À l'hôpital

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À l'hôpital

Message par Mélodie le Jeu 20 Jan 2011 - 23:27

Rappel du premier message :

Je suis toujours éberluée de voir la qualité de la nourriture dans les hôpitaux... À croire qu'ils ignorent le lien entre alimentation et santé, ce qui est quand même un comble pour un hôpital...
Ma grand-mère est hospitalisée depuis 4 mois et demi, et elle a de la viande (industrielle) 2 fois par jour. On lui laisse le choix entre 2 ou 3 possibilités pour chaque plat, mais ça tourne quand même en rond très très vite : cuisse de poulet, steak haché, jambon.

J'avoue que je ne comprends pas trop. Rien que d'un point de vue budget, il reviendrait sûrement pas plus cher de ne proposer de la viande que 2 fois par semaine et d'augmenter la qualité globale de la nourriture... Et leurs patients se porteraient bien mieux, physiquement comme moralement. Rassurez-moi, y a des hôpitaux qui font comme ça ? Suspect

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas


Re: À l'hôpital

Message par Invité le Ven 28 Jan 2011 - 16:15

-Françoise- a écrit: D'ailleurs je ne te comprends pas du tout, Belgicien, lorsque tu viens écrire des choses comme ça, dans ce forum.......

Il faut croire françoise, qu'il y a différente degré en SV (et à l'hôpital ): une classe "affaire" en transat sur le pont supérieur en route vers bangkok pour se faire soigner.........nous ne sommes pas du même monde, mais pourquoi pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par TSD le Ven 28 Jan 2011 - 16:28

-Françoise- a écrit:
TSD a écrit:Alors je ne vois pas l'intérêt d'aller dans des cliniques privées où les médecins se permettent des dépassements d'honoraires ahurissants
TSD, j'ai l'impression que tu vis dans un pays bicolore: c'est noir ou blanc pour toi....
Je peux t'assurer que je suis aller accompagner un vieille tante au CHU de Lille justement, et qu'elle s'est pris un dépassement d'honoraires énorme.
Je peux t'assurer que j'ai bénéficié d'une intervention chirurgicale il y a un peu plus d'un an dans une clinique privée de ma région, et que là, par contre, il n'y a pas eu de dépassements d'honoraires.

Alors c'est que malheureusement ta tante a été dans un hôpital public mais que le médecin était sous honoraire privé... C'est pour cela qu'il faut faire attention quand on prend rdv dans un hosto public, il faut demander une consultation en tarif public et donc sans dépassement d'honoraire, ce qui en général rallonge considérablement le temps d'attente pour avoir le rdv malheureusement....
Oui comme je le disais un peu plus tôt dans ce post j'ai moi aussi été soignée en clinique privée, parce que pas le choix, les spécialistes chez qui le généraliste (que je ne vois plus depuis d'ailleurs...) m'avait envoyé bossaient en privé. Je n'ai pas eu de dépassement.
Par contre j'ai un très mauvais souvenir chez un traumato privé (pareil j'avais été envoyée là par le généraliste) qui me demandait des dépassements hallucinants, je me suis sauvée pour aller dans le public, je n'ai rien payée mais l'opération s'est très mal passée...A contrario, j'ai dû être hospitalisée en urgence quelques semaines plus tard, je me suis retrouvée dans l'un des hôpitaux publics les moins renommés de France (Roubaix) et on m'a extrêmement bien soignée...

C'est vrai que je tranche vite dans mes choix, mais je défends les services publics, d'autant plus en matière de santé. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai aujourd'hui une généraliste engagée dans ce sens et que je ne suis suivie que dans le public et ravie de l'être.... Ce qui n'empêche pas que la nourriture y soit en générale toujours affreuse....
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par belgicien le Ven 28 Jan 2011 - 17:07

Juaym a écrit:
belgicien a écrit:il est parfois bien moins cher de prendre un vol pour Bangkok, 1 mois d'hôtel et ces différentes prestations de santé que d'aller chez les professionnels du coin.
Dans une démarche de simplicité volontaire n'est-ce pas un peu... contradictoire?

Oui et non.
Cela dépend, si c'est dans le cadre d'un déplacement qui aurait de toutes façons eu lieu ou bien s'il s'agit d'un pure luxe excentrique.

Maintenant il est clair qu'il est mieux de favoriser un secteur d'activité local et de privilégier d'autres moyens de transport que l'avion, lorsque cela est possible.
avatar
belgicien

Age : 33
Localisation : LIÈGE (BRX)
Date d'inscription : 24/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par belgicien le Ven 28 Jan 2011 - 17:12

Dempsey a écrit:
-Françoise- a écrit: D'ailleurs je ne te comprends pas du tout, Belgicien, lorsque tu viens écrire des choses comme ça, dans ce forum.......

Il faut croire françoise, qu'il y a différente degré en SV (et à l'hôpital ): une classe "affaire" en transat sur le pont supérieur en route vers bangkok pour se faire soigner.........nous ne sommes pas du même monde, mais pourquoi pas ?

@ Françoise>>> Oui, je comprends bien ce que tu veux dire, et bizarrement là-bas c'est plus simple qu'ici à condition d'y être évidement.

@ Dempsey>>> Non, Dempsey, malheureusement, ce n'est pas si idyllique.
C'est uniquement pcq je me rends dans ce pays, que j'utilise également leur système de soins... et les transports d'un continent à l'autre sont loin d'être une partie de plaisir.
avatar
belgicien

Age : 33
Localisation : LIÈGE (BRX)
Date d'inscription : 24/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par -Françoise- le Ven 28 Jan 2011 - 18:06

Enfin, moi, ce qui me choque dans le fait d'aller se faire soigner à l'étranger, c'est
_que d'abord il faut voyager loin.
_que j'aurais l'impression de prendre la place des malades locaux (Genre j'ai un pouvoir d'achat supérieur au votre, je fais monter les prix de votre système de soin qui de ce fait vous deviendra inaccessible, et j'assume). Bon, c'est vrai que c'est un peu la même idée que d'employer en France des médecins étrangers en très grand nombre. J'admets.
_que je ne contribue pas à soutenir l'amélioration du système de soins de mon pays (Genre je m'en moque, je me barre ailleurs, et ceux qui n'ont pas les moyens de faire comme moi peuvent crever)
Pas SV tout ça, pas du tout du tout......
_accessoirement, et ça, tout à fait égoïstement, je n’aurais pas confiance : les normes, les usages, les systèmes d’assurances ne sont pas les mêmes d’un continent à l’autre.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par TSD le Ven 28 Jan 2011 - 18:08

Rien à ajouter, je partage tout à fait ton avis Françoise.
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par belgicien le Ven 28 Jan 2011 - 18:33

-Françoise- a écrit:Enfin, moi, ce qui me choque dans le fait d'aller se faire soigner à l'étranger, c'est
_que d'abord il faut voyager loin.
_que j'aurais l'impression de prendre la place des malades locaux (Genre j'ai un pouvoir d'achat supérieur au votre, je fais monter les prix de votre système de soin qui de ce fait vous deviendra inaccessible, et j'assume). Bon, c'est vrai que c'est un peu la même idée que d'employer en France des médecins étrangers en très grand nombre. J'admets.
_que je ne contribue pas à soutenir l'amélioration du système de soins de mon pays (Genre je m'en moque, je me barre ailleurs, et ceux qui n'ont pas les moyens de faire comme moi peuvent crever)
Pas SV tout ça, pas du tout du tout......
_accessoirement, et ça, tout à fait égoïstement, je n’aurais pas confiance : les normes, les usages, les systèmes d’assurances ne sont pas les mêmes d’un continent à l’autre.

Tout vos arguments sont absolument logiques et sensés, dans le cas où on n'est pas amené à être dans cet autre pays.

Ceci dit, dans le cas où on est déjà à l'étranger, qu'on utilise des structures faites quasi exclusivement pour des étrangers (exemple) ... je ne vois pas en quoi c'est un luxe, d'autant que c'est financièrement plus accessible qu'au pays.
Personnelement je ne vois rien d'anti ou du pro SV la dedans
Soit, j'arrêterai de me justifier au risque de bouleverser ou polémiquer
Bien à vous
avatar
belgicien

Age : 33
Localisation : LIÈGE (BRX)
Date d'inscription : 24/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Panthera Pardhus le Ven 28 Jan 2011 - 18:42

Finalement, le plus simple...ça serait pas d'essayer de s'arranger pour préserver au maximum la santé qu'on a au départ..??

"Panthera?"
"Oui, Chef"
"Tu fumes combien de clops par jour?"
"...plein, Chef..."
"T'es pas venue au monde avec la clop au bec?"
"...je crois pas, Chef..."
"Donc ??"
"Oui, chef, je la boucle..."
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Katia le Ven 28 Jan 2011 - 19:07

Je partage les points de vue de Françoise et TSD, et notamment, moi aussi égoïstement, mes craintes en matière de "service après vente". Je ne nie pas qu'à l'étranger les médecins, chirurgiens et autres spécialistes peuvent être aussi bons qu'en France. Et je m'en réjouis pour les gens qui y habitent. Mais en cas de pépin - comme en France cela peut se produire aussi - qu'est-ce qu'on fait ?

La santé, ce n'est pas anodin. Ca a un prix, hélas parfois énorme pour une personne. Et c'est bien pour ça que je n'ai pas envie de jouer à la roulette russe avec.

Quant à l'hôpital public français, même si je suis très critique sur l'accueil humain, psychologique, je sais et reconnais que nous avons la chance d'avoir d'excellents praticiens. Alors, oui, si j'avais une opération "de confort" à faire (parce que comme le dit si bien Floriali, ce genre de petit voyage n'est guère envisageable pour des cas sévères), je préfèrerais débourser plus et rester ici, entourée de ma famille et mes amis, dans un cadre que je connais et qui me rassure. Quitte à attendre un peu, quitte à emprunter, éventuellement à la famille, justement.

Belgicien, bienvenue. Peut être que la polémique a démarré du fait de ce propos qui ne correspondait pas tout à fait à ce que tu nous expliques maintenant :
belgicien a écrit:Ce que j'en dis finalement, c'est qu'il est important de bien s'entourer, pour être bien conseiller au moment opportun, sur l'endroit où se rendre.
Et le cas échéant ne pas hésiter à passer les frontières
.

Mais effectivement, si un jour j'allais à Bangkok pour d'autres raisons et que j'avais besoin d'une intervention hospitalière, je pense que moi aussi je me rendrais dans ce type d'hôpital.

Katia

Date d'inscription : 07/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par iria le Sam 29 Jan 2011 - 12:13

Panthera Pardhus a écrit:Finalement, le plus simple...ça serait pas d'essayer de s'arranger pour préserver au maximum la santé qu'on a au départ..??

"Panthera?"
"Oui, Chef"
"Tu fumes combien de clops par jour?"
"...plein, Chef..."
"T'es pas venue au monde avec la clop au bec?"
"...je crois pas, Chef..."
"Donc ??"
"Oui, chef, je la boucle..."

PT de rire PT de rire PT de rire

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par floriali le Sam 29 Jan 2011 - 13:20

Préserver sa santé c'est bien mais dans les services de cancéro on trouve plien de gens qui "ont-tout-bien-fait-comme-il-faut" et qui se retrouve avec des cancers pas cools tu tout.
J'en ai dans mon entouarage aussi;
Je ne dis pas qu'il faut manger mac do, fumer, boire attention !!
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Panthera Pardhus le Sam 29 Jan 2011 - 16:59

@ Floriali : d'accord avec toi, il y a plein de personnes qui ont fait attention toute leur vie et qui se retrouvent avec des choses moches sans avoir rien demandé.
Je cherchais juste à faire sourire avec un peu d'auto-dérision
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 17:50

Panthera Pardhus a écrit:
Je cherchais juste à faire sourire avec un peu d'auto-dérision
J'apprécie tout ce qui peut faire sourire dans ce monde morose, même si ce forum se veut sérieux . Continuez panthérapardhus du jurassique crétacé..
fin du HS

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Panthera Pardhus le Sam 29 Jan 2011 - 18:03

Merci Maître Dempsey, votre compliment me va droit au coeur
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par delphineL le Dim 20 Jan 2013 - 18:15

J'ai fréquenté plusieurs hôpitaux (je parle d'hôpitaux publics et non militaires) et j'avoue que c'est dans le plus grand que j'ai le mieux mangé. Un hôpital universitaire d'une très grande ville. Mais il faut dire que dans cet hôpital là, le bien-être du patient était vraiment un maître mot. J'ai été, à chaque séjour, très bien traitée, beaucoup d'empathie, de clarté, de franchise. Par contre, dans d'autres hôpitaux, si tu veux manger, mieux vaut pouvoir le faire seul et ne pas être trop agé, sinon tu ne peux compter que sur tes proches. Un exemple : Il y a quelques années, en visitant une de mes clientes (amie de mon assistante), mon assistante s'est rendue compte qu'elle mourrait de faim, elle ne pouvait pas mâcher (palais très abîmé par chimio et dentier absent), ça avait été signalé mais tout le monde s'en foutait. Elle avait tellement maigri qu'elle a eu la puce à l'oreille. Elle était sans famille, ses plateaux repas repartaient pleins, j'ai dû menacer de porter plainte au procureur de la République, faire un foin de tous les diables, alerter son médecin traitant. On m'a d'abord envoyée sur les roses parce que je n'étais pas de sa famille. C'est à ce moment là que j'ai parlé du Procureur de la Rép et de l'abus de faiblesse. Tout d'un coup, on m'a parlé plus gentilment. On a finalement réussi à la faire transférer dans un autre hôpital où elle a vite repris du poids et où ils ont découvert qu'elle avait aussi le bras cassé. L'autre hôpital n'avait rien vu en 15 jours alors qu'elle disait avoir mal. Une honte!
Pour conclure : la nourriture à l'hôpital, c'est à l'image du reste du service. Et l'excuse du manque de personnel, ça ne me satisfait pas. On a tous la responsabilité de son humanité.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par iria le Jeu 24 Jan 2013 - 1:47

Pourquoi précise-tu "hôpitaux publics et non militaires"?

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Miaou_Sauvage le Jeu 24 Jan 2013 - 10:48

Malheureusement, un temps, j'ai vécu des tas de semaines à l’hôpital en plusieurs séjours de plus d'une semaine.

Quelque soit d’hôpital (ou la clinique) je prévois :
*des pommes ( qu'au moins j'ai assez de végétaux et de quoi caler une petite faim)
*des tisanes ,
*un mug,
*une petite cuillère que je "customise" avec du vernis à ongles, pour la marquer de mon "sceau" Very Happy ,
*un couteau pliant "qui coupe" (car éplucher un fruit avec leur couteaux à bout rond dentelé, je ne sais pas faire!!)

Et comme la vie la bas n'est facile ni pour le personnel, ni pour les patients, j’amène une boite de bonbons avec une petite pancarte "Servez-vous" que je pose sur la petite table des chambre.je propose aux personnes qui rentrent de se servir . Les soignants et personnes d'entretien apprécient ce geste qui les mets de bonne humeur. C'est pas grand chose, mais cela détends tout le monde .
.
Depuis quelques années , impossible d'avoir une tisane ou une boisson chaude après le diner. Donc je demande gentiment qu'on me chauffe une tasse d'eau aux filles qui font le tour du service le soir. On le fais avec le sourire le plus souvent . Il est arrivé qu'on me le refuse ...(raison : vous imaginez que tout le monde nous demande cela ??) Bon ça n'a pas duré quand je me suis baladée dans le service a la recherche du micro-ondes ( un zombi trainant sa perfusion dans un couloir la nuit, ça les embête plus que d'aller faire chauffer une tasse d'eau !!) .

Hospitalisée entre autre en service de "maternité" quand on m'a reconstruite un sein, je n'avais pas droit à la collation de 16 heures car je n’étais pas " jeune accouchée" Shocked (une boisson + un paquet de gâteaux)
Pour les personnes âgées, l'histoire des "couteaux" n'est pas anodine. Comment éplucher un fruit avec les couteaux qu'ils fournissent ?? Quand j’étais hospitalisé et que mon etat le permettait, il m'est arrivé d'aller faire passer mon couteau à d'autres ... qui n'etait pas agés mais dans l'impossibilité de manger leur fruit !

Quand au " je verse tout dans le bol" pour que le patient âgé mange plus vite : un moment infirmière en gériatrie, j'ai du me battre contre cela. ( café au lait -on sait combien c'est indigeste- avec le pain beurré en morceaux dedans et le contenu de la barquette de confiture le matin , était un moindre mal vis a vis de la bouillie infecte " entrée plat " dans une assiette creuse ... et c’était il y a ... 30 ans , dans une unité de soin qui venait de s'ouvrir et voulait être un "exemple" !!!!

Par contre, autant mes courriers en fin de séjours pour dénoncer les dysfonctionnements, n'ont jamais eu de réponses en hôpital public,dans deux cliniques de la région bordelaise , j'ai eu une réponse et ai pu voir que ce que j'avais dit avait ete suivi d'actes lors de sejours suivants (mais bon pour combien de temps ??)
(pour l'histoire hôpital ou clinique, je choisi le chirurgien, pas le lieu !!!)


Dernière édition par Miaou_Sauvage le Jeu 24 Jan 2013 - 10:54, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Miaou_Sauvage

Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 30/09/2007

http://www.miaouzdays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par aurielle le Jeu 24 Jan 2013 - 20:17

Miaou_Sauvage a écrit:
Quand au " je verse tout dans le bol" pour que le patient âgé mange plus vite : un moment infirmière en gériatrie, j'ai du me battre contre cela. ( café au lait -on sait combien c'est indigeste- avec le pain beurré en morceaux dedans et le contenu de la barquette de confiture le matin , était un moindre mal vis a vis de la bouillie infecte " entrée plat " dans une assiette creuse ... et c’était il y a ... 30 ans , dans une unité de soin qui venait de s'ouvrir et voulait être un "exemple" !!!!

Je l'ai vu également en établissement pour personnes âgées lors d'un stage il y a dix ans. Est-ce que c'est une pratique courante de tout verser dans le bol? Shocked
avatar
aurielle

Age : 36
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par ludivine le Jeu 24 Jan 2013 - 20:27

ça ne donne pas envie.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par delphineL le Ven 25 Jan 2013 - 11:33

Iria : parce que je sais qu'il existe des hôpitaux militaires mais que n'en ayant jamais fréquenté, je ne veux pas faire d'amalgame. C'est comme les cliniques privées, par conviction, dans la mesure du possible, je choisis les hôpitaux publics.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par iria le Mar 26 Fév 2013 - 3:47

@DelphineL, merci de ta précision.
N'ayant jamais eu à séjourner à l'hôpital, je ne peux participer plus avant au sujet.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Invité le Lun 2 Déc 2013 - 16:01

Miaou_Sauvage a écrit:
Quand au " je verse tout dans le bol" pour que le patient âgé mange plus vite :  un moment infirmière en gériatrie,  j'ai du me battre contre cela. ( café au lait -on sait combien c'est indigeste- avec le pain beurré en morceaux dedans et le contenu de la barquette de confiture le matin , était un moindre mal vis a vis de la bouillie infecte " entrée plat " dans une assiette creuse ... et c’était il y a ... 30 ans , dans une unité de soin qui venait de s'ouvrir et voulait être un "exemple" !!!!
Je ne savais pas que cela se faisait encore Shocked, j'avais lu une dénonciation de ce genre de pratique dans un livre (Lambeaux, de Charles Juliet) qui parle des internements psychiatriques avant la guerre de 39-45.

Heureusement pour moi, j'ai peu fréquenté les hôpitaux, mais je me rappelle :

- avoir été laissée seule devant un petit déj. pain-beurre confiture (tartine non faite) alors que j'avais le bras dans le plâtre (j'ai mangé le pain sec)
- après mon accouchement, devoir manger alors que quelqu'un m'appelait au téléphone, sinon le plateau allait partir sans que j'aie pu manger.
- et bien sûr, être dérangée dans mon sommeil : très pénible après mon accouchement, quand je n'arrivais à m'endormir qu'à 5h30 du matin, pour être réveillée à 7h !

Mon fils a été hospitalisé quelques jours quand il avait 5 ans. Je n'avais pas pu être présente lors d'un des repas, et personne ne lui avait coupé sa viande, heureusement il avait dans sa chambre deux grands garçons qui l'ont aidé.

Mes rares contacts avec l'hôpital me font dire qu'il vaut mieux pouvoir être accompagné, par de la famille, des amis, dans ces circonstances : pour les aspects matériels, mais aussi pour le soutien psychologique, dont on a besoin même si on n'est pas hospitalisé pour quelque chose de grave.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'hôpital

Message par Yoh le Mar 3 Déc 2013 - 21:37

Je confirme Franou. Il n'y a plus assez de personnel pour faire manger ceux qui ne le peuvent pas, aussi les plateaux repartent comme ils sont venus.

L'hôpital est un lieu à ne fréquenter que s'il y a urgence absolue. J'ai eu un cas très récent(et proche) de maladie nosocomiale suivie de mort pour une simple petite opération.  
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum