Guérison défendue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guérison défendue !

Message par Patrick le Jeu 17 Mar 2011 - 6:42

Pétition à l'attention des députées et députés européens

Concerne : Directive sur les plantes médicinales traditionnelles


PETITION A SIGNER ICI
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Jeu 17 Mar 2011 - 8:35

Je viens de signer, une amie me l'a transféré hier. C'est le même dossier que les semences potagères: le fameux Codex Alimentarius dont parlait Raymond Pin récemment... Une vraie catastrophe qui passe comme une lettre à la poste...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Jeu 17 Mar 2011 - 8:40

avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2011 - 9:15

j'irais signer...

(au passage patrick: t'as un mp coincé dans ta boite de réception depuis ce week end )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par ludivine le Jeu 17 Mar 2011 - 12:51

C'est fait, nous avons signé et fait suivre. Mr Green
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Jeu 17 Mar 2011 - 18:13

pas évident de s'y retrouver Rolling Eyes
voici la mise au point du syndicat SIMPLES :
( pour les liens et l'intégralité du texte : clic ici )
Pétition “defensemedecinenaturelle.eu”, propagande, désinformation…et récupération

Posté le 17 mars 2011 à 15:01

A nouveau, un appel à pétition (”www.defensemedecinenaturelle.eu“) circule depuis quelques jours sur la toile, appel qui annonce l’avènement de la victoire de l’industrie pharmaceutique en Europe et la fin de l’accès aux plantes médicinales et des médecines traditionnelles (chinoise, ayurvédique) en Europe.

Il semble émaner de la même organisation et relever du même discours que l’appel de l’automne dernier pour lequel j’avais posté le 18 octobre un commentaire sur ce site : http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientot-interdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-de-herboristerie-en-europe

Dans ce nouveau appel, je suis cité en référence tout comme d’autres, Michèle Rivasi, Kokopelli, Eric Pétiot (et même Stéphane Hessel “en filigrane” par un “Indignez vous” ostensible et certainement assez peu fortuit…).
Pour ma part, je ne suis aucunement partie prenante dans cet appel, je l’ai découvert hier soir à la suite une avalanche de courriels me demandant si j’en étais à l’origine ou bien si je soutenais cette action.
je ne vais pas redonner ici mon analyse qui est restée la même que celle de mon commentaire du 18 octobre dernier et qu’il est possible de relire sur ce site via le lien précité, ainsi que les commentaires intéressants qui ont été postés. Je n’ai pas signé en octobre, je ne signerai pas non plus pour cet appel où j’ai été « invité » à mon insu.

Cet appel présente toutefois le mérite de soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes, des experts, des homologations qui aboutit au verrouillage et au contrôle du secteur des plantes médicinales, des médecines complémentaires et de l’herboristerie, comme d’ailleurs celui de presque tous les autres secteurs de notre civilisation.

Au passage, je dénonce le titre d’ « expert » qui m’a été octroyé dans cette bande son qui est elle-même pourtant sensée dénoncer le pouvoir des experts…
La question des savoirs populaires, de leur diffusion, de leur transmission et de leur pratique est cruciale pour une certaine conservation de notre autonomie et de nos libertés; revendiquons la, cultivons la.

Ces savoirs populaires sont peut-être le meilleur rempart contre une dérive sécuritaire et totalitaire qui est l’un des risques majeurs qui se profilent derrière l’avancée actuelle du système des « experts » et des homologations.
L’éducation du public et de la formation de professionnels à l’herboristerie me semblent être des enjeux prioritaires pour une pratique profitable, durable, saine et éthique de ce qu’on appelle les « médecines naturelles ».
C’est pourquoi je participe activement à un groupe de travail réunissant producteurs-herboristes, pharmaciens, enseignants, médecins, universitaires et élus politiques qui élabore un programme de formation professionnelle et qui vise à soumettre prochainement au Sénat, via le groupe sénatorial conduit par M. Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère, une proposition de Loi pour la réhabilitation du métier d’herboriste en France.
Nous devons reprendre une initiative citoyenne sur la question de la santé et des plantes médicinales, nous ne pouvons pas déléguer impunément des questions qui concernent des millions de gens à une seule petite poignée de spécialistes - homologués eux aussi -; sans que ces spécialistes se retrouvent fatalement prisonniers de pressions incessantes de la part de lobbys gigantesques (et sans doute d’une « auto-pression » morale extraordinaire) et qu’ils ne puissent, un jour ou l’autre, être les acteurs - conscients ou non - de dysfonctionnements graves dont les conséquences font et feront les « scandales » des chroniques médicales.

Thierry Thevenin, 17 mars 2011


Dernière édition par cerise le Ven 18 Mar 2011 - 9:14, édité 1 fois (Raison : édit pour le lien)
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Emma le Jeu 17 Mar 2011 - 19:47

Oups, à la demande de Madame patate, je viens d'envoyer une newsletter à tous les membres du forum. Je n'avais pas vu ce sujet. Désolée.
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Canular

Message par Mannig le Jeu 17 Mar 2011 - 20:16

Je viens d'avcoir un entretien avec Sylvie Simon (Cf. http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=sylvie+simon&x=0&y=0) avec laquelle je suis en rapport.

Sylvie m'a confirmé qu'il s'agissait d'une erreur/farce/guignolerie : appelez-ça comme vous voudrez, mais toutefois basée sur une réalité politique. A savoir que l'Europe ne veut plus entendre parler des herbes médicinales.

Le dossier reste donc tout à fait à suivre

avatar
Mannig

Localisation : St-Martin-du-Vivier
Date d'inscription : 05/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Jeu 17 Mar 2011 - 20:16

bon, je fais commence à Thierry Thevenin, dont j'ai aimé le livre connaitre cueillir et utiliser les plantes sauvages. Pas terrible d'utiliser son nom sans son accord... je me demandais justement si toutes ces pétitions qui circulent étaient toujours bien ficelées, apparemment pas, même si elles sont souvent légitimes et ont le mérite de "soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes". Après, on s'en indigne plus ou moins...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Mélodie le Jeu 17 Mar 2011 - 20:29

Un article intéressant à ce sujet ici.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Basilic le Jeu 17 Mar 2011 - 21:26

Bon eh bien trop tard, j'ai signé la pétition...avant de venir içi
avatar
Basilic

Age : 39
Localisation : Basse-Normandie, Calvados
Date d'inscription : 14/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Sanoal le Jeu 17 Mar 2011 - 21:37

moi aussi j'ai reçu au moins 3 fois cet appel aujourd'hui!!
et pour l'anecdote: j'ai voulu signer... mais je n'ai pas pu: "le nom de famille doit comporter plus de deux lettres"... pas de bol le mien n'a que deux lettres!! (à quand une pétition contre la ségrégation anti-noms de famille courts? Very Happy )
du coup je renvoie le lien de Cerise vers le site de SIMPLES (merci Cerise)!

Sanoal

Localisation : Tarn
Date d'inscription : 13/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par jojo le Jeu 17 Mar 2011 - 21:44

Merci pour le lien Mélodie, j'ai failli me laisser prendre moi aussi.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Jeu 17 Mar 2011 - 22:16

Mannig a écrit:Je viens d'avcoir un entretien avec Sylvie Simon (Cf. http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=sylvie+simon&x=0&y=0) avec laquelle je suis en rapport.

Sylvie m'a confirmé qu'il s'agissait d'une erreur/farce/guignolerie : appelez-ça comme vous voudrez, mais toutefois basée sur une réalité politique. A savoir que l'Europe ne veut plus entendre parler des herbes médicinales.

Le dossier reste donc tout à fait à suivre

En effet Mannig, Sylvie simon avait écrit déjà cet automne un très bon article (comme toujours ) à ce sujet : clic ici le fait qu'elle ne parle pas de cette pétition que j'ai reçue en plusieurs exemplaires (au moins ça montre que le buzz peut fonctionner ;-)) m'avait mis la puce à l'oreille.
Emma, pour le mailing du forum, c'était un peu précipité mais ça fera peut-être revenir du monde sur le forum good
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Lolly le Jeu 17 Mar 2011 - 22:26

j'ai moi aussi été envahie de mails m'invitant à signer cette pétition. Mais au delà de la crédibilité douteuse de la pétition (et des pétitions circulant sur le net en général) il me semble effectivement important de faire circuler de l'information sur cette directive européenne qui va encore une fois restreindre l'accès aux pratiques de santé holistiques/alternatives ..


_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Mandarine le Jeu 17 Mar 2011 - 22:31

Sanoal a écrit:
et pour l'anecdote: j'ai voulu signer... mais je n'ai pas pu: "le nom de famille doit comporter plus de deux lettres"... pas de bol le mien n'a que deux lettres!! (à quand une pétition contre la ségrégation anti-noms de famille courts? Very Happy

Pareil pour moi! Laughing (un instant, je me suis demandée si tu n'étais pas quelqu'un de ma famille du coup, vu que je l'ai envoyé par mail aujourd'hui à plusieurs personnes, que j'habite pas si loin du gard et que j'ai de la famille dans le gard Après vérification, à priori, non :p)

Mandarine

Age : 33
Localisation : cevennes
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Philomenne le Jeu 17 Mar 2011 - 22:47

Je viens de trouver ça sur Bellaciao :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article114968

Difficile de démêler cette affaire...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Ven 18 Mar 2011 - 8:10

oui, c'est l'article que j'ai cité plus haut, plus celui de Sylvie Simon de l'an dernier.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Philomenne le Ven 18 Mar 2011 - 9:28

Pardon pour le doublon alors...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Ven 18 Mar 2011 - 9:37

il n'y a pas de mal Wink
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Lolly le Ven 18 Mar 2011 - 10:27

j'ai reçu aujourd'hui "les cahiers de la bio-énergie" de mars 2011, qui comporte, entre autres, une interview de Me Isabelle ROBARD concernant la fameuse directive européenne, et la pétition.

L'article est intéressant, mais j'ai un problème technique, je l 'ai reçu par mail en pdf, comment faire pour vous le diffuser ?

Mettre un lien pour un site je sais faire, mais là..

Quelqu'un peut m'aider?

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Ven 18 Mar 2011 - 11:49

Super! mais d'abord, il faudrait l'accord de la revue pour le diffuser, sauf s'il est libre de droits et fait pour être diffusé à tous.
si le pdf n'est pas trop lourd il peut passer en pièce jointe sur le forum :
tu réponds et en dessous de la fenêtre où tu écris ton message tu as "joindre un fichier"
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Lolly le Ven 18 Mar 2011 - 11:59

Merci cerise!

Je viens d'aller faire un tour sur leur site, tous les numéros précédents sont en téléchargement libre en pdf. Je leur ai envoyé un courriel pour savoir si je peux ou non diffuser le dernier numéro..

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par jojo le Ven 18 Mar 2011 - 14:26

Je m'interroge sur le but poursuivi par les gens qui sont à l'origine de cette pétition ?? A votre avis ? scratch Je pense que çà fait plus de mal que de bien. la prochaine fois qu'un truc énorme va nous tomber dessus, les gens diront "Bah, c'est pas vrai, c'est comme pour les plantes médicinales" et personne ne réagira. Je suis peut-être parano ? En tous cas çà sent la manipulation à plein nez et çà m'énerve. Mad

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Doktor Ju² le Ven 18 Mar 2011 - 14:48

Quelques liens que j'avais pu regrouper sur le sujet ici : http://anti-mediocratie.blogspot.com/2011/02/lobbying-de-lindustrie-agroalimentaire.html

Doktor Ju²

Date d'inscription : 27/02/2011

http://antimediocratie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Sam 19 Mar 2011 - 10:16

Je me souviens de l'article de Sylvie Simon au sujet des médicinales (sont article était relayé par cerise ici, il me semble et je crois bien aussi par kokopelli (?)), j'avoue être pas mal perdue, plus je lis, moins c'est clair... Je pense me souvenir que j'avais lu à l'époque que les plantes médicinales, compléments alimentaires ne seraient pas interdits mais que leurs prix deviendraient carrément extravagants, histoire que plus personne n'y ait accès. J'avais lu aussi (je ne sais plus où!) que l'augmentation des prix avait déjà eu lieu dans d'autres pays européens, un peu comme ils ont fait chez les anglais avec le tabac. J'ai tout faux?
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Mannig le Dim 20 Mar 2011 - 11:19

Patrick a écrit:Pétition à l'attention des députées et députés européens

Concerne : Directive sur les plantes médicinales traditionnelles


Patrick (et les autres)

Ceci est un semi-canular. Canular parce que la date du 1er avril (pourtant tout à fait révélatrice) n'aura aucun effet sur ce projet. Et semi seulement car ce même projet est, hélàs, bien réel.

Comme je commence — tout comme Sylvie Simon, auteur bien connu sur notamment la défense des médecines alternatives Cf. http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=sylvie+simon&x=0&y=0 avec laquelle je suis en rapport — à être envahi par ce message, je transmets ci-après la réponse de l'intéressée.

-_-


Chers amis,

Depuis une semaine mon ordinateur est envahi de demandes de pétition pour les plantes médicinales.
Comme je l'ai dit dans un mail précédent, la situation est grave, je ne le nierai pas. Mais nous devons aussi nous garder de dire n’importe quoi et de faire circuler des messages qui ne sont pas rigoureux dans leurs affirmations , ce qui nuit à notre cause, provoquant ainsi l’effet inverse de celui que nous voudrions obtenir.

De toute manière, la première des choses à faire est de ne pas consommer ce qu’on nous propose officiellement. Comme le disait si bien Coluche, si on ne consommait pas, on ne fabriquerait pas. Nous devons également faire passer le message sur les risques que nous courrons en persistant à avaler n’importe quoi sous le prétexte que « ce n’est pas cher » ou que « c’est remboursé », car notre santé n’a pas de prix.

Aussi, tout en essayant de contrer des géants omnipotents, essayons plutôt de changer nos habitudes, de bannir la peur, et de prendre parti ouvertement contre ce que nous réprouvons. La résistance passive est plus efficace que la guerre aveugle et notre bon sens doit être notre guide principal.



et Sylvie détaille davantage avec ceci :

On trouvera encore des plantes médicinales après le 30 avril 2011


Depuis quelques jours je suis submergée d’appels à pétition alarmants qui annoncent la victoire de l’industrie pharmaceutique en Europe et l’interdiction des plantes médicinales et des médecines traditionnelles chinoise et ayurvédique en Europe.
Je renvoie mes correspondants à un texte précédent qui s’appelait « Non ! tout ne va pas changer le 1er avril 2011 » et je réitère ce que j’expliquais alors pour le 30 avril. Ceux qui ne l’auraient pas lu, ou ne l’auraient pas retenu, peuvent en prendre connaissance sur mon site :

http://sylviesimonrevelations.over-blog.com/#

Toutefois, voulant vérifier ma première impression, je me suis adressée à plus compétant que moi sur le sujet, comme je l’avais déjà fait dans mon premier article, j’ai demandé à Thierry Thévenin, botaniste et secrétaire général des SIMPLES, son opinion sur le sujet. Son association regroupe 60 producteurs, cueilleurs de plantes médicinales aromatiques, alimentaires, cosmétiques et tinctoriales, il est donc bien placé pour répondre à la rumeur d’interdiction des plantes médicinales au sein de l’Union Européenne
Je vous livre sa réponse :

« à nouveau, un appel à pétition (”www.defensemedecinenaturelle.eu“) circule depuis quelques jours sur la toile, appel qui annonce l’avènement de la victoire de l’industrie pharmaceutique en Europe et la fin de l’accès aux plantes médicinales et des médecines traditionnelles (chinoise, ayurvédique) en Europe.
Il semble émaner de la même organisation et relever du même discours que l’appel de l’automne dernier pour lequel j’avais posté le 18 octobre un commentaire sur ce site : http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientot-interdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-de-herboristerie-en-europe

« Dans ce nouvel appel, je suis cité en référence tout comme d’autres, Michèle Rivasi, Kokopelli, Eric Pétiot (et même Stéphane Hessel “en filigrane” par un “Indignez vous” ostensible et certainement assez peu fortuit…). Pour ma part, je ne suis aucunement partie prenante dans cet appel, je l’ai découvert hier au soir à la suite d'une avalanche de courriels me demandant si j’en étais à l’origine ou bien si je soutenais cette action. Mon analyse reste la même : cf. le lien précité, ainsi que les commentaires souvent intéressants qui ont été postés. Je n'ai pas signé en octobre, je ne signerai pas maintenant pour cet appel dans lequel j'ai été “invité” à mon insu. Cet appel présente toutefois le mérite de soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes, des experts, des homologations qui aboutit au verrouillage et au contrôle du secteur des plantes médicinales, des médecines complémentaires et de l’herboristerie, comme d’ailleurs celui de presque tous les autres secteurs de notre civilisation.

« Au passage, je dénonce le titre d’ « expert » qui m’a été octroyé dans cette bande son qui est elle-même pourtant sensée dénoncer le pouvoir des experts… La question des savoirs populaires, de leur diffusion, de leur transmission et de leur pratique est cruciale pour sauvegarder notre autonomie et nos libertés ; revendiquons la, cultivons la.

« Ces savoirs populaires sont peut-être le meilleur rempart contre une dérive sécuritaire et totalitaire qui est l’un des risques majeurs qui se profilent derrière l’avancée actuelle du système des “experts” et des homologations. L’éducation du public et la formation des professionnels à l’herboristerie me semblent être des enjeux prioritaires pour une pratique profitable, durable, saine et éthique de ce qu’on appelle les “médecines naturelles”.

« ...C'est pourquoi je participe activement à un groupe de travail réunissant producteurs-herboristes, pharmaciens, enseignants, médecins, universitaires et élus politiques qui élaborent » un programme de formation professionnelle. Par ailleurs, je suis attentivement les auditions menées par le groupe de travail au Sénat, présidé par M. Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère, visant à soumettre prochainement une proposition de loi pour la réhabilitation du métier d'herboriste en France.


« Nous devons reprendre l'initiative citoyenne sur la question de la santé et des plantes médicinales, nous ne pouvons pas déléguer impunément des questions qui concernent des millions de gens à une seule petite poignée de spécialistes ­ homologués eux aussi ­, sans que ces spécialistes se retrouvent fatalement prisonniers de pressions incessantes de la part de lobbys gigantesques (et sans doute d’une “auto-pression” morale extraordinaire) et qu’ils ne puissent, un jour ou l’autre, être les acteurs ­ conscients ou non ­ de dysfonctionnements graves dont les conséquences font et feront les “scandales” des chroniques médicales. »

Thierry Thevenin, 17 mars 2011

À ce sujet, Michèle Rivasi donnera une conférence à la prochaine fête des Simples des 1 & 2 octobre 2011 à Vassivière-en-Limousin (87), tout comme Marie Provost, (herboriste québécoise, co-fondatrice de la Guilde des herboristes canadiens) qui pourra très certainement nous donner son éclairage à propos de la loi Bill-51 citée dans l’appel.
Le programme de la fête sera diffusé sur le site de SIMPLES dans quelques jours.




avatar
Mannig

Localisation : St-Martin-du-Vivier
Date d'inscription : 05/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Cerise le Dim 20 Mar 2011 - 11:38

merci Mannig,
bis repetita placent...
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Patrick le Dim 20 Mar 2011 - 12:12

Je me suis donc fait banané comme un
Donc mes excuses à la communauté du forum pour cette info fouareuse.
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Dim 20 Mar 2011 - 13:30

Tu 'es pas le seul à avoir du mal à trouver la bonne info et à trouver un chemin pour lutter contre ce problème bien réel, les médecines douces et naturelles gênent... Résistance passive, donc...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par jojo le Dim 20 Mar 2011 - 14:58

Cette fausse info nous amène à réfléchir sur ce qui se trame au niveau européen concernant les plantes médicinales, ce qui est déjà intéressant. Cependant, pourquoi donner une info fausse ? Quel est le but poursuivi par ces personnes ? Qui sont-elles ? Lorsque j'ai vu la vidéo, je n'ai pas signé, quelque chose me gênait, çà me faisait penser à de la manipulation, je me suis dire que c'était peut-être pas vrai et j'ai attendu un peu. Une amie évoque l'idée que le but est de constituer uun banque de données d'adresses d'acheteurs potentiels de plantes médicinales. Qu'en pensez-vous ?

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 15:02

Patrick a écrit:Je me suis donc fait banané comme un :gland:
Donc mes excuses à la communauté du forum pour cette info fouareuse.
çà, m'étonne pas, tu glandes trop dans ton hamac ... 8)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Mannig le Dim 20 Mar 2011 - 15:16

Patrick a écrit:Pétition à l'attention des députées et députés européens

Concerne : Directive sur les plantes médicinales traditionnelles

J'ai aussi reçu ceci cet après-midi

< ---------------------------------------------------------------------- >

D'un ami cévenole


Vous avez reçu ou vous allez recevoir une demande de signatures concernant une pétition sur les plantes médicinales sous diverses formes :
Début balises de citations
Projet de directive européenne ou médecine naturelle hors la loi ?? Signez la pétition !
Fin balises de citations
ou encore
Début balises de citations
la commission européenne va interdire les plantes médicinales ! la pétition est sur le site
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

Fin balises de citations
CETTE PÉTITION EST UNE MANIPULATION DU LOBBY DES INDUSTRIELS DE L'AGRO-ALIMENTAIRE EN LUTTE CONTRE LE LOBBY DE L'INDUSTRIE DE LA PHARMACIE.

Ce groupe d'industriels est en effet très mécontent de la législation européenne qui offre la possibilité d'enregistrer officiellement toute plante médicinale
utilisée et reconnue depuis au moins 15 années dans l'Union comme plante autorisée à la commercialisation, et ferme donc la porte aux nouveaux produits
de la phytothérapie (compléments alimentaires et autres remèdes miracles).
L'association ANH, mentionnée dans la vidéo qui accompagne la pétition n'est pas une association de producteurs ni d'herboristes. Il s'agit en réalité d'un
bon vieux lobby de défense des industriels des compléments alimentaires (très juteux business qui fleurit en particulier dans les épiceries bio). En CLAIR
VOUS ÊTES, OU VOUS AVEZ ÉTÉ, INSTRUMENTALISES …

"Subsiste par contre un réel problème de la directive 2004/24/CE et qui est passé sous silence par la communication mensongère que l'on subit. Cette directive
fait partie d'une politique partiale et réductrice qui favorise l'hégémonie des trois cultures actuellement dominantes au niveau mondial : occidentale
(officielle), chinoise et indienne (ayurvédique). Tous les remèdes qui ne sont pas reconnus depuis minimum 30 ans (15 si provenant de l'Union européenne)
devront passer par des procédures, certes allégées, mais longues d'agréments. Ce sont donc les défenseurs des médecines naturelles mineures et traditionnelles
(créole, tibétain, nigérien, cévenol, etc.) qui seront les plus touchés par la directive, à moins de prouver avec diligence un passé d'utilisation important.
Le problème c'est que dans ces sociétés où la connaissance est encore fortement ancrée dans la tradition orale, il sera plus difficile de récolter des
preuves." François GIOT, président de Nature et Progrès Belgique

Plus de précisions avec cette mise au point par le secrétaire du syndicat des producteurs de SIMPLES le 17 mars 2011 Pétition “defensemedecinenaturelle.eu”,
propagande, désinformation…et récupération
http://www.syndicat-simples.org/actualites/petition-defensemedecinenaturelleeu-propagande-desinformationet-recuperation#more-129
qui fait suite à un précédent article de ce même syndicat diffusé le 18 octobre 2010 “Grande victoire pour l’industrie pharmaceutique, les plantes médicinales
bientôt interdites dans l’UE “: propagande, désinformation, enjeux de pouvoirs autour de l’herboristerie en Europe
http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientot-interdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-de-herboristerie-en-europe.


Vous avez reçu ou vous allez recevoir une demande de signatures concernant une pétition sur les plantes médicinales sous diverses formes :
Projet de directive européenne ou médecine naturelle hors la loi ?? Signez la pétition !

ou encore
la commission européenne va interdire les plantes médicinales ! la pétition est sur le site http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

CETTE PÉTITION EST UNE MANIPULATION DU LOBBY DES INDUSTRIELS DE L'AGRO-ALIMENTAIRE EN LUTTE CONTRE LE LOBBY DE L'INDUSTRIE DE LA PHARMACIE.

Ce groupe d'industriels est en effet très mécontent de la législation européenne qui offre la possibilité d'enregistrer officiellement toute plante médicinale utilisée et reconnue depuis au moins 15 années dans l'Union comme plante autorisée à la commercialisation, et ferme donc la porte aux nouveaux produits de la phytothérapie (compléments alimentaires et autres remèdes miracles).
L'association ANH, mentionnée dans la vidéo qui accompagne la pétition n'est pas une association de producteurs ni d'herboristes. Il s'agit en réalité d'un bon vieux lobby de défense des industriels des compléments alimentaires (très juteux business qui fleurit en particulier dans les épiceries bio). En CLAIR VOUS ÊTES, OU VOUS AVEZ ÉTÉ, INSTRUMENTALISES …

"Subsiste par contre un réel problème de la directive 2004/24/CE et qui est passé sous silence par la communication mensongère que l'on subit. Cette directive fait partie d'une politique partiale et réductrice qui favorise l'hégémonie des trois cultures actuellement dominantes au niveau mondial : occidentale (officielle), chinoise et indienne (ayurvédique). Tous les remèdes qui ne sont pas reconnus depuis minimum 30 ans (15 si provenant de l'Union européenne) devront passer par des procédures, certes allégées, mais longues d'agréments. Ce sont donc les défenseurs des médecines naturelles mineures et traditionnelles (créole, tibétain, nigérien, cévenol, etc.) qui seront les plus touchés par la directive, à moins de prouver avec diligence un passé d'utilisation important. Le problème c'est que dans ces sociétés où la connaissance est encore fortement ancrée dans la tradition orale, il sera plus difficile de récolter des preuves." François GIOT, président de Nature et Progrès Belgique

Plus de précisions avec cette mise au point par le secrétaire du syndicat des producteurs de SIMPLES le 17 mars 2011 Pétition “defensemedecinenaturelle.eu”, propagande, désinformation…et récupération http://www.syndicat-simples.org/actualites/petition-defensemedecinenaturelleeu-propagande-desinformationet-recuperation#more-129 qui fait suite à un précédent article de ce même syndicat diffusé le 18 octobre 2010 “Grande victoire pour l’industrie pharmaceutique, les plantes médicinales bientôt interdites dans l’UE “: propagande, désinformation, enjeux de pouvoirs autour de l’herboristerie en Europe http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientot-interdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-de-herboristerie-en-europe.

< ---------------------------------------------------------------------- >

avatar
Mannig

Localisation : St-Martin-du-Vivier
Date d'inscription : 05/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Patrick le Dim 20 Mar 2011 - 16:04

Dempsey a écrit:
Patrick a écrit:Je me suis donc fait banané comme un
Donc mes excuses à la communauté du forum pour cette info fouareuse.
çà, m'étonne pas, tu glandes trop dans ton hamac ... Cool


Ou pas assez la preuve ! ce jour là j'aurais du y rester plus longtemps
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Dim 20 Mar 2011 - 16:14

Je suis un aussi, j'ai signé... Tu me diras quelles entreprises te contactent pour te refourguer dare dare des médicinales en boîte, en tube, en crème, en pâte, en gel, en graines,...)
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Patrick le Dim 20 Mar 2011 - 16:20

Je suis quand même assez étonné par tout cela , par exemple Michèle Rivasi députée européenne EELV donc surement bien informée à quand même fait un article : Mon plaidoyer pour les plantes médicinales
VOIR ICI alors s'il y a manip c'est quand même sur des bases existantes bien fondés non ?
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Dim 20 Mar 2011 - 16:30

Ben voui, Sylvie Simon et Thierry Thevenin précisent bien que la situation est alarmante. C'est cette pétition et d'autres rumeurs du même genre qui sont manipulatrices, apparemment...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sandbio le Dim 20 Mar 2011 - 17:13

je comprend pas confused faux signer ou pas avant de venir ici j ai signer et transfere a des amis....!!???
avatar
sandbio

Age : 45
Localisation : alsace
Date d'inscription : 22/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Patrick le Dim 20 Mar 2011 - 17:26

sandbio a écrit:je comprend pas confused faux signer ou pas avant de venir ici j ai signer et transfere a des amis....!!???

Et oui c'est la boulette
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par ludivine le Dim 20 Mar 2011 - 19:10

Moi aussi je me suis fait avoir PT de rire
Dans le dernier N° de biocontact (dispo en magasin bio) la députée européenne par de ces projets.
Surtout ne me demandez pas de résumer, ça me gonfle les résumés affraid
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Mar 22 Mar 2011 - 8:17

Un extrait de la "newsletter" de Kokopelli:

"Grâce au Codex Alimentarius, les multinationales et leurs valets d’Etat ont pu imposer, aux peuples de toute la planète, les chimères génétiques, les fertilisants de synthèse et les pesticides (herbicides, fongicides, insecticides, nématocides...). Grâce au Codex Alimentarius, les multinationales et leurs valets d’Etat vont maintenant réguler les plantes médicinales et les compléments alimentaires au bénéfice de l’industrie, en général, et de l’industrie pharmaceutique, en particulier.

Quel est le dénominateur-détonateur commun entre le “nucléaire civil”, les bombes à uranium appauvri et le Codex Alimentarius: c'est une Humanité Cancérisée et Mutagénée.

Que faire? Devons-nous signer la pétition “Défense des médecines naturelles” mise en ligne par un groupe d’industriels courageux mais anonymes? L’ennui avec les pétitions virtuelles, c’est que les psychopathes ne peuvent pas s’en servir pour allumer leur barbecue.

Les lecteurs et lectrices intéressées par cette problématique de “défense des plantes médicinales et des compléments alimentaires” sont invitées à consulter les divers articles de Sylvie Simon, de Thierry Thévenin et de Michèle Rivasi sur le site de Liberterre, dans la rubrique Nécro-Codex. "

Qui nous renvoie de nouveau (ils l'ont déjà fait dans une précédente lettre d'info) vers S Simon, T Thévenin, et M Rivasi que je ne connais pas.

un extrait de leur lettre d'info de décembre:
Nécro Codex AlimentariusD

Nous avons été parmi les premiers à dénoncer le Nécro Codex Alimentarius qui étend ses tentacules mortifères inexorablement au fil des années sur toute la planète. Il nous semble, cependant, important de mettre en valeur que beaucoup d'informations circulent sur internet qui sont parfois erronées, incomplètes ou même en fait des tentatives avérées de désinformation pour décrédibiliser le mouvement d'opposition à cette organisation mafieuse. Voici quelques liens vers des articles apportant des éclaircissements:

- Sur le site de Sylvie Simon

- Sur le site de Simples.

- Sur le site de Liberterre.



lDonc le problème est réel, mais les moyens d'action ne sont pas tous bien intentionnés.
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par jojo le Mar 22 Mar 2011 - 9:11

Merci Sapiens, çà rejoint tout ce que je pensais.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par sapiens le Sam 9 Avr 2011 - 10:09

Voici le mail envoyé aux signataires de la pétition en réponse aux doutes émis par beaucoup. Je reste dubitative... surtout quant aux réponses de thierry souccar "il faut"; "il faudra", c'est qui "il"? Je pense que cette pétition, bourrée de raccourcis, de modifications de propos était, à leur décharge, plutôt bien intentionnée... à voir. Au moins, vu le bordel qu'ils ont mis, on en parle! reste à savoir ce qu'"ils" en feront.


Pétition en faveur des Plantes Médicinales :
l'Ouragan sur Internet

Chers amis,

Notre pétition contre la directive européenne sur les plantes médicinales (THMPD) a déclenché un ouragan sur Internet. Faites circuler la nouvelle version de notre vidéo, qui est à l'adresse suivante : www.defensemedecinenaturelle.eu

Compte tenu de la dimension européenne du problème et de vif débat suscité sur les sites francophones, nous lançons une version anglaise de la pétition. Cliquez ici pour y accéder. Ou transférez ce lien à vos contacts européens : http://savenaturalhealth.eu

Lisez en bas de ce courriel l'interview de Thierry Souccar sur les dangers qui pèsent sur la santé naturelle en Europe. Thierry Souccar est le fondateur du site de référence www.lanutrition.fr, et co-auteur du best-seller "Santé, Mensonge et Propagande", aux Editions du Seuil. (Thierry Souccar publie aussi une newsletter sur les nouvelles découvertes de la santé naturelle : vous pouvez la recevoir gratuitement en cliquant ici).

Nous répondons ci-dessous aux fausses rumeurs qui ont suivi notre pétition. Vous pourrez constater que loin d’être une vue de l’esprit, comme certains l'ont écrit, la menace contre les plantes médicinales est bien réelle.

Notre but est maintenant de faire évoluer cette réglementation dans le sens d’une plus grande liberté d’accès aux plantes.

L'objectif est UN MILLION de signatures. Nous vous demandons donc de faire circuler le lien vers notre vidéo en français www.defensemedecinenaturelle.eu, ainsi que notre vidéo en anglais auprès de toutes les personnes que vous connaissez et qui peuvent jouer les relais dans les autres pays européens : http://savenaturalhealth.eu


Réactions... et contestations

Notre vidéo et notre pétition ont déclenché un intense débat public, y compris des articles dans la grande presse (Le Point) et une émission à la télévision belge. Vos signatures ont d'ores et déjà obligé les autorités européennes à clarifier leur position, et notre mouvement a été l'occasion pour les différents acteurs de préciser leurs analyses.

Le danger de la directive 2004/24/CE (le nom officiel de la THMPD) étant majeur, nous avons immédiatement reçu le soutien de centaines de blogs et sites Internet, et de dizaines de milliers d'internautes qui ont relayé notre appel.

En revanche, plusieurs voix influentes ont critiqué notre action, alors que nous pensions au départ que nous pourrions compter sur leur soutien.

Nous avons été très surpris de ces réactions négatives, d'autant plus que certains ont été jusqu'à faire circuler sur Internet des messages accusant notre Collectif de n'être qu'un faux-nez de l'industrie des compléments alimentaires. Pire encore, des rumeurs ont circulé sur Internet prétendant que la THMPD ne représente AUCUN danger pour les plantes !!

Nous souhaitons répondre méthodiquement à ces accusations infondées, tout en précisant que, pour beaucoup, elles portaient plus sur la forme que sur le fond :

L’article du Point

Le magazine Le Point a publié le 29 mars un article dénonçant notre mobilisation comme une simple fausse rumeur sur Internet. A l'appui de cette violente accusation, la réaction de Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission européenne sur les questions de santé, qui déclare, sans rougir, que « Cette rumeur relève du délire ». « Il est hors de question pour nous de retirer ces produits du marché », martelle-t-il.

Les choses sont-elles si claires ? Absolument pas, comme en témoigne la suite de l'article :

« Il y avait des autorisations délivrées sur des bases un peu légères », continue Frédéric Vincent. « La Commission a donc imaginé un système de régulation calqué sur le modèle des médicaments classiques, mais simplifié. »

Nous y voilà. Après avoir dit que l'alerte que nous diffusons « relève du délire », le fonctionnaire européen admet précisément ce que nous dénonçons : une nouvelle procédure d'agrément pour les plantes médicinales à usage thérapeutique, certes simplifiée, mais néanmoins inspirée de la procédure prévue pour les médicaments classiques, et donc coûteuse et potentiellement hors de portée pour d'innombrables petits fabricants qui n'ont pas les départements de juristes des industries pharmaceutiques.

La suite de l'article est à l'avenant.

Le journaliste écrit en toute lettre que « Aucun test sur l'efficacité ou la sécurité des herbes ne sera exigé », et qu'il suffira aux fabricants de donner « des preuves que le produit a été utilisé à but médical pendant les trente dernières années, dont au moins quinze ans au sein de l'Union européenne ».

Mais d'une part, rien n'indique que réunir de telles preuves sera si simple que cela. Pour de nombreux fabricants artisanaux, monter de tels dossiers pourrait bien se révéler hors de portée, et c'est justement ce que nous dénonçons.

D'autre part, et c'est bien plus grave, le journaliste, qui vient d'affirmer que « aucun test d'efficacité ne sera exigé » conclut son paragraphe sur une déclaration du même fonctionnaire européen, Frédéric Vincent, qui affirme, goguenard : « Ceux qui n'ont rien fait paniquent. Il leur suffit pourtant de prouver que leurs herbes ont une efficacité. » (Source)

Il faudrait savoir ! Les fabricants devront-ils ou non apporter des « preuves », au sens où on l'entend pour les médicaments, de l'efficacité des plantes médicinales ?

Comment, dans ces conditions, nous accuser de « fausse rumeur », alors que le porte-parole de la Commission européenne, confirme exactement ce que nous dénonçons : la nouvelle procédure européenne obligera les petits fabricants à « prouver l'efficacité » de tous les remèdes utilisés à base de plantes, avec les coûts, les délais, et les tracasseries administratives que cela implique.

D'autres critiques, plus sérieuses, ont émergé de part et d'autre.

La position de Thierry Thévenin,
président du syndicat SIMPLES (artisans herboristes)

Le Président du syndicat d'herboristes SIMPLES, Thierry Thévenin, que nous citions dans notre vidéo, a lui aussi dénoncé notre pétition comme de la « propagande ».

Mais le problème, c'est qu'il faut lire la suite de ce qu'a écrit Thierry Thévenin. Certes, il écrit que notre texte accumule « raccourcis et effets d'annonce chocs ».

Mais juste après, Thierry Thévenin écrit :

« Cet appel présente toutefois le mérite de soulever et de porter au débat public la question du développement inquiétant (voire terrifiant) de l’arsenal des normes, des experts, des homologations qui aboutit au verrouillage et au contrôle du secteur des plantes médicinales, des médecines complémentaires et de l’herboristerie, comme d’ailleurs celui de presque tous les autres secteurs de notre civilisation. » (Source)

Ailleurs sur le site, il écrit que :

« [Cet appel] a le mérite de mettre en lumière un phénomène bien réel et inquiétant : l’inflation galopante des outils et des procédures réglementaires qui, sous le louable prétexte de protéger le public, le déresponsabilisent et l’assujettissent progressivement aux rares groupes de pression ou d’intérêt - groupes de lobbying - (industriels, distributeurs, médias,…) qui sont suffisamment organisés et puissants pour avoir les moyens de décrypter, analyser, orienter ces mesures ou même plus simplement d’exister légalement en passant à travers le crible de ces dispositions juridiques d’une incroyable complexité. Si vous en doutez ou si voulez simplement mesurer cette complexité, allez explorer l’adresse suivante:
http://ec.europa.eu/health/human-use/herbal-medicines/index_en.htm »(Source)

Nous sommes donc d'accord sur le fond avec Thierry Thévenin. Sous couvert d'assurer « notre sécurité », de nouvelles directives liberticides sont mises en oeuvre par l'Administration sous la pression de lobbys, et c'est exactement ce que nous dénonçons, une nouvelle fois.

Cette nouvelle réglementation européenne est tout sauf un fantasme ; le processus d'étouffement des médecines complémentaires est en cours, et ne fera que s'accélerer si les citoyens ne se mobilisent pas.

Il est plus qu'urgent aujourd'hui d'opposer un front uni à « l'inflation galopante des outils réglementaires » dénoncée par Thierry Thévenin, qui porte atteinte à nos libertés les plus fondamentales, à commencer par notre liberté de nous soigner autrement.

Il est plus urgent que jamais de poursuivre notre mouvement, et de lui donner une ampleur européenne. Merci de continuer à faire circuler notre vidéo (nouvelle version) : www.defensemedecinenaturelle.eu

Une autre critique

Une autre critique, reprise par plusieurs commentateurs, a consisté à nous reprocher de dénoncer une directive entrant en application le 30 avril 2011, alors qu'elle a en réalité été votée dès 2004, et que les fabricants ont donc eu sept années pour « se mettre aux normes ».

Sur un plan strictement juridique, nous faisons notre mea culpa : Au lieu d'écrire, « une nouvelle directive entrera en application le tant », nous aurions dû écrire : « une directive de 2004 entrera en vigueur de plein droit le tant ». Nous avons changé notre vidéo en ce sens.

Cependant, sur le principe, nous ne retirons pas un cheveu à ce que nous dénonçons :

La Commission Européenne nous dit : « attention, nous allons vous imposer de nouvelles restrictions. Mais ne vous plaignez pas, vous avez un délai pour vous préparer. » Pour nous, le fait qu'il s'agisse d'une directive entrant en application en plusieurs étapes n'enlève rien à son caractère abusif.

Le syndicat des fabricants de compléments alimentaires

Enfin, nous voulons aussi répondre aux propos du syndicat des fabricants de compléments alimentaires Synadiet, repris aussi par certains blogs.

Selon eux, cette directive européenne, dans la mesure où elle offrirait un cadre juridique simplifié aux plantes médicinales, ne change rien par rapport à la législation française en application jusqu'à présent, et pourrait même leur être favorable.

Pour le Synadiet, « le seul impact que pourrait avoir cette directive 2004/24/CE concerne les produits de médecine chinoise et indienne ».

Outre que, selon nous, la médecine chinoise et la médecine indienne peuvent difficilement être considérées comme une simple épiphénomène de la médecine par les plantes, il nous semble utile de rappeler que la législation française est, justement, extrêmement pointilleuse et restrictive sur le sujet de la médecine naturelle, et que le fait que l'Europe entérine cette législation justifie nos craintes et le mouvement de dénonciation que nous avons souhaité initier.

La raison en est simple, et c'est une question de principe : au lieu d'interdire la vente de remèdes à base de plantes dont la dangerosité et la toxicité ont été prouvées, ce qui serait évidemment souhaitable et parfaitement légitime, l'administration française a pris historiquement le parti d'interdire toutes les plantes qu'elle n'avait pas explicitement autorisées.

Le résultat est connu : sur des dizaines de milliers de plantes médicinales existant dans le monde entier, donc plus de 1500 en France métropolitaine seulement, selon le Professeur Fournier, seules 34 – oui, trente-quatre ! - ont été autorisées en France jusqu'au début des années 2000.

Avec l'Union Européenne, on a observé un léger frémissement, le nombre de plantes autorisées passant à 148, en dix ans.

Il n'en reste pas moins que, à ce rythme, et avec les coûts que cela induit pour les fabricants, les citoyens européens seront, durant des décennies, privés de milliers de plantes médicinales, et ce par le fait de la directive, la THMPD, que nous jugeons donc arbitraire, et que nous souhaitons dénoncer.

Nous avons besoin de vous

Plus que jamais, nous voulons nous mobiliser, et continuer à mobiliser, les citoyens autour de nous, pour amender la directive THMPD et, si possible, la supprimer.

Après l'onde de choc que nous avons provoquée à la Commission Européenne par notre seule pétition en français, il est clair que nous pouvons engager un vrai bras de fer si notre mouvement s'étend.

Alors merci de continuer à faire circuler notre pétition www.defensemedecinenaturelle.eu, et de faire connaître à tout votre entourage européen l'existence de notre vidéo en anglais : http://savenaturalhealth.eu

Enfin, pour les personnes qui souhaitent aller plus loin sur le sujet de la THMPD, nous avons décidé de donner la parole à un expert incontesté du sujet, Thierry Souccar, co-auteur avec l'avocate Isabelle Robard du best-seller « Santé, Mensonge et Propagande » (éditions du Seuil).

Dans l'interview exclusive ci-dessous, Thierry Souccar fait le point sur les dangers qui pèsent aujourd'hui sur la médecine naturelle en Europe.

Avec tous nos remerciements de votre mobilisation.

Augustin de Livois
Pour le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle


Trois questions à Thierry Souccar

Thierry Souccar, vous êtes co-auteur du best-seller « Santé, Mensonges et Propagande » (Editions du Seuil) qui dénonce notamment les excès des réglementations sur les compléments alimentaires. Que pensez-vous de cette campagne contre la directive THMPD ?

Thierry Souccar. Il faut d’abord dire ce qu’est cette directive européenne. Elle a été prise en 2004, pour une application en 2011, et elle poursuivait deux objectifs : donner un cadre règlementaire aux plantes médicinales traditionnelles sans usage médicinal bien établi mais dont l’usage est traditionnel depuis au moins 30 ans dans la communauté (ou 15 ans dans un pays tiers), et assurer au consommateur une sécurité d’utilisation. Par rapport aux médicaments, les formalités d’enregistrement sont allégées puisqu’il suffit de déposer un dossier reposant sur la démonstration d’un usage traditionnel pour l’indication retenue et attestant de la qualité des procédés de fabrication. Il est possible, en étant optimiste, qu'en offrant un cadre législatif aux plantes médicinales, elle en facilite l'usage, notamment en France. Malgré tout, l’émoi suscité par la date butoir d’avril 2011 et la campagne qui a suivi est légitime. Tout d’abord, les fabricants qui ne se sont pas mis en conformité ne pourront pas continuer à commercialiser leurs plantes, donc le consommateur craint à juste titre d’avoir des difficultés à se procurer ses plantes habituelles, au moins momentanément, et il ne l’accepte pas. Ensuite, certains reprochent à la directive de favoriser les plantes européennes, et dans une moindre mesure chinoises et indiennes (ayurvédiques) au détriment des centaines ou de milliers de plantes « exotiques » africaines ou américaines ou d’Océanie. Enfin, il y a le coût d’enregistrement, qui varie considérablement d’un pays à l’autre. On craint une course à l’armement, de plus en plus lourde, de plus en plus contraignante, de plus en plus coûteuse qui ne profite qu’aux grosses structures. On aurait pu imaginer une procédure plus simple, sur la base de monographies mises à disposition par l’Europe, assorties d’un coût d’enregistrement réduit, par exemple quelques dizaines d’euros comme c’est d’ailleurs le cas en république tchèque.

L'approche adoptée par la Commission européenne pour encadrer l’utilisation des médicaments est-elle une menace pour la liberté thérapeutique ?
Tout d’abord s’agissant de santé, la priorité est évidemment d’être extrêmement vigilant. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de règles, de contrôles et d’une administration capable de les exercer avec mesure et équité. Jusqu’ici, en matière de libertés thérapeutiques, l’Europe a joué un rôle positif ; elle a servi de rempart contre les débordements d’administrations nationales qui sont, comme en France, souvent hostiles aux médecines complémentaires. Par exemple, l’utilisation dans les compléments alimentaires des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée était bien plus limitée en France que dans la majorité des autres états membres de l’Union Européenne. Or, grâce à l’Europe, depuis 2008 un décret a fait passer de 34 à 148 les plantes qui ne relèvent plus du monopole de distribution pharmaceutique. C’est insuffisant, mais c’est mieux. Par ailleurs, le cadre juridique mis en place au niveau européen a permis à des fabricants et des thérapeutes de gagner des procès face à l’administration française, et la France a aussi été condamnée à de maintes reprises par la Cour européenne de justice pour abus de droit et non respect des règles européennes, de libre circulation par exemple. A nous tous de faire en sorte que l’Europe reste cet espace de liberté et surtout qu’elle l’élargisse. Nous devons par exemple exiger plus de transparence de l’Agence européenne du médicament, qui est traversée par les mêmes conflits d’intérêt que ceux mis à jour à l’Afssaps. Nous devons amener Bruxelles à élargir le périmètre des allégations, des substances et des doses autorisées dans les compléments alimentaires. Nous devons avoir cette même démarche d’élargissement pour les plantes médicinales d’usage traditionnel et pour d’autres pratiques complémentaires comme la naturopathie ou la médecine chinoise. Nous devons aussi veiller à ce que l’arsenal règlementaire reste raisonnable.

Quels sont les principaux dangers, selon vous, qui pèsent actuellement sur les médecines naturelles, en Europe ?
En ce qui nous concerne, nous Français, les principaux freins viennent de notre administration nationale qui est, comme je l’ai déjà dit, traditionnellement hostile aux compléments alimentaires, hostile à la libération des plantes qui relevaient ou relèvent du monopole pharmaceutique, hostile à la naturopathie, à la médecine chinoise etc. La réglementation prise au niveau européen oblige la France à desserrer son étau, mais l’Europe est encore très perméable aux exigences des Etats-nations. Certains de ces états qui ont une vision extrêmement restrictive des médecines naturelles exercent une influence sur la règlementation. Par exemple, dans le cas des compléments alimentaires on sait que la France a tout fait pour limiter la portée des mesures prises au niveau européen. Il est donc nécessaire d’exercer un véritable contre-pouvoir au niveau des instances qui discutent de ces règlements touchant aux médecines naturelles pour permettre l’accès à des substances ou des pratiques de santé qui ont prouvé leur intérêt, mais qui restent aujourd’hui inaccessibles aux Européens, quand elles ne sont pas purement et simplement illicites.

Thierry Souccar diffuse par courrier électronique des informations gratuites sur les nouvelles découvertes de la médecine naturelle et de la nutrition. Pour vous inscrire vous aussi, cliquez ici

******************

Ce email vous est envoyé par le Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle.

Pour nous écrire : contact@defensemedecinenaturelle.eu

Pour nous envoyer de la documentation par courrier, merci de vous adresser à :

Collectif pour la Protection de la Santé Naturelle
253A Chaussée de Wavre
1050 BRUXELLES - BELGIQUE

Si vous ne désirez plus recevoir notre lettre d'information, cliquez-ici
Message neutre en CO2.
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérison défendue !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum