La galalithe ou pierre de lait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La galalithe ou pierre de lait

Message par Panthera Pardhus le Dim 13 Nov 2011 - 16:18

Ben oui, la marotte des idées bizarroïdes m'ayant repris aux approches des fêtes de fin d'année, je me suis mise en tête cette fois, de faire de la pierre de lait ((définition ici)

Cet ancêtre du plastique m'a l'air bien sympa pour bricoler rapido des ptits cadeaux. D'où un très très rapide crash-test hier soir pour voir ce que ça pourrait donner.

Soit un fond de lait cru mis à réchauffer doucement avec quelques gouttes de vinaigre. Le petit lait est remonté sans histoire, et j'ai mis le caillé à égoutter toute la nuit.

C'est aujourd'hui que ça se gâte: j'aurais dû laisser sécher gentiment ce caillé sans y toucher ou bien y adjoindre de suite la veille du borax (j'en n'avais pas...), ou une HE anti-bactérienne (j'en avais...).
Sauf que j'ai voulu l'ajouter ce matin à la pâte obtenue, résultat zéro, tout s'est effrité

Pas grave, je recommence la semaine prochaine (même pas peur, j'vous dis et avec un peu de bol, je finirai par épouser le fromager qui me vend le lait )
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La galalithe ou pierre de lait

Message par Cannelle le Dim 13 Nov 2011 - 16:49

(plus rapide que de séduire un fromager : adopter une vache, non?)

J'ai eu le même problème. Et quand j'ai essayé de tout bien presser et mettre sécher, ça s'est effrité après séchage. Une autre fois, ça a moisi...

Alors je continue à observer tes expériences avec beaucoup d'attention!!!

Juste une question : tu ne prends pas du lait écrémé, alors? il me semblait que c'était obligatoire ?
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La galalithe ou pierre de lait

Message par Panthera Pardhus le Dim 13 Nov 2011 - 17:25

Là, non, le lait n'était pas écrémé (lait cru vendu en direct par la coopérative fromagère). Il m'en restait juste un fond équivalent à 30 cl. Donc j'ai essayé avec ce que j'avais sous la main hier. Mais effectivement, la "recette" que j'ai vu ici préconise l'utilisation de lait écrémé.
Le moisi, je pense qu'on peut y remédier avec un anti-bactérien.
(par contre, pour la vache, je viens de regarder, j'ai pas la place dans la cour...)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La galalithe ou pierre de lait

Message par Cannelle le Dim 13 Nov 2011 - 18:16

Mais si, t'as la place. Suffit de prendre une mini-vache !

Ou tenter la galalithe au lait de chèvre, une 'tite chèvre, ça tient pas de place...

Very Happy
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La galalithe ou pierre de lait

Message par Panthera Pardhus le Dim 13 Nov 2011 - 20:44

Alors dans ces conditions, je veux tout: la mini-vache, la chèvre, le crémier en string de luxe et le corps enduit de N***lla (spamafotamoi, c'est Emma qu'a commencé dans un autre sujet...) et l'argent de la vente des bijoux en galalithe...je sais...
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum