Flexivore et sans complexe

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flexivore et sans complexe

Message par alain corrigible le Mar 4 Oct 2011 - 18:27

Rappel du premier message :

Salut,

Suite a mes apparitions sur le sujet "végétarisme et acceptabilité sociale", je me suis aperçu que j'y mettais systématiquement les pieds dans le plat (de tofu), (désolé magnierc, j'le ferais pu Embarassed )
différence de point de vue, de sensibilité, de vécu familial et personnel, bref, je ne suis pas végétarien.

Je suis flexivore
comme me l'a appris Françoise

Je mange de la viande tous les jours sauf le jeudi

Pourquoi ?
- Parce que notre régime alimentaire est bien assez carné comme cela, (problèmes de santé, cancer et autres morbidités)

- Parce que l'élevage de viande de boucherie est une réelle source de pollution pour la planète.

- Parce que tuer un animal de mes mains me poserait un réel problème de conscience et que déléguer cette tache à un autre,( professionnel en blouse blanche quoique largement maculée de rouge ) est aussi une forme de lâcheté intellectuelle.

Pourquoi le jeudi ?

- Parce que le mercredi c'est le jour des frites à la cantine, et que le vendredi c'est le jour du poisson pour les cathos, et que je suis pas spécialement catho.

Suis je le seul a suivre ce cheminement intellectuel qui me poussera un jour sans doute à devenir un "vrai " végétarien ?, mais que pour le moment , ben la viande c'est vrai que c'est bon.

Ni viandard , ni végé convaincu Mr Green , donc venez discuter décontracte, tout le monde est bienvenu mais sans dispute siouplait. Very Happy

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas


Re: Flexivore et sans complexe

Message par -Françoise- le Jeu 6 Oct 2011 - 11:48

Gaeline a écrit:Quel est la combinaison végétarienne gagnante (céréale complète + légumineuse) en Europe du Nord?
excellente question! J'aimerais beaucoup avoir la réponse.



Sinon, pour le seïtan: C'est fait à partir du gluten de blé.
Se pose donc la question de l'intolérance au gluten. Je sais, ça ne concerne pas tout le monde. Encore que beaucoup sont intolérants au gluten sans le soupçonner. ( Ne pas confondre intolérant et allergique, rien à voir)
Enfin, il semblerait que l'augmentation des cas d'intolérance au gluten soit due au taux de gluten de plus en plus élevé dans les céréales dites modernes. Et moins élevée donc dans les céréales comme le petit épautre. J'ai lu ça ici, je crois bien. Dans un fil sur l'intolérance au gluten. Ça donne tout de même à réfléchir sur le seïtan. non?

Je suppose que, qu'il s'agisse du tofu ou du seïtan, c'est la consommation excessive qui est problématique. En manger occasionnellement doit être inoffensif.

-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par joe.chip le Jeu 6 Oct 2011 - 12:50

-Françoise- a écrit:Je ne comprends pas ta réaction. Ici, ce n'est pas un post pour ou contre les végétariens, tu sais. J'ai l'impression qu'on va tous dans la même direction. On est tous d'accord.
-Françoise- a écrit:Je sais que malheureusement, les végétariens puristes sont habitués a subir de fréquentes agressions verbales et sarcasmes. Ceci explique sans doute que tu sois sur la défensive.
Je ne suis pas enervé et mes interventions se voulaient bienveillantes.
J'aurais mieux fait de m'abstenir car il semble que ce ne soit pas compris.
Je trouve très bien que vous ayez ouvert cette discussion pour expliquer cette notion de flex. good
Le débat se poursuivra sans moi.
(au passage: j'aime bien ce qu'écrit Cannelle, y compris quand ça part dans le délire) Wink
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par TSD le Jeu 6 Oct 2011 - 13:14

Pour répondre à Françoise concernant le seitan et le gluten :

Tout est nocif lorsque consommé de façon abusive, il ne sert à rien de diaboliser tel ou tel aliment... L'important est de diversifier au maximum son alimentation (avec des produits de qualité, complets, locaux autant que faire se peut et de saison...) que l'on soit végé ou pas. Et je suis convaincue que ce n'est pas sur la journée qu'il faut se réguler mais sur une semaine.

avatar
TSD

Age : 30
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par alain corrigible le Jeu 6 Oct 2011 - 16:52

Hé ben, ça vous inspire plus que 2031

Bon, vu que j'arrive pas à faire émerger un ensemble cohérent, je vais juste faire le point des choses que je crois vraies, mais qui sont parfois contradictoires.

- Le gout (ou le dégoût) pour la nourriture est culturel, (les bons pt'tis plats de cheux nous)

- inné (c'est pas bon les choux de Bruxelles, maman)

- ou acquis (le cochon c'est péché, tuer un animal, c'est mal)


- la bonne santé dépend de l' équilibre des apports nutritionnels, vitamines, lipides, glucides, fibres, encore est il (cet équilibre), différent pour chacun (ma belle soeur bouffe n'importe quoi, en n'importe quelle quantité, j'suis vert).

- les inuits nous prouvent par des millénaires d'exemple que les salades ne poussent pas sur les banquises.

- faire du sport régulièrement améliore la forme, le tonus et les niveaux sanguins
(pourquoi faire un régime quand on peut avoir un vélo ?).

- tuer un animal pour le manger ou payer pour acheter de la viande revient au même, (question de karma, ou de bonne conscience, mais si je paye un tueur de la mafia pour dégommer ma belle soeur, je suis quand même un assassin, non ?)

- les animaux n'existent pas que pour être mangés par nous.
(heureusement qu'il y a les arbres a saucissons et les buissons à mortadelle)


- manger ou non de la viande ne fait pas de vous quelqu'un de bon ou de méchant, ni quelqu'un de dynamique ou de mollasson.
(ou alors Hitler et Gandhi n'eussent pas fait la carrière à l'internationale que nous leur connaissons ).


- certains animaux sont "nobles", on ne les mange pas (à part les chevaux qui ont leur fraction bouchère à eux, va comprendre), ce sont le cygne, le dauphin voire le gorille.

d'autres sont "ignobles", les rats, les corbeaux, les cafards, on ne les mange qu'en cas de guerre particulièrement virulente.

d'autres encore sont "trop meugnooons", le chaton, le poney, le lapin angora nain, rien que de penser en faire un ragoût fait de vous un monstre, un psychopathe, et les enfants vous jettent des pierres dans la rue et c'est bien fait pour vous, na !

Quasi tous les autres sont bons à passer à la casserole ( miam).


- si on devait faire un stage d'une semaine dans un abattoir pour avoir le droit de manger de la viande, je suis prêt à parier que 9 citadins sur 10 deviendraient végétariens.

- un ami réunionnais m'a un jour proposé des abeilles grillées pour l'apero, (parait que c'est croquant, j'ai décliné poliment), les protéines peuvent aussi venir des insectes.
(rassurez vous, les industriels de la bouffe vous vendront ça sous une forme sympa et ludique, un peu comme le surimi, vous aimez les intestins de truites et les résidus de crabe ?)


- on est 7 milliards sur terre et les spécialistes pensent qu'on arrivera à environ 10 à 12 milliards de votre vivant.

- le sapiens possède 3 jeux de dents différents, il peut donc choisir son alimentation (ou s'adapter à n'importe quoi)

- les roumains qu'on voit animer les feux rouges avec leurs crincrins, genre rescapés du
ghetto, ont surtout été nourris d'épluchures de patates à la sciure de bois dans leur enfance.
(ce qui explique le bref éclat métallique dans leur bouche quand ils vous sourient).


Ajoutons le cri de la carotte, le coup de la B12, un raton laveur, un café, l'addition et entrons tous ces paramètres dans un ordi super intelligent que la pub dit que c'est le meilleur et...

J'attends la conclusion froide, logique, analytique... et ça donne

L'homme est une poubelle de table, mais il préfère quand c'est goutu, et il a parfois des aigreurs du côté de la mauvaise conscience.

Mince... ça va être difficilement défendable, cherchons encore un peu.
Apprêtons nous néanmoins à penser "flexible".







alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Jeu 6 Oct 2011 - 18:18

Sur le sujet des céréales, je suis tombée sur une source "sérieuse" qui dit comme moi. Ouf, j'ai pas dit trop de bêtises ! ^^ En fait, entre le régime omnivore et végé, c'est essentiellement la catégorie "healthy protein" qui varie. Mais les céréales ne sont pas censées bouger. Donc, c 'est pas une bonne raison de ne pas passer végétarien

Copyright © 2008. For more information about The Healthy Eating Pyramid, please see The Nutrition Source, Department of Nutrition, Harvard School of Public Health, www.thenutritionsource.org, and Eat, Drink, and Be Healthy, by Walter C. Willett, M.D., and Patrick J. Skerrett (2005), Free Press/Simon & Schuster Inc.
-Françoise- a écrit:
Gaeline a écrit:Quel est la combinaison végétarienne gagnante (céréale complète + légumineuse) en Europe du Nord?
excellente question! J'aimerais beaucoup avoir la réponse
Rien de plus simple, un tableau de synthèse est dispo sur wikipédia :

source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_amin%C3%A9_essentiel#Les_paires_alimentaires
On a de la chance parce qu'en Europe, on peut facilement trouver du riz, des lentilles et des haricots locaux. Ce qui permet de varier les plaisirs cheers

PS : alain corrigible > Tu me fais penser que j'ai déjà mangé des larves de vers à soie grillées... bien que c'était infâme, c'était même pas la pire de mes expériences culinaires

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Jeu 6 Oct 2011 - 18:58

comme le dit Monsieur Alain : pensons flexible ( dedouche)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par ludivine le Jeu 6 Oct 2011 - 19:35

bravo dempsey
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par -Françoise- le Jeu 6 Oct 2011 - 20:44

Alain, tu es irremplaçable!! Merci pour ta bonne humeur.

Magnierc, merci pour ce tableau, c'est très intéressant. Et merci également pour le tuyau des haricots noirs. (sur l'autre fil)

Tu n'as rien pour les pois cassés? Smile

Ah! et au fait, c'était quoi la pire de tes expériences culinaires?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Philomenne le Jeu 6 Oct 2011 - 21:05

Nicollas a écrit:Salut Philomenne, merci pour le lien Smile

You're welcome Wink

Nicollas a écrit:
Philomenne a écrit:
PS : Des éleveurs, même en industriel, qui "aiment" leurs animaux et en sont fiers, j'en connais. Des qui s'en fichent et les traitent mal, j'en connais aussi. En fait, je ne crois pas que ça ait de rapport.

Est-ce que ces gens là n'aiment pas leur bêtes comme on aime une voiture ? Genre performance technique (litre de lait, portée prolifique ...)

Pas forcément. Il y a des éleveurs qui s'attachent réellement à leurs animaux. (Jocelyne Porcher a écrit des choses très intéressantes sur la question). J'ai vu mon Zhomme (éleveur laitier intensif tout ce qu'il y a de plus classique) pleurer d'être obligé de faire piquer une vache. Et lui dire longuement au-revoir avant.
Après, bien sûr, ça dépend des gens. Et de la production. Les gros animaux, qui sont plus facilement identifiables et restent plus longtemps, suscitent plus d'attachement que les petits (une dinde, c'est moyennement convivial et 9000 dindes dans un bâtiment, ça suscite moyennement l'attachement). Mais très souvent, les éleveurs sont fiers de leur travail et de leurs animaux. Et pas seulement pour les performances. J'ai plusieurs fois été invitée à visiter des porcheries (ce qui est une marque d'estime parce que normalement, on ne doit pas entrer si on n'a rien à y faire, pour des raisons sanitaires). Je n'aime toujours pas l'élevage industriel mais j'ai été sensible à la fierté de l'éleveur et à son plaisir quand il parlait de ses animaux. C'était "son œuvre".

Nicollas a écrit:
Philomenne a écrit:PS 2 : En admettant que tout le monde devienne végétalien, ça me suggère quelques questions :
- Est-il vraiment souhaitable de transformer toutes les prairies (ou presque) en champs cultivés.
- Avec quoi fertiliserait-on les terres ?
- Quid des services rendus par l'animal ? Défrichage, débroussaillage, entretien des espaces, biodiversité...
ça n'est jamais évoqué et pourtant, c'est un vrai problème.

Je pense que beaucoup de prairies seraient transformées en forêt, vu qu'il faut moins de place pour produire un régime végan par rapport à l'actuel.

Ce qui induirait une perte de biodiversité. La prairie est un biotope particulier. Sa faune et sa flore le sont aussi. Et surtout, on perdrait les écotones, qui sont les zones de transition (exemple : une lisière de forêt est un écotone) et qui sont de loin les zones les plus riches en biodiversité.


Nicollas a écrit:Sans fertilisation animale, tu doubles cette superficie pour faire des engrais verts pour fertiliser (mais ça prend tout de même deux fois moins de place qu'un régime omnivore permaculturel (patures), mais 60% de plus de terres arables)

OK. Mais bon, il y a quand même exportation de biomasse par la récolte. Donc idéalement, pour "boucler la boucle", il faudrait remettre nos excréments dans les champs... pas facile à grande échelle. (possible à petite échelle, en revanche.)


Nicollas a écrit:dans un monde vegan, y a d'un côté les villes et les champs arables autour, et ensuite la nature "sauvage", et surement entre une grande barrière pour empêcher les animaux de festoyer dans les champs. Y a un chapitre consacré à ça dans "Meat, a begnin extravagance", et ça fait peur ...

Pas très tentant. Enfin, de mon point de vue.

PS au sujet du seitan : J'aime bien ça, mais je lui reproche deux choses : gaspillage de l'amidon et surtout, utilisation de beaucoup, beaucoup d'eau pour sa fabrication. Alors, pas trop souvent...
PS2 au sujet du gluten : j'ai lu (je ne sais plus où...) que le gluten était devenu plus allergisant au fur et à mesure qu'on avait raccourci la tige de la plante (normalement, un plant de blé ça mesure entre 1.50 et 2 mètres).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Gaeline le Jeu 6 Oct 2011 - 21:34

magnierc a écrit:
Rien de plus simple, un tableau de synthèse est dispo sur wikipédia :

source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_amin%C3%A9_essentiel#Les_paires_alimentaires
On a de la chance parce qu'en Europe, on peut facilement trouver du riz, des lentilles et des haricots locaux. Ce qui permet de varier les plaisirs cheers

Merci Magnierc pour l'info. Ayant peu de goût pour l'avoine, je vais rester sur mon blé noir, mais pour les pois ça va Laughing

Sinon j'ai lu les liens de Canna, et pour la grossesse, on tombe toujours sur le problème de la B12 Dans les 2 témoignages que j'ai consultés, elles en ont pris..

Bon, j'accouche dans 2 mois 1/2, donc peut-être qu'après l'accouchement je me lancerai dans une nouvelle étape plus poussée de flexitarisme! Mon objectif maintenant, ce serait de ne manger de la viande ou du poisson qu'une à deux fois par semaine environ.

En attendant, il faut que je convainque mon mari de cuisiner plus souvent des pois ou des lentilles (eh oui, ce n'est pas moi qui fais la cuisine à la maison Mr Green ). Comme ça la transition sera plus facile.

avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Philomenne le Jeu 6 Oct 2011 - 21:44

Le blé noir, ce n'est pas une céréale (c'est un polygonacé, même famille que l'oseille, la rhubarbe...). Est-ce que ça marche aussi dans l'association céréale-légumineuse ? En tout cas, ça ne contient pas de gluten.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par -Françoise- le Jeu 6 Oct 2011 - 21:48

Ah! le blé noir, c'est le sarrasin alors?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Philomenne le Jeu 6 Oct 2011 - 21:51

Oui, blé noir et sarrasin, c'est la même chose.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Gaeline le Jeu 6 Oct 2011 - 22:56

Philomenne a écrit:Le blé noir, ce n'est pas une céréale (c'est un polygonacé, même famille que l'oseille, la rhubarbe...). Est-ce que ça marche aussi dans l'association céréale-légumineuse ? En tout cas, ça ne contient pas de gluten.

Merci je ne savais pas! pour moi puisque ça s'appelle "blé" c'était un genre de blé...

Vu dans Wikipédia sur la notice "sarrasin" : "Riches en protéines, elles contiennent tous les acides aminés essentiels, en outre elles posséderaient de nombreuses propriétés pour l'alimentation.
C’est un grain hautement nutritif, de surcroît riche en fibres solubles et en composés antioxydants."

Je me souviens aussi que dans le livre "Une autre assiette", que j'avais lu l'hiver dernier, et dans lequel j'avais découvert le principe de l'association "céréale complète/légumineuse" comme base alimentaire, le blé noir était plutôt conseillé, mais je ne me souviens plus des détails.
http://www.amazon.fr/Une-autre-assiette-prot%C3%A8ge-plan%C3%A8te/dp/2702906982/ref=sr_1_8?s=books&ie=UTF8&qid=1317934193&sr=1-8
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par -Françoise- le Jeu 6 Oct 2011 - 22:59

Alors, c'est considéré comme une céréale ou comme une légumineuse?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Ven 7 Oct 2011 - 9:42

Gaeline a écrit:Merci Magnierc pour l'info. Ayant peu de goût pour l'avoine, je vais rester sur mon blé noir, mais pour les pois ça va
Tu n'es pas obligée de t'en tenir aux combinaisons existantes Wink Par exemple, ça m'arrive d'associer blé + haricots rouges, ou riz + pois ! A toi de voir ce que tu aimes Smile

Vu dans Wikipédia sur la notice "sarrasin" : "Riches en protéines, elles contiennent tous les acides aminés essentiels, en outre elles posséderaient de nombreuses propriétés pour l'alimentation.
C’est un grain hautement nutritif, de surcroît riche en fibres solubles et en composés antioxydants."
Si il contient tous les acides aminés, ça voudrait dire qu'il se suffit à lui-même et qu'il n'a pas besoin d'être combiné (bonne nouvelle !). Mais j'en doute car dans l'article wikipédia, le sarrasin est classé dans les "type de graine limitante en lysine et suffisante en méthionine (L-M+)" c'est à dire la même catégorie que les céréales.
source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_amin%C3%A9_essentiel#Les_paires_alimentaires
A ma connaissance, la seule option qui se suffit à elle-même, c'est le quinoa (qui est un produit lointain mais qui peut pousser un peu partout).

Ah! et au fait, c'était quoi la pire de tes expériences culinaires?
Je pense à un certain festin sur une petite île du pacifique où on nous a servi des poulpes fraichement découpés, dont les tentacules bougeaient encore et s'accrochaient façon ventouse à ton palais au moment de la dégustation. Mouhahaha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Ven 7 Oct 2011 - 9:47

PS : Et je me demande où on classe les pommes de terre... scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Ven 7 Oct 2011 - 10:19

le quinoa équilibré en acides aminés, et cultivable partout : voilà t-y pas une bonne plante ? à quand le quinoa, dans nos chéres cantines scolaires ? plutot que ces frites, poissons panés...

le quinoa : mon aliment favori, vite cuit, vite préparé, vite digéré...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Invité le Ven 7 Oct 2011 - 13:30

-Françoise- a écrit:Tu n'as rien pour les pois cassés? Smile
PPS : Non... Mais j'ai une astuce pour les lentilles Quand je suis pressée, j'utilise des lentilles corail qui cuisent vite (environ 5 à 10 minutes seulement). C'est top pratique, je peux faire cuire du riz et des lentilles corail ensemble, et hop ça fait une combinaison sans prise de tête

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par alain corrigible le Ven 7 Oct 2011 - 14:47

Dempsey a écrit:le quinoa équilibré en acides aminés, et cultivable partout : voilà t-y pas une bonne plante ? à quand le quinoa, dans nos chéres cantines scolaires ? plutot que ces frites, poissons panés...

le quinoa : mon aliment favori, vite cuit, vite préparé, vite digéré...

Je fais confiance au sage de la forêt, je vais découvrir de ce pas cet aliment digne d'intérêt. (ainsi que les lentilles corail)

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Nicollas le Ven 7 Oct 2011 - 17:10

magnierc a écrit:
A ma connaissance, la seule option qui se suffit à elle-même, c'est le quinoa (qui est un produit lointain mais qui peut pousser un peu partout).

A ma connaissance toutes les expériences à échelle personnelle dont j'ai connaissance ont lamentablement échouées, mais je crois que certaines personnes en commercialisent dans le sud ouest

Nicollas

Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/01/2007

http://madeinearth.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Cerise le Ven 7 Oct 2011 - 21:44

je n'en ai encore jamais vu en magasin bio mais il y a une petite filière de quinoa bio en Anjou
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Ayn le Lun 29 Oct 2012 - 19:23

J'avais pas encore répondu à cette petite étude sur les habitudes alimentaires, alors voila ma façon de "gérer" la viande :

- Petite j'ai eu une phase de réel dégoût pour la viande, quand j'ai appris que ça venait d'un animal qu'on tuait. En plus mes parents sont des amateurs de viande à peine cuite voire crue (steack tartare de viande chevaline, beurk !). J'aurais sérieusement aimé être végétarienne à cette époque mais j'étais mineure et je n'avais pas des parents extrêmement ouverts d'esprit. On m'a tellement forcé à finir mon assiette quej'ai fini par réussir à faire abstraction de la pensée pour l'animal tué pour réussir à en avaler le contenu, et j'ai finalement atteint l'âge adulte en devenant omnivore.

- J'ai ensuite découvert le plaisir de la viande grillée ou en ragoût, dont j'apprécie nettement plus le goût que celui de l'entrecôte saignante. Un plat de légumes à la vapeur est archi-fade pour mes papilles, mais une poélée de légumes revenus avec un peu d'huile et quelques lardons, je me régale. Un bon boeuf bourgignon, des grillades au feu de bois, un confit de canard, tout ça me donne l'eau à la bouche.

- Les protéines végétales, c'est bien, mais c'est contraignant pour atteindre son quota : manger des lentilles ou des haricots secs tous les jours, je pourrais pas, je m'en lasse vite, c'est long à cuire, ça fait pêter... J'ai déjà mangé de délicieux plats végétariens chez les autres, et je cuisine végétarien le soir, mais je ne suis pas prête à accepter la contrainte d'un changement radical de façon de préparer mes repas, surtout à cause du fait d'avoir à réfléchir à l'équilibre alimentaire pour ne pas subir de carences ni en imposer à mes enfants. J'ai déjà assez de la contrainte de préparer des repas sans produits laitiers ! (oui, je sais, paresse quand tu nous tiens !)

- je suis d'accord avec le fait de limiter ma consommation de viande pour des raisons écologiques, et j'y suis déjà passée progressivement. Avant nous mangions de la viande le soir en plus du midi, ou de la charcuterie, par habitude familiale, maintenant nous n'en mangeons plus que le midi.

- 4 midis dans la semaine, nous mangeons à la cantine, donc ça serait compliqué de manger végétarien (ça supposerait un panier repas par personne). La viande que nous y mangeons est loin d'être la meilleure, mais là encore c'est la solution de facilité, gain de temps et d'énergie. Le mercredi nous mangeons du poisson car c'est le jour du marché. Le week-end, j'achète ma viande à la boucherie, une viande de qualité, produite en France, dont le goût n'a rien à voir avec celle des discounts alimentaires. Je prends plaisir à préparer des plats traditionnels ou exotiques plus complexes, à passer parfois 2h derrière les fourneaux le dimanche, c'est le seul jour où je passe autant de temps à cuisiner.

- Le soir, c'est sans viande : des salades composées, des potages, des poëlées de légumes aux épices, des poëlées de légumes en mélange avec du riz ou des pâtes, et parfois des oeufs. J'ai du changer mes habitudes de cuisine pour ça, cr au départ la suppression de la viande le soir fait qu'on avait des repas trop légers, encore faim... mais c'est venu en même temps que la période où j'ai du supprimer le lait de vache pour l'allergie de ma fille, tout en cuisinant équilibré pour qu'elle n'ait pas de carences et j'ai pris le pli depuis.

- Je me rends compte qu'il est parfaitement possible de se régaler avec un plat sans viande, mais pour l'instant je ne sais le faire que pour le soir, car ce sont généralement des plats qui tiennent moins longtemps au ventre, car je ne remplace pas les protéines animales par des protéines végétales, donc ce sont des plats pauvres en protéines. Je ne sais pas encore cuisiner des plats végétariens qui puissent convenir pour le midi et apporter un quota suffisant de protéines.

- A l'heure actuelle, je ne sais pas si j'aurai un jour le courage, la patience, la volonté, la conviction profonde de devenir végétarienne. En tout cas je ne pourrai pas le faire sans que ce soit une décision familiale, car il est hors de question que je cuisine de la viande pour les autres et que je me prive à table et que je prépare deux menus distincts. Quand j'ai du cuisiner sans lait pour ma plus jeune, tout le monde est passé au régime sans lait car je ne me voyais pas faire deux menus, c'est trop de boulot. Donc ce sera toute la famille ou personne. Mais je peux encore évoluer, la vie est longue et pleine de surprises.

Donc... je ne sais pas si je dois me définir comme omnivore ou comme flexivore, vu que j'ai rien contre le végétarisme et que j'ai déjà diminué ma consommation de viande, mais sans non plus être prête à passer le pas.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Canna le Sam 17 Nov 2012 - 1:13

Ayn, je ne crois pas qu'il soit nécessaire de se mettre une étiquette et chacun évolue à son rythme. Or, il est vrai que lorsque l'on ne mange pas de chair et autres substances d'origine animale, il nous faut toujours le préciser puisque ce n'est pas la norme.
Je dirais qu'avoir une alimentation la plus végétale possible est l'essentiel et cela n'a que des conséquences positives pour les humains, les autres animaux et la planète.
Ayn a écrit:
- Les protéines végétales, c'est bien, mais c'est contraignant pour atteindre son quota : manger des lentilles ou des haricots secs tous les jours, je pourrais pas, je m'en lasse vite, c'est long à cuire, ça fait pêter... J'ai déjà mangé de délicieux plats végétariens chez les autres, et je cuisine végétarien le soir, mais je ne suis pas prête à accepter la contrainte d'un changement radical de façon de préparer mes repas, surtout à cause du fait d'avoir à réfléchir à l'équilibre alimentaire pour ne pas subir de carences ni en imposer à mes enfants. J'ai déjà assez de la contrainte de préparer des repas sans produits laitiers ! (oui, je sais, paresse quand tu nous tiens !)
Je n'utilise jamais le terme "protéines végétales" car oui, il y a des protéines dont les sources peuvent être végétales ou animales. La nuance est importante et si l'on me dit :"le repas c'est des protéines végétales", je ne sais pas pour vous mais moi, je ne vois pas de quoi il s'agit et cela ne me donne pas vraiment faim... Shocked
Bon, ce paragraphe ne donne pas très envie de goûter aux plats végétariens ou de cuisiner végétarien. Alors, j'ajouterais qu'il y a différentes façon de cuisiner les légumineuses, qu'il n'est pas obligé d'en consommer à chaque repas et qu'il faut les faire tremper et bien les mâcher.
Concernant l'équilibre alimentaire, je crois que tout le monde devrait s'en soucier un minimum (une alimentation carnée n'implique pas automatiquement qu'il n'y aura pas de carence ou autre) et il me semble que la/les contrainte/s des personnes qui consomment des produits d'origine animale reposent essentiellement sur le fait qu'elles doivent changer leurs habitudes culinaires. En effet, en ce qui me concerne, j'ai une alimentation strictement végétale depuis juin 2011 mais auparavant, je cuisinais déjà parfois sans substance animale et sans utiliser des substituts : je faisais sans (en fait, je trouvais cela plus simple).
Chaque chose prend son temps. Wink

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par gunday le Sam 17 Nov 2012 - 10:01

Canna a écrit:Je n'utilise jamais le terme "protéines végétales" car oui, il y a des protéines dont les sources peuvent être végétales ou animales. La nuance est importante et si l'on me dit :"le repas c'est des protéines végétales", je ne sais pas pour vous mais moi, je ne vois pas de quoi il s'agit et cela ne me donne pas vraiment faim... Shocked
Et si on vous parle de protéines animales, cela vous fait davantage saliver?
Moi non plus, pourtant c'est une définition simple et précise de l'origine des protéines.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Canna le Sam 17 Nov 2012 - 15:37

Je n'ai pas beaucoup de temps, je suis désolée Embarassed et Gunday, tu peux me tutoyer, j'ai utilisé le "vous" pour : vous tous.

Ces expressions avec "animales" ou "végétales" ne sont pas des définitions (en voilà une => http://www.cnrtl.fr/definition/prot%C3%A9ine)) et n'ont rien de précis. Au contraire, elles induisent des doutes et des raccourcis faciles.
J'ajouterais qu'il y a beaucoup de choses véhiculées au sujet des protéines (quelles que soient leur source) dans un sens et son contraire.

Alors au final, si on me dit :"Pour le repas, c'est des protéines.", je ne sais toujours pas ce qu'il y aura dans mon assiette. Et, je m'arrête là car le sujet n'est pas "les protéines". Wink

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par Ayn le Sam 17 Nov 2012 - 20:35

C'est sûr, c'est restrictif et pas appétissant !

Disons que dans mon cas j'ai bien plus facile à jongler avec les autres éléments de l'équilibre alimentaire (plusieurs sortes de légumes, un apport en féculents, des choses cuites et des choses crues...), qu'avec les apports protéiques, tellement habituée à ce que cet apport se fasse via la viande ou le poisson ou les oeufs. Et effectivement, c'est ce changement d'habitude qui est contraignant car j'imagine qu'une fois qu'on a passé le pas et pris le pli, ça va tout seul.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Flexivore et sans complexe

Message par gunday le Sam 17 Nov 2012 - 23:06

Canna a écrit:Au contraire, elles induisent des doutes et des raccourcis faciles.
Ben c'est effectivement un raccourci, car il faudrait rajouter "d'origine" après protéine pour être précis, mais là aussi je sort du sujet!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum