Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Sam 19 Mar 2011 - 20:09

Bon, c'est sans doute une forme de simplicité, ce régime...
Je pars de la remarque de mélodie dans un autre post :

Ah non, les repas équilibrés, c'est vraiment pas mon souci. Je suis plutôt une convaincue de l'approche de Zermati, y compris pour les enfants. Donc en gros je demande au loustic ce qu'il veut manger, et je pars du principe que s'il a envie de tel aliment, c'est que c'est de ça qu'il a besoin et puis voilà.

Comme d'autres à la suite, voilà qui m'intrigue... même si j'ai tendance à ne pas être du tout d'accord ! Ayant connu une addiction d'enfance au sucre et l'ayant toujours un peu si je ne fais pas gaffe, si je m'écoutais je ne mangerais effectivement que du chocolat et du kouign aman - vous savez, le truc breton avec 50% de beurre... Vu ce point de départ je me soigne assez bien mais ce n'est venu qu'avec la raison et l'instruction... Rolling Eyes
Idem pour ma fille de 2 ans et demi : si je la laissais faire elle ne mangerais que des laitages (fromages yaourts), des pâtes et du chocolat. Quelques fruits tout de même, c'est un avantage.

Mais tout de même, pas suffisant... Personnellement je crois beaucoup à l'éducation en matière d'alimentation : je trouve que déjà, depuis quelque temps, mademoiselle apprécie quelques légumes qui ne trouvaient pas grâce à ses yeux, à force de nous voir... Mais si les industriels ont réussi à imposer la malbouffe, c'est bien parce que nos goûts naturels, dictés par la survie, nous poussent vers le gras et le sucré, non ?

J'ai été voir ici un résumé rapide du régime Zermati... Pour des adultes qui sont capables de réfléchir, de se poser des questions, pourquoi pas... Même si à mon avis ça ne peut se faire qu'à l'éclairage de connaissances sérieuses en nutrition ! Mais pour les enfants ? Comment y croire ?


grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Patrick le Sam 19 Mar 2011 - 21:13

Je suis assez d'accord avec toi quand on lit par le menu la méthodologie de la méthode Zermati ce n'est pas du tout laisser manger à un enfant ce qu'il veut mais plus un travail d'introspection destiné à un adulte cherchant une guérison psychologique à son addiction alimentaire.

morceau choisie pour mieux comprendre :

Les différentes phases de la méthode maigrir sans régime: Dans un premier temps observez-vous manger. Plus exactement, tenez carnet d'alimentation où vous notez tout ce que vous mangez pendant dix jours : les quantités, la nature des aliments, les conditions (où l'on mange, avec qui), mais surtout où l'on note les impressions qui sont liées à l'alimentation (faim, envie, stress, frustration ou encore colère). Une fois cette phase passée, vous saurez ce qui constitue votre alimentation et vous pourrez passer à la seconde phase du « régime », celle de la concentration.
avatar
Patrick

Age : 52
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Sam 19 Mar 2011 - 22:18

Le doute que tu exprimes, Grenouille, part rapport à la capacité de ta fille (et des enfants en général) à gérer son/leur alimentation est à mon sens exactement ce que combat Zermati:
Il dit, grosso modo, qu'il faut combattre les interdits arbitraires hérités ....de notre enfance. Il dit qu'il faut retrouver ses sensations perdues. Et perdues pourquoi, quand? Perdues au cours de notre enfance justement. Pourquoi? Parce que des parents bien intentionnés sont plus à l'écoute des dernières mode en matière de diététique que des goûts et des demandes de leur progéniture. C'est comme ça que j'ai entendu parfois des mamans dire sans sourciller "non, sa suffit, tu as assez mangé de tel ou tel aliment". Comment peut-on se permettre de dire cela. Shocked C'est aussi ...surprenant que de dire : "mets ton gilet car tu as froid", "vas dormir car tu es fatigué".
L'addiction au sucre? J'en souffre. Ma dernière avait cette tendance également. Un jour de pâques, elle a bouffé 2.5 lapins en chocolat de 25 cm de haut. Elle avait 3 ans, je crois. Elle n'était pas bien du tout!!! Je peux te dire qu'elle n'a jamais recommencé.
Une autre fois, elle nous a demandé à la crêperie, un supplément chantilly. La serveuse lui a ramené un bol rempli de crème. Elle n'a pas réussit à terminer, elle avait 5 ans. Elle n'a plus recommencé non plu. En fait, à l'époque, je faisais du Zermati avec mes enfants sans le savoir

J'ai trois ados à la maison. JAMAIS je n'ai obligé mes enfants à manger de telle ou telle façon. La seule restriction, c'était: tu manges ce que tu as dans l'assiette, ou tu ne manges pas. Ils voulaient tout ensevelir sous le ketchup ? Pas de problème. Pas d'interdit. Un aliment diabolisé est tellement plus attractif, n'est-ce pas. Ce sont maintenant 3 jeunes gens qui connaissent parfaitement leurs besoins alimentaires propres, qui ont une silhouette parfaite, qui apprécient de bien manger. Oui, le ketchup, ça leur a passé. Wink
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Sam 19 Mar 2011 - 22:25

100% d'accord avec Françoise.
Si mon bonhomme (2 ans et demi) a envie de ne manger que des gâteaux un jour, pas de pb, il ne mange que ça.
En général le lendemain il va se jeter sur les fruits et inutile de lui proposer un gâteau, il n'en voudra pas.
Idem pour l'appétit, il y a des jours où il ne mange quasi rien. La semaine d'après, il va dévorer. Et il a une pêche d'enfer !

Grenouille, si tu laissais faire ta fille, elle ne mangerait peut-être que des laitages, de pâtes, du chocolat et des fruits (ce qui est déjà pas mal) dans un premier temps, oui. Mais ensuite, pour peu qu'elle ait suffisamment d'aliments variés à sa disposition, elle se tournerait vers autre chose.

Et comme Françoise, j'applique ça à d'autres choses que la nourriture. Quand j'ai 3 pulls, 2 paires de chaussettes et des bottes, que je vois mon bonhomme se balader pieds nus et en T-shirt, au début je grinçais des dents.
Ou inversement, j'ai un T-shirt et j'ai chaud, et lui a 2 pulls, et même parfois est en sueur. Mais c'est une expérimentation qu'il fait, c'est important.
Et vous savez quoi ? Depuis que je le laisse agir à sa guise, il n'est jamais malade. Et il sait parfaitement me faire comprendre s'il a froid ou chaud.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 0:05

Après avoir lu le lien donné par Grenouille, je tiens à dire que le résumé de la méthode Zermati est plus qu'incomplet.
Parce que justement, contrairement à ce que dit l'auteur de l'article, en "zermatisant", on n'adopte pas un concept qui dit que du moment qu'on a faim on peut ne bouffer que des sucreries ad vitam aeternam et tout ira bien. Si on le fait, c'est qu'on n'a rien compris à ce principe et qu'on n'écoute pas du tout son corps.
D'ailleurs, grenouille, je ne pense pas que tu tiendrais très longtemps au régime 100% chocolat-kouign aman. À mon avis, au bout de quelques jours, tu ne pourrais plus voir une tablette de chocolat ou un kouign aman sans vomir.
Et attention aussi, on associe souvent Zermati à perte de poids, mais Zermati part du principe que génétiquement on a tous un poids idéal, que sa méthode va permettre de l'atteindre. Mais ce poids idéal génétique peut être très éloigné de celui qu'on voudrait atteindre, et avec le culte de la maigreur ambiant dans nos sociétés, il peut y avoir tout un travail psychologique à faire pour accepter ce poids.

Et Patrick, l'extrait que tu donnes, sorti de son contexte, est justement destiné à des adultes complètement déconnectés de leurs ressentis. Donc oui, eux vont avoir besoin de faire un sacré travail pour réapprendre à manger.
Mais le bébé, lui, est parfaitement connecté à ses sensations de faim, de rassasiement. Quand il grandit, si on ne se met pas en tête de lui apprendre à ne pas faire confiance aux signaux que lui envoie son corps, il y reste connecté et n'a pas besoin de tout ce déconditionnement.
J'avais dit dans un post sur ce même forum concernant l'éducation sans punir que ma maxime en tant que maman était celle des médecins : avant tout, ne pas nuire. C'est particulièrement vrai pour l'alimentation, je trouve. Mon seul boulot, de mon point de vue, c'est de mettre sur la table des aliments suffisamment sains et variés pour que mon fils puisse y trouver ce dont il a besoin et lui ficher la paix pour le reste. Je n'ai pas à lui apprendre à bien manger, ça c'est inné chez n'importe quel animal. J'ai juste à ne pas interférer avec son instinct et sa confiance en lui.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Dim 20 Mar 2011 - 0:52

JAMAIS je n'ai obligé mes enfants à manger de telle ou telle façon. La seule restriction, c'était: tu manges ce que tu as dans l'assiette, ou tu ne manges pas.
Je ne suis bien sûr pas non plus pour obliger, je ne vais pas fourrer des légumes de force dans la bouche de ma fille ! Mais ici, Françoise, tes deux propositions côte à côte semblent presque contradictoire : si on ne peut prendre QUE ce qui est dans l'assiette, alors on est, sinon forcé, très orienté, non ?
(c'est un peu comme ça que je fais en sorte que ma fille ne mange pas QUE des produits laitiers : je n'en mets pas trop dans son assiette ! Wink)

Mon seul boulot, de mon point de vue, c'est de mettre sur la table des aliments suffisamment sains et variés pour que mon fils puisse y trouver ce dont il a besoin et lui ficher la paix pour le reste.
Cette phrase aussi nous ramène à une orientation, qu'entre nous je trouve tout à fait logique : OK pour laisser une certaine liberté, mais on reste obligé de contrôler, avec nos connaissances en nutrition... Car dans une famille tendance malbouffe, qui ne mange que chips et macdo, c'est censé donner quoi, le libre choix appliqué à un enfant ? Je doute qu'il demande subitement de pouvoir manger des épinards...

En fait je ne crois pas que chez nous la bonne alimentation soit "innée comme chez tout animal" : justement, nous ne sommes plus "n'importe quel animal" depuis longtemps, chez nous l'instinct est un peu foutu. D'où l'intérêt de reconnecter les gens à leurs envies, ça je comprends, et c'est tout à fait intéressant (ok françoise, je suis bien d'accord que j'en aurais vite ras le bol du Kouign aman pendant 3 jours ! Very Happy ) Mais de là à penser que notre corps est suffisamment fort pour nous indiquer nos vrais besoins nutritionnels... là j'ai comme un gros doute. L'alimentation est quelque chose de tellement culturel !

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 1:38

En fait, vu que ce point de vue sur l'alimentation est de faire confiance à la nature, il faut effectivement que la nature y ait sa place. Donc une famille chips & macdo, c'est pas l'environnement rêvé pour zermatiser, effectivement. Cela dit je ne vois pas en quoi "le libre choix entre chips et macdo" ou "l'obligation chips et macdo" seraient vraiment différent. L'enfant ne bouffera que des chips et du macdo dans les 2 cas, donc en fait où est le problème du libre choix dans ce contexte ? Il n'est pas pire que l'autre option Wink

Et l'instinct du nouveau-né est le même au 21e siècle qu'au temps de l'homme des cavernes. La seule chose, c'est qu'il ne naît pas du tout dans le même environnement. Mais à la base, si, notre corps est parfaitement capable de nous indiquer nos vrais besoins nutritionnels. Mais comme dans la plupart des cas la majeure partie de l'éducation consiste à brimer cet instinct, qu'on nous donne des modes d'emploi (qui changent selon les époques) : courbes taille / poids, nombre de prises alimentaires par jour, temps entre 2 tétées ou biberons, âge auquel commencer la diversification, âge du sevrage, etc + les troubles psychologiques divers transmis au fil des générations (dont le fameux "une cuiller pour papa, une cuiller pour maman" = si tu ne manges pas tu ne m'aimes pas, ou le non moins fameux "si tu ne finis pas tes légumes tu n'auras pas de dessert !"), pas étonnant que nous n'ayons plus aucune idée de comment nous alimenter une fois parvenus à l'âge adulte.


Je suis convaincue qu'un bébé allaité à la demande jusqu'au sevrage naturel, qui aura mené lui-même sa diversification, qu'on n'aura jamais obligé à manger ou à s'arrêter de manger, qui aura choisi sa nourriture (pas besoin non plus de 40 aliments différents entre lesquels choisir, hein), qui n'aura jamais subi de chantage affectif ou autre en rapport avec la nourriture, qu'on n'aura pas culpabilisé en lui disant que tel aliment va le faire grossir (ça aussi ça change selon les époques), qui n'aura pas non plus eu de modèle (notamment parental) complexé sur son poids et faisant des régimes à tout bout de champ, qui n'aura jamais non plus, et là on n'est plus dans le même contexte, manqué de nourriture (--> peur de manquer), etc., deviendra un adulte tout à fait conscient de ses vrais besoins nutritionnels. Ce qui n'empêche pas les excès ponctuels, par gourmandise ou autre, mais ils sont suivis d'une régulation naturelle.

Je suis convaincue aussi qu'on peut y arriver sans pour autant avoir "tout coché" dans le paragraphe précédent (ce qui est loin d'être mon cas, donc ouf !).

Et si les enfants passent presque tous par une phase où ils n'aiment que les pâtes ou le riz, c'est peut-être juste parce que ce sont des périodes où ils ont besoin de ça et de pas grand-chose d'autre.


Je vous conseille le blog d'une femme qui voit le Dr Zermati depuis plus d'un an, cf la rubrique "Zermati et moi" (ordre chronologique inverse, blog oblige), c'est ici.
Et je recopie un passage d'un de ses derniers billets, où elle parle de ses enfants. Question alimentation, l'aînée porte plus de valises que le 2e, et pour la petite 3e, ça donne ça :



Enfin, number three, si elle savait d'où vient la formidable liberté almentaire dont elle jouit aujourd'hui, allumerait un cierge par jour pour le docteur Z. Il n'y a plus jamais de crise à table pour la simple et bonne raison que si ce qu'il y a dans son assiette ne la branche pas, je n'insiste pas. Pas question pour autant de la priver de dessert, j'ai également intégré qu'il n'y avait pas mieux pour sacraliser le sucré. Pas de haricots, tu es sûre ? Ok, va chercher ton yahourt. Et ta compote. Le fait est que souvent, le soir, elle se contente de ça et que ça n'a pas l'air de nuire à son énergie (si seulement). Idem pour les bonbons, dont elle est comme qui dirait totalement dingue. Après m'être battue cet été pour qu'elle apprenne à n'en manger que cinq (chiffre arbitrairement fixé par moi même), j'ai finalement lâché du lest et accepté de lui donner le paquet, histoire de voir jusqu'à combien elle pouvait aller. A la façon dont elle s'était jusqu'alors roulée par terre en bavant de colère une fois le 5e et dernier crocodile avalé, j'avais parié sur le fusillage du paquet de vingt. Résultat: à sept, elle a délaissé la chose, manifestement écoeurée.

Quand j'ai réalisé que je m'étais, la veille, gaché une heure de vacances pour DEUX crocodiles en plus, j'ai eu comme une révélation. Attention, je ne lui colle pas des paquets haribos dans les mains tous les jours. Mais quand il y en a, je la laisse gérer. Et pour l'instant, elle ne s'est pas transformée en tagada pink géante.



Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Dim 20 Mar 2011 - 11:24

Grenouille. As-tu déjà lu un livre de Zermati? lequel? Je veux dire lire entièrement, et pas se contenter d'un résumé.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Dim 20 Mar 2011 - 11:27

grenouille a écrit:Même si à mon avis ça ne peut se faire qu'à l'éclairage de connaissances sérieuses en nutrition !
Quelle connaissances en nutrition? celles de 2011? de 2001? de 1991? Smile Ah non, peut-être celles de 2021....... scratch
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 12:46

Je vous conseille le site du GROS, Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids (mais qui est en fait adapté à n'importe qui à mon avis), et notamment la partie intitulée Déguster, voilà le secret.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par floriali le Dim 20 Mar 2011 - 13:18

Je pense que le gout d'un enfant s'éduque; après un peu de souplesse c'est bien aussi, de temps en temps un bonbon, un mac do, pôur ne pas "diaboliser".
Zermati pour les enfants je n'y crois donc pas trop, il faut une éducation avant.
Enfin je crois que l'important aussi c'est de ne pas communiquer qu'avec la nourriture, ma mère exigeait que nous mangions tout, absolument tout, c'était un crime de lèse majesté de ne pas finir son assiette, une offense à l'humanité mourant de fin. Pendant longtemps j'ai été incapable de laisser qqch dans mon assiette quitte à me rendre malade. Et d'ailleurs j'ai toujours un rapport zarbi à la nourriture...
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par aurielle le Dim 20 Mar 2011 - 13:57

Pour avoir vu les petits de moins de trois ans manger, je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien avec leurs légumes verts: chou fleurs, brocolis, chou de bruxelles...
Ils ont beaucoup moins de réticence que les adultes.

Le seul point qui m'agacent ce sont les adultes qui pensent qu'ils ne mangent rien et compensent: résultat gâteaux, sucreries et pains à la place du repas...

Sans forcer les enfants, je trouve qu'ils mangent vraiment de tout.

Fruits en morceaux, bâtonnets de légumes, pain fromage, ça passe bien
avatar
aurielle

Age : 36
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par jojo le Dim 20 Mar 2011 - 14:49

Mélodie a écrit:
Je suis convaincue qu'un bébé allaité à la demande jusqu'au sevrage naturel, qui aura mené lui-même sa diversification, qu'on n'aura jamais obligé à manger ou à s'arrêter de manger, qui aura choisi sa nourriture (pas besoin non plus de 40 aliments différents entre lesquels choisir, hein), qui n'aura jamais subi de chantage affectif ou autre en rapport avec la nourriture, qu'on n'aura pas culpabilisé en lui disant que tel aliment va le faire grossir (ça aussi ça change selon les époques), qui n'aura pas non plus eu de modèle (notamment parental) complexé sur son poids et faisant des régimes à tout bout de champ, qui n'aura jamais non plus, et là on n'est plus dans le même contexte, manqué de nourriture (--> peur de manquer), etc., deviendra un adulte tout à fait conscient de ses vrais besoins nutritionnels. Ce qui n'empêche pas les excès ponctuels, par gourmandise ou autre, mais ils sont suivis d'une régulation naturelle.

Entièrement d'accord avec çà, ayant deux grands enfants de 16 et 19 ans qui ont été allaités à la demande et se sont sevrés naturellement à leur initiative.
J'ajouterai que tout dépend aussi de l'alimentation de la mère pendant la grossesse et l'allaitement : les goûts des aliments se transmettent au bébé et l'habituent à la diversité si la mère a des goûts diversifiés ou au contraire si c'est le cas. Un des inconvénients de nourrir un bébé au biberon, c'est le manque de diversité du goût de sa nourriture : toujours le même lait, tandis que le lait d'une mère prend le goût de ce qu'elle mange et change donc en permanence. Je pense que c'est plus difficile d'avoir de l'intuition sur ce qui est bon pour nous si on a toujours été confronté à certains goûts mais pas à d'autres. Evidemment il ne faut pas généraliser...

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 15:26

Zermati pour les enfants je n'y crois donc pas trop, il faut une éducation avant.

Absolument pas d'accord avec ça. Bien entendu, si on suit les préceptes de la puériculture et en particulier qu'on n'allaite pas (et je ne jette la pierre à personne, je n'ai pas allaité personnellement), qu'on commence la diversification parce que c'est indiqué dans le tableau qu'il faut le faire à 5 ou 6 mois, que le bébé qui n'a connu depuis sa naissance qu'un seul goût (le lait artificiel) doit manger à la cuiller des purées, un légume à la fois sans sel ni rien, telle quantité, bref, si on fait comme on nous recommande de le faire, on peut avoir l'impression que c'est hyper difficile d'éduquer un enfant à manger solide, de lui faire aimer des choses. Pour certains ça se passera plutôt bien, pour d'autres ça va dégénérer en guerre.

Mais si on se contente de foutre la paix au bébé et de lui faire confiance... Comme le dit jojo, quand la mère allaite, le bébé explore déjà toute une variété de goûts (entre 2 repas mais aussi au cours d'une tétée). Et ensuite, tous les bébés pour peu qu'on leur en laisse la possibilité vont, à leur rythme, se diversifier tout seuls. Pour certains ça sera dès qu'ils pourront attraper quelque chose et le porter à leur bouche. Pour d'autres ça sera beaucoup plus tard (1 an, 2 ans) car la nourriture solide ne les intéressera pas avant. Mais tous, tôt ou tard, commenceront à piocher dans nos assiettes - pour peu qu'on les fasse participer au repas et qu'on ne se mette pas en tête de leur mouliner des trucs en purée bien lisse pour ensuite se prendre le chou à introduire des morceaux.
S'ils sont libres d'attraper des morceaux de plein de choses variées, à la main, de patouiller, de goûter, de recracher, d'écraser et cie, je te garantis que l'éducation au goût (et aux autres sens, car la nourriture ne se cantonne pas au goût), ils la font tout seul, ils n'ont absolument pas besoin de nous pour les diriger. Ils vont goûter à tout, parce qu'il n'y a rien de plus curieux qu'un bébé.
Encore une fois, notre seul rôle, c'est de sentir quand c'est le bon moment pour eux et de prendre nos dispositions pour qu'ils soient le plus libres possible d'explorer à leur guise tout en garantissant leur sécurité... et de nous faire oublier.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Dim 20 Mar 2011 - 16:40

floriali a écrit:Zermati pour les enfants je n'y crois donc pas trop, il faut une éducation avant
As tu lu le livre Floriali? Parce que c'est de cette "éducation" dont il est question. Ou, plus précisément comment faire pour s'en libérer.........
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Dim 20 Mar 2011 - 17:10

As-tu déjà lu un livre de Zermati?
Bien sûr que non, sinon je ne dirais pas que ça m'intrigue au post de démarrage ! C'est pour voir un peu de quoi il retourne que j'ai lancé la discussion Wink

e vous conseille le blog d'une femme qui voit le Dr Zermati depuis plus d'un an
Oui, je suis tombée dessus hier un peu après la discussion. C'est intéressant. Je suis tout à fait d'accord sur l'idée de retrouver le goût de la nourriture, de ne pas se forcer à manger quand on n'a pas faim, etc. Ca, c'est super intéressant, et c'est d'ailleurs une très bonne démarche.

Mais si on se contente de foutre la paix au bébé et de lui faire confiance...
C'est là que j'ai un doute. Evidemment, je pense comme vous qu'il faut faire confiance à son enfant, lui proposer des tas de bons trucs, tant pis s'il ne prend que le sucré etc, un jour viendra le haricot, surtout si les parents en mangent (rôle de l'exemple, donc, même sans forcer!). C'est ce qui a lieu chez moi aussi dans les grandes lignes. Mais l'entourage d'un enfant n'est pas constitué que de gens bien intentionnées : il y a l'environnement scolaire (avec celle qui raconte dans un des fils précédent que les instit donnent des bonbons "en récompense" !!! Shocked ), les grands-parents bien intentionnés qui veulent gaver, la publicité etc... Rien que les livres : j'ai remarqué comme dans les livres pour enfants, dès 12 mois, , on y parle toujours de glace et de chocolats comme éléments de plaisir, des épinards et du sirop pour la toux comme de trucs pas bons...

Bref, c'est le vieux débat "nature et culture", mais je pense que rien à faire, notre environnement est très influencé par toutes sortes d'aspect culturels qui vont modifier "nos instincts" et je ne pense pas qu'on puisse s'en défaire. De la même façon, faire confiance à ses envies gustatives et son sentiment de satiété reste intéressant, mais on me fera difficilement penser que les questions d'équilibre nutritionnel en deviennent inintéressantes puisque "l'instinct suffit".

Enfin de toutes façon ce n'est que mon avis, ça ne m'empêcherait pas lire Zermati pour la curiosité. Quel livre vous a plu ?

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par sapiens le Dim 20 Mar 2011 - 17:22

Si je sors des madeleines, une clémentine et un yaourt pour le goûter, mon fils se gavera de madeleines, goûtera un peu de yaourt et n'aura plus aucune envie d'approcher la clémentine... Si je lui donne des quartiers de clémentine puis du yaourt et une madeleine ou deux, c'est moi qui décide, mais franchement, ça dépend de ce qu'on a à la maison. Le papa est tout sauf SV, donc mes placards sont plein de trucs...beurk. Je doute que mon fils d'un an et demi rectifie son équilibre par magie. L'obésité n'est pas une idée reçue, quand même, je ne fais pas confiance au corps pour juger de ce qu'il a besoin, parce qu'il est dirigé par l'esprit, qui se souvient du plaisir gustatif d'une madeleine bien sucré et de l'acidité de ladite clémentine...
Je pige le concept, ceci dit, mais j'imagine que c'est valable sur une base alimentaire saine. Non?
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Dim 20 Mar 2011 - 18:04

sapiens a écrit:Je pige le concept, ceci dit, mais j'imagine que c'est valable sur une base alimentaire saine. Non?




Oui. scratch
Tout dépend de ce que tu appelles une alimentation saine.
Par exemple, à la maison, les enfants ont été élevés avec à chaque repas,
féculents et légumes (crus ou cuits). Un peu de protéines animales le midi.
Soupe de légumes le soir, l'hiver. Laitages et/ou fruits en dessert.
Ça, c'est ce qu'il y a sur la table, ce qui est à leur disposition, ce que
leurs parents consomment. Je suppose que c'est ce que tu appelles une base
alimentaire saine.
Seulement, tout est sur la table et ils ne prennent que ce qu'ils veulent.
C'est ce que je voulais dire lorsque je précisais qu’ils mangent ce qu'il y a
dans l'assiette. L'idée, c'est :"Ce midi, j'ai préparé ça, ça et ça. Si ça
ne te conviens pas, je ne préparerai rien d'autre". Maintenant qu'ils sont
plus grands, il n'est pas rare que, si le menu ne leur convient pas, il se
fasse des pâtes et un steak. Ça ne me pose aucun problème. Et à eux non plus,
puisqu'ils sont minces, sont en excellente santé.

Bon. Seulement, il arrive tout de même qu'on se fasse des soirées mac-Do, sandwich
nuté, ou frites-saucisses (à la baraque à frites n'est-ce pas), le tout arrosé
de coca. Ce serait hypocrite de dire que ce genre de repas est exceptionnel à
la maison. J'assume!

En fait, je me suis rendue compte que la partie était gagnée avec mes gamins,
lorsque il y a une petite dizaine d'année, au cour d'un séjour en vacances dans
un hôtel tout inclus, j'ai croisé mes gamins qui déjeunaient avec leurs copains
du club enfant. J'ai jeté un œil aux assiettes. Je me suis aperçue qu'ils s'en
sortaient très bien, et en tout cas mieux que leurs copains. Copains qui ne
comprenaient pas pourquoi ils étaient allés chercher des crudités et des
brocolis plutôt que des frites comme tout le monde.

avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 19:50

grenouille > Ah, ok, je comprends mieux ce que tu voulais dire en parlant d'instinct vs culture.
C'est clair (enfin je pense) que pour un enfant qui mange la plupart du temps en dehors de la sphère familiale avec des gens qui ne lui font pas confiance / qui ne lui présentent pas un choix sain, il ne suffira sans doute pas de 3 ou 4 repas par semaine dans une ambiance "zermati" pour qu'il reste connecté à son ressenti.
Pour ma part, je constate que mon fils qui est gardé 2 jours par semaine par ses grands-parents se débrouille pas trop mal. Je sais que mes parents n'ont pas du tout la même notion de l'alimentation que moi, et qu'il mange pas mal de cochonneries chez eux (gâteaux industriels et cie). Je constate que lorsque je le récupère il va plutôt me demander des tranches de pommes séchées que des gâteaux pour le goûter.
Bref, j'ai l'impression qu'il est ravi de s'empiffrer parfois de madeleines au chocolat chez ses grands-parents (j'ai d'ailleurs dit à ma mère de lui en donner autant qu'il voulait, elle avait tendance à le limiter avant), et qu'à la maison il se régule tout seul. Il ne va pas du tout être en demande de sucré les 2 premiers jours, en général.


Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par slcamille le Dim 20 Mar 2011 - 19:57

bonjour, je ne connais pas la methode zermati, mais lorsque j'ai arreté de fumer, j'ai pris 10 kg d'un coup.
la perspective de me priver pour maigrir, non merci!
du coup je mangeais tout ce que je voulais,mais par exemple, si j'avais envie d'un dessert gourmand, et bien en fait je me faisais un repas avec...bizzarrement, je n'en mangeais plus pendant un moment apres ca!
comme quoi en suivant mes envies, meme de gourmandise...j'ai perdu mes 10 kg en 4 mois!
depuis j'ai garde cette manière de faire, et c'est bizzarre, mais il y a des moment, ou j'ai de grosses envies de sucré, ou encore de salé...je pense que mon corps sait tres bien me guider, il suffit de l'ecouter!

slcamille

Age : 36
Localisation : idf
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 20:02

Je connais pas du tout Zermati, mais ça ressemble à l'approche Montessori pour la nourriture, non ? Laisser les enfants manger ce qu'ils veulent, quand ils veulent et dans les quantités qu'ils veulent... par contre dans l'approche Montessori, le boulot des parents est de mettre à disposition des aliments tous bons pour la santé. Ca fait écho avec certains des questionnements de ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Dim 20 Mar 2011 - 20:43

Enfin de toutes façon ce n'est que mon avis, ça ne m'empêcherait pas lire Zermati pour la curiosité. Quel livre vous a plu ?

J'avais pas vu ça. J'ai lu "Maigrir sans régime", que je trouve très bien même si le titre n'est pas super adapté à mon avis.

magnierc > oui, c'est pas mal le même esprit que Montessori, d'ailleurs j'y pensais en postant un peu plus haut sur la diversification menée par le bébé, puisque en fait ça revient à détecter la période sensible concernant l'alimentation solide, et à donner à l'enfant tout ce dont il a besoin à ce moment-là. Donc c'est effectivement très montessorien.
Après, les aliments tous bons pour la santé, c'est quoi ? Si ce sont des produits le moins pollués possible (exit les colorants, les additifs, les pesticides, les conservateurs et cie), je suis bien d'accord. Si c'est par exemple d'éviter à tout prix les gâteaux maison (qui sont pleins de bonnes choses en fait, surtout quand les ingrédients sont bio) et de ne présenter que des fruits et légumes, je le suis déjà moins, car là on tombe dans la diabolisation d'une catégorie d'aliments, ce qui va forcément entraîner un intérêt accru (et artificiel) envers l'interdit.

J'ai fait des madeleines, cet aprem, pour aller avec mon loustic jouer chez une voisine qui a un fils un peu plus jeune que lui. Il en a mangé 1 et demie en 3 heures (tout en les trouvant très bonnes). Et en rentrant il m'a demandé du pain.
Hier, j'avais fait (enfin, il m'avait bien aidé) des muffins pour distribuer à la ludothèque, il a aimé mais n'en a mangé que 3 bouchées. Il avait faim quand on est rentré, mais a attendu d'être à la maison (trajet de 20 minutes) pour prendre un tranche de pain aux fruits secs.
Avant-hier, j'avais mis des tranches de pommes séchées dans une boîte que j'ai prise quand on est allés chercher son père à la gare, il a vidé la boîte et en a redemandé au retour.


Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Dim 20 Mar 2011 - 23:44

Ben QUE des fruits et des légumes, c'est pas non plus une alimentation équilibrée...
Mais le travers habituel ne va pas exactement dans ce sens là, cela dit. La psychose "diète diététique" existe, mais je ne crois pas qu'elle soit représentative des défauts les plus courants.

En tout cas,si
le boulot des parents est de mettre à disposition des aliments tous bons pour la santé
, alors oui, je comprends beaucoup mieux la démarche. Même si je pense que ça ne dispense pas d'apprendre quelques notions utiles, de type pourquoi le bio, les fibres, la vitamine c, le fer, les omégas 3, les anti-oxydants et j'en passe... Mais bon, ça ce n'est plus le niveau bébé, c'est vrai que c'est pour après !

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par floriali le Lun 21 Mar 2011 - 10:02

Bon là aussi je comprends mieux, méthode Zermati oui mais en mettant des aliments bons pour la santé à la disposition de l'enfant, là c'est plus clair Smile

Zermati je tente de l'appliquer à moi même mais j'ai un vrai problème, je pense que je cherche à me faire du mal avec la nourriture...
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Ven 15 Avr 2011 - 18:48

j'ai lu en très grande diagonale, pas trop le temps ces temps ci Wink

Ici je suis aussi adepte des principes définis par le GROS (lien donné plus haut créé par Zermati et d'autre). Et ça se passe très bien pour les enfants.

Mon rôle consiste à leur mettre à disposition des aliments variés (y compris des bonbons, des gâteaux ou je ne sais quoi) et à les mettre en condition de vraiment manger.

Ici, les enfants peuvent manger ce qu'ils veulent du repas proposé et laissé ce qu'ils veulent, ils peuvent manger entre les repas sans règle de bien/mal etc.

Les règles que nous avons mis pour la nourriture :
- pas de bonbons après le repas du soir (pour les caries et non pas pour la nutrition)
et la plus importante :
- on mange assis, en pensant à manger et sans faire autre chose (pas de TV, de jeux ...)

C'est complètement indispensable pour que la régulation naturelle fonctionne. Quand les enfants mangent quelque chose de nouveau, en particulier si c'est un aliment riche, on discute du goût, de la texture etc ... de façon à ce qu'ils le goutent vraiment, le dégustent (et non l'avalent). C'est indispensable pour le corps "analyse" l'aliment et donne les signes appropriés pour dire stop ou encore.

Résultat : nickel. J'ai des enfants qui mangent globalement équilibrés, sans y être forcé du tout et j'ai pu observé des signes positifs :

mon ainée a eu des soucis au rein : le docteur a conseillé de limiter les laitages => c'était déjà spontanément !!
ma seconde est capable de s'arrêter au milieu d'une crème au chocolat ou d'un gâteau car elle n'a plus faim. Elle range l'autre moitié "pour demain, quand j'aurais faim" !!

bref, je fais partie des convaincues Wink Je voulais juste amener mon témoignage en ce sens du coup
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Sam 16 Avr 2011 - 14:43

je suis d'accord avec tout ce que tu as dit.

Domarie a écrit: on mange assis, en pensant à manger et sans faire autre chose (pas de TV, de jeux ...)
Je n'avais pas pensé à ça. Mais à la réflexion, c'est vraiment là que se trouve la clé du problème.

Ceci dit, à la maison, on fonctionnait déjà comme cela: on mange assis ( pour éviter les fausses routes) et dans la cuisine ( pour ne pas salir partout). Ce qui dans les faits revient au même.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Sam 16 Avr 2011 - 15:38

Je crois que des expériences ont montré que quand on mange en lisant un livre ou en regardant la télé ou l'ordi, on mange en moyenne 1/3 de plus que lorsqu'on mange en ne faisant rien d'autre.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Dim 17 Avr 2011 - 13:56

tout à fait d'accord avec vous Wink

D'ailleurs, quand les enfants demandent à grignoter entre les repas et qu'on répond "ok mais tu manges assis à table" une fois sur 2, ça se transforme en "non je préfère jouer" Very Happy et la fois où ils acceptent, c'est qu'ils en avaient vraiment besoin Wink

Une autre chose aussi : refuser de donner à manger juste avant le repas "car tu n'auras plus faim à table" me semble un vrai paradoxe : tant mieux si après avoir mangé un bout de pain avant le repas, l'enfant mange moins de pâtes !! Ça prouve qu'il est bien régulé. Et le faire attendre le met dans un état désagréable et risque fort de lui donner envie de manger plus à l'avance pour éviter de ressentir cela !

Seule la possibilité de manger quand je veux, ce que je veux, me rend libre de ne pas manger !

Mais parfois, c'est agaçant quand on n'a pas l'habitude. Par exemple, hier ma petite était en train de manger, lentement comme d'habitude. Je lui demande si elle en reprendra après pour savoir si je peux tout distribuer ou si je dois lui en garder ... et bien elle me répond : je ne sais pas. Forcément, elle ne saura qu'après avoir avalé sa dernière bouchée ce qui est agaçant car on doit ... l'attendre lol. Mais d'un autre coté, c'est tellement logique ! et je fais tout pour préserver cette capacité chez elle
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Dim 17 Avr 2011 - 16:03

Une autre chose aussi : refuser de donner à manger juste avant le repas "car tu n'auras plus faim à table" me semble un vrai paradoxe : tant mieux si après avoir mangé un bout de pain avant le repas, l'enfant mange moins de pâtes !! Ça prouve qu'il est bien régulé

Alors ça, chez moi on ne pourrait pas faire autrement de toutes façons : si on ne donne pas quelque chose au moment ou miss a faim, après elle est tellement énervée qu'elle ne mange plus !Very Happy

Mais par contre, c'est là qu'il devient intéressant d'avoir des réflexes rapides au niveau des aliments me semble-t-il : le bout de pain est le plus facile, mais un demi-avocat marche tout aussi bien, une tomate, un fruit, voire un champignon cru... Et au passage j'ai remarqué qu'autant ces aliments "bien préparés dans une assiette", et à fortiori cuits, ne la passionnent pas plus que ça, autant quand je les lui donne "brut de pomme" ça l'intéresse... Je me suis presque demandée si ça n'était pas instinctif, un mouvement crudivore naturel ...

Veiller à laisser l'enfant "ne pas finir s'il le souhaite", je trouve effectivement très important. C'est un des défauts de notre éducation où il fallait finir son assiette, et c'est clairement un tort dans notre société d'abondance.

Maintenant encore une fois, je pense qu'on ne peut pas laisser l'enfant manger ce qu'il veut quand il veut si on ne lui propose que des chips et des glaces...

Très bon en tout cas le fait de ne manger qu'à table. Chez moi aussi on est assez là-dessus, mais je le retiens en tant que principe, ça pourra servir plus tard. Wink

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Lun 18 Avr 2011 - 13:38

si tu proposes que des chips et des glaces, même si tu l'obliges à manger la quantité que tu décides, quand tu décides, ça risque de ne pas être génial quand même désolée, j'ai pas résisté Wink Laughing

sinon sur qu'un demi avocat ou autre avant le repas plutôt que du pain, ça va aussi mais j'ai plus souvent du pain qu'autre chose de dispo Laughing

J'ai pensé à une autre règle que nous avons et qui est importante pour les laisser vraiment libres : si elles ne finissent pas leurs assiettes, leur yaourt, leur gâteau .... on leur demande si elles veulent garder le reste pour demain et si oui : on le garde !
Essentiel aussi, Zermati en parle très bien : il dit qu'une des raison pour lesquelles les mangeurs dérégulés mangent "tout, tout de suite" c'est qu'ils sont sur de le manger et que demain ils ne sont pas surs de pouvoir le faire (entre autres car demain ils commencent le régime pour de bon...).
De même si on replace dans le cadre des enfants : je laisse un bout de mon gâteau car j'ai plus faim. Le lendemain, je veux finir mon gâteau ... mince maman l'a mangé ! Et bien du coup, la fois d'après je le mangerais en entier même si plus faim, au moins je pourrais l'avoir en entier !

Testé ici : ma belle mère a fini une crème au chocolat commencé et laissé pour demain par ma fille (qui avait dit qu'elle le laissait pour demain mais ma belle mère ne l'a pas prise au mot). Le lendemain : grosse crise !!! Et quand il y a ma belle mère chez nous, soit elle finit tout soit elle insiste ++++ pour qu'on lui garde pour le lendemain Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Mar 19 Avr 2011 - 13:06

i tu proposes que des chips et des glaces, même si tu l'obliges à manger la quantité que tu décides, quand tu décides, ça risque de ne pas être génial quand même désolée, j'ai pas résisté
Soit pas désolée, je suis entièrement d'accord. Wink
Je pense juste que Zermati, c'est bien SI on a déjà quelques notions élémentaires de nutrition quand même, et c'est tout. mais les notions élémentaires de nutrition sont utiles tout le temps.

Sinon, super idée le gâteau entamé (ou autre) à garder pour le lendemain ! Je ne sais pas si ça peux marcher tout de suite avec ma deuzans (j'essairai), mais je garde pour plus tard, car oui, c'est un bon truc pour envisager les aliments avec sérénité.

Sinon bien sûr, moi aussi c'est le pain que j'ai le plus facilement sous le coude... mais quand j'ai du légume cru, j'aime bien proposer parce que j'ai eu la surprise de constater que c'était accepté avec beaucoup de plaisir.

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Mar 19 Avr 2011 - 13:23

je ne sais pas s'il faut des principes de nutrition pour appliquer les principes proposés par Zermati et cie Wink

Si tu vas au bout de leur démarche, si tu ne manges que des chips, mais en conscience, en écoutant ta faim, tes appétits spécifiques etc ... et bien tu devrais avoir envie de haricots verts non ?

Donc pour appliquer ces principes aux enfants, je dirais plutôt qu'il faut leur proposer des aliments variés (et savoir les manger et les cuisiner) plutôt que d'avoir des connaissances en nutrition, non tu ne crois pas ?
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Mar 19 Avr 2011 - 14:08

Si tu vas au bout de leur démarche, si tu ne manges que des chips, mais en conscience, en écoutant ta faim, tes appétits spécifiques etc ... et bien tu devrais avoir envie de haricots verts non ?

Oui et non. Je pense qu'à ce moment-là tu as envie de haricots verts parce que tu as appris à manger des haricots verts. Pour ma part je n'ai pas pratiqué Zermati pendant mon enfance, j'en ai gardé une petite addiction au sucre, et rien à faire j'ai besoin de ma tête pour manger, et mon cas est presque irrécupérable d'autant que j'adore les questions de diététique ! Laughing

Donc ma fille bénéficiera peut-être d'un genre de "Zermati", mais avec une maman qui aime les questions de nutrition, et donc qui ne peut pas s'empêcher de lui proposer des abricots secs plutôt que des bonbons, des plats fait maisons plutôt que tout préparés etc... Rien à faire, nous sommes des êtres culturels.

Et à propos de culturel, là où je pense que Zermati a ses limites, c'est qu'on ne peut pas se débarrasser totalement de sa culture face à la bouffe, elle est trop vitale. Par exemple je suis musulmane : alors pour pratiquer Zermati il faut manger du porc, parce que mon envie physiologique naturelle est de manger de tout ? Je suis végétarienne : je n'ai plus le droit d'utiliser ma tête pour refuser de manger les animaux?

Le réserve que je mettrais se situe par là-dedans, en gros. Tous les petit trucs "zermatiens" pour apprendre à s'écouter sont intelligents très profitables pour tous. Mais dans le très vieux débat "Nature et Culture", j'ai tendance à penser qu'on ne se débarrasse pas de la culture comme ça, il faut bien faire avec.
Wink

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par madamepatate9 le Mar 19 Avr 2011 - 18:00

moi je mettrais bien un pavé dans la mare...
Bon, vous avez le droit de hurler hein!
en gros, je crois que je suis contre cette méthode, par principe.
Je m'explique, je côtoie des enfants tous les jours ou presque, et l'impact de l'éducation type zernati est épouvantable pour les enseignants .
En gros, si j'ai bien suivi, (si pas vous me le direz hein)l'intérêt de la méthode c'est de laisser l'enfant faire ses choix et sa propre expérience, afin de développer son instinct naturel
Le hic, c'est que ça donne au final des ados, puis des adultes assez incapables de s'adapter aux contraintes, aux règlements, à la vie en société . Si on n'impose aux enfants aucune contrainte, ou presque, on en fait assez généralement des égoïstes . Bon me faites pas dire ce que je n'ai pas dit hein, je ne prétend pas que vos enfants sont élevés sans contrainte, ni que ce seront tous d'affreux égocentriques, juste j'ai constaté dans mes cours que les enfants auxquels on laisse trop de choix, trop de libertés sont absolument ingérables, et finissent par être très malheureux, parce qu'incapables de s'adapter, et ils se font jeter par les autres qui les jugent bizarres...
avatar
madamepatate9

Localisation : 84
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Mar 19 Avr 2011 - 18:04

je suis bien d'accord que la culture est fondamentale dans l'acte de manger. Je l'ai d'ailleurs lu dans un des articles du site gros.org.

Le fait de manger n'est pas uniquement le fait d'éléments biologiques (la faim, l'envie spécifique de tel type d'aliment) mais aussi d'éléments décisionnels (décision de manger) qui eux dépendant aussi d’éléments liés à ton environnement : les aliments disponibles, ta culture, ta religion, tes habitudes, tes valeurs, le cadre social ....
Mais si tu sais être attentif à tes sensations alimentaires, tu pourras trouver une réponse à tes besoins biologiques (donnés par tes sensations) qui correspondent aussi aux autres facteurs et critères.

Si on reste sur les enfants vu que c'était le sujet, selon que l'habitude familiale sera de faire ou d'acheter des biscuits, si l'enfant ressent le besoin d'aliments riches il dira soit "si on faisait un gâteau ?" ou bien "si on allait acheter une boite de gâteau ?" mais sa sensation restera la même.

Idem pour le reste Wink

MadamePatate tu as posté pendant que je répondais à Grenouille, je te réponds dans un autre post en suivant Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Mar 19 Avr 2011 - 18:27

Par quel bout te répondre MadamePatate, c'est pas facile tu dis trop de choses

bon il y a la question éducative en général, je suis prête à en discuter mais il me semble que ça sort un peu du sujet initial qui est la question alimentaire. On peut appliquer les principes décrits par Zermati et cie tout en ayant une éducation sévère, classique et tout et tout pour tout le reste.
Donc je ne te réponds que pour la question alimentaire, si ta question est plus large, on pourrait faire un nouveau sujet ? Wink

Sur la question alimentaire, l'idée n'est pas de n'imposer aucune contrainte mais de ne pas imposer des contraintes qui vont faire perdre à l'enfant sa capacité naturelle de régulation alimentaire, en quantité et en qualité. La plupart des enfants sont élevés avec des contraintes alimentaires style :
- finir son assiette
- manger de tout (souvent à chaque repas)
- ne pas trop manger des "mauvais" aliments (ceux qui sont sensés faire grossir)
- ne pas manger en dehors des repas
- ne pas avoir de dessert si tu ne manges pas tes haricots
...

ces contraintes là en particulier, ce type de contrainte sont toxiques pour la fonction de régulation naturelle de l'organisme. Elles provoquent divers troubles qui aboutissent à pas mal de choses pas supers, dont l'obésité (mais pas seulement).

Ce sont donc ces contraintes là que nous ne posons pas à nos enfants. Cela ne veut pas dire qu'ils vivent sans aucune contrainte alimentaire.

Par exemple, chez moi, les contraintes liés au repas sont :
- manger assis à table, sans télé, sans jouer, sans lire ..
- manger en pensant à manger
- pouvoir expliquer ce qu'on ressent en mangeant, décrire l'aliment
- ne pas se lever avant la fin du repas
- manger ce qui est proposé au repas (c'est moi qui fait les menus) ou bien du pain (mais je ne fais pas de menu spécial)

j'en oublie peut-être. Il pourrait y avoir aussi selon les convictions des parents :
- respecter des règles alimentaires religieuses
- manger végétarien
etc ...

Par contre, les règles que j'ai donné en premier (finir l'assiette, ne pas avoir de dessert si pas mangé le reste ...) et bien, celles ci sont refusées.

Mes enfants peuvent donc ne pas finir leur assiette mais ne peuvent pas exiger que je leur prépare des pâtes car ils n'ont pas envie du riz que j'ai fait.

Une autre chose (qui va au delà de l'alimentaire) : ils peuvent choisir de ne pas manger un plat car j'ai décidé qu'ils le pouvaient, par principe et en amont du moment concerné. C'est complétement différent de ce qui arrive souvent : les parents veulent que les enfants fassent tel truc (finir l'assiette dans l'exemple), l'enfant refuse, le parent dit ok, non pas car il pense que c'est mieux mais parce ce qu'il n'a pas envie de contrarier son enfant. La différence est fondamentale et change tout je crois.
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Invité le Mar 19 Avr 2011 - 19:27

Je pense à ma propre enfance... En fait, mes parents n'ont jamais trouvé ça bien de forcer les enfants à finir leur assiette. Quand t'as plus faim, t'as plus faim. Et quand un truc passe pas, ça passe pas (même si c'est psychologique !). Mais on avait quand même des impératifs alimentaires un peu subtils :
1. Il y a des trucs "qui ne doivent pas se manger tout seul". Par exemple, si on mange des fruits de mer à la mayo, interdiction de manger la mayo toute seule. Idem avec la chantilly sur les fraises. Concrêtement, ça marche pas, on est juste tentés de mettre plus de chantilly sur les fraises...
2. Faut manger ça "parce que ça vient du jardin"... mouais, les topinambours du jardin ou pas, j'aime pas ça du tout...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Mar 19 Avr 2011 - 19:41

grenouille a écrit:Je pense juste que Zermati, c'est bien SI on a déjà quelques notions élémentaires de nutrition quand même, et c'est tout. mais les notions élémentaires de nutrition sont utiles tout le temps.




Vous allez dire que je me répète, mais de quelles notions
élémentaires de nutrition parles-tu grenouille?
Celles des années 50, 60, 70, 80, 90, 00, 10, 20....... Parce qu'au cas où vous
ne l'auriez pas encore compris, depuis que l'homme s'est mis à croire en ces
foutaises, il n'y a jamais eu autant de troubles du comportement alimentaire.
Depuis les années 50, il a été dit tout et son contraire. Alors peut-on avoir
la prétention en 2011 de connaitre LA vérité en ce qui concerne la meilleure
manière de se nourrir ? Pire, peut-on prendre la responsabilité de l'imposer à
notre progéniture?

Pour te répondre, madamepatate, je pense qu'effectivement une éducation
sans règle est catastrophique. Nous avons été, nous sommes mon mari et moi, des
parents assez sévères. Comme toi Domarie (Je suis d'ailleurs assez d'accord
avec ce que tu as écrit).

Mais ce qui me semble le plus important dans l'éducation des gamins, c'est leur
apprendre le Respect. Respect d'autrui, fondamental, mais également respect de
soit. Je ne pense pas qu'il puisse exister de respect d'autrui sans respect de
soit.

Le respect de soit, c'est aussi savoir reconnaitre quand on est fatigué, quand
on a froid, quand on n'a plus faim.........
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par madamepatate9 le Mar 19 Avr 2011 - 23:15

D'accord, vu comme ça c'est bien différent des phénomènes que je côtoie en permanence, et d'ailleurs ça ressemble assez à ce que j'ai fait avec mes enfants, me voici rassurée Very Happy
Juste pour l'anecdote, dialogue entendu en cours entre une mère et sa fille (4 ans la gamine ): "ma chérie, tu dois te décider, tu veux faire de la danse ou pas? Maman a ses activités épanouissantes, et tu dois avoir les tiennes, il faut que tu fasses des choses pour toi, sans maman!(pleurs de l'enfant, qui visiblement ne veut pas quitter sa mère, enceinte jusqu'aux yeux) Bon, je te laisse réfléchir, tu dois avoir ton espace de loisir à toi, je reviens écouter ta réponse dans 5 mn.."
...Je vous laisse imaginer comment s'est passé le cours de danse ensuite pour cette petite fille...
avatar
madamepatate9

Localisation : 84
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Mer 20 Avr 2011 - 0:07

Tout à fait d'accord avec toi Françoise sur les notions de nutritions qui sont fluctuantes Wink

Pour la sévérité avec les enfants, c'est un autre débat, il faudrait définir de quoi on parle etc ... Very Happy
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Mer 20 Avr 2011 - 1:30

Yep, et madamepatate, ce que tu nous racontes comme anecdote, je ne vois pas en quoi c'est comparable à Zermati...
Suspect

Et pour rebondir sur ce que tu disais plus haut :
l'intérêt de la méthode c'est de laisser l'enfant faire ses choix et sa propre expérience, afin de développer son instinct naturel

Non, pour moi, c'est l'inverse.
(attention, là on ne parle que de nourriture, hein, Zermati ça ne concerne que ça et en aucun cas le reste de l'éducation)
C'est de laisser l'enfant SUIVRE son instinct naturel qui existe dès le départ (son corps sait ce dont il a besoin et lui envoie des signaux), ce qui entraîne le laisser faire ses choix en terme de que manger et en quelle quantité.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Mer 20 Avr 2011 - 9:52

déjà, j'ai un problème avec le titre:Manger ce qu'on veut......Zermati pour les enfants.

Les personnes qui ont lu ce qu'a écrit Zermati savent qu'il ne préconise pas de manger ce que l'on veut. Mais alors pas du tout! Il préconise de manger ce dont on a besoin. Il y a là une nuance que beaucoup ne comprennent pas. Les enfants ont plus de facilité à la comprendre. Enfin ceux à qui on n'a pas encore pris la tête avec des " notions élémentaires de diététique". Wink
Pour les adultes, c'est un long chemin pour renouer avec ses vraies sensations. Les percevoir, les analyser, savoir se laisser guider par elles.

Contrairement à ce qui est dit plus haut, c'est une attitude qui ne se cantonne pas à la seule nourriture. Enfin, c'est mon avis. Mais en éducation, faire confiance à son enfant ne signifie pas lui laisser faire n'importe quoi. Comme je l'ai dit plus haut, la seule règle à appliquer c'est le respect. Laisser les enfants choisir, prendre des décisions, et surtout, surtout, les assumer. Ce, dès le plus jeune âge. Les sauvageons dont vous parlez ne rentrent pas dans cette catégorie : ils n'ont jamais eu à assumer leurs bêtises. Et c'est cela qui fait la différence.

Je vais prendre un exemple type et très courant: Les barrières pour empêcher les jeunes enfants d'aller dans les escaliers. Je n'en ai jamais utilisé. A partir du moment où l'enfant manifeste de l'intérêt pour cet endroit dangereux qu'est l'escalier, je lui ai appris à s'en servir. J'ai passé de long moment derrière le bébé à lui montrer comment se tenir, comment monter, et surtout comment descendre en sécurité. A lui expliquer qu'il y a un trou et qu'il peut tomber. Voire à le rattraper in extremis une fois qu'il se sent en difficulté. Et sans jamais les prendre dans les bras, sans jamais interdire d'y aller. J'ai élevé trois gamins, et je n'ai jamais eu de problèmes avec les escaliers. Alors c'est sur, ça demande beaucoup plus d'énergie et d'attention que de mettre une barrière. Mais c'est très instructif pour leur avenir.
J'ai agit de cette manière pour la nourriture, pour la discipline, pour leurs relations sociales..... pour tout.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Mer 20 Avr 2011 - 10:59

je réponds à françaoise en même temps qu'à domarie à partir de cette phrase :
selon que l'habitude familiale sera de faire ou d'acheter des biscuits, si l'enfant ressent le besoin d'aliments riches il dira soit "si on faisait un gâteau ?" ou bien "si on allait acheter une boite de gâteau ?" mais sa sensation restera la même

Justement, la sensation sera la même pour l'enfant, mais côté alimentaire ça risque de n'être pas franchement équivalent. Je suis bien d'accord Françoise que les connaissances nutritionnelles évoluent tout le temps, un coup c'est régime dunkan, protéiné (pfff Rolling Eyes ), régime crétois, okinawa, crudivore, paléolithique... et qu'on risque de nous pondre quelque chose d'autre dans les années suivantes. Mais pour résumer je dirais que l'enfant qui mange "zermati" dans une famille où l'alimentation est "normale", "équilibrée" en partant des recommandations ambiantes, en faisant ses courses à l'hyper du coin, et celui qui mange "zermati" dans une famille où on mange tout bio non transformé, il y aura forcément une différence au bout du compte. Même si je sais qu'en cherchant, on trouvera toujours une famille "bio" qui mange n'importe comment et une famille "hyper" qui mange mieux que la première.Laughing

Mais bon, ce sentiment est très personnel, vous pouvez ne pas être d'accord ! Very Happy

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Mélodie le Mer 20 Avr 2011 - 11:11

Oui, il y aura une différence. Mais entre l'enfant qui ne mange pas zermati dans une famille "normale" et celui qui ne mange pas zermati dans une famille "bio", il y aura aussi des différences. La question n'est pas là, pour moi. La question, c'est dans un contexte alimentaire donné, qu'est-ce qui est mieux : Zermati ou contrôle extérieur ? Et pour moi, la réponse est Zermati, quel que soit le contexte.

Françoise > J'applique également ces principes (qui sont d'ailleurs proches de l'approche Montessori) à bien d'autres choses que la nourriture. Mais il me semble que Zermati, lui, ne parle que de nourriture. D'où ce que je mettais plus haut, histoire de ne pas lui faire dire ce qu'il n'a pas dit, même si on trouve ça chouette et cohérent.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Mer 20 Avr 2011 - 11:13

Oui, je comprends bien et je crois même que nous sommes d'accord ! PT de rire

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Mer 20 Avr 2011 - 11:19

grenouille a écrit: Je suis bien d'accord Françoise que les
connaissances nutritionnelles évoluent tout le temps, un coup c'est
régime dunkan, protéiné (pfff Rolling Eyes
), régime crétois, okinawa, crudivore, paléolithique... et qu'on risque
de nous pondre quelque chose d'autre dans les années suivantes.

Non, là, tu confonds diététique et régimes à la mode. Rien à voir.
Moi, je te parle des recommandations dites sérieuses genre "5 fruits et
légumes par jour", "1.5 litre de boisson par jours" etc.......Ça, ce
sont celles du moment. Encore que les fruits et légumes, on est en train
d'en revenir.

grenouille a écrit:Mais pour résumer je dirais que l'enfant qui mange "zermati" dans une famille où l'alimentation est "normale", "équilibrée" en partant des recommandations ambiantes, en faisant ses courses à l'hyper du coin, et celui qui mange "zermati" dans une famille où on mange tout bio non transformé, il y aura forcément une différence au bout du compte. Même si je sais qu'en cherchant, on trouvera toujours une famille "bio" qui mange n'importe comment et une famille "hyper" qui mange mieux que la première.Laughing
Je ne suis pas d'accord avec la première phrase, mais entièrement d'accord avec la deuxième. En fait, si on considère que manger équilibré, c'est manger ce dont on a besoin, et donc envie ( si on a réussit à ce reconnecter avec ses sensations), tu vois bien que quelque soit le mode d'alimentation, on peut y arriver.

grenouille a écrit:Mais bon, ce sentiment est très personnel, vous pouvez ne pas être d'accord ! Very Happy
En fait, nos avis ne sont pas si éloignés que cela. Il faut juste que tu parviennes à prendre du recul vis à vis du discours diététiquement correct. Essaie de te procurer le fameux livre et tu comprendras.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Mer 20 Avr 2011 - 11:22

Mélodie a écrit:Françoise > J'applique également ces principes (qui sont d'ailleurs proches de l'approche Montessori) à bien d'autres choses que la nourriture. Mais il me semble que Zermati, lui, ne parle que de nourriture. D'où ce que je mettais plus haut, histoire de ne pas lui faire dire ce qu'il n'a pas dit, même si on trouve ça chouette et cohérent.

C'est vrai.
Je disais seulement ça pour ne pas trop sectoriser. Car pour moi, c'est un tout. Mais c'est vrai que Zermati n'aborde pas ce genre de sujet .
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par grenouille le Mer 20 Avr 2011 - 11:39

Dunkan et protéiné sont des régimes à la mode à la con.

Régime crétois, okinawa et paléolithique sont plus des type d'alimentation proposés par des nutritionnistes. Ce ne sont pas des recommandations officielles "de l'état" (avec lesquelles au passage on peut avoir quelque recul, mais bon ce n'est plus le sujet), mais ce sont des recommandations officielles quand même.

Et je parviens à prendre du recul sans problème, mais il faut juste admettre que c'est mon recul, pas forcément le tiens. Wink

Je vois bien ce que dis Zermati, et en lisant ce fil tu as dû voir que je trouve cela très intéressant.

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par -Françoise- le Mer 20 Avr 2011 - 12:30

grenouille a écrit:Et je parviens à prendre du recul sans problème, mais il faut juste admettre que c'est mon recul, pas forcément le tiens. Wink
Tu as raison. Encore qu'ici on parle surtout de l'avis de Zermati, sous forme de commentaires de ses livres.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Domarie le Mer 20 Avr 2011 - 13:39

d'accord avec Françoise et Grenouille Wink

Pour ma part, si je n'ai axé mon discours que sur l'alimentaire, c'est de ne pas faire de hors sujet Wink C'est donc juste car on discute sur un forum que j'ai "sectorisé" mon discours
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum