Maison de famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maison de famille

Message par Gaeline le Sam 27 Aoû 2011 - 23:58

Bonjour

Dans d'autres sujets sur la propriété immobilière, la maison de famille a été évoquée à plusieurs reprises, comme une résidence secondaire possible, qu'on garde même si c'est pour l'occuper quelques semaines par an, car elle permet de se retrouver tous ensemble, et parce qu'elle est chargée d'âme et de souvenirs.

Ma question s'adresse ici en particulier à ceux qui ont la chance d'être dans ce cas : dans votre démarche SV, ces "héritages" immobiliers que vous avez eu ou aurez probablement un jour, trouvez-vous que ce soit plutôt un atout ou un poids?

Je me pose beaucoup de questions car mon mari et moi avons la chance d'avoir chacun des parents et des grands-parents propriétaires, et je prévois que ça nous apportera plus de soucis que d'avantages...

L'exemple le plus frappant concerne ma famille maternelle : mes grands-parents ont fait construire une grande maison en bord de mer, mais alors, pas du tout mais pas du tout SV : grande, orientée Nord face à la mer (en Bretagne!), en contrebas par rapport à la route (pas facile d'accès pour les personnes âgées!), chauffée au fuel (nous consommons près de 3000 litres par an -> 2300 litres depuis un an que nous avons refait l'isolation), avec un jardin en pente (bonjour la tonte de chaque m2 au coupe-fil!)...

Vu de l'extérieur, c'est une maison de rêve, car juste au-dessus de la plage, avec terrasse et tout, une vue magnifique sur un plan d'eau encore sauvage... Mais depuis que mon mari et moi y vivons à l'année je me suis rendue compte de ces divers inconvénients, qui outrepassent selon moi largement les avantages.

Ma mère, fille unique, sacrifie sa vie pour entretenir cette maison dans laquelle elle ne passe que 6 semaines par an (elle vit à l'autre bout de la France) : elle a accepté un travail qu'elle n'aime pas mais qui est mieux rémunéré et lui permet de payer régulièrement les travaux nécessaires, et quand elle vient ici, elle se tue à la tâche (elle doit être en train de poncer la porte de la cave, à l'heure qu'il est...) pour faire ce que mon mari et moi n'avons, durant l'année (nous travaillons et avons un bambin de 18 mois, le 2e est en route), ni le temps ni le courage de faire...

Elle souhaite y passer sa retraite, d'accord. Mais après? Elle pense qu'elle nous léguera ainsi, à mon neveu et à moi, un "patrimoine", un bâtiment auquel nous serons forcément attachés et duquel nous prendrons soin à notre tour.

J'ai d'avance l'impression de trahir ainsi mes aînés car je sais que moi, je ne suis pas préparée à recevoir ce patrimoine qui selon moi est un "poids"... et n'apporte rien en terme de bonheur quotidien! Bref cet héritage qui me tombera un jour sur la tête, je n'en veux pas! Si je peux être propriétaire un jour, je préfère posséder une petite maison simple, et une seule!

Anecdote : je suis passée il y a quelques jours visiter une amie qui était en pleine réunion de famille (au sens large). 25 personnes étaient réunies pendant une semaine, non pas pour entretenir une maison commune, mais pour "créer". Au programme? fusain, pastel, aquarelle, photo, peinture à doigts, glaise... Toutes les générations s'y mettaient!

Et alors?

Pas besoin de "maison de famille" pour se réunir ainsi : c'est sa soeur qui hébergeait tout le monde la journée, et le soir, chacun rentrait chez soi ou dans un gîte qu'ils avaient réservé pour la semaine...

Je vous sollicite en vous racontant tout cela car je me trouve partagée. Pour moi, il est important de maintenir un lien avec nos familles, et il est vrai que les "maisons de famille" sont utiles pour cela. L'héritage que l'on fait n'est pas seulement matériel, il est aussi affectif.

Mais j'ai aussi l'impression que ces grandes maisons de famille, qui sont en général loin de notre domicile et dans lesquelles on ne vit que quelques semaines par an, sont plus souvent un poids car il faut les gérer à plusieurs, les entretenir, y passer du temps et de l'argent... Et au final on en "profite" peut-être pas tellement. Et mon anecdote montre que si une grande famille de cousins veut vraiment se retrouver, d'autres solutions sont envisageables!

Qu'en pensez-vous?
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par reveuse le Dim 28 Aoû 2011 - 9:43

mes grands parents avaient une ferme dans les ardennes françaises, à leur
décès ma mère et ma tante l'ont vendue à mon grand regret, cette maison a été rachetée par des inconnus qui l'ont revendue à mon cousin, satisfaction la maison est revenue dans la famille même si je n'y mets plus les pieds car je ne vois plus mes cousins. Très fleur bleue, j'aurais aimé une maison de famille pour se rassembler aux vacances, Noël mais avec mon frère et ma soeur, on a un style de vie tellement différent que ça serait resté au stade du rêve. Entretenir, chauffer une maison pour l'occuper qq semaines par an c'est pour moi de l'hérésie, il y a tellement de beaux grands gîtes (terrain neutre !). Mon mari a une maison de famille en ..Grèce, ma belle soeur s'est crevée et endettée pour la retaper, je dois y aller l'année prochaine et déjà les commentaires "j'ai fait ça pour vous" me gonflent !
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par ludivine le Dim 28 Aoû 2011 - 10:29

J'ai eu des voisins qui avaient une famille très nombreuse, ils louaient un gîte pour les rencontres familiales, ça s'est toujours très bien passé.
La fête terminée, chacun rentre chez soi.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Alyrian le Dim 28 Aoû 2011 - 10:56

Cette question des maisons de famille m'a travaillé un certain temps aussi.
Je suis toujours un peu en doute sur les choix que j'ai affirmé d'ailleurs
En gros, j'ai dit à ma famille : faites-en ce que vous voulez, c'est votre rêve, moi je n'y tiens pas.

C'est plus ou moins vrai, que je n'y tiens pas. Il y a des souvenirs attachés aux baraques, il y a aussi tout le potentiel qu'elles ont... Mais partager une maison avec d'autres membres de la famille qui ne voient pas toujours les choses comme nous, passer plus de temps à faire des travaux qu'à en profiter et au final y passer beaucoup de sous, je trouve ça pesant.
La question se pose avec les héritages. Du côté paternel, mes grands-parents sont déjà morts ; mon père a trois frères, mariés et avec enfants. Les grands-parents ont laissés deux maisons dont une vraiment magnifique en Dordogne. Il y aurait eu la possibilité que j'habite vraiment là-bas, même en laissant une partie pour les visites de la famille, je l'aurais fait (c'est une vieille ferme avec trois parties habitables séparés, sans compter les batiments genre grange/écurie qui pourraient être valorisé). Le lieu est magnifique, j'y suis attachée. Mais la famille... Faut rien toucher tant que ça tient, juste investir à perte et se tuer à la tâche, tout ça pour quelques semaines par an... Donc j'ai prévenu qu'au niveau héritage, je leur laissais. Je trouve triste qu'une demeure pareille soit la maison du vent...
J'ai fini aussi par réfléchir à ce que mes parents me laissaient, et du côté maternel aussi, et c'est la même chose. Oui, il y a les souvenirs d'enfance ; mais ça ne correspond pas au mode de vie que je souhaite.

C'est quand même un peu douloureux au niveau affectif, pourtant vraiment... Ce n'est pas la vie que j'ai envie d'avoir. Maisons trop grandes, mal conçues, energivores, etc...

Maintenant j'ai aussi mon compagnon ; ses parents sont aussi dans la démarche "pensons à l'héritage". Il y a un certain nombre de truc, ouf, il ne s'imagine pas dedans. Il reste quand même la maison où il a grandi et je balise à l'idée qu'il souhaite la garder, parce que les murs tiennent grâce au crépi... Suspect
Lui aussi, il tient au chalet familial qui sert aux réunions de famille, mais il est aussi conscient du travail que ça demande pour bien peu de retour.

Ce que je trouve dur, c'est que si rationnellement tout semble aller dans le sens "la maison de famille, c'est des ennuis sans fin", émotionnellement on a du mal à lâcher. Pour moi, ça fait partie du travail de la simplicité volontaire : se détacher des liens matériels qui nous causent des soucis, même si couper des liens est douloureux. On gagne en légèreté pour la suite. Ce qui ne rend pas les choses plus simple, cependant Very Happy
avatar
Alyrian

Age : 31
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Twiggy le Dim 28 Aoû 2011 - 11:23

Je suis en plein dedans aussi, avec ma mère qui se retrouve veuve se pose la question de garder ou non la maison natale de mon père dont il n'avait jamais voulu se séparer. Une vraie maison simple: ni eau chaude ni confort, juste l'arrivée d'eau et des wc, deux grandes pièces.

Elle ne vaut quasiment rien, pas de terrain, travaux à prévoir, mais chaque sou pourra aider ma mère à racheter un appartement pour ses vieux jours alors on part mardi là-bas pour mettre les choses en route (et disperser les cendres mais ça c'est un autre problème).

Je suis résolument contre les boulets qu'on se traîne au nom des "attaches sentimentales". On peut aimer sa famille et vendre une maison, ce n'est que du matériel! Avec l'argent qui passe à l'entretenir, on peut se louer des gîtes, ça permet d'être mobile, de découvrir et de créer du lien ailleurs.

J'ai de la chance, mon mari est comme moi, ma mère arrive également à lâcher prise. Je crois par contre que quand les gens sont très attachés à leurs souvenirs, c'est difficile de les forcer à couper le lien, c'est une vraie souffrance pour eux, un truc qui se passe dans la tête qui touche à leur identité, leur sécurité, vraiment. Alors je prône la patience et la tolérance. Simplement, on ne m'embrigue pas dans le délire: faites ce que vous voulez mais je ferai ce que je voudrai à mon tour.
avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 10:46

L'aspect qui m'intéresse dans ta problématique c'est : avoir un endroit pour se retrouver en famille. Ca doit dépendre beaucoup de comment est la famille...

Du côté de mon homme, la génération des grand-parents a choisi de déménager dans une maison plus petite à l'approche de la retraite. Au final, ça s'avère un "mauvais choix". Car ils ont 4 enfants, chaque enfant a un conjoint => 4 couples et mêmes il y a déja 2 petits enfants. Bref, quand on inclut les grand-parents, les enfants et les petits enfants, on est déjà de base à 12 personnes !

Ils adorent se retrouver tous ensemble. Et tout le monde habite loin des grand parents, ce qui fait que tout le monde a besoin d'un endroit où dormir pendant les visites. Du coup, la maison des grands-parents est proche de craquer à chaque fois qu'on y va. Ça devient compliqué... Une alternative déjà testée est de se retrouver chez un des enfants. Car 3 enfants habitent assez proches les uns des autres, du coup, ça fait moins de monde à caser dans les chambres d'amis. Laughing (on se retrouve pour les repas mais ceux qui peuvent rentrent dormir chez eux).

L'idée du gîte est attrayante. Mais je crois pas que ça m'irait. C'est un peu comme la voiture... nous n'avons pas de voiture (nous n'en avons pas besoin au jour le jour), et on se dit : "ben si on en a vraiment besoin un jour, on pourra toujours en louer une ! même si c'est cher, c'est toujours moins chez que d'entretenir toute l'année une voiture qui ne sert à rien". Mais au final, on ne le fait JAMAIS. Car on aime trop l'improvisation... Crying or Very sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par bobine07 le Lun 29 Aoû 2011 - 11:16

Nous vivions dans une maison de famille aussi jusqu'à il y a quelques semaines. Nous avons finalement préféré la quitter, un peu pour les raisons que tu évoques, maison mal isolée avec beaucoup de travaux, etc. Les parents de mon mari sont très attachés à leur patrimoine, et notre départ pose pas mal de questions. Personne ne souhaite plus y habiter maintenant, elle va redevenir un poids pour eux, s'abimer, perdre de sa valeur. Alors qu'ils pourraient la vendre et se mettre à l'abri, profiter un peu de la vie, au lieu de penser toujours à nous et nous penser dépendants...
avatar
bobine07

Age : 35
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/01/2011

http://tiskol.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par bobine07 le Lun 29 Aoû 2011 - 11:17

Pour le gite, on a testé avec ma soeur il y a quelque temps parce que la maison devenait trop petite... et j'ai apprécié de ne pas avoir à tout gérer pour 10 personnes pendant une semaine...
avatar
bobine07

Age : 35
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/01/2011

http://tiskol.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 11:23

bobine07 a écrit:Pour le gite, on a testé avec ma soeur il y a quelque temps parce que la maison devenait trop petite... et j'ai apprécié de ne pas avoir à tout gérer pour 10 personnes pendant une semaine...
C'est vrai que léguer l'organisation à un pro, ça peut aider.
Je me rappelle qu'une fois on est partis en famille en voyage (grand-mère, oncle, petits enfants...).
C'était un voyage organisé. Même si je n'aime pas du tout les voyages organisés, je crois que ça nous a épargné bien des crises de nerfs.
Il n'y avait pas de débat sur qui veut faire quand, comment, qu'est-ce qu'on mange... puisqu'on devait tous suivre le "programme" officiel.

Partir en vacances ensemble peut aussi être un moyen de rassembler tout le monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par bobine07 le Lun 29 Aoû 2011 - 11:32

Non, là, pas de pro, mais par contre, quand je reçois tout le monde chez moi, même si j'ai de l'aide, je fais quand même 80 % du boulot de logistique. Au gîte, tout le monde met la main à la pâte Very Happy
avatar
bobine07

Age : 35
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/01/2011

http://tiskol.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 11:43

bobine07 a écrit:Non, là, pas de pro, mais par contre, quand je reçois tout le monde chez moi, même si j'ai de l'aide, je fais quand même 80 % du boulot de logistique. Au gîte, tout le monde met la main à la pâte Very Happy
Oui, c'est vrai que ça change tout de ne pas être l'hôte officiel !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par gunday le Lun 29 Aoû 2011 - 15:49

En fait je pense que tout dépend de jusqu’à quel point on est attaché à une maison familiale.

Car si on a vraiment de l'attachement, ça peut être sympa de la garder dans la famille.
Par contre il est nécessaire (vitale) de n'avoir qu'un propriétaire pour la maison.

Pour reprendre l'exemple de Gaeline :
Gaeline a écrit:une grande maison en bord de mer, mais alors, pas du tout mais pas du tout SV : grande, orientée Nord face à la mer (en Bretagne!), en contrebas par rapport à la route (pas facile d'accès pour les personnes âgées!), chauffée au fuel (nous consommons près de 3000 litres par an -> 2300 litres depuis un an que nous avons refait l'isolation), avec un jardin en pente (bonjour la tonte de chaque m2 au coupe-fil!)...
Pour garder la maison, plusieurs solutions peuvent être envisager : murer des ouverture au nord, planter des arbres entre la mer et la maison (pour diminuer le vent). Passer en VMC avec un puits canadien (attention au risque d'argon)....

Bien sûr toutes ses solutions ne sont faisable que si le propriétaire de la maison est unique, en cas de multi propriété ça va être crépage de chignon & co.
J'oublie un autre aspect : il faut que la maison soit habité toute l'année, et non quelques semaines, sinon il y a peu d'intérêt.

Perso, j'avoue ne pas y avoir réfléchi, mais j'ai encore le temps de voir venir!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Gaeline le Mar 30 Aoû 2011 - 23:15

Merci pour vos réponses et vos témoignages! ça me rassure de voir que plusieurs d'entre vous se sont posés ou se posent la question.

Pour ma part, je penche de plus en plus pour "lâcher" la maison. Les solutions que tu proposes, Gunday, sont intéressantes, mais n'ayant pas vraiment la fibre bricoleuse, je préfère exercer mes faibles talents sur une demeure plus simple...

Planter des arbres entre la mer et la maison, c'est pas vraiment possible : pas assez de place! on est vraiment à flan de falaise, quasi au-dessus de la plage.

Quant à la question des propriétaires, c'est compliqué également puisque ça devrait être une indivision avec mon neveu. Et si lui souhaite vraiment garder la maison (mais qu'en sait-on? il n'a que 8 ans aujourd'hui...), ça me ferait mal de l'obliger à vendre...

Heureusement qu'il me reste du temps pour réfléchir à tout ça (mes parents n'ont pas encore atteint la soixantaine et ma grand-mère est toujours parmi nous)! Il me reste à mûrir ma décision tranquillement, et à en parler à ma mère ensuite pour qu'elle puisse prendre les dispositions qu'il faut. Mais ce sera, comme le dit bien Alyrian, douloureux... Je sais que mon choix ne sera pas apprécié!
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Christophe36 le Mer 31 Aoû 2011 - 8:14

Mon petit grain de sel...je suis issu d'une famille de conservateurs et, dès tout petit, on m'a appris l'art de la collection. Petit à petit des membres de ma famille se sont éteints et j'ai hérité de choses diverses. Hériter étant une mauvaise dénomination car je possédais bien l'objet mais je ne pouvais m'en séparer car il appartenait "à". Je tirais donc tous ses objets tels des boulets de famille, ne pouvant pas les donner ni les vendre sous peine de choquer. J'ai d'abord commencé par me séparer de mes propres collections...les donnant la plupart du temps. Puis j'ai mis ma famille devant le fait accompli, où vous reprenez ces trucs ou je les donne mais moi je n'en ai pas besoin. La plupart (ayant une certaine valeur financière) ont été repris (très) rapidement...le reste a été donné.
Ma conclusion: Je pense que le fait d'hériter d'objet de biens divers, n'est pas forcément hors SV (ce sont les choses de la vie). Ce qui l'est moins c'est quand le poids, la place que prennent ces objets, choses, machins est tellement grandes ; que vous n'avez plus de place pour vivre votre propre vie tout simplement.

Christophe36

Age : 43
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Invité le Mer 31 Aoû 2011 - 9:44

Christophe36 a écrit:je suis issu d'une famille de conservateurs et, dès tout petit, on m'a appris l'art de la collection..
C'est un sujet qui me turlupine. Je vois ma grand-mère encombrée de mille et une choses. Et en fait, quand on cherche à savoir le pourquoi du comment, d'où ça vient... et bien ce sont pour la grande majorité des choses qu'elle a eu en héritage [des générations précédentes]. Et quasiment rien qu'elle a choisi / achetée elle-même / eu en cadeau.

Dans un sens, je comprends mieux qu'elle veuille tout garder... si l'héritage est le moyen principal de se "fournir" et que acquérir par soi-même n'est pas une option alors donner ce qu'on a en trop, c'est se déposséder à "tout jamais". C'est aller juste vers "le moins" et pas vers "le mieux".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Kaos le Mer 31 Aoû 2011 - 11:53

Très compliqué ta question Gaeline...Je vais hériter avec mon frère d'au moins deux maisons (peut être trois) dont je ne sais comment on va faire...Il ya la maison de mes parents: j'y suis né, j'y ai grandi, mais je m'en moque. Mon frère peut la garder tant qu'il veut, elle est trop grande, trop de terrain, chauffée au fioul...Sauf que mes filles l'adore! Et qu'elles ont leurs souvenirs là pour l'instant...
Il y a la maison de ma grand mère au fin fond de la haute Loire. Pas de chauffage pas de terrain, pas de confort réel si l'eau eu et l'électricité quand même). Ma mère claque plein de pognon pour l'entretenir et certes j'y vais...2 fois l'an. 'est vrai que j'y ai des souvenirs géniaux: de la première station verticale au premier baiser..mais est ce que ça vaut le coup?
Et enfin la maison de mes autres garnd parents dans LA grande ville, que mon père garde parce que si mes filles vont en fac dans LA grande ville ou ma nièce...Oui mais elles ont 2,4 et 7 ans!...Et moi je me retrouve obligé de donner un avis différent d'il y a 6 mois (quand je connaissais pas vraiment la SV), et de dire que je m'en fous. Mon frère veut garder parce que la pierre c'est une sécurité (ce qui n'est pas faux je lui accorde)...bref...je vais avoir du mal à t'aider...juste: n'y a t'il pas un risque que la maison disparaisse à cause de l'érosion et de la montée des eaux?
avatar
Kaos

Age : 43
Localisation : allier 03
Date d'inscription : 04/08/2011

http://frednitram.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Lanaud le Jeu 1 Sep 2011 - 11:26

<< ces "héritages" immobiliers que vous avez eu ou aurez probablement un jour, trouvez-vous que ce soit plutôt un atout ou un poids?>>

Cette question m'intéresse beaucoup parce que j'ai été concerné à 2 reprises.
Je crois qu'il n'y a que des cas particuliers. J'avais plusieurs frères et soeurs. Après la mort de notre mère, la maison était vide et peu habitable. Comme elle était proche de Paris avec un grand terrain, nous l'avons vendue. Notre mère, qui avait passé là toute sa vie, ainsi que sa mère et sa grand-mère, aurait pourtant préféré qu'elle revienne à notre soeur ainée. Mais ce n'était pas possible pour diverses raisons. Maintenant, j'ai un peu honte, parce qu'à la place du jardin d'agément où poussaient des arbres superbes, on ne voit que des immeubles quelconques.
Du côté de mes beaux-parents, il y avait 3 maisons, qu'ils avaient entretenues en dépit du bon sens. Mon unique beau-frère a voulu récupérer la fermette qui était dans la famille depuis des générations. Je crois qu'il le regrette maintenant, parce qu'il est vieux et qu'il n'a aucune envie de passer ses vieux jours dans un trou perdu !
Pour répondre à ta question, je trouve absurde de conserver une maison au seul motif qu'elle constitue un lieu de retrouvailles pour les enfants...
Nous, on fait une "cousinade" tous les ans sous forme de pique-nique dans une forêt. Il y a de moins en moins de participants, mais ceci est je crois une autre histoire.

Lanaud

Date d'inscription : 10/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Gaeline le Lun 10 Oct 2011 - 21:40

Christophe36 a écrit:
Ma conclusion: Je pense que le fait d'hériter d'objet de biens divers, n'est pas forcément hors SV (ce sont les choses de la vie). Ce qui l'est moins c'est quand le poids, la place que prennent ces objets, choses, machins est tellement grandes ; que vous n'avez plus de place pour vivre votre propre vie tout simplement.

Merci pour cette conclusion très simple. En effet, je trouve que cette maison aurait pu être un bonheur pour d'autres ; pour moi elle est un poids et m'enlève de la "place" pour la vie que j'ai choisie.

Kaos a écrit:n'y a t'il pas un risque que la maison disparaisse à cause de l'érosion et de la montée des eaux?

Je crois pas, non, elle est relativement en hauteur. Le terrain du jardin est sableux et nous avons dû faire plusieurs fois des travaux de soutènement (quand je dis qu'elle coûte cher à entretenir...). En revanche, la maison elle-même est construite sur un gros rocher.

Peut-être dans 150 ans?

Lanaud a écrit:
Pour répondre à ta question, je trouve absurde de conserver une maison au seul motif qu'elle constitue un lieu de retrouvailles pour les enfants...
C'est mon avis aussi... la question des cousinades me pose moins problème, finalement, que ce poids affectif dont il est douloureux de me débarrasser... J'ai réellement l'impression de "trahir" mes aînés si je fais ce choix. Il faudra bien que j'assume, pourtant.
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maison de famille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum