’est donc surtout au printemps et à l’automne que le problème se pose, dans les planches de semis ou avec les plantes qui viennent d’être repiquées.
Les œufs d’aspect translucide sont pondus en masse de 20 à 50 dans une cavité du sol. Sensibles eux aussi au dessèchement, ils peuvent éclore après 2 semaines à 3 mois d’incubation selon le taux d’humidité et la température.
Les attaques des limaces et des escargots étant surtout nocturnes, il est parfois difficile d’identifier les coupables. Leurs dégâts peuvent être confondus avec ceux de diverses chenilles. Les traces de mucus laissées sur le sol et la végétation par les déplacements des escargots et des grosses limaces les désignent avec certitude. Les petites limaces sont plus difficiles à débusquer. Souvent, elles se réfugient le jour dans la terre et seule une inspection nocturne à la lampe de poche permet de les démasquer.


Comment gérer leur présence ?
- Les auxiliaires potentiels du jardinier dans la lutte contre les limaces et les escargots sont nombreux. Le hérisson est l’un des plus efficaces et des plus connus, mais les carabides, les vers luisants, les silphes, les grives sont aussi précieux.
Pour les infestations graves à maîtriser rapidement, vous pouvez trouver dans le commerce spécialisé un nématode tueur de limaces (Phasmarhabditis hermaphrodita ), petit ver rond dont il faut ensemencer la terre du jardin au printemps. La protection dure de 6 semaines à 2 mois maximum, et elle ne concerne que les petites limaces du sol. Les grosses espèces et les escargots ne sont pas touchés. Ces nématodes ont aussi l’inconvénient de réduire également la faune des vers de terre.
Si vous disposez d’un petit élevage familial, vous pouvez lâcher dans les carrés récoltés quelques canards (les coureurs et les canards de Barbarie semblent les plus efficaces), voire quelques poules, qui sauront débusquer nombre de limaces. Mais protégez bien les cultures restantes de leur appétit ou du grattage.

- Vous pouvez tenter d’  « acheter » vos limaces en leur offrant une bordure de moutarde blanche ou d’oseille que vous leur abandonnez, et qui les détournera, au moins en partie, du potager.

- À petite échelle, le ramassage à la main dans la journée ou le soir à la lampe électrique est très efficace pour contrôler escargots et limaces. L’escargot de Bourgogne et le petit gris étant comestibles, les amateurs pourront en profiter pour les cuisiner. Malheureusement, ce sont surtout les limaces qui pullulent dans les plates-bandes, beaucoup moins alléchantes.
Les animaux ramassés devront être tués d’une façon ou d’une autre : donnés aux canards si vous avez un petit élevage familial, coupés en deux au couteau pour une mort rapide et certaine. Les techniques des jardiniers d’autrefois (saupoudrage de sel ou de chaux pour une mort lente par dessiccation, trempage dans l’eau bouillante, voire empalement sur des crochets de fil de fer…) étant plus cruelles. La destruction des pontes, petites perles translucides mises au jour lors du travail du sol, aide à limiter les populations sans gros efforts.

- Des barrages mécaniques peuvent être mis autour des jeunes plants ou des semis. La cendre et la sciure sont les plus connus. Ils empêchent, par leur pulvérulence, le fonctionnement du pied. Mais la pluie et la rosée durcissent en croûte leur surface, et il faut les renouveler régulièrement. Une couche de tiges et de feuilles de chardon découpées au sécateur est une alternative, les épines ne craignant pas la pluie pour fonctionner. Mais ayant observé des escargots escaladant des tiges d’ajonc aux épines acérées, je ne vous garantis pas que la méthode soit efficace pour contenir des animaux affamés. En bord de mer, certains conseillent le mulch d’algues marines. Personnellement, j’utilise avec profit le mulch de feuilles de tanaisie hachées autour des plants repiqués. C’est une barrière très efficace durant une semaine ou deux, et la plupart du temps la plante peut reprendre une croissance vigoureuse qui ne lui fait plus craindre les attaques de limaces et d’escargots.
L’eau peut aussi être une barrière infranchissable quand elle est suffisamment large et profonde. Il est possible d’isoler les semis précieux en plaçant bacs ou pots sur des briques dans un récipient plus grand contenant quelques centimètres d’eau. Une planche entière peut être protégée par un entourage de gouttières enfouies à ras de terre et remplies d’eau. Mais il faut tenir compte des individus déjà présents dans la parcelle, en particulier des petites limaces se réfugiant dans le sol la journée.
Pour protéger les jeunes plants, découpez des tronçons de bouteilles plastiques que vous enfoncerez de quelques centimètres en terre. Le bord acéré du plastique est en général dissuasif pour éviter les attaques de l’extérieur, mais attention aux individus déjà présents dans la terre au pied des plants.

- Vous pouvez pulvériser une infusion d’absinthe ou bien une macération de rhubarbe sur les cultures à protéger des limaces et des escargots pour les éloigner. L’intervention est à renouveler après chaque période de pluie.

- Les pièges à bière ont prouvé leur efficacité. Un récipient contenant cette boisson, ou de la levure de bière qui est aussi attractive, posé à la surface du sol attire les limaces comme un aimant. Elles viennent s’y noyer en nombre. Mais ce sont surtout les petites limaces grises qui viennent se faire prendre, et beaucoup moins les grosses rouges ou les escargots. Et la bière s’évente vite. Elle doit être changée tous les 2 ou 3 jours. Autre défaut, la plupart des modèles ne sont pas sélectifs. Beaucoup d’insectes du sol, comme les carabiques et les staphylins si précieux pour aider à contrôler de nombreux ravageurs, sont également capturés. Quand le piège est posé sans protection, les hérissons peuvent venir manger les cadavres, et des jardiniers anglais ont rapporté des cas d’individus devenus alcooliques ! Le piège idéal est donc sélectif, avec des entrées suffisamment petites pour empêcher les hérissons d’en piller le contenu, et placées en hauteur pour que les insectes circulant sur le sol ne puissent venir s’y noyer. Il est possible d’en bricoler des modèles simples avec des rebuts destinés à la déchetterie : boîte de glace ou bouteille d’eau minérale vides.

- Une stratégie très efficace contre les limaces consiste à combiner piégeage et ramassage à la main. Elle évite d’avoir à se rendre au jardin après la tombée de la nuit, et ne cause aucun dommage aux auxiliaires. Déposez dans les cultures à risque ou en bordure de celles-ci des tuiles, des bouts de planche en bois, si possible en cours de pourrissement pour mieux conserver l’humidité. Il suffit de passer chaque matin et de ramasser les limaces réfugiées dessous. Une rondelle de pomme de terre déposée sous chaque tuile ou planche en accroît l’attractivité, donc le rendement.
Vous pouvez également répandre entre les cultures à protéger des feuilles de chou, de navet, des écorces d’agrumes (seulement issus de culture biologique). Vous éloignerez en partie les limaces des cultures sensibles car la plupart sont plus attirées par des tissus flétris qu’en bonne santé, tout en facilitant le ramassage à la main car elles restent souvent dessous dans la journée. Mais ces techniques sont efficaces en prévention, si vous les mettez en œuvre avant les semis ou les repiquages. Quand les dégâts sont constatés, elles ne permettent pas de contrôler suffisamment rapidement les populations.

- Vous pouvez détruire les limaces par la pulvérisation d’une teinture mère de tanaisie, à condition que le produit soit appliqué directement sur le corps des animaux. Il vous faut donc intervenir le soir, quand les limaces sont visibles.
- Les seuls granulés recommandables dans la lutte contre les escargots et les limaces sont ceux à base d’orthophosphate de fer (nom commercial Feramol) car non toxiques pour les autres animaux. Il coupe l’appétit des mollusques, qui meurent de faim. Les limaces qui les mangent s’enterrent avant de mourir. Ils doivent être répandus à la volée sur les zones à protéger à raison de 5 g par m2 environ, pas plus de quatre fois dans l’année pour ne pas perturber l’équilibre du sol en fer. Ils sont donc à réserver pour les périodes de grosse pullulation, au printemps et en automne.

Ces granulés peuvent aussi être mis à la place de la bière dans les pièges décrits plus haut, saupoudrés de levure de bière pour qu’ils soient attractifs.
Des chercheurs américains ont montré que la caféine est une molécule efficace dans la lutte contre les limaces et les escargots. Une solution de 1 % à 2 % de caféine suffit à les tuer, une concentration aussi faible que 0,01 % suffit à diminuer les attaques de façon très significative, probablement en rendant les végétaux ainsi traités peu appétissants. Le café instantané à la dilution prescrite pour l’usage alimentaire humain contient environ 0,05 % de caféine, le café moulu, surtout des variétés « Robusta », en contient plus. Vous pouvez donc tester le poudrage avec du café moulu des plantes à protéger, ou bien le mulch de marc de café, voire l’arrosage de vos jeunes semis avec le reste de la cafetière. Si vous traitez au café mélangé avec un peu de lait, le mélange adhèrera bien mieux sur le feuillage.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum