SV et crise économique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SV et crise économique

Message par alain corrigible le Mer 7 Sep 2011 - 17:30

C'est la crise, c'est la crise, c'est la crise, il va nous falloir soutenir l'économie en consommant plus ET
nous serrer la ceinture. Shocked

Vous avez tous entendu ce discours schizoïde dans les médias ou alors c'est que vous vivez sur mars.

Déjà, bonne nouvelle, nous, en tant que "simplicitaires", sommes et serons moins concernés dans nos modes de vie.
Alors SV et crise économique comment ça se goupille ?

D'abord, j'aimerai tordre le cou à une idée étrange qui veut que les pauvres soient mieux armés pour affronter
une grave crise sociétale, genre " ils tomberont de moins haut". Suspect

C'est faux,en cas de crise économique, la vraie, la grande, modele 1929 avec soupes populaires et marathon de danse (on achève bien les chevaux), les pauvres vont morfler comme jamais.

Quand t'as pas beaucoup au départ, moins multiplié par moins, ça fera jamais plus, vos profs d'arithmétique vous ont mentit, et les banquiers sauront bien vous le faire comprendre en vous présentant un tout joli crédit revolving.

ce sont ceux qui se satisfont de peu qui s'en tireront le mieux, ça c'est sûr.

Ce sont ceux qui savent se déplacer à vélo au quotidien qui s'en tireront le mieux, même sans pic pétrolier.

Ceux qui ont de bonnes relations avec leur voisinage ( coup de main, échange ) et un réseau cohérent
d'approvisionnement local (genre amap) s'en tireront mieux parce que l'effondrement du cours international
du cours du cacao, votre fournisseur amap, ça va pas le défriser plus que ça
( alors que votre supermarché va en profiter pour répercuter ses pertes sur tous les produits, que voulez vous
ma pov dame )

Ceux qui ont un potager vont s'en tirer mieux que ceux qui n'en ont pas, c'est pas la panacée (surtout au début) mais c'est toujours mieux que rien, désolé pour les citadins.

Ceux qui ont quelques poules, même pas beaucoup, peuvent passer des accords, oeuf frais contre ci ,
contre ça, et même contre du vieux pain... pour nourrir les poules, toujours ça de pris.

C'est du simple bon sens, de l'économie ménagère que votre grand mère aurait du vous apprendre,
si vous l'aviez écouté, têtes creuses que vous êtes au lieu d'aller danser des danses de djeuns.

Pour parler strictement pognon, détournez les yeux ceux qui aiment pas ça
comme on dit à Lyon,
- pour avoir des sous devant soi, il faut les mettre de côté.
(et on est pas des guignols )

Mettez systématiquement 10 % de ce que vous gagnez sur un livret ou sous votre matelas, moi je m'en fiche.

Vous pouvez pas, me rétorquez vous avec cette candeur qui vous caractérise, vous vivez à l'équilibre .

Et bien sachez, allègre funambule que si vous ne pouvez pas le faire, vous n'êtes pas à l'équilibre, vous êtes
déjà en danger financier, car le jour ou un objet indispensable de votre quotidien vous lâchera définitivement
que devrez vous faire ?

Apprendre à vous en passer, (bon courage si c'est la machine à laver, mère denis)

Et là que ferez vous ? et bien vous viendrez ici sur le forum taper fiévreusement une demande de conseil
et on vous répondra vous voyez, pas de panique

Sinon réfléchissez maintenant à la sale habitude dont vous pouvez vous débarrasser, si vous êtes fumeur,
croyez moi, vos 10 % c'est là qu'ils disparaissent.

Pas fumeur, essayez le végétarisme, c'est bien aussi, cherchez par vous même, vous trouverez bien.

Oh un milliard qui s'envole, wall street à dû commencer sa journée.







Dernière édition par alain corrigible le Dim 11 Sep 2011 - 17:55, édité 1 fois

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par bobine07 le Mer 7 Sep 2011 - 17:43

J'aime beaucoup le ton de tes messages, Alain, même si tu manges des frites surgelées
avatar
bobine07

Age : 35
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/01/2011

http://tiskol.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Twiggy le Mer 7 Sep 2011 - 18:15

alain corrigible a écrit:Oh un milliard qui s'envole, wall street à dû commencer sa journée.

C'est la crise de rire et ça vaut un bifteck!

Tu as raison pour les pauvres, c'est ça le drame. Quand on a un chez-soi et un potager, on est déjà parmi les "riches", je trouve.

Si vous saviez le nombre de fois où l'on a encore entendu parler de la croissance au cours de la séance de questions au gouvernement cet après-midi. "Il n'y a pas d'autre alternative que la croissance". Eh "non le chômage n'est pas à 10%, mensonge! il est à 9.1%" ce qui est absolument très nettement différent, n'est-ce pas?
Consommez, con sommez!



avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par toto95 le Mer 7 Sep 2011 - 19:04

"Quand les gros maigrissent, les maigres meurent" (proverbe africain je crois)

Je pense qu'il est urgent de s'habituer à vivre simplement.
J'ai choisit la SV il y a quelques temps pour des raisons persos (philosophiques, écologiques,...) mais je crois que maintenant il faut le faire par pragmatisme.

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par ludivine le Jeu 8 Sep 2011 - 11:03

toto, ton proverbe est affreux, mais il y a du vrai.
Alain, j'aime beaucoup ton analyse de la situation
avatar
ludivine

Age : 68
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par bellaciao le Jeu 8 Sep 2011 - 14:26

Je me demande si le simple fait de donner l'exemple individuellement (et de soi-même agir en n'étant pas soi-même partie prenante d'un système injuste d'exploitation et d'exclusion) suffirait à faire changer autour de soi des gens qui majoritairement baignent dans le conformisme et soit l'illusion soit le défaitisme...
avatar
bellaciao

Age : 48
Localisation : Pays basque
Date d'inscription : 28/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par alain corrigible le Jeu 3 Nov 2011 - 16:37

Ce matin, j''entendais à la radio que les riches grecs se sauvaient en Angleterre pour investir massivement dans
l'immobilier de luxe londonien (apparts à 2 millions d'euros ).
Bel exemple de patriotisme financier, (le pognon n'a d'autre patrie que là où il y a encore plus de pognon)

Quand le capitalisme outrancier arrive au bout de sa logique de
dettes-crédits-politiciens corrompus-pollution à outrance-délocalisation de l'économie
(miam miam la bonne féta du Danemark ).

Il se barre et laisse au petits et aux loquedus le soin de payer les pots cassés.

Oh Grèce, qu'as tu fait de tes enfants ?

On sait déjà où sont les riches,
les jeunes diplômés recommencent à s'expatrier,
en plus, j'imagine que la corruption, la drogue, les petits trafics pas jojo, et la prostitution ont de beaux jours devant eux.

Oui mais les autres ?, ceux qui sont honnêtes et qui quitteront pas le pays quoi qu'il se passe ?

Les farouches du sirtaki, les poètes chevelus qui tournent à l'ouzo, les soldats à jupette et à ballerines à pompons de l'acropole , que vont ils devenir ?

Des pauvres ou des simplicitaires tiens, contraints, forcés, à coups de pieds dans le bas du dos (qui prend un autre nom quand il se fend en deux hémisphères)

Etre pauvre c'est nul, on tire la gueule, on est mal habillé, on suinte le désespoir et on méprise les autres pauvres pourvu qu'en plus ils soient basanés, être simplicitaire c'est mieux.au moins on a des projets utiles et marrants.

J'imagine que le plombier de Perperikon qui sait tout réparer ou la robuste fermière de Kissamos qui produit encore ses oeufs, son huile d'olive, ses tomates et ses oignons s'en tireront un tantinet mieux que le geek trentenaire de la banlieue d' Athènes qui vit chez maman et sait rien faire de ses dix doigts.

Mais croyez moi, ils vont tous vite y revenir aux clapiers à lapin, aux potagers vivriers, au vélo à la place du 4x4, au système D et à la récup.

Sinon, c'est perfusion financière jusqu'à la prochaine bulle qui ne demandera pas mieux que d'exploser vu que les bulles c'est pas franchement fait pour durer.

Ou alors, y a l'option "guerre" aussi dans le coin il y à les turcs et les chypriotes qui sont bien chauds depuis 1974, ça va pas être compliqué de les exciter un peu.

Ah là en cas de guerre, pas de problème de pognon , il semble sortir de terre encore plus vite qu'on y ensevelit de jeunes patriotes héroïques, (qui ont ainsi la décence de ne plus gonfler les chiffres du chômage)

Bon c'est un choix hein, moi je préfère le potager mais je suis tellement naïf.

Je me réjouirais jamais de voir une famille ou un pays sombrer dans la pauvreté mais une chose est sûre

La SV est la seule alternative à la croissance dont nous rebattent les oreilles les politiques de tout bord.
Mr Green Mr Green Mr Green Mr Green Mr Green
Hé les grecs simplifiez vous, poulaillez vous, potagez, bricolez, innovez et relocalisez votre économie, c'est pas la fin du monde, c'est peut être le début d'un truc sympa.

Bonne chance ou alors, "welcome to London "




alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par alain corrigible le Mer 22 Fév 2012 - 17:44

Moi je surveille toujours nos amis grecs du coin de l'oeil et c'est fort intéressant
comme une expérience en laboratoire de "la" crise finale, le fameux mur dans lequel on fonce tous tête baissée.

reprenons les faits, voila un pays européen, qui à réussi le tour de force de cumuler tous les facteurs ou presque de ce qu'il ne faut pas faire.

- démocratie fragile et corrompue par l'argent facile des crédits irraisonnés et des aides européennes sans contrôle.

- développement économique sous perfusion financière importée, (PAC, délocalisation et importation de la plupart des produits de base (j'ai déjà cité l'histoire ridicule de la féta)

- pays touristique désormais peu attractif, (prix élevés de tout, taxes sur le reste, émeutes dans la rue),
l'été prochain risque d'être mou sur les plages et dans les temples artistement écroulés.

- pollution atmosphérique très importante sur Athènes qui réduit l'espérance de vie des citadins de 12 mois en moyenne et contraint la municipalité à fermer le centre ville aux automobiles, les jours de grosse chaleur

et pratiquement aucune autre alternative de déplacement urbain (comme dans la plupart des villes méditerranéennes, marseille compris, ville la plus anti vélo de France )

Le tout inclus dans la crise globale et l'entrée désormais avérée dans le monde du pétrole (donc de l'énergie)
durablement cher (voire définitivement).

sont pas dans la mouise les gars.

je vous ai déjà parlé de la réaction des riches , et de celle des jeunes diplomés (voir message précédent),

voila la réaction de l'Europe
- renflouons mais exigeons une plus grande austérité !
- oui mais, ça va entraîner une baisse de la consommation et par là encore plus de récession et moins de croissance (dixit les économistes, partisans de la main invisible du marché et qui conseillaient les prêts à des taux avantageux aux beaux jours enfuis).

- alors que faire ?
- on sait pas, mais si on renfloue pas l'état grec, il sera en banqueroute d'ici un mois (info entendu sur france info)

réaction des gauchistes énervés,
On fout le feu partout !, on bousille les banques !, et on pète la gueule à ces fachos de flics
(oh m****, c'était mon cousin)

réaction de ceux qui ont une sensibilité simplicitaire même s'ils ne le savent pas forcément.
retour au village, repli sur la solidarité familiale, redécouverte émue du clapier, du poulailler et du potager
de grandpapapoulos, du troc et de la construction en groupe autogérés de maisons en adobe traditionnelles.
(info entendu aussi à la radio).

Conclusion, ben mince, c'est bien ballot tout ça, me demande bien, de tous ces gens où se trouve la sagesse, scratch

peuple grec, prends toi en main, ça fait longtemps qu'ils sont tous devenus fous, mais là ça commence à se voir.


alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Philomenne le Mer 22 Fév 2012 - 19:14

Tu oublies une chose dont le peuple grec lui-même n'est pas responsable : spéculation sur la dette et la solvabilité du pays, cette spéculation ayant entrainé la chute que l'on déplore. Il faut savoir qu'en Europe, 50 % des transactions boursières sont faites par des ordinateurs. Que ces mêmes spéculations sont en oeuvre actuellement au sujet de l'Italie, l'Espagne, la France... Oui, notre sort est en train d'être joué par des ordinateurs (des machines) qui calculent une hausse du PIB à chaque catastrophe. Ne tapons pas trop sur le peuple grec. Il s'est fait avoir, il est responsable mais pas complètement.
(Un article intéressant à ce sujet).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par juliper le Mer 22 Fév 2012 - 21:46

Hello,

Je me demande une chose pour la Grece: on doit l'aider car elle ne peut pas rembourser ses emprunts car les intérets sont trop élevés.
C'est vrai que les taux d'intérets des bons d'etat grecs sont bcp plus elevés que ceux de l'Allemagne (largement plus de 10%, au lieu de 2 a 3% pour l'Allemagne).
La raison de la difference de taux? Le risque est plus elevé en Grece.

Economiquement, il est normal que celui qui prete a un pays risqué gagne plus.
Jusque la tout est logique.

La ou je me perds, c'est que quand on prend un risque, on accepte de perdre.
Alors qu'ici, c'est comme si les banques qui ont de la dette grecque veulent profiter des taux d'interets eleves, mais il n'est pas question que l'on annulle leur creance. En faisant intervenir les grands pays européens, elles demandent une garantie d'etre remboursées.

Ce serait plus simple de se dire: elles ont joué, elles ont perdu et tant pis.
Cela aggraverait la crise economique, et pousserait plus de gens vers la SV (ouf, je retombe sur le sujet initial du post Cool

juliper

Date d'inscription : 05/02/2012

http://vivresimplement.webou.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Panthera Pardhus le Mer 22 Fév 2012 - 21:52

Aléa moral. La banque ne perd jamais.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par reveuse le Jeu 23 Fév 2012 - 8:51

cet été séjour de 3 semaines prévu dans la famille....les plus jeunes ne connaissent pas vraiment la sv là bas (comme ici), dans la famille de mon mari pour faire face à la crise ils ont décidé de travailler encore plus, tout au plus on a supprimé le resto du dimanche et on ne fait presque plus livrer de plats préparés. Le plus dur pour eux, payer les taxes et impôts ! en étant prof privé et le tout en black, ça fait des années que le mot impôts n'était pas au programme ! Ma belle mère m'a raconté des histoires incroyables de corruption et de vol de l'état ex : une dame veuve ne vivant même plus en grèce touche tous les mois une pension comme ancienne agricultrice alors qu'elle n'a même jamais eu de jardin ! Les grecs aiment (ou aimaient) faire la fête, les mariages avec min 300 invités, les beaux vêtements, les bijoux surtout pour faire mieux que le voisin. Ils souffrent beaucoup de la réduction radicale du train de vie qui a été brutale, 30% de réduction de salaire, nouvelles taxes incluses dans la facture d'électricité pour faire pression sur les gens, là bas pas d'allocations familiales, de chômage longue durée, c'est surtout pour les plus jeunes que ça s'annonce mal. Tout remettre sur le dos de l'état est un peu facile, chaque citoyen grec a bien profité depuis plus de 30 ans, fallait bien prévoir qu'un jour ça allait capoter.
avatar
reveuse

Age : 48
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par sganarelle le Sam 29 Juin 2013 - 10:58

Bonjour à tous,
J'ai cherché sur le forum mais je n'ai pas trouvé de discussion parlant de ça. Je me demandais, quand on voit toutes les révoltes qui éclatent un peu partout en ce moment, ce peuple qui se soulève parce qu'il n'en peu plus d'être toujours défavorisé par rapport au profit, ça ne vous donne pas envie d'une révolution?
Je n'entends parler que des entreprises qui délocalisent, bon, je ne regarde pas la télé, je n'écoute pas la radio et je n'aime pas la politique (je veux dire donc que je suis très peu informée), mais quand même, il y a bien un moment où ça va péter non?! Quand on sera tous au chômage, précarisés, on va sortir dans la rue?
Moi je suis plutôt contente de voir tous ces gens dehors et j'espère qu'on va bientôt sortir. Mais comment lancer le mouvement avant? Comment réveillez les autres? Quand se sera vraiment la crise oui, on va se bouger...

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Philomenne le Sam 29 Juin 2013 - 16:28

Est-ce qu'une "révolution" est vraiment souhaitable ? Faut-il vraiment attendre d'être totalement englués dans la crise pour faire quelque chose ? Le problème des révolutions, c'est qu'elles ne mènent pas forcément à un mieux. Est-ce que les mouvements de révolte qui ont eu lieu en Egypte ou en Syrie ont amené les populations vers un mieux, par exemple ? Je n'en suis pas certaine. Et en plus, les révolutions, les crises, vont rarement vers un mieux en termes d'écologie.
Je pense qu'il ne faut pas attendre d'en arriver là, d'autant que le mouvement de révolte massif n'est jamais certain (s'il faut descendre au niveau de vie du Brésil pour que ça arrive...)
Il y a bien des choses à faire avant la révolution : militer activement, sur des choses concrètes si les idées ne te passionnent pas :
- Créer une initiative de transition dans ta commune.
- T'intéresser aux incroyables comestibles.
- Créer un jardin collectif
- Créer un SEL
- Ou toute autre initiative qui crée du lien social, de la richesse, de l'échange, du partage.

Edit : Et Attac s'y met !

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par sganarelle le Lun 1 Juil 2013 - 9:15

Merci Philomène pour ta réponse que j'ai pris le temps de digérer (intellectuellement). La révolution c'est pour moi la prise de conscience du peuple voilà pourquoi je trouve ça positif; ça veut dire se réveiller, se poser des questions, vouloir changer le monde, le système... Je suis peut être un peu trop utopiste, il faudrait que je me recentre sur du concret.
Tu as raison, il faut agir aujourd'hui, localement; l'idée m'a trotté dans la tête il y a peu de temps. Je me suis rendue compte qu'on ne pouvait pas faire grand chose seul. Je ne connaissais pas les villes en transition et ça me donne une piste à suivre.

PS: y a t'il un site avec toutes les villes en transition? J'aimerai savoir si quelque chose s'est déjà créé dans le coin. Merci

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cerise le Lun 1 Juil 2013 - 9:21

avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Lun 1 Juil 2013 - 15:16

sganarelle, je rejoins philomenne sur la notion de Révolution : pour moi révolution sous entend violence avec tout ce qui s'ensuit, c'est pas forcément un bon moyen de faire évoluer les choses.
Les extrémités ne sont jamais la bonne solution!
Actuellement en France confondre les notions de propriété et d'exploitation me semble être une comparaison dangereuse.

Il existe de nombreux moyens de faire évoluer les choses.
Que ce soit en proposant une alternative, ou en cherchant à faire bouger les choses de l'intérieur, les possibilités existent.
Ce que j'ai tendance à beaucoup reprocher aux français est de ne pas chercher à faire mais d'attendre qu'on fasse pour eux.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par sganarelle le Mer 3 Juil 2013 - 9:40

Je crois que je fais l'erreur de penser qu'il faut attendre une révolution pour que les choses changent alors qu'on peut créer des initiatives pour un autre monde aujourd'hui.

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par wiine le Jeu 4 Juil 2013 - 14:54

Pour parler des Grecs, j'avais lu il y a quelques mois dans Causette un article disant que, face à la crise, beaucoup de Grecs de la ville se tournaient vers les îles ou la campagne, et retournaient près des parents qui avaient souvent du terrain où de quoi faire des potagers... Smile encore une fois, solidarité familiale !
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Yoh le Dim 13 Oct 2013 - 17:23

Vous connaissez l'histoire de la grenouille ? Vous l'avez sûrement déjà lue.
Une grenouille se prélasse dans un bac d'eau. L'eau est un peu fraiche, mais ça lui vas, elle fait avec.
Ce qu'elle ne sait pas, c'est que, sous le bac, il y a un feu.
Et l'eau commence à chauffer, doucement.
Voilà qui est agréable, se dit la grenouille qui barbote.
Mais l'eau continue de chauffer. Et chacun sait que la chaleur endort. Voilà notre grenouille qui rentre dans une douce léthargie.
Mais quand l'eau devient vraiment trop chaude, notre pauvre grenouille cuit, tout simplement. Elle n'a plus la force de sauter du bac !

Heureusement, il y a des esprits éclairés qui voient arriver le mur et agissent positivement. Pour ce qui est de réagir, ce sera trop tard. Il vaut mieux agir, et sans tarder.
Alors bravo pour vos initiatives ! cheers 
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Dim 13 Oct 2013 - 18:03

j'aime beaucoup ce que tu dis Alain, dans ce vieux post de...2011 (et rien n'a changé depuis ! )
10% de ses revenus , ma mère en parlait déjà quand j'étais petite fille et ça fait un vrai bail !
J'ai une très faible retraite, - bien en dessous de ce que les gouvernements appellent pudiquement "le seuil de pauvreté" mais j' arrive, oui, j'arrive, péniblement certes mais quand même, à mettre chaque mois un peu d'argent de côté afin de faire face aux grosses échéances, genre assurances par exemple, ce que je ne pourrais faire autrement.
je ne fume pas, Dieu merci, et si j'ai un jardin, rien de pousse dedans car c'est de la marne d'une part (et l'amender me coûterait des yeux de la tête ) et de l'autre l'amplitude des températures entre le jour et la nuit + du vent ont depuis longtemps réduits tous mes efforts en ce sens à zéro ! et ça me rend triste...
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Dim 13 Oct 2013 - 20:07

Cinderella83, c'est de la marne, ça signifie quoi?

Pour le jardin, j'essaye pas de l'amender, je n'en vois pas l'intérêt, j'apprends juste à faire avec!
Moi c'est max d'argile, et depuis que je paille, et ne bêche plus, la surface c'est un peu allégé!
Donc tout est faisable, suffit juste de s'adapter.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Dim 13 Oct 2013 - 21:30

La marne est un mélange de terre argileuse et de calcaire et son ph est très acide, au moins chez moi, car il peut varier en fonction des endroits.
Au début j'ai fait beaucoup d'essais qui se sont révélés négatifs, alors j'ai abandonné toute culture. En plus, le prix de l'eau ayant considérablement augmenté depuis que la commune qui gérait les sources avant a passé contrat avec la Lyonnaise des Eaux. Il était devenu plus rentable pour moi d'acheter mes légumes.
je les prends en bio la majorité du temps.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par uno le Dim 13 Oct 2013 - 21:35

gunday, la marne c'est ce qu'on a chez nous sous la bonne terre (creuse à 1 mètre et tu vas tomber sur une terre très dure collante et d'une autre couleur). le vent chez cinderella a dû éroder la bonne terre. Il faut beaucoup de temps pour en refaire mais on parle là d'années d'amendement.
avatar
uno

Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Philomenne le Dim 13 Oct 2013 - 21:44

La marne n'est pas acide, au contraire, elle est fortement basique (parce qu'elle contient du calcaire). On met de la marne dans les terres acides pour remonter le pH. D'où le verbe "marner". (voir ici)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Dim 13 Oct 2013 - 22:05

Ici elle est très acide parce qu'il n'y a que des pins qui poussent et leurs aiguilles l'acidifient.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Lun 14 Oct 2013 - 9:57

Ok, je ne connaissais pas le terme.
Par contre, la terre calcaire, est à mon sens une bonne terre.
(je suis je suis un peu fou).

@cinderella83, pour l'acidité du sol, cherchez d'autre indicateur.
Typiquement, j'ai de la prêle qui pousse naturellement. C'est un plante de milieu acide et humide.
Donc à priori, je suis sur une terre similaire à la votre.
Et à priori, tout pousse (avec plus ou moins de succès selon les années). Mon préféré étant la maïs, car il laisse de grandes tiges derrière lui, qui sont pas mal pour pailler! (et en plus, ça se décompose pas trop vite!)

Avez vous essayé des plantes choc? Type topinambour, oseille, ...
Pour l'eau, j'ai un récupérateur sous la gouttière, n'est ce pas possible chez vous?

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Viviane le Lun 14 Oct 2013 - 11:44

et avec la technique du potager en lasagnes ? pas besoin d'amender, et les frais ont l'air bien réduits
par contre une info m'a fait bondir : ainsi qu'il fallait s'en douter après la tentative chypriote, une directive européenne semble avoir été acceptée, permettant aux Etats de se servir des épargnes pour combler les dettes publiques, le FMI "suggérant" une taxe de 10%... donc serrez vous la ceinture, mettez un peu de sous de côté, ça pourra toujours servir... à d'autres

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Lun 14 Oct 2013 - 12:38

Gunday, la prêle ne pousse pas ici, c'est trop sec. Je suis en montagne méditerranéenne à 1100 mètres d'altitude, il ne pleut pas souvent, surtout à la belle saison, récupérer de l'eau de pluie l'hiver, n'amortirait même pas l'achat d'un récupérateur, sinon au bout de plusieurs années, or comme j'ai mis la maison en vente, ce n'est pas le moment de faire des frais de ce genre.

Au sujet du potager, j'avais songé déjà depuis trois ans, à faire un potager en carrés, mais quand j'ai su le prix qui m'était demandé pour avoir de la bonne terre 30€ le m3 + 30€ pour la transporter sur 3 kms, j'ai abandonné définitivement ! je ne peux me permettre ces frais. Si j'avais connu ce système il y a 26 ans quand j'ai construit la maison, je l'aurais adopté immédiatement, à l'époque je travaillais et aurais pu me le permettre.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Alban le Lun 14 Oct 2013 - 16:55

Sur le forum on a déjà vu une vidéo que je ne peut que conseiller
une ici : Philip Forrer.
Sinon pour démarrer un peu de cendre de bois mélanger à la terre permettra de diminuer l'acidité.
Le carré de potager peu être monter comme une butte décrite dans la vidéo et au fur et à mesure avec un compost.
Ça prend du temps mais ne coûte rien =]
avatar
Alban

Age : 26
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Yoh le Lun 14 Oct 2013 - 17:00

Viviane, je crois qu'il est temps de revenir au bas de laine, mais cela peut signifier davantage encore de cambriolages, lesquels vont croissance. Une vieille voisine a vu sa maison cambriolée en son absence. Elle a pourtant une bien petite retraite !

A 400 m ici, on trouve la prêle. Mais je ne sais pas quoi en faire. Elle pousse près d'un lac. Pas de jardin, donc pas de purin.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Lun 14 Oct 2013 - 18:38

Merci Alban pour la vidéo très intéressante (j'adore tout ce qui a trait au jardinage) mais chez moi c'est trop sec, il n'y a que peu de végétation. Un exemple : quand je n'avais que le terrain, j'ai campé en 1984, et bien là où se trouvait la tente, la terre est toujours à nu, et je n'étais restée que... 15 jours ! pourtant bien des hivers avec la neige, des pluies, sont tombés dessus, mais rien n'a repoussé !
Pour la partie où je voulais faire un potager, j'ai apporté de la tourbe or brun pour alléger la terre, la première année,  puis il y a eu du fumier bien mûr à diverses reprises, rien n'y a fait la terre est restée aussi dure, caillouteuse aussi, mais moins car j'ai beaucoup lutté... même les rosiers que j'avais plantés sont tous morts doucettement mais rapidement... pourtant je leur avais creusé de grands trous, mis de la bonne terre etc... tant qu'ils ont eu la terre apporté ils étaient bien, dès que leurs racines ont atteint la marne, ils ont crevé.

Si je n'apporte pas de bonne terre  pour faire un jardin en carrés, aucune autre solution ne fonctionnera.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Lun 14 Oct 2013 - 19:22

@Cinderella83, effectivement, j'avais pas vu que vous etiez en montagne, vous devez avoir un ruissellement des bonnes terres importants, ce qui est pas spécialement bon pour le potager.


Viviane a écrit:le FMI "suggérant" une taxe de 10%... donc serrez vous la ceinture
Ou simplement, réfléchissez.
A aucun moment, on nous cite la source (comme par hasard).
En fouinant sur le site du FMI, on découvre un rapport dans lequel le FMI fait l'analyse de différents scénarios et de leurs conséquences dans la réduction de la dette. Cette taxe n'est qu'une option analysée. Si on parle bien de ce rapport.

Encore une grosse rumeur destiné à faire peur.
La question est de savoir si c'est initié par l'opposition pour faire passer le gouvernement pour des ***** ou si c'est initié par le gouvernement pour occuper les citoyens le temps de faire passer un sujet costaud!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Panthera Pardhus le Lun 14 Oct 2013 - 19:27

La crise financière vue par des pros.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Cinderella83 le Lun 14 Oct 2013 - 21:12

Si vous voulez être au fait de ce qu'il se passe dans le monde regardez le blog de Pierre Jovanovic. Depuis que je le suis, j'ai constaté que ce qu'il prévoyait se réalisait petit à petit et ce n'est pas drôle du tout.

Désolée, j'oubliai que je ne peux pas encore mettre ça mais vous le trouverez sur le Net.

avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 9:45

gunday a écrit:
Viviane a écrit:le FMI "suggérant" une taxe de 10%... donc serrez vous la ceinture
Ou simplement, réfléchissez.
A aucun moment, on nous cite la source (comme par hasard).
En fouinant sur le site du FMI, on découvre un rapport dans lequel le FMI fait l'analyse de différents scénarios et de leurs conséquences dans la réduction de la dette. Cette taxe n'est qu'une option analysée. Si on parle bien de ce rapport.

Encore une grosse rumeur destiné à faire peur.
La question est de savoir si c'est initié par l'opposition pour faire passer le gouvernement pour des ***** ou si c'est initié par le gouvernement pour occuper les citoyens le temps de faire passer un sujet costaud!
Laughing  bien sûr, bien sûr
tout le monde sait bien que le FMI (entre autres) ne pressure aucun peuple, n'a suggéré aucune action néfaste. D'ailleurs les Grecs, les Irlandais, les Italiens, les Chypriotes, les Portugais... remercient cet organisme de ses excellents conseils PT de rire 

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Mar 15 Oct 2013 - 10:11

Viviane, je vais donner un exemple révélateur.
Je travaille dans une filiale dans grand groupe.
Depuis 3 ans, le groupe nous demande d'arrêter les pertes.
Depuis 3 ans, tout le monde en local se moque de ce que dit le groupe.
Il y a un an, le groupe a tapé du poing sur la table : il ne mettrons plus un centime pour compenser les pertes.
Résultat, moitié des effectifs licenciés.
Si on aurait agi 3 ans plus tôt, non seulement, il y aurai eu moyen de limiter les déficits en réduisant les dépenses dans tout les sens, mais en plus, au lieu de virer des gens, il aurai suffit d'éviter d'embaucher encore plus de brasseur de vents (aussi appelé directeur) et de ne pas remplacer les personne quittant la société.
Là c'est un cas simple mais révélateur.

La plupart des pays qui ont des problèmes actuellement sont les pays qui ont joués à la cigale durant 50 ans.
Maintenant l'hiver est venu.
La fourmi accepte de nous nourrir, mais exige des conditions en retour.
Là ou je suis choqué c'est que tout le monde trouve cela anormal. Par contre personne n'est choqué que pendant 50 ans, la plupart de ces pays ont dépensé bien plus que ce qu'il pouvait se le permettre.
Je n'arrive pas à comprendre que la conséquence soit choquante pour tout le monde, mais que tout le monde trouve que la cause est normal et justifié!Shocked 

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 11:11

le problème Gunday, c'est que ce n'est pas les cigales qui remboursent, mais justement les toutes petites fourmis. Ce sont les dirigeants qui prennent des décisions d'une stupidité et d'un aveuglement effarants, mais ce ne sont pas eux qui paient les pots cassés. Dans ta boite, qui a pris les décisions ? sont-ce les mêmes qui prennent la direction de la sortie aujourd'hui ? Pour les Etats c'est la même chose : des "élites" décident, et les peuples subissent

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Clad87 le Mar 15 Oct 2013 - 12:50

Viviane a écrit:
gunday a écrit:
Viviane a écrit:le FMI "suggérant" une taxe de 10%... donc serrez vous la ceinture
Ou simplement, réfléchissez.
A aucun moment, on nous cite la source (comme par hasard).
En fouinant sur le site du FMI, on découvre un rapport dans lequel le FMI fait l'analyse de différents scénarios et de leurs conséquences dans la réduction de la dette. Cette taxe n'est qu'une option analysée. Si on parle bien de ce rapport.

Encore une grosse rumeur destiné à faire peur.
La question est de savoir si c'est initié par l'opposition pour faire passer le gouvernement pour des ***** ou si c'est initié par le gouvernement pour occuper les citoyens le temps de faire passer un sujet costaud!
Laughing  bien sûr, bien sûr
tout le monde sait bien que le FMI (entre autres) ne pressure aucun peuple, n'a suggéré aucune action néfaste. D'ailleurs les Grecs, les Irlandais, les Italiens, les Chypriotes, les Portugais...  remercient cet organisme de ses excellents conseils PT de rire 
Le FMI et la Banque Mondiale sont en grande partie responsables du meurtre par la faim des populations des pays du Sud.... Lire à ce sujet les ouvrages de Jean Ziegler, "L'empire de la honte" et "Destruction massive".

A propos de ce dernier livre, une interview de l'auteur est disponible içi :
http://www.youtube.com/watch?v=KscefJ1yhM0
avatar
Clad87

Age : 29
Localisation : Ouest de la France
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Yoh le Mar 15 Oct 2013 - 16:18

On peut toujours envisager que l'info ait pour but de provoquer une ruée dans les banques pour enlever l'épargne et de ce fait faire tomber l'économie.

Là, je ne le crois pas. Nous avons déjà des beaux exemples de ce que les dirigeants sont capables de faire.
Et quand le bruit court sur la taxation des propriétaires qui ont remboursé leur prêt au motif, fallacieux, que les locataires paient un loyer, je doute que ce ne soit qu'un bruit.

Il faut des sous, nous dit-on, pour rembourser des dettes qui ne sont que des chiffres dans des ordinateurs, dettes crées pour arranger certains qui s'enrichissent pendant que d'autres doivent éponger.
(Je précise: je ne fais partie de rien du tout !)
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 16:34

pour la taxation des propriétaires c'est déjà fait, c'est la taxe foncière. Que nos dirigeants songeraient à retoquer d'ailleurs, car elle ne serait plus "à jour", les propriétaires ayant ces dernières années améliorer leur confort.
Quant à provoquer la panique pour que les gens se jettent sur leur épargne je n'y crois pas. De toute façon, il suffit d'essayer de retirer de son propre compte quelques centaines d'euros, et c'est tout un bazar : il faut prévenir x jours à l'avance, et c'est tout juste s'il ne faut pas se justifier. Dans certaines banques, il faut même insister fermement, car on veut impérativement vous refiler un virement ou un chèque de banque (manque de liquidité ?). Sans compter les achats ou les ventes qui ne sont plus légales en argent liquide au-dessus d'un certain montant.

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Yoh le Mar 15 Oct 2013 - 16:54

Tout à fait ! Je ne crois pas non plus à cette volonté de créer la panique.

La taxe supplémentaire n'aurait pas de rapport avec la taxe foncière qui est en grande partie pour les collectivités locales. L'Etat "ne touche que" les frais de gestion des rôles" (environ 8% de la somme à payer).

Le site de Jovanovic mentionne en effet ces difficultés de retrait. J'y vois un kidnapping de l'épargne !
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Panthera Pardhus le Mar 15 Oct 2013 - 20:49

Vous reprendrez bien un peu de krack boursier? (allez, quoi...vous ferez régime plus tard!)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Mer 16 Oct 2013 - 10:02

Viviane a écrit:le problème Gunday, c'est que ce n'est pas les cigales qui remboursent, mais justement les toutes petites fourmis. Ce sont les dirigeants qui prennent des décisions d'une stupidité et d'un aveuglement effarants, mais ce ne sont pas eux qui paient les pots cassés. Dans ta boite, qui a pris les décisions ? sont-ce les mêmes qui prennent la direction de la sortie aujourd'hui ? Pour les Etats c'est la même chose : des "élites" décident, et les peuples subissent
L'exemple n'est pas comparable jusqu'au bout.
Car dans une entreprise, on est dans une dictature : le chef nous est imposé et impose ses décisions.
Dans le pays, c'est une démocratie, le peuple choisi ses dirigeants.
Dire que le peuple est innocent est simplement révélateur du système français : la France est une démocratie qui souhaite être dirigé par un roi (mais pas trop longtemps quand même).
Dés que le roi est élu, il est responsable de tout, même du mauvais temps.

Maintenant soyons réaliste, il y a 30 ans pensez vous qu'un politique qui aurai fait sa campagne sur la réduction de la dette aurait passé le premier tour?
Non, il aurait été réduit à néant! (d'ailleurs plus récemment c'est arrivé à certains qui en ont parlé)
On a beau critiquer les élites, mais nous sommes pareil, à chercher le candidat qui sera le plus gentil avec nous. (c'est la notion même de clientélisme)
Ce qui en politique se traduit par celui qui redistribuera plus, prélèvera moins, et augmentera le plus la dette publique.
Donc on a beau essayer de se dédouaner de toutes responsabilités (une autre mode française) mais au final quand on regarde jusqu'au bout, on est bien responsable!


Viviane a écrit:pour la taxation des propriétaires c'est déjà fait, c'est la taxe foncière. Que nos dirigeants songeraient à retoquer d'ailleurs, car elle ne serait plus "à jour", les propriétaires ayant ces dernières années améliorer leur confort.
C'est pas tout à fait cela, car la taxe foncière touche TOUT les propriétaires, ceux ayant un emprunt ou non.
C'est donc encore une nouvelle taxe.

Viviane a écrit:Quant à provoquer la panique pour que les gens se jettent sur leur épargne je n'y crois pas.
je n'ai pas parlé de panique, juste de leurre. La technique habituelle étant de sortir un sujet polémique, d'occuper les gens avec ce sujet, et de faire autre chose à côté. Les guerres type Mali sont d'ailleurs en partie réalisée pour cela.
C'est simplement honteux comme manière de faire (mais le pire est que généralement ça fonctionne)

Yoh a écrit:Et quand le bruit court sur la taxation des propriétaires qui ont remboursé leur prêt au motif, fallacieux, que les locataires paient un loyer, je doute que ce ne soit qu'un bruit.
Pour moi ce n'est clairement qu'un bruit! Par contre, je m'attend qu'à la fin de la rumeur on voyent que le gouvernement est pondu une nouvelle loi pas très amusante!
Ou alors à un discours du type "j'ai augmenté la CSG pour lutter contre l'économie afin d'épargner les propriétaires, remerciez moi qui suis votre maitre et dieu" (désolé je décrypte automatique les messages politiques! Very Happy 

Panthera Pardhus a écrit:Vous reprendrez bien un peu de krack boursier? (allez, quoi...vous ferez régime plus tard!)
Tout ça pour dire qu'il a parié sur le fait que la bourse baisse.
Donc de son point de vue, il faut convaincre de la baisse de la bourse afin que les gens vendent leurs actions et entraine une baisse de la bourse.
Et non je ne vois pas de complots partout, c'est juste une technique classique utilisé également par des multinationales pour secouer la concurrence ou gagner un max d'argent (suffit de voir la rumeur sur BNP ou SG l'été dernier pour voir qu'une rumeur est tout aussi dangereuse qu'un problème majeur)
D'ailleurs, si ce que dit le monsieur est vrai, ce sera le moment d'investir aux Etats Unis, vu que les prix risquent de chuter quelques jours ou semaine (comme fin aout et septembre 2008 en Europe)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par uno le Mer 16 Oct 2013 - 14:42

et tu veux acheter quoi comme action ? Car une action n'est qu'une estimation d'une valeur donnée au petit bonheur la chance. Exemple : une action facedubouc, d'un point de vu réel c'est quoi car un message internet, pour moi ça vaut rien.
avatar
uno

Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Mer 16 Oct 2013 - 16:34

uno, non au contraire, il existe des méthodes d'estimation d'une entreprise.
On peux par exemple regarder l'actif net par action.
Par exemple l'action bondu*elle vaut un peu moins de 20€, et son actifs net (c'est à dire la valeur de ses biens), est d'environ 15€. La différence se situant au niveau de la valeur de la marque, des perspectives d'avenir, ...
Certains utilisent plutôt un chiffrage issu d'une règle un peu complexe prenant en compte la valorisation, le chiffre d'affaires, les bénéfices, la dette, ...
C'est déjà plus compliqué, et je ne serai pas capable de l'expliquer clairement.
Typiquement Véol*ia est valorisé en dessous de son actif net en raison de ses difficultés financières actuelles (fortes dettes, marché en baisse, ...)

Pour Faceb*ook l'actif net est estimé à 5$ pour une action à 50$. L'entreprise est de souvenir déficitaire, mais elle est à la mode, donc plutôt spéculative.

En gros, il y a des façons d'estimer la valeur, mais après ce sont des humains qui investissent. Donc ils préfèrent le clinquant qui fait bien (FB) plutôt que le classique moins glamour (bonduel*le  ou véol*ia)

Pour l'achat, c'est un peu lointain encore (pas évident, car je ne connais pas trop les entreprises US). Pour le moment, je suis plus en train de voir le budget pour la taxe d'habitation du mois prochain... Laughing 

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Yoh le Mer 16 Oct 2013 - 19:17

Je ne me lancerais pas sur le sujet de la Bourse car il ne m'intéresse pas. Je voudrais juste donner mon avis sur un point: non, pour moi, nous ne sommes pas en démocratie simplement parce qu'on vote.
D'accord, c'est mieux que rien. Mais on vote tous les... 4 ou 5 ans selon le cas, sur un programme (ou contre un autre), et après, que les élus se débrouillent, on n'a plus rien à dire.

Quid de l'avis du peuple sur la guerre au Mali ? Quid sur nos autres engagements dans les autres pays ? Juste des exemples, bien sûr. Zut, ce n'était pas dans le programme. Et lorsqu'il y a un programme, il n'est pas tenu puisque, manque de chance, voilà dans quel état on a retrouvé notre beau pays. Donc on n'a plus les moyens ! Ils font tous ça !

De plus, la démocratie voudrait - à mon sens - que l'on puisse virer un dirigeant qui ne nous convient plus (à la majorité bien sûr) et/ou qui nous emmène droit dans le mur. Hélas, on ne le peut pas.
Donc nous regardons la crise s'aggraver, la bouche ouverte.

Le positif toutefois ? La débrouillardise, des forums comme celui-ci, un partage d'informations, un accroissement des trocs et autres échanges, bref une vraie responsabilisation, une reprise de notre pouvoir personnel et collectif. Ce n'est qu'un début, mais je le vois comme positif.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Mer 16 Oct 2013 - 23:52

Yoh a écrit:Mais on vote tous les... 4 ou 5 ans selon le cas, sur un programme (ou contre un autre), et après, que les élus se débrouillent, on n'a plus rien à dire.
Je suis d'accord et en désaccord en même temps.
D'un côté leur laisser plein pouvoir (si je compare à une royauté, c'est que j'ai cette sensation) pendant 5 ans, c'est long.
D'un autre côté, pour que l'action politique ai une conséquence concrète, il faut un peu de temps.
Donc un peu difficile de dire si c'est bien ou pas.
Quand à la solution pour voir si le peuple est d'accord, actuellement il n'y a que les référendums. Et c'est assez lourd à mettre en place.
Peut être faudrait il trouver un solution pour sonder rapidement le peuple sur un sujet important!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par Viviane le Jeu 17 Oct 2013 - 9:01

les gouvernants n'aiment pas demander son avis au peuple plus que ce qui est strictement nécessaire. Les referenda étant à leur libre discrétion, il n'est pas étonnant qu'ils n'y aient pas souvent recours


Dernière édition par Viviane le Jeu 17 Oct 2013 - 11:46, édité 1 fois

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et crise économique

Message par gunday le Jeu 17 Oct 2013 - 9:04

Juste pour votre information, et pour revenir à la crise américaine, un accord a été trouvé hier soir.
Permettant de laisser 3 mois supplémentaires pour les négociations du budget 2014.
Au final, un résultat plutôt prévisible.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum