un capital en 5 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un capital en 5 ans

Message par MesChersConciterriens le Dim 24 Juil 2011 - 16:51

Notre choix de vie fait que nous pouvons mettre plus rapidement des sous de côté pour réaliser ses projets:acheter le terrain sur lequel planter sa yourte ou faire le tour du monde à pied(mon rêve).
tsd a écrit un jour qu'un couple pouvait épargner 150 000e en 5 ans ;je pense que c'est tout à fait possible.Qu'en pensez-vous?

MesChersConciterriens

Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par sylg59 le Dim 24 Juil 2011 - 17:03

Je pense que cela fait vraiment beaucoup et qu'il faut avoir un sacré bon salaire car si je me trompe pas ça fait tout de même 2500€ à mettre de coté tous les mois sans compter les dépenses courantes. 2 salaires dans le couples à 1000€ on est loin du compte!!!!
Personnellement je travaille la moitié l'année en général et si je négocie bien mon salaire je peux tenir toute l'année et investir au fur à mesure pour mon projet de maison BBC (mon mari lui bosse en cesu et par intérim)
on est 4 à la maison et de nombreux animaux.
avatar
sylg59

Age : 39
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 10/07/2011

http://vivresimlement.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Rochelle le Dim 24 Juil 2011 - 17:57

Oupsss !!!!!!
Mettre de côté 2500 € par mois ????? affraid
Nous on gagne à peine 1600 € à deux (moins de 800 chacun) ! mon compagnon est en retraite et je ne travaille que 10h/semaine + quelques extras.
(Bon mais on a 60 ans et on a déjà "tout") et aussi déjà "de côté".

Mais quand même faut avoir de sacrés salaires !
A mon avis y'a une petite erreur quelque part !

Rochelle

Date d'inscription : 11/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Dim 24 Juil 2011 - 18:24

Ma première réaction a été, je l'avoue :
Mais bon, plus sérieusement, ça dépend évidemment de la situation de chacun. Un couple qui mettrait 2 500 euros de côté chaque mois ? Il ne faut avoir ni enfant, ni voiture, ni loyer urbain... ou alors gagner de trèèèès gros salaires. Et même sans toutes ces charges, à moins de 3500 euros de revenu à deux (1 750 chacun), ça me semble difficile.
Et, la question est : un métier qui permet de gagner un tel salaire est-il compatible avec la SV ? (C'est une vraie question que je me pose ; si vous en connaissez je suis preneuse Wink )

Cela dit MesChersConciterriens, si vous avez les moyens de faire cela, si vraiment vous y arrivez, je trouve que c'est une excellente chose. Ne pas se mettre entre les pattes d'un banquier... quel rêve !
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Panthera Pardhus le Dim 24 Juil 2011 - 18:27

Le calcul était fait par Alaryan sur la base suivante:
Deux personnes sans enfants avec un budget de 3000 euros par mois.
1000 euros pour vivre / 2000 euros de côté / soit 24000 euros par an.
Au bout de 5 ans, 120000 euros.

C'était dans ce sujet
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Dim 24 Juil 2011 - 18:43

Même dans ces conditions, 1000 euros par mois pour vivre à deux, c'est court. Il faut vraiment avoir un très petit loyer, pas de voiture, très peu de déplacements...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par TSD le Dim 24 Juil 2011 - 19:43

Ha oui c'est pas moi qui ai écrit ça...déjà que je ne sais pas compter !! et puis ensuite c'est pas avec nos petits salaires que l'on pourrait épargner autant.......... A deux, on n'a jamais eu autant par mois......

Philomenne a écrit:
Et, la question est : un métier qui permet de gagner un tel salaire est-il compatible avec la SV ? (C'est une vraie question que je me pose ; si vous en connaissez je suis preneuse Wink )
Moi aussi je me la pose cette question.... Peut être dans les carrières para médicale (genre kiné par exemple...???)
Mais gagner beaucoup d'argent est-il compatible avec la SV, tout simplement?

Philomenne a écrit:Ne pas se mettre entre les pattes d'un banquier... quel rêve!
Ça aussi.... Excellente réflexion que je me suis déjà faite... Mais ne pas être dans les pattes d'un banquier ou tout autre entreprise d'assurances etc c'est mission impossible (ne serait ce que pour une assurance habitation qui est obligatoire)

Mais je pars en HS....
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Dim 24 Juil 2011 - 19:52

TSD a écrit:(...) Peut être dans les carrières para médicale (genre kiné par exemple...???)

Pfff... même pas. Une de mes amies d'enfance est kiné, travaille dans un grand hôpital au service de soins intensifs et elle n'a pas un très gros salaire (entre 1200 et 1500 euros par mois). Et en tant que libéral, c'est encore moins (les charges sont très lourdes).

TSD a écrit:Mais gagner beaucoup d'argent est-il compatible avec la SV, tout simplement?

Peut-être que la réponse à cette question dépend de ce qu'on en fait ? Un gros salaire que l'on claque en gadgets, ce n'est pas SV du tout mais si c'est pour mettre rapidement de côté une somme importante qui permette de faire un achat immobilier... ça ne me choque pas. Tout dépend de la nature du travail à mes yeux.
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par TSD le Dim 24 Juil 2011 - 20:01

Oui je suis d'accord avec toi, s'assurer un toit bien à soi me semble aujourd'hui être une priorité (que pour le moment je serais bien incapable de me permettre malheureusement....)

Mais du coup on en revient à la question de départ...existe-t-il des boulots correspondant aux valeurs "SV" et qui offrent un salaire convenable ?

Et puis qu'est ce qu'on appelle un "gros salaires" ou "salaire convenable"?
Perso j'estime que 2000€ net/mois c'est déjà un fort bien joli salaire (que je n'aurai jamais!)...Mais mes références ne sont certainement pas les mêmes pour tout le monde....
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Dim 24 Juil 2011 - 20:09

TSD a écrit:Oui je suis d'accord avec toi, s'assurer un toit bien à soi me semble aujourd'hui être une priorité (que pour le moment je serais bien incapable de me permettre malheureusement....)

Oui. Quelque chose que j'ai pu faire (acheter une maison avec un petit jardin) il y a un an et demi... sans économie et en m'endettant sur 25 ans. Pas terrible comme solution, mais la moins mauvaise que j'ai trouvée. Pour le coup, me voilà entre les pattes des banquiers pour longtemps mais finalement, je préfère encore ça aux pattes d'un propriétaire.

TSD a écrit:Mais du coup on en revient à la question de départ...existe-t-il des boulots correspondant aux valeurs "SV" et qui offrent un salaire convenable ?

Et puis qu'est ce qu'on appelle un "gros salaires" ou "salaire convenable"?
Perso j'estime que 2000€ net/mois c'est déjà un fort bien joli salaire (que je n'aurai jamais!)...Mais mes références ne sont certainement pas les mêmes pour tout le monde....

La notion de "gros salaire" est sûrement très relative mais on dirait qu'on a la même échelle ; 2000 € ça me semble aussi un très bon salaire, que je doute d'atteindre un jour.

Mais je suis un peu HS, là...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par sapiens le Dim 24 Juil 2011 - 22:08

Philomenne a écrit:Ma première réaction a été, je l'avoue :
Mais bon, plus sérieusement, ça dépend évidemment de la situation de chacun. Un couple qui mettrait 2 500 euros de côté chaque mois ? Il ne faut avoir ni enfant, ni voiture, ni loyer urbain... ou alors gagner de trèèèès gros salaires. Et même sans toutes ces charges, à moins de 3500 euros de revenu à deux (1 750 chacun), ça me semble difficile.
Et, la question est : un métier qui permet de gagner un tel salaire est-il compatible avec la SV ? (C'est une vraie question que je me pose ; si vous en connaissez je suis preneuse Wink )

Cela dit MesChersConciterriens, si vous avez les moyens de faire cela, si vraiment vous y arrivez, je trouve que c'est une excellente chose. Ne pas se mettre entre les pattes d'un banquier... quel rêve !

un métier respectueux des hommes et de la Terre, même avec un gros salaire, je ne vois pas de pb, si l'argent est utilisé à bon escient (ça, ça reste à définir!)

nous on est à 1400 € pour 3 (1800 + 600), y'a pire, mais autant dire qu'une fois tout payé maison, edf, impots, gdf, téléphone,... et acheté le mini pour cuisiner un peu (+ un peu de fromage de brebis!), la crèche, les déplacements boulot on est toujours à - quelque chose... pas moyen de mettre quoi que ce soit de côté pour le moment.
mais effectivement, si je gagnais un peu +, je le ferais. mais + pour les imprévus du genre voiture, arrêt de travail, etc...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Gaeline le Dim 24 Juil 2011 - 22:38

Bonjour

Je suis un peu dans cette situation. Mon mari et moi gagnons depuis 1 an 3000 € net par mois à deux (nous vivons à trois puisque nous avons un enfant de 17 mois) ; et comme nous vivons dans la maison de ma grand-mère nous ne payons pas de loyer. Nous avons donc réussi depuis un an à mettre 1300 € par mois de côté (je pense qu'on aurait pu faire mieux mais on débute en SV).

Et bien non, ce n'est pas vraiment SV je trouve de faire ce choix, même si effectivement je calcule qu'en 5 ans à ce rythme on aurait pu mettre près de 80 000 euros de côté...

Deux personnes qui travaillent à plein temps, cela ne permet pas de s'occuper de la maison, du jardin (je laisse dépérir les fleurs de ma grand-mère, alors ce n'est pas de sitôt que je trouverai le temps de m'occuper d'un potager!) engendre, du stress, des transports (nous avons 2 voitures) et des dépenses supplémentaires (nourriture à l'extérieur, souvent de type "restauration rapide"...). Le soir je suis fatiguée, tendue et moins patiente avec mon fils.

Donc non, pour moi, la SV, ce n'est pas "on met des sous de côté pour plus tard", ça se vit ici et maintenant! Et la base de tout, c'est de dégager du temps, pas de s'assurer la propriété d'un toit (même si être propriétaire peut avoir aussi son intérêt, mais ça vient après).

Mon mari sera au nouveau au chômage en septembre prochain, et nous attendons un petit deuxième pour cet hiver. J'ai calculé que je gagne de quoi nous faire vivre tous les quatre s'il ne trouve pas d'autre travail, et ça me suffit.

Et s'il trouve un CDI, je me mettrai à temps partiel dès que possible!

Il est vrai que ma motivation pour devenir propriétaire à court ou moyen terme est peut-être amoindrie par l'absence de loyer à payer... (quoique, je paye une sorte de "loyer" à ma famille sous d'autres formes, mais ça c'est un autre problème!).
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Dim 24 Juil 2011 - 22:46

Merci pour ton témoignage Gaeline. Ce que tu dis répond un peu à la question que je me posais.

Bon, après, pour le logement, il y a la situation habitation sans loyer vs être propriétaire, qui permet effectivement de mettre plus d'argent de côté (mais paradoxalement avec moins d'urgence à acheter) et la situation locataire vs propriétaire, qui pousse plus à l'achat (mais paradoxalement, permet moins ou pas du tout d'économiser pour le faire)...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par MesChersConciterriens le Dim 24 Juil 2011 - 23:43

Désolée tsd ,j'ai mélangé mes souvenirs.
Merci,Gaeline pour ton témoignage ,il illustre ce que je pensais.
Vous avez raison.Même avec un capital personnel avant la rencontre en 5 ans c'est pas possible ,c'est vrai.Mais je pense qu'en 10 ans c'est possible.
Philomène,1000e pour vivre à deux,cela te semble insuffisant?

MesChersConciterriens

Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par TSD le Dim 24 Juil 2011 - 23:54

Gaeline a écrit:
Donc non, pour moi, la SV, ce n'est pas "on met des sous de côté pour plus tard", ça se vit ici et maintenant! Et la base de tout, c'est de dégager du temps, pas de s'assurer la propriété d'un toit (même si être propriétaire peut avoir aussi son intérêt, mais ça vient après).

Je suis complètement d'accord avec ta vision des choses.... et je crois bien que c'est pour ça que nous n'avons pas beaucoup de sous par chez nous. Mais on s'en sort et c'est le principal...avec peu mais avec ce dont nous avons besoin et, la plupart du temps, comme nous en avons envie !

Par contre quand je dis qu'avoir son propre toit est essentiel, je parle d'un toit qui est fini d'être payé (car être locataire d'une personne elle même, en général, locataire de sa banque, ou être soi même locataire de sa banque c'est tout aussi risqué...dans un moins long terme lorsqu'on rembourse un prêt pour payer son propre toit évidemment....)
Quand je dis qu'il est important, à mon sens, d'avoir son toit c'est qu'une fois payé, quoi qu'il arrive dans ce monde bancal, c'est qu'on aura toujours un toit à soi où il serait possible de rester et d'accueillir du monde (sa famille, ses amis, etc.) en cas d'énorme coup dur humanitaire...
Mais ça c'est mon côté le plus pessimiste, je suis persuadée qu'un jour tout pétera et bien heureux seront ceux qui auront au moins une maison avec un bout de terrain pour tenter de s'en sortir.....(sans propriétaire et sans banquier pour les mettre dehors....)
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par TSD le Lun 25 Juil 2011 - 0:00

sapiens a écrit:un métier respectueux des hommes et de la Terre, même avec un gros salaire, je ne vois pas de pb, si l'argent est utilisé à bon escient (ça, ça reste à définir!)

Effectivement qu'est ce qu'on peut appeler utiliser l'argent à bon escient quand on en a beaucoup.... c'est très vaste et très relatif....(c'est un peu le problème des USA actuellement, les démocrates qui veulent imposer les plus riches pour redresser les finances et les républicains qui veulent réduire les dépenses publiques qui en général s'adressent aux plus pauvres.... Mais je m'égare....)

Et concrètement, quel serait ce fameux boulot qui rapporterait beaucoup tout en étant respectueux des Hommes et de la Terre...J'ai beau tenté de trouver j'y arrive pas ! scratch scratch
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 25 Juil 2011 - 0:20

MesChersConciterriens a écrit:Philomène,1000e pour vivre à deux,cela te semble insuffisant?

Eh bien disons que ça dépend des charges fixes... Mais si tu comptes, par exemple, un loyer de 500 € (je pense que c'est une moyenne acceptable, non ? Rectifiez-moi si vous n'êtes pas d'accord), auxquels tu ajoutes environ 100 € pour l'eau, l'électricité et le chauffage, 200 € pour la nourriture, encore environ 100 € pour le transport... Il reste 100 € pour payer la taxe d'habitation (qui devrait s'élever à environ 40 €), les impôts, le téléphone (fixe), l'assurance (habitation et responsabilité civile, obligatoires), s'habiller... Pour moi ça ne passe pas :
- Parce que j'ai pris des chiffres dans la fourchette basse : 200 € pour manger à deux pendant un mois, beaucoup trouveront que c'est trop peu (sauf si tu as un potager mais comme le fait remarquer Gaeline, si tu travailles autant, tu n'as pas forcément le temps).
- Parce que les impôts représentent généralement, quand on n'a pas d'enfant, environ un mois de salaire (on part du principe que c'est 1000 € pour mettre beaucoup de sous de côté donc que s'il y a salaire "consistant", il y a impôts sur le revenu... c'est différent quand il s'agit de 1000 € de revenu net).
- Parce que si tu as un métier qui rapporte un salaire important (mettons plus de 1500 €), il y a de fortes chances pour que tu aies besoin d'une "garde robe" minimale, à savoir que tu ne pourras pas aller au travail en vieux jean/pull, ce qui implique quelques frais... c'est là qu'on voit que travailler peut aussi coûter des sous.
- Parce que je n'ai pas compté de mutuelle, de petits "extras" (par exemple, les cadeaux que l'on fait aux personnes qu'on aime, même si on va au moins cher, ça fait un petit budget), de résiduel (courrier, inscription à la bibliothèque, cotisation à une association parce qu'on est pas des ours, etc.) Et bien sûr, pas de vacances, pas de voyage, pas de téléphone mobile, SV à fond les manettes.

Après, ça dépend à mon avis beaucoup du loyer. S'il est beaucoup plus élevé, ça ne passe carrément pas. Et dans pas mal de grandes villes, pour 500 € tu n'as même pas un studio. S'il est beaucoup plus bas, ça peut passer, sauf si ce loyer bas veut dire que tu habites à la campagne et que ça t'oblige à avoir une voiture... qui est un vrai mange-fric, comme chacun le sait.

Voilà, c'est ma façon de voir les choses. Mais on peut bien sûr en débattre : si certain(e)s d'entre vous parviennent à "compresser" certains postes budgétaire dont j'ai parlé ici, je suis carrément preneuse d'idées
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 25 Juil 2011 - 0:26

TSD a écrit:Et concrètement, quel serait ce fameux boulot qui rapporterait beaucoup tout en étant respectueux des Hommes et de la Terre...J'ai beau tenté de trouver j'y arrive pas ! scratch scratch

Moi non plus, hélas...
Et ça fait écho à mes réflexions actuelles. Je pourrais postuler chez M*nsanto (ils recrutent !), qui donne de trèèès gros salaires avec des tas d'avantages (primes, voiture et téléphone de fonction, etc.) ou je peux chercher un travail en accord avec mes convictions mais curieusement, les salaires ne sont pas du même genre...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par TSD le Lun 25 Juil 2011 - 0:35

Arrrggghhhh non philomènne ne vends pas ton âme à Lucifer........... affraid Wink

1000€ pour 2 je trouve ça très juste aussi......en me basant sur les mêmes calculs (qui me correspondent) que Philomènne.
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 25 Juil 2011 - 0:44

TSD a écrit:Arrrggghhhh non philomènne ne vends pas ton âme à Lucifer........... affraid Wink

Rassure-toi, je n'en ai vraiment pas l'intention. Bien que leur recrutement soit tapageur...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par MesChersConciterriens le Lun 25 Juil 2011 - 13:02

Vu ainsi,ton raisonnement se tient Philomène.
Mais un loyer qui mange la moitié des revenus c'est beaucoup trop.
Je trouve aussi que les frais de 100e pour l'energie sont trop élevé pour deux. Cela ferait 1200e par an.Je pense que c'est le poste de budget que tu peux compresser.A titre de comparaison,nous sommes 4 et le poste energétique est de 940 à 1000e par an.
Suite à ce que tu as écris ,j'ai voulu regarder si pour 500 on n'avait même pas un studio et bien c'est vrai pour les grandes villes mais on peut trouver en banlieue(350e).Mais c'est clair que ce sont de grandes sommes.
Un grand bailleur social a fait contruire des pavillons en face de chez moi :700e le t4et 850e le t5.De qui se moque t-on?

MesChersConciterriens

Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 25 Juil 2011 - 13:11

Oui, c'est vrai, ça dépend beaucoup du loyer. Et je n'ai pas envisagé le logement social, inaccessible avec des salaires "conséquents" surtout sans enfant.
Et je ne connais pas toutes les villes de France, bien sûr. Je sais qu'à Grenoble, où j'ai longtemps vécu, un studio coûte environ 600 €. Et en banlieue... c'est plus cher. Mais c'est probablement spécifique à cette ville en particulier.
Dans les 100 € de dépenses énergétiques, j'ai aussi compté l'eau et le chauffage. Est-ce que tu les comptes aussi dans tes 940-1000 €/an ?
Mais ça, ça dépend peut-être aussi de l'endroit où tu vis. Dans certaines régions, l'eau est très chère, dans d'autres beaucoup moins. Et ça dépend aussi de ton mode de chauffage et de l'isolation de ton habitation, bien sûr.
Cela dit, accepterais-tu de me dire comment tu arrives à "compresser" ce budget ? Je fais toujours affraid devant mes factures alors que (parce que) je pense être plutôt économe, mais j'ai peut-être encore une marge de progrès... (heu, il faudra peut-être ouvrir un autre sujet parce qu'on risque de partir HS).
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Pistil le Lun 25 Juil 2011 - 13:18

Je me souviens d'une intervention de Raffa (je ne sais plus quel post, c'est un peu vieux et on faisait beaucoup de HS à l'époque ... et là on voit qu'en effet ce n’est pas pratique !) où elle reliait impérativement le fait d'avoir pu économiser pour acheter sa maison sans crédit (avec son compagnon) avec le fait qu'ils n'avaient pas de voiture.
Ici, nous allons bientôt vivre sur mon seul salaire (environ 1700 euros) puis uniquement sur les allocations liées au congé parental (pendant 6 mois) alors je crois qu'on en mettra pas de côté tout de suite !

(Je ne dis pas qu'on ne peut mettre de côté à 2 avec 1700 euros par mois, surtout que nous n'avons ni crédit ni loyer, mais je pense que nos économies risquent de fondre pendant la période du congé parental)
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 25 Juil 2011 - 13:25

Oui, je m'en souviens aussi et je suis totalement d'accord avec ça. Une voiture, c'est un vrai gouffre, et ce n'est pas près de diminuer, d'ailleurs. Donc j'avais posé l'absence de voiture comme un postulat. Mais encore faut-il pouvoir s'en passer (en sujet auquel je réfléchis en ce moment).
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Domarie le Mar 26 Juil 2011 - 10:25

dans le post cité plus haut, Raffa disait qu'elle avait tout de même fait un prêt pour sa maison, petit et facilité par l'argent mis de coté mais elle a fait un prêt Wink

sinon comme je l'ai dit dans le post en question, avec mon mari nous avons tenté cette option, sans succès pour l'instant même si depuis mon message dans l'autre post, nous avons décidé de ne pas acheter et de continuer à mettre de coté. Pour quoi ? je ne sais pas.
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Domarie le Mar 26 Juil 2011 - 11:02

sinon rien à voir mais j'ai une question : y t-il déjà un sujet sur le métier compatible ou non avec la SV ?

je voudrais bien discuter plus avant de ça :

Et même sans toutes ces charges, à moins de 3500 euros de revenu à deux (1 750 chacun), ça me semble difficile.
Et, la question est : un métier qui permet de gagner un tel salaire est-il compatible avec la SV ? (C'est une vraie question que je me pose ; si vous en connaissez je suis preneuse )

s'il n'y en a pas, j'en créerais bien un. Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Mar 26 Juil 2011 - 11:24

Domarie a écrit:s'il n'y en a pas, j'en créerais bien un. Wink

Il y a bien celui-ci, mais si tu trouves que c'est trop loin du sujet que tu souhaites développer, tu peux en ouvrir un autre (ça m'intéresse beaucoup de discuter de ça, comme je suis en pleine recherche d'emploi...)
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Domarie le Mar 26 Juil 2011 - 11:43

merci je vais continuer là bas Wink
avatar
Domarie

Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Mandurah le Lun 1 Aoû 2011 - 10:27

150 000 e en 5 ans c'est une sacrée somme à épargner. Sans viser aussi haut, on peut essayer de mettre une portion de son salaire de côté. Les Japonais mettent en moyenne 20% de leur salaire de côté, par tradition. J'ai lu un livre qui s'appelle "The millionaire next door", assez intéressant, expliquant que sur un panel de millionnaires aux USA, la plupart mettent aussi de côté 20% minimum, 30 parfois, soit en épargne, soit en réinvestissant dans leurs entreprises ou autres. Et ils sont millionnaires parce qu'ils mènent une vie assez basique, contrairement aux nouveaux riches qui flambent tout...

Donc, je me dis, 20%, ce serait déjà bien, et ça peut s'appliquer à tout salaire. Plus ou moins, parce que j'ai bien conscience que quand on gagne très peu, on est toujours à la limite de ses possibilités. Dans ce cas, 10%, ou 5%?
Sur un salaire à temps partiel de 800e, par exemple, 20% représente déjà 160e, une grosse portion. Mais 5% c'est 40e. Pas grand-chose ? Si on les épargne pendant 5 ans, ça fait quand même 2400e, sans les intérêts, c'est toujours une petite somme de sécurité pour se mettre à l'abri.
Je gagne 1767e par mois (j'ai découvert après mon congé parental que ça avait un peu augmenté, et après 6 mois à 560e, d'un coup c'est Byzance). 20% représentent 354e, somme que je mets en effet de côté, en gros, sauf qu'une partie repart pour les impôts, les assurances... voiture indispensable (travail à 17km, fils à poser chez la nounou, homme travaillant à 25km mais en sens inverse, covoiturage impossible car je suis la seule à venir de cette ville).
Cela dit, si je suis honnête avec moi-même (et je suis quand même assez dépensière, d'ailleurs que fais-je ici? je rêve à des temps plus sages!) c'est ma façon de vivre qui grève mon budget plus que ma voiture. Je ne claque pas non plus à tout va, mais je pourrais freiner sur la nourriture, les livres, etc... On a des poules, un tout petit potager (c'est en cours de développement). On avance tout doux.

J'ai lu un livre au moins 2 fois, et envisage de le relire encore : Your money or your life. Ou 9 étapes vers une vie simplifiée et une indépendance financière, théoriquement à la portée de n'importe qui et n'importe quel salaire, à voir quand même.

Si ça vous intéresse...
étape 1 : Faire la paix avec son passé. Avec ses habitudes de consommation anciennes, héritées, apprises, etc... Assumer qui on était, qui on est, qui on veut être.
Un calcul à faire (difficile, mais à peu près réalisable) :
a)combien avez-vous gagné dans votre vie jusqu'à présent ? Tout compter, argent de poche de vos 12 ans, petits boulots, premiers salaires, allocations, tout.
Faire le total.
b) qu'avez-vous à montrer en échange ?
que vous reste-t-il de cette somme ? une maison, une voiture, un vase, deux paires de chaussures, ou rien du tout, ou même des dettes ?
tout ça se veut sans jugement, chacun fait comme il peut avec ses moyens et sa situation, et d'ailleurs aucune nécessité de raconter ça à autrui, c'est de soi à soi. En général on prend conscience qu'on a quand même eu de l'argent qui est passé entre nos doigts, et qu'il en reste une assez petite fraction, sauf si on a déjà tout bon niveau SV. Et on se dit qu'on laissera un peu moins disparaître la suite! je trouve ça motivant.

Si la suite vous intéresse je vous raconterai les autres étapes! Very Happy
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Cerise le Lun 1 Aoû 2011 - 10:39

Mandurah a écrit:
Si la suite vous intéresse je vous raconterai les autres étapes! Very Happy
n'hésite pas à ouvrir un sujet directement dans ces cas-là good
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Pistil le Lun 1 Aoû 2011 - 10:53

Je suivrai ce nouveau sujet ! J'ai relu hier "La simplicité volontaire, plus que jamais" de Mongeau et il fait justement référence à ce livre, que je n'ai pas lu.
Je m'en vais faire de savants calculs et me faire peur !
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Mandurah le Lun 1 Aoû 2011 - 14:39

Ok ! dans la semaine j'essaie de faire ça, dans la catégorie livres peut-être, si on reste organisé.
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Lun 1 Aoû 2011 - 14:49

Mandurah a écrit:Donc, je me dis, 20%, ce serait déjà bien, et ça peut s'appliquer à tout salaire.

Enfin, ça dépend de la situation de chacun. En ce qui me concerne, malgré un salaire, disons, moyen, j'arrive à mettre de côté... 0%. Dans le meilleur des cas. Parce que malgré une vie la plus simple possible, mes charges sont trop lourdes. Où va l'argent ? Principalement dans la poche de mon ex' mari et dans celle de la SNCF ! (pour les voyages des enfants entre chez leurs papa et chez moi ou pour mes voyages sur le même trajet). Et ça pourrait bien augmenter encore dans les temps qui viennent. C'est désespérant.
Je pense, en fait, que ce n'est pas tant une question de salaire que de charges fixes. Plus le pourcentage des revenus qui sont "mangés" par ces charges incompressibles est grand, moins on a de marge de manœuvre.
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par ludivine le Lun 1 Aoû 2011 - 16:18

Le sujet m'intéresse aussi.
On a gagné beaucoup plus dans le passé que maintenant, mais il ne nous restait rien de cet argent, alors que maintenant avec moins on arrive à mettre de côté.
Faut que je calcule combien ça fait 20%, à première vue ça me semble beaucoup
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par gunday le Jeu 18 Aoû 2011 - 16:34

Je viens de ce sujet qui m'intéresse.
3.000€ net pour 2 est très facilement atteignable en brut.
En net, faut enlever facilement 20% donc a 2 en temps plein on peux arriver à 2500€ net.
En gros ça correspond à un smic sur 39h.

Philomenne a écrit:Même dans ces conditions, 1000 euros par mois pour vivre à deux, c'est court. Il faut vraiment avoir un très petit loyer, pas de voiture, très peu de déplacements...
Tout dépend de ce contiennent ses 1.000€.
Sans loyers c'est facile, avec ça se complique!
Avec loyers à 2 on tourne à 1500€ et on limite bien les dépenses.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Philomenne le Jeu 18 Aoû 2011 - 17:32

gunday a écrit:Je viens de ce sujet qui m'intéresse.
3.000€ net pour 2 est très facilement atteignable en brut.
En net, faut enlever facilement 20% donc a 2 en temps plein on peux arriver à 2500€ net.
En gros ça correspond à un smic sur 39h.

Heu... mais ça sert à quoi de parler du brut ? De toute façon, ce qui compte, c'est ce qui arrive sur le...compte.

gunday a écrit:
Philomenne a écrit:Même dans ces conditions, 1000 euros par mois pour vivre à deux, c'est court. Il faut vraiment avoir un très petit loyer, pas de voiture, très peu de déplacements...
Tout dépend de ce contiennent ses 1.000€.
Sans loyers c'est facile, avec ça se complique!
Avec loyers à 2 on tourne à 1500€ et on limite bien les dépenses.

Quand on n'est pas propriétaire, je ne vois pas comment on peut vivre sans loyer, hors cas (rares) de logement prêté...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Raffa le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:25

Oula que d'€ sur ce fil ça fait mal aux yeux Razz

Plus sérieusement puisqu'on parle de mon cas plus haut

C'est
- avoir appris à vivre avec peu d'argent dans mon enfance
- avoir appris à vivre dans des boîte à chaussure
- avoir appris à vivre avec quasi rien et à économiser le moindre franc pour pouvoir me loger et manger tout en faisant des études relativement couteuses loin de chez moi.
- mettre mis en ménage avec un étudiant (puis chômeur pendant plusieurs années) donc avec un faible niveau de vie
- avoir compris que le logement c'est LE problème, en ville en tout cas, et que de ne pas avoir de loyer à payer est un des seuls moyens, dans cette société-ci, pour être le plus libre et indépendant possible face à certains choix de vie. (la bouffe aussi mais c'est gérable tant que cela ne dure pas des années)
- ne vouloir ni voiture, ni enfant à ce moment là

avant de commencer à gagner (perdre ? Wink) ma vie qui m'a permis d'économiser suffisamment en quelques années. J'ai gardé mon mode de vie déjà très sv tout en gagnant de l'argent. Les achats c'était les transports, les meubles, l'équipement minimal, les outillages durables (cuisine, bricolage et réparation) etc. l'extra total : les clopes (:/ ça viendra ça viendra...) et les BD (j'ai acheté énormément de BD), l'un ou l'autre plaisirs de ci de là sur l'année, quelques cadeaux et c'est tout.

Nous avons été dans une structure de prêt que je trouvais la moins pire à l'époque avec un cdd et un statut de chômage... et l'argent mis de côté + une petite rallonge de ma mère + une aide de la région wallonne. On a acheté juste avant que les prix n'explosent, moins de 100 000€. On a fait un très petit prêt, qui mensuellement revient à 420€. Cette somme ne changera plus (taux fixe).

A partir de là la priorité est d'assurer cette somme, équivalente a un petit loyer (et autre frais qui s'ajoute au fait d'être propriétaire). Avec ce mode de vie, c'est faisable (pas toujours facile, mais faisable) même avec un seul salaire, même à temps partiel, même au chômage... Mais pas avec une voiture, c'est certain...

De plus, + on avance dans la sv moins on dépense, c'est automatique, une chose en entraînant l'autre (exemple le frigo à rendu l'âme... je ne l'ai pas remplacé car il était tjs plein de vide (lié à mon alimentation végétarienne notamment), or c'est probablement l'un des plus gros poste énergie). En ayant toujours mis de côté (dans une banque relativement éthique qui investit dans l'économie réelle), même 50€, et en gagnant moins de 1000€ depuis des années, le moment où je pourrais racheter le reste du prêt approche. Fait sur 20 ans, il sera probablement remboursé à 10.

Ceci étant la situation actuelle aujourd'hui est différente, les prix et les taux aussi...

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: un capital en 5 ans

Message par Alyrian le Dim 28 Aoû 2011 - 12:38

Mettre 20% du salaire de côté, je ne pourrais pas. Il y a des mois où je peux mettre plus, d'autres mois où il faut taper dans la réserve pour y arriver.
Pour économiser, je me sert plus de "plafonds".
Je sais que pour que je me sente "bien", j'ai besoin de 800€ par mois pour deux. Avec ça, je paie le nécessaire (frais fixes et prévisibles) et un peu de supeflu. Quand je gagne plus, je me garde encore une petite marge pour le plaisir, mais tout ce qui est après va à l'épargne.
En gros, quand il y a plus de 1000€ sur le compte, le reste va du côté "réserve".
Si je dépense plus de 1000€ pour deux en un mois, ça me parait beaucoup. Avec une telle somme, on a de quoi se faire plaisir quand même...

Cette méthode m'a permis de m'en sortir jusque là, même dans les périodes où je descendais à 400€ de revenu pour deux, mais du coup à ces moments là, plus d'économies ! Elle m'a aussi permis de faire des investissements pour éviter les soucis suivants : j'ai ainsi préféré acheter une machine à laver super, AA et tout ça, plutôt que d'acheter pas cher d'occase un truc qui risquait de me lacher et consommait plus... Mais ce n'était possible que grâce aux sous de côté.

Pour le boulot bien payé et en accord avec la SV, ben... Difficile si on est caissière, d'accord. Mais il y a un paquet de jobs qui ne sont pas "mauvais" et pourtant bien payés. Pas accessibles à tous, ok, puisqu'il faut en général des études. Je connais pas mal de gens qui sont consultants (ethnologie, architecture, en particulier), le calcul du salaire est un peu complexe, ce n'est pas un truc fixe mensuel puisqu'ils fonctionnent par contrat, mais ils gagnent un smic en ayant un nombre d'heures consacré au travail qui est l'équivalent d'un mi-temps. Ca correspond à leurs désirs SV : avoir du temps mais aussi de quoi payer les factures, tout en ayant un travail qui tente d'apporter un plus au monde (bon, ça, ça marche plus ou moins ; d'après ce que j'ai compris, les résultats d'études sont rarement suivis par les commanditaires...).
J'ai aussi des amis informaticiens, graphistes, je ne sais pas si c'est "SV" mais ce n'est pas non plus immoral ; c'est leur passion et ils ont donc la satisfaction d'être satisfaits de leur journées. Maintenant jetez un coup d'oeil à ce que l'ANPE propose comme salaire de base à un analyste programmeur...
Sur les jobs sans longues études, l'hotellerie-restauration permet d'avoir de bonnes paies si on négocie bien. Mais ensuite, il y a beaucoup d'heures et plus de temps pour le reste... Et pourtant, il y a encore moyen de vivre ça en accord avec des désirs SV : faire une saison dans l'année seulement, cumuler des contrats où on bosse au rythme classique et des périodes où on décompresse... C'est ce que je fais, c'est un équilibre complexe mais j'arrive à me faire l'équivalent d'un smic annuel sans bosser toute l'année. Par contre, oui, il y a des fois où je travaillais 50h par semaine, où j'enchainais trois semaines sans jour de repos. Et ensuite, farniente. Bon, je n'ai pas encore le niveau pour négocier trop mon salaire, mais je ne bosse pas au smic horaire quand même.
Ce sont les jobs que je connais, je suis sûre qu'il y en a d'autres. Ce sont des choix de vie qui demandent de la volonté et de l'indépendance, mais on a besoin des mêmes qualités pour la SV, alors bon...

J'ai aussi parfois l'impression que nous considérons forcément le travail comme aliénant. C'est parfois vrai, mais pas toujours. On peut aussi simplement décider de gagner sa vie avec sa passion. Si on passe beaucoup de temps sur une activité qui nous fait plaisir et que certains ont envie de nous payer pour ça, où est le mal ? Je trouve ça mieux que de payer pour pratiquer l'activité en question. Si vous êtes fan de ballade en montagne, d'architecture, de cuisine, de développement personnel ou je ne sais quoi d'autre, vous pouvez payer pour en faire, ou vous faire payer pour le faire...
Mon copain me dit que s'il est payé pour faire un truc qui lui fait plaisir, il va considérer ça comme un boulot et y perdre son plaisir. Je peut comprendre, mais je préfère voir ça du côté où j'y gagne...
Quand j'ai passé une bonne journée au travail, que j'ai l'impression de m'être épanoui, je suis plus disponible ensuite à la maison et j'ai plus de "temps" pour ma famille, mes amis, etc. Car le temps, au final, c'est surtout ce qu'on veut en faire. On n'en a pas quand on se perd dans des choses inutiles (ce qu'on essaie de repérer dans la SV), ou quand les choses inutiles nous on pompé notre énergie et qu'on ne peut plus avancer. Mais encore une fois, la SV c'est pour moi se débarrasser de l'inutile : les objets, les tâches, certaines obligations et relations, tous les trucs qui nous empoisonnent, pour se reconnecter à ce qui est vraiment humain, simple et basique : les objets qu'on aime/qui nous servent, les tâches qu'on apprécie ou qui ont une réelle utilité, les relations qu'on choisi...


Et je me suis bien écarté du sujet initial ! (jsuis pas la seule, alors j'assume Razz )

Bref, économiser beaucoup d'argent en peu de temps ; je n'y arrive pas, parce qu'au final mes choix ne vont pas dans ce sens là (j'ai pas la patience et pas la santé). Mais je crois cela possible sans être en désaccord avec la SV. En fait, je crois qu'on en a les moyens, bien plus que les autres consommateurs, parce qu'on sait ce qu'on veut consommer.
Je ne désespère pas d'arriver un jour dans ma vie à gagner temporairement beaucoup, afin de m'acheter ma maison. Chacun ses rêves. Mais au présent, je préfère quand même glander, en faire le minimum, et donc je reste dans mes fantasmes lointains... Malgré tout, j'arrive à composer suffisament avec les impératifs de la société (loyer, argent, boulot, infernal trio) pour être bien. Ca pourrait être mieux, mais je suis quand même contente de la vie que je mène et c'est ce qui compte...
avatar
Alyrian

Age : 31
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum