Accouchement(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accouchement(s)

Message par mirza le Sam 13 Jan 2007 - 9:33

Pour les ceusses qui savent lire l'anglais, voici un texte que j'ai lu ce matin:
http://www.mishakennedy.com/csec.html

Ça parle, apparemment, d'une nouvelle mode aux EU chez les futures mamans qui consiste à demander volontairement une césarienne, question de ne pas soufrir et de ne pas perdre de temps... Neutral

C'est tout de même étrange, je trouve. Certaines justifient cela en disant que c'est une position féministe que de refuser de soufrir. Moi je ne vois pas en quoi le fait de devoir rester 8 jours à l'hosto après une opération évite de soufrir... qu'en pensez-vous, vous?
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Sam 13 Jan 2007 - 13:49

Que ma mère a une cicatrice sur le ventre qui ne fait pas de pub pour la césarienne !

Non, plus sérieusement, un pote pasteur me parlait du cas d'une de ses paroissiennes, qui était choquée par l'animalité de l'accouchelent (et avait accouché par césarienne à sa demande) et de l'allaitement… Il a fini par lui demander si la façon dont il avait été conçu ne la choquait pas !!!

Mon avis personnel est que ces femmes se privent de quelque chose… pour moi être une femme est une chance extraordinaire, tout ce qui nous est donné à vivre dans la fertilité et la maternité (même si c'est pas toujours drôle) est comme un parcours initiatique… je veux connaître l'accouchement, le corps qui se déforme avec la grossesse, qui « récupère » ensuite, la préparation à l'accouchement avec plein de femmes comme moi, la rééduc du périnée, etc… la vie est si belle ! Je souhaite allaiter aussi parce que le sein, symbole tant à la fois de féminité et de maternité, on doit le « vivre » autrement quand on a allaité… (puis ça fait perdre plus vite les kilos de la grossesse, la nature est bien faite…)

Cela dit, c'est pas que les étasuniennes, les européennes s'y mettent aussi…

Il y a autre chose qui me choque aussi dans l'accouchement madicalisé : provoquer l'acouchement, le plus souvent pas dans l'intérêt ni de la mère ni de l'enfant, mais du planning de l'hosto !

Non, franchement, Mirza, tu prends des risques en lançant ce sujet, car y'en aurait des choses à dire…
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par loulie le Sam 13 Jan 2007 - 14:37

La première chose qui me vient à l'esprit, c'est que ça va faire des enfants différents.
L'attitude de la mère et toute l'ambiance mécanique et artificielle entourant l'accouchement, sur un être qui n'est que sensibilité et perception pure intérieure ? qui affronte le questionnement sur l'existence terrestre pour la première fois de sa vie ?

Non formulées... les "questions" qui se bousculent et s'entremêlent toutes en même temps sont "où suis-je et qu'est-ce que je fais ici, qui sont ces gens, quelle est cette lumière, ce son et puis cet autre ? ces sensations ....... ????? "

Comment RE-CO-NAÎTRE le monde dans lequel on arrive ?

bonne journée
loulie


Dernière édition par le Ven 18 Mai 2007 - 18:57, édité 1 fois

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par odyssée le Sam 13 Jan 2007 - 21:04

mirza a écrit:
Ça parle, apparemment, d'une nouvelle mode aux EU chez les futures mamans qui consiste à demander volontairement une césarienne, question de ne pas soufrir et de ne pas perdre de temps... Neutral
Je pense qu'accoucher normalement avec la péridurale, cela permet de ne pas ( trop ) souffrir et d'assister à l'événement. Avec la césarienne, il s'agit d'un accouchement 'par procuration'.
L'argument 'ne pas souffrir et ne pas perdre de temps' ne tient pas la route pour moi. Si on ne prend plus le temps de naitre ... où va-t-on ?!
avatar
odyssée

Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par magali le Sam 13 Jan 2007 - 23:17

Moi ça me fait penser à un truc... c'est que dans la société actuelle la majorité des gens sont coupés de leur animalité. J'y pense parce que je viens de parler de la moon cup à une amie qui n'envisage pas de se plonger la main dans le vagin pour extraire la coupe (bon l'image est crue), que voir le sang couler de la coupe la dégoute... Et elle comprend qu'on préfère accoucher par césarienne... Je me demande si tout cela n'est pas lié ?

Le rapport au corps du bout des doigts en regardant par dessus notre épaule fait que l'animalité d'un accouchement effraie peut-être. Et puis la médicalisation de l'accouchement est devenue la normalité, alors un peu plus un peu moins...

En ce qui me concerne je souhaite accoucher à la maison donc evidement exit la cesarienne (mon mari n'est qu'ebbeniste !).
PT de rire

bisous
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par loulie le Dim 14 Jan 2007 - 0:29

Je vois la même chose que toi magali.

Aseptisation , image de corps parfaits, tout ce qui est véhiculé par la pub, les images promotionnelles, les héros... pas un poil de travers, les speakerines comme des pin-up, les tabous sont plus nombreux que jamais par rapport aux odeurs, aux apparences, à la réalité corporelle... oui, c'est de pire en pire...

La coupure d'avec notre animalité, c'est la coupure d'avec nos sens premiers, et c'est la mort au bout...nous ne sommes pas, nous ne serons jamais des machines que l'on peut modifier selon une simple idée... d'où nos errances, nos actes de destruction... nous ne comprenons plus notre propre planète...

Nous craignons la souffrance et la difficulté, nous avons peur de nos corps malades et agonisants, nous avons peur de nous souvenir que nous sommes fait de chair et de sang et nous croyons que nous sommes des dieux vivants qui peuvent commander à la Vie, aux Éléments... s'affranchir des lois naturelles sans conséquence ........
L'espèce humaine se moque de sa propre nature !!!!!

L'Humanité est à un stade très avancé d'irresponsabilité et d'inconscience collective ...

J'ai accouché à la maison,aidée d'un médecin bienveillant, en hors-la-loi, au petit matin, en hiver, éclairés à la chandelle...

la souffrance ce n'est rien....
l'idée de la souffrance est pire que la souffrance elle-même puisque le mental développe un scénario, présume, anticipe et se repasse le film encore et encore ...

Je crois qu'il ne faut ni l'appréhender ni la sous-estimer.. elle est riche d'enseignements et source d'évolution, de manière plus efficace que toutes les médecines et toutes les techniques mentales à notre disposition ... elle est une source de révélation de soi-même... ici maintenant...


loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par mirza le Dim 14 Jan 2007 - 10:32

loulie a écrit:Aseptisation , image de corps parfaits, tout ce qui est véhiculé par la pub, les images promotionnelles, les héros... pas un poil de travers, les speakerines comme des pin-up, les tabous sont plus nombreux que jamais par rapport aux odeurs, aux apparences, à la réalité corporelle... oui, c'est de pire en pire...
Je suis bien d'accord avec ça, je le constate aussi. Et ça me rend triste aussi.
Tiens l'autre matin, en m'habillant, je regardais mes poils sous les bras, je les aime bien, je les trouve jolis... et je repensais à tout ce que j'ai lu dans ce sujet sur OPLF, tous ces témoignages sur les nanas qui s'épilent le pubis maintenant, comme un réflexe, comme une évidence. C'est arrivé tellement vite. Moi je n'ai que 27 ans et j'ai complètement échappé à ça.

Pareil pour les serviettes qu'on met tous les jours maintenant, les protège-slip qu'on appelle ça si j'ai bien compris. Complètement échappé à ça de mon côté, mais je crois bien que c'est devenu une habitude.

C'est grave. Pas en soi: le fait de porter un protège-slip ou de s'épiler le pubis, en soi c'est rien, c'est une question d'envie, de choix, mais ce qui est grave c'est que je crois que le choix justement, n'y est plus, là.

Est-ce que l'accouchement par césarienne volontaire va se répandre aussi vite? Est-ce que ce genre de chose va de plus en plus vite?
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par calispera le Dim 14 Jan 2007 - 14:15

Le choix de refuser d'accoucher : très étrange comme thème. Déjà rien que le fait de savoir qu'en pratiquant la césarienne, près de 9 femmes sur 100.000 mourront pour rien, c'est à mon avis un argument suffisant pour l'éviter dans les cas où elle n'est pas indispensable.
Il est vrai que lorsqu'on lit les effets secondaires liés à un accouchement, et qui sont évités lors d'une césarienne, il y a de quoi se poser des questions. Cependant, quand on lit plus loin, les dangers que représentent la césarienne, ainsi que les effets secondaires, cela me semble encore plus inquiétant, même si moins répandus.

Pour ce qui est de pratiquer une opération pour éviter la douleur de l'accouchement, ça paraît en effet assez fou. Je n'ai jamais accouché et n'accoucherai très probablement jamais, mais tout de même.
Je ne souhaite pas la souffrance, mais elle fait partie de la vie. Vouloir l'éviter me paraît normal, mais pas "à tout prix" . Autant mourir en quelque sorte.

Pour ma part, j'ai fait le choix de ne plus prendre d'antidouleur quand "j'ai mal", sauf si je deviens submergée par la douleur (ce qui m'est arrivé tout de même souvent), où que la fatigue, la faiblesse qu'occasionne la douleur intense sur le long terme, va avoir plus d'impact négatif sur ma santé que l'antidouleur lui-même. Je serais probablement de celles qui choisissent la péridurale. Cependant, la douleur de l'accouchement, même si elle submerge, est tout de même, dans la plupart des cas, très limitée dans le temps. De plus, on en connaît la raison et le but, ce qui change quand même pas mal la donne, sans compter l'aspect hormonal qui aide aussi dans l'attitude face à la douleur.
Un accouchement n'est pas l'autre, et la résistance de chacun-e à la douleur peut varier très fort. Cependant, de toutes les femmes que j'ai entendu parler de leur accouchement, il est vraiment exceptionnel d'entendre qu'il y a eu réel traumatisme à cause de la douleur. Je comprends le souhaît de ne pas devoir passer par là (la douleur de l'accouchement), mais de là à passer aux actes au point de se mutiler et de risquer sa vie et celle de l'enfant, j'avoue ne plus comprendre.

A propos du commentaire de Cassandre. Si le fait de porter un enfant et d'accoucher donne un sens particulier à la vie de femme, les femmes qui n'ont pas porté d'enfant ne sont-elles alors pas tout à fait femmes? Et les hommes là-dedans?
Ca m'a toujours posé question d'entendre les femmes parler de leur maternité comme de quelque chose d'incontournable pour une femme. Je ne nie pas que c'est une expérience fondamentale et particulière, mais je ne pense pas être moins femme de ne pas la vivre, voire même, de ne pas choisir de la vivre. Je ressens parfois le regard des femmes-mères sur les femmes non-mères, comme s'il c'était un handicap de ne pas avoir porté d'enfant et ne pas avoir accouché, et ne pas avoir éduqué des enfants.

Loulie, j'adhère 200% à ton message. Vraiment bien dit.
Et j'adhère aussi au "choquage" de Cassandre pour les accouchements provoqués, à la réflexion d'Odyssée sur le fait de ne plus prendre le temps de naître.
"Désolée Docteur, je ne peux accoucher le 13, j'ai rendez-vous chez le coiffeur. Tentons ça le 15, comme ça je pourrai encore fêter la Saint-Valentin la veille avec mon amant."

En y réfléchissant, je me dis que finalement, la tendance n'est pas tant de refuser sa part d'animalité, mais d'en refuser la part qui ne nous convient pas. Car la pub, et tous les médias, ne cessent de nous relancer pour la sexualité et la violence. De ce côté-là, on n'a pas trop de problèmes (en apparence), car le sexe c'est le plaisir, et la violence c'est le défoulement ou l'absence de contrôle. Par contre, la souffrance et le sang : oula, surtout pas.
L'engouement pour l'alcool et les drogues vont dans le même sens : "lâchons-nous" semble être devenu une sorte de mot d'ordre pour ceux qui se refusent d'être eux-mêmes pendant 90% de leur temps.
On est vraiment en train de se diriger vers "le meilleur des mondes". Là, l'accouchement n'existe plus, l'éprouvette sert durant 9 mois, et les embryons sont conçus en fonction de castes sociales préétablies. Le sexe devient un loisir comme un autre, et l'amour n'y a pas sa place.
Réjouissons-nous Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Dim 14 Jan 2007 - 16:56

calispera a écrit:A propos du commentaire de Cassandre. Si le fait de porter un enfant et d'accoucher donne un sens particulier à la vie de femme, les femmes qui n'ont pas porté d'enfant ne sont-elles alors pas tout à fait femmes? Et les hommes là-dedans?
Je ne juge en aucun cas les femmes qui font le choix de ne pas avoir d'enfant (ou n'en font pas le choix d'ailleurs…)
Juste qu'il faut constater que tant d choses dans notre vie (nos cycles, nos humeurs) tournent autour de cet utérus que nous avons, et voyant ça je n'ai pas envie de paser à côté de cette opportunit qui mest données de donner la vie ! Après, chacun fait c'qui lui plaît, comme dit la chanson…
Concernant les hommes, ils ont leur rôle à jouer, mais pas le même du tout que nous ! On ne peut pas nier la différenciation sexuelle !

mirza a écrit:et je repensais à tout ce que j'ai lu dans ce sujet sur OPLF, tous ces témoignages sur les nanas qui s'épilent le pubis maintenant, comme un réflexe, comme une évidence. C'est arrivé tellement vite. Moi je n'ai que 27 ans et j'ai complètement échappé à ça.

Pareil pour les serviettes qu'on met tous les jours maintenant, les protège-slip qu'on appelle ça si j'ai bien compris. Complètement échappé à ça de mon côté, mais je crois bien que c'est devenu une habitude.
Mirza, je ne vois pas le rapport entre l'épilation et les protège-slips…
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par mirza le Dim 14 Jan 2007 - 19:09

cassandre a écrit:Mirza, je ne vois pas le rapport entre l'épilation et les protège-slips…
C'était sur un point très précis qui est que malgré mon jeune âge (Wink) j'ai vu ces deux phénomènes naître, se répandre et peu à peu devenir la norme de la majorité (dans les pays occidentaux, s'entend). Le rapport que j'y voyais est juste sur ce point (en l'occurrence; pour le reste je ne me suis pas posé la question!).

(Ensuite - il me semble qu'il en avait déjà été question une fois à l'occasion - je sais bien que dans tel ou tel cas *particulier* l'un et/ou l'autre relèvent du confort de base. Mais que ça devienne une généralité, alors là c'est tout à fait nouveau. Non?)

calispera a écrit:Cependant, la douleur de l'accouchement, même si elle submerge, est tout de même, dans la plupart des cas, très limitée dans le temps.
D'ailleurs, personnellement je n'ai jamais entendu parler d'une femme qui était morte de douleur (uniquement de douleur, je précise) lors d'un accouchement, ou qui en avait gardé des séquelles. Par contre, des séquelles d'épisiotomies ou de césariennes faites n'importe comment, là j'ai déjà eu des témoignages.

"Désolée Docteur, je ne peux accoucher le 13, j'ai rendez-vous chez le coiffeur. Tentons ça le 15, comme ça je pourrai encore fêter la Saint-Valentin la veille avec mon amant."
C'est d'ailleurs un peu comme ça que commence l'article: Madonna l'a fait, césarienne prévue à 10h du matin, ça lui laisse le temps de faire son yoga à 8h...
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Lun 15 Jan 2007 - 0:45

mirza a écrit:(Ensuite - il me semble qu'il en avait déjà été question une fois à l'occasion - je sais bien que dans tel ou tel cas *particulier* l'un et/ou l'autre relèvent du confort de base. Mais que ça devienne une généralité, alors là c'est tout à fait nouveau. Non?)
Oui, c'est vrai, je m'étais déjà insurgée sur OPLF contre ceux qui pestaient contre les protège-slips, en précisant que pour moi c'était un besoin (mais c'est des lavables, na !) PT de rire

césarienne prévue à 10h du matin, ça lui laisse le temps de faire son yoga à 8h...

Rolling Eyes

(sans commentaire…)
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Caco le Dim 11 Fév 2007 - 10:04

Choisir la césa pour éviter la douleur, c'est un non-sens Shocked

C'est une intervention lourde, on coupe un grand nombre de tissus, c'est violent aussi (il faut la force de plusieurs hommes pour arracher le foetus de l'utérus) et la couture dure près d'une heure. Je vous passe les détails de l'éventration... Le papa est souvent indésirable dans le bloc, et le bébé est aussi séparé de la maman pour les premiers soins, et il faut parce qu'il fait 16° dans les blocs et le bébé, il naît mouillé Rolling Eyes
Donc c'est hyper stressant pour lui... pale

L'après est coton : impossible de s'occuper de bébé, ce sont des mains inconnues qui lui donneront son premier bain, le langeront, il faudra même appeler pour qu'on vous le mette dans les bras ! ça ne dure que 2 ou 3 jours, c'est sûr, mais pas n'importe quels jours, voyez...
Après on vous lève du lit (c'est extraordinairement tôt pour une opération si lourde), je vous dis pas la douleur, j'ai manqué m'évanouir la première fois Neutral

J'en ai eu une, et si j'avais pu faire autrement, croyez-moi, j'aurais fait !
J'ai mis plusieurs mois à m'en remettre physiquement, 1 an psychologiquement. Je ne comprends pas les femmes qui disent ne pas en souffrir... J'ai fréquenté sur une liste de discussion une femme qui ne voulait pas accoucher, d'ailleurs elle l'avait annoncé pour son premier, le gynéco n'a pas voulu pratiquer une césa "de confort" (comment on peut dire ça !?!?) et en effet, la dilatation du col de l'utérus ne s'est jamais produite, et elle a eu sa césa, et aussi pour ses 2 enfants suivants.
En creusant un peu, cette femme avait subi des agressions sexuelles et le passage du vagin était connoté "sale", "honte", du coup elle le verrouillait, ne voulant pas exposer son bébé à "ça".

J'en ai lu des témoignages allant dans ce sens...

Il y a aussi des femmes pour qui "c'est pareil", je me demande quel type de rapport on doit entretenir avec son corps (déjà pour ça il faut dissocier corps-personne, mais c'est fréquent chez nous) pour "bien vivre" ce qui constitue un traumatisme majeur, qui plus est au coeur de l'intimité féminine, qui plus est un acte qui prive la femme d'un aboutissement majeur de sa vie sexuelle.

Faudrait qu'on m'explique.

Nous espérons un jour avoir d'autres enfants, le suivi se fera par une SF libérale si possible, et j'espère trouver quelqu'un qui me suivra pour un accouchement à domicile.
Et quoi qu'il arrive, hôpîtal ou non, voie basse ou césa, PLUS JAMAIS personne ne m'enfoncera une aiguille dans le dos. Je crois que là je serais capable du pire...
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Mema le Ven 18 Mai 2007 - 15:33

Avant la naissance de mon premier, je m'étais dit: "elles sont des milliards à l'avoir fait avant moi, je vois pas pourquoi je n'y arriverai pas".
Sure de moi, j'avais même décidé de ne pas prendre la péridurale. Bon, finalement, pour un premier, sur la fin, vu le contexte, j'aurai dû. je n'ai pas voullu de la péri lorsque j'ai vu l'aiguille!!! c'est pas la petite aiguille à couture. Alors l'idée de me faire ouvrir le ventre pour moins soufrir, j'ai du mal à comprendre. Et quand je lis les explications de caco, je suis vaccinée. Ma meilleure amie va accoucher par césarienne programmée (prbles santé, mais cela lui convient au mieux), et l'idée d'allaiter la révulse. Je pense que c'est vraiment un problème de relation à notre animalité, parce qu'on le veuille ou non, on est des animaux. Et finalement la reflexion de mirza sur les poils et compagnie, c'est un peu cela; éliminer de nous toutes ces chôses qui nous rappelle que nous sommes des animaux.

Sinon, pour la petite histoire, pour le 2nd accouchement, je voulais la péri (j'avais donné une fois), la sage femme m'avait bien cerné, et finalement j'ai accouchée sans péri, sans problème, pas sans douleur. Mais franchement, deux ans après je ne m'en rappelle plus, et même 3 mois après je ne m'en rappellais plus. Et l'accouchement du premier, j'ai oublié aussi. La douleur n'a pas laissé de marques indélébiles dans mon corps. Mais une césarienne...
avatar
Mema

Localisation : Languedoc - Aude
Date d'inscription : 26/02/2007

http://mema.over-blog.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Mema le Ven 18 Mai 2007 - 15:35

Et je crois que même dans les heures qui ont suivi, je ne m'en rappellais plus...je me vois sur le lit, avec mon bébé dans les bras...non vraiment
avatar
Mema

Localisation : Languedoc - Aude
Date d'inscription : 26/02/2007

http://mema.over-blog.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Mer 23 Mai 2007 - 0:59

Mema a écrit:Je pense que c'est vraiment un problème de relation à notre animalité, parce qu'on le veuille ou non, on est des animaux.
J'ai le même ressenti que toi, pourtant, chaque fois que je le dis, on me regarde suspicieusement ! Evil or Very Mad
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Jeanne le Mer 23 Mai 2007 - 3:01

welcome to the american world! plus ça va, plus je trouve ca désolant... ça me dégoûte au plus haut point de voir tout ça... on ne veut plus vieillir, on ne veut plus attendre, on ne veut plus avoir mal, on ne veut plus subir la nature, c'est elle qui nous subit..
je peux très bien comprendre que certaines femmes, comme Calispera ne sentiront pas "l'appel de la nature" qui tenaille la grande majorité des femmes. les femmes qui ne veulent pas allaiter pour avoir plus de liberté, ça peut passer aussi, quoique je ne troquerais pas cette relation privilégiée avec mon enfant pour toute la liberté du monde... mais celles qui refusent carrément d'accoucher, qui veulent l'enfant mais pas la part de souffrance, ça me laisse bouche bée.
je me rappelle d'avoir lu sur un sujet quelque part que certaines avaient des enfants à cause de la pression sociale sous laquelle elles pliaient.. d'après moi, ce sont ces mêmes femmes qui vont se programmer une césarienne entre un traitement pour les vergetures et une ou deux injections de botox (j'exagère, je sais).
moi qui compte accompagner et accoucher des femmes enceintes comme carrière, je trouve que l'accouchement est un rite de passage et, à moins de problèmes de santé, une femme désirant avoir des enfants ne devrait pas vouloir passer à côté.

en tout cas, je m'arrête ici....
avatar
Jeanne

Age : 27
Localisation : Boischatel, Québec. Bientôt Trois-Rivières!
Date d'inscription : 22/05/2007

http://usagi-no-koohi.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Jeu 24 Mai 2007 - 1:44

Jeanne a écrit:les femmes qui ne veulent pas allaiter pour avoir plus de liberté (…) ce sont ces mêmes femmes qui vont se programmer une césarienne entre un traitement pour les vergetures et une ou deux injections de botox (j'exagère, je sais)
En tout cas, allaiter aiderait à perdre plus vite le poids pris pendant la grossesse… tit namour qui va bequeter toute la cellulite de sa maman ! :loveit:
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par sofi le Jeu 24 Mai 2007 - 10:37

Franchement, j'ai eu une péri... et je recommencerai! (enfin si c'était à refaire)
Pourquoi? parce qu'on a le choix. Comme les vaccins. (ben oui je suis contre lesvacins et pour la péri ^^)
Ca s'appelle la liberté.
Déjà que je culpabilisais à mort de ne pas arriver à donner le sein et que j'ai du passer au biberon, qu'on me fasse pas culpabiliser parce que j'ai preferé une fichue piqure!
Parce que non, je voulais pas souffrir pour un bébé que je voulais pas! (d'ailleur c'est peut être pour ça que j'ai pas pu l'allaiter ...)

Mais ne reprochez pas aux femmes des choix qui sont intimes!

sofi

Age : 38
Localisation : (64)
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Jeanne le Jeu 24 Mai 2007 - 18:36

je ne parlais pas ici de péridurale mais bien de refus d'accouchement par voie naturelle et planification...
avatar
Jeanne

Age : 27
Localisation : Boischatel, Québec. Bientôt Trois-Rivières!
Date d'inscription : 22/05/2007

http://usagi-no-koohi.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par veronik le Jeu 24 Mai 2007 - 21:49

Hello !
J'ai accouché 7 fois , dont trois péridurales...je suis contente d'avoir vécu les deux...c'est vrai que la péri est vraiment très médicalisée...souffrir pour souffrir, bof !...Par contre utiliser la césarienne comme anti-douleur ça devient grâve !!!! La césarienne est très douloureuse, pour la maman après !....et allez demander à un osthéopathe les méfaits de la césarienne pour un bébé !!!!
Je ne saurai vous redire ça précisément, mais le passage "normal" du bébé par le bassin modèle le crâne, un bébé né par césarienne a un problème de pression....
Bref, mieux vaut éviter d'en rajouter, quand c'est possible....
Pour l'allaitement...j'ai appris à allaiter au fur et à mesure de mes maternités...un retour vers mon animalité et franchement c'est une véritable symbiose avec le bébé, un épanouissement réel...

Comme d'habitude, retrouver le "bon sens humain" qui nous pousse donc à donner, à nous donner pour l'autre en ayant confiance en la vie...

Sans doute faudra t'il dans les années à venir recréer des lieux d'apprentissages à la "vie", à "l'amour" où nous verrions des femmes heureuses de materner, heureuses d'être différentes des hommes, accomplissant leur féminité sans être traité inférieurement mais comme des trésors porteuse d'un souffle vital !
Mais y'a du boulot !!!! Chez les femmes, les hommes et surtout chez les jeunes qui déconnectent de plus en plus de cette belle humanité qui est noyée sous la technologie galopante....
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Jeanne le Ven 25 Mai 2007 - 0:17

je comprends ton cri de désespoir envers la jeunesse... comme j'en fais partie, je suis témoin d'absurdités tous les jours.. on renonce aux poils, on préfère aller se faire bronzer dans des salons que dehors, on suit des régimes draconiens (y'en a qui se droguent pour maigrir), on se paie des vêtements hors de prix, on jette tout par terre ou, si on se sent bien, dans la poubelle "ca sert à rien de récupérer personne le fait"..etc! mais quand on parle d'enfanter, beaucoup de jeunes femmes disent vouloir avoir des enfants mais ne veulent pas grossir, ni avoir la peau distendue, elles ne veulent pas allaiter parce-que-maman-l'a-pas-fait ou pour ne pas flétrir leurs jolis seins (le temps s'en occupera, chérie ^^) et, par-dessus tout, elles ont peur de la douleur, une peur bleue!
faudrait faire quelque chose je crois... parce que quelque chose de plus terrible encore que l'accouchement programmé s'en vient.. la manipulation génétique est à nos portes, et ça promet..

des fois j'aurais mieux aimé naître cinquante ans plus tôt, mais je crois que ça va en prendre, des gens qui vont vouloir changer les choses...
avatar
Jeanne

Age : 27
Localisation : Boischatel, Québec. Bientôt Trois-Rivières!
Date d'inscription : 22/05/2007

http://usagi-no-koohi.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par veronik le Ven 25 Mai 2007 - 9:43

Jeanne ce n'est pas un cri de désespoir....c'est justement l'espérance que plein de gens comme nous vont remettre les pendules à l'heure !
Moi, j'ai des filles de bientôt ton âge qui m'ont vu allaiter, qui ont attendu "les bébés" avec moi...qui savent ce qu'est une mooncup, qui connaissent la méthode de régulation par la glaire....

C'est à toi de donner l'exemple...je ne crois pas trop aux prises de tête pour affirmer nos croyances, mais par le témoignages de vie je pense que nous ferons du joli travail en douceur....

Mais bon, c'est normal à 16 ans, on veut changer le monde, c'est super, j'étais pareille !!!
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Admin le Dim 27 Mai 2007 - 4:16

Jeanne a écrit:des fois j'aurais mieux aimé naître cinquante ans plus tôt
Ouh ! Pas moi ! Je ne sais pas au Québec, mais il y a 50 ans en France, les droits des femmes étaient… disons… insuffisants à mon goût ! Mr Green
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par mirza le Dim 27 Mai 2007 - 20:35

Jeanne a écrit:et, par-dessus tout, elles ont peur de la douleur, une peur bleue!
C'est drôle, on parlait de ça avec une amie l'autre jour, le fait d'être quand-même un peu freinée dans nos velléités d'enfantement par la peur de la fameuse douleur. Et puis tout d'un coup, assez rapidement en fait, on en est toutes les deux venues à la même remarque : avec ce qu'on peut en ch*** pendant nos règles, y'a pas de raison pour que ça soit plus douloureux que ça.
Z'allez dire que ça n'a rien à voir (me souviens d'une collègue de travail, une fois que j'avais eu la partie douloureuse de mes règles pendant que j'étais là-bas, qui m'avait jeté du haut de sa supériorité de jeune maman "ben dis-donc, si pour ça tu as déjà si mal, qu'est-ce que ça sera pendant un accouchement..."). Et pourtant, je crois que ça dépend des filles, ça : à moi il m'est arrivé d'avoir des douleurs à me taper littéralement la tête contre les murs, à hurler, à me mordre au sang pour penser à autre chose. Et franchement, si accoucher c'est plus douloureux que ça, alors je ne comprends même pas comment certaines pourraient le supporter, et pourtant ça arrive. Wink

Donc finalement, puisque ça nous arrive régulièrement, une fois de plus une fois de moins, et pour un tellement beau résultat... pfout, même plus peur !
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Mona le Mer 30 Mai 2007 - 15:11

mirza a écrit:(me souviens d'une collègue de travail, une fois que j'avais eu la partie douloureuse de mes règles pendant que j'étais là-bas, qui m'avait jeté du haut de sa supériorité de jeune maman "ben dis-donc, si pour ça tu as déjà si mal, qu'est-ce que ça sera pendant un accouchement..."). Et pourtant, je crois que ça dépend des filles

Tout à fait, les douleurs ressenties pendant les règles sont très variables d'une femme à l'autre, et même pour une femme, selon son âge... Ta collègue était aussi ignorante que peu charitable !
Pour l'accouchement c'est pareil, l'intensité des contractions est très variable et nous n'avons pas toutes la même façon de gérer l'intensité de ces sensations. Cela dit, dans l'accouchement, on n'est pas dans un état psychologique normal, et la sensation intense des contractions n'est pas forcément vécue sur le mode de la douleur. Et puis ça ne dure jamais que quelques heures !!!
Par contre, si on fait à la femme une injection d'ocytocine (l'hormone qui provoque les contractions) alors là, on déguste car si le corps a la sagesse de doser parfaitement cette hormone, la médecine moderne elle, se préoccupe peu de la souffrance que cette injection produit (pour la mère mais aussi pour le bébé, d'où l'enchaînement fatal : péridurale > ocytocine > ventouse pour faire sortir le bébé qui souffre plus vite !)

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Mona le Mer 30 Mai 2007 - 15:21

Jeanne a écrit:moi qui compte accompagner et accoucher des femmes enceintes comme carrière, je trouve que l'accouchement est un rite de passage et, à moins de problèmes de santé, une femme désirant avoir des enfants ne devrait pas vouloir passer à côté.

Chère Jeanne,
un terme me fait réagir dans ton message. Quand tu dis qu'une femme enceinte "devrait" ceci ou cela (même si sur le fond, je te rejoins) tu as tort. Une femme enceinte ne DOIT rien du tout : les choix qu'elle fait, même si tu ne les comprends pas ont leur raison d'être, et la péridurale c'est très bien parfois.
Personnellement je suis contente d'avoir pu en bénéficier pour mon premier accouchement car ça m'a aidée à accueillir mon bébé avec un état d'esprit plus tranquille, moins angoissé. C'est vrai que cette première expérience m'a fait réfléchir aussi aux inconvénients de la péridurale (dont on n'informe pas du tout les femmes d'ailleurs !) et aussi j'ai choisi de m'en passer pour mon plus jeune fils et j'étais très contente de vivre mon accouchement de façon plus complète. Il n'y a pas là de contradiction mais un cheminement !

Les femmes qui accouchent sont dans un état psychologique très particulier, elles sont à vif, complètement sans défense (elles sont ouvertes autant physiquement que psychologiquement), elles ne doivent dont pas être JUGÉES. Avec les meilleures intentions du monde, c'est leur faire beaucoup de mal (à elles et à leur bébé) que de les juger au nom de telle ou telle idéologie si valable soit-elle.
Personnellement j'ai beaucoup apprécié l'attitude des sages-femmes de l'hôpital où j'ai accouché car dans l'un et l'autre choix je n'ai pas été jugée, j'ai été soutenue.

Tu parles avec la fougue de la jeunesse, et tes messages sont tout à fait sympathiques (Dieu sait qu'on a besoin de sages-femmes moins "automates médicalisés !) mais je souhaite juste de faire part de ma réaction à ta... virulence !

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par sofi le Jeu 31 Mai 2007 - 13:07

Merci beaucoup Mona pour avoir dit avec des mot juste ce que je pensais bien moins poliement.
(En gros c'était "mais qu'elle en fasse un de bébé, et qu'elle accouche dans la douleur si ça lui chante mais qu'elle me fiche la paix avec ses messages de femme exaltée par la maternité!")

Alors tant qu'une femme est LIBRE d'accoucher avec ou sans péridurale( et cela sans que la sage-femme lui fasse douter de son choix) laissons la LIBRE.

sofi

Age : 38
Localisation : (64)
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Jeanne le Jeu 31 Mai 2007 - 17:32

je m'excuse, je crois que ce que j'ai pu dire n'est pas vraiment comme je le pensais... je pensais jamais avoir parlé de péridurale, mais bon, c'est bon, je laisse tomber.
avatar
Jeanne

Age : 27
Localisation : Boischatel, Québec. Bientôt Trois-Rivières!
Date d'inscription : 22/05/2007

http://usagi-no-koohi.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par veronik le Jeu 31 Mai 2007 - 18:58

sofi a écrit:Merci beaucoup Mona pour avoir dit avec des mot juste ce que je pensais bien moins poliement.
(En gros c'était "mais qu'elle en fasse un de bébé, et qu'elle accouche dans la douleur si ça lui chante mais qu'elle me fiche la paix avec ses messages de femme exaltée par la maternité!")

Alors tant qu'une femme est LIBRE d'accoucher avec ou sans péridurale( et cela sans que la sage-femme lui fasse douter de son choix) laissons la LIBRE.

Je te trouve bien dure, Sofi avec une jeune fille de 16 ans.....sans doute, et peut être sur d'autres sujets as tu à cet âge eu des affirmations virulentes et exalrées sur certains sujets....avec le temps les choses se remettent en place, grâce à notre propre expérience et à notre ouverture d'esprit...Mona l'a très bien exprimé dans se sens et à comprise la démarche de Jeanne tout en lui faisant relativiser ses propos, comme moi plus haut.....et c'est courageux de la part de Jeanne de s'insurger sur un sujet qui lui tient à coeur et de poser des problématiques réelles...dont la césarienne et la péridurale font partie....car malgrè tout se ne sont pas les meilleures solutions que l'on puisse trouver....je te rappelle que j'ai eu 3 péridurale sur 7 accouchements et donc que je ne suis pas une fan de la douleur !
Bonne soirée Wink
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par sofi le Jeu 31 Mai 2007 - 19:38

Je sais, je me suis emportée... et il n'y a pas la fonction "editer"

Surtout que dans le fond, je suis d'accord avec elle: la france est beaucoup trop médicalisée.
MAIS le femme (nos mère et grand mères) se sont assez battu pour avoir des droits et certains sujets me fachent plus que de mesure.

Je sais bien que tu parlais césarienne et pas péridurale... mais pour moi quand tu parles de douleurs, ça inclue cette anesthesie locale.
Alors pardon de m'être emportée.

sofi

Age : 38
Localisation : (64)
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par mirza le Jeu 31 Mai 2007 - 20:15

Je voudrais juste dire que j'avais déjà eu cette impression au début et là j'ai relu les posts de Jeanne... elle ne parle effectivement pas de péridurale.

C'est marrant hein les filles, dès qu'on lit certains mots, certaines tournures, on a tendance à tout de suite ajouter certains sens qui ne sont pas dits... et pas n'importe lesquels, des sens qui en sont forts (de sens). Vous ne trouvez pas ?

On peut parler de la "fougue" de Jeanne-qui-est-une-jeune-de-16-ans, mais n'empêche qu'on en a fait au moins autant sur ce coup-là Wink (nous les... vieilles... Wink)

Sinon un petit HS technique :
sofi a écrit:et il n'y a pas la fonction "editer"
Si si, il y en a une, en haut à droite de tes posts. Smile
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Mona le Sam 2 Juin 2007 - 12:06

mirza a écrit:On peut parler de la "fougue" de Jeanne-qui-est-une-jeune-de-16-ans, mais n'empêche qu'on en a fait au moins autant sur ce coup-là Wink (nous les... vieilles... Wink)

C'est bien vrai ! c'est un sujet qui touche au vif... :-)))

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accouchement(s)

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007 - 14:44

Oui c'est vrai que la douleur est très subjective d'une femme à l'autre et d'un accouchement à l'autre. L'écoute et l'attention du personnel médical est très importante, pour ma part je ne regrette pas que les naissances soient médicalisées car je me dis que cela permet de sauver bien des bébés (et des mamans). On ne sait jamais ce qui peut se passer lors d'un accouchement, c'est une épreuve tant pour le bébé que pour la maman.

Provoquer une césarienne par confort j'avoue que je ne comprends pas. Je connais plusieurs mamans ayant accouché ainsi et franchement elles l'ont toutes très mal vécu, physiquement et psychologiquement.

Après le choix de la péridurale est un luxe et je trouve que c'est une vraie chance pour les femmes. J'ai accouché la première fois sans histoires avec une péri bien dosée et du personnel sympathique et compréhensif : j'en garde un merveilleux souvenir, le plus beau de ma vie sans doute.

Mon deuxième accouchement, je suis arrivée trop tard pour avoir la péridurale. J'avais, contre toute attente, réussi à gérer la douleur (comme on dit) en marchant et respirant pour faire avancer le travail à la maison tout en le supportant. Mais la dernière demi-heure a été d'une violence et d'une douleur insoutenable. Quand mon fils est enfin né, je n'ai pas eu la force de le regarder, je ne pensais qu'à moi et ma douleur.

Comme dit plus haut, en accouchant on est dans un état second, on n'est plus nous même et la douleur intense nous révèle de facettes de nous qu'on ne connaissait pas (ça peut être considéré comme une chance aussi, une expérience extrême). Quand on n'a pas le choix on fait avec, mais si je devais avoir un jour un troisième enfant, je ferais tout pour arriver à temps cette fois et bénéficier de ce confort non négligeable qu'est la péridurale. Je ne dirais pas que je regrette d'avoir connu cette expérience, mais de là à la désirer à nouveau ?

Après c'est vrai qu'on oublie... Les jours suivants la naissance de mon fils je ne pensais encore qu'à "ça". Mais très vite on oublie c'est vrai. Aujourd'hui j'en parle car je me souviens de ma réaction fasse à mon ressenti, mais pas de ce que j'ai ressenti à proprement parlé ! La nature est bien faite ! Very Happy

Ce que je regrette moi personnellement, c'est qu'une sage-femme que j'ai vue en prépa pour mon second accouchement nous laissait entendre que "sans péri, mais oui ça peut le faire !" (tout juste si elle n'a pas rajouté "les doigts dans le nez !"), enfin qu'elle ait minimiser l'importance de la douleur qu'on peut ressentir. J'étais prête à la suivre et à ne pas demander de péri.

En résumé la peur de l'accouchement est à mon sens légitime car c'est impossible de savoir comment on va y réagir. Une bonne préparation à la douleur c'est quoi finalement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum