Le travail base du lien social?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le travail base du lien social?

Message par Joël le Sam 17 Fév 2007 - 5:59

« La société semble tenir pour acquis que l’homme a besoin de travail, et que celui-ci est et demeurera le fondement de notre organisation sociale. Et si cette idée était fausse ? »

C'est la thése de Dominique Méda dans un livre qui date de 1995. Postulat de l’auteure : Le travail, tel que nous le pensons, est une invention récente du 18ème siècle (Adam Smith). L’emploi pour tous est remis en cause. La diminution ou la raréfaction du travail dû à l’automation et aux énormes gains de productivité qui multiplient les richesses, est drastique. Ceci bouleverse ce que nous tenions pour évidence.
Pour D. Meda, il est actuellement plus que temps de « briser le consensus qui s’est construit autour de la flexibilité productive, fondée sur l’acceptation de sacrifices sociaux. » Il faut trouver d’autres manières d’établir ou de rétablir le lien social par d’autres formes d’activité que les emplois salariés. Il faut donc accepter d’autres moyens de distribution du revenu que le seul travail. L’objectif des associations est de permettre aux individus d’échanger autre chose que des services marchands. Chacun existe par ce qu’il sait faire et ce qu’il peut apporter aux autres.
Pour rétablir la rentabilité, le travail a été dégradé. Il nécessaire de retrouver une dignité du travail. La satisfaction de "faire quelque chose" dans son travail ne doit pas être réservée aux seuls intellectuels. Sortir de la désespérance exige trois conditions : assurer à chacun un revenu, garantir statuts et reconnaissance sociale, pour une activité digne, voire valorisante.
Cette thèse partagé par pas mal de penseurs montre à quel point nos candidats qui ne nous parlent que de travail valeur sacrée et de sainte croissance sont à côté de la plaque. Note postée sur mon blog.
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par mirza le Sam 17 Fév 2007 - 9:42

Je crois que j'ai toujours eu une certaine affinité avec cette façon de considérer les choses. En tout cas aujourd'hui je suis de plus en plus en accord avec ça.

Juste une petite chose qui me fait réagir:
La satisfaction de "faire quelque chose" dans son travail ne doit pas être réservée aux seuls intellectuels.
C'est drôle parce qu'étant moi-même une intello, je trouve justement que je ne "fais" rien. Par comparaison, une activité que je trouve noble c'est l'agriculture: là, on "fait" vraiment quelque chose.
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par loulie le Sam 17 Fév 2007 - 14:38

Bonjour
merci pour ce sujet fondamental...

OUI, ce qu'on appelle "le travail", soit un emploi fourni et géré par un autre et sanctionné par les institutions, est la base du lien SOCIAL... ce "travail" là et la "société" vont main dans la main.

Mais le mot est dénaturé, c'est "emploi" ou "job" qu'il faut utiliser.
Et la société, c'est un système structuré alors que la communauté, c'est un groupe de biodiversité humaine... donc...

.... le vrai travail, celui des mains, celui du coeur celui qui entretient les choses et soigne les gens, qui étudie, quand le mot s'applique autant à la préparation du déjeuner familial qu'à la construction d'une maison, ce Travail là EST un lien qui est à la base de la communauté.....

Concernant Adam Smith, il a aussi inventé la "main invisible" qui manipulerait les lois de l'offre et de la demande ... cette" main" étant, selon moi, la créature vivante humaine dont il a fait abstraction dans ses savants calculs de tps/homme/salaire/profits......

Faut pas se laisser faire !!!!

J'ai pas lu l'ouvrage dont il est question, et je le lirai peut-être pas parce que j'ai trop de travail !! mais j'espère que c'est écrit par quelqu'un qui le vit ....

Chose certaine, en ce moment, "les emplois sont menacés" comme disent et écrivent les médias !!
Les "zemployés" des industries de surplus et de surconsommation tiennent à leur salaire et leur esclavage.. y'a du "boulot" pour que ça change !!!!!
Terrible de conséquence , le comportement humain dans toute sa splendeur... pillons la mer, construisos plus de porcherie, abolissons les règlesz environnementales, nois "emploois" sont menacés... en ce moment même au québec, c'est ce qui se passe, j'en pleure de rage !!!

Le fameux rapport GIES a semé la panique et n'a pas "ouvert" les consciences ni les "intelligences".........

Le "travail" à tout prix, selon Smith, et Taylor aussi d'ailleurs, c'est "Les temps modernes" de Charlie ....

courage, ordre et méthode et persévérance
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Joël le Sam 17 Fév 2007 - 19:46

Merci Loulie de donner ton point de vue. Je ne suis pas sûr de pouvoir dire s’il va dans le sens du livre et de la thèse défendue. Il me semble que… pas tout à fait… Tu peux suivre le lien (oups, je l'avais oublié) pour avoir un assez bon résumé.

Je crois que le travail tel qu’on le connaît est une notion crée avec Adam Smith et peaufinée par Karl Marx. Cela peut paraître gonflé de mettre dans le même sac l’apôtre du libéralisme et le théoricien du communisme mais ils avaient une analyse assez proche du travail valeur marchande, même s’ils n’en tiraient pas les mêmes conclusions.

La position de D. Méda est différente, elle dit que dans notre société d’automation la quantité de travail nécessaire et donc sa valeur marchande diminue et que comme le travail depuis deux siècles était la valeur essentielle de création du lien social (ceci était différent dans des époques plus lointaines), et bien il faut trouver d’autres moyens de créer du lien social, minimiser le travail comme valeur première et donner au travail restant un sens qui apporte plus de dignité humaine.

Il faut, à la fois, dédramatiser les situations de non-travail, déculpabiliser les « inactifs », promouvoir des liens sociaux qui ne passent pas par le boulot… et en même temps donner au travail restant plus de sens dans la réalisation personnelle. Donc faire exactement le contraire de la doctrine et pratique majoritaire qui dévalue les « inactifs » et présure les actifs en rendant les conditions de leur boulot de plus en plus dures. Ceci me semble totalement en ligne avec la SV et les discussions ici sur les loisirs simples, les liens sociaux...
Lien
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Travail = social

Message par sabartes le Dim 12 Oct 2008 - 2:32

Salut Joël
Juste un petit jeu

« Quel travailleur demeure le fondement de notre organisation sociale », cherchons l’intrus !!

1er candidat : Mon banquier est fier de son « travail », tous les mois je dépose mon argent gentiment dans sa banque qui s’en sert pour « faire de l’argent », bien sur tout les mois je le remercie en payant des frais de compte. De plus il est sympa mon fier banquier, il n’attend qu’une erreur de ma part pour me ponctionner un peu plus de frais et dans le meilleur des cas pour lui, me tenir enfermé dans une spirale de type « crédits révolvers », ou encore mieux, le rêve, une saisie immobilière avec expulsion, ou étant le principal créditeur il pourra revendiquer la vente à vil prix du bien immobilier pour faire plus tard une plus value, bien sur je n’aurai plus rien et devrais continuer à rembourser les crédits restants.
Quel a été sont travail ? Qu’apporte t-il à la société ?

2ème candidat : Un agriculteur m’a livré l’autre mois 100kg de pommes de terre pour l’hiver, il les a semées et choyé sans produit chimique, il les a récolté et gentiment livré pour un prix très correct. Nous nous sommes revu le weekend dernier à l’occasion d’une raclette faites avec ses pommes de terre.
Quel a été sont travail ? Qu’apporte t-il à la société ?

Le 1er a gagné car il demeure aujourd’hui le fondement de notre organisation sociale, il fait de l’argent avec de l’argent !

Pour moi le travail n’est donc pas la base exclusive du lien social.

sabartes

Age : 45
Localisation : r
Date d'inscription : 09/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Invité le Dim 12 Oct 2008 - 16:26

Salut tous

D. ( 25 ans) et J. (58 ans) se sont occupé de la toîture de la maison, débiter le bois de chauffage en devisant et en approfondissant leur connaissances l'un de l'autre...pendant ce temps L. ( moi! 53 ans) gardait un oeil sur le petit E. (14 mois) récoltait des légumes au jardin, des herbes mises à sécher, les trognons pour le compost, le mijotage de plat sur la cuisinière, lessive sur la corde au grand air , jouer avec la petite chien, tandis que A. ( 25 ans) révisait un texte à gagner des sous, que S. (42 ans) ouvrait de nouveaux horizons et que T-C ( 4 pattes) cherchait à empêcher les écureuils de rentrer dans le grenier !... et à la fin de la journée on met tout ça, notre beau travail accompli et notre bonne humeur, dans le même panier et on est contents ^_^ et tout ce qu'on a fait c'est "travailler" à être humain !

... et demain, les tâches seront différentes, les projets évolueront, les rôles et les niveaux d'énergie aussi, et nous tiendrons l'équilibre pour que ça fonctionne...
J'ai fait ça autant que j'ai pu toute ma vie ! ÇA fonctionne !

Ne vous méprenez pas mais... le banquier ( et de même que certains agriculteurs savez !, y'en a qui se fichent des conséquences partout !) il représente la plus forte proportion de la population qui est composée de lâche et de prédateurs paresseux... that is humanity !...
c'est ÇA le vrai problème "économique" auquel il faut s'attaquer ! Ça prend un Éveil VOLONTAIRE de la conscience...
...la conscience c'est quand on garde TOUTES les options et TOUTES les réalités ouvertes juste devant soi, au présent, pas dans l'histoire du passé, ni dans la projection du futur... et qu'on relève ses manches, qu'on se démène et qu'on se laisse pas faire, qu'on se tache et use les mains à la terre, au bois... et qu'on épluche les patates ^_^...

lâchez l'Économie, cette institution illusoire, virtuelle, énergivore et j,en passe ! laissez la mourir à petit feu et tourner vos regards les uns vers les autres, commencez, si vous ne l'avez pas fait encore, ou continuez toujours plus et mieux, à pratiquer l'économie de proximité !

economia ( latin) = administration de la MAISON !!!!!!!!

Les systèmes plus élucubrationnels les uns que les autres des spécialistes et "grands hommes" de ce monde sont le symptôme d'une pathologie ! l'insatisfaction fondamentale, l'incapacité à se contenter du Peu et du Simple qui est pourtant si Beau ...


lou
une femme sur la terre

( pour mes "critiques" les plus sévères, j'informe que j'ai un baggage auto-didacte et universitaire (2000-2001, UQAR au québec) (partielle, 15 crédits pour la connaissance personnelle) en tenue de livres, économie et administration ... je cumule 25 ans de travail bénévole en conseils d'administration où j'ai tenu les livres et gérer les budgets et les activités, dans des organismes communautaires, aussi divers emplois en tant que salariée autonome en entreprises artisanes , et que j'ai toujours administré moi-même mes entreprises)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une femme sur terre

Message par sabartes le Mar 14 Oct 2008 - 18:21

Respect et merci pour la leçon Loulie

sabartes

Age : 45
Localisation : r
Date d'inscription : 09/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par elieli le Mar 14 Oct 2008 - 23:24

loulie a écrit:
lâchez l'Économie, cette institution illusoire, virtuelle, énergivore et j,en passe ! laissez la mourir à petit feu et tourner vos regards les uns vers les autres, commencez, si vous ne l'avez pas fait encore, ou continuez toujours plus et mieux, à pratiquer l'économie de proximité !

economia ( latin) = administration de la MAISON !!!!!!!!
On peut la laisser périr à petit feu. Je sais que cela mettra beaucoup de personnes au chômage, mais je pense que c'est ce qu'il faut faire et je lui ai déjà tourné le dos.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Romarine le Mer 15 Oct 2008 - 14:06

Quand je lis tout ça, je suis triste et je me dis : quel gachis ! Pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens qui pensent comme vous ?

On pourrait vivre mieux. On s'est trompé. Il faut changer de voie.
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Invité le Mer 15 Oct 2008 - 15:08

Chère romarine

beaucoup de gens pensent "comme ça", ou plutôt ont des idées commeça, un rêve, une image lointaine ...mais les liants sociaux et relationnels avec le système sont forts et il faut franchir toutes les barrières "mentales" pour s'en A-ffranchir.

Je dirais que 2 choses semblent les plus difficiles à affronter et traverser pour "ceux qui pensent comme ça" mais ne le font pas ;
*les barrières mentales ( qu'en-dira-t-on, rejet familial, incompréhension, regard des autres, connaître l'avenir...)
*et les "liants" administratifs ( qui sont une matérialisation parfaite de ces mêmes barrières sociales, un chaînon invisible, abstrait...)
ex; le système récupère les "alternatifs" en leur offrant des services soit disant faits pour un monde meilleur ! des prêts pour jeune agriculteur bio, des subventions pour aider aux études environnementales, des stages rémunérés en entreprises "vertes", etc ... c'est encore et toujours le même vieux système pourri qui s'approprie et dé-nature les plus beaux élans créateurs, qui en fait des "emplois" et qui, sans paraître, vous dirige tout droit dans le rang......

penser sans agir c'est de l'énergie et du Bonheur gaspillée !

ordre, méthode et courage
faut pas se laisser faire... c'est difficile ! mais ça contient aussi sa propre énergie, celle de la satisfaction d'appliquer sa pensée dans le monde concret ...

^-^
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Raffa le Mer 15 Oct 2008 - 15:27

J'ai une petite question indiscrète loulie (tu peux ne pas y répondre sans problème Wink ) que je me pose depuis un certain temps...

L'endroit où tu vis t'"appartient"-il au regard de l'administration justement (je sais que pour toi il ne t'appartient pas) ? Sinon qu'en est-il ?

Sinon je partage totalement ta vision des choses concernant le travail.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Joël le Jeu 16 Oct 2008 - 11:57

sabartes a écrit:Pour moi le travail n’est donc pas la base exclusive du lien social.
On est violemment d'accord et c'est la thèse du livre en question. Ceci dit on est encore dans une société où le travail est essentiel pour beaucoup et cette situation sera difficile à changer, les temps sont à travailler plus, travailler le dimanche, etc... travail valeur sacrée et de sainte croissance...

Une phrase de Friedrich Nietzsche à méditer tirée de Aurore dans Réflexions sur les préjugés moraux, 1881...

"Dans la glorification du « travail », dans les infatigables discours sur la « bénédiction du travail », je vois la même arrière-pensée que dans les louanges adressées aux actes impersonnels et utiles à tous : à savoir la peur de tout ce qui est individuel. Au fond, on sent aujourd’hui, à la vue du travail – on vise toujours sous ce nom le dur labeur du matin au soir -, qu’un tel travail constitue la meilleure des polices, qu'il tient chacun en bride et s'entend à entraver puissamment le développement de la raison, des désirs, du goût de l’indépendance. Car il consume une extraordinaire quantité de force nerveuse et la soustrait à la réflexion, à la méditation, à la rêverie, aux soucis, à l'amour et à la haine, il présente constamment à la vue un but mesquin et assure des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société où l’on travaille dur en permanence aura davantage de sécurité ; et l’on adore aujourd’hui la sécurité comme une divinité suprême."

http://perinet.blogspirit.com/archive/2007/11/01/travail.html
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Mu* le Jeu 16 Oct 2008 - 12:39

Au début de mon arrêt maladie, les gens se sont inquiètés du fait que je pourrais perdre le moral en ne travaillant pas ... ils sont vraiment bizarres.

D'abord, notre utilité sociale devrait-elle se baser sur notre seule force de travail ? Et ensuite, je devrais me sentir mieux en m'abrutissant dans un boulot administratif sur la finalité duquel je suis des plus réservées.

Depuis, j'ai des pris part à des activités associatives variées et auxquelles je tiens, j'ai, donc du trouver mon utilité sociale de ce côté là. Mais, je peux aussi rester assise en silence sur mon zafu de longs moments, à méditer tranquillement.

Mais, c'est vraiment étrange quand on te dit que le travail, c'est la santé morale, alors que, si d'un côté je me passerais quand même bien d'être malade, je n'ai jamais autant pu faire ce que je veux, à ma façon ...

Du coup, je cherche à trouver des solutions pour l'après congé maladie (à sa fin en fait) ... j'en aperçois pas mal à vos côtés d'ailleurs !

(désolée, j'ai pris mon cas pour illustrer, mais ça peut s'appliquer à n'importe qui pour d'autres raisons ...)
avatar
Mu*

Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Romarine le Jeu 16 Oct 2008 - 18:19

Je suis toujours à la maison. Je m'occupe de la maison, du jardin, des enfants, des animaux. Je gère toutes les factures, l'administratif. Je travaille aussi un peu mais chez moi. Donc, j'arrange mon horaire à ma guise.

Je trouve que c'est très mal perçu par la société : j'ai l'impression qu'on me considère comme moins occupée donc moins capable, je ne gagne sans doute pas grand-chose, je suis peut-être au chômage, mère au foyer, donc pas instruite, ....

Or j'ai un niveau universitaire mais je préfère m'occuper de mes enfants moi-même et de mes affaires. Je fais beaucoup de choses très variées et je trouve que j'ai beaucoup de chance de pouvoir vivre ainsi. Je pense que ce que je ne gagne pas en argent, je le gagne en qualité de vie non seulement pour moi mais aussi pour ma famille car tout le monde en profite. Pas de crèche, pas de garderie, pas de frais de repassage, de ménage ... Présence et disponibilité. Chez mes parents, c'était aussi comme cela.

Les liens sociaux sont plutôt locaux et moins orientés vers le professionnel. C'est vrai que certains jours je ne vois pas beaucoup d'autres adultes. Et on m'a déjà dit comment fais-tu ? Ca me convient bien. Je vais aussi à des conférences pour mon travail et à des expositions. Je ne me sens pas attirée par ce genre de contacts (professionnels) empreints de snobisme et de concurrence, faux-semblants.

Mais, je ne pense pas que les autres voient cet avantage-là.
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Mu* le Jeu 16 Oct 2008 - 18:56

La question est : mais comment font les autres !!! Very Happy
avatar
Mu*

Date d'inscription : 16/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Joël le Jeu 16 Oct 2008 - 20:51

Romarine a écrit:Je trouve que c'est très mal perçu par la société : j'ai l'impression qu'on me considère comme moins occupée donc moins capable, je ne gagne sans doute pas grand-chose, je suis peut-être au chômage, mère au foyer, donc pas instruite, ....
Les gens qui jugent sur ce genre de critères ne méritent pas notre intérêt. Il faut arriver à se débarrasser du poids de ces jugements sociaux. Marre de ce système qui mesure les gens au pognon qu'ils gagnent. Il faut imposer nos critères : Elever correctement ses enfants, avoir des amis et des vrais, éviter un divorce coup de tête quand c'est possible, profiter de la vie en étant le plus libre possible dans sa tête... etc...

Le fric, le fric, y a que les bonnes affaires qui comptent. Essayez de trouver une plaque de cuisson de grande dimension sur Internet. J'ai essayé cet après-midi mais le seul critère qui importe c'est "moins cher, moins cher..." La taille on s'en fout. C'est fatigant !
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Romarine le Ven 17 Oct 2008 - 10:38

100 % d'accord avec toi Joël !

C'est fatigant mais ça vaut le coup !
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Invité le Ven 17 Oct 2008 - 16:58

Raffa a écrit:J'ai une petite question indiscrète loulie (tu peux ne pas y répondre sans problème Wink ) que je me pose depuis un certain temps...

L'endroit où tu vis t'"appartient"-il au regard de l'administration justement (je sais que pour toi il ne t'appartient pas) ? Sinon qu'en est-il ?

Sinon je partage totalement ta vision des choses concernant le travail.

Oui raffa... je suis administrativement propriétaire du lieu... je m'en suis consciemment "chargée" le jour lointain où ......... ... (édité...)

d'autre question ??????
pour être en parfaite harmonie avec ma pensée, dans ce monde moderne fait par et pour les hommes c'est certain qe j'aurais été mieux dans une caverne à nourrir mon fils de caillou ...
meci pour cette charmante parenthèse........

possible que je le prenne mal...!
Mais, c'est une question pas claire qui soulève ambiguïté et présomption ... très réussi !

l.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Raffa le Ven 17 Oct 2008 - 22:53

Coucou loulie,

Ma question était donc bien indiscrète et je m'en excuse, il ne faut pas chercher malice derrière... Je n'ai pas lu ce qui a été édité mais cela me suffit pour comprendre que c'est quelque chose qui t'as (et qui te probablement ) beaucoup demandé.

Juste je crois qu'on est globalement sur la même longueur d'onde sur plein de points et je me demandais comment tu avais résolu ce problème de la "propriété" de la terre, surtout après ce passage sur les "liants administratifs"... C'est un problème éminemment complexe dans le monde entier et dont on ne peut se passer si on veut inventer le monde de demain ou un monde alternatif. Le "travail" et la propriété de la terre sont au coeur de tout.

Je n'ai pas trouvé de meilleur solution non plus, c'est l'une des plus grosse concession que j'ai également consentie. J'ai eu la chance d'en avoir conscience dès que j'ai commencé à "travailler" et d'avoir tout dirigé en ce sens, consciente qu'il n'y avait pas de solution pour moi dans ce monde ci sans cette concession.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Romarine le Jeu 23 Oct 2008 - 9:29

Le travail n'est-il pas aussi base de rupture des liens sociaux ?

Les parents ne sont-ils pas obligés de mettre leurs enfants à la crèche pour aller travailler. Les enfants à la maternelle, les plus grands à l'école, au collège et dans les écoles supérieures par ordre d'âge. Les personnes âgées se retrouvent en maison de repos. Et tous sont isolés des autres tranches d'âge comme s'il y avait une ségrégation par âge.

Si bien qu'on voit s'organiser des fêtes d'anniversaire pour les enfants un jour avec leurs copains, un autre jour avec les mamy et la famille.

Les gens n'ont-ils pas besoin justement de plus de contacts intergénérationnnels ?

On en vient même à organiser des visites des écoles dans les maisons de retraite pour renouer des contacts entre les différentes catégories d'âge qui ne se voient plus. Et les anciens sont plein d'enthousiasme de voir ces petits. Et les petits sont tout contents qu'on s'occupe si bien d'eux.
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par calispera le Jeu 23 Oct 2008 - 10:39

Ca interpelle ce que tu dis, Romarine, ça fait réfléchir. Je n'avais jamais regardé les choses sous cet angle.

L'organisation de la société : travail, télévision, consommation, et sûrement plein d'autres choses encore, nous amène à ne pas vivre notre vie, et en quelque sorte, non pas à la gagner, mais bien à la perdre.

Le travail va aussi séparer les gens en fonction du boulot qu'ils font : dirigeants, exécutants, employés, ouvriers, universitaires, sans diplômes, sans compter aussi les chômeurs, handicapés, invalides. Chacun sa case.

On tolère plus ou moins les contacts hiérarchiques dans la vie professionnelle (faut bien gagner sa croute, donc on accepte les ordres du patrons, on supporte l'inintérêt des ouvriers/employés qui travaillent pour nous), mais hors boulot (excepté quelques occasions comme le "repas de Noël"), on a plutôt tendance à les éviter, parfois même à les éviter comme la peste, car d'une certaine manière on méprise la caste qui n'est pas la nôtre, même si cela ne se dit jamais ouvertement. Ce n'est pas une règle absolue, elle a de nombreuses exceptions, mais elle est tout de même bien suivie dans son ensemble. Tentez seulement d'imaginer passer le week-end ou les vacances, voire quelques bonnes soirées conviviales, avec la femme de ménage et sa famille : ça ne tient pas la route Wink

J'oublie une exception importante (ma fibre féministe qui s'éveille) : les relations médecin - assistante ou infirmière, patron - secrétaire, prof - étudiante, sont parfois très bonnes Wink On en retrouve mariés, ou alors en promotion canapé Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Joël le Jeu 23 Oct 2008 - 11:53

C'est vrai qu'on peut aussi poser la question "Le travail rupture des liens sociaux ?" C'est sans doute pour cela que nos élus tiennent, à tous prix, à autoriser le travail le dimanche pour bien casser du lien social.
calispera a écrit:L'organisation de la société : travail, télévision, consommation, et sûrement plein d'autres choses encore, nous amène à ne pas vivre notre vie, et en quelque sorte, non pas à la gagner, mais bien à la perdre.
Un poème de BorisVian:
Un de plus / Un sans raison / Mais puisque les autres /Se posent les questions des autres / Et leur répondent avec les mots des autres / Que faire d’autre
Que d’écrire, comme les autres / Et d’hésiter / De répéter / Et de chercher / De rechercher / De pas trouver / De s’emmerder / Et de se dire ça sert à rien

Il vaudrait mieux gagner sa vie / Mais ma vie, je l’ai, moi, ma vie / J’ai pas besoin de la gagner / C’est pas un problème du tout / La seule chose qui en soit pas un / C’est tout le reste, les problèmes

http://oldrnr.msk.ru/vian/wmas/p21clv04.wma
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Romarine le Dim 2 Nov 2008 - 16:30

Un échange sur les femmes au foyer sur yahoo :
http://fr.news.yahoo.com/blog/ecotidien/article/2478/
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par calispera le Dim 2 Nov 2008 - 20:43

On avait eu le même genre d'échange entre nous ici sur le forum :
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/le-bar-f7/ne-pas-travailler-luxe-et-caprice-t404.htm
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par aurielle le Lun 3 Nov 2008 - 10:04

Romarine a écrit:Le travail n'est-il pas aussi base de rupture des liens sociaux ?

On en vient même à organiser des visites des écoles dans les maisons de retraite pour renouer des contacts entre les différentes catégories d'âge qui ne se voient plus. Et les anciens sont plein d'enthousiasme de voir ces petits. Et les petits sont tout contents qu'on s'occupe si bien d'eux.

Ils existent des crèches intergénérationnelles les enfants partagent des activités avec les personnes âgées des maisons de retraite: ateliers de peinture, musique, lecture, pâtisserie, jardinage aux beaux jour et expression corporelle.
avatar
aurielle

Age : 37
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par elfique le Lun 17 Nov 2008 - 15:47

merci de ce post car il correspond tout a fait aux questions que je me pose actuellement
en effet alors qu'en ce moment je travaille beaucoup (et dans le tourisme ! donc je vois 150 a 300 personnes par jour ) dans le sud et que j'envisage d'ici peu de mois de partir dans un milieu de campagne où est ma famille suite a un licenciement choisit ...
que vais je devenir ???
beaucoup de doutes m'assaillent : comment survivre financièrement d'abord et aussi moralement ??
si vous en avez fait l'expérience j'aimerais beaucoup la connaitre
bises elfique
avatar
elfique

Age : 58
Localisation : dans la campagne charentaise
Date d'inscription : 25/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail base du lien social?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum