Jeûner

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûner

Message par Mona le Ven 23 Fév 2007 - 22:45

Ce sont les remarques que j'ai lues dans un autre sujet à propos du livre de D Loreau, (L'art de la simplicité, si je me rappelle bien du titre) qui m'ont données l'idée d'ouvrir ce sujet.
L'auteur semble tenir des propos assez "radicaux" sur l'alimentation (n'avaler que le contenu d'un bol par repas, jeûner trois semaines d'affilée...).
Or, il se trouve que il m'arrive de jeûner. Jusqu'à présent c'était plutôt de façon désordonnée et non systématique, mais j'ai décidé il y a déjà quelques semaines que j'allais faire un jeûne plus "sérieux" la semaine prochaine (je commence dimanche soir). Jeûner c'est vraiment extraordinaire et je suis très impatiente d'y être. On a vraiment un surcroit de vitalité très étonnant, c'est un moment très spécial à la fois physiquement et psychologiquement (certaines personnes jeûnent quand elles ont une décision à prendre par exemple).
Si cela intéresse certains, je pourrais partager cette (petite) expérience que j'ai car cela me semble tout à fait correspondre au mode de vie de la simplicité volontaire.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Admin le Ven 23 Fév 2007 - 23:21

Je t'écouterai très attentivement, ça m'intéresse bien, mais j'ai pas le courage de m'y mettre (peur des coups de barre etc…)

3 semaines en revanche, ça me paraît long, on recommande 5 à 7 jours non d'habitude ?
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Sam 24 Fév 2007 - 0:55

Je suis également intéressée Mona.

Pour Cassandre,
En fait, certaines personnes jeûnent par exemple un jour par semaine. Tous ne font pas de longues périodes. Le rôle doit être sans doute différent. C'est vrai que moi aussi ça me fait peur. Déjà si je passe 7-8 heures sans manger j'ai un mal de tête assuré Wink
Mais peut-être que le jeün justement fait sauter ce genre de symptômes.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Caco le Sam 24 Fév 2007 - 10:57

Je suis aussi très intéressée.
Intriguée aussi.
Enfin bref Wink
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par magali le Sam 24 Fév 2007 - 13:30

Je suis aussi très interessée par le jeûne. Cependant je n'ai pas osée dépasser 5 jours sans être suivie...

Il est en général essentiellement recommandé de jeûner un repas par semaine ou mieux un jour par semaine car cela convient en général à une grande majorité de personne alors qu'un jeûne long si on est particulièrement encrassé ou déminéralisé (à cause d'une grande nervosité par ex) peut être plus dangereux.

Je t'écouterai volontiers nous parler de ton experience !!

Régale toi bien ! :loveit:
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Sam 24 Fév 2007 - 21:41

Merci de votre soutien !

C'est vrai qu'on se régale quand on jeûne !!! Comme on ne se nourrit plus de choses solides, les autres nourritures deviennent beaucoup plus importantes et on les goûte à nouveau pleinement : l'eau que l'on boit, l'air qu'on respire mais aussi tous les échanges que nous avons avec les autres sont plus "savoureux" si je peux dire.

Le jeûne vous met dans un état euphorique assez incroyable (du moins c'est l'effet qu'il a eu sur moi jusqu'à présent). J'ai toujours jeûné en travaillant, justement à un moment donné où j'avais beaucoup de boulot : je récupérais l'énergie que l'on consacre à la digestion (et qui est énorme !) pour d'autres tâches. Aujourd'hui j'aimerais sortir de ce côté un peu "utilitaire" pour approfondir d'autres aspects de cette expérience. Je suis en vacances et étant plus disponible, j'espère être plus attentive à ce qui va se passer.

C'est vrai que le jeûne suscite toujours une certaine appréhension mais c'est une appréhension joyeuse, stimulante et non pas stressante. On se dit, ouah, est-ce que je vais en être capable ? En fait ce n'est pas très difficile, il faut juste garder son calme (on mange si souvent par simple nervosité !). Moi je me dis, oh là là, jeunez avec mon mari et mes enfants qui vont continuer de manger, ça va pas être de la tarte ! Mais mon mari me soutient et je crois que les premiers temps, j'irai prendre l'air pendant qu'ils mangeront !

Calispera, 7-8 heures sans manger, tu le fais tous les jours : la nuit, en dormant ! (à moins que tu ne te lèves sur le coup des 2 heures du mat pour aller piller le frigo !!). Peut-être ton mal de tête "assuré" est-il dû au fait que tu ne bois pas assez d'eau (moi, c'est ce qui m'arrive lorsque je ne bois pas suffisamment). Quand on ne mange pas, on boit plus (ça peut varier de 2 à 3 littres d'eau par jour).

Dans son livre sur le jeûne, Gisbert Bölling dit la chose suivante sur la migraine :
"Si vous connaissez la migraine dans la vie de tous les jours et si elle est d'origine physiologique (la migraine d'origine psychologique réagit différemment), j'ai trois nouvelles pour vous, une mauvaise et deux bonnes. D'abord la mauvaise: oui, vous allez commencer le jeûne avec "votre" migraine. Et maintenant les bonnes : elle ne durera pas si vous prenez l'air tous les jours en vous promenant; et après une semaine de jeûne, vous êtes débarrassé de votre migraine pour de longs mois - en général autant de mois que vous avez jeûné de jours. Un jeûneur en a imaginé le slogan " Pour chaque jour sans mie ni graine..."
De la même façon peuvent apparaître des périodes de tachycardie, indiquant une arrivée massive de toxines. Le cas échéant, freinez ce processus avec une cuillerée de miel ou un peu de jus de fruit."

Je précise que je vais entamer un jeûne à la tisane et éventuellement un peu de jus de fruits ou de bouillon de légumes en cas de "moment de désintoxication" un peu dur.
Demain : journée de transition ! je ne mange que des fruits + tisanes + bouillon.
A demain !

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Sam 24 Fév 2007 - 22:02

Bon courage Mona, et merci pour l'information. Cela me paraît logique. Le jour où je songerai à faire un long jeûn, je demanderai aussi conseil à mon médecin, et tes commentaires sont en tout cas rassurants et motivants pour que ce ne soit pas dans 20 ans Wink

Et c'est vrai que mes maux de tête peuvent être liés à l'eau, mais sans doute aussi à de l'hypoglycémie, malgré que mon absorbtion de sucre soit très très faible. Faire des efforts (ménage) pendant plusieurs heures, me donne une migraine quasi illico.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Caco le Dim 25 Fév 2007 - 13:32

Merci beaucoup Mona !

Je traîne une migraine latente depuis 3 jours (je ne jeûne pas mais mange vraiment moins - en fait juste quand j'ai faim). Je crois avoir compris pourquoi maintenant...

Et bien, cela me tente de plus en plus... Je vous tiens au courant Wink
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Dim 25 Fév 2007 - 22:47

Pour ceux, celles qui voudraient essayer, je conseille le livre suivant (j'en ai lu plusieurs et c'est celui-là que j'utilise vraiment)
Dr H. Lützner, Comment revivre par le jeûne - maigrir, éliminer, se désintoxiquer - le guide du jeûne autonome, aux éditions Terre Vivante.

Ce livre est court mais très précis. Il donne des conseils et des recettes pour les jours de préparation et de reprise alimentaire.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Mar 27 Fév 2007 - 22:13

Salut !

(Hé bien, hier j'étais tellement épuisée que je me suis couchée à 19h00 sans venir sur le forum ! Les premiers jours de jeûne, c'est pas de la tarte ! Heureusement aujourd'hui ça va un peu mieux. Je me sens un peu faiblarde encore mais rien de grave.)

Pourquoi on jeûne à votre avis ? je me suis posé la question et voila ce que j'ai trouvé comme réponses (par ordre croissant d'importance) :
- pour lutter contre mes comportements alimentaires (grignotage, avidité...)
- pour détoxiner le corps
- pour lutter contre un diabète éventuel qui me pend au nez
- pour continuer à désencombrer et simplifier ma vie
- pour savoir pourquoi je jeûne

Et vous, qui avez envie de jeûner ou qui êtes curieux de l'expérience, pourquoi ça vous intéresse ?

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Admin le Mar 27 Fév 2007 - 22:53

Pour me débarasser des toxines, et ainsi espérer lancer un appel à mon corps pour déstocker…
Pour savoir ce que ça fait ! (rigolez pas, c'est grâce à cette curiosité que j'avance, moi !)
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Caco le Mer 28 Fév 2007 - 10:50

Parce que la nourriture est (pour moi) devenue un bien de consommation comme un autre. Je me soigne : alimentation bio, tous produits faits maison ou presque, végétarisme. Le jeûne est sur mon chemin, je le "sens". Je veux sentir mon corps différemment pour mieux appréhender le fait de me nourrir le reste du temps.

Cela est aussi lié à ma volonté d'éradiquer les grignotages et autres compensations par l'alimentation.

Et bien sûr à la détoxination, et à une réflexion générale sur l'abondance et la surconsommation.

Enfin, comme Cassandre, depuis que je te lis ici et que je constate déjà qu'en restreignant mes prises alimentaires (c'est-à-dire que je mange uniquement si j'ai faim, exception faite des repas à plusieurs où interviennent d'autres facteurs - le plaisir d'une belle et bonne table, et du temps que l'on prolonge autour), déjà comme ça donc, j'ai plus d'énergie, mes besoins de sommeil (j'ai toujours été une "grande dormeuse") sont beaucoup moins importants, et maintenant que je n'ai plus de migraine je suis en pleine forme ! Smile
Par contre oui, les autres nourritures prennent plus d'importance et parfois, c'est pas super confortable.

Merci pour ce sujet, merci pour vos témoignages et votre écoute bienveillante, merci d'être vous et d'être là, ce forum m'apporte énormément !

Bises à tou(te)s Smile
avatar
Caco

Date d'inscription : 15/01/2007

http://cacoandco.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Joël le Mer 28 Fév 2007 - 19:06

Merci d'avoir lancé ce sujet. Je vais essayer demain. J'avais fait ça, deux ou trois journées non consécutives, il y a une dizaine d'années et cela avait lancé une belle diminution de poids. Un truc à refaire.

J'aime bien l'argument "Pour savoir ce que ça fait". J'avance aussi comme ça. Quand j'ai arrêté de fumer le côté "Pour voir à quel point je peux (ou non) m'en passer était important dans la prise de conscience qui a fini par créer la motivation.
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Mer 28 Fév 2007 - 20:38

Bon, alors pour ceux qui ont envie d'essayer, quelques conseils que je découvre avec ce jeûne :
Quand on jeûne, on doit boire de l'eau bien sûr, mais on peut aussi boire 1 ou 2 jus de fruit dilué ou bien 1 ou 2 jus de légumes dilué dans la journée (par exemple à midi et le soir).

Moi je rencontre des problèmes le matin au lever. Ce matin par exemple c'était terrible, j'ai bien cru être au bord du malaise. J'ai une petite tension habituellement et là, ça s'accentue... (au passage, le jeûne est très recommandé justement aux personnes hypertendues). Alors, voilà les moyens qui peuvent améliorer la situation :
- s'étirer d'abord dans le lit, puis s'asseoir doucement, rester assis un moment, puis se lever toujours en douceur
- se laver à l'eau froide (douche ou friction) et se recoucher tout de suite sans s'essuyer
- boire un jus de fruit dilué ou une tisane avec une cuillerée de miel
- boire un peu de thé

Dans la journée, en cas de problème (coup de barre, vertiges, nausées...) on peut prendre de la potion magique !
C'est une recette donnée par Dr C Tal Schaller et J. Razanamahay, dans leur livre "jeûne - pratique du jeûne holistique" (éditions vivez soleil).
je cite : "Mentionnons encore une boisson utile pour les premiers jeûnes de personnes très dépendantes du sucre et qui ont des symptômes de manque (fatigue et coups de pompe, dépression psychique, sueurs froides, vertiges et signes d'hypotension orthostatique qui consistent en malaises lorsqu'on se met debout). Elle a été baptisée la "potion magique" en allusion au breuvage décrit dans la bande dessinée française "Astérix" et qui donnait aux irréductibles Gaulois d'un village de Bretagne la force de vaincre les légions romaines. Lancée aux USA sous le nom de "Master Cleanser" (le maître du nettoyage). Elle se prépare en mélangeant :
- un volume de sirop d'érable (on en trouve dans tous les magasins diététiques)
- un volume de jus de citron (de préférence bio)
- un volume d'eau dans lequel on a fait macérer un dou deux piments rouges de Cayenne pendant quatre heures au moins. Filtrer pour ne garder que l'eau.
- sept volumes d'eau
On peut aussi utiliser du piment de Cayenne moulu qu'on ajoutera à la fin, en ajustant avec le goût pour sentir la présence du piment sans que cela soit trop intense et donne une sensation de feu au niveau de la bouche.
Bien mélanger et boire par petites gorgées. L'expérience a montré que ce mélange assurait une très puissante détoxication tout en évitant l'hypoglycémie. La potion magique est souvent utilisée par les personnes voulant pratiquer quelques jours de jeûne tout en maintenant leurs activités professionnelles."

Je l'ai utilisée cet après-midi et c'était vraiment efficace effectivement.

Autre chose qui est très efficace, selon tous les renseignements que j'ai pu collecter sur le sujet, c'est le nettoyage intestinal. Différentes techniques sont possibles :
- la plus recommandée est le lavement, mais cela réclame un matériel spécifique
- prise de sulfate de magnésium (solution que j'ai essayée mais pas trouvée très efficace)
- prise d'un yaourt étendu d'eau ou d'un verre de jus de choucroute
Ne pas prendre de médicaments laxatifs qui feront plus de mal que de bien !

Si tu essayes ça dès demain Joël, pense à faire quelques jours de transition alimentaire avant le jeûne en lui-même. Surtout si tu n'as pas jeûné depuis longtemps. Personnellement (mais mon expérience est bien courte !) je trouve que le plus difficile c'est bien la phase de transition et celle de reprise alimentaire. Il y faut beaucoup de sagesse ! il est plus facile de ne rien manger du tout que de manger un peu...

Bon courage à toi !

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Mer 28 Fév 2007 - 22:37

Mona a écrit:Et vous, qui avez envie de jeûner ou qui êtes curieux de l'expérience, pourquoi ça vous intéresse ?

Mon but en jeûnant serait de détoxiner mon corps et de mettre mon appareil digestif au repos, et aussi de voir comment je vis cela, car il semble que le jeûn apporte d'autres choses que cela, une sorte de prise de conscience, qui me permettrait de peut-être mieux respecter et gérer mon corps par la suite.

En fait j'ai déjà plusieurs fois jeûné deux jours d'affilée, je ne m'en rappelais plus. C'était il y a 10 ans, juste avant de faire une hydrothérapie du colon ou colothérapie, qui consiste à plus qu'un lavement. On envoie des quantités d'eau (chaude et ensuite froide) par l'anus dans les intestins pour les nettoyer (ce n'est pas très rigolo je l'avoue, mais les effets sont extraordinaires). A cela précède 15 jours de prise de psyllium dans de l'eau (des graines qui absorbent l'eau ce qui permet de déjà préparer le colon). Et les deux jours qui précèdent on peut boire de l'eau, tisane ou au pire, jus de légume. Et pour tenir le coup on me proposait aussi un verre d'eau avec jus de citron et sirop d'érable, ça aidait vraiment à faire passer la faim (on ne m'a pas proposé d'y ajouter le piment).

Courage en tout cas Mona, tu as notre soutien.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Jeu 1 Mar 2007 - 22:16

Merci de votre soutien !

Aujourd'hui, ça va beaucoup mieux, pas de sensations de malaise ou autre désagrément...

Par contre, c'est dur de jeûner en famille car on ne peut pas couper tout contact avec le monde de la nourriture. Mon mari fait la cuisine (mmmm, ça sent bon !!!), mes enfants mangent... (dis, maman, tu nous achètes des beignets pour le goûter ?... Ahhhh!)

Bon, ça rend les choses plus difficiles, on ne peut pas se déconecter totalement, mais de toute façon, impossible que je craque pour un beignet : ça serait vraiment une très grosse erreur et je m'en repentirais sur le champ ! (crampes d'estomac et douleurs diverses).
Je commence à réfléchir à la phase de réalimentation : à négocier en douceur !

Au fait, Joël, comment ça va pour toi ?

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par magali le Ven 2 Mar 2007 - 9:27

Mona tu as toute mon admiration dans le fait que tu est la seule à jeûner dans ta famille : Bravo ! Tu as une sacré force de caractère.

Moi je me demande si je pourrais car le jeûne c'est aussi pour moi du temps dégagé pour me reconnecter au divin, méditer... Et réussir à concilier ça avec la famille présente non stop et qui mange... gargl !! Very Happy

Mes motivation pour jeûner c'est la détoxination et la desintoxication ds habitudes alimentaires nefastes (pulsions)... et l'expérience aussi ! J'aimerai bien pouvoir le faire en pleine nature et accompagnée la prochaine fois... pour tenter une nouvelle expérience ! Wink

Merci pour ton partage d'expérience Mona, c'est extra !
Bon retour à l'alimentation !

Bises

Mag
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Dim 4 Mar 2007 - 17:03

Mona un jeûne de 3 semaines est un jeûne thérapeutique (c'est à dire qui se justifie par l'état de santé, le jeûne permettant de traiter de nombreuses affections) qui se pratique sous suivi médical, en général en clinique spécialisée.

Seuls les personnes ayant déjà effectué des jeûnes annuels régulièrement peuvent faire un jeûne de plus d'une semaine/une semaine et demi seuls. Le problème n'est pas trop la période de jeûne elle-même que la reprise.

Si c'est ton premier jeûne long (de plus de 3 jours) je te conseille de ne pas dépasser la semaine et de ne pas faire un jeûne hydrique strict (c'est à dire que de l'eau) mais plutôt de continuer à boire du bouillon de légume dilué!

Prend surtout garde à la reprise (quand tu recommenceras à manger), c'est la période la plus délicate d'un jeûne.

Edit : Et précision d'importance : on ne jeûne pas pour maigrir. La reprise du poids sera de toutes façons automatique à la reprise et le yoyo le corps n'aime pas !

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Mona le Lun 5 Mar 2007 - 1:19

Ne t'inquiète pas Raffa, je ne me suis pas laissée "enivrer" par le jeûne (car c'est vrai que c'est enivrant cette sensation de pouvoir se passer de manger) et j'ai rompu le jeûne au bout d'une semaine, comme prévu dans le plan initial. J'ai suivi scrupuleusement les conseils du Dr Lützner (livre dont j'ai parlé précédement et qui est vraiment très bien fait : très bon guide pour jeûner seul) et la reprise alimentaire se passe tout à fait bien. (Ah, le goût de la première bouchée que l'on reprend après une semaine.... )

C'est vrai que c'est bien plus délicat de recommencer à manger (manger avec sagesse !) que de s'abstenir complètement de manger.

Il est sûr qu'un jeûne effectué pour des raisons médicales doit être fait dans une clinique de jeûne (il en existe en Suisse et en Allemagne, en France je ne sais pas...) quelle que soit sa durée d'ailleurs. Mais je pense qu'un jeûne long (3 semaines par exemple) n'est pas forcément thérapeutique, il peut avoir d'autres objectifs. Je pense que c'est tout à fait possible de jeûner trois semaines seul, si l'on a déjà de l'expérience dans le vécu du jeûne.
Jeûner c'est rompre avec la peur, la véritable panique qui s'empare de nous à l'idée que nous pourrions "manquer", peur qui nous fait avaler, avaler, avaler, consommer, consommer, consommer....

Je ne jeûne pas pour maigrir. Je jeûne pour rompre avec la peur, rompre aussi avec la violence que nous faisons quotidiennement à notre corps en le nourissant beaucoup trop. (on creuse sa tombe avec ses dents, dit un dicton populaire). J'essaie de m'abstraire des idées toutes faites et de nos préjugés culturels pour n'écouter que ce que dit mon corps, pour découvrir l'inconnu, les possibilités inexplorées qu'il m'offre. Ce n'est pas que je veuille réaliser des "exploits", mais je suis persuadée que nos schémas mentaux, nous empêchent d'être réellement en contact avec nous-mêmes. Et j'essaie de rétablir ce contact.

Je précise que je n'ai jamais souffert d'anorexie ou de boulimie. Mes "troubles du comportement alimentaire" sont ceux de beaucoup : je suis une grignoteuse gourmande qui ne sait pas toujours s'arrêter, qui mange trop vite et en pensant à autre chose... (et même si c'est des produits bio, cuisinés à la maison et associés de façon équilibrée, c'est quand même très mauvais pour la santé !). Dans un premier temps, je veux rompre avec ces mauvaises habitudes, cette routiine qui nous endort : je veux me réveiller ! (et la première bouchée que j'ai remangée, là, j'étais bien réveillée.)

Cette semaine de jeûne m'aura appris énormément de choses et c'était vraiment merveilleux. Je n'ai qu'une envie c'est de recommencer : j'aimerais faire 3 semaines de jeûne réparties dans l'année. (je pense faire la deuxième semaine au mois de juillet : la saison doit changer le vécu du jeûne). Je ne sais pas où me conduit cette expérience, ni jusqu'où j'irai. Je ne veux pas le planifier, ça serait contraire à mon projet : je veux ressentir le besoin de faire telle ou telle chose. Aujourd'hui, je crois que j'aimerais faire un jeûne vraiment long (environ un mois) alors je cherche à multiplier les expériences qui me permettront de réaliser cette idée, mais peut-être que ces expériences me conduiront autre part, je ne sais pas.
En tout cas, si le yoga m'a appris une chose c'est bien qu'on n'obtient rien de soi-même par la violence et qu'au contraire on obtient tout (même ce qu'on n'avait pas espéré) par la douceur et l'écoute bienveillante de soi-même.

Comme Magali, j'aimerais beaucoup l'idée d'un jeûne en pleine nature qui soit l'occasion de méditer, et de laisser la priorité à la dimension spirituelle de notre vie (pour une fois !). Mais pour l'instant je ne peux pas m'offrir une telle occasion (les enfants, le travail ... etc). Un jour, ça viendra j'espère. En attendant, j'apprends des choses sur comment mon corps jeûne et le jour où je pourrai faire une expérience plus longue, je serai prête, au moins physiquement.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Lun 5 Mar 2007 - 8:43

Ok alors...

Je pense que c'est tout à fait possible de jeûner trois semaines seul, si l'on a déjà de l'expérience dans le vécu du jeûne.
C'est ce que je te disais, de ne pas jeûner 3 semaines si tu n'avais pas l'habitude. Pour ma part l'intêtrêt d'un jeûne de 3 semaines pour qqn qui n'est pas malade... est uniquement psychologique ("je l'ai fait !!") car cela n'apporte pas grand chose de plus que 15 jours. Par contre le danger est bien plus grand entre 15 jours et 3 semaines.

Le danger du jeûne long c'est de ne plus vouloir remanger ! De se sentir trop maître de soi et de son corps. Certains qui jeûnaient seuls, pourtant habitués, ont eu besoin d'aide extérieur pour revenir à une vie "normale".

Perso je jeûne environ 23h30 tous les jours (nuit comprise bien sûre) depuis longtemps et je dois constamment me surveiller (pour manger suffisament) car je n'ai aucun appétit et je suis rassasiée très vite. Dans mon cas par exemple, le jeûne de plus de 3 jours serait contrindiqué (je n'ai pas de réserves suffisantes et la reprise serait vraiment problématique).

Attention qu'ils existent de nombreuses contrindications au jeûne de plus de 3 jours ! Renseignez-vous !

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Lun 5 Mar 2007 - 14:25

Raffa,

L'idée de ne manger qu'une seule fois par jour me tente parfois aussi, quand je remarque que je suis en pleine forme au lever, et que malgré que le temps passe, la faim ne s'annonce pas. Est- ce que le meilleur moment pour un repas unique est le début de soirée? question que le gros de la digestion soit passé avant le couché, mais que l'activité importante soit derrière le dos?
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Lun 5 Mar 2007 - 14:36

A vrai dire je ne sais pas très bien quel est le meilleur moment de la journée ! Pour ma part c'est effectivement en début de soirée que je mange.

Ceci dit, que j'ai mangé ou non la veille, je n'ai en général un peu faim qu'à partir de 16/17h. Je pencherai donc pour dire que le meilleur moment pour manger est plus la fin de l'après-midi que le début de soirée (mais pas très pratique avec nos modes de vie)

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Marion le Ven 23 Mar 2007 - 23:54

C'est amusant, car moi aussi je suis très intéressée par le jeûne. J'ai envie d'offrir du repos à mon corps. Il me demande un répis et mon esprit a aussi besoin de faire le point. Le jeûne me semble idéal pour cela.

Marion

Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Lilablue le Jeu 12 Avr 2007 - 12:48

bonjour le forum

(je n'etais pas venue depuis un bout de temps, je m'en excuse)

C'est un sujet super interessant. Pour moi, le jeûne = ne rien manger de toute la journée. ( Je suis musulmane donc ceci explique ma définition Smile , même si je savais que c'etait autre chose dans les autres religions).

Mais en fait, je découvre que je jeune tout le temps, puisque je mange très peu d'une manière générale .Je suis très ronde alors que je mange si peu et que je ressens rarement la faim. Doit-on manger parce qu'il le faut ou manger seulement quand on a faim ? Wink
avatar
Lilablue

Age : 37
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 19/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Jeu 10 Mai 2007 - 15:59

Doit-on manger parce qu'il le faut ou manger seulement quand on a faim ?

ET bien les spécialistes ne s'entendent pas sur la question.

Pour moi c'est quand on a faim mais il faut faire gaffe si on a jamais faim Very Happy

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Dine le Mer 17 Déc 2008 - 19:38

Sujet fort interessant, même s'il date un peu, j'avais envie d'intervenir.
Je songe depuis pas mal de temps à faire un jeûne d'une semaine. Mais socialement, c'est pas très simple, à moins de se retirer (et donc, de jeûner pour méditer en fait). Je n'ai pas la volonté de Mona Very Happy .

Pensez vous qu'un jeûne une journée par semaine toute l'année soit aussi efficace qu'une semaine par an ? Le lundi est le jour qui me conviendrait bien pour cela.


Et pour en revenir à la dernière question, je suis convaincue qu'il ne faudrait que manger quand on a faim. Même si je suis actuellement incapable de le faire parceque pour l'instant, (mais j'y travaille) la nourriture est un palliatif (c'est couillon mais bon !). J'ai eu cette période dans ma vie où je mangeais ce que je voulais quand et uniquement quand j'avais faim... et je me souviens m'être sentie vraiment bien pendant ces 6 mois que ça a duré, pleine d'énergie, plus sereine, etc.

On est tellement entouré de formalités et de conseils divers et variés venant de médecins etc, qu'on en oublie la nature de l'être humain. On n'est pas tous égaux.
Quand j'entends : ouhlala, c'est pas bien de pas manger le matin, il FAUT manger... ça me fait peur. Doit on se forcer à manger alors que ça nous donne la nausée, juste parce que c'est la "norme" et que tout le monde devrait faire ainsi ?

aaaaaargh
(voici un post fouilli... rah, j'aime bien les puzzles que voulez vous !)

Dine

Age : 40
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 18/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par jojo le Mer 17 Déc 2008 - 21:22

Depuis trois mois je jeûne un à deux jours par semaine : tous les lundis et parfois le jeudi. C'est un petit jeûne : je déjeune le matin et après plus rien pendant 11 à 12 h. Une fois je n'ai pas mangé le matin et çà m'a fait un jeûne de 24 h, et çà a été la meilleure fois à vrai dire, mais là c'est l'hiver et mon corps réclame plus à manger. Je suis plutôt mince et n'ai pas beaucoup de réserves. Je pense qu'au printemps ce sera plus facile de jeûner 24 h.
Quand je jeune, je me sens vraiment bien une fois passée l'heure du repas de midi, et après je n'y pense même plus et c'est très facile jusqu'au soir. J'aime mon état quand je jeune, je me sens plus calme et détendue (passées les heures vaseuses du matin quand mon thé me manque !).
Le jeudi quand je ne jeune pas, je mange uniquement des fruits.
Avec ce jeûne périodique, je cherche à reposer mon système digestif et à éliminer les toxines. Ce que j'en retire en plus c'est que j'ai beaucoup moins besoin de manger que je ne pensais et du coup j'ai une autre vision de la nourriture et de mes besoins réels.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Mer 17 Déc 2008 - 23:18

Je ne suis pas encore au stade d'avoir choisi de jeûner, mais j'ai remarqué que mon corps ne réclame pas à manger le matin.

J'ai, jusqu'à environ 40-45 ans, toujours considéré qu'il m'était impossible de commencer ma journée sans avoir mangé. Quand je devais, à l'occasion, être à jeun pour une prise de sang, je détestais, et j'avais peur d'être faible ou d'avoir des maux de tête ensuite, et j'apportais de quoi manger pour manger juste après. C'était incontournable pour moi.

A présent, j'ai pris l'habitude de ne pas manger au saut du lit, et finalement, il m'arrive souvent d'attendre 2-3 voire 4 heures avant d'enfourner mon premier repas.

Auparavant, comme on me l'avait toujours enseigné, je trouvais "débile" les gens qui ne prenaient pas de petit déjeuner le matin. Et bien à présent je regrette ce préjugé, cette certitude. Elle ne me convient plus.

Je pense aussi que chacun fonctionne différemment, et selon les stades de la vie, le mode de vie, ces habitudes et besoins peuvent également changer. Mettre des règles identiques pour tout le monde ne me paraît pas être le plus sensé.

Il m'est arrivé ces derniers mois de ne pas manger jusqu'à à 6 heures du soir, sans que cela ne me gêne le moins du monde. Et je me sentais comme Jojo, en forme et paisible. Par conter, à 6 heures, je mangeais avec un super appétit et beaucoup de plaisir. Et le fait de passer ainsi un ou plusieurs repas, aide aussi à faire passer les "envies de manger" que j'ai très souvent, surtout en soirée. Les médecins ont tendance à dire qu'il faut manger à horaire régulier, et selon certaines règles. Personnellement je commence à apprendre que j'ai intérêt à écouter mon corps, et adapter selon mes besoins. Donc je te rejoins totalement Dine.

Dernière chose, je pense que c'est important, si l'on doit faire une grosse activité (exigeante physiquement (marcher plusieurs heures par exemple) ou procurant pas mal de stress), d'avoir mangé un peu dans les heures qui ont précédé. Mais peut-être est-ce là encore un vieux préjugé d'antan Wink

Plusieurs personnes m'ont déjà conseillé de jeuner une fois par semaine, et j'y songe parfois. Venir lire cet échange, pourrait peut-être me stimuler à m'y mettre.

Donc, sorry, je ne réponds pas à ta première question, Dine, mais au reste du message
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par sofi le Jeu 18 Déc 2008 - 8:56

Héhé.. comme quoi c'est affolant : avec mon mari, nous pensions au jeun (pour ses vacances qui arrivent)... et le sujet vient de remonter.
Comment appelle-tu cela Calispera ? Very Happy

La période va durer une semaine, mais pas une semaine de jeun : on est vraiment drogué aux sucres et à la graisse !
alors on va d'abord éliminer tous les aliments contenant des protéines animales (oeufs, lait....)
puis les féculents pour ne manger que des fruits et légumes
puis enfin le jeun en lui meme (sauf pour le petit parce que à 5 ans, je ne pense pas que se soit indiqué)
Et le retour à l'alimentation sera le chemin inverse (un peu de légumes, puis on ajoute un peu de pain puis on peux remanger des yahourts)
J'espère qu'on y arrivera !

sofi

Age : 38
Localisation : (64)
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Jeu 18 Déc 2008 - 13:19

Je pense en effet que c'est le sucre qui crée les fringales. Dès que j'ai mangé le premier sucre de la journée, la système de "faim" se met en place.
j'ai l'habitude de manger une pomme en premier, et un repas plus complet une à deux heures plus tard.
Si je passe la pomme, ma faim arrive nettement plus tard.
Avant mon petit déjeuner était sucré, il ne l'est plus, cela me permet de tenir sans manger bien plus longtemps ensuite.
Je remarque aussi que les repas qui s'accompagnent de protéines me permettent d'éviter aussi les fringales, mais je n'en suis pas encore tout à fait sûre.

Sofi, m'est avis que tu veux parler de synchronicité..... Wink
Cela signifie-t-il que moi aussi je devrais songer plus sérieusement à jeûner? Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Dine le Ven 19 Déc 2008 - 18:42

Je ne sais pas si c'est le sucre qui crée les fringales mais en tous cas, pour les chinois, le sucre c'est berk ! d'après ce que disait mon prof de tai chi, et ça pourrait expliquer les fringales. Ce serait comme une sorte de drogue en fait.
De mon côté, me goinfrer (sisi !) c'est plus pour anéantir des pensées tristes et négatives que par fringale ou faim.
Si je me décide à jeûner (depuis le temps que j'y songe !) une journée par semaine, j'espère que ça m'aiderait à me détoxiner et me désintoxiquer du sucre de goinfrage.

Dine

Age : 40
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 18/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Ven 19 Déc 2008 - 21:39

Oui, le côté sucre drogue, je connais aussi. J'ai dû suivre un régime sans sucre, même pas les sucres lents, pendant plus d'un an, je n'avais droit qu'au riz complet comme glucide. Et déjà à l'époque j'avais remarqué que si je tenais bon, mon envie de sucre disparaissait quasi totalement. Il suffisait de craquer pour un biscuit, et hop, l'effort était à reprendre à zéro.

Et ce que j'expliquais dans mon précédent message y ressemble un peu : le matin, tant que je n'ai pas eu une mini dose sucrée, je n'ai tout simplement pas faim.

Peut-être que pour t'aider à jeuner un jour par semaine, tu pourrais tenter d'éviter le sucre la veille (voire aussi l'avant-veille). Si tu le fais chaque semaine, tu peux même tester tout cela.
J'avais remarqué pour ma part, que mon envie de sucre diminuait en 2-3 jours.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Sam 20 Déc 2008 - 14:20

Je ne sais si c'est a sa place ici mais je pratique le sport à jeun un matin par semaine.
Si c'est natation, douche froide en plus, une heure non-stop dans l'eau, soit 1800/2000 mètres. Pour le vélo je pars avec un en cas type fruits secs à grignoter (et seulement si nécessaire pour assurer le retour). Dans les deux cas une bonne hydratation préalable et en cours d'activité.
Impression de légèreté et de bien être et en cas de trouble digestif effet rince-cochon garanti. Au retour de la séance je prends un petit déjeuner léger café yaourt, les deux sans sucre comme toujours, une petite tranche de pain avec une demi-noisette de margarine.


Dernière édition par Philippe le Sam 20 Déc 2008 - 19:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Sam 20 Déc 2008 - 15:24

Merci Philippe, c'est bon à savoir. Et je ne pense pas que ce soit hors sujet.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Sam 20 Déc 2008 - 19:14

calispera a écrit:Je pense en effet que c'est le sucre qui crée les fringales. .......Avant mon petit déjeuner était sucré, il ne l'est plus, cela me permet de tenir sans manger bien plus longtemps ensuite.
Je remarque aussi que les repas qui s'accompagnent de protéines me permettent d'éviter aussi les fringales, mais je n'en suis pas encore tout à fait sûre.....

Oui le sucre provoque des fringales par rebond glycémique, oui les protéïnes calent et evitent les fringales. Je viens de perdre 9 kilos en deux mois en suivant un régime hypeprotïné suivi par un nutritioniste. Je ne mangeais pas de sucre par gout mais trop de féculents et surtout des pates trop cuites devenues des sucres rapides en fait. Par contre arrivé à - 9 kilos tout s'est bloqué. En fait mon métabolisme sait économiser et il vaut mieux dans un premier temps stabiliser seulement. Si je m'affame trop je ne peux plus travailler efficacement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par bluemyrtille le Sam 20 Déc 2008 - 19:26

Dine a écrit:J
De mon côté, me goinfrer (sisi !) c'est plus pour anéantir des pensées tristes et négatives que par fringale ou faim.

J'ai un peu les mêmes problèmes que toi, Dine, face à la nourriture. Depuis que je n'essaye plus de compenser ces crises par des régimes, ça va déjà un peu mieux. J'essaye d'écouter mon corps, ma faim.
Mais , si le jeûne m'attire, ça me fait peur également. Car même si j'essaye de me mentir en me trouvant de bonnes raisons de jeuner, je sais très bien que ma première motivation serait de maigrir. Et je pense que ce n'est pas une bonne motivation pour le jeûne. j'ai peur que ça rappelle à mon corps les périodes de privation à cause des régimes et que ça empire mes crises de fringale.

En revanche, moi aussi il m'arrive souvent de ne pas prendre de petit déjeuner si je n'ai pas faim, et je prolonge ainsi le jeune de la nuit. Mais je mange dès que la faim s'est installée, en général vers 11h / 11h30.
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Sam 20 Déc 2008 - 23:15

Merci pour la confirmation Philippe, j'en tiendrai d'autant plus compte à l'avenir : sucreries : out pour le tit déj Wink

Bluemyrtille, si le jeûn matinal te permet de passer un repas, c'est peut être pas plus mal, question "régime".

D'autre part, si le jeûn te fait peur en rapport aux fringales, peut-être vaudrait-il mieux l'envisager lorsqu'il y a un prochain redoux, plutôt qu'en plein hiver. Car le froid nous fait tout de même manger plus, et jeûner dans ces circonstances est sans doute plus difficile.

Ce sont juste deux suppositions de ma part, à essayer peut-être.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Dim 21 Déc 2008 - 9:37

Coucou rapide en coup de vent à tous Wink

Quelques précisions.

Le jeûne hebdomadaire et le jeûne saisonnier n'ont pas nécessairement le même but et les mêmes effets. Pour celles et ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de chose je conseille fortement de faire une monodiette plus qu'un jeûne...

Comme dit plus haut dans un de mes précédent message, il ne faut pas jeûner pour maigrir, cela ne marche pas (je veux dire on peut perdre du poids mais on le reprend à la reprise, parfois plus d'ailleurs, et le yoyo n'est pas bon du tout).

Pour ce qui est de la période, il vaut mieux pratiquer le jeûne aux changements de saison qu'en plein milieu Wink

Concernant le sucre, particulièrement le sucre raffiné (que l'on trouve dans quantité de plats préparés, y compris salé), c'est effectivement une drogue... et (selon le sucre) un poison. Cela agit tout autant sur notre santé (obésité, diabète, assimilations des vitamines et sels minéraux perturbées) et notre physique (poids) que sur notre psychisme (agressivité et agitation notamment) La "toxicomanie" au sucre est probablement le mal de notre époque. La dépendance peut devenir quasi aussi forte qu'avec les drogues dures. Voir aussi "Alerte au sucre" ici

PS. Je n'ai pas le temps de détailler mais les régimes hyperprotéinés dont parle philippe ne sont pas nécessairement à conseiller, en tout cas sans suivi, (et pour éviter la fonte musculaire lorsque l'on jeûne il suffit de faire fonctionner ses muscles Wink le corps va prendre dans ce qui ne lui sert pas). Enfin globalement il faut rester prudent envers tout ce qui fait perdre du poids très vite.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par bluemyrtille le Dim 21 Déc 2008 - 10:05

calispera a écrit:

Bluemyrtille, si le jeûn matinal te permet de passer un repas, c'est peut être pas plus mal, question "régime".

D'autre part, si le jeûn te fait peur en rapport aux fringales, peut-être vaudrait-il mieux l'envisager lorsqu'il y a un prochain redoux, plutôt qu'en plein hiver. Car le froid nous fait tout de même manger plus, et jeûner dans ces circonstances est sans doute plus difficile.

merci pour ces pistes Calispera.
Pour le jeûne matinal, je ne pense pas qu'il me fasse maigrir, car je m'aperçoit que j'ai plus faim aux autres repas. ça me permet surtout d'écouter mon corps et de m'enlever des croyances infondées de diététiciens. Leurs régimes, je n'en veux plus, ils m'ont fait trop de mal, que ce soit physique ou dans la tête (rapport à l'image de soi).
Sinon, comme Philippe, je confirme pour les fringales liées au sucre, et je rajouterait même celles liées à trop de mauvaises graisses, ainsi que pour les protéines qui rassasient.

Merci pour ces précisions, Raffa...
Raffa a écrit:
Comme dit plus haut dans un de mes précédent message, il ne faut pas jeûner pour maigrir, cela ne marche pas (je veux dire on peut perdre du poids mais on le reprend à la reprise, parfois plus d'ailleurs, et le yoyo n'est pas bon du tout).
Tout à fait d'accord. A défaut de perdre du poids, j'ai réussi à le stabiliser, ce qui est déjà beaucoup pour moi. Avant, soit je maigrissait (régime), soit je grossissait (conséquence de l'arrêt du régime et des craquages). C'est pour ça que j'ai peur du jeüne.

je vais aller voir le lien sur le sucre
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Dim 21 Déc 2008 - 10:52

Raffa a écrit:Coucou rapide en coup de vent à tous Wink

PS. Je n'ai pas le temps de détailler mais les régimes hyperprotéinés dont parle philippe ne sont pas nécessairement à conseiller, en tout cas sans suivi, (et pour éviter la fonte musculaire lorsque l'on jeûne il suffit de faire fonctionner ses muscles Wink le corps va prendre dans ce qui ne lui sert pas). Enfin globalement il faut rester prudent envers tout ce qui fait perdre du poids très vite.

La nutritioniste qui me suit mesure ça avec une balance a impédance plus sophistiquée que celles du commerce, elle m'avait mis en garde sur cette fonte, j'ai tellement forcé sur le sport que j'ai pris un peu de muscle!! Quant on n'a pas un
truc calamiteux et visible dans son alimentation genre apéro chips c'est dur de trouver ce qui ne va pas.

L'interet d'un régime protéine c'est l'effet rapide qui est motivant ensuite ça ne marche plus et il faut gére pour stabiliser sans s'affamer.
Par gout je ne mange pas du tout de produits sucrés, passé l'enfance je n'ai plus eu ce gout. Par contre l'un des pièges de notre alimentation ce sont ces sucres lents devenus de sucres rapides à force de raffinage. Pain, pâtes.. j'ai fini par remarque que les féculents le soir me font faire des rebonds d'appétit et m'amènent à remanger inlassablement pour évacuer une sorte de malaise, particulièrement les pâtes chinoises (j'habite à coté du quartier chinois) de blé tendre que je consommais principalement.

A suivre...


Dernière édition par Philippe le Dim 8 Mar 2009 - 16:27, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Dine le Dim 21 Déc 2008 - 19:27

De mon côté, si le jeûne m'intéresse, c'est plus pour son côté détoxinant. Maigrir, ouhlala, c'est même un verbe que j'essaie de ne pas mettre dans mon vocabulaire. Non, moi, ce que je veux, c'est me sentir bien dans mon corps, dans ma tête.
Après, c'est vrai que maintenant, on est carrément drogués à la bouffe. dur dur

Dine

Age : 40
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 18/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par bluemyrtille le Sam 27 Déc 2008 - 12:00

J'aimerais un jour pouvoir dire comme toi, Dine. Mais même si je suis en chemin, je n'en suis pas arrivée là Crying or Very sad
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Sam 27 Déc 2008 - 12:54

Ce matin un grand verre d'eau, puis un grand bol de chicorée-café puis piscine. Je ne m'y suis pas ménagé j'ai fait un contrôle de performance pour voir si je ne me laisse pas aller avec le temps. Pas de problème avec le ventre vide mais bien hydraté. Retour la maison, un yaourt et un mandarine c'est tout. Pas faim , pas besoin d'autre chose, jusqu'au repas à 13 heures ou je vais par contre être attentif à l'appétit un peu trop réveillé.


Dernière édition par Philippe le Dim 28 Déc 2008 - 8:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Raffa le Sam 27 Déc 2008 - 18:50

Pour information,

Page 2 je disais
Raffa a écrit:A vrai dire je ne sais pas très bien quel est le meilleur moment de la journée pour manger ! Pour ma part c'est effectivement en début de soirée que je mange.

Ceci dit, que j'ai mangé ou non la veille, je n'ai en général un peu faim qu'à partir de 16/17h. Je pencherai donc pour dire que le meilleur moment pour manger est plus la fin de l'après-midi que le début de soirée (mais pas très pratique avec nos modes de vie)

J'ai lu dans un texte sur l'histoire des bougies que dans les campagnes, à l'époque où les gens vivaient à un autre rythme (ne veillaient pas le soir par exemple car les bougies coûtaient cher, ne découpaient pas leur journée en fonction de l'heure, ne suivaient pas de règle de diététique Wink ) il n'y avait souvent qu'un seul repas, dans l'après-midi.


Dernière édition par Raffa le Dim 28 Déc 2008 - 12:37, édité 1 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Dim 28 Déc 2008 - 8:45

J'avais lu qu'ils mangeaient une soupe réchauffée en guise de petit déjeuner? Je suppose qu'il mangeaient quelque chose de froid sur place au travail, j'ai quelques souvenirs de récits anciens ou c'était les enfants qui apportaient justement les victuailles. Ils faisaient, comme aujourd'hui encore dans le bâtiment, une longue coupure à midi avec un temps de vrai repos.


Dernière édition par Philippe le Dim 8 Mar 2009 - 16:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par bluemyrtille le Dim 28 Déc 2008 - 10:05

je crois aussi qu'ils avaient un casse-croute pour couper la journée. Dans les contes de terroir, c'est effectivement souvent un enfant qui avait la tâche de l'apporter au père.
Mais effectivement ce casse croute n'était sans doute pas aussi important qu'un repas traditionnel du midi
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Françoise le Dim 8 Mar 2009 - 15:10

Je voudrais savoir s'il n'est pas dur de jeûner lorsqu'on travaille Neutral
Avez vous assez de force, d'énergie, pour passer la journée sans s'écrouler?

Françoise

Age : 48
Localisation : Montaud (près de Montpellier) france 34160
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par griever le Dim 8 Mar 2009 - 15:26

Bonjour Françoise,
cela dépend des personnes : certaines peuvent tenir le coup et ne pas voir de réelles différences, alors que d'autres tombent dans les pommes en plein milieu de l'aprem ...

Pour ma part, je peux passer des jours sans rien avaler et sans m'écrouler (c'est ainsi que j'ai passé le bac d'ailleurs ...) . Aprés tout dépend du genre de travail qu'on effectue . Il est certain qu'un bûcheron (ce n'est qu'un exemple) supportera moins qu'un employé de bureau qui reste assis toute la journée ... Aprés ce n'est que mon avis .
avatar
griever

Age : 26
Localisation : Pas-de-Calais (62) - France
Date d'inscription : 07/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par calispera le Dim 8 Mar 2009 - 16:01

Dans le passé j'ai dû jeûner avant de pouvoir faire un traitement (hydrothérapie du colon). Pour tenir le coup, le médecin me conseillait de boire du jus de citron (avec moitié d'eau) sucré au sirop d'érable si je me souviens bien (à mon avis avec du sucre de canne cela doit faire l'affaire aussi).

Cela permet de donner l'énergie suffisante et de ne pas trop avoir faim. Mais cela veut dire que le système digestif n'est pas totalement au repos.

J'ai déjà entendu aussi que les jus de légumes sont conseillés dans certains types de jeûn, mais c'est un vague souvenir.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Pistil le Sam 14 Mar 2009 - 7:48

Je viens de tenter un jeûne ... après avoir lu le "petit livre jaune" et aussi le bouquin de Shelton (enfin les passages qui parlent de l'humain car c'est un pavé).

J'étais partie pour un jeûne complet de cinq jours (sans bouillon ni jus, mais avec tisanes et eau). Je n'ai jamais eu faim, mais je n'ai jamais ressenti l'énergie dont parlent beaucoup de jeûneurs. Et aussi, au soir du second jour, mon coeur s'est accéléré et est devenu assez irrégulier et une douleur au plexus s'est installée, pas très forte mais continue. J'ai passé une trés mauvaise nuit, avec un fort sentiment d'oppression liée à ma tachycardie, qui s'est prolongée jusqu'au lendemain vers midi, où je n'ai pu que rester allongée et dormir par à-coups (ce qui m'est très inhabituel, regardez l'heure où je poste ce message, un samedi Smile)
Le troisième jour dans l'après-midi, je commençais à aller mieux, avec toujours cette douleur au plexus et le coeur qui bat très fort cependant, je suis allée me promener doucement sous le soleil. En rentrant chez moi, j'ai "gravi" lentement mes trois petits étages, et je me suis écroulée, pantelante, essouflée, et le coeur battant, sur le canapé pendant un quart d'heure avant de poucoir ne serait-ce que boire de l'eau.
A ce moment j'ai décidé de rompre le jeûne. Les raisons pour lesquelles je le faisais (que je détaille et détaillerai sur mon blog, c'est pas pour faire de la pub, mais c'est long à expliquer) ne me paraissaient pas en corrélation avec l'expérience que j'en faisais.

Voilà, ce n'est pas pour décourager ceux qui ont envie d'entreprendre un jeûne, simplement pour donner un son de cloche différent car j'ai l'impression que ceux qui témoignent sur les forums sont souvent ceux pour qui cela s'est bien passé, ou ceux qui ont craqué par faim ou gourmandise.
Je précise aussi que je ne suis pas frêle et que ma condition physique connue me permet d'entreprendre un jeûne.
avatar
Pistil

Age : 35
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum