En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Sam 17 Déc 2011 - 16:47

Je prends de l'avance sur mes résolutions pour l'année prochaine... Sur le fil végétarien dans le bar, je parle de mon envie d'en savoir plus sur les graisses. Mais comme ça concerne tout le monde, je préfère un créer un nouveau fil.

Rentrons dans le vif du sujet... De ce que j'ai compris, les graisses ne sont pas forcément nos ennemies. Il en existe différentes sortes : poly insaturées, mono insaturées, saturées et trans. Les graisses saturées et trans sont les plus préoccupantes en terme de santé. Si j'ai trouvé assez facilement des tableaux comparant la composition des graisses et huiles classiques. Par contre, j'ai du mal à trouver un tableau qui prend en compte les noix et autre substituts que j'utilise dans certaines recettes (par exemple, j'utilise du lait de coco en remplacement de la crème fraiche). Du coup, je suis en train d'en construire un :



Remarques préliminaires :
- J'ai utilisé principalement une source américaine (http://nutritiondata.self.com/), il peut y avoir une variation avec les produits français (> à creuser)
- Cette source n'indique que rarement les teneurs en graisses trans, c'est dommage mais j'ai rien trouvé de mieux et qui soit pratique à utiliser (> à creuser)
- il y a des variations entre les aliments crus et cuits, mais on n'a pas tous les détails là dessus (> à creuser)

Ce qu'on voit entre autre :
- le lait de coco est en fait assez... catastrophique (très forte concentration en graisses saturées)
- de même que la graisse de palme (mais ça on savait déja !)
- la mayonnaise s'en sort mieux que je pensais, il est vrai qu'elle contient beaucoup d'huile végétale crue de bonne qualité, son bilan n'est pas si mal
- les graines de lin sont tip top (mais que peut-on faire avec ???)
- les noix sont grasses mais assez pauvres en graisses saturées, c'est donc un choix qui se tient (par exemple utiliser du beurre de noix de cajou à la place de la crème fraiche) comme là et là (ce sont des recettes que j'ai testées et approuvées moi même) :

  • http://ourrecipefile.wordpress.com/2009/09/26/mediterranean-style-cashew-cucumber-dip/
  • http://www.joythebaker.com/blog/2011/02/vegan-cream-of-mushroom-soup-with-not-so-vegan-herb-bread/

ça vous parle ??? (plus ça va et plus, je deviens geek de la nutrition )

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Dim 18 Déc 2011 - 16:30

moi, pour 2012, j'ai décidé d'éviter au maximum la graisse et l'huile de palme (surtout celle qui est hydrogénée)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Dim 18 Déc 2011 - 18:52

Interessante démarche magnierc... merci de partager

Je cuisine avec du beurre de petit lait ( un des rares produits laitiers animal que je consomme) et huile d'olive, occasionnellement huile de canola, et remplace le lait dans les recettes par du lait de soya ou d'amande
Si ça doit être plus crémeux ? un mélange de tofu soyeux et lait de soya

Banissement total de huile de palme, ( beurk et aussi destruction de l'habitat des grands singes) de maïs, ( ogm et très allergène, voire indigeste) et tous les gras trans pas trans, hydrogéné ou pas,industriel autrement dit....
... tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la margarine ( beurk ! avez-vous déjà fait le test du pot de margarine laissé à la température de la pièce ? oublié dans le fond de l'armoire sous l'évier, 1 an ou 2 sans problème, aucun être vivant ne s'y intéresse... et vous retrouvez ce truc qui ressemble à de la graisse de ''char'' ?? bleu vert noir jaune !!?) Shocked

Pour ce qui est des noix, je choisis ; les amandes et les noisettes, graines de tournesol , de sésame et graines de lin ...

quoi faire avec les graines de lin ? les moudre et les utiliser en suppléments alimentaires dans les salades, en saupoudrer sur les céréales du matin ou une pincée sur un potage ... moulues fraîches uniquement, ne pas utiliser entières, l'écorce est dure et empêche l'organisme d'en profiter pleinement.
Recommandée en période de ménopause et excellente source de vit. E

... on oublie aussi que les produits très transformés sont testés sur les animaux !! les mentions ''non testé sur animal'' apparaissent sur certains produits de ''beauté'' et d'hygiène corporelle, mais qu'en est-il des aliments transformés ?
sincèrement, peut-on croire que le ''sorbate de potasium'' , le ''diglydouricido x13'' ne sont PAS testés en labo sur des petits mammifères avant d'être soumis à la consommation humaine ? ... on ne trouvera pas ça sur les étiquettes ...

j'ai donc choisi de manger le plus possible des aliments dans leur état naturel, complets, cuisinés par mes soins ou consommés crus ...

Lire les étiquettes ! quand je vais en supermarché, j'observe les gens, personne ne lit les étiquettes - à part moi et rarement une autre femme de mon âge - soit parce que je cherche un truc à acheter et que je souhaite plutôt encourager les efforts, soit par curiosité et pour voir si ''ça'' évolue un peu ... ben, depuis le temps que je lis des étiquettes, ça évolue usse un toutchti peu de rien Rolling Eyes

Dis-moi ce que tu manges je te dirai qui tu es

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 19 Déc 2011 - 10:12

Je sais pas si j'ai été claire sur mon objectif... C'est en fait, faire des choix plus rationnels en matière de matière grasse. Et ça commence par m'informer. Je suis sûre qu'il y a plein de choses à faire !

A l'heure actuelle, j'utilise :
- beurre > anecdotique pour les cookies, les pâtes brisées et autre patisserie
- huile d'olive > très souvent ! pour toutes les cuissons
- crème fraiche > très souvent ! à la fois pour les crudités, et pour les sauces et pour accompagner des desserts (brownie, crumble...)
- huile de colza > assez rare... pour les vinaigrettes
- fromages > assez souvent, pour les gratins ou simplement avec du pain
- les noix > anecdotique... dans les cookies, les tartes

Je vois déja quelques pistes pour m'améliorer :
1. Pour le beurre, je crois qu'il n'y a pas d'alternative simple. J'ai écumé le rayon margarine de deux épiceries bio, elles contiennent toutes de l'huile de palme (mais on ne sait pas exactement combien ce qui doit sûrement faire une différence). Chez les végétaliens, on trouve des alternatives originales. Ce week end, j'ai testé une recette de cookies sans beurre, sans lait mais avec de la purée d'amande complète. C'était pas mal.
2. Limiter la crème fraiche... Chez les végétaliens, on trouve des sauces à base de noix diverses et variées. Ce week end, j'ai testé une recette de fondue de poireau à la sauce de noix de cajou. C'était top. (par contre, je ne sais pas à quel point les bienfaits des noix résistent à la cuisson, faut que je m'informe là dessus)
3. Limiter les fromages... On trouve des tartinades intéressantes en épicerie bio à base d'amande etc.
4. Trouver quoi faire avec les graines de lin. Merci Louise pour tes suggestions. Je vais creuser la question...

J'ai commencé à sérieusement lire les étiquettes, c'est terrifiant (Raymond Pin et Louise > c'est pas si facile de bannir l'huile de palme et les graisses hydrogénées...) :
- J'ai trouvé de l'"huile végétale" (quasi sûr que c'est de l'huile de palme) dans mes cubes de bouillon de légumes bio... En fouillant le rayon à l'épicerie bio, j'ai trouvé du bouillon en poudre qui ne contient que de l'huile de tournesol. J'avais jamais réfléchi comment tiennent les cubes de bouillon en cube... Ouf, il y a une solution simple à ce problème !
- J'ai trouvé aussi de l'huile végétale (quasi sûr que c'est de l'huile de palme) dans... des raisins secs en paquet (pas en épicerie bio). Ben du coup, j'en ai pas acheté alors que j'en avais besoin. C'est dégueu de mettre de l'huile dans des raisins secs... Erk.

Je continue la lutte  Mr Green

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Louise élie le Mar 20 Déc 2011 - 18:02

Ben d'accord que c'est tout une tâche d'éviter l'huile de palme il y en a dans la majorité des produits transformés ...

En fait, le corps humain a besoin de très peu de lipides ( on pourrait dire dans le contexte de l'alimentation moderne qu'il n'a absolument pas besoin de ''graisse'' , ayant la faculté de fabriquer lui-même sa propre graisse au besoin)

Un autre usage de la graine de lin ; en germination mélangé avec la luzerne ou autre.

Pour la cuisson, voici ce que je sais;
les noix de cajou toujours consommer au  moins légèrement grillées JAMAIS CRUES.
Pour les autres noix, elles bénéficient en général d'être légèrement grillées, chauffées à la poèle avant consommation immédiate ; exemple amande vite passés à la poèle, ajouter du tamari pour ajout dans une salade... graines de sésame grillées et moudre avec du gros sel ( gomasio)...
Seul l'aveline, ou la noisette ( riche en protéine) se consomme mieux crue et le beurre de nouisette est de très longue conservation.

Le principe est que les noix grillées ou chauffées se digèrent mieux, mais elles doivent être consommées immédiatement, because;

La chaleur altère la vitamine E qui est aussi la vitamine qui protège la noix du rancissement ( qui est la destruction des huiles  par oxydation)... donc, si on conserve des noix grillées, surtout non salées, un certain temps, elles ont une perte plus ou moins importantes de cette vitamine de protection, et des autres qualités nutritionnelles idem vu le début de ''dégradation'' amorcée.

l'huile dans les raisins c'est pour empêcher qu'ils s'aglutinent ... c,est pas évident d'en trouver sans ici aussi... tant que c'est pas de l'huile à moteur !!!!

... de la margarine dans des magasins bio ?? preuve que c'est pas une règle absolue de ''pureté'' ou d'honnêteté le label ''bio'' !!! ( voir mon commentaire plus haut , tellement transformé barraté dénaturé que ça n,est même plus comestible... la margarine n'est PAS un aliment)

bonne suite dans tes recherches

Louise élie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par ludivine le Mar 20 Déc 2011 - 20:03

Dans mon petit-déjeuner il y a;
2 c à soupe d'huile de colza, des graines de sésame et de lin moulues, des noix, graines de courge, amandes ou autres broyées, 1/2 banane écrasée mélangée à l'huile de colza, le jus d1/2 citron, une pomme, une moitié de poire.
Cela me fait une bonne dose d'oméga 3 pour la journée avec des fruits frais et c'est délicieux.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 9:53

Louise > T'as l'air d'en connaitre un rayon ! Je cherche un bon bouquin sur le sujet mais rien trouvé de concluant jusqu'à maintenant. Bizarrement, il n'y a rien de bien sur la nutrition à la bibliothèque. Y'a même pas un seul bouquin de cuisine sur la cuisine végé (alors que le rayon est immense). Aurais-tu des suggestions ?
louise élie a écrit:les noix de cajou toujours consommer au moins légèrement grillées JAMAIS CRUES.
J'avais lu que les noix de cajou étaient forcément chauffées par l'industrie pour être décortiquées.... à voir.
louise élie a écrit:Pour les autres noix, elles bénéficient en général d'être légèrement grillées, chauffées à la poèle avant consommation immédiate ; exemple amande vite passés à la poèle, ajouter du tamari pour ajout dans une salade... graines de sésame grillées et moudre avec du gros sel ( gomasio)... Seul l'aveline, ou la noisette ( riche en protéine) se consomme mieux crue et le beurre de nouisette est de très longue conservation. Le principe est que les noix grillées ou chauffées se digèrent mieux, mais elles doivent être consommées immédiatement, because; La chaleur altère la vitamine E qui est aussi la vitamine qui protège la noix du rancissement ( qui est la destruction des huiles par oxydation)... donc, si on conserve des noix grillées, surtout non salées, un certain temps, elles ont une perte plus ou moins importantes de cette vitamine de protection, et des autres qualités nutritionnelles idem vu le début de ''dégradation'' amorcée.
Je ne savais pas tout ça. Merci pour ton partage. J'ai aussi contacté une végétalienne professionnelle sur le sujet des purée d'oléagineux qui me dit qu'on peut les chauffer mais qu'il vaut mieux les chauffer le minimum pour que les acides gras se dégradent un minimum
l'huile dans les raisins c'est pour empêcher qu'ils s'aglutinent ... c,est pas évident d'en trouver sans ici aussi... tant que c'est pas de l'huile à moteur !!!!
Tu as de la chance !!... parce qu'au canada, il est obligatoire de préciser la mention huile de palme si le produit en contient alors que nous en France, on doit souvent se contenter de la mention évasive "huile végétale". On n'a même pas le droit de savoir ce qu'on ingère ! Grrr Sinon, en urgence, j'ai racheté du savon sans trop réfléchir, c'est bourré de dérivés de palme, j'ai donc du sang d'oran outang sur les mains... pale J'aurais dû mieux m'organiser.

... de la margarine dans des magasins bio ?? preuve que c'est pas une règle absolue de ''pureté'' ou d'honnêteté le label ''bio'' !!! ( voir mon commentaire plus haut , tellement transformé barraté dénaturé que ça n,est même plus comestible... la margarine n'est PAS un aliment)
Depuis l'épisode où la biocoop a son sorti son magazine "plaidoyer pour l'huile de palme", j'avais déja compris... :/ Bio, ça veut juste dire bio. Je pense que ces produits sont principalement destinés aux végétaliens (notamment la margarine 100% graisse de palme). Pour l'instant, je ne veux pas devenir végétalienne, j'essaie juste de faire le tri parmi les différentes options possibles. Et il y a des options intéressantes inventées par les végétaliens.
bonne suite dans tes recherches
Merci !!! Smile J'ai toute une année pour m'informer. Rien qu'un an en arrière, c'est fou à quel point je connaissais rien à l'alimentation / nutrition...

Ludivine > Merci pour tes idées. Je suis bien incapable de manger tous les jours la même chose au petit déj' (pour moi, c'est comme si je devais manger tous les jours la même chose au dîner !... un supplice !). Mais je dois pouvoir quand même améliorer les choses sur ce front là aussi. Il est tout à fait simple de rajouter des graines de lin dans le muesli.... les jours à muesli.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Mer 21 Déc 2011 - 10:52

Graisse de palme pour les végétaliens ? J'ai vraiment du mal à comprendre l'intérêt. Parce que si on est végétaliens pour sa santé, la graisse de palme est tellement mauvaise pour la santé que ça ne marche pas. Et si on est végétaliens pour préserver les animaux... ben c'est raté, quand on sait quels dégâts on provoque pour produire de l'huile de palme.

Je trouve très intéressant le travail que tu fais là, je le suis de très près.
Pour le savon, le savon d'Alep, ça doit être correct, non ? Pas d'huile de palme dedans ?

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 11:48

Philomenne a écrit:Graisse de palme pour les végétaliens ? J'ai vraiment du mal à comprendre l'intérêt. Parce que si on est végétaliens pour sa santé, la graisse de palme est tellement mauvaise pour la santé que ça ne marche pas. Et si on est végétaliens pour préserver les animaux... ben c'est raté, quand on sait quels dégâts on provoque pour produire de l'huile de palme.
Hum... en fait, au fur et à mesure de mes pérégrinations... je découvre qu'on peut être vegan pour différentes raisons. Je vois des suggestions de menus vegan "rapide et facile" à base de pâtes au fromage vegan ou hamburger avec un steak vegan. C'est uniquement de la cuisine d'assemblage. Bref, être vegan n'empêche pas du tout la mal bouffe surtout aux usa, où il existe pas mal de produits industriels spécial végans...
Quand à savoir pourquoi les épicerie bio proposent de la margarine 100% graisse de palme... Sûrement parce que les acheteurs ne se posent pas 36 questions. Comme mis en avant dans mon premier message, le lait de coco de conserve est catastrophique aussi et pourtant, ça se vend. Et c'est présent dans pas mal de recettes vegans...
Faut savoir faire le tri. Enfin pour ma part, faut apprendre à faire le tri.
Je trouve très intéressant le travail que tu fais là, je le suis de très près.
Pour le savon, le savon d'Alep, ça doit être correct, non ? Pas d'huile de palme dedans ?
Yes ! Je continue mon enquête Cool Pour le savon, c'est entièrement de ma faute. J'ai craqué, j'avais pas envie de faire mes courses à 36 endroits différents, et en plus, j'en ai ras le bol des parfums des savons de la bio coop (j'achète uniquement ceux qui sont vendus sans emballage, et le choix est super restreint). J'ai craqué pour un savon qui "sent bon". Je suis faaaaaaaiiiiiible LOL

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Cerise le Mer 21 Déc 2011 - 14:28

Quand à savoir pourquoi les épicerie bio proposent de la margarine 100% graisse de palme... Sûrement parce que les acheteurs ne se posent pas 36 questions.
je ne suis pas spécialiste ( et n'en consomme pas) mais en tant qu'ex-épicière bio je peux te dire que c'est parce qu'il n'y a pas, à l'heure actuelle, de margarine bio sans zéro huile de palme. voir à ce propos les explications d'une marque bio reconnue et que je trouve respectable :
A quand, une margarine sans graisse de palme ?
L’huile de palme est riche en acides gras saturés, qui n’ont que peu de qualités nutritionnelles, mais cette caractéristique lui permet de rester solide à température ambiante. On ne pourrait pas obtenir la texture de la margarine avec de l’huile d’olive seule ou avec de l’huile de tournesol seule. Par ailleurs le goût neutre de la graisse de palme permet une utilisation variée.
L’huile de palme provient de l’agriculture biologique, avec des projets de plantations durables et un suivi des producteurs dans les pays d’origine (Madagascar, Colombie, Ghana). Conformément à la réglementation biologique, cette huile n’est ni hydrogénée, ni estérifiée (ces procédés augmentent sa saturation).
source
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 14:42

Cerise > Oui, il n'y a pas beaucoup de solutions possibles. Si on veut absolument un substitut de beurre qui soit végétal... et bien l'huile de palme est une des seules graisses végétales solides à température ambiante (il doit y avoir aussi l'huile de coco).

Mais peut-être qu'il faut tout revoir (et ne pas seulement chercher des substituts "faciles") et se demander si il est absolument nécessaire de disposer de graisses solides à température ambiante Et comment on pourrait faire pour contourner le problème. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Mer 21 Déc 2011 - 14:53

Je pense que (bon c'est facile, je ne suis pas végétalienne mais à mon humble avis) si on veut éliminer certains aliments, que ce soit pour des raisons de santé, d'éthique ou autre, il ne faut pas essayer de chercher un substitut. Il faut revoir son alimentation pour l'envisager autrement.
Si on décide de supprimer le beurre, soit on tartine autre chose (purée d'amande, de noisette, etc, ou autres types de tartinades maison à base de fruit, de légumes, etc) soit on se fait moins de tartine. Pour le petit déjeuner, il est d'usage de manger du pain avec quelque chose dessus mais on peut bien faire autrement. Le mélange dont parle Ludivine, ou des flocons de céréales avec des fruits séchés et un peu de lait végétal...
Et pour la cuisine, on n'a pas besoin que la matière grasse soit solide. Pour la pâtisserie, on peut soit utiliser de la matière grasse liquide, soit remplacer par de la purée d'oléagineux ou de la crème végétale et surtout, on peut diminuer la matière grasse. Dans la plupart des recettes de pâtisserie "conventionnelles", il y a de toute façon toujours trop de sucre et trop de matière grasse.

Je pense que tant qu'on cherche un substitut, on fait fausse route parce qu'à un moment ou à un autre, on se trouve en porte à faux. La graisse de palme en est un exemple parfait.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Mer 21 Déc 2011 - 15:13

Philo > On est sur la même longueur d'onde  
(PS : il y a aussi le goût qui peut jouer dans certains. Un gâteau à l'huile n'a pas tout à fait le même goût qu'un gâteau au beurre)

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par ludivine le Mer 21 Déc 2011 - 15:15

Je pense aussi qu'il n'est pas nécessaire de chercher un substitut au beurre, on peut s'en passer, question d'habitude.
Pour mon petit-déj, j'alterne les fruits que j'ajoute donc il n'y a pas de lassitude pour moi, je me fournis en fruits de saison même s'il m'arrive de craquer pour des fruits rouges surgelés.
Pour la cuisson j'utilise de l'huile d'olive, pas besoin de beurre du tout pour moi.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Mer 21 Déc 2011 - 15:38

magnierc a écrit:Philo > On est sur la même longueur d'onde
(PS : il y a aussi le goût qui peut jouer dans certains. Un gâteau à l'huile n'a pas tout à fait le même goût qu'un gâteau au beurre)


Ah ben oui, c'est sûr qu'un gâteau au beurre (ou une tartine avec du très bon beurre), ça a un goût inimitable. Mais c'est là que se pose la question du choix et du renoncement. Choisir d'être végétalien donc renoncer à ce goût-là. Ou choisir de ne pas être végétalien et se faire plaisir de temps en temps avec un peu de très bon beurre de bonne qualité dont on connait la provenance. (j'exclus d'office le fait de s’empiffrer de beurre de mauvaise qualité, je pense que tu ne m'en voudras pas )
Je pense que la recherche effrénée de "substituts" est le signe qu'on refuse ce renoncement. On cherche à ménager ses convictions sans faire le deuil du goût de ce truc pas végan dont on ne veut pas manger. C'est vouloir... le beurre et l'argent du beurre (pas pu m'en empêcher, désolée Laughing ). Et c'est voué à l'échec.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 15:53



(bon, moi qui suis végétarienne, j'avoue que ça peut m'arriver de végétariser des recettes de viande en utilisant un substitut de viande comme pour la blanquette, mais c'est surtout pour le fun, ça reste des exceptions. En fait, je crois que c'est le goût du vin qui me manque et pas celui de la viande !).

Bref, c'est compliqué de bien manger !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Mer 21 Déc 2011 - 15:56

Avec du seitan ? J'aime bien ça, mais je n'ai jamais trouvé que ça ait le goût de la viande. Et pourquoi pas de vin ? (pardon, je suis un peu HS)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 16:01

Ouais, j'ai fait des tests avec du seitan. En fait, j'avais une envie de recettes cuisinées avec du vin, et j'en connais pas vraiment avec des légumes. Et du coup, je me suis rabattue sur des versions végétarisées de plats de viande (blanquette, boeuf bourguignon).

Mais à bien y réfléchir... le substitut de viande ne se justifie pas vraiment. Je pourrais tout à fait faire des ragoûts de légumes cuisinés avec du vin. C'est juste que j'ai pas eu l'idée de le faire avant !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mer 21 Déc 2011 - 19:31


D'ac avec le commentaire de Philo aussi good

Quand je fais des gâteaux, des cookies, galettes, et pâte à tarte, toutes recettes, j'utilise de l'huile d'olive, oparfois agrémenté d'un peu de beurre d'amande, ou de sésame ... et le lait de vache est remplacé par le lait de soya ou de rix amande, mélangés ou pas... ce que j'ai sous la main.

Le goût est différent ? ben peut-être, je peux pas comparer, mais est-ce important la différence de goût ? on fait autrement, alors, le goût aussi est ''autrement'', ça signifie pas que ça devient pas bon pour autant... je dis ça en sachant bien qu'on est d'accord .

Atention avec le seitan pour les personnes sensibles au blé... en quantité x selon la personne c'est inflammatoire.

Pour la question des bons livres sur l'alimentation, j'étudie depuis 40 ans, ( membre-fondatrice des premières coop d'alimentation naturelle, 1975 !, et auteure d'un petit cours d'initiation à l'alimentation naturelle ) à partir de bouquins américains traduits ou non, listing des valeurs nutritionnelles fournies ici et là au québec, canada, mes expérimentations personnelles, les catalogues détaillés des produits de coop bio, et plusieurs grands ''maîtres'' de l'alimentation naturelle ... je dirais que les ouvrages modernes sont très décevants par rapport à ce qui se faisait dans les années 70 à 90..............


Je recommande ''Une autre assiette'' de Claude Aubert... et ses autres ouvrages , très documenté, créatif, plusieurs recettes, et aussi scientifique ( tableaux de valeurs, etc)... tu dois pouvoir certainement trouvé ça en France dans le neuf ou l'usagé, c'est un ouvrage belge ou français si ma mémoire est encore bonne.
( dernière édition... sur google tu le trouves partout, fnac entre autres)

Je vais fouiller si je trouve autre chose

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Jeu 22 Déc 2011 - 9:25

Mince, j'espère que j'ai pas fait fuir les végétaliens. Je voulais dire que la mention "vegan" sur un plat n'est pas un gage de sainteté. Pour autant, dans leur grande majorité, il me semble que les vegans font d'énormes efforts pour manger le mieux possible (avec plein de partage de recettes délicieuses sur le net, ce que j'apprécie énormément).

Louise > Merci beaucoup pour tes suggestions de lecture. Tu peux aussi me recommander des livres en langue anglaise, ça ne pose pas de souci Wink J'avais entendu parler de "Eat, Drink, and Be Healthy: The Harvard Medical School Guide to Healthy Eating", le recommanderais-tu ? Je suis impatiente d'en savoir plus ! Le net ne m'apporte pas autant que ce que je cherche.

Au niveau du goût... pour l'instant, je tombe plutôt sur de bonnes surprises voire très bonnes. Hier, j'ai cuisiné une tartinade de poivron aux noisettes (la recette vient de là : http://myveganrevolution.blogspot.com/2011/05/muhammara-aux-noisettes.html). C'était tip top Smile J'aime bien les tartines salées, et ça me change du fromage. J'avais pas idée qu'il y avait autant de façons différentes d'accommoder les noix ! C'est un autre monde qui s'ouvre à moi (envolée lyrique LOL). Bref, pour l'instant, j'ai pas l'impression de sacrifier quoi que ce soit.

L'homme a fait quelques courses rapides hier soir, et est revenu (entre autre) avec des gaufres industrielles à l'huile de palme. C'est assez révélateur. Autant, je cuisine énormément pour les déjeuners et les dîners, autant, je me laisse aller pas mal pour les petits déjeuners et les encas / petits goûters. Que ce soit pour la transition vers autre chose ou pas, il faudrait que j'essaie de davantage faire de gâteaux / biscuits moi-même. Je dois pouvoir m'organiser pour faire une fournée de gâteaux tous les dimanches scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Louise élie le Jeu 22 Déc 2011 - 18:56

Tu peux trouver une mine d'infos sans fin  chez Rodale ( fondée en 1947 par un homme dévoué à la santé humaine et planétaire
(alimentation naturelle et jardinage bio)

''Rodale press'' anglo
''Santé rodale'' franco;  traduction et éditeur français BIOSFAIRE
google est ton ami !  Cool

''Eat, drink and be healthy...'' je crois l'avoir feuilleté , y'a longtemps, mais ça ne m'a pas marqué. je peux pas en parler.

J'ai  étudié et consulté aussi des ouvrages de la FDA ( Food and drug Administration) en vente chez Rodale Press ( à l'époque !) ... ils éditent régulièrement un catalogue avec tableaux sur les valeurs listées de tous les aliments possible ! vitamines, lipides, sels minéraux, calories ... mon ordi n'est pas assez perfomant pour effectuer cette recherche.
à suivre...


La crème d'amande chaude au petit déjeuner ? miam... amandes finement moulues, un peu de lait de soya pour délayer, à feu très doux, tel quel ou avec morceaux de pommes, raisins secs, dattes ... pis un chti saupoudrage de graines de lin moulues fraîches ^_^

Si tu aimes les tartinades salées, essaie un mélange de purée de tournesol et purée de patate douce, avec oignons émincés, aïl pillé, poivron rouge, pincée de clou de girofle, sel ( ou tamari, ou gomasio) et poivre

à +
( je suis plutôt démunie pour te donner les titres et références exactes, il ne me reste que quelques ouvrages dans ma biblio, j'ai tout donné à la fin de l'été !)

Louise élie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 2 Jan 2012 - 14:50

Merci Louise d'être ma pourvoyeuse de lectures. Je vais regarder ça de près. En attendant d'avoir de vrais bouquins, je lis encore pas mal de choses sur le net. J'ai trouvé l'avis d'un crudivore sur le sujet des graisses :


There’s a huge difference between cooked fats and raw fats. Studies
linking fats to high cancer rates, heart attacks, kidney failure, high blood
pressure, high cholesterol, angina, cardiovascular disease, and many
other diseases have been done with cooked fats. Obesity is linked to a
high, cooked fat diet.

Raw plant fats, on the other hand, have exactly the opposite effect. Raw
fats, found in avocados, olives, coconuts, nuts, and seeds contain
antioxidants. They contain oils that produce healthy joints, nerves, and
bones. Raw plant fats do not cause the body to gain excess weight
because, unlike cooked fats, they still contain the enzyme lipase, which is
needed to digest fat. By cooking fats, lipase is destroyed, along with
other important enzymes and minerals. Lipase breaks up raw plant food
as it is eaten, and helps the body to digest oils in these foods. Because
this food gets assimilated and digested properly, it is not causing all
kinds of chronic and degenerative diseases, and it’s not getting stored as
excess body weight.

[...]And By The Way: Cholesterol Is Not Found In Plant Fats.
Foods like avocados, olives, nuts, seeds, nut butters, and coconuts do
not contain cholesterol. Cholesterol is found in animal products: meat,
poultry, fish, dairy, cheese, eggs, and products derived from these foods.

source : http://www.rawreform.com/images/stories/pdf/profoundlyrawebook.pdf
Je savais déjà un peu ça... Je remange pas mal d'avocats (avant je pensais que c'était un aliment gras qui faisait grossir).
Faudrait que je trouve (encore davantage) comment "cuisiner" les noix sans les faire forcément cuire.
Je me demande quels traitements ont subi les noix qu'on achète, comme les noix dans les mélanges apéro ?  
scratch

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Lun 2 Jan 2012 - 14:59

Heu... Magnierc, une 'tite traduction pour les non anglophones ? Même résumée ? ça serait chouette ! bounce Wink

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Raymond Pin le Lun 2 Jan 2012 - 15:03

j'ai découvert chez Lea*der P*rice des raviolis végétariens sans huile de palme, en conserve 4/4.
Et en plus, je les ai trouvés bons !  Mr Green

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par iria le Lun 2 Jan 2012 - 15:07

Merci raymond de l'info, ça tombe bien je dois aller au pressing et il y a un le*ader p*rice sur la route.
Pour le texte en anglais, si vous voulez, je m'attèle à sa traduction ce soir (là, j'ai pas trop le temps).

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Cerise le Lun 2 Jan 2012 - 15:10

raymond pin a écrit: j'ai découvert chez Le*ader P*rice des raviolis végétariens sans huile de palme, en conserve 4/4.
Et en plus, je les ai trouvés bons ! Mr Green

iria a écrit:Merci raymond de l'info, ça tombe bien je dois aller au pressing et il y a un le*ader p*rice sur la route.
.
Shocked
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Panthera Pardhus le Lun 2 Jan 2012 - 15:13

Total hs: merci d'essayer de casser le nom des marques citées
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Cerise le Lun 2 Jan 2012 - 15:14

merci Panthera Very Happy
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Raymond Pin le Lun 2 Jan 2012 - 15:22

pourquoi HS ?
c'est parce qu'il y a écrit en gros dessus "garanti sans huile de palme" que cela m'a attiré !!

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Panthera Pardhus le Lun 2 Jan 2012 - 15:24

Non Raymond, le hors sujet c'est moi qui l'ai fait en parlant du fait de ne pas citer de marque.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Raymond Pin le Lun 2 Jan 2012 - 15:28

oups !!  
bon, pour les noms de marque, je serai vigilant, promis !

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Panthera Pardhus le Lun 2 Jan 2012 - 15:38

C'est ceux là?
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Raymond Pin le Lun 2 Jan 2012 - 15:42

je ne sais pas si c'est ceux là, car j'avais acheté une seule boite pour les gouter, ce que j'ai fait, et je n'ai pas été me ravitailler depuis.
Ils ont aussi des raviolis bios vendus dans un grand pot en verre. Leur gout est très différent (mais bons aussi).
Ceux dont je parle sont dans une boite de conserve métallique 4/4, et il est bien marqué "sans huile de palme" dessus

Raymond Pin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 2 Jan 2012 - 15:42

Désolée pour les textes anglais. A part ce forum, je ne fréquente quasiment que le net anglophone  Embarassed En gros, ça dit qu'il y a graisse crue et graisse cuite. Seules les graisses cuites seraient liées aux maladies cardio-vasculaires. Les graisses crues, elles contiennent des "enzyme lipase" (inconnu par chez moi) qui permettent de bien digérer les graisses. Le cholestérol n'est présent que dans les graisses animales.

Olalala. Ici l'homme s'est encore fait "avoir" et a encore ramené des cookies industriels à l'huile de palme  confused Mais bon... il voit bien que je lis maintenant les étiquettes. Alors ça commence à rentrer. Il a fait gaffe pour d'autres produits (qui avaient une étiquette "garantie sans huile de palme"). Faut pas désespérer !

Mais j'ai toujours pas trouvé pourquoi la graisse de palme sera pire que le beurre (je veux dire des arguments scientifiques détaillés sur la question). Pour moi, le doute subsiste (au niveau impact sur la santé du mangeur).

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Lun 2 Jan 2012 - 15:49

Un début de réponse à la question de l'effet de l'huile de palme sur la santé, certes incomplète.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Panthera Pardhus le Lun 2 Jan 2012 - 15:50

raymond pin a écrit:je ne sais pas si c'est ceux là, car j'avais acheté une seule boite pour les gouter, ce que j'ai fait, et je n'ai pas été me ravitailler depuis.
Ils ont aussi des raviolis bios vendus dans un grand pot en verre. Leur gout est très différent (mais bons aussi).
Ceux dont je parle sont dans une boite de conserve métallique 4/4, et il est bien marqué "sans huile de palme" dessus

Ah non, ceux-là, ce sont ceux du pot en verre. Apparemment, dans ceux que je cite, il y a beaucoup de sauce pour peu de raviolis (80% / 20%). Je voulais m'amuser à calculer le coût fait maison pour la même quantité de produits (j'adore me faire des noeuds au cerveau pour...rien)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Lun 2 Jan 2012 - 16:01

Une autre ressource, qui fait aussi le rapport avec la consommation d'omega. (Je n'ai pas encore regardé le documentaire)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 2 Jan 2012 - 16:26

Philomenne a écrit:Un début de réponse à la question de l'effet de l'huile de palme sur la santé, certes incomplète. [...] Une autre ressource, qui fait aussi le rapport avec la consommation d'omega. (Je n'ai pas encore regardé le documentaire)
J'ai lu en détail le premier lien. (Pour "rappel", il y a en fait davantage d'acides gras saturés dans le beurre que dans l'huile de palme). Bien que ça ait le mérite d'être clair sur les différents types de graisses, le fait que les graisses saturées sont mauvaises pour la santé et bien ça n'explique pas en quoi les acides gras saturés de l'huile de palme serait plus mauvais que les acides gras saturés du beurre... J'ai pas trouvé ma réponse là dedans.

J'ai trouvé un lien qui discute beurre VS huile de palme ou huile de coco (en anglais) :
http://almostveganchef.com/2010/10/02/coconut-oil-vs-butter%E2%80%94thoughts/
Philo, ça ne va pas te plaire !!!  Laughing Parce qu'en fait, l'auteur prend parti pour l'huile de palme / coco.... Une histoire de longueur de chaine et d'équilibre entre oméga 3 et oméga 6. J'avoue que j'ai pas tout compris. Mais je crois que dans un sens, ça rejoint quand même ton point de vue. Parce que justement ce déséquilibre oméga 6 & oméga 3 est dû aussi au fait que les animaux qu'on consomme directement ou indirectement ne sont plus nourris d'herbe comme ils devraient l'être. Maintenant les bêtes mangent du soja et mais et autre trucs du même accabit, non ? Qui peuvent être bio. Alors je sais pas si manger de la viande/beurre, ça garantit quoi que ce soit à ce niveau là.

Pfiou ! C'est compliqué !

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Lun 2 Jan 2012 - 16:38

magnierc a écrit:Philo, ça ne va pas te plaire !!!

Je ne suis pas anti palme primaire Wink et ouverte à toute information sur la question. Et puis je n'ai pas retrouvé la référence dont je te parlais.

Je peux par contre affirmer que les produits animaux (viande et lait) issus de bovins qui consomment uniquement de l'herbe sont meilleurs pour la santé que ceux issus de bovins consommant des ensilages.

Et au-delà de l'aspect santé, l'huile de palme pose quand même d'autres problèmes : environnemental (bilan carbone, notamment du transport, maltraitance des sols et déforestation) et humain (expropriation des petits paysans que l'on oblige à devenir salariés sous payés de grosses exploitations en monoculture, démembrement de l'agriculture vivrière). Ce sont des arguments qui à mes yeux sont aussi importants que celui de la santé de ne pas consommer d'huile de palme.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 2 Jan 2012 - 16:50

Philomenne a écrit:Je ne suis pas anti palme primaire  Wink et ouverte à toute information sur la question. Et puis je n'ai pas retrouvé la référence dont je te parlais.

Héhé, je plaisantais ;)Justement, c'est agréable de débattre avec toi, car tu es ouverte à ré-étudier la question  

Je peux par contre affirmer que les produits animaux (viande et lait) issus de bovins qui consomment uniquement de l'herbe sont meilleurs pour la santé que ceux issus de bovins consommant des ensilages.
Oui, on est d'accord ! Mais y-a-t-il des labels qui garantissent que le beurre est issu de vaches ayant brouté de l'herbe ?

Et au-delà de l'aspect santé, l'huile de palme pose quand même d'autres problèmes : environnemental (bilan carbone, notamment du transport, maltraitance des sols et déforestation) et humain (expropriation des petits paysans que l'on oblige à devenir salariés sous payés de grosses exploitations en monoculture, démembrement de l'agriculture vivrière). Ce sont des arguments qui à mes yeux sont aussi importants que celui de la santé de ne pas consommer d'huile de palme.
OK, mais il reste l'alternative de l'huile de palme issu de culture "correctement gérées" (si jamais ça peut exister) et puis surtout l'huile de coco ! On en trouve dans les épiceries bio.

Ce qui est fort avec cet argument de l'équilibre oméga 3 / oméga 6... et bien c'est que ça change tout !!!!! Si on fait des choix en fonction de cela, alors ce n'est plus l'huile d'olive qui est a privilégié ! (mais plutôt l'huile de coton / lin / soja / noix)...  Dur de faire le tri parmi toutes les infos contradictoires.
   

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Philomenne le Lun 2 Jan 2012 - 17:01

magnierc a écrit: (si jamais ça peut exister)

Toute la question est dans cette restriction. Il semble qu'à l'heure actuelle, ce soit une utopie. Un lien sur l'huile de palme bio (je suis loin de l'avoir lu en entier encore).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Lun 2 Jan 2012 - 17:55

-----------------------------
L'HUILE DE NOIX DE COCO
----------------------------

In addition, virgin coconut oil is composed mainly of medium-chain triglycerides, which may not carry the same risks as other saturated fats.

source : http://en.wikipedia.org/wiki/Coconut_oil
Plus, it turns out, not all saturated fats are created equal. Marisa Moore, a spokeswoman for the American Dietetic Association, a nonprofit association of nutritionists, said, “Different types of saturated fats behave differently.” The main saturated fat in coconut oil is lauric acid, a medium chain fatty acid. Lauric acid increases levels of good HDL, or high-density lipoprotein, and bad LDL, or low-density lipoprotein, in the blood, but is not thought to negatively affect the overall ratio of the two.

source : http://www.nytimes.com/2011/03/02/dining/02Appe.html?pagewanted=1&_r=1
Lauric acid has been shown to decrease the total/HDL cholesterol ratio, due to a larger increase in HDL cholesterol

source : http://www.ars.usda.gov/SP2UserFiles/Place/12354500/Articles/JADA106_867-880.pdf
Bon. Je sais plus trop quoi penser.  
scratch
édit admin : merci d'éviter les liens/citations en langue étrangère ou de proposer un lien vers une traduction ou une petite traduction

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Mar 3 Jan 2012 - 9:49

Pour synthétiser ce que j'ai lu jusque là :

Les infos "officielles" nous disent que :
- les graisses trans sont très très mauvaises (> à vraiment éviter)
- les graisses saturées sont mauvaises (> à limiter à cause des maladies cardio-vasculaires associées)
- les graisses insaturées sont bonnes
- et les graisses polyinsaturées sont très bonnes
En gros, on devrait choisir les graisses les plus pauvres en graisses saturées (ex : huile d'olive)

Mais, il y a quelques "dissidents" :
- certains pensent que les graisses saturées sont "bonnes", l'argument principal semble être que les populations qui consomment la plus grande part de graisse saturée (ex : les inuits) sont les populations pami lesquelles on trouve le moins de maladies cardiovasculaires.
- certains pensent que l'important est de se rééquilibrer en oméga 3 (l'alimentation actuelle est trop riche en oméga 6 pour respecter le ratio 1:1), du coup on devrait choisir les graisses les plus riches en oméga 3 (ex : lin et les graisses de poisson)
- certains pensent que les graisses saturées végétales sont différentes des graisses saturées animales (longueur de la chaine) et du coup, la graisse de noix de coco ne serait pas si mauvaise que ça.

Mon avis personnel :

  • Pour les inuits... je me demande quelle est la part de la génétique là-dedans. Est-ce qu'un occidental qui part habiter chez les inuits et adopte leur régime fait baisser son exposition aux maladies cardiovasculaires ? Si les malades du cholestérol pouvaient continuer à consommer des tas de graisses saturées animales (charcuterie, foie gras)... ben, je crois que ça se saurait car ça arrangerait pas mal de monde. Le cholestérol est tout de même une maladie "courante" qu'on doit bien connaitre ? Ca me chiffonne.
  • On pourrait faire un parallèle avec l'info officielle et les dissendents en ce qui concerne la consommation des produits laitiers. On nous dit d'en consommer à tous les repas alors que certains pensent que ce n'est pas du tout la peine, car plein de plante ont plein de calcium et que le calcium des plantes est assimilé différemment par le corps que le calcium des produits animaux (c'est un des arguments pas le seul)
  • Il y a beaucoup de divergence, mais le point sur lequel tout le monde semble être d'accord et que les graisses trans sont super mauvaises pour la santé. Du coup, faut peut-être mener un combat de ce côté là. J'ai déja lu des mentions "graisses non hydrogénée" sur des étiquettes. Ceci m'amène à me demander si il est obligatoire d'indiquer sur les étiquettes que les graisses sont hydrogénées. Sinon, ça veut dire que dans le doute, il faudrait éviter très très sérieusement tous les produits transformés avec des huiles végétales. Je vais me pencher sur la question.

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Lolly le Mar 3 Jan 2012 - 15:08

je crois qu'il faut arrêter de hurler à la mort en ce qui concerne les graisses saturées . Il ne faut pas oublier que les deux seuls types de graisses qui ne sont pas dénaturées par la chaleur (y compris en friture) sont la graisse de coco... et l'huile de palme, tous les acides gras insaturés devenant allègrement des acides gras trans dès qu'ils sont chauffés, nettement plus nocifs qu'un peu de graisse saturée. Tout est question de mesure (et d'éthique/écologie quand il s'agit d'huile de palme).

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Mar 3 Jan 2012 - 15:53

minilolly > euh... bon en fait de la friture (dans le sens baigner un aliment  complètement dans l'huile comme les frites et les beignets), je n'en fais jamais. Vraiment jamais. Alors j'ai pas besoin de trouver une huile adaptée à cette utilisation. C'est aussi simple que ça.    Mais a priori, l'huile de palme et de coco ne sont pas les seules à supporter les hautes températures de cuisson. L'huile d'olive notamment y résiste plutôt bien. Alors pour moi, ce n'est pas LE critère qui va dicter mon choix. (mais peut-être que j'ai mal compris ce que tu voulais dire...). Pour l'instant, mon choix de graisse pour les cuissons qui en nécessitent c'est l'huile d'olive.

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Lolly le Mar 3 Jan 2012 - 16:01

Magnierc: je ne parlais pas nécessairement de ton choix, mais en général! Very Happy

l'huile d'olive, supporte la chaleur jusqu'à environ 180°, au delà, comme toutes les autres elle devient nocive. (180° c'est à peu près la TP du four pour un gateau, mais si tu t'en sers sur une poele, la température en surface de la poele peut monter très vite bcp plus haut).
Ceci dit c'est aussi celle que j'utilise si je dois cuire avec de l'huile..

HS: désolée, j'ai un problème avec la touche "accent circonflexe" de mon clavier)

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Mar 3 Jan 2012 - 16:30

Je fais super attention quand j'utilise de l'huile d'olive. Si jamais, je l'avais laissée trop longtemps et trop chaud dans le fond de ma poële et que ça fume... et ben je jette l'huile ! et je recommence. Ca devrait garantir que le point de fumage n'est pas atteint et que l'huile est toujours bonne.

(c'est vrai que pour la suite de la préparation, une fois d'autres ingrédients ajoutés, on ne peut plus voir si ça fume...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Magnierc le Jeu 12 Jan 2012 - 11:35

J'ai continué mes expérimentations avec des noix et avec les graines de lin (En ce moment je suis dans les hamburgers végé... je suis pourtant pas fan à la base de ce genre de choses mais j'ai testé des recettes végé qui m'ont fait changé d'avis ^^ c'est rigolo).

Mais maintenant, au lieu de me demander quelles graisses utiliser. Je commence à me demander pourquoi j'ai autant "envie de graisse" (et des mauvaises !) et / ou de junk food (je suis assez accro aux cookies et au chocolat voire aux cookies au chocolat ainsi qu'aux brownies et au gâteau au chocolat). Ca fait écho à un post de Philo qui dit que le gras peut faire exhausteur de gout pour les produits insipides qu'on nous vend et aussi à un post de blog d'une végé qui dit que lorsqu'elle ne mange pas assez de graisse (des bonnes !), elle a des fringales pour de la junk food (cookies etc.) et de même quand elle ne mange pas assez de fruits, elle a des fringales pour de la junk food sucrée... Ca m'interpelle...

A l'heure actuelle, je ne me vois pas manger "presque sans graisse", c'est à dire beaucoup de fruits / légumes cru ?
Ca me parait tellement austère.
Mais pourtant, ça ne l'est pas toujours...

  • Par exemple, les tomates de mon balcon sont tellement bonnes que ça ne me viendrait pas du tout à l'idée de rajouter une vinaigrette (j'ajoute plutôt une pincée de sel ou à l'extrème un soupçon de vinaigre balsamique). Le résultat est TERRIBLE ! Mais par contre, c'est impossible de faire ça avec des tomates de supermarché...
  • Je suis rentrée un soir chez moi avec une faim de loup. Trop tôt pour le dîner, et "y'avait rien à manger" qu'on puisse grignoter sans préparation. Je me suis rabattue sur une poire dure comme du bois. Finalement, elle était quand même mure et délicieuse. Ça m'a passé mes envies de patisseries et autres douceurs sucrées & grasses.

Tout ceci m'amène donc à réfléchir si la solution n'est pas "ailleurs". Je devrais sûrement consommer davantage de fruits qui sont peu présents à l'heure actuelle dans mon alimentation.

Magnierc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par ludivine le Jeu 12 Jan 2012 - 12:20

Notre cerveau a besoin de matières grasses, de bonnes bien sûr telles que l'huile de colza et d'olive.
Moi aussi j'ai des moments où j'ai envie de sucré, de chocolat, surtout le soir après dîner, quoi que je mange j'ai envie de finir sur du sucré, ce n''est vraiment pas une bonne chose, mais bon...............
Il faut se méfier du glutamate qui provoque les fringales, souvent aussi les maux de tête, malheureusement on en trouve presque partout dans les aliments industriels.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: En 2012, je m'intéresse aux graisses et je lis les étiquettes

Message par Invité le Jeu 12 Jan 2012 - 15:15

Intéressante discussion Smile
La compréhension des graisses est une chose à laquelle je suis... hermétique, oups ! J'ai bien essayé de me documenter, en vain, je n'ai rien compris. Pour éviter de me faire des noeuds au cerveau, et je dois dire pour simplifier ma cuisine, je n'utilise que de l'huile d'olive crue ou chauffée, parfois une autre huile (en ce moment c'est sésame) en assaisonnement. Je me fais bonne conscience, en consommant quotidiennement des oléagineux tel quel ou en purée. Le beurre je le réserve à la pâtisserie, quand il m'est impossible d'utiliser l'huile d'olive. Je bannis les margarines, je préfère encore le beurre, en plus je n'en ai encore jamais trouvée sans huile de palme*.
* l'huile de palme je n'en veux pas à cause des orangs-outans, na !
Quand aux autres huiles "exotiques", coco, coton (!), n'y a t-il pas là un effet de mode ? A force de s'éloigner d'une alimentation raisonnable, on consomme des tas de produits que c'en est hallucinant, je trouve que les rayons de magasins bio sont un bel exemple en la matière...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum