Ne pas faire grimper la pile de vetements

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par LeLama le Lun 16 Oct 2006 - 0:31

Rappel du premier message :

Pour les fringues, mon truc, c'est de donner un vetement aux oeuvres caritatives a chaque fois que j'en achete un. Ca m'evite d'acheter nimporte quoi. Il faut que je reflechisse lequel je vais donner en echange.
avatar
LeLama

Age : 48
Localisation : Angers
Date d'inscription : 16/10/2006

Revenir en haut Aller en bas


Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par mirza le Lun 1 Jan 2007 - 20:55

Je voulais dire que ce que je trouvais pas normal, c'est de n'avoir jamais eu de commandantE de bord, hein ! Smile

mirza

Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Mar 2 Jan 2007 - 0:48

mirza a écrit:
calispera a écrit:Pour moi le banquier en jean me fera le même effet de recul que la voix de femme qui se présente comme pilote dans l'avion qui me mène à traverser l'Atlantique. Je lui serai donc, après petite réflexion, reconnaissante de m'avoir remis les pieds sur terre.
Moi j'avoue que ça me fait plutôt l'effet inverse. Quand je vois qqn qui n'a pas les vêtements de l'emploi, j'ai tendance a priori à me dire qu'il assure tellement dans ce qu'il fait qu'il n'a pas besoin de montrer qu'il fait partie de telle ou telle tranche (classe, caste, etc.).

En effet, je pense qu'à l'occasion ça peut me rassurer aussi (vu mon point de vue sur le sujet - en pensant : ouf ici au moins on peut se permettre d'être soi-même), mais bon, parfois il m'arrive de "tiquer", et de me dire ensuite : m'enfin, tu voudrais pouvoir t'habiller comme tu veux au boulot et ensuite tu réagis négativement quand d'autres le font. En fait, je pensais à un exemple vécu, pas celui du banquier, mais d'une femme venue en jean à la réception d'un mariage. Et je m'en voulais ensuite de la juger, car elle seule peut être juge de ce qu'elle a envie de porter à un mariage, pour se sentir bien, et/ou pour faire plaisir aux mariés.

lena7521 a écrit:
calispera a écrit:Si on prend deux entreprises différentes qui vendent le même produit et d'une qualité similaire, on pourra découvrir que chez l'une il y a exigence d'image nettement plus chic que chez l'autre, et que cela n'influe pas sur les ventes. Pour moi cela dépend bien plus des exigences des personnes qui travaillent dans l'entreprise, de leur caractère, de leur personalité, de leurs conditionnements etc. Et c'est pour ça que je trouve qu'il faut entrer le moins possible dans ce genre de jeux.
Je ne partage pas ton avis. Je travaille dans une société qui vend des prestations intellectuelles (désolée pour le côté pompeux) et le "produit" étant immatériel, la présentation des personnes que nous proposons aux clients influe de façon très nette dans la vente de prestations.

Pour moi ce dont tu parles n'est pas pareil, car tu évoques là une forme détournée de l'embauche. C'est un tout autre contexte, on ne connaît ni les personnes qui recrutent, ni le travail, ni les collègues potentiels, ni le type de relations de travail au moment d'arriver dans la boîte. Dans ce cas, je pense en effet que la prudence est de mise. Je me suis plusieurs fois présentée en jupe (que je ne portais jamais à l'époque) pour me faire engager. Cela dit, cela ne m'arriverait probablement plus, et je préférerais ne pas être engagée pour ne pas avoir porté de jupe, que de me tromper de lieu Wink Mais cela reste relatif encore : ceux qui engagent ne sont pas forcément ni des collègues ni des supérieurs hiérarchiques potentiels.
D'autre part, je pense ne pas avoir trop de problème à écorcher mon côté "authentique" pendant une journée, voire une semaine pour pouvoir trouver un emploi longue durée, où je pourrai me sentir bien.

J'ai fait 6 ans d'interim, sans faire de trop grosses concessions sur mon look (jean, t-shirt, sweat, à l'époque), et cela ne m'a pas empêché de ne chômer que 2 jours sur les 6 ans, en travaillant pourtant dans des milieux très différents.
Et lors d'un de ces intérims, j'ai travaillé dans un service juridique d'une firme pétrolière importante. On m'y a fait savoir indirectement qu'il fallait y porter la jupe, pour le standing, ce que j'ai accepté de faire à 80% et à contre coeur, pendant quelques semaines. Je les ai quittés pour un autre interim plus attrayant, et quand celui-ci s'est terminé, il m'ont proposé de revenir chez eux, et c'est moi qui ai refusé, car justement, ce cadre trop strict ne me convient pas.

J'ai fréquenté dans mes boulots pas mal de professions libérales, dont beaucoup de prestataires (ingénieurs, informaticiens, etc.) et j'ai vu de tout dans le port de vêtements. Seul les milieux de juristes sont nettement plus exigents selon mon souvenir. Et les tenues dépendaient selon les cas, des gens eux-mêmes, de la liberté permise dans le service, de l'entreprise elle-même. C'est très alléatoire.
Les gens habillés les plus chics étaient finalement des fonctionnaires (internationaux), même là où il n'y a aucune exigence de standing, et souvent surtout dans les emplois subalternes, et où la menace sur l'emploi est nulle, mais où il est de bon ton pour bon nombre d'épater la galerie. Je me rappelle aussi d'un emploi, où, quand le patron était parti en vacances, certains collègues masculins venaient en bermuda.

lena7521 a écrit:Même si on peut le regretter, l'habit fait toujours le moine dans ces professions. Et on doit l'accepter, à défaut de pouvoir le changer (et pas de "casual friday"). Si on ne le peut pas, il ne faut pas s'y forcer, mais chercher un métier plus en accord avec soi-même effectivement.

Je suis d'accord avec toi que cette mentalité court toujours et reste majoritaire, ce n'est pas pour autant qu'il faut y adhérer et s'y conformer. Et justement le chemin de simplicité volontaire amène pas mal de gens qui le parcourent à changer d'emploi, pour être plus en accord avec eux-mêmes. Mais si l'emploi nous plaît, cela vaut la peine de tenter le coup d'alléger le côté vestimentaire. Car pourquoi les choses changeraient-elles si nous sommes les premiers à les critiquer tout en les perpétuant?
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Tchippie le Sam 6 Jan 2007 - 22:25

Bonsoir,

Je suis allée visiter la boutique Ekyog à Paris.
Je vous avoue tout de suite que je n'ai pas trouvé quelque chose qui me plaisait vraiment, mais j'ai apprécié la diversité des vêtements, des couleurs, des styles... bien que ce ces vêtements sont plutôt conçus pour être "pépère".
Par contre il y a une question que je me pose. Quand je vois des vêtements équitables-bios-sans-teintures-chimiques, et bien je trouve que les couleurs font un peu "vieilles", délavées. Ce ne sont pas des couleurs très vives. Je ne trouve pas ça beau. Je n'ai pas envie de porter ça. Neutral
Parfois ce sont les matières aussi que je ne trouve pas très lisses, qui peluchent un peu. Je trouve ça bizarre que les vêtements ne soient pas plus beaux, plus esthétiques...
Je ne pars pas avec des a prioris mais vraiment j'ai remarqué plusieurs fois que l'éthique, bin c'est moins joli que le pas éthique. Peut-être parce que si c'était plus joli ça demanderait plus de travail et que du coup ça serait encore plus cher ?

Tchippie

Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 17/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Joël le Dim 7 Jan 2007 - 9:39

j'ai remarqué plusieurs fois que l'éthique, bin c'est moins joli que le pas éthique.
Eh oui. On peut aussi ajouter que les hommes les plus beaux sont souvent les plus pervers. C'est à mon avis une découverte essentielle et qui va bien dans le sens de l'histoire. Si c'était l'inverse, le monde serait mieux organisé or comme on constate quotidiennement que le foutoir est partout... Ceci est donc une preuve par l'absurde que le diable est encore aux commandes.Twisted Evil

Désolé Tchippie de faire de l'humour à tes dépends mais j'ai pas pu résister Evil or Very Mad


Dernière édition par le Dim 7 Jan 2007 - 12:10, édité 1 fois
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par magali le Dim 7 Jan 2007 - 11:13

:loveit: Moi j'aime bien les vêtements en coton bio. Je rajoute un ptit bouton de couleur par ci un ptit galon par là pour le colorer et le tour est joué !
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par loulie le Dim 7 Jan 2007 - 16:40

Bonjour bonjour

y' un truc qui me tarabiscotte toujours dans l'achat de n'importe quoi de neuf... shu têt'ben exagéreuse mais je vous dis quand même !
Les vêtements bio-écolo-mchin ont-ils d'Autres "défauts" qui ne sont pas apparents ? Ils répondent aux critères de la tendance écolo ,... MAIS.. je veux savoir aussi qui les fabrique, dans quelles conditions, comment se passe la distribution, etc.
J'ai une forte tendance à considérer, d'abord, que tout ce qui est neuf passe encore et toujours par la moulinette du système économique en place et donc que ça peut être une "récupération" de marché, avec bien sûr des avantages pour, par exemple, la culture du sol où pousse le coton, ... oui, mais, tout le reste ?

je sais, je suis un brin fanatique, selon plusieurs !... et une inconditionnelle des friperies où je farfouille à la recherche de vêtements coton ou lin ou laine fabriqué canada. Je sais que plusieurs personnes peuvent pas porter un truc déjà porté par une autre .. ça, comme autre chose, c'est une question de "vision", et d'essayage !

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Admin le Dim 7 Jan 2007 - 20:25

Bien sûr que le meilleur objet est celui qu'on ne produit pas, donc le « second-hand », c'est une bonne chose ! Moi aussi j'aime beaucoup les friperies, mais pour trouver du rétro aussi, authentique, introuvable en magasin !
Parmi ce qui se se produit, le coton (ou autre) bio équitable me semble tout de même être le mieux !
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Tchippie le Dim 7 Jan 2007 - 20:45

En général on peut lire sur leurs sites comment sont produits les vêtements, et selon les marques, on trouve plus ou moins d'infos.
Une chose que j'ai souvent lue, c'est que les travailleurs en équitable sont mieux payés que les autres mais que par rapport aux salaires français ce n'est pas encore ça.

Il y a le problème de la provenance aussi, Seyes est une des seuls marques à fabriquer ses pulls et écharpes en France, mais par contre les matières premières viennent de plus loin.
C'est sûr que tout ça n'est pas parfait, mais il y a un effort de fait pour aller vers le mieux (ça rejoint le sujet des compromis).

Franchement dans l'idéal j'aimerais me fournir principalement dans des friperies. Que les vêtements aient été portés par d'autres, ça ne me dérangerait pas je pense, c'est surtout un problème d'usure (enfin si les vêtements sont de qualité peut-être qu'on ne remarque pas qu'ils ont quelques années derrière eux).

Magali, c'est cool que tu personnalise tes vêtements comme ça ! Moi je n'ose plus trop essayer, les seules quelques fois ou j'ai tenté le coup ça n'a pas été une belle réussite Mr Green

Tchippie

Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 17/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par magali le Dim 7 Jan 2007 - 21:24

Moi aussi en premier lieu je suis une adepte des friperies. 50% de mes vêtements doivent être fripés (et dans les deux sens du terme car je n'ai pas de fer à repasser Laughing )

J'achète aussi dans une boutique de créateurs marseillais. J'achète de la main à la main c'est sympa et très créatif justement, coloré...

Et après j'essaye que ce soit coton bio ou que je craque vraiment sur qq chose même si c'est acrylique, soldé, fabriqué dans un pays où les enfants sont exploités... Twisted Evil (mais c'est très très rare !!!)

Je dois acheter une fringue par an pas plus. J'aime bien l'idée du "j'achète qq chose alors j'en donne/jette une"... Il faudrait que je fasse ça !

Et puis depuis toujours j'aime bien ajouter des ptits trucs à mes fringues. Je le fais de moins en moins mais parfois. Oh c'est rien car ma mère m'a appris à coudre avec des trombones et du scotch alors !!! Very Happy
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Dim 7 Jan 2007 - 21:54

Bonjour,

Suite à vos questions, je vous mets une série de sites, soit pour vêtements bio et/ou équitables, soit qui s'intéressent à l'éthique de ce qui nous est vendu.
J'ai ouvert tous les sites (donc ils existent) pour les recopier ici. Par contre, je n'en ai pas relu le contenu, or la plupart je les ai enregistrés il y a plusieurs années (ils sont dans mes bookmark internet explorer et pas dans ceux de firefox que j'utilise à présent), donc j'ai un peu oublié Wink - à vous de juger.
Je précise tout de même que la démarche d'Azimuts me paraît pas mal du tout dans le genre bio-équitable. Cependant, cela reste du commerce équitable (pas local, néocolonialisme etc). A ce sujet connaissez-vous les 10 objections au commerce équitable? Si non, et si vous êtes gentils, je vous donnerai les coordonnées plus tard Wink

Alors voici les sites, sans ordre particulier :

http://www.ethique-sur-etiquette.org/
Collectif de l'éthique sur l'étiquette

http://www.planetecoton.com/catalog/index.php
planète coton : vêtements éthiques

http://www.terralana.com/
terralana : vêtements bio

http://www.coopamerica.org/programs/rs/
Responsible shopper

http://www.transparent-trade.org/?rubs=&p=avertissement
site cherchant à regrouper les distributeurs de commerce équitable. C'est azimuts (vêtements bio et équitables) qui l'a créé

http://www.ideo-wear.com/
Idéo : vêtements équitables

http://www.azimuts-art-nepal.com/
Azimuts : vêtements équitables

http://www.fibris.fr/
fibris : vêtements bio

http://pouruncommerceequitable.com/fr/index.htm
encore un site qui parle du commerce équitable

http://www.ekyog.com/
Ekyog : vêtements bio (a été donné récemment sur le forum)
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Dim 7 Jan 2007 - 21:56

Zut, j'ai oublié de vous donner un site :

http://veja.fr/
Baskets Veja équitables
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par loulie le Dim 7 Jan 2007 - 22:15

connaissez-vous les 10 objections au commerce équitable? Si non, et si vous êtes gentils, je vous donnerai les coordonnées plus tard Wink
dixit clispera
( ben voyons donc kessé ki s'passe avec que j'ai donc ben d'la misère à faire le quote moi coudonc ...)!!!!

calispera... y'a pas plus gentilles que nous.. allez, dis-nous tout !
merci pour les adresses...

( je vais vous dire mon péché mignon... c'est une collection de robes anciennes qui va de 1900 aux années 60... !)
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Dim 7 Jan 2007 - 23:11

Ah ben voilà, il suffisait de le demander Wink

http://ecolo.asso.fr/textes/20020312equi.htm
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par loulie le Lun 8 Jan 2007 - 1:31

c'est bien ce que je disais aussi... c'est un système parallèle et il faut être toujours autant vigilant et ne pas se fier sur ces nouveaux marchés sans vérifier. C'est le danger à chaque fois qu'un truc se met à la mode de la "conscience collective", ça peut endormir cette conscience pour longtemps.
Merci calispera d'ajouter toutes ces pierres à l'édifice et la plus grande gloire de nos consciences éveillées !!!!

bons sens et persévérance
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Mer 4 Juil 2007 - 21:30

je n'ai pas tout lu mais j'ai lu le dernier texte...
j'ai un blog de couture par le biais duquel je rencontre des tas de filles qui font de la couture et vendent leur production, fringues pour enfants, femmes, accessoires... à un prix... euh, prohibitif pour moi (genre 30€ la baboteuse de bébé)...
OK, c'est équitable, mais moi qui suis pauvre, je préfère largement acheter dans les grandes chaînes de magasin (genre Leclec ou Carrouf en France, et Wal Mart ici au Québec), même si c'est on ne peut plus inéquitable...
En fait, le truc, c'est que l'équitable, c'est beau c'est généreux, mais ce n'est pas à la portée de tout le monde ! et résultat c'est peut être pas juste pour l'acheteur...
Donc, pour conclure... je préfère faire les barboteuses de mon fils dans des fringues usagées ou des vieux rideaux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par reine le Lun 18 Fév 2008 - 21:17

Pour les bouquins ce que je fais c'est que chaque fois que j'invite des gens , avant leur départ , je leur offre des livres.....ils sont contents et moi hop, moins de livres...

reine

Date d'inscription : 15/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par wiine le Sam 8 Mar 2008 - 22:03

Je rencontre le même souci pour m'habiller avec mes clients, car mes clients sont des entreprises... Et le basique dans ce cas c'est le pantalon noir de ville pour moi, j'y coupe pas :( En s'habillant classique pas de souci, mais le jean ça ne passe pas du tout malheureusement, je ne me vois pas du tout aller bosser en jean.
Et pour trouver un pantalon de ville classique tout bête en équitable ou autres, vous pouvez toujours courir ! J'ai cherché... C'est soit jean soit pantalon de jogging. Après oui, il faut le coudre, mais je suis pas très douée en couture et je n'ai pas de machine. Je couds un peu mais des bricoles, et un pantalon c'est pas évident.
A ce propos vous avez des adresses de personnes qui font de la couture et qui vendent sur la région parisienne ?
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Dim 9 Mar 2008 - 21:20

Et le modèle jeans, en toile de couleur, ça ne passe pas non plus? Car dans ce registre c'est trouvable, non? (Cela dit, en ce moment, dans les jeansneries, ya que du jeans (bleu denim), du noir, et des couleurs tristes à mourir, (comme quoi on nous concocte vraiment un uniforme).
Le jeans de couleur, ça fait pas tout à fait classique, mais si c'est porté avec une veste colorée, ou une sorte de veste tailleur, avec un foulard. Si les couleurs sont bien assorties, que les modèles te tombent pas comme un sac, et que t'es propre sur toi, ils vont rechigner? Wink

C'est dingue tout de même le fait qu'on nous demande de nous déguiser pour aller travailler. Comme si le déguisement était garant de notre compétence Wink La logique de notre culture, c'est le bluff Wink
Vends ton corps (ou ce que tu mets dessus) et on croira ton esprit.
Je dis pas non pour le respect d'autrui en se montrant soigné, mais bon.... j'avoue qu'en ayant pris de la distance avec le monde des employés, du standing et tout ça, quand on m'en reparle, je suis de plus en plus perplexe.

Ce jugement (car c'en est un) ne te concerne pas, mais concerne les règles imposées.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Admin le Jeu 17 Avr 2008 - 1:25

wiine a écrit:Et pour trouver un pantalon de ville classique tout bête en équitable ou autres, vous pouvez toujours courir !
Tu as pensé aux friperies ? Certaines ont des choses en très bon état, et très classique ! L'occasion, c'est équitable ! Smile
Sinon, en bonne shoppeuse bio, je t'ai déniché ça :
http://www.modetic.com/catalog/pantalon-yanap-noir-p-1130.html (noir large on ne peut plus basique !) Very Happy
ou ça : http://www.machja.com/product_info.php?cPath=35_43&products_id=242 (bon OK c'est bleu sombre, mais très « ville » aussi…)
ou ça : http://www.modetic.com/catalog/pantalon-peggy-ebony-p-715.html (presque noir, mais bien coupé, OK, cher quand même…)
N'oublie pas qu'un jean est portable pour bosser, à condition d'être brut (pas délavé), et porté avec des vêtements classiques aussi (petite veste/chemisier), par exemple celui-là :
http://www.modetic.com/catalog/blue-jean-p-207.html

Mais franchement, vu le prix du bio, vive l'occasion ! scratch


[edit] Tu me fais penser que j'avais un article sur la mode bio : éthique et coquette à la fois ! J'ai fini de le rédiger ici : http://simplicitevolontaire.bbfr.net/habillement-f11/article-pour-les-coquettes-t499.htm#7040
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par jackihi le Jeu 17 Avr 2008 - 7:23

C'est klair qu'entre un jeans à 5euros chez oxfam et un jeans en coton bio à 128 euros (128!!!) mon choix est vite fait....Vive les fripes et le rafistolage.
avatar
jackihi

Age : 45
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2008 - 16:00

salut bien...

chez moi, la pile de vêtements est asez volumineuse, et je nhésite jamais à y ajouter ds pièces ! Primo parce que je farfouille dans les friperies et les brocantes de toutes sortes pour dénicher tout ce qui peut encore se trouver en tissus naturles en prévision du jour où tout sera synthétique... et ça s'en vient dans pas longtemps z'allez voir ! ( on trouve déjà pas mal de "made in ailleurs" dans les friperies confectionnées en fibres aux noms chimiques !)

Ensuite, je garde toujours des vêtements pour bébés, enfants, petits et gros adultes, bottes et souliers aussi, des vêtements de dépannage et d'utilité, les belles occasions que je râfle et ça sert ici au besoin pour les amis qui viennent en séjour un peu prolongé, qui veulent donner un coup de main, etc...

Il me faut des vêtements pour toutes ls circonstances, chantier pas très propre, sous la pluie, recevoir des clients, sortir, les beaux atours pour les belles occasions, le confort, les journées froides et glaciales dedans ou dehors, des beaux petits souliers anciens et des bottines de chantier Kodiak bien graissées, de gants de travail coton, doublés, mitaines, caoutchouc, aminate ( amniante ? ) ben oui ! c'est ce qu'il y a de mieux pour mettre la main dans le feu si besoin sans se cramer !!
etc , etc....

Je collectionne aussi les couvertures et les tissus pour les mêmes raisons.

Si je veux vivre chez moi, et m'occuper de tout, je dois aussi être équipée en tout !

Je n'ai jamais suivi la mode, mes gros clients straights et riches dans mes jeunes années n'ont pas beaucoup influencé mes choix à part que je m'habillais " un peu plus" sobrement ... si je veux traduire, disons que lorsque je me regarde, je me demande jamais si ça va "leur" plaire ou bien les disposer à mon égard... c'est ma vie, c'est mon habillement, on me prend telle quelle ou on me laisse !
Je regarde surtout si la fille que je vois dans le miroir est bien moi !
Je cherche à me sentir bien dans MA peau, pouvoir bouger librement aussi est important, que ça "respire"...

L'habillement est un message puissant que les uns et les autres se renvoeint !

plusss que tout le monde s'habille pareil, en conformité, uniforme-ité !
plusss que la "mondialisation" se renforcit.
Prenez garde aussi à ... la mondialisaion du vêtement bio !

....mais je crois qu'il est trop tard pour ça aussi ......


bon jourd"hui
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par veronik le Ven 18 Avr 2008 - 21:48

t'as raison Loulie pour l'uniformisation du vetement bio...

Mes filles , je les emmène à Emmaüs et on ressort pour 30 € avec un sac plein...des foulards, des jeans, des pulls.....Ellse sont ravies ! elles ont 12 et 14 ans et préfèrent s'habiller comme celà !
Pour les plus jeunes, on me donne et je fais circuler...
Pour les fringues qu'on aime bien, style samouraï, j'en ai acheté un et avec la grand mère, on va essayé de refaire un patron et de se le refaire...
avatar
veronik

Age : 48
Localisation : Auvergne- 43
Date d'inscription : 11/02/2007

http://ecole-en-pyjama.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par neha le Lun 26 Mai 2008 - 21:31

Hello,
je réveille ce topic pour vous annoncer que j'ai pris la grande décision de ne plus acheter ni vêtements ni bijoux (sauf grande déformation, enfin jusquà nouvel ordre quoi)... C'est un très très grand pas (et pourtant jai vrmt limpression que c'est le bon moment), parceque je suis une grande fana, mais en même temps jai de plus en plus de choses qui me plaisent/me correspondent (donc mon obssession d'acheter dès que qqchose me plait pour éviter de me retrouver dans cet état typique de l'adolescence "jaime pas ce que je suis / je ressemble à rien" n'est plus une bonne excuse). De plus j'ai aussi beaucoup de vêtements, et le tri arrive à grand pas, surtout que je vai enfin m'attaquer à la pile de vêtements "à retaper" qui a grandit toute l'année... mes travaux de couture m'éviteront de me ruer sur les échoppes de vêtements et de bijoux dans les festivals (c'est le coup fatal, à chaque année, mais je me sentais d'année en année plus coupable et ça me rendait la chose moins agréable... un peu comme regarder un cécémel qui couterait beaucoup trop cher et avoir le gout en bouche, et vouloir en meme temps une autre boisson hyper-sucrée, et une autre aussi, mais les trois ensemble sont vraiment beaucoup beaucoup trop chères)
Puis comme j'ai réussi à me faire un pantalon, je pourrais en faire d'autres des habits... mais de toute façon je ne suis pas pressée, je ne manque de rien...
Au fait Alix, ton site de couture c'est quoi?


Dernière édition par neha le Sam 31 Mai 2008 - 12:01, édité 1 fois
avatar
neha

Localisation : Bruxelles - Belgique
Date d'inscription : 17/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Mar 27 Mai 2008 - 16:01

Alix a écrit:je n'ai pas tout lu mais j'ai lu le dernier texte...
j'ai un blog de couture

Vos www ne marchent pas quand on clique dessus
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Mar 27 Mai 2008 - 16:02

calispera a écrit:Ah ben voilà, il suffisait de le demander Wink
http://ecolo.asso.fr/textes/20020312equi.htm

J'ai tout lu et maintenant je ne crois plus rien
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Sam 31 Mai 2008 - 11:58

c'est vrai que ce texte interpelle.
et une réflexion toute personnelle: le commerce équitable, c'est le fait de rémunérer le producteur correctement, de manière à ce qu'il puisse vivre de sa production. Normal donc. Mais pourquoi juste avec les pays "du sud"? Pourquoi ne parle-t-on jamais de la rémunération des producteurs d'ici? Ils ne se gobergent pas tous de subventions, et y'en a même qui ont du mal à vivre.

je vais faire circuler ce texte autour de moi, mais quasi tout le monde est convaincu que consommer local est la meilleure solution de toutes façons.

et je vais en profiter pour vous embêter: j'avais vu ici un lien vers une e-boutique de vêtements bio/équitables qui présentait une jupe portefeuille de toute beauté. Je n'ai pas réussi à retrouver le site, ni le lien. Ça vous dit quelque chose?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par jojo le Sam 31 Mai 2008 - 16:12

Peut-être dans l'article "Pour les coquettes" ? C'est dans maison/habillement.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Bullalune le Lun 2 Juin 2008 - 10:55

J'ai fait le tri il ya peu dans mon armoire et la bibliothèque d es enfants...
J'ai appliqué le "si je ne l'ai pas mis pendant 1 an,je ne le remettrai sûrement plus"...c'est sûr ça fait du vide...le truc ,c'est qu'en fait je ne m'achète aps souvent de vêtement vu que je suis diffcile(d'un côté ça a du bon) mais quand je le fais souvent c'est un achat- pulsion pour combler un manque(de solei,de sourire,etc...) et du coup,je me retrouve avce quelque chose qui ne me plaira plus des masses très rapidemment...Donc,ce'st là dessus que je dois travailler...
avatar
Bullalune

Age : 36
Localisation : Aix-en-pce
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par wiine le Sam 28 Juin 2008 - 23:00

Un truc aussi, si vous voulez changer sans acheter : faites comme pour les bouquins, échangez ! Je le fais avec ma soeur... On a ainsi le plaisir de porter des vêtements "nouveaux" sans avoir à les acheter, et l'armoire n'en est pas plus remplie... Bien, sûr il faut faire la même taille. Avec ma soeur, on ne s'échange que les hauts par exemple :p
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par sweetie le Mar 1 Juil 2008 - 18:05

Un autre truc : la teinture des vêtements dont la couleur est passée (ou une erreur d'achat qui vous a toujours fait un teint d'aspirine...). Pour le côté très écolo, au vu de la composition, je ne suis pas très sûre.
Par contre, pour recycler, donner une nouvelle vie, bref ne pas faire monter la pile de vêtements, c'est une bonne alternative.
avatar
sweetie

Localisation : over the rainbow
Date d'inscription : 06/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Jeu 3 Juil 2008 - 13:19

Ça a sûrement été dit, mais ravauder ses vêtements (enfin recoudre quoi) permet aussi de les conserver plus longtemps. Y'a plein de gens qui jettent pour un petit rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par magnésie le Jeu 3 Juil 2008 - 16:15

petit HS pour Iria

ravauder... Smile
c'est un mot de l'ouest de la France, je crois,
mes grands parents (vendée) l'utilisaient souvent et ça m'épate de le voir utiliser par une jeune ! cheers
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Sam 5 Juil 2008 - 13:04

Razz (je suis bretonne, c'est peut-être à cause de ça)
je suis toujours effarée de voir des gens jeter un vêtement à cause d'un bouton manquant (je ne plaisante pas malheureusement) ou bien par ce qu'il y a une reprise à faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Sam 5 Juil 2008 - 14:03

Klim tunisiens.

Bien souvent je remarque que je termine un fil, j'en deviens gênée, mais je ne le fais pas exprès. Vous êtes tellement plus rapide que moi...

Alors pour celui-là, j'ai pris mon temps pour trouver l'image qui correspond à ce que je veux vous faire découvrir. Toujours en Tunisie, on récupère aussi les vieux vêtements de la famille qui ne pourront plus aller sur quelqu’un, on les découd et on récupère les parties encore valables même si le vêtement est très vieux. Ensuite on découpe dans les morceaux de tissu des lanières d’environ 2 cm de large que l’on coud les unes aux autres par quelques points et on roule ces lanière en pelotes : une pour chaque couleur. Quand on en a plusieurs kilos on file chez le tisserand qui agencera tout ça en fonction de ce qu’il sait être le mieux. On n’achète jamais de tissu pour faire ce genre de tapis. Le mien fait environ 10 kilos, il traverse toute une pièce, dedans se trouve ma robe de grossesse entre autre. Un modèle ici : http://www.tunisiadailyphoto.com/?m=200802




Comme le montre bien la photo cela donne des rayures horizontales d’une même couleur. (Ici c'est de la laine juste pour donner l'idée de ce que cela est avec du tissu utilisé comme de la laine) Pour le mien je suis allée chez un voisin qui faisait aussi de magnifiques sefsari (grand voile blanc carré tunisien en coton ou en soie dont se voilaient les femmes)

Sur cette photo http://www.imagesdetunisie.com/index.php?module=media&pId=102&id=1827&category=gallery/Regions/dahar/toujane&start=0 le monsieur est assis sur ce genre de klim à rayures et le sol devant lui en est recouvert. J’écris klim parce que c’est comme ça qu’on dit. On les lave à grande eau 1 fois par année. On porte le klim sur la terrasse ou sur la véranda, on l’arrose copieusement avec un tuyau de jardin et on saupoudre de lessive, puis en avant dans le sens du tissage avec une brosse à récurer, on fait aussi l’autre face, ensuite on rince plusieurs fois avant de le mettre à s’écher pendant le long d’un mur depuis la terrasse ou à cheval sur la balustrade de la véranda. Mais on peut en faire faire de plus petit.

PS : même pour ce genre tapis économique on quitte ses chaussures.

Bisou. Les femmes sont vraiment très intelligentes
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Sam 5 Juil 2008 - 22:06

Bisou. Les femmes sont vraiment très intelligentes

J'avoue tiquer sur ce genre de remarque provocante. Je ne vois tout d'abord pas le rapport avec le reste du message, ensuite cela fait l'effet d'une sorte de machisme inversé. Je trouve cela tout simplement inacceptable, et c'est mon féminisme qui parle.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Sam 5 Juil 2008 - 23:52

Bonsoir calispera. "Les femmes sont vraimment très intelligentes" je veux dire par là que je suis émerveillée par tout ce qu'elles font et ceci depuis les temps anciens et avec peu de moyens. Leur ingéniosité m'émeut.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Dim 6 Juil 2008 - 17:18

salut

les femmes intelligentes de chez moi ^-^ confectionne encore des tapis tressés, avec de longues bandes de tissu du genre de celle décrites par elieli, à partir de vieux draps, couvertures, vêrtements, etc, ensuite tressés à 3 brins et avec cette tresse plate, cousu main en rond ou rectangle ou ovale pour faire des tapis, carpettes, coussins pour chaises, résistants et durables.

Et aussi avec des bandes de tissus plus fines en trame, on confectionne des "catalognes",( etymologie pas certaine !) couverture assez lourdes mais tissées pas trop serré, probablement proche de la confection des tapis décrit ci-haut soit en tissage simple à 2 pas avec une chaîne de gros fil.

bonne journée
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Admin le Dim 6 Juil 2008 - 22:40

Coucou !

Cet après-midi je viens de faire un troc entre filles (qui ne nous connaissions pas, rencontrées sur internet) à Toulouse. Thé, gâteaux, échanges…
Repartie avec le même volume avec lequel j'étais arrivée, mais dont les 3/4 étaient des trocs ! Une bonne idée : ce qu'on ne porte pas pourra intéresser quelqu'un, et du coup j'ai 3 nouvelles robes pour cet été ! Wink
C'est rigolo, car ce sont des choses qui se font de plus en plus (des après-midi troc) alors que les participantes ne sont pas du tout ni au courant, ni plus intéressées que ça par la SV…
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Lun 7 Juil 2008 - 9:43

Merci loulie, comme vous vous en doutez je suis partie à la pêche et j’ai trouvé des catalognes sur http://www.museevirtuel.ca/pm.php?id=story_line&lg=Francais&fl=0&ex=00000063&sl=589&pos=1

http://www.museevirtuel.ca/pm.php?id=display_original&lg=Francais&fl=0&rd=22638
« Rien ne se perd... les catalognes
Le tissage de catalogne remonte à la fin du 18e siècle sous forme de tapis. On s'en sert toutefois comme couverture de lit. La trame est réalisée à partir de guenilles coupées en bandelettes et assemblées avant le tissage. »


http://www.museevirtuel.ca/pm.php?id=display_original&lg=Francais&fl=0&rd=22640
« Couverture de lit en catalogne
La chaîne est en coton et la trame est constituée de guenilles. Cette couverture appartenait à madame Béatrice Légère mère du donateur. »


En Tunisie aussi certaines femmes font des pelotes avec de fines lanières, ça donne le même aspect que sur la deuxième photo. Ce qui est couverture chez vous est un tapis chez les tunisiennes et ça dure des années.

C’est magnifique.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Lun 7 Juil 2008 - 9:51

Cassandre a écrit:Coucou !

Cet après-midi je viens de faire un troc entre filles (qui ne nous connaissions pas, rencontrées sur internet) à Toulouse. Thé, gâteaux, échanges…
Repartie avec le même volume avec lequel j'étais arrivée, mais dont les 3/4 étaient des trocs ! Une bonne idée : ce qu'on ne porte pas pourra intéresser quelqu'un, et du coup j'ai 3 nouvelles robes pour cet été ! Wink
C'est rigolo, car ce sont des choses qui se font de plus en plus (des après-midi troc) alors que les participantes ne sont pas du tout ni au courant, ni plus intéressées que ça par la SV…
Vous faites cela comment, chez l'une d'elle ? Il y a un tel désir de vie, de choses simples, de gestes simples que l'on puissent faire soi-même que les gens viennent à la SV. Ils "on" a besoin de respirer.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Admin le Lun 7 Juil 2008 - 14:41

Chez l'une d'elles, oui : tout l monde amène ce qu'elle a envie de troquer, puis on s'arrange à l'amiable. Tout ce qui n'a pas trouvé preneur et dont les propriétaires ne voulaient plus à la fin est parti à Emmaüs !
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Lun 7 Juil 2008 - 16:50

C'est génial comme ça
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Dim 20 Juil 2008 - 21:21

Elieli, je suis fascinée par ces tapis que tu montres ! Ca m'a fait penser à un sac que ma mère m'a fait ... Ma mère utilise depuis longtemps de vieilles chemises pour les recycler en couvre-lits en patchwork (magnifiques, et entièrement cousus à la main : elle a une patience énorme !), et quand il y a des restes, une fois elle m'a fait un sac avec.

Elle avait coupé le tissu en longues bandes fines, et les avait tressées. Elle avait cousu bout à bout chaque bande de tissu de façon à avoir à la fin une seule longue, longue, longue tresse. Et ensuite, elle avait cousu la tresse sur elle-même pour en faire un sac, c'est à-dire qu'elle avait plié la tresse sur la longueur, et avait cousu minutieusement pour obtenir un rectangle qu'il lui suffisait de coudre encore en deux pour en faire le sac. Un dernier bout de tresse, et hop ! une anse.

Maintenant que je ne veux plus ce genre de choses colorées et faites maison (gné), il sert de panier très solide à mes chats !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nattes en paille

Message par elieli le Mar 22 Juil 2008 - 11:58

Bonjour copenhague,

On utilise donc ces tapis de tissu sur le sol, mais en mettant auparavant une longueur de nattes au dessous. http://www.artisanat-tunisie.org/Abdelaziz-Ben-Abda.html On les achète au mètre en fonction de la largeur d’un mur à l’autre.




Pour ne pas salir le mur avec le dos et nos cheveux, nous en mettons aussi le long des murs de la pièce arabe*.

Donc il y a dans cette pièce : une natte en paille le long du mur et une au sol, dessus on pose le tapis de tissu, puis les peaux de moutons et enfin de gros coussins bien épais et durs.



Pour laver les peaux de moutons c’est simple. Dans la baignoire à moitié pleine d’eau, vous laissez tremper quelques minutes la peau, vous saupoudrez de lessive le côté laine ou vous le frottez avec du savon de Marseille ou d’Alep. Avec vos doigts que vous faites crochus vous agitez les poils dans un mouvement de va et vient, comme si vous grattiez le dos du mouton. Videz la baignoire.

Remplissez à nouveau pour rincer. Recommencer encore deux ou trois fois. Laissez égoutter sur place, puis mettre à sécher à plat, ou pliée en deux sur une corde à linge, côté peau vers le soleil en premier. Manipuler doucement la peau, car mouillée elle est un peu fragile. Une fois sèche vous n’aurez qu’à aérer les poils à la main ou avec une brosse sans trop forcée. Il ne faut pas chercher à remplir la brosse de (poils) laine.

Il arrive qu’avec le temps les peaux usées se déchirent. On les recoud à gros points avec de la laine en s’éloignant du bord de la déchirure et elles tiennent encore quelques années. Quand elles n’en peuvent plus, avec un ciseau on récupère la laine qui ira dans des oreillers pour la chambre à coucher ou dans de nouveaux coussins.

On lave chaque année de cette manière les peaux de moutons dans de grands récipients ronds évasés.


*c’est la pièce où l’on s’assoit pour papoter, regarder la télé, et aussi y dormir sur le sol quand il fait chaud...

Voilà... bye bye
Eliane
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Mandragore le Mar 22 Juil 2008 - 17:19

Eh bien après avoir lu les 7 pages, j'en reviens à la toute première idée du début du sujet, qui me plait beaucoup: quand on s'achète un vêtement, se séparer d'un autre. Parce que je ravaude, je ravaude, Wink je garde tout, et du coup, même si j'achète très peu de vêtements, ça s'entasse! Rolling Eyes
Je vais aussi essayer les friperies, je n'en avais jamais eu l'idée! Smile
avatar
Mandragore

Age : 32
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Mar 22 Juil 2008 - 18:43

J'ai du mal à me débarrasser de mes vêtements. Quand ils sont démodés, la Croix Rouge n'en veut pas ; puis le centre le plus proche est quand même à deux heures de chez moi !! Alors je donne à des amis quand je peux ; ma mère découpe des chemises et autres tissus fins pour ses patchworks ; les pulls troués, élimés, trop petits, etc, je les donne aux chats, ils sont contents d'avoir un truc peinard où se blottir. Ma mère garde tout ... alors mes vêtements en bon état que personne ne veut plus, elle les met au grenier. C'est pas gagné de faire le vide ! Cela dit,
1. je ne vivrai pas toute ma vie avec mes parents
2. je peux aussi ne plus acheter de vêtements : j'en ai plein qui me plaisent et qui sont en bon état, je vais les utiliser et après, on verra.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Mar 22 Juil 2008 - 21:28

Je répare de vieux vélos, et roule beaucoup avec, j'ai toujours besoin de chiffons. Quant un vêtement est usé mais que sa texture le rend inapte à cet usage je suis très déçu!
Ps: garder les boutons, tous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par calispera le Mar 22 Juil 2008 - 22:47

Plus le temps passe, en fonction des discussions sur le sujet, et en fonction de ce que je vois au dehors, plus je me dis que garder ses vêtements n'est pas une mauvaise idée, et tant pis si ça prend beaucoup de place. Je remarque que je reporte parfois de vieux vêtements, que j'use la plupart des autres jusqu'à la corde, et que ceux dont je ne voudrais peut-être plus, personne n'en voudrait. Alors les donner à une association n'est pas forcément la solution, puisqu'ils ne pourraient pas les revendre (très peu de vêtements usagés peuvent être revendus).

Vu les idées qui émergent pour récupération pour faire des sacs, tapis ou autre, je me dis qu'ils finiront peut-être un jour par servir ailleurs.

La mode future sera probablement basée sur le patchwork, et donc, tous vieux vêtement pourra servir.

Je ressens la fin de notre époque de luxe et de superflu. Quand le pétrole ne sera plus disponible, ni pour le transport, ni pour l'énergie de production, ni pour les matières comme le plastic : nous devrons bien nous démerder avec ce que nous avions avant. Et juste avant, c'est maintenant Wink

Je commence de plus en plus à garder des petits n'importe quoi qui un jour pourraient nous dépanner. Le tout est de ne pas leur donner des places privilégiées dans le logement pour ne pas s'encombrer. Pareil pour les vêtements, je devrais séparer ceux que je porte, et ceux qui attendront une remise en service.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Admin le Mer 23 Juil 2008 - 2:39

Philippe a écrit:Ps: garder les boutons, tous!
… et les fermetures éclair ! C'est toujours ça d'économisé quand il faut en changer une ou créer quelque chose…
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par elieli le Mer 23 Juil 2008 - 23:25

Philippe a écrit:Je répare de vieux vélos, et roule beaucoup avec, j'ai toujours besoin de chiffons. Quant un vêtement est usé mais que sa texture le rend inapte à cet usage je suis très déçu!
Ps: garder les boutons, tous!
Que faites-vous avec les boutons ?
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas faire grimper la pile de vetements

Message par Invité le Jeu 24 Juil 2008 - 9:14

Pour réparer les vêtements où il en manque un que tu as perdu Smile)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum