mort de l'euro

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mort de l'euro

Message par evie57 le Mar 29 Nov 2011 - 10:45

Rappel du premier message :

Je viens d'avoir ma mère au téléphone.Super angoissée ! M'annonçant la fin de l'euro pour bientôt et la dévaluation et tout ce qui va avec. Cela fait un moment que je n'ai plus vu les informations, ni vraiment suivi par rapport à l'actualité. A part, les émissions de Daniel Mermet "là-bas si j'y suis" sur France inter. Que penser des informations actuelles ? On annonce la mort de l'euro.
Je me fais pas vraiment de souci. De toutes façons, il y a que les riches qui ont interêt à prendre soin de leur pépettes. Les pauvres, avant rien, après toujours rien !
Bon, on a un grand jardin, des arbres fruitiers ... Il nous manque une vache, pour les produits laitiers (à moins qu'on devienne végétalien ...) et surtout un grand terrain pour y faire pousser des céréales.
Voilà, j'aimerai avoir votre avis qui est certainement plus éclairé que le mien, perdu dans ma petite province.
avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Lun 30 Avr 2012 - 13:11

Marie-Claire, il me semble que tu occultes quelques chose d'important. Même si on admet que tout va s'écrouler comme tu le penses (c'est possible, je n'ai pas de boule de cristal), entre aujourd'hui et le moment où une nouvelle économie, une nouvelle stabilité, fondée sur le troc, le local, etc, aura vu le jour, il risque d'y avoir un sacré bazar dû aux résistances, au désir d'une partie de la population de préserver ses acquis, au chacun pour soi... et il est très probable que cela donne lieu, pendant plusieurs années ou plusieurs décennies, à des guerres (éventuellement des guerres civiles), des émeutes, de la violence... Et il ne faut pas croire qu'on puisse être à l'abri de cela. Même au fin fond du Jura ou de la Bretagne. Surtout si le nucléaire s'en mêle. Alors l'écroulement du système, je ne suis pas sure de le souhaiter. Je préfèrerais une mutation lente.

Philomenne
Administrateur

Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Iris d'eau le Lun 30 Avr 2012 - 13:36

Panthera: merci pour la baguette, avec un exemple concret c'est tout de suite plus facile à visualiser!
avatar
Iris d'eau

Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 13:42

A ton service, Iris. Il y a sûrement des liens plus poussés et plus pertinents (là, je mettrais quand même un petit bémol, vu que c'est le portail des artisans boulangers)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par marie-claire michel le Lun 30 Avr 2012 - 13:44

Je comprends bien, vous avez sans doute raison pour les violences et le risque de guerre civile, oui. la france est très en danger pour ça, banlieues contre riches, etc. oui, c'est vrai.
et à propos de ma question sur le jura, je n'ai jamais retrouvé ma question ni même les réponses s'il y en a, je ne suis pas douée... :(

marie-claire michel
Banni(e)

Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Lun 30 Avr 2012 - 13:46

marie-claire michel a écrit:
et à propos de ma question sur le jura, je n'ai jamais retrouvé ma question ni même les réponses s'il y en a, je ne suis pas douée... :(

.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Iris d'eau le Lun 30 Avr 2012 - 13:48

Panthera: oui bien sûr. C'est comme l'indice big*mac: pas très précis mais très facile à comprendre et à visualiser!
avatar
Iris d'eau

Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par gunday le Lun 30 Avr 2012 - 14:54

Panthera Pardhus a écrit:Par contre, tu parles de pommes de terre à 30cts. Si je peux me permettre, tu manges quoi à ce prix là?? scratch
Tu veux dire quelle race?
Sur ce point, j'avoue que je sais plus. J'ai vu ce prix, il y a plus de 6 mois.C'était au supermarché près de chez moi.
De toute façon, pour ce genre de prix, je compare aux prix des supermarchés.
J'ai payé à peu près le même prix, mais en grosse qantité et non lavé.


marie-claire michel a écrit:Je comprends bien, vous avez sans doute raison pour les violences et le risque de guerre civile, oui. la france est très en danger pour ça, banlieues contre riches, etc. oui, c'est vrai.
C'est marrant, sur d'autre forum plus survivaliste, on s'attend davantage à une guerre fourmi/cigale.
Avec les cigales n'ayant rien prévus et quittant les zonse urbaines en masses et les fourmis cultivant leurs terres qui se feront massacrer par les premiers pour avoir refusé de leur céder toutes leurs provisions pour l'hiver.
Donc loin du clivage riches/pauvres.
Avec un terrain en autarcie, vous serez une cible prioritaire!


Philomenne a écrit:Alors l'écroulement du système, je ne suis pas sure de le souhaiter. Je préfèrerais une mutation lente.
Pareil, surtout qu'il suffirait de pas grand chose pour remettre le système sur les bons rails.
Mais pour cela il faudrait arrêter d'élire des prometteurs et choisir des faiseurs.
Pour moraliser la finance, il suffit de taper là où ça fait mal : les plus values!
Exonérer les plus values boursières au bout de 10 ou 20 ans de détention et une taxation très lourdes sur les plus values en début de période de détention.
Avec ce genre de mesure, en quelques semaines, vous passez d'un marché fou, à un marché calme qui travaillera sur le long terme et reviendra à ses classiques : financer l'industrie, l'investissement & co.
Mais pour cela, il faudrait avoir une vision fiscale sur une durée longue (genre 10 ans minimum, je dirai que 20 serait l'optimal).

Car là le marché fait n'importe quoi, à cause de ... nous.
Suffit de voir le changement de règle fiscales : tout les 6 mois, la donne change.
Donc le marché s'adapte : un placement long c'est 6 mois, court quelques jours, très court, à la micro-secondes.

Les personnes et organismes investissant sur la durée et donc faisant ce dont l'économie a besoin sont les dindons de la farce à chaque fois.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Lun 30 Avr 2012 - 15:00

gunday a écrit:Tu veux dire quelle race?

Cher Gunday, pour un végétal, on dit "Quelle variété". Mais je crois que là, c'est moins une question de variété que de qualité. A trente centimes le kilo, ta patate, non seulement elle n'est pas bio mais il y a de fortes chances qu'elle soit dégueulasse. Et je ne parle pas seulement de qualité gustative mais aussi de qualité nutritionnelle.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par gunday le Lun 30 Avr 2012 - 15:05

Effectivement variété, c'est le mot que je cherchais depuis 30 minutes. (donc j'ai triché! Wink )

Pour les pdt, effectivement, c'était de la pdt de supermarché, mais il y a 10 ans également! C'était pour la comparaison des prix.


Quand aux qualités nutritives de la pdt, même bio et poussé correctement, je pense que le niveau reste assez faibles (comparé à d'autres fruit et légumes)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Philomenne le Lun 30 Avr 2012 - 15:09

Je ne suis pas tellement d'accord : la pomme de terre est une très bonne source de glucides. Ce qui ne suffit pas qu'on puisse faire une monodiète de patate, bien sûr. Nous avons aussi besoin de protéines, vitamines, etc. Mais il fut un temps où elle a sauvé bien des populations de la famine. (Cher Monsieur Parmentier) Qui plus est, c'est une source de glucides facile, en ce sens qu'il suffit de la cultiver et de la faire cuire. Alors que le blé, par exemple, demande à être cultivé, battu, moulu, transformé en pâte et cuit pour produire du pain. (Ou au minimum, transformé en bouillie). Dans l'objectif d'une vie en autarcie, mieux vaut compter sur la patate que sur les céréales, c'est beaucoup plus facile et beaucoup moins hasardeux.
Fin du HS.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Panthera Pardhus le Lun 30 Avr 2012 - 15:18

Disons qu'en achetant de la pomme de terre à 30 cts (les prix ont peu varié en supermarché), on continue à cautionner l'agriculture intensive, et toutes les joyeusetés qui vont avec, dont le système bancaire, via l'endettement de l'agriculteur. Sans parler des problèmes de santé supportés par tous. Gustativement parlant, la différence est flagrante entre une patate à chair toute pâle et pleine de flotte et une pas forcément bio mais non traitée (si ce n'est avec amour par le producteur Wink ). Comme tu le dis, si le marché fait n'importe quoi, c'est à cause..de nous.
(je vais éviter de te donner le prix de celles que j'ai achetées avant hier , j'ai peur de te faire un choc..)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: mort de l'euro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum