Festivités et breuvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Festivités et breuvages

Message par joe.chip le Dim 25 Déc 2011 - 23:49


louise élie a écrit:pis en plus je me saoule jamais la gueule !!
On pourrait aussi discuter de la pression sociale concernant le fait de ne pas boire d'alcool. Peut-être l'avez vous constaté aussi : on est souvent regardé de travers, beaucoup de personnes ne comprennent pas.

Edit admin: sujet divisé à partir de celui-ci
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Philomenne le Dim 25 Déc 2011 - 23:52

joe.chip a écrit:On pourrait aussi discuter de la pression sociale concernant le fait de ne pas boire d'alcool. Peut-être l'avez vous constaté aussi : on est souvent regardé de travers, beaucoup de personnes ne comprennent pas.

Rhoo ! que oui. Je ne bois jamais d'alcool non plus et qu'est-ce que j'entends ! Je suis une extra terrestre ! Cela dit, ça se tasse depuis quelques temps. Question de fréquentations, à mon avis. Mr Green

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par joe.chip le Lun 26 Déc 2011 - 0:08

Philomenne a écrit:Rhoo ! que oui. Je ne bois jamais d'alcool non plus et qu'est-ce que j'entends ! Je suis une extra terrestre !
Imagine si en plus tu es végétarien, tu es doublement regardé comme un martien ! Tout le contaire de la définition du bon-vivant (je dois être un "mauvais vivant" Razz )
Ceci dit, je le vis très bien.
La pression sociale, ça fait longtemps que j'en ai rien à ...
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par pascale le Lun 26 Déc 2011 - 0:28

C'est vrai chez nous aussi,

Refuser l'alcool est compris comme une insulte.
L'alcool a des effets rapide et énervant(pour moi surtout) qui amusent la galerie. Crying or Very sad .
Toutes les occasions sont bonnes,cette année c'est arrivé 2 fois(la signature de papiers importants et une réunion de famille).J'ai beau leur dire que je n'en veux pas apres les demandes polies viennent les remarques dans le genre :toujours la même qui pourri l'ambience,tu va vexer nos amis a force,un p'tit verre n'a jamais tué personne...
Je ne vois pas de mal à déguster un verre de vin et de le savourer,mais moi je ne le goûte pas.J'aime beaucoup le cidre doux,mais un verre et je peux aller me coucher.

pascale

Age : 46
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Festivités et breuvages

Message par slcamille le Jeu 29 Déc 2011 - 13:02

decidement j'ai du mal a comprendre pourquoi on devrait boire de l'alcool.et surtout en quoi le fait de ne pas en boire pourrirait une ambiance.
alors quoi? les gens on besoin qu'on leur tienne la main pour se saouler?
inversement ca ne choque personne quand c'est une femme enceinte qui ne boit pas, mais alors si elle a le malheur de le faire (même avec extreeeeeme modération, genre pas plus d'un verre et pas d'alcools forts) ou de fumer, qu'est ce qu'elle prend!!!

slcamille

Age : 36
Localisation : idf
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Malobelle le Jeu 29 Déc 2011 - 14:29

Souvent, dans notre société qui prône l'alcool comme moyen d'amusement et de détente, les seules bonnes raisons de refuser d'en boire est d'attendre un enfant (et encore certaines futures mamans s'accordent parfois un verre : pure inconscience à mon avis ) ou bien encore parce que tu es un alcolique repenti....

Malobelle

Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2011 - 16:08

Malobelle a écrit: les seules bonnes raisons de refuser d'en boire est d'attendre un enfant
tu oublies au moins 2 bonnes raisons d'abstinence couramment admises :
1/ la conduite auto. Il est maintenant admis que quelqu'un doit se "sacrifier" pour être en état de rentrer ou de ramener les autres.
2/ l'excuse santé marche aussi très bien, du genre "je fais un régime sans sucre" ou "j'ai trop de cholestérol, l'alcool m'est interdit par mon médecin"...


Dernière édition par raymond pin le Ven 30 Déc 2011 - 8:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par reveuse le Jeu 29 Déc 2011 - 16:24

dans la famille de mon mari, personne ne boit et c'est plutôt si on boit une verre qu'on est regardé de travers, moi un verre de champagne ou un bon verre de vin je ne dis pas non...je dis non au 2e verre !
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par joe.chip le Jeu 29 Déc 2011 - 21:51

Malobelle a écrit:Souvent, dans notre société qui prône l'alcool comme moyen d'amusement et de détente, les seules bonnes raisons de refuser d'en boire est /.../ parce que tu es un alcolique repenti....

Ah oui, on me le dit souvent. Ou plutôt, c'est sous-entendu. Mais ce n'est pas le cas...
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par floriali2 le Jeu 29 Déc 2011 - 23:12

A partir d'un certain âge on est moins influençable et on ressent moins cette pression. Je demande une tisane, un thé vert Cool
Chez nous nous avons quelques alcools pour quand on reçoit, mais sinon on ne boit jamais. Et quand on reçoit des amis je préviens toujours qu'il n'y aura pas de vin, des apéros mais pas de vin, sous entendu qu'il faut en amener si on veut vraiment en boire !!

floriali2

Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Emma le Ven 30 Déc 2011 - 8:53

Malobelle a écrit:parce que tu es un alcoolique repenti....

Encore faut-il que les gens comprennent que c'est une maladie et qu'on essaie de se soigner, pas une lubie.
Et pour certains, c'est très difficile à admettre.
Pensez qu'on a offert à mon mari (qui ne boit pas ou très peu, par goût : il n'aime pas la plupart des alcools) une énorme bouteille de whisky. C'est bien que l'alcool a encore une aura "détente-sympa-pas dangereux", alors qu'il détruit des familles.
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par zou le Ven 30 Déc 2011 - 9:09

Bonjour,

Je constate que nous avons les même "problématiques". Je ne bois pas (j'ai du prendre une cuite en 40 ans) et oui quand nous ne buvons pas (ou juste un verre) nous passons pour des personnes rabat-joie.

Mais quand j'en voyais certains être agressifs ou emmerdants avec un verre dans le nez je tenais ma revanche et ne manquais pas de leur rappeler, plus tard, leur conduite déplacée.
Du coup, avec le temps, les petites remarques se sont comme par magie effacées.
D'autres ont arrêtés l'alcool avec l'âge, et dire que c'était souvent les plus critiques vis à vis de ceux qui s'abstiennent!!!

Sans compter le nombre de bouteille d'alcool qui nous ont été offertes et qui attendent leur tour depuis tant d'années. Bon c'est pas perdu, ça se conserve plusieurs années (enfin je crois), mais quel gâchis.
avatar
zou

Age : 46
Date d'inscription : 29/12/2011

http://www.coachsimplicite.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Invité le Ven 30 Déc 2011 - 20:05

oui, les alcools forts (40° et plus, c'est à dire les whiskies, calvas, cognacs, armagnacs, pastis, rhums, gins, vodkas, aquavits, eaux de vie, marcs, etc) se conservent indéfiniment pourvu qu'ils soient bien bouchés, la bouteille en position debout et à l'abri de la lumière. Il vaut mieux aussi éviter les fortes variations de température.

Tout cela pour dire qu'une bouteille non entamée, même très vieille, pourra être offerte ou revendue sans souci par celui ou celle qui ne consomme pas good

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par pascale le Ven 30 Déc 2011 - 23:32

La bonne idée,

y en a bien une trentaine qui prennent la poussiére dans la cave(ma maman n'a jamais fais la relation entre le fait que nous ne buvons pas chez les autres donc chez nous non plus )

Wink

pascale

Age : 46
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Invité le Sam 31 Déc 2011 - 8:22

si tu as des bouteilles millésimées, regarde leur prix sur internet. Pour certains whiskies "single malt", ça peut monter très très haut !
Et pour tes amis qui boivent, une bouteille de bon alcool sera certainement un cadeau très apprécié.
Pense juste à enlever la poussière... PT de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par zou le Sam 31 Déc 2011 - 9:06

pas bête, je vais de ce pas dépoussiérer une bouteille pour offrir demain.
Pour les bouteilles millésimées je crois pas en avoir mais comme j'y connais pas grand chose, un de ces 4 peut être prendrai je le temps de regarder sur le net.
avatar
zou

Age : 46
Date d'inscription : 29/12/2011

http://www.coachsimplicite.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 11:00

Bonjour,

 Si votre entourage fait (ou faisait) preuve d’intolérance mesquine devant votre façon de ne pas boire/boire avec modération...

 C'est peut etre qu'ils sont interpelles? De la même façon que nous pouvons l’être par quelqu'un qui ne mange pas de poisson (par gout, non par militantisme)  ou quelqu'un a qui il manque un doigt  (ni par gout, ni par militantisme),etc.

 Si ce ne sont pas des personnes familières, ça peut aussi être une façon maladroite de casser la glace

C'est peut-être que vous cotoyez/yiez des c*ns. Maintenant que vous en avez conscience agissez.

 
 Pour ma part je suis buveur, mon frangin ne l'est pas, dans notre entourage assez consumériste en alcool (je sais, pas bien, mais pas de HS siouplait).. Bah il n'y a pas de remous. socialement ça passe.

Paul Emploi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par pirinsko le Ven 10 Fév 2012 - 12:39

Moi j'aime bien picoler. J'ai des amis qui ne boivent pas et j'en ai rencontre pas mal durant mon SVE en Bulgarie. Sur le coup ca me surprend toujours (parce que un bon vin ou une bonne biere ca passe bien quand meme), mais apres je n'en fais pas tout un fromage. (mmmhhhh verre de vin-salade-fromage-pain vous manquez quelque chose les amis!)
avatar
pirinsko

Age : 28
Date d'inscription : 06/12/2011

http://www.bulgarietrip.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par ludivine le Ven 10 Fév 2012 - 16:48

Je n'ai rien contre l'alcool mais je ne supporte pas les gens ivres qui se laissent aller n'importe comment.
Je bois ma bière tous les jours car j'aime ça, et de temps en temps un verre de vin. Je peux aussi boire 3 verres lors d'un repas festif mais ça reste exceptionnel.
Il y a très longtemps mon mari et moi buvions plutôt beaucoup, puis pour des raisons de santé on a nettement réduit, puis de plus en plus réduit.
Je pense à ma santé et à mon cerveau, l'alcool détruit les neurones, je n'en ai déjà pas beaucoup PT de rire j'aime autant les garder intacts.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par LeoAltair le Ven 10 Fév 2012 - 19:06

slcamille a écrit:decidement j'ai du mal a comprendre pourquoi on devrait boire de l'alcool.et surtout en quoi le fait de ne pas en boire pourrirait une ambiance.
alors quoi? les gens on besoin qu'on leur tienne la main pour se saouler?

Ca s'appelle L'esprit de corps : quand on fait un truc, si tout le monde le fait on ne réflechit pas.
Il suffit qu'un ne le fasse pas et ça crée une rupture : buveurs/non buveurs, ombre/lumière, bien/mal... et tout de suite on part dans les extrêmes pour tenter de résoudre le malaise, de ne pas réfléchir. Le non-buveur révèle le buveur, qui sans cela serait juste un mec qui fait la fete : le non-buveur revele qu'on peut faire la fete sans boire, que donc boire est un choix, ce que tous réfutent : je ne suis pas un alcoolique, je fais juste la fête. Le non-buveur met tout le monde face à ses contradictions, c'est pour cela qu'on est aussi agressif envers lui.

Je n'ai jamais eu l'occasion de vivre ce genre de situation, parce que j'aime boire, que je l'assume pour ce que c'est (je fais bien attention de dire "boire" et non "faire la fête"), que je sais m'arrêter, et que je prévois toujours des jus de fruits pour les non buveurs...
mais si je ne pouvais pas boire et qu'on devait me prendre la tête genre "tu casses l'ambiance", comme c'est pas vraiment je moment de faire un grand débat psy sur "pourquoi vous supportez pas qu'un non-buveur vienne éclairer vos névroses d'alcoolique qui s'ignore", je crois que je prendrais un verre d'alcool, hypocritement, irais le planquer, et reviendrais tranquillement me servir un rhum-orange sans rhum...

Sinon y'a l'hypocrite "un whisky-coca, mais je me sers (sans dévisser le bouchon). Mais si, j'ai mis du whisky, ca se sent d'ici"

Sinon pour ceux qui se sentent en forme, y'a la provoc : tu te laisses servir un truc alcoolisé puisque tout le monde insiste, tu le verses ouvertement dans le ficus, puis "bon, et maintenant je peux l'avoir, mon jus d'ananas ?"

LeoAltair

Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 03/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Festivités et breuvages

Message par Iris d'eau le Ven 23 Mar 2012 - 15:26

Ben moi, je suis végétarienne, simplicitaire (du moins, j'essaie!) et pourtant j'ai rien contre le fait de picoler un tantinet!

Oui, ça peut paraître un peu provoc', dit comme ça (Gainsbourg, sort de ce corps!) mais j'aime bien le bon vin, la bonne bière, et le rhum âgé! J'ai pas une consommation énorme, je bois uniquement du bon et je suis très rarement bourrée.

Mais un bon repas, une petite soirée entre amis, une sortie avec mes copines... s'accompagnent agréablement d'un bon alcool et d'un peu d'ivresse!

Ceci dit, je n'ai absolument rien contre les gens qui ne boivent jamais et je suis pas du tout du genre à pousser au vice si on me dit non! (de toute façon, faut bien quelqu'un pour me ramener!) PT de rire
avatar
Iris d'eau

Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum