Faut-il toujours se soigner?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faut-il toujours se soigner?

Message par Gaeline le Mer 20 Avr 2011 - 11:10

Bonjour

Je vous transmets un lien vers un débat qui, je trouve, mériterait d'apparaître sur le forum de la SV

http://www.poule-pondeuse.fr/2009/11/30/faut-il-toujours-se-soigner/

Je vous encourage vivement (même si c'est un peu long) de lire l'intégralité du billet et les commentaires. L'article est déjà ancien mais je ne suis tombée dessus que récemment, et je l'ai trouvé particulièrement intéressant!

L'idée, c'est que la ruée vers des traitements "alternatifs" à l'effet de type "placebo" pourrait être finalement une façon de se compliquer à nouveau la vie plutôt que de la simplifier.

Quand un enfant se fait un classique "bobo", faut-il appliquer de l'arnica? ou tout simplement le consoler?

L'idée qui est derrière, ce serait d'accepter, dans le cas des petits tracas de santé "courants", qu'ils arrivent, qu'on les vit et qu'ils passent.

Sans toujours s'appuyer sur la gélule, la tisane, ou le remède de grand-mère miracle...

[Bon, je dis ça mais en ce moment-même, je suis en train de boire une tisane au thym pour soulager mon rhume... Plus facile à dire qu'à faire?]

Merci pour vos réponses.
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Emma le Mer 20 Avr 2011 - 11:37

Ce qui est sûr, c'est qu'il faut perdre le réflexe bobo-soin.
Je suis du genre à me farcir des migraines de fou, du genre qui peuvent clouer trois jour au lit dans le noir et le silence. J'ai suivi un traitement de cheval qui a fait empirer les choses. Maintenant, dès que ça pointe, si je suis chez moi, je file au lit avec un gant d'eau froide sur les yeux, si je suis au boulot, je vais faire tout ce qui ne concerne pas un écran, et si en plus mes collègues peuvent prendre en charge les clients pendant que je fais la partie manutention, c'est top.

Mes neveux-nièces ont tendance à réclamer un pansement dès qu'ils se font mal, même s'ils ne se sont que pincés, par exemple. Alors qu'il suffit de les consoler et de détourner leur attention.

Après il faut aussi tenir compte de la suspicion généralisée. Un gosse qui arrive à l'école avec des bleus, on va accuser les parents de le maltraiter alors qu'il fait ses expériences (c'est pas toujours le cas, il est parfois effectivement maltraité, c'est vrai). D'où, aussi, la réponse disproportionné des parents qui se ruent pour soigner, histoire de prouver que c'est pas leur faute, qu'ils sont de bons parents.
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Patrick le Mer 20 Avr 2011 - 13:05

Pour ma part, je me dit que passé 40 ans si quand on se lève on à mal nulle part, c'est qu'on est mort.
Pour 2011 j'ai du voir mon toubib une fois pour pouvoir allez bosser avec un sciatique.
Maintenant je ne me moque pas des gens à tendance hypocondriaque, je pense qu'il s'agit là d'un mal surement difficile à vivre
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par jojo le Mer 20 Avr 2011 - 13:27

Mieux vaut prévenir que guérir ! Donc avant de penser à se soigner, faire de la prévention. Bien sûr je ne parle pas des plaies et bosses de nos bambins qui font leurs expériences (j'avoue que j'ai pas dû bien grandir car j'ai des jambes de gosses : toujours pleines de bleus et de coupures... Very Happy d'ailleurs je ne fais rien, je laisse passer, j'ai fait çà aussi pour mes enfants qui, du coup, les pauvres se tournaient vers leur papa qui lui, les désinfectaient et leur mettaient un beau pansement... j'ai jamais cru çà utile sauf en quelques rares occasions)

Bref : je ne crois pas que passé 40 ans ce soit normal de se réveiller avec mal partout. Si on vit jusqu'à 80 ans, çà fait envisager 40 ans de douleurs, ben non alors !!

J'ai 55 ans et plus je vieillis moins j'ai de douleurs, en tous cas bien moins qu'à 40 ans. J'ai depuis l'enfance d'énormes problèmes de dos et longtemps l'ostéopathie m'a sauvée. Maintenant c'est qi-gong + taï-chi, tous les jours, 1/2 h. Je me sens tellement plus en forme à tous points de vue ! C'est aussi bain dérivatif presque tous les jours.

En revanche, je m'interroge sur la pertinence de tous les examens qu'on nous pousse à faire à partir d'un certain âge : mammographie, coloscopie, ostéodensiométrie, etc. Si je me sens bien et en forme, ce n'est peut-être pas la peine il me semble ?

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Twiggy le Mer 20 Avr 2011 - 13:53

jojo a écrit:En revanche, je m'interroge sur la pertinence de tous les examens qu'on nous pousse à faire à partir d'un certain âge : mammographie, coloscopie, ostéodensiométrie, etc. Si je me sens bien et en forme, ce n'est peut-être pas la peine il me semble ?

Je trouve que c'est une chance de pouvoir détecter un début de tumeur tant qu'il est encore temps. Mon père souffre d'un cancer colorectal et la détection a beaucoup tardé, malheureusement, quand on a compris de quoi il souffrait c'était déjà trop tard. Je l'ai vu hier, je sais qu'il souffre et qu'il reste peu de temps. Avec un test hemocultt, il aurait peut-être vécu cinq ou dix années confortables de plus, qui sait? et profité de ses petits fils.

Alors c'est ensuite du domaine philosophique, on va tous finir par mourir, comment faut-il le gérer, faut-il interférer, etc... La discussion est passionnante mais moi mon opinion est faite: je préviens par mon mode de vie, je ne me fais pas d'illusion sur la fatalité (mon père a LE cancer de la malbouffe, lui qui a toujours conspué la junk food, jamais mis les pieds dans un mc do et mangé frugalement) ou l'hérédité et quand on propose une surveillance préventive, j'affronte le truc sans faire l'autruche.

Après mes grossesses, ma thyroïde était à plat et a fabriqué des nodules. On s'en est aperçu et comme ma cousine au même âge avait eu un cancer thyroïdien, on me l'a enlevée totalement. Je ne trouve pas que c'était "trop", attendre et laisser faire la nature? prier pour que je puisse élever mes gosses encore un moment?

Les médecins se basent sur des stats, ok ils sont à la solde des labos mais je me fais confiance pour sentir quand on sort du bon sens. Un médecin conventionné qui me fait des contrôles sensés, j'accepte. Les margoulins sont assez occupés avec la bobologie de toute façon!

Quant à l'article initial il me fait penser que le gros du soin se fait d'abord par l'écoute et l'empathie. Un bon médecin sait faire cela.
Nous-mêmes, parents, le faisons d'instinct. J'ai guéri bien des bobos d'enfant par une gorgée d'eau à l'eau de fleur d'oranger!
Ca touche à un autre problème de notre société qui est la solitude et l'absence de lien. L'horreur de finir nos vies avec pour seule visite celle du médecin à qui on ne donne plus guère de moyens, d'ailleurs...
avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par TSD le Mer 20 Avr 2011 - 14:35

Patrick a écrit:Maintenant je ne me moque pas des gens à tendance hypocondriaque, je pense qu'il s'agit là d'un mal surement difficile à vivre

Attention à ne pas confondre les personnes qui ont tendance à se plaindre au moindre bobo, à la moindre petite douleur avec les véritables malades atteins d'hypocondrie : c'est une vraie maladie psychologique qu'il ne faut pas prendre à la légère et qui gâche la vie des malades et qui est très difficile à soigner.

Tout ce que je peux dire de tout ça c'est qu'étant une personne considérée comme malade (maladie auto immune neurologique : sclérose en plaques pour ne pas la nommer) c'est qu'il faut savoir doser entre allopathie et médecine douce et surtout trouver le bon généraliste et ça, c'est compliqué !!! J'ai eu ma 1ere poussée en 2007, j'ai été diagnostiquée en été 2008....... entre temps je faisais partie des gens toujours malades qui ne faisaient que se plaindre.....j'avais, malheureusement pour moi, des symptômes atypiques.... Jusqu'au jour où je suis tombée sur la perle rare qui a enfin trouvé la cause de mes maux : aujourd'hui elle me traite autant avec des traitements allopathiques que par l'homéopathie et la phytothérapie et depuis ma vie a été grandement facilitée !!!!

Donc oui il ne faut pas être effrayé au moindre bobo mais il faut savoir doser et aussi se faire confiance.
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par bluemyrtille le Mer 20 Avr 2011 - 21:04

Pour ma part, je me sens un peu prisonnière de tous ces remèdes même naturels, je trouve que c'est un vrai cercle vicieux. Ce que je n'ai pas envie de laisser tomber, c'est la cure de printemps et d'automne à la sève de boulot , ainsi que du mag,ésium ou du fer quand j'en ai besoin. Pour le reste, j'essaye de réduire.
J'essaye maintenant de me garder en bonne santé par l'alimentation (surtout une baisse de la consommation de sucre) et également par le Taï-chi. Dans les 2 cas, ça n'engraisse aucun labo.
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Gaeline le Mar 26 Avr 2011 - 13:59

Emma a écrit:Ce qui est sûr, c'est qu'il faut perdre le réflexe bobo-soin.
Je suis du genre à me farcir des migraines de fou, du genre qui peuvent clouer trois jour au lit dans le noir et le silence. J'ai suivi un traitement de cheval qui a fait empirer les choses. Maintenant, dès que ça pointe, si je suis chez moi, je file au lit avec un gant d'eau froide sur les yeux, si je suis au boulot, je vais faire tout ce qui ne concerne pas un écran, et si en plus mes collègues peuvent prendre en charge les clients pendant que je fais la partie manutention, c'est top.

Ton exemple correspond bien à ce que je voulais dire. Quand on n'est pas bien, adapter ses activités à l'état de son corps plutôt que de vouloir adapter son corps (en le bourrant de choses) à ce qu'on veut faire, voilà à mon avis une attitude qui devrait être plus fréquente.

Ce qui me chiffonne dans la volonté de vouloir absolument se guérir, c'est l'obsession du corps "parfait", ou vécu comme une "machine" (il est en "panne", donc on "répare").


Patrick a écrit:Pour ma part, je me dit que passé 40 ans si quand on se lève on à mal nulle part, c'est qu'on est mort.
Pour 2011 j'ai du voir mon toubib une fois pour pouvoir allez bosser avec un sciatique.
Maintenant je ne me moque pas des gens à tendance hypocondriaque, je pense qu'il s'agit là d'un mal surement difficile à vivre

J'ai 28 ans, donc peu de problèmes de santé ou de douleurs au quotidien pour l'instant. Pourquoi as-tu souhaité quand même te rendre au travail malgré ta sciatique?

jojo a écrit:Mieux vaut prévenir que guérir ! Donc avant de penser à se soigner, faire de la prévention. Bien sûr je ne parle pas des plaies et bosses de nos bambins qui font leurs expériences (j'avoue que j'ai pas dû bien grandir car j'ai des jambes de gosses : toujours pleines de bleus et de coupures... Very Happy d'ailleurs je ne fais rien, je laisse passer, j'ai fait çà aussi pour mes enfants qui, du coup, les pauvres se tournaient vers leur papa qui lui, les désinfectaient et leur mettaient un beau pansement... j'ai jamais cru çà utile sauf en quelques rares occasions)

Bref : je ne crois pas que passé 40 ans ce soit normal de se réveiller avec mal partout. Si on vit jusqu'à 80 ans, çà fait envisager 40 ans de douleurs, ben non alors !!

J'ai 55 ans et plus je vieillis moins j'ai de douleurs, en tous cas bien moins qu'à 40 ans. J'ai depuis l'enfance d'énormes problèmes de dos et longtemps l'ostéopathie m'a sauvée. Maintenant c'est qi-gong + taï-chi, tous les jours, 1/2 h. Je me sens tellement plus en forme à tous points de vue ! C'est aussi bain dérivatif presque tous les jours.

Je n'ai jamais eu l'occasion encore d'essayer l'ostéopathie. Je connais des gens chez qui ça a fait des merveilles, d'autres pour qui ça a été inefficace. Ce qui me gêne dans l'histoire, c'est que je ne comprends pas comment ça fonctionne. Il faudra que je me renseigne plus avant.

Twiggy a écrit:

Les médecins se basent sur des stats, ok ils sont à la solde des labos mais je me fais confiance pour sentir quand on sort du bon sens. Un médecin conventionné qui me fait des contrôles sensés, j'accepte. Les margoulins sont assez occupés avec la bobologie de toute façon!

Je suis d'accord avec toi concernant le dépistage, à condition que le dépistage en question soit utile (cf. le débat actuel entre généralistes et urologues concernant le dépistage du cancer de la prostate, celui concernant le dépistage de la trisomie 21 (tritest) durant la grossesse etc...)

Les médecins se basent sur les stats : ben non. Ou alors avec du retard. En France, la Pédiatrie a mis 2 ans avant de recommander le couchage des bébés sur le dos alors que les stats prouvaient que la position sur le ventre était plus dangereuse.
Pareil pour les séances de kiné lors des bronchiolites des bébés : apparemment, la France est un des seuls pays à recommander ce traitement alors que son efficacité (pas plus que son inefficacité d'ailleurs) n'a pas été prouvée par la médecine factuelle.

Je travaille dans une bibliothèque universitaire de médecine depuis 4 mois, et franchement, la façon dont les praticiens (mêmes chevronnés) s'informent et se mettent à jour m'effraie. Ils ont du mal à trouver le temps pour cela et quand ils le font, c'est en lisant la presse médicale qui, excepté quelques titres comme Prescrire, est subventionnée par les labos et censurée.

Leur formation initiale laisse également à désirer concernant la recherche d'une information à la source (indissociable d'une démarche critique), qui devient pourtant facile avec le développement d'internet!

Comme toi, je fais confiance à mon médecin, mais quand je "sens" qu'on sort du bon sens (cf. lorsque ma généraliste, pourtant très bien, m'a conseillé de donner du lait de croissance enrichi au sucre et à la vaniline pale à mon fils de 12 mois plutôt que du simple lait de vache), je fais des recherches complémentaires de mon côté et ce que je découvre souvent n'est pas joli joli...

Au final, j'ai l'impression que la médecine d'aujourd'hui est bien plus efficace pour traiter les maladies graves que pour les problèmes / questions du quotidien... Bref, comparer ma question sur l'alimentation de mon fils avec ton problème de thyroïde est sans doute infructueux.

Ce que tu dis pour conclure sur l'absence de liens est très juste. On retrouve dans les questions liées à la pratique médicale les mêmes inquiétudes et questionnements que pour de nombreux autres aspects de la "modernité"...

TSD a écrit:
Tout ce que je peux dire de tout ça c'est qu'étant une personne considérée comme malade (maladie auto immune neurologique : sclérose en plaques pour ne pas la nommer) c'est qu'il faut savoir doser entre allopathie et médecine douce et surtout trouver le bon généraliste et ça, c'est compliqué !!! J'ai eu ma 1ere poussée en 2007, j'ai été diagnostiquée en été 2008....... entre temps je faisais partie des gens toujours malades qui ne faisaient que se plaindre.....j'avais, malheureusement pour moi, des symptômes atypiques.... Jusqu'au jour où je suis tombée sur la perle rare qui a enfin trouvé la cause de mes maux : aujourd'hui elle me traite autant avec des traitements allopathiques que par l'homéopathie et la phytothérapie et depuis ma vie a été grandement facilitée !!!!

Donc oui il ne faut pas être effrayé au moindre bobo mais il faut savoir doser et aussi se faire confiance.

Merci TSD pour ton témoignage. Je suis désolée et émue d'apprendre ta maladie. Heureusement que tu as trouvé des traitements pour te faciliter la vie.

Je le redis, la comparaison ici avec les petits bobos et douleurs du quotidien est sans doute peu valable.

Mais j'ai une question (peut-être trop intime pour que tu veuilles bien y répondre ici) : as-tu souhaité en apprenant ta maladie "lever le pied" sur tes activités ou préfères-tu (avec l'aide des traitements qu'on te propose) continuer à vivre comme si tout allait bien?

Je connais mal la sclérose en plaques, j'ai donc du mal à me représenter les effets que cela peut avoir sur ton quotidien.

bluemyrtille a écrit:Pour ma part, je me sens un peu prisonnière de tous ces remèdes même naturels, je trouve que c'est un vrai cercle vicieux. Ce que je n'ai pas envie de laisser tomber, c'est la cure de printemps et d'automne à la sève de boulot , ainsi que du mag,ésium ou du fer quand j'en ai besoin. Pour le reste, j'essaye de réduire.
J'essaye maintenant de me garder en bonne santé par l'alimentation (surtout une baisse de la consommation de sucre) et également par le Taï-chi. Dans les 2 cas, ça n'engraisse aucun labo.

Merci pour ce témoignage! Pourquoi as-tu besoin de magnésium et de fer en plus? Ton alimentation ne suffit pas? Si je me souviens bien, pour le fer, il faut manger de temps en temps de la viande rouge ou des légumineuses, ainsi que de la vitamine C (fruits) pour faciliter son absorption. Le thé noir est à proscrire, car il empêche la bonne assimilation du fer.

En tout cas, merci pour vos réponses et désolée pour ce pavé...
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par floriali le Mar 26 Avr 2011 - 18:22

Cette question je me la pose souvent...
Je devrais me faire enlever un grain de beauté,aller chez l'ophtalmo, trouver un bon neurologue, refaire une mammo... faire des détartrages plus souvent..je traine je traine...Force est de constater que parfois je n'en puis plus de passer autant de temps à me soigner. J'accepte de ne pas pouvoir tout faire ; quand j'ai l'énergie et le courage je fais sinon eh bien tant pis ça attendra !!!
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par bluemyrtille le Mar 26 Avr 2011 - 20:12

Gaeline a écrit:
bluemyrtille a écrit:Pour ma part, je me sens un peu prisonnière de tous ces remèdes même naturels, je trouve que c'est un vrai cercle vicieux. Ce que je n'ai pas envie de laisser tomber, c'est la cure de printemps et d'automne à la sève de boulot , ainsi que du mag,ésium ou du fer quand j'en ai besoin. Pour le reste, j'essaye de réduire.
J'essaye maintenant de me garder en bonne santé par l'alimentation (surtout une baisse de la consommation de sucre) et également par le Taï-chi. Dans les 2 cas, ça n'engraisse aucun labo.

Merci pour ce témoignage! Pourquoi as-tu besoin de magnésium et de fer en plus? Ton alimentation ne suffit pas? Si je me souviens bien, pour le fer, il faut manger de temps en temps de la viande rouge ou des légumineuses, ainsi que de la vitamine C (fruits) pour faciliter son absorption. Le thé noir est à proscrire, car il empêche la bonne assimilation du fer.

En tout cas, merci pour vos réponses et désolée pour ce pavé...

Je ne sais pas pourquoi mais j'assimile mal le fer, je ne suis pourtant pas végétarienne.
Pour le magnésium, je stresse parfois trop et je pense que c'est ça qui créé un besoin supplémentaire. Je me laisse guider par mes symptômes.
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par TSD le Mer 27 Avr 2011 - 21:58

Les végétariens n'assimilent pas mal le fer, ils ne sont pas différents des autres. Il s'agit juste d'ajuster convenablement son alimentation. Enfin il y a des sujets sur le végétarisme sur le forum, je vais éviter le HS mais je tenais à le préciser quand même :-)

En ce qui concerne ma maladie je n'ai pas tant de souci que ça. Enfin je m'y suis faite et il n'y a pas d'évolution depuis un bon moment maintenant. Le plus dur à gérer est la fatigue, je me fatigue très vite et j'ai besoin de beaucoup de sommeil et de calme, donc je ne travaille pas à temps complet (mais je ne veux pas faire de dossier d'invalidité pour le moment même si je pourrais surement être bénéficiaire d'un complément d'aide sociale mais je n'en veux pas). C'est également pour ça que nous quittons le Nord, mon état s'améliore toujours dés qu'on part à la montagne, même quelques jours.

En ce qui concerne les médicaments justement, on vient de retirer du marché le seul antidouleur de 2nde catégorie qui me soulageait. J'en consomme peu mais quand j'en prends c'est que j'en ai besoin... Il n'y avait aucune raison à ce qu'il soit retiré, à part des questions de gros sous.... Les personnes qui ont décidé ça ne connaissent pas la douleur !
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Domarie le Mer 27 Avr 2011 - 22:05

TSD c'est HS mais est-ce que tu connais le régime kousmine ou seignalet ? je connais plusieurs personnes avec le même type de maladie que toi que ça a aidé Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Emma le Jeu 28 Avr 2011 - 7:45

Ces régimes-là sont des saletés qui amènent plein de carences de toutes sortes, et sont dangereux... Méfiance !
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Cerise le Jeu 28 Avr 2011 - 8:07

Shocked
je connais des personnes qui ne seraient pas du tout d'accord avec toi et qui se portent bien mieux depuis l'adoption de ces régimes.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par bluemyrtille le Jeu 28 Avr 2011 - 8:30

TSD a écrit:Les végétariens n'assimilent pas mal le fer, ils ne sont pas différents des autres. Il s'agit juste d'ajuster convenablement son alimentation. Enfin il y a des sujets sur le végétarisme sur le forum, je vais éviter le HS mais je tenais à le préciser quand même :-)

Oui, je me sius mal exprimée...je voulais seulement dire que je mangeais régulièrement de la viande, supposée riche en fer, et que ça ne m'empêche pas les carences.
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par bluemyrtille le Jeu 28 Avr 2011 - 8:36

Domarie a écrit:TSD c'est HS mais est-ce que tu connais le régime kousmine ou seignalet ? je connais plusieurs personnes avec le même type de maladie que toi que ça a aidé Wink

Je connais également une personne qui a également une SEP et qui se sent mieux avec le régime Seignalet.
Après pour les carences que ça pourrait apporter, je ne sais pas. C'est sur qu'il doit falloir faire très attention et passer beaucoup de temps à la cuisine et à lire les étiquettes !
Je pense que c'est de toute façon très personnel et qu'il faut être encore plus que d'habitude à l'écoute de son corps.
En tout cas bon courage TSD
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par TSD le Jeu 28 Avr 2011 - 9:41

Je n'aime pas les régimes contraignants, moi je mange quand j'ai faim et selon les envies, c'est tout. (sauf pour la viande mais là c'est par conviction)
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Lolly le Jeu 28 Avr 2011 - 13:12

Emma, je ne suis pas d'accord avec toi. les méthodes Kousmine et Seignalet ne sont pas des régimes à proprement parler, mais participent plutôt de l'alimentation hypotoxique. Ils ne provoquent aucune carence, bien au contraire, et dans le cas de maladies inflammatoires, dégénératives, et/ou auto-immunes peuvent apporter une réelle amélioration des conditions de vie.

Au passage, le fameux Miam-ô-Fruit de France Guillain dont il a été abondamment question dans la rubrique bains dérivatifs (qui m'a permis de découvrir ce forum, d'ailleurs), n'est rien d'autre qu'une variante de la crème Budwig du Dr Kousmine.

Le hic, parce que forcément, il y a un hic, c'est que par rapport à une alimentation "classique", c'est un changement radical dans la façon de s'alimenter, et cela génère des contraintes pas forcément simples à gérer, surtout quand on a déjà à gérer un traitement médical au quotidien...

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2011 - 18:22

Puisque le titre est une question je vais y répondre selon moi ! Cool

Oui, il faut toujours se soigner soi-mêmechaque fois que l'on peut, être son propre médecin, et pour nos proches aussi, à partir d'une pharmacie familiale de base qui peut soigner de la piqûre d'insecte à la micro-chirurgie en passant par l,entorse sévère et l'abcès dentaire ...

Je ne fréquente plus les cabinets de professionnels de la médecine, je suis très extrémiste de ce point de vue ... pourtant, avec une spinabifida sur L5, 7 vertèbres arthrosées, une mâchoire disloquée, une commotion cérébrale et un acident crânien à l'âge de 2 ans, selon la médecine classique je devrais être en chaise roulante depuis au moins 15 ans ... Laughing et je ne prends et n'ai jamais pris aucun médicament industriel anti-inflammatoire ou anti-douleur... je m'endure comme je suis, je m'étudie, je me soigne, quelques herbes, quelques geloules, parfois une cure, comme en ce moment, cure de bouleau et silicium végétal, et j'évolue , physiquement ET spirituellement en raison de ma condition ...

Il faut surtout tenter de prévenir le pire par une alimentation intelligente dont la base est d'être alcaline à 80% ( fruits, légumes, huiles végétales, noix ) et acide à 20% ( viandes, pains, laitages) ... et par la pratique d'exercices sensoriels intelligents et utiles pour rester connectées à soi et à la Terre... jardinage, ceuillette sauvage, entretien d'un boisé, ménage d'un parc public, corvée en bord de mer ou de rivière ... régulièrement

Je vais peut-être dire une bêtise, je sais pas, je n'ai pas consulté, mais je crois avoir reconstruit mon foie ... après une intervention chirurgicale obligée il y a 5 ans ( une amie m'a fait entrée de force à l'hopital pour une soi disant appendicite aigüe...) j'ai été très malade, complètement anéantie physiquement et je me sentais littéralement mourir, des problèmes de douleurs intenses au foie, chaque cellule de mon corps était en souffrance constante, chronicité diverse ... bref... je dirais qu'à 90% je crois avoir eu un cancer... rien de moins... mais... le foie étant le seul organe capable de se regénérere, j'ai travaillé là-dessus...

J'ai perdu une certaine qualité de vie, du fait que j'ai été incapable de travailler et gagner suffisamment de sous pendant 2 ans pour entretenir mon mode de vie et je me retrouve en difficulté matérielle, et encore très souvent fatiguée MAIS... je reviens à la vie, lentement mais surement et avec encore une ouverture pour les options et les beaux risques que ma Destinée voudra bien me confier ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par floriali le Jeu 28 Avr 2011 - 18:49

Coucou Louise Elie
J'admire ton parcours, et je comprends que tu n'es pas eu envie de consulter.Après le foie se régénère mais il garde les lésions (je connais bien malheureusement les problèmes hépatiques) Mais si tu as été opérée ils n'ont pas fait les examens nécessaires pour savoir si tu avais un cancer du foie ???
Entièrement d'accord avec toi à propos de l'alimentation, j'essaie de m'y mettre, manger moins et mieux, je pense que ça me sauvera Smile
avatar
floriali

Localisation : la campagne près de Paris
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il toujours se soigner?

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2011 - 21:56

Pour te répondre floriali, c'est après l'opération que les problèmes ont commencé... il y a eu de nombreuses erreurs médicales dans mon dossier pendant mon hospitalisation, entre autres j'ai reçu une double dose d,eau iodée liquide à boire + une dose intraveineuse... beaucoup trop et beaucoup plus que nécessaire ( du genre nucléaire ou je sais pas trop) et je suis passée au scanner 2 fois plutôt qu'une ... je n'étais pas dans un état pour rouspéter, en souffrance, je me suis sentie littéralement agressée par les infirmières, et du moment que tu es entre leurs mains, tu perds ton libre-arbitre... sauf pour l'anti-douleur intra-veineux qu'on allait me shooter direct en arrivant aux urgences... j'ai hurlé ''pas question foutez-moi la paix'' ... 6 heures plus tard je n'avais plus aucune douleur !! mais... capturée par le système !!

Oui il en reste des lésions, des faiblesses, je continue d'étudier mon cas et je découvre les meilleurs aliments, ceux que je dois éliminer, et je renforce mon système ... je crois que tout se guérit, c'est une faculté inscrite dans notre biologie. Je fais confiance à MON système !! Je l'aide au meilleur de mes connaissances et je suis en constant apprentissage. J'ai aussi confiance dans l'Énergie qui circule en Tout... au besoin je demande de recevoir du reiki, soit par l,entremise d'un guérisseur, soit directement au sein de la Nature, au milieu des arbres et des Ondes Guérisseuses du Monde

Plus jamais l'hopital ou l'urgence médicale , à moins d'une fracture ouverte !... très très sincèrement, si mon heure est venue je préfère m'en aller dans la paix de mon propre esprit, j'ai pas peur d'avoir mal, j'ai juste peur de ne pas pouvoir ''vivre'' ma mort selon mes Voeux... bref ... en attendant ce jour, je me soigne !! ^_^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum