écologie et procréation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

écologie et procréation

Message par Caco le Ven 19 Jan 2007 - 9:38

Voilà, un des grands doutes de ma vie de maman...

On est nombreux sur cette terre, et lorsqu'on vit en occident, même en changeant ses habitudes, même en étant très vigilant, même en redoublant d'efforts quotidiens... on a tendance à piller les ressources de la planète.

Quand on arrive à un certain âge la question qui se pose pour la plupart est : vais-je ou non avoir des enfants ? Est-ce souhaitable ? Est-ce que je le souhaite ?

Quels sont vos points de vue sur le sujet ?

Je vous livre le mien pour commencer ? OK Wink

Je pensais qu'avoir des enfants c'est de la folie. D'abord c'est irrationnel, on vit dans un monde de brutes, qu'est-ce qu'on va jeter un petit dedans, en plus il n'aura rien demandé, c'est si égoïste !
Et puis j'ai rencontré l'homme de ma vie. Ça l'a changée, ma vie. Par-dessus tout, on voulait prolonger, et aussi on voulait être plein pour partager ce bonheur immense. Avant nous étions deux individus, et après notre rencontre nous étions un petit monde. On voulait le construire, ce monde.
L'irrationnel est entré dans nos vies. Le chamboulement à chaque poussette croisée, le temps qui s'arrête quand un petit me sourit... En fait je dis que c'est irrationnel, mais en réalité c'est un réflexe animal, inscrit au fond de nous, un instinct grégaire de pérennisation de l'espèce.
J'arrête 5 minutes de réfléchir, l'appel est trop fort, et en plus ça fait déjà plusieurs mois que mon homme en parle... j'arrête la pilule, je suis enceinte quelques mois plus tard. Pendant toute cette grossesse, je ne me suis pas posée une seule question. Ce qui n'est pourtant pas tellement mon genre. Je me sentais à ma place, j'étais l'évidence incarnée, je portais la vie et j'étais faite pour ça.
(vous avez le droit de vous moquer Laughing )

La naissance (violente, par césarienne Crying or Very sad ) m'a ramenée durement à la réalité, et cette petite, si belle, si parfaite, mais qui pleurait tout le temps...

C'est finalement sa venue qui nous a permis d'ouvrir les yeux. Et oui, nous n'avons plus d'autre choix que d'être responsable (co-responsable) de ce qui se passe ici. Elle a ouvert la brèche de nos consciences et croyez-moi, elle a beaucoup de mérite. On ne met pas son âme à nu en un claquement de doigts. On ne s'éveille pas d'un long rêve pour plonger dans une noire réalité, sans frissonner ni résister.
Pour moi ce fut aussi violent que la pilule rouge de Matrix, pour ceux qui l'ont vu. Violent mais nécessaire, parce que maintenant au moins j'existe...

Donc, toujours pas de réponse à la question finalement Wink juste la façon qu'on a eu jusqu'alors de décliner nos interrogations, nos doutes, nos vies.

Je me dis parfois pour me rassurer que si nous, les décroissants, on ne transmet pas nos valeurs à la prochaine génération... qui s'en occupera ?

Voilà... c'est un peu confus, justement parce que je ne conçois pas de réponse à proprement parler... j'avance un pas après l'autre... et j'ai hâte de vous lire sur le sujet Smile
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par mirza le Ven 19 Jan 2007 - 11:11

Il est vachement beau ton témoignage, réel.

Avant nous étions deux individus, et après notre rencontre nous étions un petit monde. On voulait le construire, ce monde.
On ressent exactement ça, avec mon mari.
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par korrotx le Ven 19 Jan 2007 - 13:49

Je me dis parfois pour me rassurer que si nous, les décroissants, on ne transmet pas nos valeurs à la prochaine génération... qui s'en occupera ?
Est-il nécessaire d'être parents pour pouvoir transmettre ses valeurs? N'y a-t-il que ses enfants à qui on puisse les transmettre?

korrotx

Date d'inscription : 08/11/2006

http://lezd.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Ven 19 Jan 2007 - 22:07

J'apprécie aussi beaucoup ton témoignage Caco.

J'avoue être a priori dans l'idée : mettre des enfants en plus au monde dans ce monde qui va à sa perte, sachant que ces enfants naîtront du côté où on pille et détruit la planète et ses habitants, ça a quelque chose de limite criminel. ......
Minuuuute, j'ai pas fini Wink
Donc a priori, mieux vaut pas faire d'enfants. Mais bon, on va pas tous crever sans descendance non plus Wink
Et je me rends compte (malgré que je ne le vis pas) que certaines personnes, mais pas toutes, loin de là, ont vraiment un énorme appel à avoir un enfant (comme tu l'as si bien décrit). Peu importe que ce soit un instinct, l'amour, une vocation ou que sais-je encore, ou tout à la fois. Dans ces cas-là, je pense qu'il est logique, évident d'y aller, de foncer.
Par contre, je soupçonne que beaucoup d'autres sont amenés socialement à avoir des enfants, parce que c'est comme ça que tout le monde fait, tout comme on consomme, on travaille, on part en vacances, on cherche à s'acheter son bout de maison etc.
Dans ce cas-là, je pense qu'il y a probablement erreur.
Malheureusement, je ne serais pas étonnée qu'on trouve les premiers parmi les plus conscients, et les seconds à l'inverse, et dans la pratique ça va faire beaucoup beaucoup d'enfants Wink
Je soupçonne que beaucoup de femmes ont des enfants et d'une certaine manière le regrettent (partiellement, car comment ne pas aimer son enfant une fois qu'il est là (sauf pathologie)). Donc elles le regrettent, pas dans le sens qu'elles n'aimeraient pas leurs enfants, mais dans le sens que si elles devaient retourner en arrière et refaire le choix (sans connaître leurs enfants à l'avance), elles ne le feraient plus. Ce sont des choses totalement inavouables en public, et pourtant, certains indices dans les conversations, témoignages etc. m'amènent à penser cela. Je n'ai d'ailleurs jamais vraiment bien compris comment Anémone (l'actrice) en parle ouvertement dans des interviews. A la fois j'ai envie de dire : quel courage, mais par rapport à ses enfants, il y a un côté très destructeur de dire ça, ça me paraît irresponsable (mais je ne connais pas assez la personne pour vraiment savoir).

korrotx a écrit:
Je me dis parfois pour me rassurer que si nous, les décroissants, on ne transmet pas nos valeurs à la prochaine génération... qui s'en occupera ?
Est-il nécessaire d'être parents pour pouvoir transmettre ses valeurs? N'y a-t-il que ses enfants à qui on puisse les transmettre?

Oui, je suis d'accord avec toi Korrotx, la transmission de valeurs de parents à enfants n'est absolument pas garantie, et la transmission de valeurs de personnes à personnes est possible et fonctionne parfois plutôt même très bien dans certaines conditions.
J'ai trop rencontré de situations où les enfants ne correspondent pas aux espoirs des parents, et cela, même au niveau des valeurs. Je pense qu'être parents c'est transmettre la vie, et donner le maximum pour que l'enfant puisse grandir, évoluer, et trouver son autonomie, avec aussi toute l'évolution que cela implique au niveau du parent. La transmission de valeur est un plus, jamais garanti.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Sam 20 Jan 2007 - 1:05

J'ai rejeté les "valeurs" et les motivations de mes parents et mon fils ne vit pas du tout comme moi .. je voulais avoir 5 enfants quand je jouais à la poupée ... mais je me suis arrêtée à 1

... j'ai toujours eu des amis parmi les enfants de mes amis... et parfois, souvent, je les fréquente plus que leur mère et père ! on dessine, on se déguise, on danse, on ramasse des framboises, on se baigne (l'été !!) on fait des roulades et on se raconte des secrets..... eles prennent ce qu'elles aiment chez moi, et elles sont libre de venir me voir, ce n'est pas comme la responsabilité parentale qui passe d'abord par les besoins primaires à temps plein... avec mes jeunes amies, c'est de la créativité, del'Amitié en or pur !! les plus belles amitiés de ma vie...

caco.. tu parles avec ton coeur.merci

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Joël le Sam 20 Jan 2007 - 9:36

Ah ça me rajeunit ce genre de discussion. Caco, je crois que tu as assez bien expliqué la chose. Il n'y a aucun raisonnement qui, selon moi, peut donner envie et justifier le fait de faire des enfants...
mais il y a des choses qui sont en dessus de notre raisonnement et qui font que c'est une aventure extraordinaire que d'avoir des enfants et que je suis bien content de ne pas l'avoir raté.
Maintenant, appel discret, on ne serait pas contre quelques petits enfants en plus de cette petite puce adorable...Very Happy
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Caco le Sam 20 Jan 2007 - 10:21

Calispera > Ça m'est arrivé aussi de regretter, ô combien ! C'est parfois très dur, les enfants nous reconnectent de force à une réalité dans laquelle on n'a pas toujours envie de replonger, et puis, comme on le dit, on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas non plus ses enfants, et il faut quand même bien vivre avec ! Wink
C'est aussi très riche, enfin pour moi ça l'est. Devoir l'accepter pour me dire un jour "ouch, ce qu'elle me ressemble parfois, pas étonnant toutes ces étincelles !". Et puis on est complètement sortis de ça, aujourd'hui : on ne vit plus en tribu, on se regroupe par affinités, valeurs communes... C'est tellement facile de ne plus confronter les points de vue, ou de frotter les caractères ! Il n'y a quasiment plus que dans la famille qu'on est bien obligés de fréquenter des personnes qu'on ne fréquenterait pas vraiment si on avait le choix. Je n'échappe pas à la règle, je suis d'ailleurs honnie par ma belle-famille ! :( Mais je me dis qu'on apprendra peut-être les uns des autres, un jour. On a tous à s'apprendre.

Pour en revenir à ce que tu dis si justement, je crois qu'un grand tabou règne sur la parentalité. Tout est censé être rose clair ou bleu layette, sinon c'est que les parents sont mauvais. Enfin surtout la mère. Je schématise à peine !
Bref... Oui c'est dur, parfois très, trop ! et c'est aussi une grande aventure, ça vous change un homme et une femme ! En tous cas c'est ainsi que nous on le vit Smile

Joël > tu vois, le pire, c'est qu'on est prêts à recommencer Laughing

Korrotx > très bonne question ! bon c'était une boutade, mais pas complètement non plus. Bien sûr notre fille adoptera les valeurs qu'elle voudra, plus tard. Par contre elle saura quels gestes polluent, les conséquences écologiques des actes consommateurs, la souffrance des animaux, les catastrophes auxquelles nous risquons d'être confrontés, etc.
C'est juste à ça que je pense quand je parle de transmission de valeurs, en fait il serait plus juste de dire transmission d'informations !
Parce qu'autour de moi, à moins d'entrer dans un lieu comme celui-ci, j'ai beaucoup de mal à trouver des oreilles ouvertes à l'information, des personnes prêtes à remettre en question leur mode de vie, à prendre la mesure de leurs responsabilités ! Je crois que les gens culpabilisent très vite et qu'ils ferment les écoutilles parce que ça leur est insupportable d'apprendre que tous les jours ils polluent, que tous les jours ils intoxiquent leur descendance...
Alors j'y vais mollo, je ne parle de tout ça que lorsqu'on me demande mon avis, ou quand j'entends des déclarations du style "C'est la faute aux industriels". Oui, mais pas que...

'fin bon, je suis sûre que vous voyez de quoi je veux parler Laughing
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Caco le Sam 20 Jan 2007 - 10:24

Et au fait... c'est moi qui vous remercie. Je suis très contente d'avoir trouvé ce lieu et d'échanger avec vous Smile

(Isolde, si tu me lis... Merci encore ! Smile )
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par mirza le Sam 20 Jan 2007 - 10:44

loulie a écrit:caco.. tu parles avec ton coeur.
C'est çui qui dit qui l'est, loulie jolie Smile
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par krAvEuNn le Sam 20 Jan 2007 - 12:35

Bonjour les gens,

La vraie question qu’il faut se poser n’est pas tant de savoir si l’on doit faire ou non des enfants, mais plutôt, peut-être, de savoir combien on peut raisonnablement en avoir. Je veux dire par là que les décroissants ne sont pas anti spécistes (pour l’extinction de l’humanité), mais pour une meilleure compatibilité de notre démographie avec ce que l’environnement peut supporter.
Il semble en effet que le nombre d’humain présent sur terre (6 milliards) conjugué au mode de vie qui est en partie le sien, soit un problème sérieux pour la préservation du milieu naturel et donc, par extension, pour la continuité d’un « certain mode de vie » pour les générations futures.
Il existe beaucoup d’idées reçues concernant la démographie. D’abord le taux de 2,1 enfants par femme, destiné à conserver une population stable est faux. Le fameux 0,1 enfant du taux de 2,1 enfant/femme est lié au plus grand nombre de naissances masculines (+ 0,1). Donc, ce taux reflète une natalité et une démographie où aucuns autres éléments ne rentrent en compte (mortalité infantile, mortalité adolescente, stérilité (une femme sur 6 et un homme sur 6), etc.)
Dans l’absolu et si l’on tient compte de tous les facteurs extérieurs (mortalité, stérilité, désir de certains couples de ne pas avoir d’enfants), le taux véritable de fécondité est d’environ 2,5 à 2,7 enfants par femme.
Donc, par exemple, pour maintenir la population française stable, il faudrait que toutes les femmes fertiles et désirants avoir des enfants en aient environ, pour majorité 2 et pour minorité 3 enfants. Tout se joue en effet sur le nombre de femme qui met au monde un troisième enfant ; s’il est faible, la pop diminue, s’il est moyen, elle se stabilise plus ou moins et s’il est il important, la pop augmente.
Actuellement on en est loin (1,8 enfants/femme en France). Il y a donc virtuellement décroissance de la population française (masquée par un vieillissement de la population (allongement de la durée de vie ; on meure moins et la pop augmente en conséquence) et une immigration non négligeable).
Une bonne partie de la pop mondiale connaît encore une natalité forte, quoiqu’en diminution ces dernières années (transition démographique) et devrait atteindre un pic (vers environ 9 milliards d’hab), avant de probablement diminuer (il n’y a pas de stabilisation de population possible ; celle-ci croit et décroît continuellement).
Tout ça pour vous dire qu’avoir moins d’un enfant/femme la fait significativement diminuer ; avoir 2 enfants, la fait doucement diminuer la pop ; avoir 2,5 ou 2,7 enfant stabilise la pop et en avoir plus la fait monter. La croissance démographique n’est pas partout répartie de la même façon ; il y a des endroits du monde où la natalité est marquée (trop ?) et d’autres où elle est moyenne, voir faible (trop faible ?) Il y a des secteurs où il y a surnatalité et d’autres sous natalité.
Bon, voila, j’espère que j’ai été assez clair ; quand à Caco, la décision t’appartient. Wink
Juste un mot au sujet de la transmission des valeurs ; on peut en effet transmettre « ses valeurs » à des enfants « étrangers », toutefois et même si nos propres enfants semblent avoir pris une autre voie que la notre (et il est souhaitable qu’il aient pu prendre leur distance par rapport à leur propre éducation et la remettre en cause), ils restent à jamais marqués par leur éducation et les valeurs parentales qu’ils ont intégrés bien malgré eux. Notre enfance et notre éducation nous marquent à jamais, quoique l’on en dise, on n’échappe pas à son passé. Wink

krAvEuNn

Date d'inscription : 26/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Sam 20 Jan 2007 - 15:54

krAvEuNn a écrit:Bon, voila, j’espère que j’ai été assez clair

On ne peut plus clair. C'est intéressant d'apprendre ce genre de choses. Une solution provisoire à la démographie grimpante dans les autres pays, et à celle au ralenti des nôtres, et à la fois solution contre la faim, la misère etc. : ce serait de favoriser l'immigration dans nos pays. Mais pour cela il faudrait ouvrir nos mentalités, mettre au placard nos nationalismes, donner de réels moyens (très importants, tant financiers que d'aide sociale, éducatifs, etc.) aux immigrés pour qu'ils puissent être intégrés à tous les niveaux (pas forcément assimilés), et que cela soit un plus pour tout le monde.
Je parle de solution provisoire, car il vaut mieux pouvoir vivre que crever de faim ou de misère, mais il vaut mieux aussi pouvoir rester au pays. Disons que ce serait dans l'expectative qu'on puisse aussi changer les politiques mondiales qui mettent ces pays dans la misère.
De plus, l'idée n'est pas de chercher à tout prix à faire augmenter la démographie en occident, mais de rétablir un équilibre par rapport aux autres pays. Mais bon, je suis dans la complète utopie là Wink Si un parti devait proposer cela dans son programme, il s'assurerait de ne jamais arriver au pouvoir Wink

krAvEuNn a écrit:Juste un mot au sujet de la transmission des valeurs ; on peut en effet transmettre « ses valeurs » à des enfants « étrangers », toutefois et même si nos propres enfants semblent avoir pris une autre voie que la notre (et il est souhaitable qu’il aient pu prendre leur distance par rapport à leur propre éducation et la remettre en cause), ils restent à jamais marqués par leur éducation et les valeurs parentales qu’ils ont intégrés bien malgré eux. Notre enfance et notre éducation nous marquent à jamais, quoique l’on en dise, on n’échappe pas à son passé.

C'est vrai ce que tu dis, et ça fonctionne dans les deux sens : on intègre les qualités comme les tares, et le plus souvent, inconsciemment. Tant mieux pour les qualités, mais pour les tares, c'est un sacré travail de s'en débarrasser. Et en général, entre ce que les parents veulent transmettre, et ce qu'ils transmettent réellement, il y a finalement un monde de différence, excepté l'information transmise de manière intentionnelle comme il a été dit, le reste l'est d'inconscient à inconscient.
Combien de femmes n'ont pas dit sur un sujet ou sur un autre : je ne ferai jamais comme ma mère. Et plusieurs années plus tard, quand les enfants sont là : de s'horrifier de faire exactement pareil que la mère, sans pouvoir vraiment expliquer.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Sam 20 Jan 2007 - 17:03

... pendant des millions d'années l'espèce humaine est demeurée stable à environ 5 million d'individus, en moyenne, sur le globe... elle s'est mise à grimper en flèche à partir de la pratique de l'agriculture... et les espèce animales et végétales ont commencé à disparaître aussi de conséquences de cette même agriculture...
Le Croissant Fertile ne ressemble plus tellement à ce qu'il était dans le "bon vieux temps".
Ça n'est pas de maintenir la démographie stable qui est en jeu, c'est sa diminution lente et progressive.

Les actuaires et les économistes sont inquiets parce qu'ils se demandent QUI paiera leur retraite dorée si la démographie baisse...... ????? et vous ????

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Joël le Sam 20 Jan 2007 - 17:47

Je prétends que le débat sur la démographie avec d'un côté les malthusiens* qui pensent qu’il ne faut faire moins d’enfants (politique mise en œuvre en Chine et en Inde) et de l’autre les économistes libéraux qui prônent la croissance pour payer les futures retraites est assez éloigné des choix que font les femmes ou les hommes qui font des enfants.

Ces choix ne sont jamais rationnel mais basés sur des facteurs très difficiles à analyser et qui les dépassent et c’est probablement tant mieux. Quand on se mêle de faire des choix cela donne cette catastrophe en Inde où les garçons sont 5 voire 8 fois plus nombreux que les filles. On risque de voir pire : l’eugénisme qui voudra des enfants idéaux. C’est là-dessus qu’il faut être vigilant.


*de Malthus, un économiste de la fin du XVIII ième qui préconisait une réduction drastique des naissances en une période où cela ne s’imposait pas vraiment.
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par magali le Sam 20 Jan 2007 - 18:42

Alors pour moi...

Quand j'avais 8 ans je disais que "quand je serais grande..." je vivrais avec ma meilleure amie, qu'on adopterai un enfant car y en a tant que ils ont pas la chance d'avoir une maman et qu'on aurait un homme nounou pour que quand même il y ait un homme à la maison...

PT de rire

Bon, 20 ans après... je penche du côté de ton côté caco... J'ai envie de vivre cette expérience fabuleuse de la matérnité et de la transmission générationelle. Pas que je me l'imagine "rose layette gouzi gouzi oh comme il est beau le bébé cadum". Mais parce que quelque chose au fonde de moi sens un appel... Cela fait 11 ans que nous sommes ensemble avec mon cher et tendre mari, nous avons vécu des crises, véçu de l'amour passionel à celui d'aujourd'hui qui fait briller mon coeur comme un soleil et nous avons envie d'incarner notre amour en donnant de nous même à un nouvel être... Pour lui permettre de devenir ce qu'il est venu incarner...

Rolling Eyes

Voili voilou quoi.
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Sam 20 Jan 2007 - 20:11

... alors , chère Magali, dans ces conditions, les bébés seront tous des princes et des princesses aimés et aimants la Vie...
That is the secret... !

Une des réussites de la civilisation moderne incluant les religions est d'avoir fait de la cellule familliale le noyau d'un fruit pourri ... si vous suivez mon raisonnement !
Au québec, les femmes étaient excommuniées publiquement, pointées du doigt accusateur des curés jusque dans les années cinquante si elles ne faisaient pas leur marmot annuel !!!!yes sir!

bye
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Sam 20 Jan 2007 - 22:15

Joël a écrit:Je prétends que le débat sur la démographie avec d'un côté les malthusiens* qui pensent qu’il ne faut faire moins d’enfants (politique mise en œuvre en Chine et en Inde) et de l’autre les économistes libéraux qui prônent la croissance pour payer les futures retraites est assez éloigné des choix que font les femmes ou les hommes qui font des enfants.

Oula oui, je suis d'accord avec toi Joël sur le fait qu'il ne s'agit pas de mener des politiques telles que celles de la Chine où les naissances seraient interdites. Pour moi il s'agit d'un choix que chacun fait en conscience.
Tout comme la simplicité volontaire, selon moi, les changements doivent venir d'abord des individus. Que les politiques puissent aider les choix individuels à aller dans une direction me paraît ok, mais de là à interdire des naissances etc. pouah , non merci.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par veronik le Lun 12 Fév 2007 - 22:22

Bon...hum..
Un jour, ma grand-mère m'a dit :
Pourquoi faire autant d'enfants ? t'es pas folle, avec le chômage, la vie comme elle va....
mais dis donc mémé, tu les as fait pendant la guerre toi, tes enfants !
oui, mais on avait pas la pilule !

Ma grand mère n'a eu que trois enfants (pour l'epoque, c'est pas énorme) elle les adore !!!! et adore ses petits enfants !!!!

C'était anecdotique...je conçois très bien votre vision...
j'ai 7 enfants et même si on me demandais de revenir en arrière je referais la même chose...je ne vis pas que pour eux, ni par eux, mais avec eux...des êtres humains a part entière ( pas un pareil) et finallement j'essaie de pas en faire des moutons....c'est dèjà un challenge !
Voilà, c'est la vie tant qu'il y en a, en tout cas , c'est la mienne .
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par mirza le Mar 13 Fév 2007 - 7:54

(HS) Mais véronik, en Auvergne... tu es "la" véronique d'auvergne dont il est question sur OPLF? Smile
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par veronik le Mar 13 Fév 2007 - 13:13

et non, mais nous sommes souvent sur les même post surtout pour l'école à la maison
Moi je suis véronik ou veronik43
voilà
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Lun 5 Mar 2007 - 14:26

Bonjour,

Mon cas particulier :

Pour des tas de raisons dont certaines citées par vous ici, j'adopte mes enfants. Enfin, j'essaie, ça fait déjà 3 ans...

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Lun 5 Mar 2007 - 14:40

Bonjour folie

je te trouve courageuse... je crois qu'il faut de l'abnégation et de la foi pour adopter..
quand tu dis "j'essaye" fais-tu référence aux démarches en cours ? as-tu déjà un enfant adopté ?
à bientôt
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Mar 13 Mar 2007 - 13:37

Merci Loulie.
Je suis en cours d'adoption (procédures) et cela devrait aboutir cette année (j'espère !).
Le courage, oui il en faut pour persevérer contre toutes les difficultés rencontrées de toutes parts (familles, administrations, Etat, mentalités, etc...).
C'est démarche particulière qui demande une énomre capacité d'attachement et d'empathie, d'amour inconditionnel...
Je mène ce projet avec mon mari : nous sommes "enceints du coeur" tous les 2 !
cheers j'ai hâte de serrer nos enfants dans mes bras !

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Marion le Sam 24 Mar 2007 - 14:39

Salut Caco. Pour moi aussi l'arrivée de mon fils a été assez violente (grand prématuré, césarienne, hospitalitation pendant 3 mois) mais j'ai aussi eu l'impression de prendre la pilule rouge de Matrix (cf le film).

Tout d'un coup, je me suis ouverte au monde d'une façon nouvelle et absolue. Chaque enfant qui souffre est devenu mon enfant, chaque être humain ou être vivant sur cette terre peut compter sur ma compassion, car j'ai commencé à voir l'étincelle de vie, la force de vie dans chacun.
Mon fils était minuscule et faible en apparence, mais on sentait qu'il était traversé par la force vitale. C'est une expérience unique et formidable.
Depuis, ma vision du monde a changé et je me suis intéressée aux dessous des cartes politiques, à l'écologie quotidienne, à la pensée positive.

L'expérience a été fondatrice pour la nouvelle femme que je suis. Par contre, je ne souhaite plus "fabriquer" d'enfant. On s'est mis d'accord avec mon mari, que si l'envie nous prend d'aggrandir la famille, avec la pleine participation de notre fils, nous accueillerons un enfant qui cherche une famille de son côté.

Et franchement, je vais paraître un peu bizarre, mais même si j'ai un lien très particulier avec mon fils, j'ai le même amour pour tous les enfants que je croise, et je leur transmets exactement les mêmes choses.

Marion

Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Sam 24 Mar 2007 - 15:08

J'aime bien ton témoignage Marion, surtout le dernier paragraphe. Je n'ai pas d'enfant, et n'en aurai très probablement jamais, je n'en ai en tout cas pas le désir. Et je me sens très mal à l'aise devant de nombreux parents qui donnent l'impression, quand ils parlent de leurs enfants, de parler de leur possession, leur produit, ces êtres qu'ils veulent rendre à leur image etc. Cette impression de toute puissance, de revanche sur la vie me fait peur. Je me demande alors ce que seront ces enfants quand ils seront grands.
Je ne pense pas que ce soit l'intention des parents à la base, mais c'est une tendance qui s'immisce dans les comportements sur le long terme. Je ne sais d'ailleurs pas s'il est possible d'y échapper.

Y a-t-il des gens qui sont parents eux-mêmes et qui vivent le même malaise, soit parce qu'ils sont dans cette situation, soit parce qu'ils remarquent cela chez d'autres parents? Car j'ai conscience que mon impression peut être tout simplement un a priori de quelqu'un qui n'a pas la responsabilité d'un enfant au quotidien.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Lun 26 Mar 2007 - 15:19

Calispera, je comprends le sens de ta question, et je partage ta reflexion.
Ce pourrait-être un apriori pour qui ne s'en rend pas compte... Mais en y refléchissant c'est proche de la réalité de certains parents (pas tous !).
Je te réponds car je me considère mère même si c'est invisible pour les yeux.

En devenant parents par l'adoption, on ne peut pas penser comme tu le dis puisque NOS enfants ne le seront pas exclusivements, nous n'aurons jamais cette exclusivité, ils ne seront jamais à notre image... Et nous n'en rêvons pas !
Style "les yeux de sa mère", "le bouche de son père" hahahaha ! Ce n'est pas à nous qu'on le dira ! hahahaha !

Quand on dit "mon mari", mon fils" etc... pour moi c'est une façon de parler et de mettre un lien mais pas forcément de posséder...

Voici un magnifique texte, qui illustre ton propos et reflète parfaitement ma pensée :



Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants.

Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous mais non de vous. Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, Car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves. Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie ; Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil Gibran, Le prophète le livre entier est à lire ! un de mes préférés, on peut s'y referer pour de nombreux sujets de la vie...

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Lun 26 Mar 2007 - 16:00

calispera a écrit:
.......
Et je me sens très mal à l'aise devant de nombreux parents qui donnent l'impression, quand ils parlent de leurs enfants, de parler de leur possession, leur produit, ces êtres qu'ils veulent rendre à leur image etc. Cette impression de toute puissance, de revanche sur la vie me fait peur. Je me demande alors ce que seront ces enfants quand ils seront grands.
Je ne pense pas que ce soit l'intention des parents à la base, mais c'est une tendance qui s'immisce dans les comportements sur le long terme. Je ne sais d'ailleurs pas s'il est possible d'y échapper.

Y a-t-il des gens qui sont parents eux-mêmes et qui vivent le même malaise, soit parce qu'ils sont dans cette situation, soit parce qu'ils remarquent cela chez d'autres parents? Car j'ai conscience que mon impression peut être tout simplement un a priori de quelqu'un qui n'a pas la responsabilité d'un enfant au quotidien.

bonjour
chère calispera... quand tu te demandes ce que seront ces enfants plus tard.. je réponds qu'ils seront comme la plupart d'entre nous qui sommes issus du même "pattern"... reproduire ...

et quand tu demandes si on peut y échapper, je dis que oui en tant que parents, mais je dis que non en tant que société.

Je n'ai ni conçu ni "élever" mon fils pour qu,il soit un prolongement de ma propre vie. Curieux à dire n'est-ce pas ?? mais c'est tout à fait ça...

Du point de vue biologique, à partir de la division cellulaire, je suis devenue porteuse d'un être différencié...point.
La différence avec l'adoption est que je peux l'aimer dans ma chair à partir de la conception et le nourrir de mon sang. Pour l'amour et le niveau du lien, il y en a autant de "sorte" que d'individu. je ne comprendrai jamais qu'on discute sur la différence dans l'amour entre 2 situations alors que l'amour c'est une question entre 2 êtres !!??

Du point de vue relationnel, mon "rôle" consiste à aimer sans condition et fournir les besoins de base dans l'enfance... et répondre aux demandes dans la mesure de mes capacités par la suite, et sans fin de contrat...point.

Du point de vue spirituel-intellectuel , je dois favoriser les aspects heureux, les talents et les qualités propres au bonheur d'un enfant que je mets au monde... mon guide étant la lumière dans ses yeux...

Peu importe ce que l'enfant fait de sa vie, ça ne nous appartient pas.

C'est là, en tant que parents que vous pouvez au mieux appliquer les valeurs de la liberté...
comme a dit Sting..." if you love somebody, set them free"

anmour toujours
loulie

Déployer de l'énergie et de la psychologie à vouloir modeler et caser son enfant, "pour son bien" comme disait mon père, tous les enfants, a pour résultat la civilisation mondiale et uniforme que l'espèce humaine a créé à l'échelle planétaire avec ses problèmes issus des défauts reproduits de l'espèce.

La bio-diversité humaine se perd !!!!!!

L'espèce humaine bien intentionée "consomme" sa progéniture comme elle consomme tout le reste.

study

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Lun 26 Mar 2007 - 22:51

Folie,

J'avais en effet déjà pu lire ce texte de Khalil Gibran (j'ai son livre, et ne l'ai pas encore lu, peut-être dans 20 ans Wink)

Je fais un peu le lien aussi avec la phrase de Seattle (chef amérindien) qui dit que la terre ne nous appartient pas, c'est nous qui appartenons à la terre.

Maintenant que tu parles d'adoption, cela me revient. Il fut un temps où je me disais que si je décidais d'avoir un enfant, je l'adopeterais, en partie pour cette raison là.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Jeu 29 Mar 2007 - 14:29

cheers Petit hors sujet, désolée : j'ai le bonheur de vous annoncer que des enfants nous ont été attribués et vice-versa. Ils sont adorables, 1 fille 6ans et 1 gars 3,5 ans ! Ca y est c'est du concret. On va les chercher en mai.

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par loulie le Jeu 29 Mar 2007 - 14:57

Soyez tous très heureux
C'est une bonne nouvelle et pas du tout hors sujet.
amour toujours
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Admin le Jeu 29 Mar 2007 - 18:36

Folie a écrit:cheers Petit hors sujet, désolée : j'ai le bonheur de vous annoncer que des enfants nous ont été attribués et vice-versa. Ils sont adorables, 1 fille 6ans et 1 gars 3,5 ans ! Ca y est c'est du concret. On va les chercher en mai.
C'est une bonne nouvelle, qui mérite mieux qu'être annoncée en tout petit ! Wink
(même s'il s'agit de tout-petits…)
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Jeu 29 Mar 2007 - 19:39

Par hors sujet du tout en plus! Ce sont nos vécus qui font ce forum.

Et quelle bonne nouvelle!!!! Je me réjouis vraiment pour vous. J'en connais qui ne vont plus dormir beaucoup pendant les jours qui viennent Wink

C'est drôle, cette nouvelle fait vraiment vibrer quelque chose en moi, bien plus que quand on m'annonce une grossesse ou une naissance. Je dois avoir une sorte d'instinct parental un peu décalé Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Mona le Jeu 29 Mar 2007 - 20:46

Plein de bonheur à vous 4 !
De tout coeur avec vous dans ce bouleversement de votre vie.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par aurielle le Jeu 29 Mar 2007 - 21:45

Félicitation à toute la famille Mr Green
avatar
aurielle

Age : 36
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Invité le Ven 30 Mar 2007 - 12:14

Félicitations!!! ^0^ c'est vraiment une bonne nouvelle, surtout vu le temps qu'il faut attendre pour les adoptions!

juste une petite question: ils sont frères et soeurs? (pas que ça ai la moindre importance sur le fond mais je suis curieuse ^.^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par magali le Ven 30 Mar 2007 - 13:06

Waouuuuuuu cheers Bonne nouvelle !
Bienvenue aux chers bambins !
De gros bisous à la petite famille constituée !
:loveit:
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Marion le Lun 2 Avr 2007 - 0:11

Folie
Je te souhaite tout le bonheur du monde avec ta nouvelle famille. Ca doit être formidable d'attendre de grands enfants comme tu le fais.
Pour ma part, j'ai vécu la "sortie" de mon fils comme une véritable rencontre avec un être tout construit, différent de moi, dont j'etais très curieuse de faire la connaissance. Depuis qu'il est là j'apprends à vivre avec lui, je l'observe et j'essaie de le comprendre, de décoder son mode de fonctionnement. Pour moi c'est un être humain passionnant avec qui j'ai une chance folle de vivre. Tu vis certainement la même chose.
Bises

Marion

Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Jeu 5 Avr 2007 - 13:57

cheers Merci à vous toutes pour tous ces messages amicaux !!! Ca fait très plaisir ! très très !
Merci donc ! Very Happy

Oui ce sont des frères et soeurs, ainsi ils ne seront pas seuls à découvrir l'inconnu d'une famille nouvelle, d'un pays nouveau, d'une maison etc... Je crois savoir qu'ils sont très soudés.

Marion : oui on ressnetira sûrement à peu près la même chose à de grandes différences près ! Very Happy

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par tapioca le Jeu 5 Avr 2007 - 22:49

Comment ai-je pu rater ce message ?!? Que de bonheur Folie! Je vous souhaite à tous les 4 plein de petits moments de grand bonheur!
avatar
tapioca

Age : 44
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Folie le Mar 16 Oct 2007 - 13:34

Very Happy
Merci encore pour vos messages de joie et de soutien ! cheers Et excusez mon absence ces derniers mois : ils ont été très mouvementés, l'ordi a été un peu laissé de côté !

Je vous retrouve avec plaisir et je viens confirmer aussi qu'on est heureux tous les 4 !
Nous, adultes sommes contents de notre choix de fratrie, grands enfants et de l'adoption. Notre démarche nous a ressemblé du début à la fin. C'est un vrai choix !
Laughing

La grande ayant 6 ans déjà nous avons à présent qq soucis avec l'école... Ok ! je vais sur le post correspondant ! Smile

Folie

Date d'inscription : 02/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par neha le Dim 27 Avr 2008 - 18:22

Et oui, les enfants et les femmes sont trop souvent associés. ce n'est pas pacque nous les portons que nous devons être seules à nous en occuper, à lui donner de l'amour, à lui transmettre des choses, et à être aimée par lui ou critiquée par la famille s'il n'est pas "comme il faut".
Vous l'aurez compris, jai un problème avec le "comme il faut", le bleu ciel et le rose bonbon...
Ceci dit, concernant les valeurs, je pense effectivement que le plus efficace soit l'exemple et également que heureusement l'enfant peut aller voir ailleurs et prendre d'amis de tous âges ce qui leur convient en eux, et malheureusement que beaucoup de valeurs passent par l'enseignement (en particulier, mais aussi les livres d'enfants, enfin, l'éducation au sens le plus large quoi) : combien de fois avez-vous entendu l'histoire d'une princesse qui vivait seule et est partie à cheval chercher un prince pour l'amener chez elle? Combien de fois avez-vous lu un livre pour enfant avec un papa qui faisait la vaiselle et une maman en costar avec la clé de sa voiture en main? Combien de poupée noires ou habilées en pantalon malgré qu'elle soient "de sexe féminin"? Combien de profs de primaires hommes? Combien de petites histoires où un garçon pleure ou exprime ses sentiments?
bon bon, je fais du hors sujet par rapport à la question d'avoir ou non un enfant... moi je dis oui ^^ même si j'envisagerai p-e d'adopter, je ne pourrai pas ne pas faire un enfant à moi et mon amoureux... et mon actuel pense plus ou moins pareil, mais bon cest pas pr tt de suite ^^
avatar
neha

Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 17/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Milane le Mer 1 Oct 2008 - 17:00

Et bien Folie, raconte nous tes derniers mois! Comment vont les choses?

Alors ecologie et procreation...

Je dirai que mon parcours est a l'inverse de Caco qui nous donnait un superbe temoignage.

J'avais en moi ce besoin instinctif, vital, primitif et presque douloureux d'avoir des enfants. (Douloureux parce que j'avais toujours cru ne pas pouvoir concevoir pour des raisons de sante).

Et maintenant que j'ai 2 enfants (enceinte au 1er cycle pour mon 1er et au second cycle pour mon second, vachement sterile la fille!!! Laughing ) je regarde l'ecologie autrement.

Avant d'avoir des enfants je m'y interessait. Je fesais quelques effort. Pas beaucoup, juste un minimum de recyclage pour me donner bonne conscience.

Maintenant je me dis: "Qu'est ce que je vais laisser a mes garcons, a leurs descendance?"

C'est "depuis eux" que je reflechis a chaque geste que je fais qui pourrait avoir une consequence nefaste sur LEUR planete, LEUR vie, LEUR sante, LEUR BONHEUR.

Et donc je vais m'eforcer de leur montrer comment proteger cette planete (je parle au futur car ils sont encore petits pour avoir un cours sur l'utilisation ecologique du robinet mais bien sur ce qu'ils voient faire, ils le feront automatiquement aussi)

Bon et puis comme j'ai bien envie d'un troisieme... Je me dis - qui sait - peut etre que mes enfants decouvriront de nouvelles sources d'energie ecologique, trouveront la recette pour faire pousser des fruits et legumes au Sahara (mdr Suspect ), convertiront les foules a la SV et l'ecologie et fabriqueront donc un monde meilleur au lieu de le drainer de ses ressources... Hey! Pourquoi pas???
avatar
Milane

Age : 39
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Equilibriste

Message par sabartes le Ven 10 Oct 2008 - 6:01

Salut Caco
Je ne montre pas le bon chemin car nous avons 4 enfants. J’appartiens déjà à une autre génération, j’ai eu mon premier enfant en 1983 à l’âge de 23 ans et j’en ai aujourd’hui 48 et je n’ai aucun regret car nos enfants sont merveilleux et l’on s’aime.
Mais nous serons bientôt 9 milliards sur cette petite terre et c’est beaucoup trop ! Si je devais avoir des enfants aujourd’hui, j’en aurai que 1 ou 2, car pour moi procréer et le prolongement logique d’un couple un acte aussi naturel que de respirer, c’est dans ma nature d’humain. Refuser la possibilité d’avoir des enfants est pour moi nier l’existence même de l’humain. Pour ma compagne et moi, le vrais problème est d’assurer une vie heureuse à notre descendance et même si 2 de nos enfants sont autonomes, nous sommes toujours là pour les épauler et la soutenir et pour 4 c’est un combat permanent.
En résumé, pour moi, c’est aujourd’hui un choix d’équilibriste …

sabartes

Age : 44
Localisation : r
Date d'inscription : 09/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par elieli le Ven 10 Oct 2008 - 7:27

sabartes a écrit:
Mais nous serons bientôt 9 milliards sur cette petite terre et c’est beaucoup trop ! Si je devais avoir des enfants aujourd’hui, j’en aurai que 1 ou 2,
Surtout ne le dites pas à vos deux derniers, ils risquent de le prendre mal. Bienvenue !
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les enfants

Message par sabartes le Ven 10 Oct 2008 - 21:03

Ne vous fiez pas aux apparences, les 2 premiers enfants sont de ma première épouse et ils vivent avec nous depuis l’âge de 5 et 7 ans. Lorsque j’ai connu la femme avec qui je vis aujourd’hui, elle n’avait pas d’enfant et nous avons eu la surprise d’avoir des jumelles. Mon ex épouse vie en couple sans enfant. Donc je peux expliquer aux jumelles que mathématiquement nous sommes 4 adultes pour 4 enfants. Mais dans l’absolu c’est vous qui avez raison je ferais attention, merci pour la remarque ..
Bonne soirée

sabartes

Age : 44
Localisation : r
Date d'inscription : 09/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par elieli le Sam 11 Oct 2008 - 11:23

... en vous lisant je m'étais rappellée ce qui était arrivé à la comique Anémone à propos des plaisanteries qu'elle avait faite au sujet d'avoir eu des enfants...

A+
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par Pistil le Sam 11 Oct 2008 - 13:12

De quoi parles-tu elieli ?
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par elieli le Sam 11 Oct 2008 - 16:51

Je répondai au dernier post de sabartes sur ce fil...
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Sam 11 Oct 2008 - 22:40

Je ne sais pas non plus de quoi tu parles Elieli. Par contre, en parlant de Anémone, j'ai souvenir avoir vu une émission où elle était interviewée, et avouait tout de go que si elle devait recommencer elle choisirait de ne pas avoir d'enfant. Je trouvais cela à la fois courageux (car c'est un discours totalement à contre courant), et en même temps hyper choquant, car... même si elle dit aimer ses enfants, je trouve ce message limite odieux vis-à-vis d'eux. Cela dit, mon jugement est arbitraire. Il est probable qu'elle ait expliqué de long en large à ses enfants les raisons de cette position, et que cela n'hypothèque en rien l'amour qu'elle a pour eux etc.
Mais dire cela publiquement à la télé, purée, c'était tout de même fort.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par elieli le Dim 12 Oct 2008 - 11:15

à la télé elle était dans son rôle de comique quand elle a dit ça, ce que n'ont pas compris ses enfants qui ont "je crois ont porté plainte".
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: écologie et procréation

Message par calispera le Dim 12 Oct 2008 - 12:20

Dans le débat que j'ai vu, elle n'était pas du tout comique, elle parlait en tant que militante de Attac etc. Et son discours était très lucide au contraire, pas du tout dans la dérision. Enfin, si mon souvenir est bon, ça doit dater d'il y a dix ans peut-être Wink
Et si les enfants ont porté plainte, c'est qu'en effet, elle avait une sacré dose d'inconscience à leur égard.
Il est fréquent qu'on puisse être lucide et inconscient à la fois, dans des domaines différents mais proches.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum