8e journée de la non-violence éducative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Sam 2 Avr 2011 - 0:30

Comme d'habitude, la journée de la non-violence éducative aura lieu le 30 avril.
C'est une journée organisée par la Maison de l'enfant, je copie le début de sa présentation :
La huitième édition de la Journée de la Non Violence Educative approche. Le 30 avril 2011, comme tous les 30 avril depuis 2004, nous vous proposons de nous retrouver entre parents, quelle que soit la forme du "rassemblement" pour réfléchir à ce que nous pouvons faire pour élever nos enfants sans coup, sans punition, sans menace et sans chantage.
C’est la huitième année que nous promouvons, coordonnons, accompagnons la journée de la non violence éducative en France. Vous savez que cette journée repose sur vos épaules de parents ou de militants au sein d’associations. Il est en effet question d’organiser le soutien des parents en matière de pose de limites respectueuses ce jour-là plus précisément, de planter des graines de réflexion.

La suite ici.

À noter que cette année, le site de la Maison de l'enfant proposera un texte par jour jusqu'au 30 avril, sur le thème de la pose de limites.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Patrick le Sam 2 Avr 2011 - 22:25

énorme chantier
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Mer 27 Avr 2011 - 16:01

N'est-ce pas ^^

Et voici la vidéo que lancera à l'occasion de cette journée la Fondation pour l'enfance.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Mer 27 Avr 2011 - 18:23

la vidéo est vraiment ... pff je sais pas comment dire, je la trouve bien quoi, mais bien c'est pas suffisant. Ça me laisse sans voix (positivement) !
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Mer 27 Avr 2011 - 20:32

Moi ce que j'aimerais beaucoup, c'est connaître la réaction de parents adeptes des claques et fessées.
J'ai peur que ce spot touche beaucoup les convaincus de la non-violence (y compris ceux qui dérapent) mais pas du tout ceux pour qui la claque et la fessée sont une méthode éducative. Notamment à cause du terme "battre".

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par nodame le Mer 27 Avr 2011 - 20:37

Ce que je trouve aussi c'est que la situation est assez excessive.
J'ai recu des fessées dans mon enfance mais ca ne serait jamais venu à l'esprit de mes parents de me mettre

1. une baffe aussi "forte"
2. me punir pour une situation pareille

donc je pense que ceux qui donnent une fessée de temps en temps parce qu'ils n'ont pas trouvé d'autres solutions et en cas de situation qu'ils estiment eux "extrême" ne seront pas touchés.



nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Invité le Mer 27 Avr 2011 - 21:57


à moins que ma mémoire me joue des tours, il me semble que la claque et la fessée aux enfants sont passées au rang des ''voies de fait'' dans le code criminel canadien il y a 2 ou 3 ans... j'ai pas un ordi assez performant pour faire une recherche

Je peux juste dire que de ce côté ci de l'atlantique ça ne s,est jamais pratiqué de manière aussi ouverte que ce que j'ai constaté en europe dans mes séjours des années 70, j'étais horrifiée, ça a été ma première vision de la famille française moyenne en débarquant à l'aéroport à Paris, une paire de claques à un enfant de 4 ou 5 ans qui pleurait fatigué exaspéré et tout le monde autour qui semble trouver ça banal, normal, pas de souci ! j'espère bien que ce phénomène culturel a disparu... dites-moi que oui !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Mer 27 Avr 2011 - 22:00

Mélodie a écrit:Moi ce que j'aimerais beaucoup, c'est connaître la réaction de parents adeptes des claques et fessées.
J'ai peur que ce spot touche beaucoup les convaincus de la non-violence (y compris ceux qui dérapent) mais pas du tout ceux pour qui la claque et la fessée sont une méthode éducative. Notamment à cause du terme "battre".

tout à fait d'accord Wink
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Mer 27 Avr 2011 - 22:02

oui louise elie je trouve que la situation que tu décris à l'aéroport n'est plus banale, mais elle reste possible malheureusement
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Mer 27 Avr 2011 - 23:42

Et largement.

Pour répondre à mes interrogations, sinon, il suffit d'aller lire les commentaires à ce spot sur 20minutes, c'est ici.

louise élie, si tu vas les lire, tu auras aussi ta réponse...

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2011 - 0:00

mon ordi pratique la SV... pas de dsl, pas de mémoires pas d'upgrade... je ne peux pas aller sur les sites lourds et je ne lis pas les vidéos... c'est un choix...
merci d'avoir répondu ... ce que j'en comprends c'est que c'est loin d'être remis en question
les occidentaux ( comparés aux amérindiens par exemple...) ont décidément mis en place des sociétés stressées qui expliquent voire ''justifient'' pour les moins responsables des actes aussi stupides et inutiles que de battre un enfant pour l'éduquer... pour le casser oui ! c'est à peu près tout ce que ça donne... et peut-être aussi un peuple qui n'est pas si heureux que ça dans l'ensemble.. mais là, je vais tomber dans les extrapolations et les projections... mais... la question est-elle posée au fait ? d'où vient cette manière de faire et quelles en sont les conséquences sur l,ensemble ? hm ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par nodame le Jeu 28 Avr 2011 - 0:10

A priori en tout cas l'Allemagne et la scandinavie (et surement d'autres pays) ont clairement interdit la violence éducative. Et pour ceux que je connais par ici c'est vraiment respecté, même si ils sont persuadés que ce n'est pas justifié. Mais bon je ne connais pas tous les Allemands non plus...

nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Jeu 28 Avr 2011 - 0:21

Pour le d'où ça vient et quelles sont les conséquences, je conseille vivement les livres d'Olivier Maurel, et notamment le "oui, la nature humaine est bonne !" (même si le titre n'est pas super approprié, d'ailleurs ce n'était pas celui d'origine mais son éditeur lui a fait changer).

Pour les commentaires, je dirais qu'à 80% c'est du "heureusement que j'ai reçu des baffes, merci papa merci maman, cette vidéo est débile, mettre une fessée à son enfant quand il a fait une grosse bêtise est justifiée, rien à voir avec ce qu'on nous montre ici".
(comme le disait nodame, en fait, la situation montrée est excessive)
Donc je dirais qu'en plus de ne pas être efficace, ce spot va en énerver plus d'un (sentiment qu'on les prend pour des cons).

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélanie D. le Jeu 28 Avr 2011 - 16:31

Triste réalité, les baffes se perdraient-elles ? Bof, je croise encore bien trop souvent des "familles" dans la rue ou les magasins qui n'hésitent pas à dégainer à la moindre petite faille des enfants.
"Non tu n'auras pas de nouveaux jouets, je t'en ai acheté un à 2€ tout à l'heure ça suffit" et hop une claque ou une fessée ...
*giffle* "à cause de toi tout le monde nous regarde, tu n'as pas honte ??"
"attends un peu qu'on rentre à la maison tu vas voir ce que tu mérites"
"je vais finir par prendre le martinet même pour venir faire les courses ! attention je vous préviens une fois pas deux"

Lamentable ... J'en ai toujours mal au coeur pour ces petits bouts qui souvent ne demande qu'à être écouté, câliné ...
Je ne savais pas que c'était typique des européens en revanche Shocked

Mélanie D.

Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Jeu 28 Avr 2011 - 19:37

Oh, y a nettement pire ailleurs qu'en Europe, hein... Dans le livre d'Olivier Maurel cité plus haut, il y a un tour du monde des violences éducatives, ça donne envie de

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par grenouille le Ven 29 Avr 2011 - 0:23

Je pense aussi qu'il y a pire qu'en Europe. Et il y avait pire ici même il y a juste un siècle je pense. Notre vision de l'enfance à tous part de très très loin.

Après tout je ne connais pas de gens autour de moi qui trouveraient normal de frapper leur enfant ainsi, en tout cas au moins devant les autres, preuve que ce n'est pas si "dans les moeurs européennes" que ça - ou en tout cas selon certaines catégories sociales.

Personnellement je ne suis pas ultra-sensibilisée à la non-violence éducative (j'ai comme nodame reçu quelques rares punitions corporelles qui ne m'ont pas franchement traumatisées, même si j'espère les éviter tout court à ma fille), mais j'ai trouvé le film touchant dans la réaction de la grand-mère à la mère, ça me semblait très compréhensible. Par contre pour la mère, la réaction semble aussi excessive... ou plutôt je me suis dit que le spot ne disait pas tout, qu'elle avait dû passer une journée spécialement pourrie, être à bout de nerfs ou je ne sais quoi... Twisted Evil

Enfin bref, on ne peut jamais rien expliquer en 30s !!! Very Happy

Par exemple, je comprends que l'on parte de la violence physique pour faire campagne, c'est le côté immergé de l'iceberg, mais quelque part la violence morale est pire, plus fréquente, et plus difficile à contrer (type les parents qui s'engueulent tout le temps, mettent les enfants au coeur du conflit....). D'où le fait que certains (comme moi) n'aient pas été traumatisés par une fessée ici ou là infligée par un parent perdant ses moyens, vu que pour le reste tout allait bien à la maison...Rolling Eyes

Mais évidemment je ne défends pas la fessée pour autant, hein ! Very Happy Je pense juste que dans une éducation globale, ce n'est pas toujours le plus symptomatique, même si c'est à combattre.

Et au passage, bon, les réactions au spot me semblent euh, bon... pas forcément représentatives de la plus grande partie des gens qui l'auront reçu ! Enfin j'espère... Rolling Eyes

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Ven 29 Avr 2011 - 12:52

grenouille je ne suis pas d'accord avec le fait de dire que la violence morale est pire que la violence physique que représente les fessées et autres châtiments corporels. Ça n'est ni pire ni mieux, les 2 violences ont des impacts forts et connus sur les enfants et sont à proscrire, totalement.
Le minimum d'impact des fessées étant le fait qu'à l'âge adulte on dise "ça n'est pas si grave" ou "il faut relativiser" ou etc Wink
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par grenouille le Ven 29 Avr 2011 - 16:32

Moui c'était mal dit. Je veux dire plutôt : il ne faut pas oublier qu'on peut être dans le zéro fessée et en plein dans la torture psychologique.

Et je dis juste que les rares fessées que j'ai reçues (je ne me souviens que de deux) ne m'ont pas traumatisée parce que j'avais une vie familiale épanouie pour le reste. Mais je ne dis pas que mes parents ont eu raison, je pense au contraire qu'ils auraient facilement pu s'en passer : effectivement, un simple aveu d'impuissance de leur part ce jour-là.

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Invité le Ven 29 Avr 2011 - 18:07


La ''violence psychologique'' marque de manière plus sournoise et profonde qu'une fessée sur un moment d'énervement dans une famille aimante
Elle est la manifestation du rejet, du deni, du mépris, ou quelque pathologie ou dysfonction familialle qui a des effets secondaires tout au long de l'existe4nce... et à l'âge adulte peut surgir un sentiment ou une crise innattedue dûe à cette violence invisible ... elle induit surtout un grave sentiment d'auto-culpabilisation, sans que la victime puisse exprimer sainement sa colère devant une claque, une punition ...

Les exemples de Mélanie ne sont pas non plus des modèles de respect des enfats... mais comme une autre l'adit, la relation des adultes avec l'enfance est tout aussi problématique que la relation des hommes envers la Terre ... la confusion, des symptômes complexes d'un manque de mturité total pourtant chez l'espèce qui se prétend supérieure !! mais qui ne sait pas reconnaître l'importance de l,enfance, qui écrase et qui casse dans l'oeuf les facultés naturlles, les dons, les talents pour les livrer en pâture au système ... euh ! sans vouloir reprocher quoi que ce soit à qui que ce soit, de manière générale, vous aurez peut-être aussi compris que dans la même foulée je suis contre les garderies dans la petite enfance ... comme les claques, elles sont une manifestation de l'incompétence humaine de prendre soin des enfants qu'on met au monde, pour mieux contribuer au système économique... j'ai beaucoup de mal avec ça... je sais, tout le monde a des factures à payer, j,en ai eu aussi ! mais je me suis débrouillée pour rester à la maison toute l,enfance de mon fils et travailler autrement, à partir de chez moi, et , je n'ai pas peur de dire les prochains mots - perçus comme péjoratifs et tabous dans le monde moderne - faire des sacrifices pour assumer mon rôle de mère dans les premières années ... devenu adulte, mon fils et moi on a pris des chemins séparés, et c'est dans l'ordre des choses selon moi ... l'amour a raison de tout, même des moments difficiles qu'il nous a été donné de vivre... et la fois où j'ai pété une coche et gifflé mon fils, je lui ai demandé pardon

Le comportement adulte généralisé de l,espèce est de considérer que les enfants sont inférieurs à l'adulte... c'est absolument le contraire !!!!

lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Ven 29 Avr 2011 - 18:41

louise élie a écrit:
La ''violence psychologique'' marque de manière plus sournoise et profonde qu'une fessée sur un moment d'énervement dans une famille aimante

surement oui.

on pourrait dire aussi "la violence physique ordinaire quotidienne marque de manière plus profonde et traumatique qu'une remarque humiliante dans un moment d'énervement dans une famille aimante" ... non ?

Vraiment pour moi les 2 choses sont sur le même plan, on ne peut pas mettre des degrés dans les "types" d'irrespect et de blessure des enfants.

Elle est la manifestation du rejet, du deni, du mépris, ou quelque pathologie ou dysfonction familialle qui a des effets secondaires tout au long de l'existe4nce... et à l'âge adulte peut surgir un sentiment ou une crise innattedue dûe à cette violence invisible ... elle induit surtout un grave sentiment d'auto-culpabilisation, sans que la victime puisse exprimer sainement sa colère devant une claque, une punition ...

la victime de fessées "éducatives" ou de punition ne peut pas non plus exprimer sainement sa colère puisque ... c'est pour son bien ! C'est cela qui est pervers et toxique : on tape l'enfant, il a mal dans son corps (et dans son cœur) et on lui dit que c'est pour son bien, que c'est mérité, que c'est normal !! C'est extrêmement toxique.

et la fois où j'ai pété une coche et gifflé mon fils, je lui ai demandé pardon

moi aussi et ça change tout je pense ! Du coup, l'enfant peut exprimer son mal, sa colère. Cela lui permet de "guérir" de la fessée reçue et ne pas intégrer comme normale l'idée qu'on puisse faire mal pour le bien de l'autre.
De la même façon, quand/si je dérape au niveau des mots, je demande également pardon, pour les mêmes raisons.

Il me semble essentiel de demander pardon quand on n'arrive pas à retenir notre violence (physique ou psychologique) envers les enfants. Et bien sûr de ne pas se cacher derrière cette possibilité (de demander pardon) pour ne pas faire l'effort de faire sans violence.

Le comportement adulte généralisé de l,espèce est de considérer que les enfants sont inférieurs à l'adulte... c'est absolument le contraire !!!!

Je suis parfaitement d'accord que la pensée "habituelle" est de considérer les enfants comme inférieurs à l'adulte, et je pense aussi que c'est entièrement faux. (mais je ne dirais pas que c'est le contraire, pour moi adultes et enfants sont égaux et méritent tous 2 le même respect)
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Mélodie le Ven 29 Avr 2011 - 19:33

Tout à fait d'accord avec Domarie.

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par MesChersConciterriens le Ven 29 Avr 2011 - 23:01

Comme quoi cela crée toujours un malaise cette histoire de fessée.
J'ai du mal quand je vois un petit d'homme recevoir une fessée et tous les passants acquiescer du regard.
Nous sommes dans une société qui condamne le fait de battre son homme ou sa femme mais corriger un enfant c'est pour son bien.Au nom de quoi?Et sur une partie intime.

Je trouve la gifle terriblement humiliante.Injustifiée envers un enfant.Celles que j'ai donnée étaient toujours dû à un état d'épuisement .J'ai toujours demandé pardon et pris des dispositions pour me reposer.
Vive l'autorité qui roule les yeux et lève le ton mais pas la main.

MesChersConciterriens

Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Domarie le Dim 1 Mai 2011 - 13:23

une réaction à cette campagne ici

je suis peut être bizarre mais la violence de la réaction me rassure, ça montre que les consciences évoluent pour moi. Wink On ne se bat que contre ce qui nous fait peur ...

Mr Green
avatar
Domarie

Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8e journée de la non-violence éducative

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum