Jeûner

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûner

Message par Mona le Ven 23 Fév 2007 - 22:45

Rappel du premier message :

Ce sont les remarques que j'ai lues dans un autre sujet à propos du livre de D Loreau, (L'art de la simplicité, si je me rappelle bien du titre) qui m'ont données l'idée d'ouvrir ce sujet.
L'auteur semble tenir des propos assez "radicaux" sur l'alimentation (n'avaler que le contenu d'un bol par repas, jeûner trois semaines d'affilée...).
Or, il se trouve que il m'arrive de jeûner. Jusqu'à présent c'était plutôt de façon désordonnée et non systématique, mais j'ai décidé il y a déjà quelques semaines que j'allais faire un jeûne plus "sérieux" la semaine prochaine (je commence dimanche soir). Jeûner c'est vraiment extraordinaire et je suis très impatiente d'y être. On a vraiment un surcroit de vitalité très étonnant, c'est un moment très spécial à la fois physiquement et psychologiquement (certaines personnes jeûnent quand elles ont une décision à prendre par exemple).
Si cela intéresse certains, je pourrais partager cette (petite) expérience que j'ai car cela me semble tout à fait correspondre au mode de vie de la simplicité volontaire.

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas


Re: Jeûner

Message par Pistil le Sam 14 Mar 2009 - 7:48

Je viens de tenter un jeûne ... après avoir lu le "petit livre jaune" et aussi le bouquin de Shelton (enfin les passages qui parlent de l'humain car c'est un pavé).

J'étais partie pour un jeûne complet de cinq jours (sans bouillon ni jus, mais avec tisanes et eau). Je n'ai jamais eu faim, mais je n'ai jamais ressenti l'énergie dont parlent beaucoup de jeûneurs. Et aussi, au soir du second jour, mon coeur s'est accéléré et est devenu assez irrégulier et une douleur au plexus s'est installée, pas très forte mais continue. J'ai passé une trés mauvaise nuit, avec un fort sentiment d'oppression liée à ma tachycardie, qui s'est prolongée jusqu'au lendemain vers midi, où je n'ai pu que rester allongée et dormir par à-coups (ce qui m'est très inhabituel, regardez l'heure où je poste ce message, un samedi Smile)
Le troisième jour dans l'après-midi, je commençais à aller mieux, avec toujours cette douleur au plexus et le coeur qui bat très fort cependant, je suis allée me promener doucement sous le soleil. En rentrant chez moi, j'ai "gravi" lentement mes trois petits étages, et je me suis écroulée, pantelante, essouflée, et le coeur battant, sur le canapé pendant un quart d'heure avant de poucoir ne serait-ce que boire de l'eau.
A ce moment j'ai décidé de rompre le jeûne. Les raisons pour lesquelles je le faisais (que je détaille et détaillerai sur mon blog, c'est pas pour faire de la pub, mais c'est long à expliquer) ne me paraissaient pas en corrélation avec l'expérience que j'en faisais.

Voilà, ce n'est pas pour décourager ceux qui ont envie d'entreprendre un jeûne, simplement pour donner un son de cloche différent car j'ai l'impression que ceux qui témoignent sur les forums sont souvent ceux pour qui cela s'est bien passé, ou ceux qui ont craqué par faim ou gourmandise.
Je précise aussi que je ne suis pas frêle et que ma condition physique connue me permet d'entreprendre un jeûne.

Pistil

Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Orchidée le Jeu 5 Avr 2012 - 9:22

Mona, ce que vous écrivez, j'aurais pu l'écrire moi aussi!


Pourquoi on jeûne à votre avis ? je me suis posé la question et voila ce que j'ai trouvé comme réponses (par ordre croissant d'importance) :
- pour lutter contre mes comportements alimentaires (grignotage, avidité...)
- pour détoxiner le corps
- pour lutter contre un diabète éventuel qui me pend au nez
- pour continuer à désencombrer et simplifier ma vie
- pour savoir pourquoi je jeûne

En juin, j'aborderai mon 4ème jeûne d'une semaine. J'en fais un tous les six mois environ, histoire de me laisser le temps de me reconnecter avec moi-même.
Le premier était solitaire, en famille, pendant que je travaillais, à l'eau et à la tisane uniquement, après avoir "profité" de devoir faire une purge pour raisons médicales (examen du colon): très très dur, mais un succès.
Le deuxième était chez G. Bolling à Léoux (Drôme provençale): randonnée chaque jour, loin de la maison, mais je n'ai pas bien supporté les jus fermentés qu'on nous a donnés à la place du bouillon de légumes du soir et du jus de fruits frais le matin. Mais c'était plus facile.
Le troisième: seule à la maison, en vacances, de type modifiée (avec jus de fruits et bouillon de légumes maison le soir), mais l'expérience sans doute m'a permis d'aborder cette semaine avec pas mal de facilité.
J'ai enchaîné avec un jour de jeûne par semaine (avec lavement intestinal le soir avant et une soupe au dîner), durant 3 mois environ. Et puis Noël est arrivé et j'ai "oublié" mon hygiène de vie...

Cette fois, non seulement je vais beaucoup marcher, mais en plus il y a aura du yoga chaque jour. C'est nouveau pour moi, je me réjouis.

La préparation est très importante, je trouve que cela aide à mieux supporter le cap du 3ème jour, où le foie métabolise le glucose à partir des réserves de graisse. Ce changement de carburant est difficile, car cela produit des corps cétoniques, qui font mal aux articulations, à la tête, donne des nausées, etc.

Je me souviens avoir lu quelque part que certaines tisanes aident à passer le cap aussi. Mais je ne me rappelle plus lesquelles... Si quelqu'un le sait, merci d'avance! De la sauge, peut-être, qui comme son nom l'indique, sauve de tout ou presque?

Par contre, contre les palpitations, la tisane d'aubépine est souveraine. Cela calme vraiment vite le coeur. Ce genre de désagrément, je ne l'ai vécu qu'à mon premier jeûne, en fait.

Pour bien vivre cette semaine, il est aussi conseillé de purger ses intestins avant ou au début. Je n'aime pas du tout boire ces purges à base de magnésium, donc je me suis mise à la purge mécanique, avec broc à lavement. Il faut certainement passer sur quelques appréhensions au début, cela demande un petit apprentissage, mais finalement, le soulagement est à la hauteur de l'effort sur soi! Comme je n'ai pas l'occasion de faire une hydrothérapie du colon (c'est cher et c'est loin), alors un lavement une fois tous les 2-3 jours durant les dix jours de descente alimentaire font aussi l'affaire.
Et dans le broc de lavement, je mets de la tisane de camomille avec un soupçon de sel, le tout à 38-39 degrés (cela me convient mieux quand je sens un peu la chaleur).

Si cela intéresse quelqu'un, la RTS a diffusé un reportage sur les bienfaits du jeûne récemment et on peut le visionner désormais sur arte.

Orchidée

Date d'inscription : 05/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Lolly le Jeu 5 Avr 2012 - 15:40

Et dans le broc de lavement, je mets de la tisane de camomille avec un soupçon de sel, le tout à 38-39 degrés (cela me convient mieux quand je sens un peu la chaleur).

Orchidée, pour quelle raison mets-tu du sel?

l'émission diffuée sur arte est encore visible jusqu'à ce soir 21h par là

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Orchidée le Ven 6 Avr 2012 - 20:46

@minilolly: et bien ce n'est pas vraiment du sel comme le sel de cuisine, mais une poudre qu'on utilise dans le bain pour combattre l'acidité du corps, du Dr. Jentschura (al*cabain). Je viens d'en regarder la composition sur le site p-jentschura(point)com, Edit admin: site purement commercial. Ce genre d'infos se donne en mp, merci de ta compréhension. Panthera. il s'agit de minéraux réduits en poudre, comme agate, carnéol, citrine, chrysoprase, onyx, quartz, saphir et calcédoine. Cette marque préconise les lavements (hors jeûne) 1-2 x par mois et recommande d'utiliser leur tisane 7x7 et une pincée de leur "al*cabain". La camomille fait aussi l'affaire, et l'al*cabain permet un nettoyage en douceur de l'intestin (enfin de la petite partie terminale, car un lavement ne lave pas aussi loin comme l'hydrothérapie, c'est sûr).
Question sel, j'avais lu une fois que jusqu'à une dose précise, on obtient un liquide osmotique, mais n'avais pas creusé plus pour savoir pourquoi ce serait mieux pour un lavement.
Donc je me suis mal exprimée, pardon!

Le reportage a été retiré du site de la RTS, ce qui est plus qu'anormal puisqu'on peut visionner toutes les autres émissions "36,9" plus anciennes... il est vrai que la chimie est un secteur économique important dans notre pays et qu'elle a le bras long...
et pour arte, le reportage ne se regarde plus en ligne, mais il est programmé en rediffusion le 9 avril à 5.00 et le 17 avril à 10.40. A vos enregistreurs!

Orchidée

Date d'inscription : 05/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Emma le Sam 7 Avr 2012 - 8:08

Je suis pas convaincue par ta soupe de cailloux, sincèrement...
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Orchidée le Lun 9 Avr 2012 - 9:20

Emma, je ne cherche à convaincre personne, j'ai juste répondu à une question!
le plus important je crois, c'est de procéder au lavement! il y a autant de recettes que d'adeptes je crois (au café, à la tisane de ceci, de cela...), chacun fait comme il veut.
Et désolée pour avoir cité ces noms propres tels quels, le ferai plus, promis .

Orchidée

Date d'inscription : 05/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Lun 9 Avr 2012 - 16:30


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par floriali2 le Mar 10 Avr 2012 - 0:48

Le jeûne, juqu'à une certaine limite, en allant trop loin on tombe dans l'anorexie. Bien que très très maigre, 'ai une amie maigre qui tient encore, malgré des mois de jeûne ou de très grande privation, elle me dit que c'est euphorisant de ne pas manger (ou très peu), ce sans doute dû à la libération des corps cétoniques (dites moi si je me trompe) et au sentiment de puissance que ça lui donne.
Elle tient mais pour combien de temps encore ? Je crains le pire, je sais que l'anorexie mentale est souvent très difficile à soigner.
Désolée pour cette digression, mais ça me turlupine actuellement...Difficile de voir une amie se détruire à petit feu sans pourvoir rien faire, ou pas grand chose...

floriali2

Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Philomenne le Mar 10 Avr 2012 - 0:58

Faire un jeûne est une chose, être anorexique en est une autre. Ce que tu décris-là ressemble malheureusement beaucoup plus à une pathologie qu'à un jeûne (qui dure une courte période et a une fonction médicale)... Je comprends que cela t'inquiète.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Orchidée le Dim 15 Avr 2012 - 16:07

@floriali2: oui, c'est certain que votre amie a besoins d'aide. Je suis d'accord avec Philomenne, la pratique du jeûne n'est pas en cause.
Toute personne avec une pathologie peut se ficher en l'air la santé avec n'importe quelle méthode ou aliment, on ne va pas interdire pour autant la pratique du sport même si certains en abusent ou condamner le jus de citron parce que certains en boivent trop...
Comment venir en aide à quelqu'un de cher qui ne le souhaite pas ou qui n'a pas conscience du risque qu'elle court? Là est la question. J'irai voir du côté des centres de conseils sur les addictions, peut-être ont-ils l'habitude de ce genre de difficultés...

Orchidée

Date d'inscription : 05/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par josephine le Dim 15 Avr 2012 - 18:18

Le jeûne!!

Combien de fois y ai je penser sans passer à l'acte !! Négligence, peur de conséquences négatives ?? finalement, je ne me suis pas assez arrêtée sur le sujet...

Maintenant, à savoir, si réellement on se trouve dans une phase euphorisante suite ou en cours de ce jeûne me laisse perplexe et me demande si cela n'est pas un effet placebo....

J'avoue que cela me tente, j'imagine un corps tout neuf sans toxines.... il faut que je saute le pas!
je vais suivre ce post intéressant!

Au plaisir...
avatar
josephine

Age : 66
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par evie57 le Dim 15 Avr 2012 - 19:08

Suite à l'émission sur le jeune sur Arte, j'ai été tenté ! J'en ai parlé à mon mari qui m' a tout de suite mise en garde contre l'éventualité de perte d'énergie. J'ai en effet, eu une longue période de grosse fatigue due à une tension très basse. Et, il y a seulement peu de temps que j'ai remonté la pente, donc, il se fait du soucis...
Il faut dire que se serait difficile de gérer le quotidien avec les enfants ! Préparer les repas, assumer les tâches journalières, le plus dire serait de ne pas se mettre à table avec les enfants et mon mari.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par josephine le Dim 15 Avr 2012 - 20:03

Oui evie!! ce n'est pas évident!! tout dépend du contexte dans lequel on se trouve!!
bien évidemment, certain(e)s penseront:   "elle se donne des excuses" pour éviter de passer à l'acte!
Le but est quand même d'acquérir un bien être et non une fatigue avec laquelle tu ne pourra plus faire face à ta vie familiale! c'est compréhensif!
je pense qu'il faut faire cavalier seul dans ce genre d'expérience (personne célibataire ou couple sans enfants)!
Quand je fais des recherches concernant le jeûne, il y a tellement d'avis différents ( bon ou mauvais pour la santé) que bien souvent le doute s'installe.....
Maintenant, c'est en essayant que l'on sait si c'est bon ou pas!!  Very Happy
avatar
josephine

Age : 66
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Orchidée le Lun 16 Avr 2012 - 18:47

Evie, je crois aussique jeûner doit répondre à une démarche personnelle. C'est une expérience très prenante, on ne peut pas faire à moitié. Avec une famille à nourrir, ce sera dur. Mon mari m'a soutenue, a fait la cuisine pendant que je fuyais les odeurs... Le mieux je trouve est de se donner le temps, rien qu'à soi, plusieurs jours sans contrainte. Jeûner est un stress, il faut se donner les moyens de le vivre dans les meilleures conditions.
Pas de soucis si la santé va bien en général, les petits bobos seront soignés. N'oublions pas que c'est une pratique millénaire! Dans son désert durant 40 jours, qu'a donc fait Yéchouah (Jésus)? En se purifiant, en donnant des vacances à notre estomac, on gagne une énergie profonde et durable...on se connaît un peu mieux... Que du bonheur!

Orchidée

Date d'inscription : 05/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par evie57 le Mar 17 Avr 2012 - 20:35

Pour l'instant, du temps j'en ai mais pas pour jeuner .... Je crois que je vais remettre cette idée à plus tard... Il est nécessaire parfois, de laisser murir... les idées et certains actes.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par josephine le Mer 18 Avr 2012 - 10:50

evie57 a écrit:Pour l'instant, du temps j'en ai mais pas pour jeûner .... Je crois que je vais remettre cette idée à plus tard... Il est nécessaire  parfois,  de laisser murir... les idées et certains actes.

Pas trop laisser mûrir !! ça pourrait se gâter... Laughing
avatar
josephine

Age : 66
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Dim 29 Avr 2012 - 6:16

Bonjour à toutes et tous!
Ce fil est très intéressant, le jeûne est un sujet qui me touche.
Plus haut dans la discussion il est question d'une émission qui est passée sur A*rte il y a quelques années, qui est aujourd'hui visible sur Yout*ube: il faut taper "Le jeûne, une nouvelle thérapie?" et choisir une vidéo d'une durée complète (55mn). Désolé, je ne peux pas encore placer de liens dans mes messages... L'émission en question est saisissante.
Il est clair que les jeûnes prolongés doivent être encadrés médicalement. De même, il faut prendre garde à croire qu'on a trouvé la panacée...
Pour ma part, je fait fréquemment des jeûnes de vingt-quatre heures, mais sachant que l'on est en fait, semble-t-il, en état de jeûne seize heures après le dernier repas, en fait je laisse s'écouler quarante heures entre deux repas. Je n'ai jamais jeûné plus car j'ai peur de la fonte musculaire... Le reportage d'A*rte n'est pas très clair sur le sujet. Il risque même d'y avoir des morts, tant il est insisté sur le caractère bénéfique de la chose!!
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Lolove le Dim 13 Mai 2012 - 22:43

Bonsoir!
J'ai vu ce documentaire d'Arte récemment, et ça m'a convaincue de tenter l'expérience; je pensais jeûner 7j, j'ai réduit à 5 pour diverses raisons; je mets ici un 'copié-collé' du bilan de fin de mon petit journal tenu au jour le jour (que je peux transmettre intégralement en privé si ça intéresse):
"BILAN à court terme :
Contente d’avoir mené cette expérience, même incomplète (5j au lieu de 7 envisagés) ; constat que le corps sait s’adapter à cet arrêt alimentaire sans trop d’efforts ; hormis la faiblesse et les petits symptômes vagaux (sueurs), assez facile ; pas de faim lancinante (surprenant) ; ça donne de la liberté et de la confiance en soi ; la perte de sommeil est sans doute due à l’allègement du travail du corps qui n’a plus à transformer l’alimentation ; je reste étonnée qu’on puisse randonner en jeûnant, puisqu’à part 2j (le premier et le troisième), je me suis sentie faible, ça me semble au-dessus de mes forces ; hier, j’ai voulu faire un peu de plateforme vibrante, j’ai renoncé au bout de 2 mn, épuisant ! En revanche, le bain dérivatif est une excellente alternative…
Je me sens tranquille, disponible, en paix et contente, donc… Ca redonne de la valeur à la vraie nourriture…"
Je retenterai une expérience de monodiète au jus d'herbe d'orge lyophilisé (pour son côté pratique et sans sucre), cet été je pense, libre d'engagement (pas de cours à donner); je pense que le Bain Dérivatif réduit considérablement les effets secondaires désagréables...

avatar
Lolove

Age : 54
Localisation : Ain
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Dim 13 Mai 2012 - 22:50

Tiens, il semble que la modération (sauf erreur) a placé une astérisque après le A de "A*rte" dans mon précédent message, à moins que ce soit un remplacement automatique. Quelle en est la raison ???
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Philomenne le Dim 13 Mai 2012 - 22:57

On recommande généralement de ne pas citer en clair des noms de marque ou de sites commerciaux. Je ne sais pas qui a ajouté l'étoile dans ce cas mais ça doit être pour cette raison (le fait de mettre l'étoile empêche la reconnaissance par les moteurs de recherche, lesquels moteurs sont utilisés par ces p* de spammeurs pour nous trouver avant de fondre sur le forum avec leur p* de pub. NB : dans le cas précis, les étoiles me servent surtout à éviter d'écrire des mots dont mon papa m'a rigoureusement interdit l'usage Wink )

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Lun 14 Mai 2012 - 5:46

Pas tout compris en ce qui concerne le fait de fondre le forum avec de la pub mais merci pour ces explications. Et puis tu as raison, il faut toujours écouter son papa...
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Lolove le Lun 14 Mai 2012 - 7:55

J'ai oublié de préciser qu'il s'agissait d'un jeûne hydrique...
avatar
Lolove

Age : 54
Localisation : Ain
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Philomenne le Lun 14 Mai 2012 - 9:55

Frédo a écrit:Pas tout compris en ce qui concerne le fait de fondre le forum avec de la pub

J'ai dit fondre SUR le forum (comme un aigle sur sa proie, tu vois, c'était un genre de métaphore...)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Lun 14 Mai 2012 - 13:00

Philomenne a écrit:
Frédo a écrit:Pas tout compris en ce qui concerne le fait de fondre le forum avec de la pub

J'ai dit fondre SUR le forum (comme un aigle sur sa proie, tu vois, c'était un genre de métaphore...)
Oui je comprends la métaphore, mais j'avais mal lu! Maintenant je comprends mieux, merci!

Lolove a écrit:J'ai oublié de préciser qu'il s'agissait d'un jeûne hydrique...
Cinq jours sans boire??? Shocked
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Lolove le Lun 14 Mai 2012 - 13:18

Si, en buvant juste de l'eau (jeûne hydrique); sinon, les adeptes parlent de 'jeûne sec'...
avatar
Lolove

Age : 54
Localisation : Ain
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Cerise le Lun 14 Mai 2012 - 13:38

Attention, le jeune sec (sans liquide) est une pratique extrêmement dangereuse.
jeûner de façon complète et sans eau existe. Cela s'appelle le jeûne sec, se pratique au maximum 2 ou 3 jours, peut se pratiquer à la fin d'une diète hydrique, et reste totalement déconseillé. En effet, le corps vient de subir une privation de nourriture partielle et est carencé. Si en plus vous ne buvez plus d'eau (l'eau est indispensable à la survie, ne pas en boire pendant 2 ou 3 jours est extrêmement dangereux) et ne mangez rien, votre corps (à moins d'y être hyper entraîné depuis longtemps, par conviction religieuse par exemple) ne le supportera pas et vous mettrez en péril votre santé.
uen source parmi d'autres mais même des sites "extrêmes" comme celui-ci le déconseillent fermement.


Dernière édition par Cerise le Lun 14 Mai 2012 - 13:55, édité 1 fois
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Lun 14 Mai 2012 - 13:39

Lolove a écrit:Si, en buvant juste de l'eau (jeûne hydrique); sinon, les adeptes parlent de 'jeûne sec'...
Ah bon, j'avais compris de travers, mais me voilà (une nouvelle fois!) rassuré...
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Monbeaucerisier le Lun 14 Mai 2012 - 22:48

Très intéressant ; ça fait longtemps que j'ai envie de tenter l'expérience, pour plusieurs raisons (physiques et plus "spirituelles", selon Gandhi jeûner est "le meilleur moyen d'en savoir plus sur Dieu", quelle que soit notre religion ... d'ailleurs comme ça a été évoqué plus haut, le jeûne est très présent dans le christianisme). J'ai déjà fait quelques tentatives, mais pas de jeûne complet. J'ai une fois jeûné de la veille au soir jusqu'au lendemain vers 17h (le plus dur étant effectivement la reprise de nourriture, au début je n'avais pas faim, puis arrivée en début de soirée là un appétit terrible, j'aurais bien dévoré n'importe quoi ! j'ai dû me freiner pour manger "léger" car j'avais peur d'être malade si je mangeais trop et trop vite). Dernièrement j'ai fait un "semi-jeûne" (j'appelle ça comme ça, il y a peut-être un autre nom ?) c'est à dire : manger très léger le matin (et pain dur à la place du pain habituel), vers 13h une soupe et du pain dur, puis dîner léger (là ça a été très dur d'attendre pour dîner, je mourais de faim ! Shocked ) : ça m'a tout de même plu, malgré quelques inconvénients physiques (dès 17h je commençais à être "sur les nerfs" et très fatiguée), et le fait de manger du pain dur, je trouvais que ça avait un côté "anti-gaspi" qui me plaisait bien ... (non pas qu'en temps normal je le jette, mais j'ai plutôt tendance à le filer aux canards qu'à le manger ...). Je ne sais plus où j'avais entendu parler de ça, mais je m'en étais souvenue, et vu que je suis toute seule avec ma petite dernière une bonne partie de la journée, c'est assez facile à faire pour moi ... j'aimerais bien quand même tenter un "vrai" jeûne, plusieurs jours (3 me semble bien dans mon cas), mais j'aimerais être "encadrée" pour ça ... peut-être une retraite dans un monastère, ou quelque chose dans ce genre !
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Mar 15 Mai 2012 - 6:13

Bonjour!
Je pense qu'un jeûne partiel est plus difficile qu'un jeûne total. le corps réagit en conséquence lorsqu'il est totalement privé de nourriture, il passe sur ses réserves. Lorsqu'il est privé partiellement il ne sait plus trop où il en est... Le mieux me semble-t-il est de jeuner totalement de temps en temps et d'habituer le corps à la frugalité le reste du temps.
Quant à se mettre au pain sec et à l'eau, ça a un côté mortifère qui ne me plaît pas du tout. Je préfère donner mon pain rassis à mes poules ou le recycler en pudding ou en pain perdu...
Par ailleurs je ne sais pas si les monastères chrétiens prennent la responsabilité d'encadrer de longs jeûnes...
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Bib le Mar 15 Mai 2012 - 6:50

bonjour fredo
ce que tu dis est vrai, c'est le processus de cétose, mais il ne se met en route qu'après 3 jours de jeûne total ou de diète protéinée stricte (à ne faire que sous surveillance médicale )

Donc si tu ne jeûnes qu'un jour, tu multiplie aussi les cellules graisseuses, comme dans un régime trop pauvre en calories.
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Cannelle le Mar 15 Mai 2012 - 7:00

je pense comme Frédo... ça m'arrive quand les enfants ne sont aps là d'avoir la flemme de me faire à manger. Ben après 2 ou 3 jours, c'est franchement facile : t'as plus envie de manger. Reprendre l'alimentation est difficile ensuite. Plus le jeune est long, plus c'est dur : il ne faut pas dépasser la semaine, d'autant qu'à partir de là on est euphorique, et qu'on voit pas pourquoi on se forcerait à manger...
En revanche je maigris peu quand je jeune comme ça (1 ou 2 kg max), mais comme j'suis déjà pas épaisse, ça se voit quand même...
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Monbeaucerisier le Dim 20 Mai 2012 - 21:36

Effectivement, j'ai entendu dans le reportage sur Arte concernant le jeûne, qu'il faut au moins 5 jours pour que l'organisme commence vraiment à éliminer ... et il est plus prudent d'avoir un encadrement médical, où l'on vérifie chaque jour la tension et le taux de sucre des "curistes" ... car le "palier" du 3ème jour est semble-t-il très dur à passer, surtout pour les personnes qui jeûnent pour la première fois ... (malaises, maux de tête, douleurs articulaires, etc. ...) et puis c'est quand même agréable de séjourner dans ces établissements spécialisés, il y a des soins, massages, bains, etc. ... mais c'est très cher !
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par elipsyr le Mar 9 Avr 2013 - 18:56

j'ai pas tout lu, tous les commentaires sur le jeûne...j'ai pas encore d'avis personnel... je peux comprendre que pour des activités spirituelles, on peut en retirer un bénéfice (l'ascèse et la méditation)..mais pour des activités physiques, il semble que ce ne soit pas une démarche intéressante....surtout si le sujet a un IMC (indice de masse corporelle) déjà plutôt proche de la limite basse...
Les travaux physiques sont une source de dépense énergétique,qui peut être très importante...
En cas de travaux très durs à effectuer je conseille une préparation au niveau de l'alimentation (partant du principe qu'elle soit équilibrée, à la base..)...
Tout démarre la veille au soir...il faut manger une part de protéine animale (ou végétale pour nos amis végétariens, mais j'avoue ne pas être au fait du sujet..)...le poisson gras fera l'affaire (pour les oméga3), ou une viande blanche...une portion de féculents pour les sucres lents (qui aide à un sommeil réparateur profond)...et un peu de peptine de n'importe quels fruits en petite quantité......
Le lendemain matin?...affaire sérieuse...il faut faire un tit dej très copieux....(féculents pain, céréales), protéines (plutôt des oeufs genre sur le plat)...du sucre rapide (genre confiture, miel)...et fruits pour le fructose...un café, un thé...et c'est parti pour le chantier...vous serez le plus écologique des bulldozers...un vrai humain...
Evidemment, il faut boire de l'eau régulièrement et manger des fruits secs ou des noix...
En ce qui concerne la récupération...la préparation vous évitera de mettre votre corps à dure épreuve...
Personnellement, je ne surconsomme pas par habitude...je régule mes apports en fonction de ce que j'attends de mon corps et mon esprit....
"mon corps est le véhicule de mon esprit"(dixit BM.marley)...
Je rappelle que l'organe qui dépense le plus d'énergie est le cerveau...même pendant le sommeil...
Mangez des légumes de saison..la nature fait bien les choses...
Excusez mon français..je suis l'exception qui comprend pas la règle...
Bon courage...




Dernière édition par Panthera Pardhus le Mar 9 Avr 2013 - 19:35, édité 2 fois (Raison : no stress, c'est corrigé.)

elipsyr

Localisation : bretagne
Date d'inscription : 03/04/2013

http://non..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Frédo le Mar 9 Avr 2013 - 19:06

Bonjour ou bonsoir à toutes et tous,
et merci à Elypsir de ressortir ce vieux sujet juste au moment où je me remets au jeûne ! Ça m'encourage !
avatar
Frédo

Age : 50
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Cerise le Mar 9 Avr 2013 - 20:52

elipsyr a écrit:j'ai pas tout lu, tous les commentaires sur le jeûne...
tu devrais... On ne se lance pas dans un jeûne à la légère.




avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par RenardRoux le Mar 9 Avr 2013 - 23:52

J'ai lu tout le post (youhou) et je voulais partager mon expérience...
Pour raison de santé, j'ai du passer au régime paléo (dit "hyperprotéiné", alors qu'en fait pas tellement... car le volume de légumes et surtout de feuilles est très important... les lipides sont une part importante des calories, par contre les glucides sont limitées à 100gr maxi par jour ce qui n'est pas si faible si on ne mange que des fruits pour apporter ce "sucre")
Par soutien, mon nohm, pas malade, fait le même régime (qui n'a aucune contre-indication particulière à part une insuffisance rénale grave)
Bref en 6 mois on a perdu du gras, et refait du muscle. Le fait de baser ses calories sur les protéines et les lipides empêche l'effet yoyo. Mes troubles d'insulinémie et de glycémie se sont bien calmés (façon de dire qu'ils ont disparu, ma médecin n'en revient pas!)
Habituellement, on mange 2 fois par jour, vers 11h-12h (souvent 11h pour moi qui suis arrêtée, et midi pour nohm au travail) et puis entre 19 et 20h (au retour du travail quoi)
Il m'arrive souvent de faire des jeûnes partiels, en ne mangeant pas le midi et léger le soir...

Lorsque j'ai des crises digestives (je souffre d'un Crohn) je me "vide" et je suis incapable de manger (enfin je suis incapable de retenir ce que je mange quoi) Lors de mes crises je ne prends que de la tisane sucrée au miel, et du bouillon salé (pour réhydrater et compenser les pertes) le tout additionné d'argile.
Je reprends l'alimentation tout doucement avec des glucides (fruits) car c'est la seule chose qui "passe". Puis au bout de 2 jours généralement la crise se termine et je reviens à une alimentation "normale", légumes d'abord, puis viande.

Mes constantes n'ont jamais été aussi bonnes qu'en mangeant ainsi, à ma faim (si j'ai pas faim ben je mange pas!) et parfois sans suivre de rythme régulier (parfois le week-end, on ne mange qu'une fois dans l'après midi, vers 14 ou 15h, en faisant une pause au milieu des travaux de jardinage)
En fait je ne jeûne jamais pour "raisons spirituelles", je me contente de ne pas manger quand je n'ai pas faim, ou si mon corps ne le supporte pas. Mr Green
J'essaierai le mélange miel-citron-piment, il m'aidera sûrement à supporter mes crises.
avatar
RenardRoux

Age : 31
Localisation : Dans le Berry
Date d'inscription : 01/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Alizarine le Jeu 21 Nov 2013 - 21:07

Il y a eu une émission sur A*te sur "le jeune thérapeutique", et le 13 octobre 2013 sur France C*lture "le jeune thérapeutique" ( dans la série "sur les épaules de Darwin" - J'ai enregistré, je réécouterai en prenant des notes pour vous le transmettre ( mais il faut me laisser un peu de temps, j'ai d'autres urgences )
De mémoire = ce qui est naturel pour l'organisme, c'est de se trouver dans des périodes de diètes ( les ancètres cueilleurs et nomades mangeaient en fonction de ce qu'ils trouvaient, nous sommes programmés pour faire face ) En revanche, ce qui n'est pas naturel, c'est de vivre avec un frigo plein 24h-24h - Nous sommes davantages programmés pour faire face au manque, qu'au trop plein -
Quand il y a jeûne, l'organisme se met en position de défense, il se booste pour faire face à cette situation - Il y a un réveil de l'organisme -
Je réécouterai pour retranscrire les points forts, mais là je dois "monter à Paris", aller chez le dentiste, donc vous patienterez  que je revienne de ma vadrouille !

Alizarine

Localisation : Limite Morvan
Date d'inscription : 11/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Jeu 15 Oct 2015 - 18:27

J'ai lu récemment un article de Sc*ience et v*ie (numéro de septembre je crois), sur les bienfaits des micro-jeûnes : jeûne d'un jour, voire de moins, par exemple de 16h quelques jours de suite (cela revient à se passer de petit déjeuner). L'intérêt pour la santé et le poids semble tout aussi important que les jeûnes plus longs, mais c'est plus facile à réaliser, et moins risqué si l'on a des problèmes de santé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Tigrida_ptite maman le Ven 5 Fév 2016 - 12:05

L'idée d'une monodiète saisonnière me tente, sans pouvoir l'expliquer avec des mots (chose rare chez moi...) - c'est la sentation que mon corps me dit que ca lui fairait du bien.
Mais voilà, chez nous "on mange de tout" et on essaye d'expliquer aux enfants qu'il faut manger assez, et varié, et des choses saines. Je ne fais pas de régimes, tout au plus je réajuste mon équilibre alimentaire en cas de déséquilibre durable, et j'explique mon avis là-dessus à mes filles. Alors la question qui me turlupine: comment je leur explique, en particulier à la grande de 7 ans, que pour ma santé je change complètement de stratégie? que d'un coup, "c'est bien", mais uniquement pour moi et uniquement à un moment précis, de ne manger "presque rien"? parce que l'une de mes grandes craintes est qu'elle comprenne mal la chose et que ca dérive en anorexie à l'adolescence.... Scénario catastrophe certes, mais j'aimerais vraiment des tuyaux... Merci!

A la limite, un mini-jeune d'un jour par semaine me semble plus faisable (plus discrètement!) mais je ne suis pas du tout convaincue que ca fasse du bien à mon corps...

Tigrida_ptite maman

Age : 39
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 08/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par ludivine le Dim 7 Fév 2016 - 18:42

Je pense qu'elle pourrait comprendre si tu lui expliques que ton corps a besoin d'une pause pour aller mieux.
Au lieu de jeûner pourquoi ne pas simplement faire une journée avec uniquement des fruits et des légumes ?
C'est ce que j'ai fait cette semaine, des fruits au long de la journée et une soupe de légumes le soir et ça m'a fait beaucoup de bien.
Les enfants peuvent comprendre beaucoup de choses et ce n'est pas parce que tu te restreins un jour par semaine que ta fille deviendra anorexique à l'adolescence, qui est encore loin d'ailleurs.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Ughe le Mar 27 Sep 2016 - 19:38

Je remonte le sujet...

Ca fait un moment que je suis intriguée par le jeûne : j'ai vu le documentaire d'Ar*e, j'ai connu une personne qui a fait un jeûne en été, et après renseignements et découverte du jeûne hebdomadaire sur internet j'ai eu vraiment envie de tenter le coup, sans jamais passer le cap !

Or ce matin avant de partir en cours pour toute la journée, quand je n'ai trouvé qu'un bout de pain dans la cuisine (sans beurre, légumes ou autre... il est temps de faire les courses ^^) qui aurait pu me servir de repas ce midi, j'ai préféré ne rien emporter ! Et finalement la journée s'est très bien passée, et m'a décidée à tenter le jeûne hebdomadaire.

Je pense que ça va vraiment me permettre de me rendre compte de tout ce que j'ingère au quotidien, sans écoute de mon corps et de ses besoins...
avatar
Ughe

Age : 25
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 08/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum