le bio menacé en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le bio menacé en Europe

Message par calispera le Sam 17 Fév 2007 - 12:03

Bonjour tout le monde,

Je n'ai plus l'habitude de signer des pétitions. On nous en propose par dizaines, et pour moi cela ne fait plus sens. Pourtant celle-ci j'ai envie de vous la proposer. Je pense que nous sommes tous concernés, que la signature pourraît avoir un impact, et que le défis est important. Cela concerne une réglementation européenne à propos des produits bio impliquant, en simplifiant : la permission de les cultiver avec pesticides, d'y tolérer près d' 1% d'OGM et l'interdiction de tenter d'échapper à cela.

Pour être plus précise : voici les termes utilisés par nature et progrès dans sa pétition :

• l'utilisation de substances chimiques de synthèse n'y est plus clairement interdite;
• la pollution des produits bio par des OGM y est tolérée jusqu’au seuil de 0,9% (soit 9 grammes par kilo !), comme pour les produits de l'agriculture conventionnelle;
• le développement de cahiers des charges bio, nationaux ou privés, plus stricts et plus adaptés aux régions que le nouveau cahier des charges européen 'laxiste', n'y est plus autorisé.

En quelque sorte il s'agit de faire disparaître les vrais produits bio du marché européen. Bref : totalement inacceptable.

Pour la Belgique il existe une pétition en ligne sur le site de nature et progrès Belgique :
http://www.natpro.be/
http://www.natpro.be/Petition/php/index.php
(aller sur "signer l'appel")

Pour la France et les autres pays, j'ignore s'il existe une pétition en ligne. Je ne l'ai pas trouvée.
Nature et Progrès international propose en effet la pétition papier sur son site, ainsi que d'aller la signer en ligne sur le site de cyberacteurs, mais je ne l'ai pas trouvée sur ce site. Je vous les propose tout de même :
http://www.natureetprogres.org/ (voir dans la colonne de droite "PETITION pour refuser le nouveau projet de règlementation de la bio "
http://www.cyberacteurs.org/

En avez-vous entendu parler en France?

Il semble que cette réglementation soit jusqu'à présent restée très discrète, et qu'il y a intérêt à faire exploser le problème au grand jour. Je n'en ai pas entendu parler via les médias alors qu'il y a eu conférence de presse à Bruxelles hier.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par tapioca le Sam 17 Fév 2007 - 23:03

veni, vidi, signé!

merci d'avoir attiré notre attention sur cette tentative en douce de nous enlever ce qui nous reste d'accessible en nourriture bio... Suspect
avatar
tapioca

Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par korrotx le Mar 20 Fév 2007 - 13:23

calispera a écrit:En quelque sorte il s'agit de faire disparaître les vrais produits bio du marché européen. Bref : totalement inacceptable.
tapioca a écrit:merci d'avoir attiré notre attention sur cette tentative en douce de nous enlever ce qui nous reste d'accessible en nourriture bio
Y a-t-il une vie en dehors de ce marché? Peut-il exister de la bouffe bio accessible en dehors? Telle que la question est posée, on dirait que non, que sans ce marché-là point de bouffe bio, et que donc il faut sauver le label qui régit les produits bio de ce marché.
Le bio c'est bien, mais des produits empaquetés, transformés, parfois importés de Chine (haricots azukis) ou de Bolivie (quinoa), vendus dans des sortes de supermarchés que sont les biocoops, quand c'est pas dans des supermarchés tout courts (je suis allé dans un carrefour récemment, c'est hallucinant comment le rayon bio a grossi en 2 ou 3 ans), c'est pas très classe, ça relève d'une logique qui est difficilement compatible avec une production alimentaire à la fois soutenable et émancipatrice pour les gens.
Or tant que ce label signifie dans l'esprit des gens "agriculture intelligente" ou "produits sains", on tend à accepter tout ce qu'il y a autour, et à acheter ses produits estampillés AB sans que grand-chose ne nous gêne. Mais si ça commence à signifier "label bidon", ça pourra inciter du monde à aller voir ailleurs, et à voir qu'il y a plein de façons chouettes de se fournir en bonne bouffe (circuits courts, autoproduction...), qu'il ne tient qu'à nous de les développer, sans que ça constitue nécessairement des échanges comptabilisés dans un marché.
Donc au final je trouve que c'est pas une si mauvaise chose que ce label perde sons sens, ça sera peut-être un déclic qui incitera plus de gens à se tourner vers des choses plus classe.

korrotx

Date d'inscription : 08/11/2006

http://lezd.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par calispera le Mar 20 Fév 2007 - 15:40

Je comprends ton point de vue korrotx, et j'aimerais même pouvoir le défendre. Cependant, personnellement, n'ayant pas de jardin, vivant seule et ayant un régime médical extrêmement strict, j'avoue que les alternatives aux magasins bios me sont presque impossibles. Si je trouve la possibilité de cultiver pas loin de chez moi (en ville), je n'hésiterai pas. Par contre acheter des paniers bio (c'est le système en Belgique, parallèle aux amap en France), consiste pour moi à avoir double ration, dont 80% que je ne digère tout simplement pas.

Je pense aussi qu'acheter bio labellisé est un moyen intermédiaire entre la malbouffe de la grande distribution, et l'achat purement local du producteur au consommateur, voire l'autharcie.
Ce qui est grave dans la réglementation européenne en cours de préparation, c'est que le client sera trompé, et que le label bio ne voudra plus rien dire.
La vendeuse du magasin bio m'a expliqué que le but est de rendre compatibles les marchandises bio des Etats-Unis - où les OGM et pesticides sont déjà acceptés au taux de la réglementation en préparation - afin de faciliter les échanges commerciaux des deux côtés de l'Atlantique : aberration.

J'ai appris aujourd'hui qu'il y aura une manifestation à ce sujet mardi prochain, le 27 février, à Bruxelles, Schuman (devant le conseil européen je pense). Je me renseigne plus avant pour donner les détails pour ceux qui habitent par ici.

Mais je le répète, ton avis me fait réfléchir, et le mien n'est donc que celui du moment, en pleine évolution Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par mirza le Mar 20 Fév 2007 - 21:11

korrotx a écrit:Donc au final je trouve que c'est pas une si mauvaise chose que ce label perde sons sens, ça sera peut-être un déclic qui incitera plus de gens à se tourner vers des choses plus classe.
Je remarque que tu as utilisé 2 fois l'adjectif "classe" dans ton post - influence abitbolienne ? ;-)

(bon sinon, même s'il y a toujours des cas particuliers, je te suis.)
avatar
mirza

Localisation : Toute provençale !
Date d'inscription : 28/12/2006

http://pcpl.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par tapioca le Mer 21 Fév 2007 - 12:07

korrotx: je suis d'accord avec toi: il existe du bio en dehors des labels, mais je crois que les labels ab et autres consorts sont pour beaucoup de gens un premier pas vers le bio et même le bio-écolo. Pour certains ce premier pas peu en faire suivre d'autre, j'en suis un exemple.
Quant au potager, c'est pour moi un rêve qui se réalisera bientôt, mais avant de pouvoir nous en nourir il faudra un peu de temps n'est-ce pas. Pour le moment vive le marché bio!
Ce qui me pose le plus problème c'est: où va la crédibilité du bio si même là, on accepte des règles de facilité? scratch
avatar
tapioca

Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par loulie le Mer 21 Fév 2007 - 14:33

salut
je suis plutôt d'accord avec korrotx...

Un des premiers pas en matière de SV est d'encourager les producteurs à échelle humaine en achetant directement.

Ce faisant, l'humantié réapprendra peut-être à vivre en communauté... tout en soulageant la Terre.
tout est lié
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par calispera le Mer 21 Fév 2007 - 15:07

J'avais dit dans un message précédent que je donnerais plus de précisions sur la manif de mardi prochain. Je l'ai cherché hier et pas trouvée, par contre aujourd'hui je reçois deux messages qui me la donne. Alors la voici :

*********
Mobilisation générale le 27 février 2007dès 12h à Bruxelles, Rond-Point Schuman
A l'occasion de la réunion de la Commission Agriculture du Parlement Européen

Manifestons face à l'Europe :
Pas d'OGM et pas de pesticides dans la bio !

Contact et infos pratiques :
Nature & Progrès, 520, rue de Dave, 5100 Jambes, Tél. : 081/30.36.90.
Mail : communication @natpro.be Web : www.natpro.be
SAUVONS LA BIO : signez la pétition en ligne sur www.natpro.be !

Depuis un an, la Commission Européenne a souhaité modifier le cahier des charges qui définit l'agriculture bio en Europe. Le secteur n'était demandeur de rien et a très vite marqué son opposition à ce nouveau texte qui n'interdit plus explicitement les pesticides chimiques et oblige à tolérer une pollution OGM de 0,9% dans notre bio. Oui, vous avez bien lu , et sans demander l'avis ni des consommateurs, ni des producteurs,
l'Europe veut autoriser les pesticides et les OGM dans la bio.
Lors du Conseil des Ministres du 19 décembre 2006, la présidence finlandaise a choisi de le passer en force Seuls quatre pays, dont la Belgique se sont opposés à ce règlement.
Devant ce déni de démocratie, nous avons lancé, il y a quelques jours, un appel à la mobilisation générale. Il faut que les parlementaires européens entendent la voix de ceux qui disent
Nous ne voulons pas dénaturer la bio
C'est toute la chaîne alimentaire qui risque gros, si ces nouvelles législations passent. La bio est le dernier rempart contre une industrialisation massive de l'agriculture, de par les exigences de qualité qu'elle pose. Elle est aussi le dernier rempart contre les OGM, dont on ne rappellera pas les dommages environnementaux et sociaux déjà avérés.

Nous ne tolérerons pas
qu'au nom du commerce et de l'industrie, on réduise à néant les efforts des agriculteurs bio depuis 40 ans.

Nous ne tolérerons pas
qu'au nom des lobbies agro-industriels, nous n'ayons d'autre choix que de manger une nourriture polluée aux pesticides et aux ogm·

Nous ne tolérerons pas
que l'Europe prenne cette décision sans tenir compte de l'avis de la majorité de sa population.

Il faut impérativement que l'Europe nous entende, au nom de la souveraineté alimentaire.
Faisons entendre notre voix ce mardi à Bruxelles.
Faisons entendre bruyamment ce que nous avons à dire.
Ne nous laissons pas réduire au silence*.
* Préparez-vous à faire du bruit. Nous vous proposons à titre symbolique de vous munir de ce qui nous sert en cuisine : emmenez une casserole et une cuillère en bois !
**************

Je précise que j'ai pris l'habitude de ne plus manifester, car je n'en vois plus beaucoup l'intérêt. Mais que cette fois-ci j'ai supprimé une activité mardi prochain afin de m'y rendre. Car je pense qu'elle pourraît être utile.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: le bio menacé en Europe

Message par korrotx le Mer 21 Fév 2007 - 16:07

calispera a écrit:Par contre acheter des paniers bio (c'est le système en Belgique, parallèle aux amap en France), consiste pour moi à avoir double ration, dont 80% que je ne digère tout simplement pas.
Je pense qu'avec pas mal de producteurs il devrait être possible de négocier un panier spécial adapté à ton cas, après je ne sais comment ça se passe autour de chez toi (producteurs disponibles, etc.). Ou éventuellement s'arranger avec des amis pour recombiner les paniers en fonction de ce que tu supportes? Ce que je veux dire c'est que bien que ton régime alimentaire soit strict, cela n'exclut pas forcément toute possibilité de ce côté-là.

mirza a écrit:Je remarque que tu as utilisé 2 fois l'adjectif "classe" dans ton post - influence abitbolienne ? ;-)
Mon usage de ce terme procède en effet en partie de ce flim, mais je lui donne quand-même un sens différent comme tu l'auras remarqué Wink.

tapioca a écrit:Pour certains ce premier pas peu en faire suivre d'autre, j'en suis un exemple.
Je pourrais dire que j'en suis un autre... mais au final je ne sais pas si ça a contribué tant que ça à l'évolution de mes pratiques. Par contre je connais pas mal de gens (et j'en croise pas mal en magasins bio) pour qui acheter des produits AB en supermarché constitue en quelque sorte l'aboutissement d'une démarche vécue presque comme militante. Peut-être que d'autres pas suivront, mais l'impression que j'ai c'est que beaucoup n'ont pas vu que dans ce domaine on peut en faire d'autres après le premier.
Le fait que ce label existe sous-entend que les produits sont distribués dans un marché assez vaste, où l'acheteur/se ne peut connaître et encore moins visiter le/a producteurice de chaque aliment, du coup il faut un label auquel on peut faire confiance (avec des contrôleurs etc.). Et le fait que les produits bio entrent dans un grand marché (européen voire mondial), soient distribués dans les supermarchés etc. devait nécessairememt amener à des choses comme les pizzas surgelées bio (si si ça existe). C'est à dire que tout le système marchand, toute la filière agro-alimentaire, toutes les sales habitudes de consommation restent les mêmes, c'est juste les ingrédients qui suivent un cahier des charges particulier. Et pour moi, que ce cahier des charges autorise ou non telle ou telle chose relève plus ou moins du détail si on regarde l'ensemble. C'est pourquoi je me disais que la dénaturation de ce label pourrait peut-être servir de déclic permettant de réaliser dans quoi tout ça s'insère.
Et donc ce qui me pose le plus problème c'est : est-ce qu'une production alimentaire plus soutenable et plus humaine peut réellement s'insérer dans un grand marché sans nécessairement devenir insoutenable et très technicienne, de par la nature même de ce marché?

dans la pétition il y a écrit:La bio est le dernier rempart contre une industrialisation massive de l'agriculture, de par les exigences de qualité qu'elle pose.
Je suis évidemment d'accord avec ce qui concerne les OGM, mais là je trouve ça de mauvaise foi : faire du bio tel qu'il est labellisé actuellement n'a rien d'incompatible avec une industrialisation massive, et n'est donc en aucun cas un rempart contre ça.

korrotx

Date d'inscription : 08/11/2006

http://lezd.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum