La vie en yourte

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie en yourte

Message par Philomenne le Mer 22 Déc 2010 - 23:40

J'ouvre ce sujet parce que ça m'intrigue et les interventions de Renard, ces derniers temps, ont ravivé ma curiosité.
J'ai sérieusement envisagé cette option il y a plus d'un an et puis j'ai renoncé, notamment parce que j'avais beaucoup de questions auxquelles je ne trouvais pas de réponse. (j'ai fini par acheter une maison en dur)
Je vous livre ces questions et j'espère que Renard voudra bien nous donner son avis, si elle en a envie... (enfin, ça n'interdit pas aux autres de donner le leur... Wink )
Bref, la vie en yourte, c'est tentant mais :
- quid des risques de cambriolages ? Oui, pas besoin d'avoir un écran plat et tout le tralala pour être cambriolé... et j'imagine qu'une yourte, c'est un peu trop facile à ouvrir. Dans le discours de ceux qui font la promotion de la vie en yourte, il y a un étrange silence sur la question.
- et des risques de vandalisme ? "Non les braves gens n'aiment pas que / l'on suive une autre route qu'eux" Surtout en Bretagne où on est pas super champions de la tolérance (pardon aux bretons qui me lisent mais c'est majoritairement vrai et quand on vient d'ailleurs, ça saute aux yeux). J'aurais eu peur d'avoir des problèmes à cause des réactions suscitées par l'étrangeté de ce type d'habitat.
- les problèmes d'humidité... c'est toujours le problème de la Bretagne, pays humide s'il en est... Parfois il peut pleuvoir pendant des jours l'hiver : est-ce que la yourte résiste bien ?
- Pour ceux qui ont tenté l'aventure : permis de construire ou pas ?
- Et question plus récente : le problème de la loi LOPPSI 2 qui vise ouvertement ce type d'habitat dit "léger".

Bref, pour le moment j'ai renoncé mais ça ne m'empêche pas de continuer à être tentée. Le côté "larguer les amarres" (peut-être illusoire ?) et l'autonomie, aussi, parce que ça coûte beaucoup moins cher qu'une maison donc ça évite un emprunt interminable. Etre chez soi, bricoler son petit nid et ne rien devoir à personne... ça me fait rêver.

avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Katia le Jeu 23 Déc 2010 - 13:26

Philomène, je n'ai malheureusement aucune réponse à tes questions. Mais j'ai lu il y a quelque semaines un livre qui s'intitule "Vivre ensemble autrement : Ecovillages, écoquartiers, habitat groupé" de Pascale d'Erm et Patrick Lazick (très bien, d'ailleurs).

Parmi les exemples présentés, il y a Carapa, dans les Cévennes, où les habitants décident de construire leur habitat écologique. J'ai lu que la 1e année, ils vivent sous yourte obligatoirement, pour voir s'ils sont prêts à vivre comme ça. Il me semble d'ailleurs qu'il y a possibilité de louer une petite yourte (ou une petite maison ronde, je ne sais plus) en tant que gite.
Peut être est-ce une façon de voir ce que c'est par soi même pour 1,2 ou 3 jours ?

Une video sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/x734mv_carapa-eco-site-des-cevennes_lifestyle pour te donner une très légère idée (je te conseille beaucoup plus le livre, moins superficiel et plus "rassurant" sur ce projet).

Katia

Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par renard le Lun 3 Jan 2011 - 15:56

salut philomenne
désolée de répondre si tard mais je n'ai plus internet je me suis vite connectée chez d'autres histoire de voir mes mails...
Ce que je vais te dire ne va pas forcément te rassurer.

NON une yourte ne ferme pas bien : avec les notres on a reçu un petit cadenas genre plus facile à ouvrir ça n'existe pas! Forcément, il suffit d'être mal intentionné et de dénouer les cordages (ou carrément les couper) pour passer à côté de la porte: donc oui côté cambriolage ça craint. Donc le cadenas c'est pour les apparences: depuis une semaine on ne l'a pas encore fermée à clef.

OUI il y a des risques de vandalisme. On avait pensé acheter un terrain dans le Sud Est (pour le climat) mais à chaque fois qu'on en repérait un, on appelait la mairie pour leur expliquer et NIET! pas d'habitat mobile sur un terrain de loisirs ou agricole. Puis on eu des témoignages de gens ayant eu des GROS problèmes avec les chasseurs notamment... Ca peut aller loin à ce qu'on voit. Alors on a laissé tomber : on s'est installé sur un terrain de mes beaux parents, terrain enclavé, perdu au milieu de nulle part, avec une ruine à retaper dessus. On a donc dit à la mairie que nos yourtes c'était du provisoire pour retaper la maison (ça on a le droit par contre). On est sur un terrain qui appartient à la famille depuis 30 ans. On se dit que ça craint moins... Puis on est allés se présenter aux fermiers voisins avant de s'installer et on les a bien fait marrer de vouloir vivre là...

Pour l'humidité : parlons carrément de fuites! Les premiers jours on a un peu galéré car l'eau entrait par le Tonoo mais ça y est mon homme a trouvé la solution, on s'est payé beaucoup de pluie les premiers jours mais non! pas d'humidité car on chauffe dedans et comme c'est une petite surface, c'est vite chaud et sec.

Bref premier bilan: on se sent bien! Désencombrement à donf: on ne retient que l'essentiel. C'est petit mais chaleureux. Moins de ménage et de rangement! Ce sont les enfants qui tiennent le plus de place: on ne les a pas obligés à désencombrer leurs jouets...

Quant à la loi LOPPSI2, c'est ce qui nous fait rêver d'installer l'hiver prochain nos yourtes en Andalousie ou carrément en Afrique du Nord. L'idéal je crois c'est privilégier l'habitat groupé comme disait Katia: plus on est nombreux, plus on peut se défendre facilement.

renard

Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Mandurah le Mar 4 Jan 2011 - 10:29

En résumé, vous êtes contents de ce changement? Ou il faudra voir à plus long terme? Et les enfants, ils en pensent quoi?
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Philomenne le Mar 4 Jan 2011 - 11:31

Merci pour ta réponse, Renard
Je vous trouve courageux de vous lancer malgré tout dans cette aventure.
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par sandbio le Jeu 27 Jan 2011 - 14:42

moi aussi j aurais aimé habiter une yourte donc pour voir comment c est, on est allé il y a 2 ans en avril en vacance en ardeche dans 1 yourte 2 adulte + 2 filles 9 et 13 ans ;pendant 10 jours ;
c est pas evident...une impression d etouffer ..d habitude on passait 3 semaines dans une cabane en ardeche sans eau ni electricité le rêve ! donc on prefere la cabane a la yourte; des amis nous on expliqué qu en faite la yourte c est pas trop pour chez nous car on est plus humide que la mongolie ...
avatar
sandbio

Age : 45
Localisation : alsace
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Philomenne le Jeu 27 Jan 2011 - 16:49

sandbio a écrit:(...) des amis nous on expliqué qu en faite la yourte c est pas trop pour chez nous car on est plus humide que la mongolie ...

Oui, j'avais lu des choses là-dessus. C'est pour ça qu'il vaut mieux acheter une yourte fabriquée en France (en dehors du coût écologique que signifie le fait de faire venir une yourte de Mongolie et le pillage des ressources du pays que ça suppose) parce que les matériaux sont plus adaptés. Et dans les endroits vraiment humides, il vaut mieux la poser sur une petite estrade en bois pour l'isoler du sol.
J'avais bien envie aussi de faire ce genre d'expérience pour un week-end ou une semaine mais les prix sont inaccessibles à mon budget...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par sandbio le Jeu 27 Jan 2011 - 19:31

je savais pas qu il y avait des yourtes fabriquées en france ;
on etait a darbres domaine des arnoux j ai payé 350€ la semaine pour 4
il y a moins cher aussi et + ecolo
quand j etais petite ma grand mere m avait offer 1 beau livre "heidi"
dans les alpes avec son grand pere et super chalet! je disait toujours quand je serais grande je veux etre comme heidi habité un chalet dans la nature avec des poules,1 vache un potager etc....je suis grande et j ai pas de chalet dans la nature! mais en me tournant vers la sv j ai espoir un jour de realiser mon reve!!
avatar
sandbio

Age : 45
Localisation : alsace
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Philomenne le Jeu 27 Jan 2011 - 19:50

Sandbio, si le sujet t'intéresse, j'avais consulté quelques sites dont je te donne les coordonnées ici.

Bien sûr, il y a des sites qui proposent d'acheter une yourte mongole mais ça pose pas mal de problèmes, dont celui que tu soulèves du climat français qui est très différent de celui de la Mongolie où il peut faire très froid mais où le climat (continental, je crois ?) est plus sec.

Une argumentation pour la yourte française :

http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=867

Un site avec plein d'infos sur les yourtes :

http://yourtes.net/index.html

Un fabriquant mais il y en a sûrement d'autres...

http://www.vivrelayourte.fr/yourtes.htm
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par sandbio le Jeu 27 Jan 2011 - 20:14

merci
avatar
sandbio

Age : 45
Localisation : alsace
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par renard le Jeu 27 Jan 2011 - 20:19

Mandurah a écrit:En résumé, vous êtes contents de ce changement? Ou il faudra voir à plus long terme? Et les enfants, ils en pensent quoi?
Oui on est contents! Mais je dois reconnaitre que ce n'est pas si difficile; nous allons deux fois par semaine chez mes beaux parents, pour recharger les batteries, prendre douches et bains, laver le linge et m^me parfois diner devant un film (magnétoscope!)
Nous sommes encore bcp trop civilisés au gout de mon mari Razz
Les enfants ont très vite adopté l'espace yourtes! Leurs espaces jeux sont matérialisés par des tapis en plus de leurs meubles... Et c'est vraiment à leur taille: les portes mesurent 1m40! Moi je me suis déjà fait qqs bleus à la tete Crying or Very sad
Je dois préciser qu'il faut accepter de vivre "les uns sur les autres"

Prochaine étape: ne plus dépendre des bo parents en installant l'électricité pour le lave linge, c'est vraiment indispensable! Et aménager un système pour se laver plus cofortablement.

renard

Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par renard le Jeu 27 Jan 2011 - 20:27

Oui, le lien vivrelayourte est bien!
Nous avions l'intention d'acheter chez eux et nous avons visité: visiblement c'est du bon boulot et adapté à notre climat. Ils sont sympas.
La seule raison pour laquelle nous avons acheté deux yourtes jumelles mongoles, c'est un désistement d'un client chez un autre vendeur... Elles étaient moins chères et dispo de suite. Mais je regrette un peu...

renard

Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Ven 1 Juin 2012 - 12:40

Bonjour à tous,
Je vais commencer par me présenter : je suis Olivier DAUCH, un artisan fabricant de yourtes depuis 2005. Le "site avec plein d'infos sur les yourtes" mentionné ci-dessus par Philomenne est le mien.
Je construis des yourtes et aide les auto-constructeurs depuis quasiment 10 ans, en tant qu'artisan depuis 7 ans.
Je vais tâcher d'apporter mon point de vue au questions soulevées par ce fil.
quid des risques de cambriolages ?
Une yourte peut fermer correctement, avec une serrure si vous le souhaitez aussi efficace que 95 % des maisons. Avec un pied de biche tout simple, on peut rentrer en 30 secondes dans presque toute les maisons. Il n'est ni plus ni moins facile d'entrer dans une des yourtes que j'ai conçues, avec les mêmes serrures qu'une maison classique. Maintenant, je n'ai jamais entendu mes clients où les gens que j'ai aidé me parler de cambriolage et je pense que la plupart d'entre eux ne prennent pas la peine de fermer leur yourte à double tour... Mais toutes ces yourtes sont posées à la campagne où les cambriolages sont quand même peu fréquent.
Le risque n'est pas plus important que pour une maison classique c'est à dire sans porte blindée ni barreaux aux fenêtres. Une précision : avec un couteau on peut endommager la toile mais pas rentrer dans une yourte sans passer par la porte !
et des risques de vandalisme ?
Ils existent bien sûr, comme celui de prendre une météorite sur la tête... Je plaisante mais je caricature à peine : ce risque existe mais ce n'est pas quelque chose de fréquent, bien au contraire. J'ai eu connaissance d'un cas de vandalisme (sans grande gravité) qui était dû à de très mauvais rapports de voisinages avec des gens peu intéressants. Yourte ou pas, je ne suis pas sûr du tout que c'est ce qui a motivé les vandales. Un coup de peinture sur un mur, c'est finalement plus emmerdant sur une maison que sur une yourte !

Vandalisme et cambriolage n'ont donc finalement aucun risque supplémentaire en yourte que dans une maison classique. Les assurances peuvent, dans certains cas, être les mêmes et prendre en charge ces risques. Aucune spécificité "yourte" ici, probablement même au contraire puisqu'une yourte est très souvent campagnarde et qu'elle suscite plutôt généralement curiosité que malveillance.

Pour ce qui est des bretons, j'ai plusieurs yourtes en Bretagne et elles trouvent là-bas un terreau finalement bien plus fertile que dans bon nombre de région française. Plusieurs y ont obtenus des permis de construire. Plutôt tolérants les bretons dans ma pratique professionnelle.

Les problèmes d'humidité

Ces questions sont soulevées par un vrai problème : les yourtes traditionnelles sont conçues dans des pays au climat continental très sec (5 à 6 fois moins de pluviométrie moyenne en Mongolie qu'en France par exemple) où des toiles très simples durent longtemps puisque l'humidité est peu présente. Importée en France, ces toiles durent 2-3 ans et sont à changer.
Mais il existe des façons différentes de régler ces problèmes, en premier lieu choisir une toile qui résiste à l'humidité. Certaines permettent de durer de 10 à 15 ans. D'autres encore plus, comme les toiles PVC, mais elles ne représentent pas un choix judicieux en terme d'écologie, de perspirance de l'habitat (gestion de l'humidité par la respiration des parois) et donc du bien-être à l'intérieur. D'autres améliorations permettent de résoudre durablement les problèmes d'humidité et d'avoir une yourte à l'abri de la pluie pour longtemps et avec une ambiance souvent bien meilleure que dans beaucoup de maisons. Je pourrais détailler si certains sont intéressés.
Permis de construire ou pas
Long débat très technique.
En résumé :
- une yourte n'est pas "équipée" (comprendre pas d'eau, y compris sans être sur un réseau, au sens de la loi, donc pas d'évier, de douche, de toilettes à eau) : la yourte est alors considérée comme une tente et il semble que la jurisprudence lui reconnaisse le droit d'être installé sur un terrain avec l'accord du propriétaire seulement. Sauf cas particulier où le camping est interdit mais ils ne sont pas nombreux.
- la yourte est "équipée" d'une salle d'eau ou d'une cuisine : le permis de construire n'est pas la seule autorisation mais c'est la seule qui ne soit pas limitée dans le temps.
Pour y habiter sans limite de temps, un permis de construire est donc nécessaire légalement. S'il ne s'obtient pas encore très facilement, c'est possible, des dizaines de permis ont probablement été accordés en France.
LOPPSI 2
Cette loi a fait coulé beaucoup d'encre...
En résumé, cette loi scélérate a attaqué bien des points de nos chères libertés et notamment, elle voulait permettre une expulsion des yourtes reconnues illégales en 48 h sous certaines conditions : installation illégale et installation en réunion (plusieurs yourtes) et risques avérés pour la salubrité (traitement des eaux défaillant ou inexistant) , la sécurité ou la tranquillité publique.
La réunion de ces trois conditions n'étant pas aisée à démontrer du point de vue de certains juristes cette loi aurait été difficile à appliquer.
Beaucoup de choses ont été dites à ce sujet, pas toujours vraies.
Mais le conseil constitutionnel a abrogé l'article en question avec d'autres points de la loi. C'est donc du passé mais le projet a été plus médiatisé que la décision du conseil d'état qui est donc à faire connaître. Ne vous étonnez pas si certains disent que les yourtes sont maintenant interdites, ce sont des restes des bétises qui ont été coloportées à l'époque. Démentez, informez.
Il existe une association : CHEYEN, collectif d'habitants en yourtes sur espace naturel, qui donnent plein d'infos sur les yourtes et la vie en yourte : voir le blog yurtao de Sylvie Barbe, militante des yourtes depuis longtemps et présidente de Cheyen.
Yourtement vôtre,
Olivier DAUCH
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Philomenne le Ven 1 Juin 2012 - 12:46

Merci beaucoup pour ces précisions. (Voilà, c'est malin, maintenant j'ai re-envie d'habiter dans une yourte !!)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 1 Juin 2012 - 13:40

Bonjour,
je ne connaissait pas les termes exactes de LOPPSI2, mais il me paraissait suspect que le gouvernement puisse expulser un propriétaire de chez lui pour la raison qu'ils vivaient sous une yourte. Donc j'y croyais à moitié. Vous me le confirmez.


Par contre, au niveau des infrastructures, n'y a t'il pas des difficultés à les faire installer? Je pense par exemple à l'eau, edf, ....
Car on dit souvent, qu'il faut un bâtiment en dur pour que les services acceptent l'installation des fournisseurs.
C'est un problème courant pour les caravanes, alors pour les yourtes, ça doit être pareil.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Ven 1 Juin 2012 - 13:53

Avec un permis de construire, tout suit. L'habitat reconnu comme tel, aucun problème pour avoir l'eau, l'électricité, etc... Mais beaucoup optent pour l'autonomie, partielle ou totale.
Sans permis, c'est parfois un peu plus compliqué. Mais EDF ou consort ne se soucie pas que l'habitat soit en règle avec l'administration. Ils se soucient juste de la conformité des installations. Une installation conforme sur un bâtiment qui n'a pas de permis, ce n'est pas leur problème.
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 1 Juin 2012 - 14:00

Ok, le problème est donc plutôt quand on veux esquiver le passage du permis de construire.

Je vais poser une question totalement idiote (mais c'est normale chez moi), est ce qu'une yourte serai adapté pour en faire une serre?
Je pense en particulier au niveau de la lumière.
Au passage, l'isolation est naturelle avec la toile de la yourte non?

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Philomenne le Ven 1 Juin 2012 - 14:11

ça fait un peu cher, pour une serre... non ?

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 1 Juin 2012 - 14:32

Philomenne a écrit:ça fait un peu cher, pour une serre... non ?
Avais pas regardé les prix.

Mais si je prends par exemple la 12m², ça fait au alentour de 4.000€ en yourtes (6.000€ pour une avec plein d'ouverture), et 2.000 pour un truc plexis/alu chez un marchand de bricolage.

Après, je pense que la yourte est plus solide sur le long terme.
Sans compter l'isolation qui doit être quand même mieux réfléchi sur une yourte que sur une serre.
Parce que pour une serre l'isolation me parait être un point important!

Donc même 3 fois plus cher, je ne suis pas sûr que la yourte ne soit pas mieux sur le moyen/long terme.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Ven 1 Juin 2012 - 14:36

Pour une serre, il me semble qu'il faille beaucoup de lumières. Du coup, une yourte si tu l'isoles, elle sera lumineuse si tu rajoutes des fenêtres en tout cas pour y vivre mais pour en faire une serre, cela me paraît insuffisant. Si tu mets de la bâche transparente (forcément plastique !) plus d'isolation...
Je pense qu'il y a plus simple pour une serre...
Côté isolation, j'ai posé jusqu'à 16 cm d'isolant sur une yourte.
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 1 Juin 2012 - 15:11

lamaisonvoyageuse a écrit:Pour une serre, il me semble qu'il faille beaucoup de lumières. Du coup, une yourte si tu l'isoles, elle sera lumineuse si tu rajoutes des fenêtres en tout cas pour y vivre mais pour en faire une serre, cela me paraît insuffisant. Si tu mets de la bâche transparente (forcément plastique !) plus d'isolation...
Je pense qu'il y a plus simple pour une serre...
Côté isolation, j'ai posé jusqu'à 16 cm d'isolant sur une yourte.
J'aurais du préciser que dans mon esprit serre = stockage pour l'hiver et démarrage en début de saison.
Je ne suis pas encore arrivé à la conception, mais je pensais plus modifier un bâtiment existant type cabane à outil (bien que ce soit un peu petit) en ajoutant fenêtre, isolation, puits canadien avec un ventilo de pc pour obtenir une serre.
Les serres entièrement en verre, vendu dans le commerce, ne m'apparaissent pas solide sur le long terme, ce qui explique que je cherche d'autres solutions.
Bon, j'arrête de polluer le sujet, mais le concept me plait bien quand même! Razz

Au passage, 16cm, d'isolation, c'est du costaud!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Bib le Ven 1 Juin 2012 - 20:26

je confirme que pour faire pousser des plantes, il faut un max de lumière, surtout venant d'en haut, mais aussi sur les côtés, sinon les plantes "filent". Il faut même mettre la serre dans un endroit bien ensoleillé. Il est possible de trouver des serres d'occasions, de toutes façons il ne faut pas prendre le bas de gamme; une de +/-12M2 revient à moins de 2000€, avec des vitres de 4mm d'épaisseur, vasistas automatiques (ils s'ouvrent à parir de 16°: c'est précieux !), moustiquaire coulissante (évite surtout les oiseaux...)
Pour qu'elle soit solide il faut un bonne base stable.

La yourte, même avec un max de fenêtres, sera trop sombre.

Une solution bon marché pour les cultures d'arrière-saison et les semis sont les couches, avec du fumier de cheval (qui est chaud), recouvertes de verre ou plexi.

Dans les régions où il y a beaucoup d'anciennes serres à vigne (comme Hoeilaart en Belgique), on peut acheter des structures + le verre pour presque rien, il faut nettoyer la structure, la repeindre, mais cela te fait une serre aussi grande que tu veux pour presque rien et beaucoup d'huile de bras !
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 1 Juin 2012 - 20:34

@Bib, comme je le disais, j'appelle ça serre, mais c'est plus espace de stockage pour l'hiver et le forçage des plantes en début de saison, donc la lumière est moins important que la température.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Bib le Ven 1 Juin 2012 - 21:16


pas de problème.

Comme, de plus, je ne sais pas ce que tu veux stocker... Wink
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par palourde le Lun 8 Oct 2012 - 22:19

Bonsoir,mon problème avec la yourte ne serait pas trop l'humidité.Je pense l'installer dans une annexe à mon atelier recouverte d'onduline pour la lumière.
Par contre je serais curieux de témoignages de couples avec enfants.Comment préservez vous un minimum d'intimité à mon sens indispensable au couple.Je pensais pour ma part à des séparations faites avec des tentures,des grosses couvertures mais n'ayant jamais vécu en yourte je ne sais pas si l'on peut cloisonner l'espace.Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible mais bon...Il y a aussi la possibilité d'une deuxième yourte séparée mais je n'aime pas trop l'idée de laisser des petits enfants seuls avec un poele...

palourde
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Mar 9 Oct 2012 - 13:23

Bonjour,
Il est imaginable de faire une mezzanine dans les yourtes assez grandes (à partir de 40 m2 au sol au moins). Il faut pour cela que les murs soit assez hauts et c'est mieux que la pente de toit soit un peu importante (30° contre 22 ° pour les yourtes mongoles traditionnelles), cela permet de libérer plus de volume en hauteur pour la mezzanine.
Sous cette mezzanine du coup, il est imaginable de faire des espaces séparés plus intimes pour des chambres, toilettes salle d'eau.
La mezzanine est au maximum un peu inférieure à la moitié de la yourte pour que les poteaux de soutien du toono viennent au sol.
Une tite photo de la façade d'une mezzanine :

avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lespaquerettes le Ven 19 Oct 2012 - 13:57

Nous sommes en train d autoconstruire une yourte avec l aide d un constructeur. En effet il est possible d y amenager des espaces d intimité. La solution mezannine en est une, sinon selon la surface tu peux couper la pièce en deux, genre avec un rideau. Beaucoup de familles optent pour une petite yourte jumellée ou plusieurs de façon à créer des espaces un peu plus privés, au moins pour avoir un coin chambre. Après il faut prevoir cela à l avance pour pouvoir placer le poele au bon endroit.

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Ven 19 Oct 2012 - 14:32

Bonjour à tous,
Concernant l'idée de relier deux yourtes, j'y vois quelques petits inconvénients et un plus gros :
- en terme de tarif, deux yourtes coûtent plus chères qu'une seule de même taille cumulée car elles représentent plus de travail et plus de matériaux, de l'ordre de 15 à 20 % de plus, à surface de plancher égale.
- deux volumes distincts = deux sources de chauffage ou un système de chauffage central complexe et onéreux. Il est très difficile de faire passer simplement l'air chaud d'un volume à l'autre.
- le sas est problématique au niveau de l'étanchéité à long terme. Il relie deux structures souples qui peuvent bouger de manière séparées. Tous les sas que j'ai vu ou sur lesquels j'ai eu un retour fuient un jour ou l'autre. il y a sûrement moyen de trouver des solutions techniques peut-être plus fiable mais elles seront gourmandes en temps. Un sas, ce serait facilement + de 200 h de travail pour obtenir quelque chose de résistant et peut-être plus fiable en terme de fuites à l'air ou à l'eau.
- enfin ce qui me gêne le plus : la résistance au vent. Une yourte est résistante au vent de part sa forme ronde : aucun point d'appui, aucun débord de toit. Deux yourtes reliées entre elles créent deux pièges à vent et pourraient remettre en cause cette résistance au vent. Les yourtes que j'ai construit ont presque toutes essuyées des tempêtes, dont Xynthia, sans souci, avec des vents jusqu'à 150 km/h. En reliant deux yourtes entre elles, je crains vraiment que cette résistance ne soit profondément remise en cause et c'est donc pour des raisons de sécurité des habitants de la yourte que je suis très réservé sur ces solutions de sas.
Le risque tempête est un risque me semble-t-il majeur qu'il faut vraiment prendre en compte quelque soit l'emplacement. Depuis 99, beaucoup de tempêtes ont parcourues presque tout l'hexagone. L'ouest de la France est probablement plus exposé mais le risque existe partout.
Il reste possible de faire deux yourtes séparées, avec un couloir de quelques mètres où le vent peut passer sans trouver d'obstacle.
Cordialement,
Olivier DAUCH
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lespaquerettes le Ven 19 Oct 2012 - 17:31

La maison voyageuse, même si tu ne fais pas de pub directement ton pseudo c est ton activité. Je trouve cette façon déguisée de se vendre pas très sv. En plus pour connaitre ton site, même si je ne mets pas en doute que tu puisses faire du très bon travail tes yourtes sont des yourtes de luxe compte tenu de leur prix.
Tout cela ne me semble pas très dans la simplicité volontaire...

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Panthera Pardhus le Ven 19 Oct 2012 - 18:38

Je viens de relire l'échange avec attention et sauf erreur ou omission ou incompréhension de ma part, je ne vois pas de pub déguisée (et pourtant Dieu sait si je suis ch**te avec ça). J'ai plutôt l'impression qu'il nous fait part de son savoir-faire et de son expérience en matière de construction de yourte. (s'il voulait gagner des sous, il ne déconseillerait pas de relier deux yourtes, plus chères à construire qu'"une seule grande, par exemple).
Quant aux prix des matériaux, il est fonction du budget et des souhaits de chacun. Je veux dire: si tu es sûre de rester à vie dans ta yourte (comme pour une maison en dur), tu auras tendance à rechercher des matériaux qui vont traverser les ans. Si ta yourte est un habitat temporaire (volonté d'expérimenter etc...), peut-être que tu te contenteras de quelque chose d'un peu plus "rustique".
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Cerise le Ven 19 Oct 2012 - 18:43

lespaquerettes, Olivier Dauch est spécialiste des yourtes et il essaie d'en vivre je ne vois pas où est le mal. Il est présent sur d'autres forums (eco-bio ou oplf depuis plusieurs années), son site il ne le met pas en signature mais a tout à fait le droit de le citer dans son profil. Au contraire je trouve qu'il a du mérite de partager ses connaissances ici.
édit : grillée par Panthera !
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 19 Oct 2012 - 19:13

@lamaisonvoyageuse, je pense que le problème du vent peux être traité à l'origine. En adaptant la tente au terrain ou en adaptant la végétation ou des murets pour canaliser le vent.

Typiquement une grosse partie des tempêtes viennent de l'Ouest, (de l'Atlantique) donc avec la disposition de la yourte et l'aménagement alentour, le problème du vent ne me semble pas bloquant.

Par contre le problème de jointure, lui me semble difficile à résoudre.
Déjà que sur des habitations en dur, c'est un problème très habituelle (coefficient de dilatation différent entre matériaux différents), alors sur des habitations plus souple...

Dernier point, je trouve que ton expérience est très intéressant et extrêmement utile.
Je ne vois pas de publicité dans tes réponses!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lespaquerettes le Ven 19 Oct 2012 - 19:25

Je n ai pas dit qu il travaillait mal ou qu il avait de mauvaise idée, bien au contraire, c est juste d afficher dans son profil son activitée commerciale qui me gêne. Mais bon cela semble ne gêner que moi donc je m incline.
Par moment je pars au quart de tour sur la pub. En effet ce n'en est peut être pas .

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Ven 19 Oct 2012 - 20:13

On est nombreux à afficher des sites web, et je pense que certains ont mis en place des méthodes de monétisations pour ces sites. Donc il ne faut pas forcément voir le mal partout.

Et puis vu les précisions qu'il apporte, si par l'intermédiaire du site il glane un ou 2 client, est ce forcément un mal?
Il répond à toutes nos questions, mais celle un peu néophyte, et nous consacre du temps, sans pour autant y gagner quelque chose.
Donc si il trouve des clients et que ceux ci sont satisfait par son travail, tout le monde y gagne : lui pour avoir un client, les nouveaux propriétaire pour avoir un contact fiable et nous pour les informations fournis!

Mais effectivement, si on veux vraiment creuser, sa présence ici est une sorte de publicité.
Mais est ce vraiment mal de faire connaitre une activité et un mode de vie inhabituelle?

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 9:55

Le pauvre j'espère qu'il n'est pas découragé suite à certaines remarques, un peu à raz lespaquerettes je trouve (c'est mon jeu de mots du jour Smile )


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 11:16

Bonjour à tous,
En moins de 24 h, beaucoup de matières à réflexion...
Pour l'aspect publicité, c'est effectivement inévitablement ambigu. C'est mon métier depuis quasiment 8 ans mais c'est ma passion depuis plus de 10 ans. J'ai une expérience me semble-t-il intéressante et j'essaie de la partager, dans un esprit d'échange. J'ai toujours pratiqué comme ça même avant mon installation. J'essaie de transmettre mon expérience mais ce n'est pas à sens unique, je profite de celle des autres. L’ambiguïté est dans le double rôle de fabricant (plutôt artisan que commerçant d'ailleurs dans l'esprit, je fais une différence importante) et de militant pour un habitat qui devrait, me semble-t-il pouvoir être utilisé plus facilement par les personnes qui le souhaitent.
En faisant cela, je dévoile la plupart du temps que je suis fabricant de yourte et donne mon nom parce que je préfère avancer à visage découvert. Si je ne m'étais pas présenté, mes apports à ce post n'auraient pas forcément été considéré de la même façon. Reconnaitriez-vous la même expertise à quelqu'un d'anonyme ou à quelqu'un dont vous savez qu'il a une expérience de presque 10 ans ? Ce n'est pas pour me faire mousser mais la plupart des choses que je dis sont tirés de mon expérience. Être anonyme c'est nier cette expérience.
Je suis confronté à ce dilemme entre être suspect de faire de la publicité si je me présente comme un fabricant et être moins entendu si je ne me présente pas bien souvent : sur les forums internet comme dans d'autres assemblées ou je participe à des réunions diverses ou j'anime des conférences sur les éco-habitats légers, dans des salons ou des foires éco-bio. Dire que je suis fabricant et expérimenté, donc me présenter, c'est quelque part représenter l'expérience de mes clients et de toutes les personnes que j'ai pu rencontrer autour de la yourte. Mes clients sont en fait assez peu nombreux. Mes yourtes sont longues à fabriquer, je n'en fabrique presque que 2 par an. Ils sont une quinzaine. Mais j'ai suivi, aidé, conseillé, reçu à mon atelier, visité, échangé avec des dizaines, probablement des centaines de personnes ayant fabriqué ou habitant une yourte. J'ai appris d'eux autant qu'ils ont appris de moi, c'est un réel échange.
C'est forcément vrai que de participer à des forums à visage découvert me fait de la publicité, en tout cas participe à ma « réputation » sur le net. Mais comment me faudrait-il faire ? Cette question est ouverte.
Merci à ceux qui ont apporté un point de vue différent de celui du méchant commercial qui vend sa soupe, cela montre bien l’ambiguïté du point soulevé. C'est bien cette pluralité de points de vue qui ne me décourage en effet de participer à votre forum.

Pour faire un point sur mes prix, assez rapidement, je dirais que je ne gagne pas plus que la plupart de mes collègues. Cela ne me gênerait de vous donner les chiffres mais c'est hors sujet je pense. Les différences de prix relevés entre les fabricants et entre les fabricants et les importateurs portent surtout sur deux aspects : le budget matériaux et le temps nécessaires à la réalisation de la yourte.

Comme le dis très justement Panthera Pardhus : « Quant aux prix des matériaux, il est fonction du budget et des souhaits de chacun. Je veux dire: si tu es sûre de rester à vie dans ta yourte (comme pour une maison en dur), tu auras tendance à rechercher des matériaux qui vont traverser les ans. Si ta yourte est un habitat temporaire (volonté d'expérimenter etc...), peut-être que tu te contenteras de quelque chose d'un peu plus "rustique". »
Pour les fabricants, vous avez un panel important de prix, de qualité de matériaux, de qualité de finition, qui va se retrouver inévitablement sur la durée de vie et le confort de la yourte.
Un petit exemple avec les toiles :
* Les toiles des yourtes importées de Mongolie valent quelques dizaines de centimes au m2 en France puisque les Mongols utilisent des toiles qu'ils connaissent, adaptés à leur climat très sec.
* Il existe des toiles coton ou poly-coton moyenne gamme à quelques (en dessous de 5€ par m2).
* Des toiles coton de meilleures qualité seront à 7-8 € le m2.
* Un acrylique de qualité mais moyennement étanche sera à 10 € le m2
* Un acrylique de qualité et présentant une bonne étanchéité sera à 15 € le m2.
Pour la durée de vie, on passera de 2 à 15 ans. Pour le budget par exemple sur une yourte de 50 m2 ou il me faut 420 m2 de toile intérieure + extérieure, le budget passera de 200 € pour une toile sur une yourte mongole, à 2.000 € pour une toile coton plus solide (mais finalement ne durant pas beaucoup plus longtemps) à 5.000 € environ pour les toiles que j'utilise. Uniquement pour l'achat de la matière première, sans tenir compte du travail.
J'utilise des double vitrages qui me coûte souvent plus de 1.000 € par yourte, un dôme autour de 1.500 € avec sa quincaillerie divers, des boulons inox, des cables, etc... autant d'achats à faire qui ne sont pas nécessaires à la réalisation d'une yourte fabriquée en France mais plus traditionnelle.
Et là ou il faut 1,5 à 2 mois pour fabriquer une yourte traditionnelle, il me faut 5 à 7 mois la plupart du temps pour fabriquer une yourte, ce qui signifie qu'il me faut me tirer un revenu qui reste modeste et souvent aléatoire pour moi et ma petite famille pendant 4 à 5 plus de temps mais aussi régler tous les frais de mon activité (atelier, machines, électricité, assurances, etc...) pendant plus longtemps.
Je ne dis pas que je fais mieux, je fais différemment. Les prix sont différents mais le résultat sera différent et correspondra à des aspirations différentes. Chacun peut trouver son compte dans les différentes yourtes fabriquées en France et je crois vraiment que les fabricants nous sommes collègues et non pas concurrents. Je suis régulièrement en contact avec certains confrères pour papoter yourte et nous apprenons alors les uns des autres. Ce qui n'est pas forcément vrai pour les importateurs notamment US mais c'est un autre débat...

Pour revenir au problème de sas, tu as raison Gunday : « le problème du vent peux être traité à l'origine. En adaptant la tente au terrain ou en adaptant la végétation ou des murets pour canaliser le vent. »
Mais c'est vraiment un point qui me semble important à traiter et qui n'est pas si simple. Par exemple, en fait de muret, ce sera plutôt un mur car un muret au sol aurait pour conséquences de détourner le vent du sol pour le concentrer plus haut et le risque ne serait qu'augmenté. J'ai eu l'exemple d'une yourte que les habitants avaient choisi de placer à un endroit qu'ils estimaient plus préservé de leur terrain. C'était vrai au niveau du sol parce qu'un monticule de terre empêchait le vent dominant de venir mais il avait pour effet de l'envoyer à 2-3 m de haut et de l'accentuer : juste au niveau du haut des murs, à la jonction entre la toile de toit et la toile de mur, au pire endroit en gros !! Une haie haute me paraît une bonne barrière mais cela dépend de la distance à la yourte et attention aux chutes d’arbres en cas de tempêtes. De plus, il est fréquent que les tempêtes ne viennent pas du côté du vent dominant dans certains endroits. Il faut aussi se rappeler de la tempête de 99 qui a fait d'énormes dégâts bien ailleurs que sur la côte Atlantique, en Auvergne par exemple ou je me trouvais alors (des milliers d'hectares de forêts rasés).

J'ai peut-être tendance à être trop précautionneux mais je me rend compte que les tempêtes ne sont pas si rares et donc il faut vraiment les prendre en compte dans la conception de la yourte. C'est la même chose avec la neige. A 1.000 m, le risque neige représente 200 kg/m2. Cela signifie qu'une yourte de 50 m2, difficile à déneiger, doit pouvoir supporter 200 x 50 = 10.000 kg soit 10 Tonnes sur son toit. A 500 m d'altitude, c'est encore 4 Tonne environ. Mais comme les yourtes sont déplaçables, qui peut certifier que la yourte ne sera jamais montée à 1.000 m ou au-dessus ??

Il est arrivé que des yourtes s'effondrent sous le poids de la neige ou soit détruites par une tempête, ce n'est pas une précaution inutile.

Mais il est possible de faire des sas résistants, il faut juste faire attention à ce que l'on fait et ne pas le faire en ignorant les risques. A éviter sur des endroits ventés ou peuvent prendre place des yourtes car elles sont bien prévues pour résister aux vents.

Bavard je suis !!

Amicalement à tous,
Olivier Dauch
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par tanacetum le Sam 20 Oct 2012 - 11:44

Mais c'est pas une donnée beaucoup trop forte 200 kg/m2 pour la neige ? Cela me parait vraiment beaucoup, parce qu'il y a neige et neige, c'est à dire poudreuse pas lourde et neige bien mouillée qui pèse lourd, neige glacée lourde, mais quand même; 200 kg il doit falloir une sacrée colonne au mètre carré pour atteindre ce poids.
Après, j'imagine mal quelqu'un laisser de la neige dessus au point de tout péter, logiquement on réagit quand même avant 1 m de neige sur un toit, en tout si tu dis que c'est arriver c'est pas des futés quand même parce qu'une yourte ne semble pas bien haute, une échelle et des racloirs fabriqués doivent pouvoir en enlever une bonne partie, c'est pas très compliqué à construire quand même.

tanacetum
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 13:17

Pour des petites yourtes, jusqu'à 35 m2 mettons, c'est facilement imaginable. Mais ce n'est pas si simple, cela dépend de la nature de la neige. Une neige grasse va coller à la toile et sera plus difficile à enlever mais cela ne sera qu'une question de temps. C'est le cas des yourtes traditionnelles par exemple, beaucoup font entre 20 et 35 m2 pas trop de souci our celles-ci ... tant que quelqu'un est là pour déneiger !!
Pour des grandes yourtes, c'est une autre affaire.

Celle-ci fait par exemple 50 m2 au sol, 8 m de diamètre. Le haut des murs est à 3 m du sol puisque le plancher est surélevé, une fois en haut, le centre de la yourte est à un peu moins de 4m du bord de la yourte (longueur des perches). Du sol, il faudrait un racloir de 8 m de long, d'en haut ça ne va pas être si facile. En résumé, c'est très compliqué de déneiger une telle yourte sauf pour une neige légère et ce n'est donc pas la peine de déneiger.
Les nomades mongols ont des traditions liés à la yourte. L'une d'entre elles veut que le foyer dans la yourte soit allumé en permanence. Ce qui sous-entend que quelqu'un est là en permanence pour l'alimenter. La chaleur évite aussi à la neige de s'accumuler.
Nous n'avons pas les mêmes façons de vivre. Nous partons pour passer Noël en famille, il neige et nous ne sommes pas là.
Il faut donc prendre en compte ce risque.
Quand à l'estimation du risque neige en terme de poids, il est issu des règles neige et vent retenues pour le bâtiment. La formule entre 500 et 1500 m d'altitude est : 45 + 30 + (altitude - 500) / 4 en DaN/m2 soit en gros en kg/m2.
Si je parle du risque neige à 1000 m c'est parce que c'est celui que je conseille de prendre comme base, une yourte étant appelée à bouger c'est un minimum un peu haut certes mais qui permet de voir venir... J'ai longtemps habité en moyenne montagne à 900 m, ce qui explique aussi cela...
Cela peut paraître élevé mais c'est une réalité. Il ne s'agit bien sûr pas de la neige poudreuse et légère mais du poids maximum qu'il est possible de trouver à l'altitude donné. Ce poids maximum sera atteint lors d'une chute de neige grasse et abondante qui va donner une grosse épaisseur et qui sera suivie par de la pluie qui va saturer la neige en eau avant de la faire fondre. Ces conditions sont rares, j'en conviens mais je les ai rencontrées à plusieurs reprises, en montagne certes mais aussi par exemple à Avignon au début des années 2000 où il y a avait eu une belle chute de neige bien grasse suivie par de la pluie.
Le risque est ici aussi réel et avéré, il est à prendre en compte. On peut bien sûr prendre des données plus faibles, j'ai tendance à être prudent, peut-être trop.
Olivier DAUCH
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par tanacetum le Sam 20 Oct 2012 - 13:55

ah excellent tes informations, tu es vraiment the spécialiste des yourtes, donc. Mais, dans le désert de Gobi il ne doit pas beaucoup neiger finalement car ce désert est sec, n'est-ce pas, donc il y a moins de neige si je ne me trompe pas ? alors c'est pour ça que tu parles de toiles étanches ou moins étanches sur ton site. Si je comprends bien, c'est en fonction des climats, hein.

tanacetum
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 14:06

Le désert de Gobi précisément, je ne sais pas. Mais pour la pluviométrie moyenne comparée entre la France et la Mongolie, c'est 6 fois moins en Mongolie en gros. Moins de pluviométrie, plus de vent (apparemment régulier et fort). Il pleut peu, ça sèche vite quand il pleut grâce aux vents.
Les toiles bas de gamme dont je parlais tiennent là-bas le coup pendant longtemps puisque ce qui va user la toile rapidement, c'est surtout les champignons et moisissures dues à l'humidité. Ils ont donc la chance de pouvoir utiliser des toiles peu chères pendant longtemps. Ce n'est pas notre cas. Ces toiles tiennent chez nous peu de temps, de l'ordre de 2-3 ans.
Il faut effectivement adapter le choix de la toile au climat.
Un autre aspect, parmi d'autres, c'est que plus une toile est imperméable moins elle est respirante (perspirante est plus exact) c'est à dire qu'elle laissera moins passer la vapeur d'eau. Si elle ne respire pas assez, cela pourra poser des problèmes de condensation dans l'isolant et rebolote avec moisissure, champignons and co...
Il faut donc un juste équilibre entre imperméabilité et "respiration" de la toile.
Le débat sur les toiles est très technique et complexe...


Dernière édition par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 14:40, édité 1 fois
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par tanacetum le Sam 20 Oct 2012 - 14:13

Bon, sans vouloir te vexer, pour ma part j'ai craqué sur la Fuste parce que cela semble moins sensible à l'humidité que la Yourte, et la Fuste je trouve cela vraiment trop chouette parce que cela fait vraiment trop cabane au Canada, les rondins et tout, et le bois, quel beau matériau Smile

tanacetum
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Sam 20 Oct 2012 - 14:43

Juste un point, pour la publicité, je trouve normal que la relation soit gagnant-gagnant.
j'aurai même tendance à dire que nous gagnons plus sur le forum à ta présence que toi à être présent.

Pour les vents, la neige, ... Il s'agit clairement de s'adapter aux terrains, chose qui me semble tout à fait normal et pas seulement pour une yourte! Wink

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 14:58

Pour répondre à Tanacetum, Ça ne me vexe en rien du tout !
J'adore les fustes qui sont de magnifiques réalisations.
"Le bois quel beau matériau" tu prêches un convaincu.
L'ossature d'une yourte est intégralement en bois et toujours visible de l'intérieur quand elle est montée :

Chacun doit avoir la possibilité de choisir l'habitat qui lui convient, qui l'intéresse.
L'humidité, il faut la prendre en compte pour concevoir la yourte. Mais avec les bons matériaux, des toiles imperméables mais respirantes et un isolant qui permet de réguler l'hygrométrie dans la yourte (la laine d'Etoile du Berger, une filière issue d’éleveurs et de tondeurs du Parc des Volcans d'Auvergne), un plancher surélevé, la yourte n'est pas sensible à l'humidité, l'hygrométrie ambiante est stabilisée à un niveau agréable et sain.
Et pour finir, juste en clin d’œil, avec tout le bois de ta fuste, je fabriquerai probablement entre 50 et 100 yourtes Rolling Eyes Dans le genre simplicité volontaire ...
Mais les yourtes n'ont aucune vocation à être universelle comme aucun mode constructif !

Merci Gunday, il me semble effectivement que chacun y gagne, vos points de vue et questions m'intéressent et m'interrogent aussi en remettant en cause ma pratique.
Pour l'adaptation aux terrains, tu as tout à fait raison mais il faut aussi garder en tête qu'une yourte peut voyager. Par exemple, une yourte que j'ai posée en 2007 dans les Landes à quelques 70 m d'altitude a été remontée cette année près du Mont Aigoual à 800 m d'altitude. Le risque neige n'y est plus du tout le même !!

Edit : j'exagère, avec le bois de la fuste, je ne ferai qu'entre 10 et 30 yourtes en gros...
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Invité le Sam 20 Oct 2012 - 16:58

Après une fuste vit plusieurs siécles quand même, une yourte je ne pense pas si je ne me trompe pas.
Alors oui si tu dis qu'avec tout le bois d'une fuste tu fais des dizaines de yourtes d'accord, et encore je parle plutôt d'une fuste de 30- 35 m2, mais sur une fuste qui vit 300 ans, les 20 yourtes faites avec tout ce bois n'y survivront pas et il y aura des dizaines de toiles à changer entre temps alors stricement rien à faire sur la fuste, et la structure en bois aussi je suppose sera foutue.
Donc la simplicité volontaire, ouais tout dépend de comment on conçoit la chose, moi j'aime ce qui dure trés longtemps, même le toit alors....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Sam 20 Oct 2012 - 19:04

C'est un point sur lequel je travaille. Il s'agit en fait de comparaison de bilan carbone global sur une durée de vie raisonnable. En passant, 300 ans, ce doit être possible mais sur 100 fustes combien seront là dans 100 ans ? Assez peu en fait. Regardons autour de nous, assez peu de maison atteignent 1 siècle. De plus, une maison est refaite intégralement à l'intérieur de manière assez rapprochée (électricité, eau, cloison, chauffage, fenêtres, etc... tous les 15-20 ans). Ce genre de rénovation représente bien plus de matériaux et d'énergie qu'il n'en faut pour faire une yourte.
Mais la grosse différence se situe c'est vrai sur la durée de vie et du coup sur notre rapport à l'habitat. Avec une yourte, nous n'achetons ou ne construisons pas pour transmettre, dans une logique d'investissement pour les générations futures. L'habitat est celui d'une vie, l'empreinte est en rapport, probablement même beaucoup plus faible.
Une toile à changer, c'est 60 kg de matériaux à renouveler !
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par gunday le Dim 21 Oct 2012 - 9:32

Le débat de la construction parfaite ne signifie rien.
Perso je préfère de la construction en dur.
Si possible ayant au moins 1 siècle.

La raison est simplement que je sais travailler le dur mais pas le bois ou la yourte.
Et puis aussi que j'estime que si une maison a été construite, il est idiot de la laisser tomber en ruine alors qu'un peu d'entretien et ça repart pour un moment!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Dim 21 Oct 2012 - 10:46

Il n'y a pas de construction parfaite, je suis bien d'accord. Nous parlons ici des qualités des yourtes, dont je suis persuadé qu'elles sont très intéressantes mais je n'ai jamais dit qu'elles étaient parfaites. J'ai dit plus haut qu'elles n'avaient pas vocation à être universelle.
Mais c'est bien vrai de n'importe quel mode constructif.
Hors, l'environnement social de l'habitat (les administrations, les normes, les assurances, les prêts, les labels éco-constructifs, etc...) déterminent des habitats qu'ils jugent bon et qu'ils autorisent à exister et les autres qui ont bien plus de difficultés à être utiliser. Il s'agit bien souvent ici d'un jugement moral qui n'a pas lieu d'être sans même un examen des qualités de l'habitat.
Chacun devrait avoir la possibilité de choisir son habitat en fonction de ses envies, de ses goûts, de son mode de vie, du climat local, etc... ce n'est pas encore vrai pour tous !
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lespaquerettes le Dim 21 Oct 2012 - 11:07

La maison voyageuse en effet je vois que tu es dans le partage, désolée de t avoir catalogué d emblée. Merci pour ces échanges.

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par lamaisonvoyageuse le Dim 21 Oct 2012 - 12:34

Merci lespaquerettes !
C'est aussi le premier fil que je suis sur votre forum mais probablement pas le dernier !
avatar
lamaisonvoyageuse

Localisation : Aveyron - Najac
Date d'inscription : 01/06/2012

http://www.yourtes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vie en yourte

Message par Invité le Dim 21 Oct 2012 - 15:02

Pour la peine, je pense que lespaquerettes peut t'acheter une yourte Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum