cuisiniere à bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cuisiniere à bois

Message par lespaquerettes le Jeu 15 Déc 2011 - 11:41

Bonjour.
Nous envisageons l achat d'une cuisinière à bois d occasion si possible, mais pleins de questions se posent? Que faut il vérifier sur une cuisinière mise à part le foyer et l état des briques réfractaires? si celles ci doivent être changées, est ce facile à faire et à retrouver?
Peux on l installer seuls sans risques après, sachant que nous n y connaissont rien en tubage et compagnie?
Nous penchons vers une go*din, est ce fiable en fonctionnement et sachant que toutes nos pieces sont cloisonnées et petites est ce que si on laisse les portes ouvertes cela va nous chauffer? nous vivons dans 70 m2 en rdc avec des murs de briques creuses, imaginez un cube de briques creuses sous un hangar, donc peu d isolation au niveau du haut! Actuellement nous avons comme chauffage 3 radiateurs electriques à bain d huile que nous balladons au besoin dans les pièces, mais bon nous aimerions ne plus utiliser l electricité pour nous chauffer.
Que faut il comme ventilation? Les dégagements de monoxyde de carbone sont ils importants? nous avons des fenêtres sans ventilation, sans grille et une pseudo vmc simple flux avec 3 bouches mais la cuisine et une chambre n ont pas de bouche vmc.
Si un jour nous arrivons à faire un étage au dessus est ce possible d utiliser le tuyau d evacuation pour chauffer un peu les pieces qui seront en haut, en faisant des coudes ou bien est ce nécessaire d avoir un tuyau très vertical pour le tirage?
Pour ceux qui utilisent des cuisinières à bois, au quotidien quel est votre avis d avantages et d inconvenients?
Merci pour vos réponses....

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 12:03

voir l'étanchéité des joints de portes et de regard : çà se change tous les deux ans en fonction de l'utilisation: cela permet de ne pas avoir de prise d'air.
Voir si la chaudiére a un systéme de régulation mécanique, style bi-lame.
voir si la fonte n'est pas fêlée, surtout à l'intérieur ( cela veut dire qu'il y a eu un pb de surchauffe)
La marque Godi- est une marque française dont les piéces de rechange se trouvent encore, plus la cuisiniére est vieille, meilleur est la fonte ?
monter les tuyaux jusqu'au faitage de la maison, inox si vous pouvez, un coude au départ sert à réchauffer les gaz d'echappement...etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par evie57 le Jeu 15 Déc 2011 - 13:02

L'inox est très cher ... entre 700 et 800 € le mètre linéaire, il y a 5 ans. Plutôt monter une cheminée (conduit de fumées) en kit, faite de boisseaux en briques. A l'intérieur, il y a un conduit en terre cuite que l'on monte au fur et à mesure avec les boisseaux plus isolation entre les 2. Il faut mettre du ciment réfractaire pour tenir le tout.
Chez Emmaüs, sinon, on trouve régulièrement des cuisinières, tuyaux qui pourrait faire l'affaire.
Ce qui est sympa, c'est une cuisinière avec une réserve d'eau ou encore mieux que l'on peut utiliser comme chauffe eau.
Sinon, il faut vérifier qu'il n'y ait pas trop de fissures. A partir du moment où tu as du bois bien sec, cela ne devrait pas trop fumer. Il faut ramoner au moins 1 fois par an, au mieux 2 fois (printemps et automne), par un ramoneur agrée (histoire d'assurance).
S'il faut changer les briques réfractaires, on en trouve dans les magasins de bricolage.
Attention, aux dimensions des tuyaux, entre la sortie de la cuisinière et l'entrée du conduit, il faudra peut-être prévoir un réducteur à poser.
Pour le monoxyde de carbone, il vaut mieux éviter de faire du feu la nuit. Surtout si vous n'avez pas une ventilation correcte.
Quand au chauffage, c'est génial, chaleur saine et efficace. Si vous avez un plafond bas, les pièces chauffent très vite. C'est le cas chez moi. Pour le bois, nous utilisons du hêtre, du chêne et du charme essentiellement. Bois sec, minimum 2 ans (pour le chêne).
Pour l'extension de la maison, par le haut, il vaut mieux prévoir des grilles d'aération, dès le montage de la cheminée ou installer une grille au-dessus de la cuisinière, dans le plafond, pour que la chaleur monte. Avec des coudes, le souci, c'est le nettoyage et le risque de feux de cheminée. En général, le conduit est droit. L'idéal c'est de mettre la cuisinière au centre de la maison, pour une diffusion homogène de la chaleur.

avatar
evie57

Age : 52
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/11/2011

http://lesbonssensdelanature.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 13:41

inox simple paroi , bien sûr...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Raymond Pin le Jeu 15 Déc 2011 - 20:24

de mon expérience de la chose (3 ans avec cuisinière à bois), je me souviens aujourd'hui que l'inconvénient majeur était la petitesse du foyer de combustion, qui imposait de couper le bois en toutes petites buches et imposait de recharger fréquemment.
Coté avantages : de l'eau chaude en permanence à portée de main dans la bouilloire, du pain fait maison, du chauffage, etc


Dernière édition par raymond pin le Lun 6 Fév 2012 - 17:40, édité 1 fois

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par lespaquerettes le Ven 16 Déc 2011 - 10:59

merci beaucoup pour tous vos conseils...

lespaquerettes

Localisation : centre
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par chantou le Sam 1 Juin 2013 - 14:02

Nous avons installé une nouvelle cuisinière à bois-charbon l'an dernier, elle m'a servie à cuisiner de bon plats au four, chauffer l'eau des vaisselles dans deux grandes bouilloires et nous chauffer en meme temps, un bon investissement, nous récupérons de l'énergie, et récupérons des planchettes et branches taillés dans les élagages d'arbres, les containers regorgent de bois jetés, surtout les magasins de bricolage.
Il n'y a que l'été que je ne m'en sers pas et remplace le bois par le gaz butane, je vais longtemps avec car je cuisine d'une façon rationnelle, je cuisine un plat pour deux jours.
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Invité le Sam 1 Juin 2013 - 14:25

on a eu une cuisinière a bois pendant quelques années et on la regrette.

-pour les avantages:
une chaleur sympa,la possibilité de cuisiner des plats qui auront mijotés des heures sans s’inquièter du coup que ca va coûter,ca ne colle pas au cul des casseroles,si le foyer est bien dimensionner (nous on rentrait des bûches de 50 cm) on est tranquille pour longtemps,un four a disposition en permanence.

-inconvénients:
pas mal de poussières et ...c'est a peu prés tout.


pour repartir la chaleur j'avais utilisé une vmc installée en intérieur pour aider a la circulation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par chantou le Sam 1 Juin 2013 - 14:34

Pour le réglage thermostatique et la ventilation elle est intégrée dans la cuisinière
Pour les cendres du bois je n'ai pas encore pratiqué la fabrication du savon lessive, encore à découvrir!

Les cendres de bois sont riches en sels minéraux, principalement du calcium sous forme de chaux (20 % à 50 %), silice (14 %), potasse (2 à 9 %), magnésium (1 à 4 %) et phosphore (0,5 à 2 %). Des atouts qui rendent la cendre très utile pour toutes sortes de tâches dans la maison et le jardin. D’ailleurs, les cendres ont longtemps été sollicitées en tant que réactif dans la fabrication de…savon !
voici ce que je pourrais en faire

Les cendres pour la lessive

On y pense jamais mais la cendre est très efficace pour retrouver un linge propre naturellement. C’est une recette de nos arrières grand-mères ! Le processus de



fabrication est certes un peu long mais il en vaut la chandelle ! Tout d’abord, après avoir récupéré les cendres de la cheminée, il faut les tamiser rigoureusement pour enlever les gros résidus et débris qu’elles peuvent contenir.

Puis, faites chauffer jusqu’à ébullition 1,5L d’eau dans un faitout par exemple. Prenez un verre de cendres et versez-le dans un sceau. Ajoutez-y de l’eau très chaude puis mélangez. Laissez la mixture jaune reposer une bonne journée (même une trentaine d’heures fera l’affaire). Le lendemain, mettez des gants en caoutchouc et filtrez le liquide à l’aide de filtres à café, en faisant en sorte qu’il n’y ait plus de particules grises sur le filtre.

Il ne vous reste plus qu’à verser la mixture à la cendre de bois dans une bouteille de lessive vide par exemple, pour la conserver deux mois maximum.

Écologique, gratuite et efficace à température élevée ou pas, cette lessive fabriquée à la main revient sur le devant de la scène. Sans odeur, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavandin afin de parfumer votre lessive naturelle. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez frotter les tâches importantes sur le linge à l’aide d’un savon noir avant de le passer à la machine.

Les cendres comme dégraissant



La cendre est un puissant dégraissant ! Dans vos récipients, mettez un petit volume d’eau puis ajoutez-y une poignée de cendres de bois. Lorsque que cela forme une mixture grise, frottez puis rincez. Votre vaisselle sera propre.

Attention toutefois, il n’est pas recommandé de nettoyer en permanence la vaisselle avec des cendres car celles-ci sont certes dégraissantes mais pas anti-bactériennes ! Les cendres de bois sont à utiliser principalement en cas de plats incrustés de graisse, ou si vous manquez momentanément de savon pour la vaisselle.

Nettoyer les vitres de la maison

Pour des vitres impeccables, mettez-vos gants en caoutchouc pour ne pas abîmer vos mains et prenez quelques feuilles de papier journal (ou un chiffon). Humidifiez ces feuilles légèrement et trempez-les dans de la cendre froide. Il ne vous reste plus qu’à frotter simplement les tâches sur vos vitres. La cendre, grâce à son pouvoir dégraissant, ôte toutes les tâches peu esthétiques, sans effort…et sans odeur ! Attention : veillez à ce que la cendre soit débarrassée de tous résidus pour éviter les rayures.
source


Dernière édition par Cerise le Sam 1 Juin 2013 - 15:17, édité 1 fois (Raison : mise en citation et source)
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cerise le Sam 1 Juin 2013 - 15:17

Pas le temps de vous chercher les liens, mais il y a des sujets sur la cendre de bois (lessive etc) sur le forum. Chantou, quand tu reprends des infos depuis le net, conformément à la charte du forum (et à la législation), merci d'en citer la source. J'ai édité ton texte. Merci de ta compréhension.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par chantou le Sam 1 Juin 2013 - 15:24

merci cerise, j'y veillerai. Smile
pour les cendres à bois
source :consoGlobe
avatar
chantou

Age : 72
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Invité le Sam 20 Déc 2014 - 18:33

Ayé, Marcel (notre poêle à bois combi four) a rejoint la famille Very Happy
Et je suis épatée de voir tout ce qu'on peut faire avec. On s'en sert pratiquement comme cuisinière, bien qu'il n'y ait officiellement que le foyer et la chambre de four (pas de plaque, pas de possibilité de passer au gaz).

Côté chauffage: très efficace et agréable. Le plafond est très bas chez nous, mais c'est tout biscornu et le poêle ne pouvait pas se mettre au milieu de la maison; qu'à cela ne tienne, ça chauffe bien tout l'espace sans problème. Pour le nettoyage de la vitre: une brosse douce humide plongée dans la cendre de la veille et on frotte un peu, c'est magique.

Côté four: quel plaisir de cuisiner au four à bois! Ça déculpabilise de cuisiner beaucoup... il y a presque toujours quelques chose qui chauffe ou qui mijote, mais de toutes façons, il fallait bien chauffer la maison. On a la chance d'être à la maison toute la journée, on s'organise donc facilement pour ça Wink

Côté cuisinière: une partie du dessus du poêle est plate, juste assez grande pour mettre une poêle, une casserole, une bouilloire... ce midi, j'ai fait des oeufs sur le plat comme ça! Puis j'ai fait chauffer le lait du yaourt, et maintenant c'est au tour de l'eau pour le thé. Je m'en sers aussi pour préchauffer si la place dans le four est déjà prise.

Un poêle à bois, triple efficacité! Chauffage, four, dessus du poêle. Allez, chauffe, Marcel! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cinderella83 le Sam 20 Déc 2014 - 21:50

Mon poêle à bois ne fait pas four, mais je m'en sers aussi pour chauffer tout ce qui est possible.
Pour l'instant, comme il ne fait pas froid, je l'allume seulement vers 16 heures donc il n'a pas suffisamment le temps de chauffer pour pouvoir cuisiner dessus, mais quand il fonctionne à longueur de journée, l'eau chauffe en permanence et sert selon mes besoins, la soupe mijote après avoir démarré sur le gaz ce qui est vite fait. Il m'est arrivé aussi souvent de faire ainsi chauffer assez d'eau pour ma toilette, pas pour une douche bien sûr. Et comme il est situé dans le couloir, au centre de l'appartement, il chauffe toutes les pièces; J'avais pensé à cette implantation quand j'avais fait les plans de la maison.

En plein cœur de l'hiver - j'habite à 1100 m d'altitude, je suis quand même obligée de faire une petite chauffe électrique de quelques instants dans la salle de bains qui se trouve au bout du couloir, n'aimant pas du tout, mais alors pas du tout Wink  avoir froid quand je me lave !

Mon seul problème est la manipulation du bois, car l'appartement est au premier étage, en rez-de-jardin il y a des chambres inoccupées, garage etc... et charrier du bois à longueur de journée c'est très dur à mon âge, sans compter qu'il faut en rentrer dans le garage pour les jours où il pleut trop, ou qu'il neige, afin qu'il soit bien sec. C'est un vrai travail qui me crève !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par gunday le Dim 21 Déc 2014 - 15:30

Cinderella83 a écrit:Mon seul problème est la manipulation du bois, car l'appartement est au premier étage, en rez-de-jardin il y a des chambres inoccupées, garage etc... et charrier du bois à longueur de journée c'est très dur à mon âge, sans compter qu'il faut en rentrer dans le garage pour les jours où il pleut trop, ou qu'il neige, afin qu'il soit bien sec. C'est un vrai travail qui me crève !
C'est le gros problème du bois.
C'est peut être ce qui explique un peu le succès des granulés : plus simple à manier, car possible d'en prendre en petite quantité (en plus du côté réglable)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cinderella83 le Dim 21 Déc 2014 - 16:20

Certes, mais non seulement un poêle à granulés coûte des yeux de la tête, en tout cas pour moi, mais en plus, dans mon coin ceux-ci sont hors de prix.
je viens de rentrer deux coffres de voiture pleins de bois dans le garage, au moins la provision est faite pour un peu de temps au cas où il ferait mauvais. En attendant nous jouissons d'un temps de beau printemps ! j'ai eu toutes les fenêtres plein Sud ouvertes depuis midi et je viens juste de les fermer ! Du coup je peux allumer le poêle plus tard. L'appartement fait quand même près de 100m2, il ne faut pas qu'il se refroidisse.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cannelle le Lun 22 Déc 2014 - 20:38

gunday a écrit:C'est peut être ce qui explique un peu le succès des granulés : plus simple à manier, car possible d'en prendre en petite quantité (en plus du côté réglable)

Ca l'explique juste un tout p'tit peu alors. Parce que pour moi le gros problème du poele à granulés est qu'il a besoin d'électricité pour fonctionner. C'est un comble : tu te chauffes au bois, mais si y'a plus de courant, y'a plus de chauffage!

J'ai du mal à comprendre qu'aujourd'hui, on vende des systèmes qui dépendent de l'électricité, déjà, mais surtout qui dépendent de deux énergies : si l'une est en panne, l'appareil est inutile... (c'est comme les poêles à pétrole d'appoint à allumage électronique : plus de pile, plus de chauffage. Quel gag! Un truc d'appoint doit être toujours prêt à marcher, il me semble!)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Philomenne le Lun 22 Déc 2014 - 20:45

Cannelle : Ton raisonnement (que je partage) est ignoré par la majorité de la population. Personne n'envisage sérieusement qu'on pourrait avoir une coupure de courant excédant plus de quelques heures. Donc personne ne s'inquiète d'avoir un moyen de chauffage dépendant de l'électricité... Je pense que Gunday a vu juste.

Autre problème du poêle à granulés : la dépendance au prix du granulé. Si demain il monte en flèche, tu es coincé.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cannelle le Lun 22 Déc 2014 - 21:33

J'avais pas envisagé cet aspect.
Mais c'est sûr que tu peux trainer longtemps en forêt avant de trouver un sac de granulé tombé d'un arbre.... (par contre je me suis chauffée tout un hiver avec mon poele et du bois ramassé en forêt chaque jour!)

Quant aux coupures de courant, c'est sûr que j'ai peut être pas un raisonnement de citadin. Mais les pannes de 3 jours, j'ai pratiqué (donc plus d'eau chaude mais de toute façon plus d'eau du tout après 24 h puisque le chateau d'eau est rempli par une pompe électrique... si en plus y'avait pas eu de chauffage et pas moyen de cuisiner, ça aurait été violent!)

C'est sûr que les dépendances, ça me panique
(pour la petite histoire, je viens d'offrir une tondeuse manuelle ancienne (antique!) mais qui marche parfaitement à mon fils, achetée 50 centimes sur un vide grenier... et il a trouvé ça TOP! FAcile à utiliser, il faut dire que l'engin marche... au poil Very Happy
Et il se la pète, avec un look "pas rasé depuis 2 jours", sans avoir besoin d'une tondeuse électrique, et plus besoin d'acheter des rasoirs ou des lames... J'ai un sentiment de sécurité, chaque fois que je me débarrasse d'un truc "consommable à acheter régulièrement ou à alimenter", vous pouvez pas imaginer...)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par Cinderella83 le Lun 22 Déc 2014 - 21:51

c'est pour cette histoire d'électricité qu'il y a 30 ans, quand j'ai conçu ma maison je n'ai pas fait installer de chauffage central; Quelques mois avant, tous ceux qui avaient des appareils marchant à l'électricité se sont retrouvés chez ceux qui avaient une cheminée ou un poêle car une géante coupure d'électricité les avaient fait geler par - 25° pendant 5 jours ! cela m'avait mis la puce à l'oreille !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: cuisiniere à bois

Message par gunday le Lun 22 Déc 2014 - 23:16

Cannelle a écrit: (c'est comme les poêles à pétrole d'appoint à allumage électronique : plus de pile, plus de chauffage. Quel gag! Un truc d'appoint doit être toujours prêt à marcher, il me semble!)
C'est vrai, mais pas complet.
Les piles servent à l'allumage ET à la détection du CO. Gaz inodore et mortel.
De souvenir, il y a une sécurité qui fait que quand les piles sont vides, le système se coupe pour éviter une non détection.
C'est peut être un peu brutale, mais je préfère avoir froid qu'être froid.  Wink
Ceci dit, une coupure de courant ne signifie pas que les stocks de piles sont morts.
Après la question est de savoir si le but est de pallier à un léger problème (quelques heures) ou à une crise violente (quelques jours).
Là où je vis, étant proche ville (banlieue de capitale), la coupure sera résolue rapidement.
Ceci dit, dans ma futur habitation, c'est chauffage bois obligatoire (je vais en campagne)

Cannelle a écrit:Ca l'explique juste un tout p'tit peu alors. Parce que pour moi le gros problème du poele à granulés est qu'il a besoin d'électricité pour fonctionner. C'est un comble : tu te chauffes au bois, mais si y'a plus de courant, y'a plus de chauffage!
Petite blague en passant : les chaudières à bois sont aussi touchés par l'électrification. Un grand nombre ont des démarreurs électriques, ou sont assistés par des ventilateurs pour la combustion.
Un autre défaut du granulés, c'est que c'est à priori bruyant.

Philomenne a écrit:Autre problème du poêle à granulés : la dépendance au prix du granulé. Si demain il monte en flèche, tu es coincé.
Là c'est le point qui me bloque totalement.
Je sais bien que la volonté gouvernementale est le granulés (car c'est de l'industrie, contrairement au bois plutôt artisanal), mais comment garantir l'approvisionnement sur 10, 15, 20 ans ?

Edit admin : La discussion sur la sécurité continue à cet endroit.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum