1000 euros pour chacun

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1000 euros pour chacun

Message par Joël le Sam 4 Sep 2010 - 13:43

Il n'y a pas que des gauchistes ou Cohn-Bendit pour prôner un revenu minimum. Fondateur de la chaine de magasins DM (Drogerie-Markt) Götz Werner s'est engagé depuis plusieurs années en faveur d’un revenu de base pour tous.

Article sur Mediapart

Il rejoint certains penseurs comme Duboin ou Gorz.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle ]Voir article sur Wikipedia

Que faut-il en penser ?
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Sam 4 Sep 2010 - 15:57

ça existe déjà en Belgique, non ? (le minimex)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Ermin le Sam 4 Sep 2010 - 17:59

Non, ça n'existe pas en Belgique!

Le minimex (minimum de moyens d'existence), qui s'appelle RIS (revenu d'intégration sociale) depuis quelques années, est un revenu minimum que l'on perçoit quand on a aucun autre revenu : pas de salaire, pas d'allocations de maladie ou de chômage.
On peut travailler à temps partiel par exemple (ou se retrouver chomeur sur base d'un temps partiel et ça fait pas grand chose) et que le salaire n'atteigne pas le montant du Ris.
On peut alors percevoir un complémént de revenus sous forme de Ris.

Il faut s'adresser au CPAS (Centre public d'action sociale) et demander de l'aide. Là, le dossier est examiné et passe devant le Conseil qui accorde ou non le Ris ou d'autres aides.
L'assistant social, normalement, suit le dossier et vérifie si la personne a toujours droit à l'aide.
Il y a aussi, normalement, tout un travail d'intertion qui est fait pour que la personne reste le moins longtemps possible dépendante du Ris.


Ermin

Localisation : Entre Bruxelles et Liège
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par toto95 le Sam 4 Sep 2010 - 18:48

Ce que j'en pense:

Vu la productivité que l'on a atteint aujourd'hui et la richesse qui en découle, je pense que ce serait un réel progrès d'instaurer un revenu universelle. C'est réalisable économiquement et ça aiderait à résoudre des problèmes autre que la misère (écologie, santé ou délinquance par exemple).
ça permettrait aussi de pouvoir prendre des pauses dans les "carrières", pour "créer" ou se cultiver. Je pense que ça tirerai vraiment la société vers le haut.
Mais je ne pense pas que ça se fasse de si tôt. Tout va plutôt dans le sens opposé.

toto95

Age : 39
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Lun 6 Sep 2010 - 20:55

merci Ermin pour les explications.
Le RIS belge ressemble vraiment beaucoup au RSA français et inversement). Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par D.A.V. le Lun 6 Sep 2010 - 21:44

je ne pense pas que cela résoudrait la délinquance ou autre. d'abord parce que pour un délinquant (et d'un certain passé, je sais de quoi je parle)- 1000 euros c kedale, ensuite parce que je me dis qu'il vaut mieux viser l'autonomie et l'auto-production que de voir tomber les pépètes du haut. en haut, y'a que les nuages pour te faire relativiser le temps.
avatar
D.A.V.

Localisation : finistère
Date d'inscription : 06/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Vaness22 le Mar 7 Sep 2010 - 9:26

Vous connaissez le pays du Bouthan ?

"L’une des particularités du Bhoutan est sa poursuite du bonheur à travers l’amélioration de son BNB, pour bonheur national brut. Là où la majorité des gouvernements se basent sur la valeur du produit national brut (PNB) pour mesurer le niveau de richesse des citoyens, le Bhoutan a substitué le BNB pour mesurer le niveau de bonheur de ses habitants. Cet indice se base sur quatre dimensions, piliers du développement durable, à savoir :

la croissance et le développement économique responsables ;
la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise ;
la sauvegarde de l'environnement ;
la bonne gouvernance responsable. "

Vaness22

Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mar 14 Sep 2010 - 9:12

Il y a déjà trop d'assistés en France, il faudrait que les gens apprennent à se bouger le ***

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mar 14 Sep 2010 - 14:31

certes...
mais vu qu'il n'y a PAS de travail pour tout le monde, que préconises-tu ?
On fout tous les étrangers à la mer ? on euthanasie les chomeurs ? on impose une durée du travail à 20 h hebdomadaire avec un SMIC à 500 euros ? On met la retraite obligatoire à 35 ans ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par reveuse le Mar 14 Sep 2010 - 14:38

pas de travail pour tout le monde, ici il y a des tas d'offres d'emploi qui ne trouvent pas preneur : infirmières, prof, bouchers, carreleurs...
beaucoup de gens deviennent difficiles : ne pas travailler trop loin, ne pas se lever trop tôt, ne pas travailler le samedi et être bien payé...
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par -Françoise- le Mar 14 Sep 2010 - 15:50

Oui, reveuse, en France c'est pareil. Mais ce qu'il faut dire, c'est qu'il y a surtout un réel problème dans la formation. Trop souvent, on entasse des jeunes dans des filières dont on sait pertinemment qu'elles n'ont aucun avenir. Alors c'est vrai que si on a fait un BEP ou un BTS à la con, et qu'on demande un boucher, ou une infirmière, ben ça ne va pas. Je n'ai jamais compris qu'on n'adapte pas les formations aux besoins en main d'œuvre.

Quand au 1000 euros, puisque c'est le sujet, pourriez-vous m'indiquer quels arguments il faudrait employer pour décoller mes ados de leur consoles de jeux, si il leurs suffisait de trouver l'âme sœur et de faire 3 gosses pour toucher 5 000 euros par mois ? scratch
Et mes futurs petits enfants, qui leur apprendrait à lire ? qui les opérerait de l'appendicite si ils en ont besoin? Qui s'occuperait de tenir la bibliothèque municipale ? qui........?

Ca me rend perplexe votre truc Neutral , et pour tout dire vaguement inquiète..... pale
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par floriali le Mar 14 Sep 2010 - 16:43

Je crois aussi qu'on ne valorise pas assez le travail manuel.
Je me souviens que ceux qui étaient orientés vers des CAP après la 5è étaient refoulés vers des CAP menuiserie, etc... et c'était très mal vu !!!
Quelle erreur à mon sens. Et les enseignants ne sont ouverts bien souvent qu'aux longues études théoriques.Ce ne sont pas eux qui vont encourager les élèves à s'orienter vers des études plutôt manuelles.
Quant aux postes d'infirmière mis à part la RP qui offre pas mal de possibilités, il ne reste guère que des postes en gériatrie ou maisons de retraite, postes les plus ingrats et les plus dévalorisés.
De plus la pénurie d'infirmières a aussi été organisée par l'Etat en diminuant le nombre de places dans les écoles !!!
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mar 14 Sep 2010 - 18:11

floriali > je suis d'accord avec toi.

J'ai l'impression que "tout le monde" a/veut un bac+5 de nos jours.
Ici : http://www.cefi.org/CEFINET/DONN_REF/STATS/Flux_ID.htm on voit bien que le nombre de diplômes d'ingénieur (c'est un exemple) explose. En 1940 : environ 2 500 diplômes délivrés. Et en 2000 : plus de 25 000. Pour autant, je crois pas que les besoins ont augmenté à la même vitesse... avoir un diplôme et ne pas trouver de travail à son niveau... tout ça crée des frustrations :[

D'un autre côté, si on fait des quotas partout pour avoir pile le bon nombre de diplômes... ça limite drôlement la liberté de choisir ce qu'on veut étudier. Et puis moi, je suis pas tellement pour la sélection à l'entrée (je trouve ça mieux de recruter "trop" d'étudiants et voir ensuite qui réussit). Car parfois, on se révèle sur le tard ! Et surtout que les notes au lycée ne reflètent pas grand chose... puisqu'on n'y choisit pas vraiment ce qu'on étudie contrairement aux études supérieures.

Bref, c'est un problème complexe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Monbeaucerisier le Mar 14 Sep 2010 - 18:38

Pour ce qui est du travail manuel, je suis assez partagée. Oui si c'est un réel choix de vie et de métier, non si c'est une orientation scolaire décidée par untel, parce qu'il faut "caser" les ados "difficiles" quelque part ... sans leur demander leur avis (il faut "remplir" les lycées professionnels Rolling Eyes ). Sans parler d'un facteur que l'on oublie souvent : il faut fournir de la main d'œuvre peu qualifiée (donc pas chère, et peu revendicative) aux employeurs des secteurs concernés ... autrefois, on faisait des jeunes de la "chair à canon", maintenant on en fait de la "chair à patron" ! Shocked
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par -Françoise- le Mar 14 Sep 2010 - 19:55

magnierc a écrit: Et puis moi, je suis pas tellement pour la sélection à l'entrée (je trouve ça mieux de recruter "trop" d'étudiants et voir ensuite qui réussit).

Je ne suis pas du tout d'accord avec ça.
Je trouve le fait de ne pas faire de sélection à l'entrée profondément injuste. Que fait-on ensuite de ceux qui ont bossé un, voire deux ans et qui se retrouvent à la fin sans rien? Il s'agit d'êtres humains, pas de marchandises !! C'est ce qui est pratiqué dans certaines prépas et dans certaines facs: Il s'agit en général de bons élèves. Après leur échec, rien ne sera plus comme avant pour eux. Il aurait été bien plus utile pour eux, (et pour la société aussi d'ailleurs) qu'ils soient orientés dés le départ vers des études plus à leur portée.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mar 14 Sep 2010 - 20:59

-Françoise- a écrit:Je trouve le fait de ne pas faire de sélection à l'entrée profondément injuste. Que fait-on ensuite de ceux qui ont bossé un, voire deux ans et qui se retrouvent à la fin sans rien? Il s'agit d'êtres humains, pas de marchandises !! C'est ce qui est pratiqué dans certaines prépas et dans certaines facs: Il s'agit en général de bons élèves. Après leur échec, rien ne sera plus comme avant pour eux. Il aurait été bien plus utile pour eux, (et pour la société aussi d'ailleurs) qu'ils soient orientés dés le départ vers des études plus à leur portée.

Moi ça ne me gêne pas tant qu'une information claire a été fournie aux étudiants (si au moins, on était "obligés" de savoir combien d'étudiants sortent diplômés / embauchés de la formation qu'on veut entamer !).
Heureusement que mon école pratique une sélection à la fin des deux premières années... je viens d'un lycée pourri (=> notes moyennes au bac), j'ai eu ma chance et j'ai bien réussi mes études supérieures ! Majoritairement, ceux qui se sont plantés l'avait cherché (trop de fêtes, pas assez d'assiduité au travail).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Katia le Mar 14 Sep 2010 - 21:14

Je pense que, l'important, c'est que les jeunes qui choisissent ces filières soient au courant des débouchés réels que leur apporte telle ou telle formation. Réels en matière de métiers accessibles et de "quantité" de postes à pourvoir.

Mais il ne faut pas oublier qu'une des difficultés aussi sur une telle prévision des besoins de futur professionnels (puisque ça s'apparente polus ou moins à un numerus clausus), c'est que... il faut prévoir à 10 ans les besoins dans tel ou tel secteur ! Et pour avoir pas mal regardé ce type de prévisions, je constate que les rédacteurs de ce type d'études se sont pas mal plantés. Je me rappelle par ex. qu'au début des années 2000, on nous annonçait qu'avec les départs en retraite des "baby boomers" à l'horizon 2010, il y aurait pénurie de main d'oeuvre dans tous les métiers (j'ai vu d'autres prévisions qui ne se sont jamais réalisées dans certains secteurs). Ben... j'attends encore de voir, hélas !

Sinon, Françoise, je pense que tes adolescents sont dans leur phase d'adolescence, justement. Je suis persuadée que le travail - quand il est exercé en accord avec ses goûts, valeurs, compétences - est une des voies de réalisations de soi. Je doute que tes enfants auraient envie, si cela était possible, de passer leur vie à seulement faire des gosses à leurs chéri(e)s et à glander le reste du temps. Sans compter qu'élever des gamins n'est pas de tout repos, j'en connais qui en voulaient plusieurs et ont changé d'avis après le 1er - et d'autres qui préfèrent aller se reposer au boulot PT de rire Bref, je crois que, même si on était pas "tenu" de bosser, il y aurait toujours des gens prêts à travailler en bibli (quand on voit la sélectivité de ces concours pour des salaires pas mirobolants, ça ne fait aucun doute), des gens intéressés à transmettre la lecture à des enfants (à commencer par leurs parents ?), et d'autre qui auraient toujours envie de sauver des vies par la chirurgie...
Perso, par ex., quand on me demande ce que je ferais si je gagnais au loto (ce qui ne risque pas de m'arriver ! Wink ) je sais que je ne pourrais pas passer ma vie à "glander", j'aurais besoin d'avoir des activités utiles. Utiles pour les autres, notamment.

Oui, je crois peut être naïvement que si on permettait aux gens d'avoir déjà de quoi vivre au moins correctement avant même d'avoir "bossé", ils auraient plus de temps pour faire certaines choses qui ne sont pas de l'ordre du travail rémunéré, mais qui a une grande valeur : s'occuper de leurs gamins, de leurs anciens, des malades (on oublie souvent les besoins psychologiques des malades), de la "communauté" (comme disent les Québécois), de la politique...


Katia

Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 8:07

reveuse a écrit:pas de travail pour tout le monde, ici il y a des tas d'offres d'emploi qui ne trouvent pas preneur : infirmières, prof, bouchers, carreleurs...
beaucoup de gens deviennent difficiles : ne pas travailler trop loin, ne pas se lever trop tôt, ne pas travailler le samedi et être bien payé...
aujourd'hui 15 septembre 2010, il y a 189125 offres d'emploi à l'ANPE pour la France entière, en triplant ce chiffre pour prendre en compte les offres de la presse et des agences intérim, on arrive à moins de 600 000 postes à pourvoir.
Et il y a au bas mot 4 millions de chomeurs.

Le fait que certaines offres ne trouvent pas preneurs s'explique très facilement : salaire minimal pour pénibilité maximale, horaires à la con, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 8:12

magnierc a écrit:on voit bien que le nombre de diplômes d'ingénieur (c'est un exemple) explose. En 1940 : environ 2 500 diplômes délivrés. Et en 2000 : plus de 25 000. Pour autant, je crois pas que les besoins ont augmenté à la même vitesse... avoir un diplôme et ne pas trouver de travail à son niveau... tout ça crée des frustrations
permettre aux jeunes de faire des études plus longues, c'est retarder l'arrivée des chomeurs sur le marché. Alors on baisse le niveau général pour que le médiocre réussisse ses examens et du coup, tout le monde à bac+5, mais ce "tout le monde" fait 10 fautes d'orthographe et de syntaxe par phrase...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par reveuse le Mer 15 Sep 2010 - 8:17

salaire min pour les profs bof...pénibilité ....je trouve que beaucoup de profs se plaignent des jeunes mais quand mes fils me racontent le comportement, les remarques de certains profs pas étonnant le manque de respect. Les horaires, tout le monde peut pas faire 8-16h...si toutes
les aides n'étaient pas données aussi vite certains se bougeraient le cul,
mon neveu a refusé un boulot trop d'heures, un autre trop loin, un autre pas bien payé mais en attendant il a 27 ans jamais travaillé mais le chômage pas normal...
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 9:06

Disons que tout le monde a raison : il a y quatre millions de chômeurs avec les chômeurs sortis des statistiques pour x raisons. Par contre il y a peut-être 20 % de ces chômeurs qui pourraient travailler si ils y étaient contraints par la nécessité. En France on vit dans une société faussement riche et sur l'emprunt.

-Je vais acheter des rayons de vélos, on me demande si je sais les montrer et devant ma réponse positive on me demande si je ne cherche pas du travail de mécano de vélo=>pénurie, pas si compliqué que ça en fait (formation en deux mois), donc paye tout juste moyenne).

-La pizzeria de ma rue ne trouve que des commis de cuisine Sri-lankais, c'est de la cuisine plus que simple et il ne peuvent se payer de vrais cuistots. Le patron me dit que les "français" (comprendre nés ici) partent à cause des horaires du soir. C'est un quartier populaire, les prix doivent être serrés. Doit on fermer les restaurants le soir pour éviter les horaires du soir?

-Au boulot, le rideau de fer centenaire est en panne, arrive en urgence une entreprise du bâtiment à notre secours: Que des ouvriers d'Europe de l'est comprenant à peine le français et pas jeunes. Le patron, un vieil italien, nous dit "je ne trouve plus de français qualifiés pourtant le salaire est normal " .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par -Françoise- le Mer 15 Sep 2010 - 9:46

Si, reveuse, je pense que les enseignants, et spécialement les profs de collège ont un métier pénible. Ils doivent instruire nos enfants, faire respecter l’ordre, mais n’ont pas les moyens de le faire. Imagine un dompteur dans la cage aux lions, mais il n’a pas le droit au fouet (les pauvres bêtes, ça pourrait les choquer). Et tout ce qu’on leur propose, c’est de descendre à plusieurs dans la cage, mais toujours désarmé. Moi, je les admire. Je pense qu’ils ont le droit, de temps à autre d’avoir des paroles déplacées.


Sinon, il y a dans l’entourage de mes enfants, un jeune de 23 ou 24 ans. Il a travaillé 1an ½, et il y a quelques moi, il a perdu son emploi, suite à la crise économique. Il touche donc le chômage et a la ferme intention d’en profiter jusqu'à la fin. Il dit qu’il cherchera quand il n’aura plus rien.
Il y a deux manières d’interpréter cela :

_ Il a cotisé, il est donc normal qu’il profite de cette aide. D’autant plus qu’il peut en profiter pour se former (Il n’a aucun diplôme, aucune formation), réfléchir à son avenir, se cultiver, se consacrer à des associations, cultiver un petit jardin, faire des travaux dans sont logement etc….

_ Eh bien n’en déplaise à ceux qui, sur ce forum, vivent au pays des Bisounours, il passe son temps à jouer à la Wii, ou sur la PS2, ou glander au lit. Et il en est très, très fier, au point de le claironner haut et fort ! Mes enfants étaient outrés. Au bout d’un an, il se représentera sur le marché du travail, toujours sans formation, et avec en plus un trou d’un an sur le CV ! No Et franchement, dans son cas, je ne suis pas certaine qu’on lui ait rendu service. Des gens comme lui, on en connaît tous.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 10:47

Les glandeurs ça ne me gêne pas tant que ça.

En fait, j'estime que la société ne donne absoluement pas les mêmes chances à tous (en gros, plus on vient d'un milieu favorisé et plus on a de chances de réussir des études et d'avoir un boulot intéressant / bien payé).

A partir de là, je me vois mal exiger de quelqu'un qu'il accepte un boulot pourri.

Je pourrais en vouloir seulement à ceux qui ont toutes les cartes en main (financements pour faire des études, soutien familial...) et qui ne font rien du tout de leur vie. Mais j'en connais pas ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Pistil le Mer 15 Sep 2010 - 12:50

-Françoise- a écrit:Si, reveuse, je pense que les enseignants, et spécialement les profs de collège ont un métier pénible. Ils doivent instruire nos enfants, faire respecter l’ordre, mais n’ont pas les moyens de le faire. Imagine un dompteur dans la cage aux lions, mais il n’a pas le droit au fouet (les pauvres bêtes, ça pourrait les choquer). Et tout ce qu’on leur propose, c’est de descendre à plusieurs dans la cage, mais toujours désarmé. Moi, je les admire. Je pense qu’ils ont le droit, de temps à autre d’avoir des paroles déplacées.

Je suis enseignante et ta dernière phrase m'interpelle : de quelles "paroles déplacées" parles-tu ? Celles à propos des horaires et de la charge de travail ? Ou celles qui manquent de respect aux élèves ?

Je comprends les premières : notre boulot n'est pas facile, on se fait vite traiter de feignants et de planqués, et il est vite fait de se plaindre "à côté " des vrais problèmes (réformes folles, nombres d'élèves par classe etc ... ce sont des vrais problèmes. Le salaire ou le fait d'avoir parfois des conseils de classe le soir, non.)

Le manque de respect aux élèves, je ne le trouve jamais admissible (même si peut-être, parfois, compréhensible). Un élève peut être violent, difficile, si ses profs ne lui montrent pas du respect, même en sévissant, qui le fera ?

Edit pour l'orthographe, sinon vous hurleriez avec raison à la déliquescence de la profession !
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par -Françoise- le Mer 15 Sep 2010 - 14:03

J'ai simplement voulu résumer ceci :
reveuse a écrit:quand mes fils me racontent le comportement, les remarques de certains profs pas étonnant le manque de respect.
par le therme "paroles déplacées"

Et justement, dans ce cas, il n'était pas dit que les profs manquent de respect aux élèves, mais bien le contraire. Neutral enfin, c'est ce que j'ai compris.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Philomenne le Mer 15 Sep 2010 - 14:30

Si on considère le débat récent dans ce forum sur le RSA et le parcours du combattant que doivent faire les chômeurs pour obtenir une allocation, je ne trouve pas que les aides soient données aussi facilement que ça. Cela dit, dans ce genre de conversation, il se trouve toujours quelqu'un pour dire "moi je connais quelqu'un qui..." et qui généralise. Il n'en reste pas moins que les chiffres donnés par Raymond Pin et Philippe sont une réalité. Et les emplois qui ne trouvent pas preneur sont généralement des emplois merdiques, du genre avec des horaires impossibles, des conditions matérielles très dures et un salaire minuscule. Je comprends qu'on n'ait pas envie de laisser tout son temps et sa santé dans un travail, surtout s'il est mal payé. On ne peut pas tout accepter sous prétexte de chômage.
Cela dit, et même si toutes les situations sont uniques, c'est assez facile de dire que les personnes ne se bougent pas. C'est toujours facile de juger.
Et c'est justement pour cette raison, selon moi, qu'assurer un revenu minimal à chacun permettrait d'éviter ce genre de jugement que je trouve, pour ma part, préjudiciable. C'est le grand mérite du capitalisme, de monter les uns contre les autres les plus démunis du système (pendant ce temps, ils ne pensent pas à le remettre en cause). Parce qu'il s'agit bien de ça : taper encore une fois sur les petits. Pendant ce temps, les riches qui ne travaillent pas en empochant les dividendes produit par ces mêmes petits qui travaillent pour eux, personne ne songe à en faire la critique. Rêveuse, Françoise, qui est le plus immoral ? Le "jeune" dont vous parlez ou Lilianne Bettencourt, qui ne travaille pas et ne paye presque pas d'impôts au regard de sa fortune personnelle (fortune qu'elle doit aux gens qui travaillent pour elle, rappelons-le) ? Il me semble que ça se discute.
Assurer un revenu minimal permettrait de rémunérer le travail des soit-disant inactifs (parents "au foyer", personnes qui ne travaillent pas pour s'occuper d'un parent malade, ceux qui s'investissent dans les associations), permettre de se former sans s'inquiéter de ses revenus et, de temps en temps, prendre une année sabbatique. Je ne vois pas ce que ça aurait de scandaleux. Pourquoi attendre d'être "vieux" (à la retraite) pour faire un peu autre chose ?
Assurer un revenu minimal à chacun permettrait de lever toutes ces tensions dans la société en abolissant pas mal d'inégalités. Et économiquement c'est possible : les ressources sont là, il suffit de lever le tabou qui empêche jusqu'à maintenant de le prendre (taxer les profits boursiers, lever le bouclier fiscal...).


Dernière édition par Philomenne le Mer 15 Sep 2010 - 14:31, édité 1 fois (Raison : édité une fois parce que je déteste laisser trainer une faute d'orthographe)
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 15:52

Philomenne a écrit:....Et économiquement c'est possible : les ressources sont là, il suffit de lever le tabou qui empêche jusqu'à maintenant de le prendre (taxer les profits boursiers, lever le bouclier fiscal...).

En est tu sure ? S'agit-il d'une affirmation gratuite sur une impression ou connais-tu assez bien l'économie et ses mécanismes pour le démontrer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Monbeaucerisier le Mer 15 Sep 2010 - 16:51

Philomène je suis d'accord avec toi. Les super boulots payés correctement qui ne trouvent pas preneur, je n'y crois pas vraiment ... en général il y a anguille sous roche ! (quand on voit le nombre de candidats pour des boulots merdiques et sous payés, pourquoi est-ce qu'un boulot correct resterait longtemps "libre" ?). D'accord aussi avec ta dernière phrase ... j'ai pu le constater dans mon boulot, où je côtoie pas mal de gens aisés, voir très aisés : les riches sont de plus en plus riches (et n'ont aucun scrupule pour utiliser leurs "relations" quand il s'agit de trouver un poste pour leurs gamins), et les pauvres ... de plus en plus pauvres !
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Philomenne le Mer 15 Sep 2010 - 17:03

Philippe a écrit:
Philomenne a écrit:....Et économiquement c'est possible : les ressources sont là, il suffit de lever le tabou qui empêche jusqu'à maintenant de le prendre (taxer les profits boursiers, lever le bouclier fiscal...).

En est tu sure ? S'agit-il d'une affirmation gratuite sur une impression ou connais-tu assez bien l'économie et ses mécanismes pour le démontrer ?

Je ne fais jamais d'affirmation gratuite Wink

Sérieusement, oui, je suis sure même si c'est évidemment un point de vue à forte coloration politique (coloration parfaitement assumée d'ailleurs). Sure parce que, par la formation que je suis en ce moment, je suis un peu "gavée" de cours d'économie. Parce que, sans vouloir me vanter, j'ai eu l'honneur et le plaisir de suivre les cours d'Aurélie Trouvé (co-présidente d'Attac). Parce que j'ai lu récemment le dernier ouvrage de Paul Ariès (La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance) et un ouvrage d'Attac (Sortir de la crise globale). Dans ces deux ouvrages -et dans d'autres aussi sûrement- tout est expliqué beaucoup mieux que je ne saurais le faire.
Bien sûr, tout le monde n'est pas d'accord avec ce point de vue. Mais chacun peut lire et se faire une opinion...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par reveuse le Mer 15 Sep 2010 - 17:31

les boulots proposés n'étaient pas merdiques, véh de société, bon salaire
mais fallait travailler le samedi...et le candidat est universitaire.
Pour les profs, dernier exemple en date, prof de religion a collé une
interro à la classe de mon fils car ils étaient incapables de répondre
à une question et elle a interprété çà comme un manque de participation...la question était de savoir qui chantait avec jj goldman
la chanson x qui servait de thème au cours moi j'aurais pu répondre
c'était frederck et m jones mais mon fils lui n'était pas né...et des conneries du genre j'en ai des tonnes ai mon fils est dans un "bon collège"
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 18:06

magnierc a écrit:Les glandeurs ça ne me gêne pas tant que ça.

Moi si surtout si c'est subventionné avec mes cotisations, idem les "régimes spéciaux" qui financent des retraites abusives avec les cotisations des travailleurs du privé.

Conducteur de train: retraite à 50 ans si 25 ans de conduite (héritage de la vapeur) un copain de service militaire vient de partir ainsi il aura au total travaillé..... 27 ans seulement + 1 année d'armée qui compte en France comme du travail.
Conducteur de métro idem, vente de tickets de métro idem si carrière en station souterraine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Philomenne le Mer 15 Sep 2010 - 18:18

Il y aura toujours un contre-exemple de toute façon...
Mais ça dépend si on veut considérer le niveau "micro" ou "macro". Pour un "glandeur", combien de gens sincères, qui "rament" et ne s'en sortent pas ? Combien de personnes que les allocations empêchent de se retrouver SDF ? Soit on accepte que le système de solidarité soit imparfait (il le sera toujours, ne rêvons pas), soit on le supprime : plus d'allocation de chômage, plus de retraite... On peut. Mais personnellement je ne suis pas d'accord. Je trouve que la solidarité, même imparfaite, ça a du bon. Et je serais tout à fait pour l'étendre à tous, pour les raisons que j'évoquais plus haut.
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Pistil le Mer 15 Sep 2010 - 18:21

-Françoise- a écrit:Si, reveuse, je pense que les enseignants, et spécialement les profs de collège ont un métier pénible. (...)Moi, je les admire. Je pense qu’ils ont le droit, de temps à autre d’avoir des paroles déplacées.

-Françoise- a écrit:J'ai simplement voulu résumer ceci :
reveuse a écrit:quand mes fils me racontent le comportement, les remarques de certains profs pas étonnant le manque de respect.
par le therme "paroles déplacées"

Et justement, dans ce cas, il n'était pas dit que les profs manquent de respect aux élèves, mais bien le contraire. Neutral enfin, c'est ce que j'ai compris.

Désolée, mais je ne comprends pas ton explication. D'ailleurs je comprends les paroles de rêveuse un peu différemment : certains profs par leur attitude et leurs remarques, entraînent un manque de respect de la part des élèves.

Quand tu dis que les profs ont droit aux paroles déplacées, de quoi parles-tu ? Peux-tu donner un exemple ?

Pour le reste d'accord avec Philomenne.
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Pistil le Mer 15 Sep 2010 - 18:25

Philippe a écrit:
Moi si surtout si c'est subventionné avec mes cotisations, idem les "régimes spéciaux" qui financent des retraites abusives avec les cotisations des travailleurs du privé.

Conducteur de train: retraite à 50 ans si 25 ans de conduite (héritage de la vapeur) un copain de service militaire vient de partir ainsi il aura au total travaillé..... 27 ans seulement + 1 année d'armée qui compte en France comme du travail.
Conducteur de métro idem, vente de tickets de métro idem si carrière en station souterraine.

Purée, ça franchement, ça me fait mal. Quand on dit "la fin des privilèges", on parle toujours de détruire des petits "privilèges" de petites gens, histoire qu'on soit tous bien au fond du trou, alors qu'il est possible d'étendre au contraire ses "privilèges" ... Par contre les exonérations d'impôts sur les grandes fortunes, ça passe beaucoup mieux ... faudrait pas faire fuir les riches, on a besoin d'eux ...
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Mer 15 Sep 2010 - 18:36

Philomenne a écrit: les emplois qui ne trouvent pas preneur sont généralement des emplois merdiques, du genre avec des horaires impossibles, des conditions matérielles très dures et un salaire minuscule. Je comprends qu'on n'ait pas envie de laisser tout son temps et sa santé dans un travail, surtout s'il est mal payé. On ne peut pas tout accepter sous prétexte de chômage.
Cela dit, et même si toutes les situations sont uniques, c'est assez facile de dire que les personnes ne se bougent pas. C'est toujours facile de juger.
good good good good

et j'ajoute que pour se bouger, il faut pouvoir le faire (voiture indispensable en milieu rural, donc gros frais inhérents).
Allez, encore un exemple, pour ce qui est de se bouger : je viens de me farcir une formation professionnelle sanctionnée par un diplome du ministère du travail (en l'occurence la Direction Départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle).
J'ai eu mon diplome, et depuis je postule sur des offres d'emploi qui mentionnent "débutant accepté", et A CHAQUE FOIS on me dit que c'est "expérience EXIGEE".
Alors moi qui veux bosser je fais quoi ? Je me bricole des fausses fiches de paye ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par reveuse le Mer 15 Sep 2010 - 19:12

j'ai jamais compris cette mention "expérience exigée" comment avoir de l'expérience si on ne donne pas sa chance aux débutants...de toute façon arriver au système idéal je pense qu'on y arrivera jamais
il y aura toujours des courageux, des fainéants, des profiteurs, des riches, des pauvres je crois que la société est ainsi faite, j'ai parfois envie de me battre pour que ça change et d'autres où j'ai juste envie de rester dans ma bulle
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par reveuse le Mer 15 Sep 2010 - 19:18

merci pour le message de Pistil , je trouve les profs très courageux mais comme dans toutes professions il y en a des bons et des - bons mais je peux comprendre mais pas accepter qu'un prof traite ses élèves de cons, leur dise "fermer vos gueules" là aussi le sytème est tel que manque d'enseignants oblige on se retrouve avec des gens qui enseignent des branches pour lesquelles ils ne sont pas formés...
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par -Françoise- le Mer 15 Sep 2010 - 22:03

Pistil, je suis peinée que tu prennes si mal ce que j'ai dit ! Je dois mal m'exprimer. scratch Pour moi,
-Françoise- a écrit:Et justement, dans ce cas, il n'était pas dit que les profs manquent de respect aux élèves, mais bien le contraire. Neutral enfin, c'est ce que j'ai compris.
veut dire exactement la même chose que
Pistil a écrit: D'ailleurs je comprends les paroles de rêveuse un peu différemment : certains profs par leur attitude et leurs remarques, entraînent un manque de respect de la part des élèves.
.



Pistil a écrit:Quand tu dis que les profs ont droit aux paroles déplacées, de quoi parles-tu ? Peux-tu donner un exemple ?
Et bien, je veux dire que quand un élève casse les pieds de son prof et de ses camarades de classe en perturbant le cours, que ça fait plusieurs fois que l'enseignant lui a demandé de modifier son comportement, et que le gamin continue en le regardant droit dans les yeux, alors là, oui, le prof a bien le droit de s'énerver, et de prononcer des paroles " déplacées" vis à vis de cet emmerdeur. C'est humain. D'autant qu'il n'a que très peu de moyens de se faire respecter. Et ce, même s'ils étaient 2 ou 3 adultes dans la classe. D'où, selon moi, le fait que l'enseignement fasse partie des métiers pénibles (pour en revenir au sujet).
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Pistil le Mer 15 Sep 2010 - 22:17

Je ne prends pas mal ce que tu dis, Françoise, je cherche à comprendre.
Je ne sais pas qui de nous deux n'est pas claire (sans doute les deux), mais selon moi nous disons deux choses différentes, et tu me dis que pour toi nous disons la même chose, donc j'insiste afin de clarifier.

Il est maintenant clair pour moi que nous ne sommes pas d'accord par rapport à ce "droit" que tu accordes aux professeurs de prononcer des paroles déplacées.

Quant à l'enseignement comme métier pénible, il peut l'être, mais rarement de la façon dont c'est pointé par les médias et les syndicats. On ne dit pas assez combien la casse de l'enseignement public vient d'en haut.
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Digitale le Mer 15 Sep 2010 - 22:37

Par rapport aux "tas de boulots proposés", c'est à Paris, encore... La réalité du travail n'est pas DU TOUT la même en province, et pourtant on l'aime la province... Je ne la quitterai pour rien au monde (enfin j'y ai du boulot), Paris m'insupporte, mais bon ça n'est pas le sujet...
avatar
Digitale

Localisation : PACA
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par floriali le Mer 15 Sep 2010 - 23:18

Et quand on voit le prix des apparts à Paris et même en banlieue à moins d'aller à une heure de paris (et encore...)
Quand j'ai quitté mon studio à paris j'ai cherché le prochain locataire pour ma proprio. J'ai eu plus d'une centaine d'appels, une quinzaine de visites avec certains qui me suppliaient presque d'appuyer leurs dossiers.
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Jeu 16 Sep 2010 - 9:14

[quote="Pistil"]
Philippe a écrit:

Purée, ça franchement, ça me fait mal. Quand on dit "la fin des privilèges", on parle toujours de détruire des petits "privilèges" de petites gens, histoire qu'on soit tous bien au fond du trou, alors qu'il est possible d'étendre au contraire ses "privilèges" ... ........... ...

Je ne veux pas détruire les "privilèges" des employés de la Ratp-SNCF-EDF je ne veux plus les financer, surtout en bossant jusqu'à 65 ans nuance. Qu'ils prenent leur retarite après 25 ans de carrière si bon leur semble (épuisé par les semaines de 32 heures) mais qu'ils le finance avec leurs propre système.

Pour ce qui est de la RATP et de de la SNCF, ils ont obtenu leurs avantages sociaux en prenant l'ensemble des travailleurs en otage et en les faisant financer par ces même travailleurs, ça c'est fort. Il faut voir les grèves extrêmement fréquentes de la RATP à Paris, quand c'est une ligne à la fois on n'en parle pas. Mon copain conducteur de train pleure sur ses 2200 euros de retraite mais il n'a jamais travaillé ailleurs et n'a aucune idée de ce que gagne les gens en général et du niveau des retraites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Jeu 16 Sep 2010 - 9:20

-Françoise- a écrit: Et bien, je veux dire que quand un élève casse les pieds de son prof et de ses camarades de classe en perturbant le cours, que ça fait plusieurs fois que l'enseignant lui a demandé de modifier son comportement, et que le gamin continue en le regardant droit dans les yeux, alors là, oui, le prof a bien le droit de s'énerver, et de prononcer des paroles " déplacées" vis à vis de cet emmerdeur. C'est humain. D'autant qu'il n'a que très peu de moyens de se faire respecter.

Selon moi, ça peut être éviter. Pourquoi ce serait normal pour un prof de crier sur un ado alors que ce n'est pas normal pour un patron de crier sur son employé ??? Le plus "logique" à faire face à un élève qui gêne la classe c'est de commencer par les rappels à l'ordre, puis menacer de sanction et enfin de donner une sanction (quitter la classe ?). Y'a pas besoin de s'énerver Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par sapiens le Jeu 16 Sep 2010 - 9:47

Embarassed édit


Dernière édition par sapiens le Jeu 16 Sep 2010 - 9:51, édité 1 fois
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par sapiens le Jeu 16 Sep 2010 - 9:51

-Françoise- a écrit:
Et bien, je veux dire que quand un élève casse les pieds de son prof et de ses camarades de classe en perturbant le cours, que ça fait plusieurs fois que l'enseignant lui a demandé de modifier son comportement, et que le gamin continue en le regardant droit dans les yeux, alors là, oui, le prof a bien le droit de s'énerver, et de prononcer des paroles " déplacées" vis à vis de cet emmerdeur. C'est humain. D'autant qu'il n'a que très peu de moyens de se faire respecter. Et ce, même s'ils étaient 2 ou 3 adultes dans la classe. D'où, selon moi, le fait que l'enseignement fasse partie des métiers pénibles (pour en revenir au sujet).

Vraiment, "emmerdeur" ça me gène, même si c'est vrai. Quand on travaille avec des humains, qu'on soit animateur, éducateur, professeur, ou chef d'équipe, on a à gérer des gens qui nous gènent, et pire, qui le font exprès. Tout job a ses avantages et inconvénients. Mais franchement, pour avoir enseigné un an dans une école (non, pas en zep, en lycée bidon mais privé dans les beaux quartiers: avec le souci de la rentabilité) je peux dire qu'effectivement il faut plus d'une corde à son arc pour exercer ce métier, mais que la pénibilité du travail n'est pas comparable avec celle d'un couvreur sous 35°C, d'un maçon mains découpées par le béton, d'un agent de travail à la chaîne mal traité ou d'une "femme toute main" dans un resto pourri, main au c**, etc...
Le temps libre, une fois les corrections et préparations faites est immense, la cadence est correcte, bref, pour qui aime transmettre sa spécialité, je ne pense pas que ce soit à ce point pénible, et je crois qu'il est possible de parler à peu près correctement à ses élèves (ce qui n'empêche pas d'être en colère et de le montrer)...

Au sujet des 1000 euros, je rejoins katia, raymond pin et philiomenne, et je crois que cette base est réalisable à condition d'aller chercher les sous là où ils sont, bien au chaud, ce qui n'arrivera pas...

Quant aux annonces d'emploi qui ne sont pas pourvus, franchement, je pense qu'il faut aller faire un tour sur le site de pôle emploi. Certaines annonces sont risibles... 2 ans d'expérience exigés pour 2 jours de contrat d'agent d'entretien, 4h de caisse/jour entrecoupées avec une amplitude de 10h, on demande aussi pour un poste de serveuse de bar une certaine (répugnante) "ouverture d'esprit"...
C'est un message de droite, ça: les chômeurs ne travaillent pas alors qu'il y a plein de boulot. Raymond pin deonne de toute façon les chiffres, même si les jobs pourris restent vacants (si ça peut aider les patrons à se questionner sur ce qu'ils "offrent" comme poste) il n'y a pas de boulot pour tout le monde. Alors on ne peut pas obliger tout le monde à bosser!
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Jeu 16 Sep 2010 - 12:05

Philippe a écrit:Je ne veux pas détruire les "privilèges" des employés de la Ratp-SNCF-EDF je ne veux plus les financer, surtout en bossant jusqu'à 65 ans nuance. Qu'ils prenent leur retraite après 25 ans de carrière si bon leur semble (épuisé par les semaines de 32 heures) mais qu'ils le finance avec leurs propre système.
ça se défend, mais alors faut être logique jusqu'au bout : idem pour les agriculteurs, les clercs de notaires, les députés, les marins pêcheurs, les curés, les mineurs, les militaires, les intermittents du spectacle, les salariés de l'opéra de Paris, les étrangers, etc Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Invité le Jeu 16 Sep 2010 - 13:02

Absolument, je comprends la pénibilité de l'agriculture, de la pêche mais les clercs de notaire.....les militaires ce n'est pas un vrai retraite mais un complément pour reprendre une deuxième carrière à zéro à 35 ans. Quant au curés ils ont la retraite à 70ans!
Mais les clercs de notaire eux ne m'empêche pas de gagner ma vie si ils sont insatisfaits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par toto95 le Jeu 16 Sep 2010 - 18:58

Je mets ce liens qui explique pas mal le revenu universel pour revenir sur le sujet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

Je suis quand même un peu surpris par toutes les réactions et les clichés que je viens de lire.
Pour moi, la simplicité volontaire c'est (en gros), le fait d'accorder (beaucoup) moins d'importance au matériel. De là découle pleins de choses: une autre relation au travail (voire une réduction), + de temps consacré aux choses importantes: famille, culture, amis, etc..
Et là, je suis un peu bluffé. J'ai l'impression d'entendre des consommateurs de base: "les autres sont des fainéants", "c'est la fautes des fonctionnaires",... j'espère que le slogan du forum ne sera pas un jour: travailler plus pour gagner plus.

J'ai l'impression qu'on nous divise pour nous imposer n'importe-quoi. Et même chez les gens moins matérialistes et qui ont plus de temps pour réfléchir, ça marche... c'est triste.
On nous divise tout le temps: les fonctionnaires, les étrangers, les roms, les chômeurs, les rmistes, les profs, les jeunes, les vieux... On trouve tous un responsable à tous nos maux et pendant ce temps là on va bosser pour Sarko et sa bande du Fouquet's.

Quand on aura privatisé la SNCF, la RATP, l'école publique, la sécu. Quand on aura une retraite par capitalisation à 70 ans. J'espère qu'on verra enfin à qui a profité tous ça.

J'ai trouvé une vidéo très sympa sur les retraites:

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arnaque-aux-retraites-deux-81011

deux comiques très doués.



toto95

Age : 39
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Pistil le Jeu 16 Sep 2010 - 19:37

Merci Toto !
Tu m'ôtes les mots de la bouche et ça me soulage.
Je serais très triste si ce lieu devenait celui de la pensée dominante.
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1000 euros pour chacun

Message par Philomenne le Ven 17 Sep 2010 - 9:02

Idem. Toto95, j'adhère à 100 %. On divise pour régner... j'ai cette nette impression aussi. Ne rentrons pas dans ce jeu là. La solidarité est probablement la seule réponse sensée et efficace dans cette situation.
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum