eduquer nos enfants dans la sv...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

eduquer nos enfants dans la sv...

Message par veronik le Mar 13 Fév 2007 - 18:26

Dans un autre post, beaucoup s'interroge sur le fait d'avoir des enfants, mais peut-être certains d'entre vous en ont ?

Alors, voilà, quand ils sont petits, facile, mais dès qu'ils vont à l'école, dès la maternelle, les copains ont les "Nike" aux pieds, regardent la télé et bouffent (excusez moi l'expression) des cochonneries de gouters et nos enfants bavent devant...

Mes plus grands en ont bavés a ce niveau, mais maintenant, ils sont BIEN...je veux pas dire là qu'ils sont mieux...les profs me disent qu'ils ont pas une culture de mouton et qu'ils sont interessants...ils s'habillent maintenant avec leur style après le passe-partout (sans marques du collège)...
Pour ce qui est des plus petits , ben, ils sont à l'école à la maison et bien sur ça évite plus la confrontation avec la surconsommation...et puis je pense qu'avec le temps on en lache un peu Wink

Parce que pas de télé, de nintendo, de play, de marques, de super cochonneries que y'a la pub qui dit que ça te donne des forces...etc...c'est parfois dur en ce monde
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Mona le Mar 13 Fév 2007 - 20:36

J'imagine qu'avec tes 7 enfants, tu n'as pas un "autre travail" encore à côté !!!
Personnellement je trouve ça bizarre l'école à la maison.... (mais peut-être aussi parce que c'est une expérience qui me tente).

Je comprends bien qu'ainsi tes enfants échappent encore mieux à l'influence de la société de consommation, mais on ne peut tout de même pas les élever "sous une cloche" (excuse cette image un peu brutale mais elle représente bien ce que je ressens). Comment fais-tu pour qu'ils puissent aussi rencontrer d'autres enfants, tisser des liens avec des personnes de leur âge, de leur génération ?
Et comment vivent-ils le fait de ne pas aller à l'école comme les autres ?
J'ai deux enfants (garçons de 6 et 3 ans) et ils sont très fiers d'aller à l'école. Pour eux ça fonctionne comme une promotion, c'est la marque qu'ils deviennent grands et je ne me vois pas être pour eux la seule porte d'accès au monde. C'est bien qu'ils soient aussi pris en charge par d'autres adultes qui ne pensent pas comme moi et qui n'auront pas les mêmes méthodes... (je précise que je suis prof, mais en collège).
L'idée de vouloir soustraire ses enfants à toute influence de notre société me choque un peu : je préfère leur faire confiance, ils se rendront bien compte de ce qui est vraiment important dans la vie. Je table sur l'exemple que je leur donne dans notre vie quotidienne, et s'ils veulent choisir une autre voie, devenus grands, libre à eux...
Ton message me met un peu mal à l'aise car j'y sens une volonté de contrôle sur l'esprit des enfants et les valeurs qu'ils vont acquérir. Bien sûr on transmet ses valeurs à ses enfants mais ce sont eux les acteurs de leur devenir.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par aurielle le Mar 13 Fév 2007 - 21:07

J'ai une devinette pour vous
J'ai emmené en sortie en foret un des deux groupes de 2-3 ans dont je suis responsable.
Devinez ce qu'ils ont scandé tous en coeur dans le minibus à l'aller et au retour

.....

Mac DDDDDDDOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!
(on est passé devant)

Ps: ça me l'avait fait déja avec un bus pleins de mater mais là ça me choque plus.

L'effet marque: entre Dora l'exploratrice, oui oui et spiderman, nike, n'imaginez pas que ça commence tard. Moi qui n'ai pas la télévision je ne risque pas de louper ce genre d'information.

L'année dernière quand ils avaient de un à 2 ans je n'avais pas encore ce genre de phénomènes de mode, car le vocabulaire était plus réduit.

Cet imagier à beaucoup de succès sur les deux groupes d'enfants ( à cause des sonorités et du fameux Herman/spiderman. Y a aussi beni oui oui, mais ils ne semblent pas avoir fait le lien avec le leur.)
Bouilles

Sarah d'Haeyer

Recueil de portraits, ou album de photos de nounours vieillissants, dinosaures aux oreilles mâchouillées, jeunes canards, cow-boy miniature et ouah-ouah tout en plastique.
avatar
aurielle

Age : 36
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Mona le Mar 13 Fév 2007 - 21:58

A propos de Mac Do, le film de Morgan Spurlock Super Size Me, montre très bien comment la cible principale du marketing de l'enseigne la plus populaire de la malbouffe est justement les très très jeunes enfants : ....avant que l'esprit de l'enfant soit capable d'une quelconque distance, ainsi il est marqué profondément.

J'avais montré ce film à une classe de 3ème (dans l'espoir de leur donner un peu de recul sur leur goût pour les big mac !!!) mais les valeurs étaient bien solidement ancrées dans leur tête : MacDo c'est super, c'est la fête, il suffit de pas en manger trop (c'est-à-dire???) et ça va pour la santé... etc, etc...
Dans ma ville, Mac Do s'est installé à la limite de la ZUP : car ce sont aussi les classes les moins riches de la société qui sont visées... c'est de la bouffe pas chère et qui sur le moment donne une sensation de satiété ; autant dire que pour donner un peu d'esprit critique à mes ados d'élèves, ça a pas été facile ! (ils habitent dans ce quartier, juste à côté du Mac Do justement !)

J'imagine assez bien ce que tu as pu ressentir dans le bus devant tous ces mômes qui criaient après Mac Do : comme moi devant mes ados unanimes, on se sent vraiment comme si on débarquait de la planète Mars ![i][i]

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par veronik le Mer 14 Fév 2007 - 12:35

Mona a écrit:J'imagine qu'avec tes 7 enfants, tu n'as pas un "autre travail" encore à côté !!!
Personnellement je trouve ça bizarre l'école à la maison.... (mais peut-être aussi parce que c'est une expérience qui me tente).

Non, je n'ai pas d'autre travail à coté


Je comprends bien qu'ainsi tes enfants échappent encore mieux à l'influence de la société de consommation, mais on ne peut tout de même pas les élever "sous une cloche" (excuse cette image un peu brutale mais elle représente bien ce que je ressens). Comment fais-tu pour qu'ils puissent aussi rencontrer d'autres enfants, tisser des liens avec des personnes de leur âge, de leur génération ?

Ils voient toujours leurs amis d'ecole (celà fait deux ans qu'ils n'y sont plus) ils font du foot, du théatre et nous avons creer un réseau de familles pratiquant l'école à la maison...

Et comment vivent-ils le fait de ne pas aller à l'école comme les autres ?

Très bien, et maintenant ils en sont très fier !


J'ai deux enfants (garçons de 6 et 3 ans) et ils sont très fiers d'aller à l'école. Pour eux ça fonctionne comme une promotion, c'est la marque qu'ils deviennent grands et je ne me vois pas être pour eux la seule porte d'accès au monde. C'est bien qu'ils soient aussi pris en charge par d'autres adultes qui ne pensent pas comme moi et qui n'auront pas les mêmes méthodes... (je précise que je suis prof, mais en collège).

Je ne suis pas leur seule porte, ils voient d'autres personnes que moi et se sont des cours par correspondance, donc pas seulement ce qui me plait ou leur plait

L'idée de vouloir soustraire ses enfants à toute influence de notre société me choque un peu : je préfère leur faire confiance, ils se rendront bien compte de ce qui est vraiment important dans la vie. Je table sur l'exemple que je leur donne dans notre vie quotidienne, et s'ils veulent choisir une autre voie, devenus grands, libre à eux...

Qui t'as dit que je faisais celà ? je parle juste de vivre la simplicité volontaire avec des enfants, nous avons aussi la même démarche, je ne leur met absolument pas mes "idées" dans la tête, j'essai de vivre aussi avec eux comme témoin, pas comme dictateur...

Ton message me met un peu mal à l'aise car j'y sens une volonté de contrôle sur l'esprit des enfants et les valeurs qu'ils vont acquérir. Bien sûr on transmet ses valeurs à ses enfants mais ce sont eux les acteurs de leur devenir.


Tu juges un peu vite je crois Wink faut pas voir des gourous a tout les coins de rue Very Happy

Si tu veux en savoit plus sur LES raisons qui m'ont poussés a déscolarisé , je peux te les donner mais j'ai un peu peur d'encombrer ce post qui n'est pas prévu pour celà ni ce forum....
et puis, là c'est l'heure du repas...
A +
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Mona le Mer 14 Fév 2007 - 20:33

Chère Véronik,

non, non, je ne te juge pas et je m'excuse a posteriori pour ce que mon message avait d'un peu... disons,... trop vif !
Considère que c'est là le signe que ton expérience me touche ... au vif justement !

Merci de ton témoignage et j'aimerais beaucoup que tu m'envoies quelquechose de plus conséquent sur tes motivations pour l'école à la maison. (en attendant que je puisse aller fouiner sur le site que tu mentionnes : l'école en pyjama ; est-ce que tu en es l'auteur ?)

P.S. : C'est le malheur de ces discussions par internet interposé : on perd tout ce que le contact direct avec la personne ajoute aux paroles (intonations, gestes, postures, mimiques...), toutes choses qui contribuent à éliminer ce genre de malentendu...
Mille excuses encore !

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Caco le Jeu 15 Fév 2007 - 0:46

J'entends souvent ce qui me semble être une construction de l'esprit, à savoir que l'école permet d'accéder au monde.
Pas d'accord. L'école enferme des enfants dans des classes en fonction de leur tranche d'âge, sans tenir compte de liens de parenté ou d'affinités. Les enfants sont censés suivre les directives de la seule personne adulte de la classe. Celle-ci applique une méthode pédagogique, suit un programme... et dès le primaire, introduit le système de notations et deonc de compétition auprès des petits. On peut aussi reprocher à l'école de formater les esprits.
Dans l'ensemble, je trouve que l'école ressemble pas mal à la vie de bureau, qui n'est qu'une petite partie de la vie en société.

Ma fille aura 3 ans dans un mois. Elle a demandé à être scolarisée en fin d'année dernière, et nous avons choisi de l'écouter et d'essayer pour voir. J'aurais assez naturellement tendu vers la non-sco, perso, mais je suis la première à voir et reconnaître que malgré une classe de 29 élèves (TPS et PS), sa scolarité à mi-temps lui apporte beaucoup (précisions sur demande Wink ).

Aussi je nuance mes jugements : ce qui convient à l'un(e) sera insupportable à l'autre... tous les enfants sont différents. Et les familles non-scolarisantes ont mon soutien, parce que je trouve qu' "il en faut" pour faire valoir ses libertés, pour aller à contre-courant, se fader les remarques de tout le monde, garder quand même confiance les jours difficiles, garder ses doutes pour soi et continuer d'avancer... et puis c'est un bel exemple d'autonomie, instruire soi-même ses enfants Smile
(ça me plairait, je le sais)
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par mirza le Jeu 15 Fév 2007 - 9:42

caco a écrit:sa scolarité à mi-temps lui apporte beaucoup (précisions sur demande ).
Je demande ! Je demande !!! Smile
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Caco le Jeu 15 Fév 2007 - 17:09

Laughing
Et bien, avant la rentrée, j'avais une petite légèrement (si peu, si peu) survoltée qui demandait dès son réveil à sortiiiiiiiir, à venir dans mes bras, à faire ceci, cela, à ne pas me lâcher d'une semelle, etc.

Depuis qu'elle a son content d'activités dirigées et accompagnées (chez elle, j'ai fini par admettre que c'est un besoin, et chez moi, il a fallu accepter que ce n'est pas un penchant naturel du tout Wink), elle est beaucoup plus zen à la maison, s'occupant enfin seule pendant quelques minutes d'affilée.
Je m'ennuierais presque Laughing

Sinon, un mois après la rentrée elle sait compter jusqu'à 8, a acquis beaucoup de vocabulaire et son élocution s'est améliorée de façon très nette (ça lui avait fait aussi après le passage de notre nièce pendant les vacances de la Toussaint, parce que la grande la reprenait, la charriait aussi un peu sur sa prononciation "créole"... bref elle la stimulait, et il faut croire qu'elle aime ça la miss).
Elle propose aussi des trucs lorsque nous sommes en train de mener une activité (coller des papiers sur une surface qu'on venait de peindre, alors que je m'apprêtais simplement à laisser sécher).

L'impression générale, c'est que ça l'équilibre et l'enrichit Smile
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par mirza le Ven 16 Fév 2007 - 19:38

Merci beaucoup pour ces précisions caco. Il me semble effectivement que d'être plongés dans un endroit qui n'est pas familier (où il n'y a pas la famille) ça les oblige, notamment, à faire attention à leur articulation. En tout cas ça m'est déjà arrivé de le consater.

Mais moi ce qui m'interrogeais dans ton post, c'état surtout le "à mi-temps" ! Smile
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Caco le Ven 16 Fév 2007 - 23:22

Ah ! pardon Laughing elle va à l'école le matin, et reste avec moi (ou pas : parfois elle demande à aller à la halte) à partir de 11h30.

Pour l'instant elle ne souhaite pas aller à l'école l'après-midi. Voilà, j'espère que j'ai répondu là du coup Very Happy
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par mirza le Sam 17 Fév 2007 - 9:18

Oui oui, merci ! Smile
Je ne savais pas que c'était possible (autorisé / accepté).
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par magnésie le Ven 21 Mar 2008 - 22:52

cette question est et sera encore longtemps d'actualité pour moi,
mes enfants ont seulement 6 et 3,5 ans.

je vous livre ma petite expérience et ce que j'en retire pour le moment :

- le plus "facile" c'est l'évitement de tout ce qui appelle à la consommation,
par exemple mettre toutes les pubs hors de vue, ne fréquenter que des magasins d'alimentation avec les enfants (il y a déjà plein de tentations...mais bon, on s'en sort !), fuir les zones commerciales mais aussi les "charmants" petits villages touristiques, fuir aussi...hélas ! certaines familles.

- après, il y a les petits arrangements :
on va déposer des vieux jouets à Emmaüs et sur place on en achète un tout petit "symbolique",
on fait tout plein de petits cadeaux surprise à ceux qu'on aime (dessins, bricolages divers...) , on use et abuse de la médiathèque, bref la maison est aussi "remplie de choses" que celle des autres !
on interdit aux enfants de porter sur eux des fringues avec des héros télé, mais on leur permet de dessiner, colorier ces personnages... jusqu'au dégoût !

- enfin, et c'est ce qui me parait le + important mais aussi le + difficile :
l'exemple qu'on leur donne et le plaisir qu'on a à vivre de cette façon-là.
je l'ai vécu de manière flagrante le week-end dernier :
c'était le carnaval du quartier, et nous aussi les adultes on s'est déguisés (mais avec un peu n'importe quoi improvisé en dernière minute) : mes gamins étaient ravis. mais quand ils nous ont vu siffler, tendre des faux bulletins (le thème du carnaval était... les élections !!!) et le tout finissant en bataille de poireaux, ils avaient de plus grands yeux que si on leur avait offert un voyage chez Disneyzone.
qu'on se rassure : les poireaux ont fini dans la soupe le soir, rien ne se perd !
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Sam 22 Mar 2008 - 12:53

Mes enfants ont 14 et 17 ans.

Quand ils étaient petits je n'étais pas dans une démarche consciente de simplicité volontaire. Cependant nous n'avions pas la télé, nous faisions très attention à la nourriture (bio de préférence) et privilégions les fruits frais et les fruits secs comme gourmandises.

Pour les occuper en l'absence de télé, on faisait beaucoup de bricolage, des déguisements, des décos; on marchait beaucoup dans la nature et dès qu'ils ont su lire, ils ont dévoré tous les livres passant à leur portée. Tout petits déjà on fréquentait la bibliothèque du village et celle de la proche grande ville. On a aussi fait beaucoup de jeux de société et les enfants adoraient en inventer des nouveaux.

Cependant j'ai toujours considéré impossible de les mettre "sous cloche". Pour moi les relations humaines sont trop importantes et aussi se frotter au monde tel qu'il est même s'il m'horripile par moments. Alors, les enfants allaient de temps en temps regarder la télé chez les copains et les grands-parents, chez lesquels ils ne manquaient pas de goûter des gateaux industriels et des bonbons chimiques. Pour moi, c'était pas grave, le principal étant qu'ils cotoient plein de gens différents et aussi, différents de nous. Ces gens-là leur apportaient d'autres choses. Je me rappelle quand mon père venait passer quelques jours chez nous, il allait très tôt le matin à la boulangerie et il ramenait tout un tas de viennoiseries pour le peti déj, c'était sa façon à lui de les gâter et les enfants étaient trop contents !

Je crois que ce qui est important, c'est de favoriser en eux l'émergence d'un sens critique. Mais pour çà, il faut qu'ils puissent comparer. Alors, mes enfants détestent Mac machin et ils ont bien du mal à manger à la cantine parce que c'est de la nourriture industrielle, mais bon pas le choix. Ils aiment faire à manger et créer des plats nouveaux. En fait, ils sont très créatifs et leur matière préférée à tous les 2, c'est l'art plastique.

Maintenant, ils se sont métarmophosés en ados. Et là par moments, je me sens un peu dépassée : jeux vidéos, msn, internet tiennent une grande place. Je ne sais pas interdire, ce n'est pas dans ma nature, je préfère le dialogue. Alors, je dis comment je vois les choses, mais bon...

Ce qui me rend optimiste : c'est leur créativité, leur goût pour la lecture qui continue, le fait qu'ils sont très soucieux des autres et qu'ils refusent d'entrer dans les conflits (enfin sauf entre eux !!! Mr Green ), leur sensibilité concernant l'environnement, leur générosité qui me fait penser qu'ils font passer les gens avant leur intérêt... Sont pas trop marques non plus, surtout ma fille . Bref, ils me plaisent bien !!!

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par veronik le Sam 22 Mar 2008 - 14:22

Moi aussi ils me plaisent bien !

On vient de faire un coup très sympa, on a envoyer l'ainé pour 3 mois au Sénégal, dans une famille Sénégalaise. Pour l'instant, il est dans un village de pêcheur où il vend des poissons sur la plage. Il a acheté une case qu'il donnera à la famille qui l'acceuille et qui a perdu la sienne dernierement...affaire à suivre...
Quand j'étais jeune et que je faisais du stop, j'ai rencontré d'autres jeunes des pays du nord et c'est leur parents qui leur laissait un an entre leurs études pour "voir le monde"...j'ai trouvé celà interessant....
Mes ados adorent aller à Emmaüs chercher des fringues , on s'en sort pour 35 € avec un sac de 100 l ! Elles ont un look pas ordinaire et même au collège elles s'affirment et le vivent très bien, il suffit juste de passer le cap de la première fois !
Les autres, comme je l'ai dit font "ecole à la maison" et le look empire, si je puis dire...les garçons laissent leurs cheveux pousser, à 8 et 10 ans ça leur fait une drôle de trogne.
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Sam 22 Mar 2008 - 17:06

Veronik, quel âge a ton fils ? et comment est-il parti au Sénégal, ce sont des gens que tu connaissais ? C'est une super expérience !

Pour ce qui est des fringues, il me tarde que mon fils sorte du formatage du collège. Ma fille en a beaucoup souffert et depuis qu'elle est au lycée, elle se lâche complètement ! Faut dire qu'une bonne fée s'est penchée sur son berceau et lui a donné des doigts de fée et ... beaucoup d'imagination ! Elle se fait des habits, ou elle transforme les siens ou les miens, et elle est très originale et même culottée parfois je trouve, et c'est un truc qui m'enchante, qu'elle se moque de l'opinion des autres (de la mienne aussi d'ailleurs ! Very Happy ). Faut dire qu'elle est dans le lycée de la ville où il y a toutes les options artistiques et l'ambiance est super sympa.

En tous cas, chapeau à tes filles qui s'habillent de façon originale au collège. Pour l'instant mon fils cherche surtout à se fondre dans la masse.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par veronik le Ven 18 Avr 2008 - 22:06

J'ai fait un autre post pour le retour de mon ainé du Sénégal Very Happy
avatar
veronik

Age : 47
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Enfants et ados

Message par Monbeaucerisier le Lun 12 Mai 2008 - 16:22

"Eh oui ! Je dirais même que dès qu'ils rentrent à l'école nos marmots, ils rentrent en même temps dans "l'euphorie-consommatrice" hélàs, trois fois hélas ! Lorsque je lis les témoignages des mamans dont les enfants sont encore tout petits, ça me rappelle ce que j'ai vécu, et ça me bouleverse car c'est beau, mais aussi ça me rend triste car j'ai dû "lâcher" sur tellement de choses depuis ... n'y ai-je pas perdu un peu de moi - même ? Il faut dire que mon mari n'étant pas vraiment "attiré" par ce genre de vie (SV ou décroissance) c'est difficile de résister seule, il vient un moment où on préfère se taire plutôt que de se lancer dans une discussion que l'on sait perdue d'avance ...
Quand nos enfants étaient bébés, j'ai réussi à "tenir" pour l'allaitement car il était solidaire à 100 % On n'est pas trop de 2 pour résister aux "caprices" des enfants et surtout des ados (ex. je bataille depuis des mois avec mes 2 plus grands CONTRE l'achat de téléphones portables, hier mon mari leur en a acheté chacun(e) un ... commentaire de mon époux : "mais on en avait parlé" oui mais ça ne veut pas dire que j'étais d'accord !!! que dire ? ) J'essaie de ne pas me focaliser sur ce qui nous divise mais plutôt sur ce nous rassemble : il (mon mari) est content de faire du compost (moi aussi) de faire pousser nos propres légumes, sans traitement chimique, etc. Dans l'ensemble j'essaye quand même d'exposer mes idées, ça fait son chemin (ou pas) mais bon ... c'est mieux que rien ? "

J'ai copié ici mon message posté sur un sujet un peu semblable (désolée je suis un peu "feignante" en ce moment !) J'ajouterais que je me retrouve assez bien dans le témoignage de Jojo (merci à toi !) : mon fils dernièrement a dit (répondant aux demandes incessantes de ma plus jeune fille) : "Ah non on va pas aller chez "Mac - crado" : on va dans un vrai resto !!!" (ouf !) ; mon autre fille a elle aussi de l'or dans les doigts et un look assez original pour son âge (11 ans) à tel point que parfois c'est moi qui suis sidérée ... (j'avoue j'ai aussi mes penchants "traiditionnalistes" ... Mr Green ) quand à la petite dernière elle rêve d'avoir "un carré de jardin" juste pour elle ... donc je ne désespère pas ! (même si parfois je me sens un peu "la rabat-joie de service" ... non, je ne peux me réjouir devant leurs "beaux téléphones portables tout neufs achetés par Papa" ... là c'est trop pour moi !!! affraid )
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Mar 13 Mai 2008 - 21:44

Là ce soir, je crois que mon fils a tout compris ! Pour ceux qui le savent pas, il déteste le collège ou plutôt les cours du collège où il s'ennnuie à cent sous de l'heure et il n'aime pas apprendre par coeur, bref j'ai bien peur que les études, ce ne soit pas trop son truc. No Et je le poursuis pas mal pour le faire travailler un peu. Et voilà que ce soir il m'annonce fièrement : "maman çà y est j'ai tout compris ! l'important c'est pas d'avoir un métier pour faire de l'argent, c'est d'apprendre à se suffire à soi-même pour se passer de métier et donc d'argent !" cheers Wouah pas mal dans le sens de la simplicité, non ? !! Mais bon pour se suffire à soi-même faut quand même apprendre plein de choses mais comme il le dit lui-même, ces choses-là c'est pas au collège qu'il va les apprendre ! No

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Papillon le Mar 13 Mai 2008 - 22:17

Bonsoir à vous ,je vous lit avec attentions !
pas facile de vivre en couple , quand l'un prend des décisions
qui vont contre toute attente de l'autre !
je croit qu'il ne faut pas hésiter à taper du poing sur la table !
surtout pour une femme ! ne pas se laisser bouffer !
dans le cas des portables !
allez presques à les poser sur la table , en disant à haute voix :
c'est quoi ça ? je t'est dit que je n'en voulais pas et toi tu leur en
paye deux malgrès mon refus ?
je n'est pas d'avis à avoir ici ?
c'est toi le chef ? alors tu laveras tes slips et tu te feras à bouffer dès
ce soir , et tu vire de la chambre et tu dort dans le canapé !!

oui je suis pour la paix des ménages ! mais pas au point que l'un des deux
n'existe qu'a travers la vision de l'autre !
vous avez décidé qu'il n'y aurais pas de portable chez VOUS !
vous ne voulez pas ! c'est clair ?
en quel honneur monsieur ,décide qu'il y en auras ?

la simplicitée commence par ne pas accepter de se faire imposer
des merdes comme les portables !
par le conjoint qui en tant que compagnons est sensé etre un allié !

monbeaucerisier ! ce taire c'est accepter ! No

jojo ! merci pour ton témoignage !
c'est certain que l'école ,ne rend pas intelligent !
mais malheureusement en france elle donne les clefs
pour les études !
et il devient difficile en france d'etre autonome sans diplome !
mais il y a des moyens comme l'apprentissage , les petites saisons
pour apprendre le B.A.BA de quelques métier manuel ,et pouvoir
se lancer dans l'autonomie !sans passer par la case système ! cheers


Dernière édition par Papillon le Jeu 10 Juil 2008 - 23:03, édité 1 fois
avatar
Papillon

Age : 50
Localisation : sur terre ..
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par joe.chip le Mar 13 Mai 2008 - 22:37

Je ne sais pas si ça se fait mais je le fais: Je te souhaite un bon divorce, tous mes voeux de bonheur, Papillon.
Visiblement il s'agit d'une véritable libération.

Et je suis d'accord avec ton message, particulièrement sur le fait que les femme n'ont plus à subir les violences, les humiliations et toutes les monstruosités que les hommes leur font subir. Des siècles que ça dure ! C'est intolérable !!
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Mer 14 Mai 2008 - 12:36

Oui, Papillon, on a l'impression que tu en as eu gros sur la patate !

Je me reconnais un peu en toi, car dans les relations, j'ai beaucoup tendance à m'oublier et j'accepte beaucoup de choses qui vont à l'encontre de ce que je souhaite vraiment, en me disant : c'est plus important pour lui que pour moi, je peux faire l'effort. Et puis un jour je n'en peux plus et c'est un grand clash !! Mais faut que j'emploie le passé maintenant, çà va CHANGER !! Justement vu mon thérapeute ce matin et la discussion est tombée là-dessus et apparemment en ce qui me concerne, çà viendrait d'un problème de fusion avec ma mère (bon je simplifie, c'est beaucoup plus complexe que çà, en tous cas très intéressant).

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Papillon le Mer 14 Mai 2008 - 18:27

Bonsoir à vous !
oui jojo nous avons certainement des poussières (héritages)
de nos relations parentales qui ne facilite pas nos vies
mais je comprend également qu'il soit naturel d'etre mal à l'aise
quand nos conjoints nous imposent sans cesse ce qui ne semble pas correspondre à nos instincts !
l'idéal je croit que c'est de trouver la personne idéal !
et après un moments de vie harmonieuse envisager
une route plus longue , mais nous somme nombreux
à nous faire prendre à certain piège (soumission , tolèrence etc .espoir de jour meilleur ou d'amélioration relationnel ) ...

la vie peut etre belle ! seule ,seul ou bien accompagné ! cheers
avatar
Papillon

Age : 50
Localisation : sur terre ..
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Mer 14 Mai 2008 - 20:26

Il y a beaucoup de rancoeur et d'amertume dans ton message Papillon. Il semble evident que tu as vecu pendant de longues annees dans une relation de dominant-domine ou tu ne pouvais pas t'exprimer et echanger dans l'harmonie. Bien sur, certaines personnes se complaisent a ecraser l'autre, mais il me semble que, bien souvent, l'intention n'est pas la. Ce qui est pris pour une volonte de soumettre l'autre, ca peut aussi etre tout simplement une forme d'egoisme et une absence (ou une mauvaise) ecoute de l'autre.
Combien de fois ai-je du expliquer mon ressenti a mon mari sur certains points, lui deballer ma frustration (notamment les taches quotidiennes, linge etc ...), et combien de fois encore a-t-il ouvert des yeux ronds d'etonnement (sincere) ? Et combien de fois, apres une crise (malheureusement, parfois difficile a eviter) nous sommes nous rendus compte que nous etions sourds aux messages (trop implicites?) de l'autre ?
Il en existe peut etre d'autres, mais la seule solution que nous ayons trouve pour le moment, c'es de ne jamais supposer que l'autre devine nos sentiments, de toujours mettre a plat immediatement nos frustrations, nos deceptions, en s'exprimant toujours en terme de ressenti (qui par definition a toujours une raison d'etre). Sinon, ca bouillonne a l'interieur, et quand ca sort ... c'est trop tard, on ne controle plus, on se fait des reproches, avec leur cortege de rancoeur contenue et sous entendue, l'autre entend ce qu'il veut (ou ne veut pas) ... au final, on n'envoie pas le bon message, et l'autre, de toutes facons ne le recois pas, il recois le message qu'il s'est prepare a entendre.

Pour revenir a ton message, je decele aussi une tendance qui est recurrente en France (moins dans certains autres pays): la culture du conflit. J'ai la chance de vivre dans un pays ou le compromis est roi, et comme ca fait du bien !
J'y ai appris que la vie n'est pas un conflit permanent avec ma famille, mon patron, mon voisin, l'automobiliste d'en face, le monsieur dans la queue du charcutier, le gouvernement, ma fille. C'est sur, nos interets peuvent etre divergents, mais c'est plus agreable pour tout le monde de conceder un petit pour obtenir finalement satisfaction sans heurts, sans bataille, sans agressivite.
Avant de dire "les portables, pas question", on doit pouvoir en discuter et trouver un compromis. Si le conjoint decide d'en acheter, c'est que mon message n'est pas forcement passe comme je veux, ou alors qu'il n'a pas saisi a quel point c'etait important pour moi. Ou alors, il se fiche de ce que je pense, mais dans ce cas la (sans aller jusqu'au conflit), on doit se demander qu'est ce qu'on fait ensemble.
Il faut aussi apprendre a lacher prise, et faire des compromis. Nos conjoints sont comme ils sont, on peut leur faire comprendre a quel point telle chose est importante pour nous, mais on ne peut pas decider qu'ils doivent y adherer. L'accepter, pour moi, c'est le debut d'un chemin de tolerance. En general, mes efforts (reels) de tolerance sont remarques et apprecies. Ce qui conduit a plus de consideration (voire de l'appreciation) pour mes choix personnels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Mer 14 Mai 2008 - 21:21

Cela me parle beaucoup ce que tu écris là, Anne. Dans le sens que dans une relation, on induit par sa propre façon d'être, de réagir, l'attitude de l'autre, qui, s'il est le dominant n'en est pas forcément coupable. Plus le temps passe, plus j'avance dans un travail sur moi, plus je prends conscience de ma propre responsabilité dans mes relations, je ne me sens plus la victime : pour une raison x, j'ai induit ce comportement de l'autre qui me déplaît ou je l'ai recherché inconsciemment ou je n'ai pas su faire barrage. Je pense qu'ainsi je finis par être actrice de ma vie et non plus spectatrice impuissante. C'est un peu vague ce que je dis parce que je n'ai pas envie de raconter ma vie, mais bon c'est la direction que je prends actuellement.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Jeu 15 Mai 2008 - 15:12

Bonjour amies et amis chères ...

je viens mettre mon petit grain de sel !
En vrac...

La culture du couple et de la famille, partout dans le monde et dns l'histoire récente de l'humantié, occulte le vrai sens des relations et fait barrage hermétique à l'épanouissement de soi et des relations humaines ...

Ne soyez pas fâchés avec moi si j'ose écrire que les relations humaines sont "consommées" comme le reste, prises en charge par tous les spécialistes diplômés ou non, publiciste, et toutes les formes de stéréotypes enseignées par les médias, le cinéma, les jeux vidéos, pour tous les âges... passons ...!

Je n'aurais pas l'idée d'être "en couple" avec quelqu'un qui ne partage pas mes valeurs de base ( pouvant par exemple conduire à ne PAS acheter de portable d'un commun accord ... ce qui m'a permis de vivre de nombreuses relations toutes différentes l'une de l'autre, sans dépasser la limite imposée naturellement par nos 2 personalités et choix de vie,et en se quittant bons amis pour la vie...

et sur ce mot "accord", je me permets aussi de rebondir sur le mot compromis
( bonjour et bienvenue Anne...)
Je préfère rechercher l'harmonie ... je crois qu'une série de compromis finit par aboutir à une frustration, et qu'une série de frustrations finit par aboutir à un grand malheur ...
La société oblige à ces compromis, manque de temps, obligations sociales et légales, maintien de la cellule "couple" ou "famille" à tous prix, etc ...

Le système économique humain mondial repose là-dessus...combien peuvent quitter demain matin une relation sans que cela ffecte votre survie ? votre habitat ? votre équilibre matériel ? et que dire de l'équilibre spirituel ? ... quoi, je dis quoi ? l'équilibre spirituel ? je dpois divaguer, ça n'existe pas dans le système, ça passe en dernier, seulement lorsque tous les fusibles ont sauté...

Brèfle !!!! Éduquer dans la simplicité est une tâche noble et difficile qui demande de la persévérance, du courage, un équilibre intérieur qui résiste aussi bien au système qu'aux jérémiades des plaignants, et... la Foi.

Éduquer tout court... nous entendons-nous sur ce que ça veut dire et comment l'appliquer concrètement ? Car il me semble que la forme doit refléter le fond et donc que la manière de faire doit être simple ...

.... et s'éduquer soi-même, et s'entre-éduquer entre adultes ? ... je dirais que personne ne peut prétendre être un maître pour les autres sans être un maître pour soi-même d'abord et avant tout chaque jour de sa vie et jusqu'à son dernier souffle.....

Acheter un portable pour un enfant sous prétexte de bien des choses c'est ; nuire à sa santé, contribuer à son développement en tant que consommateur inconscient, consommer un gadget qui est source de souffrance, jouer au jeu dicté de l'économie et de la société de consommation, etc, etc... ... j'ai beau chercher je n'y vois que des inconvénients, des effets secondaires indésirables ...

Dans ce genre de situation, ce que j'ai toujours fait...
Avec les membres de la famille il ne sert à rien d'utile d'aller au-delà d'une certaine limite dans un conflit ( à moins de mettre un terme à la relation, ou de la continuer dans un nouveau contexte...) .

Quand je sens poindre cette "limite" j'opte automatiquement pour la solution de "conditions"... le "client" doit payer le prix fort pour obtenir ce qu'il désire... travailler, cuisiner un repas, ajouter une tâche hebdomadaire à sa liste, choisir entre ça et autrew chose qui possède une valeur différente et plus élevée... à partir de là, il reste à tout le moins une occasion pour une leçon fondamentale d'auto-discipline et de choix personnel ...

C'est ça l'idée de l'éducation, non ?
Savoir trouver l'occasion, et la chercher si elle n'est pas évidente, de tirer une leçon d'une situation...

C'est souvent à ce moment que se départage justement les "raisons" du désir... est-ce que le "client" désire réaliser une chose importante à ses yeux ou est-ce que le "client" désire que VOUS lui procuriez une "chose comme tout le monde" ?

Une leçon claire et de bon sens reste pour toujours, même si le contexte nous heurte, ou que le résultat ne nous satisfait pas.
Celui ou celle qui l'intègre, la porte en soi, pourra l'adapter à d'autres situations, et faire sa vie, ou en changer, selon son choix... l'important est de contribuer le plus possible à l'apprentissage de l'autonomie et le développement de la réflexion...
this is what I believe and what I know deep down in my heart !

Soyez heureux ..... amour toujours
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Ven 16 Mai 2008 - 7:18

Eduquer, j'ai du mal avec ce mot. Il faut vraiment être très convaincu de détenir la vérité et être très clair avec soi-même, ce qui n'est pas du tout mon cas. Il faut aussi un certain don pour faire passer ses convictions. Et beaucoup d'assurance, dont je manque, hélàs. Bref je ne suis pas bonne en donneuse de leçon et franchement, c'est pas mon truc. Avec les adultes et aussi avec les enfants. Parfois je pense que l'éducation que je donne à mes enfants est totalement chaotique, je ne suis pas très disciplinée moi-même. Je me rappelle qu'un jour tu parlais d'autodiscipline, Loulie. Quand je te lis j'ai toujours l'impression d'une femme très forte.

Ceci dit, étant moi-même en plein questionnement sur le couple et la famille, je trouve intéressantes tes réflexions sur ce sujet. Je crois que c'est à chacun d'inventer son mode de fonctionnement, ce qui convient aux uns, ne convient pas forcément aux autres. Inventer sa vie au-delà des stéréotypes. Pas forcément facile de s'en dégager. Mais çà vaut le coup je pense.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Ven 16 Mai 2008 - 14:33

J'ai assez le meme ressenti que Jojo. Louli, tu me sembles tres forte et tu assumes tes convictions. C'est une qualite, je trouve.
Je ne suis pas aussi forte. Et puis, comme je suis "mobilis in mobile", j'ai du mal avec une certaine idee de constance dans ma vie, mes actes, mes propos et ceux de mon entourage. Mon conjoint en fait l'experience depuis quelques mois, ou mon sentiment "simpliste" (ou un certain sens de l'ethique) s'exacerbe de jour en jour. Nous nous connaissons depuis (seulement) 5 ans, et parfois, il dit me voir changer a une allure !!!
Lui aussi evolue, mais peut etre moins vite, avec moins d'ambition dans ce domaine. Comme je l'aime pour ce qu'il est, et lui aussi, je ne peux pas etre aussi categorique que toi. Je dois vivre en acceptant que sur certains point, nos avis divergent, avec toujours une certaine marge de remise en question, de mouvement, de negociation possible. Et c'est ca qui fait la richesse de notre relation !
Ce en quoi je crois, je n'essaie pas de lui imposer. Mais je suis heureuse de lui faire partager mes idees, d'en debattre avec lui, de trouver des solutions communes et satisfaisantes pour nous deux.
Et puis, grandir c'est aussi accepter la vie et ses frustrations. Malheureusement, nous ne pouvons pas obtenir tout ce que nous desirons (pour plein de raisons). L'idee etant de minimiser ces frustrations et profiter du reste au maximum !

Moi non plus, je n'aime pas ce mot "eduquer". Je le trouve trop fort, et il porte en lui trop de rigidite. Souvent, je me demande si je n'ai pas completement tort d'aller dans cette voie de simplicite. Quel legitimite ai-je de vouloir eduquer mon entourage dans mes propres convictions ?
Mon bonheur c'est de voir mon conjoint heureux dans ses propres choix. Bien sur, si je crois que quelque chose est benefique, j'aurai tendance a vouloir le faire partager aux autres. Mais comment imposer ca a quelqu'un ?

En effet, nous faisons des choix pour nos enfants, mais comme ces choix sont a contre courant de la societe actuelle, je considere ca comme une richesse, car ils pourront toujours se detourner de notre exemple, pour suivre celui de "l'exterieur" s'ils en ressentent le besoin plus tard. Et puis le fait d'avoir eu l'exemple d'un mode de vie different les rendra peut etre plus enclins a remettre en questions certaines choses dans leur vie plus tard.
Et c'est tout ce que je souhaite a ma fille: ne jamais suivre sans regarder ou on va, ne jamais faire parce que tout le monde fait, toujours se poser la question de ce qu'elle souhaite reellement et de ce qui lui est reellement necessaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Ven 16 Mai 2008 - 17:43

Bonjour amies et amis

juste un mot.. éduquer ... est-ce que vous êtes mal à l'aise avec ce mot parce qu'il est " marqué" par l'idée que seuls ceux qui savent, avec une certaine notion de "supériorité", sont en mesure d'éduquer les autres ?

Je ne crois pas qu'éduquer soit "imposer" ...

Concernant la femme forte que je suis, c'est en m'appuyant sur la partie la plus faible que je le suis devenue... je suis pratiquement handicapée par ma condition physique la moitié du temps. Je crois que je peux traduire par ; je me suis auto-éduquée à faire avec ce et qui je suis sans artifice, sans médicament, sans thérapeute, par choix, et je continue.

Merci d'écrire avec votre coeur ...
amour toujours ...

si c'était pas si loin, je vous inviterais bien devant un feu sous les étoiles ce soir !
prenez soin
lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jojo le Ven 16 Mai 2008 - 19:40

"juste un mot.. éduquer ... est-ce que vous êtes mal à l'aise avec ce mot parce qu'il est " marqué" par l'idée que seuls ceux qui savent, avec une certaine notion de "supériorité", sont en mesure d'éduquer les autres ?"

Oui c'est exactement çà je crois ! Tout dépend quel sens on attache à ce mot. Je crois aussi que l'important (pour moi) est de se laisser conduire par l'amour qu'on a au fond de soi dans ses relations avec les autres.

"si c'était pas si loin, je vous inviterais bien devant un feu sous les étoiles ce soir !"

Et ce serait bien volontiers, Loulie ! Je ne sais pas quelle heure il est chez toi et si je dois te souhaiter bonjour ou bonsoir, en tous cas le coeur y est. Very Happy

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par calispera le Sam 17 Mai 2008 - 12:57

En ce qui concerne l'achat de GSM chez monbeaucerisier, je me sens vraiment en accord avec le commentaire de Anne.

Je pense que ruer dans les brancard, et s'opposer rudement à l'achat du papa ne fera qu'envenimer la situation, créer des incompréhensions, du ressentiment, et ne fera en rien avancer le schmilblik, ni dans le sens de la sv, ni pour l'éducation des enfants, ni pour la bonne relation du couple.

Je ne pense pas qu'il soit inutile d'exprimer sa colère, mais mieux vaut le faire de manière posée, en s'expliquant, sans chercher à convaincre, moins encore à imposer.

Je pense que c'est un travail de long terme. Il s'agit peut-être aussi d'apprendre à mettre les mots sur les choses avant de poser les actes. Et cela implique qu'il y aura peut-être encore de gros ratés dans le futur, mais qu'on peut apprendre au fur et à mesure à mieux communiquer pour éviter cette répétition sur le long terme.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par jackihi le Sam 17 Mai 2008 - 13:28

Calispera: exprimer sa colère de manière posée!!! En ce qui me concerne ma colère n'a rien de posée: c'est comme une tornade qui emporte tout ou un feu qui brûle tout sur son passage. Souvent c'est dans mes actes que j'exprime ma colère, car quand je dis les choses de manière posée cela n'a aucun effet, donc j'acte. Un bon coup de balais dans ce qui me dérange...Exprimer sa colère de manière posée!!! Encore faut il être entendu. J'avoue que tu me laisses songeuse...
avatar
jackihi

Age : 44
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par calispera le Sam 17 Mai 2008 - 14:34

Hmm, oui, j'ai été trop rapide dans l'explication peut-être. Pour moi il est devenu exclu quand j'en suis capable, d'exprimer une colère sur le vif, et s'il n'y a pas urgence bien entendu. Car une colère exprimée sur le vif, dans mon expérience, est bien plus destructrice qu'autre chose, surtout pour moi-même, car le retour de flamme, ça n'est pas un cadeau en général.

Si la situation permet d'attendre (ce qui est le cas par exemple dans l'exemple de l'achat des GSM), mieux vaut attendre que le gros des émotions soit calmé, que le côté impulsif ne prenne plus le dessus. Sinon c'est du poison pur qui va sortir, et quasi forcément on ne pourra pas être compris. Par contre, si on parvient à gérer les émotions, attendre que le côté impulsif se soit calmé, alors on peut exprimer sa colère en mots, de manière plus calme, mais en choisissant les bons mots, en étant très au clair avec nos intentions, en parlant à partir de soi, et non en accusant l'autre tout de go, en étant clair aussi dans nos demandes, dans la connaissance des besoins qui sont en jeu (et qui n'ont pas été respectés, d'où l'arrivée de la colère).

Bref, c'est nettement plus efficace. Non seulement on a nettement plus de chances d'être compris et entendu, mais en plus, on amène de la sorte l'autre à changer lui aussi son comportement. Car s'il peut entendre et comprendre notre colère, il aura en général envie de chercher à éviter qu'elle se reproduise.
Ce n'est pas garanti bien sûr, et il se peut que cela mette du temps pour y arriver (de part et d'autre), mais le fait de changer le ton, change aussi la relation, et cela a en général plutôt des conséquences heureuses.

Bon, ici je résume, mais pour mettre ça en pratique ça met des années. Et les gens qui nous connaissent impulsifs ne vont pas forcément toujours accepter qu'on change. Mais s'ils l'acceptent, il y a des chances qu'ils changeront eux aussi, avec nous en tout cas.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Papillon le Lun 19 Mai 2008 - 1:40

Bonjour à vous !

Affaire des GSM !! Very Happy

citations :
monbeaucerisier :
(ex. je bataille depuis des mois avec mes 2 plus grands CONTRE l'achat de téléphones portables,
hier mon mari leur en a acheté chacun(e) un
... commentaire de mon époux : "mais on en avait parlé"
oui mais ça ne veut pas dire que j'étais d'accord !!! que dire ? )


papillon :


allez presques à les poser sur la table , en disant à haute voix :
c'est quoi ça ? je t'est dit que je n'en voulais pas et toi tu leur en
paye deux malgrès mon refus ?

pourquoi ?
car visiblement monbeaucerisier à beau se battre contre, monsieur en fait
visiblement abstraction (prefere faire plaisir aux enfants) pour moi c'est
un total irrespect pour monbeaucerisier sachant l'opposition de madame !
c'est lui qui aurais du en parler à mon beaucerisier au lieu de lui IMPOSER
malgrès son refus !


anne :

Avant de dire "les portables, pas question", on doit pouvoir en discuter et trouver un compromis.
Si le conjoint decide d'en acheter, c'est que mon message n'est pas forcement passe comme je veux,
ou alors qu'il n'a pas saisi a quel point c'etait important pour moi. Ou alors, il se fiche de ce que je pense,
mais dans ce cas la (sans aller jusqu'au conflit), on doit se demander qu'est ce qu'on fait ensemble.
*
quot:Avant de dire "les portables, pas question"/quot.
avant d'acheter des portables (le compromis)sachant que le conjoint est contre
on en reparle !on ne s'impose pas !
sinon pour la suite je suis d'accord !



jojo :

dans une relation, on induit par sa propre façon d'être, de réagir, l'attitude de l'autre, qui, s'il est le dominant
n'en est pas forcément coupable.
*
oui peut etre dans un cas ou l'opposition au portable peut n'etre qu'une phrase
en l'air !
mais dans ce cas il me semble que monbeaucerisier ce bataillait ouvertement CONTRE !
donc il est coupable quand meme en imposant malgrès la requète et le combat de madame


Loulie :

Je n'aurais pas l'idée d'être "en couple" avec quelqu'un qui ne partage pas mes valeurs de base
( pouvant par exemple conduire à ne PAS acheter de portable d'un commun accord ...
ce qui m'a permis de vivre de nombreuses relations toutes différentes l'une de l'autre,
sans dépasser la limite imposée naturellement par nos 2 personalités et choix de vie,
et en se quittant bons amis pour la vie...
*
oui Loulie tu as encore tout dit là ! c'est simple clair et tellement vrais!
mais dans la majoritée des cas les couples ce font trop vite quelque jours ou semaines
et tes critères aussi logiques qu'intelligents ne sont malheureusement
pas le lot de tout les couples !
grroargh :loveit:

Calispera :

Je pense que ruer dans les brancard, et s'opposer rudement à l'achat du papa ne fera qu'envenimer la situation,
créer des incompréhensions, du ressentiment, et ne fera en rien avancer le schmilblik, ni dans le sens de la sv,
ni pour l'éducation des enfants, ni pour la bonne relation du couple.
Je ne pense pas qu'il soit inutile d'exprimer sa colère, mais mieux vaut le faire de manière posée,
en s'expliquant, sans chercher à convaincre, moins encore à imposer.
*
visiblement il a agit en se foutant du combat de madame ,
le coup d'accepter d'attendre plus tard pour sortir le violon risque de
le faire ronfler ! et il vas dire oh ça vas c'est pas un drame tout les gosses en on un ,et madame vas retourner à sa cuisine en se disant :bref tant pis ! et monsieur :enfin tranquille !
je connais les hommes j'en suis un et quand les femmes se retourne ça rigole trop à mon gout
je sais qu'entre femme ça plaisante dur aussi ! mais moi je reste sur la position !
a)ideale Loulie !
b)spontanéité ma réponse !(peut etre moins durement mais fermement ) !


Jackihi :

En ce qui me concerne ma colère n'a rien de posée: c'est comme une tornade qui emporte tout ou un feu
qui brûle tout sur son passage. Souvent c'est dans mes actes que j'exprime ma colère, car quand je dis les
choses de manière posée cela n'a aucun effet
*
oui alors jackihi prend une feuille et tu lui écrit tu lui colle sur les genoux et tu sort
te faire une soirée resto ciné
cheers

Calispera :

mieux vaut attendre que le gros des émotions soit calmé, que le côté impulsif ne prenne plus le dessus.
Sinon c'est du poison pur qui va sortir, et quasi forcément on ne pourra pas être compris.
*
oui dans un cas d'impulsivité oui !
mais bon la décision de monsieur malgrès le combat OUVERT de madame est bien la cause de cette agacement et le petage de coche !
pas normal que monsieur sur son cul se dise :oh je croyait que !!
alors que madame crisse sa vaisselle en se demandant comment
réagir et s'enerve encore de ne pas avoir son mot à dire !


un homme c'est un homme et si ça cloche il faut etre franc et clair !
spontané et dire ce qui ne vas pas d'entrée !
si le conjoint ne prend pas conscience que l'autre aussi existe !
à quoi bon !
avatar
Papillon

Age : 50
Localisation : sur terre ..
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Monbeaucerisier le Mer 21 Mai 2008 - 17:51

Merci Anne pour ton message ; cela s'approche assez bien de ma vision des choses ... Pour Papillon : Sans doute n'ai - je pas été assez claire dans mes explications au sujet des portables ? Ou pas assez convaincante ? Mais de là à envisager une séparation pour ça ? Ca me parait carrément exagéré !!! Mon mari n'est pas responsable de mes choix, lorsque je l'ai connu je ne m'étais pas encore tournée vers la simplicité volontaire, cela s'est fait petit à petit. Comment pourrais-je alors lui imposer ma "philosophie" de vie ? D'une certaine manière moi aussi je lui "impose" certaines choses ! Ou plutôt, il les accepte alors que ça ne correspond pas à sa vision des choses ... D'ailleurs si nous avons emmenagé à la campagne, c'est surtout "pour me faire plaisir" car lui au départ n'était pas trop enthousiaste. La vie de couples est faite de concessions, même si ça n'est pas toujours facile à accepter. On évolue chacun à son rythme, chacun à sa manière ... est - ce pour cette raison que l'on doit laisser l'un (ou l'une) au bord du chemin ? C'est également la société de consommation qui pousse les gens à divorcer (il y a d'ailleurs eu un article très interessant là-dessus dans le journal de La Décroissance, je ne sais plus dans quel numéro). C'est pas de la simplicité volontaire, ça, de "garder son vieux mari" (ou sa vieille femme) le + longtemps possible ? Ou doit-on le "jeter" comme on jette un mouchoir en papier ? cheers
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Mer 21 Mai 2008 - 19:48

Comme ton dernier message résonne en moi Monbeaucerisier ! Smile
- A propos ta possible "erreur de communication" ... lorsqu'on a l'impression que la personne en face n'ecoute pas, s'en fiche ou alors fait expres de faire le contraire de ce que l'on souhaite, il faut d'abord se poser la question : "ai-je envoyé le bon message, au bon moment, de la bonne maniere ?"
- A propos du fait que ton mari n'est pas responsable de tes choix et qu'il doive aussi faire avec (c'est pas forcément facile pour lui non plus)
- A propos de la société de consommation qui pousse a la consommation de relations humaines ...

Pour répondre a Papillon:
Tu parles comme si la relation de couple était un conflit. Ce n'est pas une bataille, c'est un choix de bonheur. Je ne jetterai pas mon mari parce que j'ai changé d'idées dans ma vie apres l'avoir rencontré, et je ne rentrerai pas dans une spirale de conflit avec lui a propos de mes opinions.

mais bon la décision de monsieur malgrès le combat OUVERT de madame est bien la cause de cette agacement et le petage de coche !
pas normal que monsieur sur son cul se dise :oh je croyait que !!
alors que madame crisse sa vaisselle en se demandant comment
réagir et s'enerve encore de ne pas avoir son mot à dire !

Parce qu'il y a plus constructif que de ruminer sa frustration. D'abord reflechir sur soi-meme, se demander pourquoi on reagi comme ca. Mettre des mots sur ses emotions. Ensuite, les exprimer a l'autre, etre ouvert et honnete, sans jugement, sans reproche. Amener l'autre a exprimer aussi ce qu'il ressent sur ce sujet. En parler, en enterrant de prime abord toute idee de "coupable", "responsable", "opprimé" ...

Mon propos est confus, je sais, je ne suis pas une pro de la communication, c'est difficile pour moi de vous expliquer comment je fais. Mais je ne vis pas non plus dans un monde de bisounours ou tout le monde écoute son voisin (et est d'accord avec lui), ou tout le monde est de bonne volonté. Mais j'estime que quand on a fait le choix de partager la vie de quelqu'un, on se doit de faire l'effort de ne pas partir avec des a prioris sur son statut de dominé dans le couple.

Pour revenir au sujet du portable, je ne sais pas comment je reagirait si mon mari avait agi ainsi. Le mal étant fait, je proposerai un compromis: le portable pour le plus grand et pas pour l'autre (mais pas tres justifiable pour le petit). Ou alors une utilisation restreinte aux longues périodes sans vous (vacances ? Rolling Eyes ). La solution "marketing" du compte bloqué ne me satisfait pas: c'est une contrainte qui n'est pas du tout pédagogique ni pour le parent, ni pour l'enfant.
Je suis sure qu'on doit pouvoir trouver quelque chose a faire avec ces portables, qui satisfasse tout le monde.

Une derniere petite pensée, qui vient de me traverser l'esprit: a-t-on pensé a demander pour quelle raison le Monsieur a acheté ces portables ?
Je laisse la question ouverte, mais je doute que ce soit pour casser les pieds a la Maman ... Cela vaudrait le coup de lui demander, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Monbeaucerisier le Jeu 22 Mai 2008 - 9:43

Anne, oui je crois que l'on a pas mal de points communs ! (j'ai bien aimé le "monde de bisounours" Razz ). Mon mari a acheté ces portables parce que nous avons emménagé à la campagne, de plus pendant plusieurs semaines on n'avait pas de téléphone (problème de ligne) ; les enfants prenant le bus seuls pour aller au collège, c'était un peu stressant de ne pas savoir si oui ou non ils étaient bien arrivés à bon port ... de plus, il arrive parfois que nous leur demandions d'aller chercher la + petite à l'école lorsqu'il rentrent, donc c'était avant tout pour des raisons pratiques. Mais c'est vrai que j'aurais aimé trouver une autre solution ... Il a tout de même abondé dans mon sens lorsque j'ai insisté pour qu'ils n'aient pas toujours le bidule collé à l'oreille (en leur lisant quelques extraits instructifs du très bon site "Robins des toîts" ... GSM = "grille-cerveau" Mr Green ) et surtout pour qu'ils les éteignent la nuit (pas question de dormir avec le GSM allumé à côté de leur tête). Quand on est à table pareil : si je vois un portable sorti : je confisque ! Twisted Evil
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Jeu 22 Mai 2008 - 16:48

... euh... je crois que quelque part on a présumé que je conseillais le divorce ... ah !! la présomption ! je parlais juste de moi ^-^

On se reconnaît un peu ici et là, y'a de toutes les idées dans ce post, c'est passionant ! !!!

Comment je suis; je dis clairement ce que je veux dire... jamais de message ambigü dans mes mots, même si ça doit sortir un peu "raide" j'assume ensuite, m'en fout du retour de manivelle... ou on tient le coup jusqu'à la compréhension et l'harmonie mutuelle, ou sinon ça casse tôt ou tard ...

Je dis que l'important est d'être claire en tout point dans une relation parce que ce que j'en sais d'être claire est une source de bonheur, et permet de traverser l'adversité avec plus de sérénité...

Dire en guise d'explication " on en avaut parlé" ça n'est tout simplement pas clair... à partir de là, faut fouiller et aprofondir ensemble ce que ça signifie pour l'un et pour l'Autre sans avoir peur de perdre ou de gâcher... il ne faut pas penser aux conséquences de ses paroles lorsque les enjeux sont importants, enjeux de liberté,m d'estime de soi, d'harmonie, et les responsabilités familiales d'amour et de paix autour des enfants ... ces enjeux là ne mé.ritent pas que je réprime ma colère si elle monte... elle eput être salutaire dans un sens ou dans l'Autre... c'est un levier puissant si on apprend à l'assumer...

Je ne dis pas qu'il faut chercher et nourrir la colère, je dis que c'est un mouvement naturel de l'être humain dans des circonstances où, souvent, les choses fondamentales de sa vie sont sur la table... et que pour éviter la guerre froide qui dure et dure des années, (... des siècles et des millénaires) mieux vaut esuyer une bonne tempête ...

Je dis aussi de ne pas attendre de dépoussièrer sa pensée en freinant un élan... je n'ai pas peur de dépoussièrer ma propre pensée au vu et au su de celui que j'aime, ou des membres de ma famille... je ne crois pas qu'il y ait un tort et une raison, un pour et un contre, mais des ^çetres différents qui sdoivent d'Abord s'occuper de vivre en respect de leur propre pensée...

Si je vis en couple le temps que ça dure... je ME dois de respecter moi-même ma pensée, et d'exprimer ma vie, mes sentiments, mes sensations, mes états d'âme au fur et à mesure que je les vis ... Je suis bien ? je le dis, je le chante, je suis heureuse ? je le partage, j'ai un souci ou un malaise, un déplaisir, une crainte, je le partage aussi... de toute manière, de quoi parler à l'intérieur d'une relation, de la pluie et du beau temps ? de la première page du journal ? de la voisine ou du collègue de bureau ? bon, oui, en entrant ça va , un peu par ici et un peu par là, mais le sujet principal d'une relation, quand on est ensemble est, selon moi, et c'est comme ça que je le vis, la relation elle-même !!!!!!!

Le système civilisé et organisé ne laisse aucune case libre pour ça .......

Je vis en dehors de ce système là aussi en fait.

dans par pour l'amour toujours
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Papillon le Jeu 22 Mai 2008 - 23:41

en fait je me sens con j'ai du mal m'exprimer !

quand je dit :

allez presques à les poser sur la table , en disant à haute voix :
c'est quoi ça ? je t'est dit que je n'en voulais pas et toi tu leur en
paye deux malgrès mon refus ?

je voulais pas dire divorcer , ni jeter le conjoint à la poubelle !!! Shocked
je voulais dire ce que ! ben Loulie à dit encore une fois si clairement
avec les mots que je trouve jamais Embarassed


citation Loulie:

Dire en guise d'explication " on en avaut parlé" ça n'est tout simplement pas clair... à partir de là, faut fouiller et aprofondir ensemble ce que ça signifie pour l'un et pour l'Autre sans avoir peur de perdre ou de gâcher... il ne faut pas penser aux conséquences de ses paroles lorsque les enjeux sont importants, enjeux de liberté,m d'estime de soi, d'harmonie, et les responsabilités familiales d'amour et de paix autour des enfants ... ces enjeux là ne mé.ritent pas que je réprime ma colère si elle monte... elle eput être salutaire dans un sens ou dans l'Autre... c'est un levier puissant si on apprend à l'assumer...

voilà ce que je pensais et que je n'est pas dit , ou autrement
cheers
avatar
Papillon

Age : 50
Localisation : sur terre ..
Date d'inscription : 27/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par wiine le Jeu 17 Juil 2008 - 19:08

Je relance un peu sur le même thème : ma miss a bientôt 3 ans, et c'est la première petite fille des deux côtés de la famille. Je n'ai pas du tout de problème avec mon mari qui pense tout à fait comme moi, le problème vient surtout pour le coup des grands-parents !! Ils la gâtent des deux côtés...

Qui lui achète des barrettes et elle revient avec des bouts de plastiques dans les cheveux alors qu'on en a déjà à la maison, une robe (super moche en plus) sur le dos la fois suivante, un cahier de vacances (à 3 ans ???)... Je ne sais plus quoi faire sans me fâcher, et son anniversaire arrive bientôt ! C'est facile de dire pour moi que je ne veux que des cadeaux utiles et non consommateurs, mais pour un bout de chou, les grands-parents achètent plus pour se faire plaisir à eux qu'à elle... Même mes propres grands-parents s'y mettent (une dinette ROSE fabriquée en chine, en plastique, l'année dernière !!)
Vos avis ? Smile Comment les convaincre sans me mettre à dos toute ma famille, du côté de mon mari et de mon côté ? En tant que première, elle est la cible de tous les regards...
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Enfants

Message par Monbeaucerisier le Jeu 17 Juil 2008 - 19:51

Faire une liste et demander à tou(te)s de s'y tenir Mr Green (pour les anniversaires et Noël) ; au départ je ne voulais pas en faire, finalement c'était encore pire à l'arrivée !!!
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2008 - 20:07

Aie aie aie ... sujet sensible.
Je n'ai heureusement pas (encore) expérimenté, d'abord parce que nous habitons loin des GP, ensuite parce que la mienne n'a qu'un an et demi et surtout, surtout, parce que j'ai des le debut fait passer des messages.
Parfois "soft", parfois plus directs. Sur ma facon d'eduquer ma fille (notamment le portage), sur ce que je voulais pour elle ou pas, sur nos habitudes.
J'ai eu des "résistances" ... mais finalement, ça se passe plutot bien: les cadeaux sont souvent des choses esthetiques, durables (bon ... pour l'impact ecologique, on n'y est pas encore tout a fait, mais on va y arriver), et surtout: limités ! J'ai tout de suite été claire: pas de montagnes de bazar a chaque Noel/Anniversaires ! Pourtant la mienne est aussi la premiere petite fille des deux cotés.
Dans ton cas, l'engrenage semble etre enclenché ... No
Je te suggere d'en parler franchement, mais sans aggressivité. Dis leur que leur comportement d'achat vis a vis de ta fille heurte tes sensibilités, que ce n'est pas dans cette idée que tu souhaites éduquer ta fille.
Propose/suggere des alternatives: des objets plus "ecolo-economiquement interessants, des "faits-mains" (par eux !), des trucs genre: "bon pour ..." : une sortie au zoo, une glace (pas une par jour ! la précieuseté d'un moment rare: une glace avec Papi au parc), une seance de bibliotheque, de piscine, de maquillage, de cache-cache, de bataille de polochon, une session "je cuisine un gateau avec Mamie" ... la liste est sans fin.
Explique leur que c'est ta fille, et que ce sont tes choix. Explique leur que tous ces achats, ces montagnes de jouets ne la rendront pas plus heureuse. Fais attention a ne pas les juger: tes parents t'ont élevé de leur façon et il n'est pas question de porter, a travers la façon dont tu eleve ta fille, des jugements sur leur éducation. C'est simplement tes choix, et ils doivent les respecter.
Bon courage dans la résolution de ce probleme !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par wiine le Jeu 17 Juil 2008 - 21:14

Merci ! C'est vrai que ce sont surtout les achats "compulsifs" qu'ils font qui me font horreur. Du genre craquage devant la mignonne petite barrette avec un lapin dessus, etc. Il n'y a pas l'effort de la démarche de chercher quelque chose d'éthique, c'est être dans le magasin et pof, craquer devant les trucs pour petites filles... pffff
Mais je vais les briefer Smile
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par magnésie le Sam 19 Juil 2008 - 0:09

wiine,
peut-être pourras-tu parler tranquillement de ton souci à ta fille, quand tu sentiras qu'elle sera réceptive.

sans fustiger les grands-parents, mais tout simplement en lui faisant prendre conscience de leur côté "gaga".
et en y mettant de l'humour : c'est pas parce qu'elle est couverte de cadeaux par quelques personnes de la famille qu'elle va devenir d'un coup "pourrie-gâtée". L'apprentissage de la vie, il se fait aussi par comparaison : comment pourrait-elle comprendre tes valeurs (et peut-être les adopter) si elle ne vit jamais autre chose par ailleurs ?

A 4 ans et à mon grand désarroi ma fille réclamait tout un tas de babioles... 2 ans plus tard elle se passionne pour les livres "sur les pays pauvres" car elle y trouve des idées de jouets à fabriquer avec de la récup.

donc : il y a de l'espoir !!!
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par wiine le Sam 19 Juil 2008 - 13:40

C'est vrai que ça me choque un peu au départ mais tu as raison ^^.
Elle est un peu petite encore mais déjà, elle est plus du style à jouer avec l'emballage qu'avec le jeu en lui-même Smile, et préfère apprendre à coudre et à tricoter avec moi ! Elle a tendance à délaisser les jouets à piles qui lui sont offerts, ce qui me réconforte. Peut-être un atout à utiliser auprès des grands-parents justement : elle ne joue pas avec les jouets qu'ils lui offrent ! ^^
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Sam 19 Juil 2008 - 15:43

salut bien

éduquer ses enfants ou éduquer les grand-parents ?

^-^

bonne journée
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par neha le Lun 24 Nov 2008 - 18:23

Je dois avouer que je me pose à l'avance ces questions à propos de ma belle-famille (et de mon copain dans une très moindre mesure)... oui j'ai 20 et ca fait que 3 ans quon est ensemble mais je me pose déjà ces questions, principalement parceque cette famille est catholique et nombreuse, et la mienne petite (un frère, une tante et trois cousins, un couple de grands-parents, un oncle et une tante, et c'est TOUT)... mais la question se pose aussi pour la SV, comme pour l'antisexisme etc. Comment garder le "controle" sur ce quon veut transmettre à son/ses enfants?
Bien sur il faut accepter qu'on n'est pas le seul modèle que l'enfant aura et qu'il y a meme tout intéret à ce quil voie d'autres styles de fonctionnement et de pensée... mais j'ai peur d'une certaine emprise de la belle-famille (sans parler des questions de mariage, de nom de famille et toutes ces choses qui me font fuir - interdiction de me répondre que "si je l'aimais vraiment" je verrais les choses différement)
et puis jai peur qu'a l'approche d'un bébé ou à partir d'un certain age certaines valeurs/ traditions de la famille prennent le dessus, semblent tout à coup importantes... mais bon ca cest surtout pour le coté religion, je fais du hors-sujet. Mais même en SV, j'ai peur quon aie pas la meme idée de ce quil faut à un enfant pour etre heureux, quon ne soit pas prets à faire les memes efforts (et, pour refaire du hors sujet, quon estime que cest plus a madame qua monsieur de faire léducation du petit)... brrr
avatar
neha

Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 17/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Lun 24 Nov 2008 - 19:34

Il est vrai que dans la plupart des cas, un enfant n'est pas éduqué exclusivement par ses parents. Il y a la belle-famille comme tu le mentionnes, puis l'école, les médias, les copains ... J'ai abandonné l'idée de "contrôle" sur ce que je veux transmettre à mes enfants, j'essaie juste modestement de les guider... peut-être suis-je désabusée (j'ai trois ados, ceci explique cela!!)

Ecoute ton intuition, partage avec ton amoureux tes espoirs, tes craintes. Si vous êtes indépendants (logement/finances..), vous pourrez sans doute faire vos choix en plus grande liberté.

Je n'ai pas de réponse à tes questions mais je te tire mon chapeau pour tes réflexions en amont. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Lun 24 Nov 2008 - 22:26

Qaunt j'étais enfant, fin des années début des années 60 on ne pensait pas Mac-do, on ignorait que ça existait même. Il y avait, par contre, dans les quartiers populaires comme Belleville à Paris des friteries qui proposaient des frites dans un cornet de papier journal (recyclage déjà) et des saucisses cuites dans la friteuse et à peu près rien d'autre. Eh bien je réclamais toujours ces frite la bien meilleur dans leur papier journal (le fritier avait un tour de main extraordinaire pour confectionner le cornet plus vite que le regard ne pouvait suivre) que celle faites une fois par semaine à la maison. A peu près tous les garçons de l'école avaient la même demande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: eduquer nos enfants dans la sv...

Message par Invité le Mar 25 Nov 2008 - 16:46

Neha, moi aussi je trouve chouette que tu aies déjà toutes ces interrogations en tête, et j'ai envie de te dire que les enfants sont une formidable occasion d'apprendre plein de choses sur soi, sur le monde, sur la vie en général. Je crois que les personnes qui savent leurs faire confiance, les écouter, apprendre d'eux, grandissent en même temps qu'eux, plutôt que de vouloir à tout prix les faire correspondre à des valeurs, des critères extérieurs.

J'espère que quand tu auras l'immense joie d'être maman, tu sauras garder cela à l'esprit malgré la fatigue, l'énervement parfois, et surtout les "bons" conseils de l'entourage, ta belle-famille y compris.

Tu demandes comment garder le contrôle sur ce que tu veux leur transmettre, la réponse est comme pour beaucoup de choses de la vie : être là, conscient, avec eux, garder en tête ce qui est vraiment important, essentiel pour soi. On a qu'une seule vie, les enfants sont parmi ce qu'il y a de plus beau, bon et bienfaisant à côtoyer ici-bas.

Trouver le moyen de garder cela à l'esprit est, à mes yeux, une des clefs pour leur transmettre simplement ce en quoi l'on croit Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum