mort de l'euro

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mort de l'euro

Message par evie57 le Mar 29 Nov 2011 - 10:45

Je viens d'avoir ma mère au téléphone.Super angoissée ! M'annonçant la fin de l'euro pour bientôt et la dévaluation et tout ce qui va avec. Cela fait un moment que je n'ai plus vu les informations, ni vraiment suivi par rapport à l'actualité. A part, les émissions de Daniel Mermet "là-bas si j'y suis" sur France inter. Que penser des informations actuelles ? On annonce la mort de l'euro.
Je me fais pas vraiment de souci. De toutes façons, il y a que les riches qui ont interêt à prendre soin de leur pépettes. Les pauvres, avant rien, après toujours rien !
Bon, on a un grand jardin, des arbres fruitiers ... Il nous manque une vache, pour les produits laitiers (à moins qu'on devienne végétalien ...) et surtout un grand terrain pour y faire pousser des céréales.
Voilà, j'aimerai avoir votre avis qui est certainement plus éclairé que le mien, perdu dans ma petite province.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Mar 29 Nov 2011 - 13:14

Je ne suis pas sure que mon avis soit plus éclairé que le tien. J'écoute souvent les infos sur France Culture... l'autre jour, j'ai entendu (je ne sais plus qui) : une chance sur deux. On peut aussi se dire que très probablement, personne n'en est vraiment sûr mais il est certain que ça fait partie des possibilités. Si ça arrivait, ça voudrait dire certainement beaucoup d'instabilité, crise économique grave... Cela dit, la crise économique, on fonce dedans à toute vitesse, euro ou pas.
Je ne partage pas trop ton optimise, malheureusement. Dans ce genre de cas, ce sont toujours les pauvres qui dérouillent le plus. Les riches, eux, ont fait leur pelote depuis longtemps, sois-en sure. Ils se sont déjà mis à l'abri et quoi qu'ils perdent, il leur restera toujours assez pour ne pas avoir à se faire de souci.
Qu'adviendra-t-il aux pauvres qui vivent dans les villes en cas de pénurie alimentaire grave et durable ? Tout ça n'est pas très gai...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Mar 29 Nov 2011 - 22:48

Je n'ai pas écouté l'émission, mais il y a quand même une tendance actuelle à essayer de faire peur avec cette possible sortie de l'euro. Pour mieux nous faire avaler les restrictions à venir? Genre: "mais ma pôv dame, si on sort de l'euro, ça sera encore pire!!
Quoiqu'il en soit, ça ne sera pas facile, euro, francs ou coquillages et le mur on va le prendre.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Mar 29 Nov 2011 - 22:59

Oui, il est possible aussi qu'on manie le discours de la peur pour nous faire avaler des couleuvres sans trop de difficulté. Cela dit, ça ne m'empêche pas de penser aussi que le mur est devant notre nez et que personne ne veut freiner.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par yano37 le Mar 29 Nov 2011 - 23:02

Bonsoir,

Je pense de la zone euro va s'effondrer dans peu de temps, et le Dollar également...

Les gouvernements qui tombent passent aux mains des anciens de Goldman Sach (Italie, Grèce...), la BCE, le fond de stabilité européen aussi...Aux USA, les anciens de GS sont aux postes clef dans les ministères depuis des décennies...

Les grandes banques d'affaire sont aux manettes et ne se cachent même plus...

Les gouvernements d'europe (dont la France) vont vouloir imposer les mêmes horreurs qu'en Grèce à leur peuple car les marchés l'exigent...

Certains économistes parlent d'une récession d'au moins 10 ans...Avec les conflits civils que cela va provoquer.

L'avenir est si compromis que nous nous retrouvons dans un état de fait déjà vu dans l'histoire, dans ces conditions, la machine économique est habituellement relancée par une guerre de grande ampleur...

Ceux qui ont un lopin de terre avec un potager dans le jardin s'en sortiront le mieux ; les citadins souffriront le plus...
avatar
yano37

Age : 51
Localisation : Descartes (Indre et Loire)
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par evie57 le Mer 30 Nov 2011 - 9:32

Merci pour vos réponses, je pense de plus en plus que vous avez raison. La question est, comment en sommes nous arrivés là, sans réagir (moi y compris) ?
En tous les cas, si c'est vraiment ce qui nous attend on a intérêt, à se préparer.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par yano37 le Mer 30 Nov 2011 - 9:46

Si tu souhaites + d'infos, je te conseille le site: http://lesmoutonsenrages.fr/

Ils ont aussi un forum où l'on peut s'inscrire..

Bonne lecture !
avatar
yano37

Age : 51
Localisation : Descartes (Indre et Loire)
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Mer 30 Nov 2011 - 9:48

evie57 a écrit:Merci pour vos réponses, je pense de plus en plus que vous avez raison. La question est, comment en sommes nous arrivés là, sans réagir (moi y compris) ?

Point de sentiment de culpabilité, tout ça a commencé bien avant notre naissance ou alors à un moment où nous étions trop jeunes pour comprendre. Et puis là, réagir, comme il s'agit d'un système global, ça veut dire... faire la révolution. Parce que même par les élections, c'est compliqué, étant donné que peu de partis proposent une alternative au libéralisme et/ou au productivisme. Et c'est aussi le système qui est au pouvoir (hors des problématiques droite-gauche), c'est-à-dire qui tient les manettes de l'économie, de la politique internationale, des médias... La seule chose qu'on peut vraiment faire, dérisoire il est vrai, nous la faisons déjà ici : tourner le dos à la surconsommation, ne pas encourager le dogme de la sacro-sainte croissance économique, etc.

evie57 a écrit:En tous les cas, si c'est vraiment ce qui nous attend on a intérêt, à se préparer.

Oui, c'est aussi mon avis, chute de l'euro ou pas d'ailleurs.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Faites-vous des provisions ?

Message par Invité le Mer 30 Nov 2011 - 10:03

Avec une bande de pessimistes :lol2: comme vous, le prochain sujet sera : rations de survie, provisions , stock de sucre...etc. En ces temps difficiles qui s'annoncent, le plus important est de garder le "moral", se serrer la ceinture est une chose mais quand le mental ne suit pas ( discours catastrophique, fin d'une ére, etc...)
Quand tu dis Yano37, que ceux qui sont à la campagne s'en sortiront le mieu ? je crois que tout le monde souffrira, je suis à la campagne et sans les commodités du monde actuel, mon mode de vie va faire un bond en arriére de 100 ans : rien qu'une coupure d'éléctricité de quelques jours ( et çà arrive en cambrousse..) et je suis perturbé pour bq de choses...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par yano37 le Mer 30 Nov 2011 - 10:22

Les besoins primaires seront plus accessibles en campagne qu'en ville...

Je parle survivance, pas confort. Et bien sûr que tout le monde va en souffrir, je suis d'accord.

Mon but n'est pas de faire peur, c'est juste mon constat de la situation, après, il y a ceux qui croient à la propagande du gouvernement : Notre président du pouvoir d'achat, Mme Lagarde qui nous assurait en 2009 que la France ne souffrirait pas de la crise...blablabla...

Et il y a ceux qui disent : Mais non, ça va s'arranger...(dans mon entourage, par exemple). Je laisse dire, chacun pense comme il veut, mais certains vont tomber de haut...

PS: Les adeptes de la SV seront bien mieux armés pour la vie au jour le jour, que les consuméristes, c'est un fait !
avatar
yano37

Age : 51
Localisation : Descartes (Indre et Loire)
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Mer 30 Nov 2011 - 10:35

L'invité des matins sur France culture aujourd'hui était Paul Jorion. Il apporte une réponse (une réponse possible) à ta question. Réécoutable ici.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Invité le Mer 30 Nov 2011 - 10:35

yano37 a écrit:Je parle survivance, pas confort. Et bien sûr que tout le monde va en souffrir, je suis d'accord.

Mon but n'est pas de faire peur, :

mais tout le monde a peur ou un sentiment d'insécurité ou un malaise : on navigue a vu . Ce que nous n'intégrons pas encore, c'est la rapidité des événements, la rapidité des vagues de changement successives : nous ne pouvons plus surfer sur la vague.
Si depuis une trentaine d'années, je me suis "réfugié" à la campagne, c'est que ce monde ne me convenait pas; j'avais le choix et la possibilité : actuellement nous subissons un raz de marée, sans que personne s'insurge ( je suis surpris du peu d'ampleur des mouvements de contestations ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par reveuse le Mer 30 Nov 2011 - 10:45

j'ai l'impression que tout le monde se dit "ça va s'arranger" que les caisses de l'état ont le devoir de veiller à nos besoins, que beaucoup avancent avec des oeillères, ne se rendent pas compte qu'il est temps de remettre en question notre style de vie. Il est clair qu'il y a un sentiment de malaise,d'insécurité et un sentiment que c'est toujours les plus faibles qu'on écrase et que beaucoup deviennent fatalistes, sans énergie ni ressort pour se rebeller
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Mer 30 Nov 2011 - 14:34

Ce soir, toujours sur France Cu*, l'émission "Du grain à moudre" aborde le sujet entre 18h15 et 19h.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par evie57 le Mer 30 Nov 2011 - 16:58

Je vais l'écouter, on verra bien.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par alain corrigible le Mer 30 Nov 2011 - 23:13

evie57 a écrit:On annonce la mort de l'euro.
Je me fais pas vraiment de souci. De toutes façons, il y a que les riches qui ont interêt à prendre soin de leur pépettes. Les pauvres, avant rien, après toujours rien !
Si vous voulez mon avis éclairé de magasinier à chaussures de sécurité, il est plus facile d'être pauvre dans un pays riche que pauvre dans un pays pauvre.

Si vous ne me croyez pas, interwievez le roumain qui joue du violon au feu rouge près de chez vous.


Dempsey a écrit:Avec une bande de pessimistes comme vous, le prochain sujet sera : rations de survie, provisions , stock de sucre...etc. En ces temps difficiles qui s'annoncent, le plus important est de garder le "moral", se serrer la ceinture est une chose mais quand le mental ne suit pas ( discours catastrophique, fin d'une ére, etc...)
Quand tu dis Yano37, que ceux qui sont à la campagne s'en sortiront le mieu ? je crois que tout le monde souffrira, je suis à la campagne et sans les commodités du monde actuel, mon mode de vie va faire un bond en arriére de 100 ans : rien qu'une coupure d'éléctricité de quelques jours ( et çà arrive en cambrousse..) et je suis perturbé pour bq de choses...
Dites, on est en récession, pas en guerre, peut être un peu tôt pour stocker des conserves et des flingues non ?

on fait déjà tout ce qu'on peut pour se rendre résilient à ce genre de péripéties en étant simplicitaires.

Par contre, si vous voulez mon avis de spécialiste en hautes finances, je dirais que l'euro, (à défaut d'autre chose) nous protège de tout un tas de trucs désagréables (inflation galopante, guerre, dévaluation du nouveau, nouveau, nouveau franc), scratch c'est déjà pas si mal,

laissons les faire leur tambouille pognonesque, çà m'inciterai plutôt à continuer mes réformes personnelles de mon mode de vie. (vive le potager cheers , vive les économies énergétiques cheers et vive le vélo cheers )

Ce que je trouve drôle par contre c'est qu'aux infos, ce sont les mêmes économistes qui, hilares et enthousiastes, il y a 3 ou 4 ans (même après la crise des subprimes), nous prévoyaient, plus values boursières, reprise économique et génitoires en or pour tout le monde,

nous expliquent doctement que la crise actuelle était inévitable. Suspect (je serais un petit épargnant jouant en bourse, je serais fumasse).

Mon avis du jour, si vous le pouvez, investissez dans un terrain inconstructible et aménagez le en jardin familiaux (faut surtout un point d'eau), vous ferez des heureux, il y a généralement 2 ans d'attente pour chaque parcelle.

Au pire, vos locataires vous paieront en patates. Cool



alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Cannelle le Jeu 1 Déc 2011 - 12:13

Bah moi qui ai déjà le moral à zéro en ce moment, vous allez m'achever!

yano37 a écrit:Les besoins primaires seront plus accessibles en campagne qu'en ville...

Ce n'est pas parce qu'on est à la campagne qu'on est mieux préparé. C'est plus une question de style de vie. Quand je vois la maison neuve (et moche) qui s'est installée près de chez moi cet été (grrr), avec chaudière à granulés (donc pas d'électricité, pas de chauffage), plaques de cuisson à induction, four électrique et micro-onde, chauffe eau électrique... j'hallucine, sachant qu'ici, un gros coup de vent et on se retrouve sans électricité. (une grosse tempête, et c'est 3 jours sans courant). S'il n'y a plus d'électricité, ils n'auront plus qu'à faire un feu avec leur terrasse en bois exotique. Et s'il y a des pénuries d'approvisionnement, ils pourront brouter leur pelouse et grignoter leurs "arbustes ornementaux" : avec 3000 m2 de terrain, ils ont pas voulu mettre de poulailler (ça sent mauvais parait il) et de potager (c'est fatiguant).

De toute façon, si la cata économique est proche (J Attali a en effet "prédit" à 50% de chance la fin de l'euro avant Noel !?) il est trop tard pour préparer quoique ce soit.
Mais je pense en effet que les simplicitaires sont plus débrouillards et sauront mieux s'adapter à une récession forte.
(Ceci dit, quand on est comme moi locataire avec des revenus qui n'autorisent pas le moindre écart, en cas de difficulté, campagne ou pas on est dans le trou!)

J'vous avais bien dit que vous alliez m'achever.
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par evie57 le Jeu 1 Déc 2011 - 13:21

Tiens, j'ai la même maison, juste à côté de chez moi. La voisine ne supporte pas le cocorico de mes coqs, ni l'odeur du fumier de cheval qu'on récupère chez le voisin pour le compost. Par contre, je ne me plains pas de l'odeur de chlore de sa piscine et du boucan qui va avec ...sans compter, son regard condescendant à chaque fois qu'elle passe dans sa voiture. J'imagine qu'elle doit nous prendre pour des arriérés ou des fous. Mais qui survivra, verra ! Cannelle, je suis désolée de t'avoir miné le moral avec ce sujet. Mais même dans un trou, tu peux toujours planter un arbre qui te rapportera quelques fruits... Mr Green
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par silvin le Ven 2 Déc 2011 - 12:36

Peut-être un début de réponse de la part du gouvernement :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Ltq9db3Lzr8

silvin

Age : 51
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Ven 2 Déc 2011 - 12:53

Mouais. Une superposition d'images (et on sait qu'en la matière, on peut vraiment faire dire tout et n'importe quoi à des images), pas d'analyse, pas de commentaire, pas de prise de recul et un texte de loi... qui ne prouve rien. Que l'Etat ait la possibilité de faire intervenir l'armée en cas de troubles majeurs, on le sait (d'ailleurs la LOPPSI 2 permet même de créer des "milices" composées de citoyens, si je ne m'abuse). Est-ce que ça a un rapport avec notre sujet ? Ben on sait pas. Peut-être. Ou peut-être pas. Et puis... zut ! Je déteste cette utilisation de l'image pour faire peur. C'est avoir recours aux même instruments de manipulation que ceux que l'on critique. Elevons-nous au-dessus de ça. Des faits, de l'analyse, de la distance, sur les sujets sensibles. Sinon c'est la porte ouverte à tous les départs en vrilles.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Ven 2 Déc 2011 - 14:11

Les trois premiers sont le texte de la loi, rien de neuf.
Le 4ème et le 5ème ne fonctionnent pas.
Les deux derniers sont des documents à télécharger, ce que je n'ai pas l'intention de faire...

Mais surtout, ça prouve quoi ? En quoi est-ce que ça a un rapport avec la mort supposée prochaine de l'euro ?

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous attendiez à quoi avec cette monnaie de singe ?

Message par Alphalaya le Sam 3 Déc 2011 - 23:10

La perte de pouvoir d'achat a été très grande dès la mise en place de l'euro.
L'euro (que les financiers américains appellent, faut-il le rappeler, "euro-dollar"), est une aide très pratique dans la guerre économique que les USA nous livrent.
Au lieu d'avoir à spéculer contre les différentes monnaies de chaque pays, ils n'avaient plus qu'une seule monnaie à prendre pour cible pour faire plonger l'économie de toute l'europe.
Et un nombre réduit d'interlocuteurs avec les institutions européennes.
Alors, la mort de l'euro, pourquoi pas ? ce ne sera de toute façon pas pire si l'on reprend nos bons vieux francs..et sans doute peut être mieux. Wink
Amusant de voir ressurgir également le fantasme du bon vieux lopin de terre de ceux qui sont "plus malin qu'les autres ma bonne dame."

Alphalaya

Date d'inscription : 12/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Sam 3 Déc 2011 - 23:15

Reste à savoir, d'ailleurs, si on retrouverait vraiment les francs... pas obligé ! Et si oui, à quelle valeur ?
Mais je suis d'accord avec toi au sujet de la perte du pouvoir d'achat après le passage à l'euro, hélas. Une calamité.
Finalement, cette monnaie était supposée nous rendre plus forts, le moins qu'elle puisse dire, c'est que l'objectif n'est pas atteint.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Alphalaya le Sam 3 Déc 2011 - 23:24

Oui, c'est ce qu'on nous a littéralement martelé au moment du référendum pour le traité de Maastricht..on nous a menti sciemment en nous disant que c'était la seule manière de prospérer.
C'était du lavage de cerveau une propagande éhontée.
Aujourd'hui, les médias font la même chose : on nous martèle que les états sont à court d'argent pour rendre notre consentement plus facile envers les mesures de rigueur.
Alors que pour renflouer les banques à coups de milliards, de l'argent il y en a toujours.
Cherchez l'erreur.
Les médias sont les portes paroles des intérêts de la bourgeoisie (banques, industriels, groupes financiers qui possèdent les chaines télés et les journaux).
Je ne lis plus les journaux et ne regarde plus le journal télévisé depuis longtemps car ils veulent nous faire peur, et les gens qui ont peur sont plus dociles, c'est bien connu.
C'est une forme de guerre, et elle est menée contre les pauvres, c'est à dire vous et moi.


Alphalaya

Date d'inscription : 12/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par evie57 le Dim 4 Déc 2011 - 12:55

Je suis d'accord avec ton raisonnement. Les médias sont liés et peu ont la possibilité et la volonté de dire la vérité.
De l'argent, il y en a en France, cette peur et ce climat d'insécurité économique, et pour nous faire accepter de perdre des droits que nos anciens ont durement acquis : sécurité sociale, droit du travail, Smic, 35 heures, retraite à 60 ans, etc... Il faut nous battre, et ne rien céder. Sinon, mon grand-père va se retourner dans sa tombe, et ne sera pas fière de sa petite-fille !
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par alain corrigible le Mar 6 Déc 2011 - 17:03

Alphalaya a écrit:Oui, c'est ce qu'on nous a littéralement martelé au moment du référendum pour le traité de Maastricht..on nous a menti sciemment en nous disant que c'était la seule manière de prospérer.
C'était du lavage de cerveau une propagande éhontée.je rappelle qu'on est passé en peu d'années de l'europe des 12 à l'europe des 27, n'était ce pas un rien précipité ?
Aujourd'hui, les médias font la même chose : on nous martèle que les états sont à court d'argent pour rendre notre consentement plus facile envers les mesures de rigueur.je l'ai déjà dit ailleurs mais je le redis, la France possède 4 sous marin nucléaires lanceur d'engins dont le dernier a été lancé en 2010, vous voulez savoir combien ça coûte un joujou comme ça ?2 241 000 euros source planetecologie mince votre retraite vient de couler
Alors que pour renflouer les banques à coups de milliards, de l'argent il y en a toujours.ça tu peux le dire.
Cherchez l'erreur.
Les médias sont les portes paroles des intérêts de la bourgeoisie (banques, industriels, groupes financiers qui possèdent les chaines télés et les journaux).
Je ne lis plus les journaux et ne regarde plus le journal télévisé depuis longtemps car ils veulent nous faire peur, et les gens qui ont peur sont plus dociles, c'est bien connu.t'a raison de garder internet quand même.
C'est une forme de guerre, et elle est menée contre les pauvres, c'est à dire vous et moi.hé ho, qui te dit que je suis pauvre ? j'ai assez, je le sais, je suis donc riche,

ah oui quand à ta remarque sur les gens qui ont un petit lopin de terre, oui ils sont plus malin que les autres, c'est un potager communautaire qu'il tenait avec ses voisins qui a aidé mon grand père à nourrir sa petite famille durant la 2ème grande mondiale,




Dernière édition par alain corrigible le Jeu 8 Déc 2011 - 21:08, édité 1 fois

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Invité le Mar 6 Déc 2011 - 17:55

evie57 a écrit:Je suis d'accord avec ton raisonnement. Les médias sont liés et peu ont la possibilité et la volonté de dire la vérité.
De l'argent, il y en a en France, cette peur et ce climat d'insécurité économique, et pour nous faire accepter de perdre des droits que nos anciens ont durement acquis : sécurité sociale, droit du travail, Smic, 35 heures, retraite à 60 ans, etc... Il faut nous battre, et ne rien céder. Sinon, mon grand-père va se retourner dans sa tombe, et ne sera pas fière de sa petite-fille !
moi mon grand-pére il a jamais travaillé 35 heures ??? bon, il a fait les tranchées, il a rien céder, il s"est battu... :lol2:
@alain:les rutabagas, ton pépé il a bien connus ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par alain corrigible le Mar 6 Déc 2011 - 18:43

patates, haricots et salades vertes, un vrai potager d'ouvrier des années 40, pas de fioritures.

C'était encore comme ça en 1982 quand il est mort mais c'était plus par habitude que par nécessité, mon autre grand père lui, faisait un potager moderne en essayant plein de trucs sophistiqués.(inutile de préciser qu'ils ne s'aimaient pas beaucoup l'un l'autre Laughing )

Quand aux rutabagas, ils ont dus tous bien connaitre, ceux de cette génération là, bien que beaucoup moins éduqués que nous (l'un d'eux savait à peine lire),ils étaient infiniment plus aptes que nous à affronter un gros gros foutoir, la preuve, ils y ont survécu.

on passera au travers de la fin de l'euro, surtout si on réapprend les savoirs oubliés, si on développe la solidarité de dessus de cloture et si on cède pas à la sombre jubilation du "on va tous crever ".

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Invité le Mar 6 Déc 2011 - 19:18

la " sélection naturelle " quoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par alain corrigible le Mar 6 Déc 2011 - 20:00

@ Dempsey,Perso, je fais tout ce que je peux pour qu'on en arrive pas là,

La crise n'a pas que des mauvais cotés, ce matin sur france info, j'entendais que les grecs qui ne se sont pas sauvés avec leur pognon en suisse et qui ne souhaitent pas s'expatrier retournent à la campagne.

tiens tiens !

La femme interviewée, expliquait qu'elle allait faire un élevage d'escargot.

Bonne chance madame.

et si la crise était le début d'une prise de conscience par le portefeuille ?
les pieds sur terre, quand ça redescend, ça fait mal ?


alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par pascale le Mar 6 Déc 2011 - 23:51

Et oui, j'y crois aussi (parfois).

Pour accepter de faire des économies il faut avoir peur de manquer de quelque chose. Si on estime que tout est dû et assuré de le recevoir pourquoi faire le moindre effort de restriction?

Faire prendre conscience que demain peut devenir la misère si aujourd'hui on ne prend pas les devants et réduire son train de vie (juste un peu et juste pour le superficiel).

pascale

Age : 46
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par gunday le Jeu 8 Déc 2011 - 18:36

Je vais aller à contre pieds du sujet.
L'euro n'a aucune chance de mourir.

Qui aurait intérêt à sa mort? Les américains?
Ridicule, ils sont bien plus endetté que nous et perdrais énormément dans la chute de l'euro (et celle de l'europe qui suivrait aussitôt).
L'asie?
Pourquoi pas, mais à qui vendrait il leur produits si l'europe s'écroule.
Le moyen orient?
Même logique que la chine avec le pétrole.
Reste l'Afrique, mais je ne suis pas sûr qu'il est la puissance économique nécessaire pour nous écrasé.

Dernier point, je rappelle que la france à un énorme avantage : grâce à l'assurance vie, une grosse part de la dette française est détenu en France. Donc le pays peux tenir face à beaucoup de choses.

Par contre, oui la peur fait vendre, et oui la peur permet de passer de la rigueur sans remous.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par yano37 le Jeu 8 Déc 2011 - 21:11

[quote]Qui aurait intérêt à sa mort? Les américains?
Ridicule, ils sont bien plus endetté que nous et perdrais énormément dans la chute de l'euro [quote]

L'Euro est constamment attaqué par les USA, notamment par le biais des agences de notation...Le dollar est très mal et les USA font tout pour que l'Euro s'écroule afin que le dollar reste plus que jamais une valeur refuge...

Dernier point, je rappelle que la france à un énorme avantage : grâce à l'assurance vie, une grosse part de la dette française est détenu en France...

Faux...66% de la dette de la France est détenue par des acteurs étrangers
avatar
yano37

Age : 51
Localisation : Descartes (Indre et Loire)
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par yano37 le Jeu 8 Déc 2011 - 21:11

Qui aurait intérêt à sa mort? Les américains?
Ridicule, ils sont bien plus endetté que nous et perdrais énormément dans la chute de l'euro

L'Euro est constamment attaqué par les USA, notamment par le biais des agences de notation...Le dollar est très mal et les USA font tout pour que l'Euro s'écroule afin que le dollar reste plus que jamais une valeur refuge...

Dernier point, je rappelle que la france à un énorme avantage : grâce à l'assurance vie, une grosse part de la dette française est détenu en France...

Faux...tu dois confondre avec le Japon...66% de la dette de la France est détenue par des acteurs étrangers.
avatar
yano37

Age : 51
Localisation : Descartes (Indre et Loire)
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par alain corrigible le Jeu 8 Déc 2011 - 21:27

Moi ce qui m'embête et m'inquiète c'est que les actifs toxiques de la crise des subprimes, ont contaminés les comptes de tout un tas de communes françaises parfois très petites.

Je saurais pas vous expliquer exactement comment mais les maires, pensant bien faire, on joués à la hausse le budget communal (sur les conseils avisés de banquiers sérieux et souriants),en achetant du madoff ou du subprime bien juteux qui allait rapporter du 25% résultat, leur commune est endettée de manière exponentielle, parfois 4 fois la mise.

Quelqu'un paiera forcément à un moment.

Houla, j'espère que mon maire n'a pas trempé dans un truc pareil, pale gloups, impôts locaux multipliés par 4.

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par silvin le Lun 12 Déc 2011 - 18:46


silvin

Age : 51
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par silvin le Lun 12 Déc 2011 - 21:38


silvin

Age : 51
Localisation : Paris 14
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Invité le Mar 13 Déc 2011 - 8:05

evie57 a écrit:
De l'argent, il y en a en France, .......

Il y a surtout de l'argent emprunté...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Invité le Mar 13 Déc 2011 - 8:09

alain corrigible a écrit:
Je saurais pas vous expliquer exactement comment mais les maires, pensant bien faire, on joués à la hausse le budget communal (sur les conseils avisés de banquiers sérieux et souriants),en achetant du madoff ou du subprime bien juteux qui allait rapporter du 25% résultat, leur commune est endettée de manière exponentielle, parfois 4 fois la mise.

.

Non ce n'est pas exactement ça, les maires ont emprunté a des taux très favorables mais à des taux variables indexés sur le Franc Suisse et comme le Franc Suisse monte, les taux montent et montent énormément.

Pas le temps de développer ce matin, je pars.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par marie-claire michel le Lun 30 Avr 2012 - 4:22

Ben moi, j'ai confiance dans la débrouillardise des Humains et notamment des Français. Un crash mondial vers lequel pour moi nous allons à coup sûr favorisera la prise de conscience, le retour à la solidarité, aux SEL de tous les côtés, et surtout l'expulsion à coup de pied quelque part de la classe politique de tout bord que nous nous coltinons en France, véreuse, mauvaise et "exploiteuse" depuis trop longtemps.
Les pauvres qui sont constamment criminalisés doivent relever la tête. Tous debout pour une révolution digne. J'y crois, après tout, si Gandhi a pu flanquer dehors les british, - un empire - alors nous, nous pouvons nous sortir du nouvel ordre mondial.
Il nous faudrait un gouvernement/conseil de sages avec des Pierre Rabhi, des Claude et Lydia Bourguignon et autres Patrick Baronnet, pour moi ce serait formidable ! Ce qui manque à ce monde c'est la CONSCIENCE.

Et je me dis aussi qu'avec l'écroulement du système, tout disparaitra (banques, etc), y compris les crédits en cours. Les ordinateurs centraux rendront l'âme, le chaos à ce niveau-là sera total pour moi. Cela permettra à chacun d'y gagner. Je crois que tout n'est pas négatif dans l'écroulement de ce système, bien loin de là.
Nous serons libérés de beaucoup d'entraves. L'argent que nous devrons aux banques ne sera jamais remboursé. Bien fait.


édit admin : merci de ne pas créer un nouveau message alors qu'il est possible d'éditer le précédent ( bouton "éditer")

marie-claire michel
Banni(e)

Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par vagabond le Lun 30 Avr 2012 - 6:44

marie-claire michel a écrit:Et je me dis aussi qu'avec l'écroulement du système, tout disparaitra (banques, etc), y compris les crédits en cours. Les ordinateurs centraux rendront l'âme, le chaos à ce niveau-là sera total pour moi. Cela permettra à chacun d'y gagner....

Ce sera le chaos, la loi du plus fort, l'absence de soins et de médicaments sophistiqués (mort aux diabétiques Mr Green euh ...non ce n'est pas drôle) c'est ce qui s'est toujours passé: Regarde l'ex Yougoslavie près de nous ou plus loin le Zimbabwe qui n'a même plus de monnaie.
avatar
vagabond

Date d'inscription : 14/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 10:33

marie-claire michel a écrit:

Et je me dis aussi qu'avec l'écroulement du système, tout disparaitra (banques, etc), y compris les crédits en cours. Les ordinateurs centraux rendront l'âme, le chaos à ce niveau-là sera total pour moi. Cela permettra à chacun d'y gagner. Je crois que tout n'est pas négatif dans l'écroulement de ce système, bien loin de là.
Nous serons libérés de beaucoup d'entraves. L'argent que nous devrons aux banques ne sera jamais remboursé. Bien fait.


La banque ne perd jamais (proverbe chinois du jour). La Banque convertira la dette financière en esclavage humain (ben vi...va bien falloir manger un peu au milieu du chaos total)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par gunday le Lun 30 Avr 2012 - 11:19

@Panthera, en même temps, c'est normal que les banques ne perdent pas et profitent de la situation : les populations se sont offerts aux banques, donc la suite est logique.
Je dis bien population et non état, car l'état n'est que le choix des populations.
C'est donc clairement les populations européennes qui se sont endettés pour continuer à consommer toujours plus.
En France, la hausse de la dette est constante depuis les années 70 : depuis la fin des 30 glorieuses, le pays a voulu continuer à vivre avec le même train de vie (chose étant devenu impossible avec les revenus). Donc le peuple a décidé d'emprunter plutôt que de dépenser moins (ou de payer plus d'impôts).
Inutile d'accuser les banques qui ne sont qu'un support :
Si je saute dans un lac d'eau gelé en pleine hiver, est ce que j'accuse le lac et la température de m'avoir donné un rhume?


Pour revenir à l'euro, la fin de la monnaie que souhaite certaines personnes me fait sourire!
Il est vrai qu'avant l'euro, le FF était une monnaie forte. Tellement forte que nous devions acheter des $ à prix d'or pour acheter du pétrole, de l'uranium, et tout ce que notre pays ne produit pas.
L'euro est une monnaie forte de 322 millions d'usager quotidien.
En 10 ans, la monnaie a réussi à s'imposer à l'internationale, et assure une certaines stabilités au sein de l'Europe. (on évite les conflit monétaire avec le DM fort et le FF faible par exemple).


Pour la hausse des prix avec l'€, les derniers chiffres que j'ai vu était hallucinant :
Exemple : en 2000, la baguette était à 3FF, en 2011 elle était à 1€, et les pdt qui sont maintenant à 1€/kg alors qu'avant elle était à 2FF/kg...
Pour comparaison, j’achetai ma baguette 5FF à l'époque des FF, et 0,83€ hier. Les pdt au supermarchés (en agriculture conventionnel) se trouvent facilement au alentour de 50cts. (j'en ai trouvé à 30cts l'année dernière soit 2FF environ...)
Certains prix (surtout alimentaire) sont volontairement trafiqués pour faire croire à une augmentation brutale.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 11:49

@ Gunday: c'est bien dans ce sens que je l'entendais. Si tu t'endettes pour des conneries, faut pas chouiner après et espérer l'effondrement du système qui effacerait ta dette d'un coup de baguette magique.
Un bémol: qu'est-ce-qu'on a fait pour orienter la population sur un autre choix? Rien ou pas grand-chose. Tu vas me dire, suffit d'avoir un cerveau et de réfléchir par soi-même. Pas si simple.
La banque est une improductive et sa raison d'exister est la dette que tu contractes (comme les agences immobilières ou autres métiers dont la principale vocation est de tirer un revenu d'une opération qui pourrait fort bien se passer de leur intervention)

Edit:le prix de la baguette
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par gunday le Lun 30 Avr 2012 - 12:08

Panthera, effectivement, dans ce sens, on est bien d'accord, toute dette se doit d'être remboursée.
Pour l'époque, je ne l'ai pas vécue, mais je trouve ahurissant que l'endettement ait brutalement explosé et qu'il ait fallu attendre 40 ans et d'avoir le couteau sous la gorge pour réagir!
Peut être un problème démocratique, car pour être élu, un politique se doit de faire de la démagogie avec promesses à outrance.


Pour les banques, je ne suis pas d'accord, c'est une société de service, qui stocke l'argent.
De plus, elles fournissent un moyen de payement sécurisé et pratique et demande une rémunération en échange. Quoi de plus normal?
Pour les emprunts, serait il possible d'acheter une habitation sans emprunt? Je pense que ce serait difficile, donc là aussi service rendu = rémunération (via le taux d'emprunt)
Pour les agences immobilières, il s'agit d'une centralisation de l'offre et de la demande, leur intervention mérite effectivement rémunération.
Après, libre à chacun de ne pas utiliser une agence, mais je trouve normal que si une agence nous fait visiter un bien, il faille rémunérer ce service!

En clair, il s'agit de service que vous êtes libre d'utiliser ou non.


Pour le prix de la baguette, on est bien loin des 2FF annoncés en 2000 (prix vu dans un journal),
Par contre, il y a un point qui est oublié dans l’explicatif : la libéralisation des prix des céréales, car durant des années le cours d'achat du blé était bloqué par l'Europe.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 12:17

Banque ou agences diverses (matrimoniales ou immobilières) se sont immiscées entre les rapports humains directs. Un peu comme la machine à pain qu'on te vend parce que sinon, tu seras incapable de faire du pain. Après, oui, libre à chacun de les utiliser ou pas.

Par contre, tu parles de pommes de terre à 30cts. Si je peux me permettre, tu manges quoi à ce prix là?? scratch
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par marie-claire michel le Lun 30 Avr 2012 - 12:32

Bonjour, les banques ne s'en tireront pas ! En fait vous raisonnez pays par pays, mais le monde va s'écrouler en totalité ! nulle part il n'y aura un endroit où ce système pourra reprendre corps.
on reviendra aux trocs, à l'économie locale où le temps et la solidarité seront les vraies valeurs.
quant aux gens malades, moi je crois dans l'intervention d'une force "cosmique", je crois dans la Vie, si vous voulez, et je pense que notre monde d'aujourd'hui est à 100% contre nature.
Il faut retourner aux vraies valeurs d'antan, bien avant tout ce que l'on nous a appris.
Retour au point zéro, et nouveau départ. Les banques sont des tumeurs. Et les marchés financiers avec. Perso, je pense que le système va s'écrouler mondialement, sans recours possible. Et il faudra en arriver là pour que les gens enfin réalisent que l'argent n'est que du papier, les crédits qu'une dette virtuelle et ainsi de suite. Vous savez bien que la dette n'existe que lorsqu'on commence à la rembourser !
Non seulement le système financier va mourir, mais l'absence de conscience avec, l'indifférence, tout ça. Je crois à un nouveau monde en totalité pas juste un pays ko et l'autre à côté qui s'en sort. On va tous tomber et tous se relever mais totalement autrement.
excusez moi pour les messages "doublés". :(

marie-claire michel
Banni(e)

Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 12:43

Marie-Claire, je n'ai rien contre les forces cosmiques (vu que certaines choses me parlent à ce niveau-là), mais le flood, ça fait pas avancer le smilblick. Essaiye d'étayer tes propos par des exemples concrets.
Là, on parle de l'euro, donc des pays européens, forcément.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Lun 30 Avr 2012 - 13:11

Marie-Claire, il me semble que tu occultes quelques chose d'important. Même si on admet que tout va s'écrouler comme tu le penses (c'est possible, je n'ai pas de boule de cristal), entre aujourd'hui et le moment où une nouvelle économie, une nouvelle stabilité, fondée sur le troc, le local, etc, aura vu le jour, il risque d'y avoir un sacré bazar dû aux résistances, au désir d'une partie de la population de préserver ses acquis, au chacun pour soi... et il est très probable que cela donne lieu, pendant plusieurs années ou plusieurs décennies, à des guerres (éventuellement des guerres civiles), des émeutes, de la violence... Et il ne faut pas croire qu'on puisse être à l'abri de cela. Même au fin fond du Jura ou de la Bretagne. Surtout si le nucléaire s'en mêle. Alors l'écroulement du système, je ne suis pas sure de le souhaiter. Je préfèrerais une mutation lente.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum