Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Gaeline le Ven 30 Déc 2011 - 22:34

Bonjour

Mon mari, après un CDD d'un an dans une association (type "emploi jeune"), est à nouveau au chômage, jusqu'en novembre prochain, à l'âge de 27 ans. Il cherche du boulot dans l'informatique (il a un bac+4 en philo et un équivalent bac+2 en informatique), mais plutôt mollement car ce n'est pas du tout son truc de se "vendre".

Je lui ai dit qu'avec le salaire que je touche et ma sécurité d'emploi (je suis cadre dans la fonction publique), il pouvait choisir de ne pas travailler s'il le souhaitait.

Je sens bien que cette situation lui conviendrait bien : il adore ses fils, il peut passer beaucoup de temps à la maison seul, sans s'ennuyer et de façon constructive (c'est un grand autodidacte), et il a aussi des activités et des contacts à l'extérieur (école de musique, bénévolat dans le diocèse, etc).

Il m'a dit lui-même que dans sa jeunesse, il s'imaginait "moine ou père de famille" (sic), mais qu'il avait toujours eu du mal à se visualiser dans le monde du travail.

Et pourtant... il a un blocage. Parce que notre éducation, notre entourage nous disent qu'il faut qu'un homme travaille, soutienne sa famille, que 2 salaires c'est mieux, etc... Il y a aussi la crainte de ne pas avoir assez d'argent en cas de difficultés, pour payer les études des enfants, et le fait que s'il ne travaille pas il n'aura pas de retraite plus tard et doit compter entièrement sur moi.

Il reconnaît lui-même ce blocage et les raisons qui vont avec, même s'il dit qu'il a confiance dans notre couple et sa durabilité.

Mais il continue de chercher du travail (ou de faire semblant), en espérant en trouver un pas trop mal malgré la conjoncture difficile et son manque de motivation.

Cette impossibilité d'assumer ses dispositions profondes me met mal à l'aise : j'aimerais
1) soit qu'il assume une "carrière" de père au foyer (ce qui nous permettrait d'organiser plus facilement un éventuel déménagement, et me permettrait de me positionner par rapport à mon propre boulot - travail à plein temps obligatoire),
2) soit qu'il cherche vraiment du boulot...

Il a encore le temps de réfléchir à tout cela car il va toucher des allocations chômage jusqu'à novembre 2012, ce qui nous laisse assez d'argent pour payer une nounou (et lui dégager du temps pour sa recherche d'emploi)... Mais je crains qu'après cela il ne se retrouve père au foyer par défaut, et non pour l'avoir véritablement choisi.

Je voudrais savoir s'il y a des cas sur le forum de pères de famille au foyer, et avoir vos témoignages ?

Et à votre avis : dois-je le laisser faire son cheminement tout seul, à ce sujet, ou dans quelle mesure est-ce une affaire de famille?
avatar
Gaeline

Age : 35
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par pascale le Ven 30 Déc 2011 - 23:26

Bonjour Gaeline,

chez nous,s'est moi qui ai la place de ton époux(sauf que je n'ai pas droit à la moindre aide de l'etat).
La solution que nous avons trouvé ,mon mari et moi,c'est le métier d'independant àprés journée(en complémentaire ).
Le registre est au nom de mon demi ,de même que les lois sociales(comme nous avons peu de revenus nous sommes exoneré) mais j'ai un statut de conjoint aidant non rénunéré(en gros je peux faire quelques petits boulots sans avoir de probléme avec les taxes et lois sociales,)j'ai pu aussi conserver mes droits à la mutuelle.
Celà me permet d'être maman à plus de 90% et d'avoir une vie active aussi.Le petit revenu que j'en dégage bouche les trous fait dans le budget ménage par les reste de notre vie d'avant.

pascale

Age : 46
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Invité le Sam 31 Déc 2011 - 8:31

Gaeline a écrit:il a un blocage. Parce que notre éducation, notre entourage nous disent qu'il faut qu'un homme travaille, soutienne sa famille, que 2 salaires c'est mieux, etc... Il y a aussi la crainte de ne pas avoir assez d'argent en cas de difficultés, pour payer les études des enfants, et le fait que s'il ne travaille pas il n'aura pas de retraite plus tard et doit compter entièrement sur moi.

Je voudrais savoir s'il y a des cas sur le forum de pères de famille au foyer, et avoir vos témoignages ?

Et à votre avis : dois-je le laisser faire son cheminement tout seul, à ce sujet, ou dans quelle mesure est-ce une affaire de famille?
j'ai été dans cette situation jusqu'au début de cette année 2011.
Je vivais mal la situation. Pour ma génération, un homme ne doit pas être entretenu par sa femme. On s'en sortait tout juste au prix d'une vie monacale et très économe, et si nous avions eu un pépin, il aurait fallu emprunter à la famille.
D'autre part, ayant toujours travaillé, j'ai très mal vécu ma longuée période de chomage, d'inactivité forcée. je l'occupais en faisant du bois, en participant à l'entretien de la maison, mais cela ne me convenait pas.

Je pense bien sûr que c'est une situation qui concerne toute la famille.


Dernière édition par raymond pin le Lun 6 Fév 2012 - 17:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par zou le Sam 31 Déc 2011 - 9:30

Mon mari a été longtemps dans cette situation.
Au début il avait du mal a assumé le rôle de père au foyer. Il ne savait pas quoi dire quand on lui demandait "tu fais quoi dans la vie ? ". Alors, il s'est lancé dans ses passions : guitare, peinture et là du coup cela a été plus facile.
Il ne se considérait pas homme au foyer mais homme vivant ses rêves.
Mais cela n'a duré qu'un temps car malgré tout il a eu besoin de chercher un emploi (pour compléter mon salaire mais aussi pour son estime perso), il en a trouvé un à temps partiel qui lui permet de tout allié.
Choisir n'est pas simple, la pression sociale reste présente même si on semble s'en être détachée.
avatar
zou

Age : 46
Date d'inscription : 29/12/2011

http://www.coachsimplicite.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Sam 31 Déc 2011 - 9:44

Gaeline, je peux te donner un témoignage indirect, d'un couple de mon entourage. Elle est enseignante. Lui est porcher de profession mais il n'aime pas trop son travail, même s'il le fait très bien, notamment parce que le porc industriel n'est pas sa tasse de thé. Il s'arrange donc souvent pour travailler en CDD et ne pas rechercher de travail après avoir fini un contrat. En particulier, à chaque fois qu'ils ont eu un enfant, il n'a pas travaillé pendant l'année qui a suivi. Là, il vient de passer près d'un an sans travailler et sans allocation de chômage parce qu'il avait démissionné d'un emploi où les choses se passaient mal. Et puis il a retrouvé un CDD en porcherie bio, qui semble lui donner plus d'épanouissement.
Si j'en crois ce qu'il dit, ses périodes d'inactivité ne le dérangent pas, au contraire. D'une part parce qu'il se fiche du qu'en dira-t-on et qu'il n'a aucun problème à envoyer balader ceux qui font des réflexions. D'autre part parce qu'il n'a pas le culte de la "valeur travail". Et aussi parce qu'ils ont fait le compte de ce qu'ils gagnaient en ne payant pas de nounou...
Il faut dire qu'ils ont acheté il y a quelques année une maison qu'ils sont en train de rénover et qu'ils font presque tout eux-même (sauf des trucs très spéciaux comme l'électricité ou la toiture, en ardoises), y compris le gros œuvre. S'il avait fallu payer des artisans pour faire tout le boulot qu'il a abattu dans cette maison, ça aurait coûté une bonne partie de son salaire. Ce sont des choses qui se calculent...

Après, tu vois, c'est un statut de père au foyer intermittent, avec des phases de retour au salariat et d'autres où il reste à la maison (et vu tout ce qu'il fait, on ne peut pas dire qu'il ne travaille pas).Sur le long terme, ça pose effectivement des problèmes de retraite et de revenu en cas de "disparition" du conjoint (séparation ou... décès. ça peut hélas arriver). Mais pas plus que pour une femme au foyer, après tout.
Ce qui est étrange, c'est que quand une femme fait le choix de rester au foyer, on ne se pose pas cette question, mais pour un homme, si.

Je ne sais pas si ça t'aide. Mais il me semble que cette "intermittence" peut aussi être envisagée, en fonction des périodes de la vie, de l'âge des enfants, de la situation ou des aspirations de chacun. Du travail qu'on exerce, aussi.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par TSD le Lun 2 Jan 2012 - 21:10

Un temps partiel peut être un bon compromis également....
avatar
TSD

Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Christophe36 le Lun 9 Jan 2012 - 11:16

Discussion rapatriée depuis une digression de ce sujet

Code:
Sinon, c'est clairement de l'arnaque pour celui qui s'arrête de travailler !! .

Quand on voit les choses dans l'opposition, alors oui..

Pour en revenir au cas que je connais, le nôtre, c'est l'inverse, du jour au lendemain, si "Mme" le décide, elle me met dehors, car je ne possède strictement rien...Si je voyais cela dans l'opposition (avec des yeux machistes), je dirai qu'il y a comme une certaine arnaque aussi mais, pas à mes yeux, même barque, même "combat"..

Christophe36

Age : 43
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Lun 9 Jan 2012 - 11:20

Sans être dans l'opposition, la question se pose quand même en cas de séparation, ou de décès. Pas que je souhaite qu'il t'arrive quoi que ce soit, bien sûr, Christophe. Mais si demain tu disparaissais, qu'adviendrait-il de Madame et des enfants ?

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 11:37

Christophe36 a écrit:
Code:
Sinon, c'est clairement de l'arnaque pour celui qui s'arrête de travailler !! .

Quand on voit les choses dans l'opposition, alors oui..

Pour en revenir au cas que je connais, le nôtre, c'est l'inverse, du jour au lendemain, si "Mme" le décide, elle me met dehors, car je ne possède strictement rien...Si je voyais cela dans l'opposition (avec des yeux machistes), je dirai qu'il y a comme une certaine arnaque aussi mais, pas à mes yeux, même barque, même "combat"..
Hum... je comprends bien qu'il faut de la confiance dans un couple sinon ça sert à rien de se fixer des règles. Sans confiance, on n'arrivera à rien. Mais, je suis pas trop d'accord avec ce mot "opposition". Pour moi, mettre en place un système équitable, c'est juste... normal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Abyg@elle le Lun 9 Jan 2012 - 11:40

Oui je rejoins ce qui est dit.....après le mot "arnaque" me gêne . Si je pensais que mon mari puisse m'arnaquer, je crois que je ne serais déjà plus avec lui . Maintenant, je trouve normal, et surtout pour l'avenir des enfants, que chacun assure ses arrières et pour mon mari aussi c'est tout à fait normal qu'on mette actuellement de côté pour moi, ma future retraite parce que c'est un peu aussi pour qu'il puisse continuer sa carrière comme il le désire (il n'a pas d'horaire pour devoir aller chercher les enfants, pas de journées enfants malades à poser, pas de réunions à l'école à ne pas rater etc....) que j'ai accepté de gérer les enfants......
avatar
Abyg@elle

Age : 40
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Christophe36 le Lun 9 Jan 2012 - 12:53

Pour répondre à ta question, Philo, si demain je meurs, rien ne changera pour mes enfants et ma compagne. Ils auront maison, meubles,...quand je dis que je ne possède rien, bin c'est vrai!
Je peux dire aussi que je cours un risque si un jour, cela ne se passe pas bien entre Mme et moi, comme je n'ai rien, bin..je n'aurai toujours rien..
Je peux comprendre qu'on ai besoin d'un minimum de sécurité mais ce que je n'arrive pas à concevoir, c'est ce regard sur l'autre suspicieux, qui dit:"T'es un mec, tu risques de m'arnaquer"..je ne pense pas qu'on puisse construire une relation sur cette base-là.

Quand je vous parle de Tribu, en parlant de ma famille, c'est cet ensemble là que je vise à protéger, pas mes arrières, ni d'autres d'ailleurs, l'Unité dans la diversité, pas l'antagonisme, l'opposition même si je comprend parfatement vos aspirations (qui sont louables), je ne pense pas que cette route soit celle qui mène à l'harmonie, à la justesse..


Christophe36

Age : 43
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Lun 9 Jan 2012 - 13:03

Christophe36 a écrit:Pour répondre à ta question, Philo, si demain je meurs, rien ne changera pour mes enfants et ma compagne. Ils auront maison, meubles,...quand je dis que je ne possède rien, bin c'est vrai!

Certes, mais avoir une maison ne suffit pas. Il faut aussi un revenu, même minime...

Christophe36 a écrit:Je peux dire aussi que je cours un risque si un jour, cela ne se passe pas bien entre Mme et moi, comme je n'ai rien, bin..je n'aurai toujours rien..
Je peux comprendre qu'on ai besoin d'un minimum de sécurité mais ce que je n'arrive pas à concevoir, c'est ce regard sur l'autre suspicieux, qui dit:"T'es un mec, tu risques de m'arnaquer"..je ne pense pas qu'on puisse construire une relation sur cette base-là.

Quand je vous parle de Tribu, en parlant de ma famille, c'est cet ensemble là que je vise à protéger, pas mes arrières, ni d'autres d'ailleurs, l'Unité dans la diversité, pas l'antagonisme, l'opposition même si je comprend parfatement vos aspirations (qui sont louables), je ne pense pas que cette route soit celle qui mène à l'harmonie, à la justesse..


Je suis entièrement d'accord avec toi sur le principe. Malheureusement, ce sont pourtant des choses qui peuvent arriver. ça m'est arrivé, en l'occurrence, je me suis véritablement fait arnaquer par mon ex mari... et là, je crois que je ne suis plus capable de faire aveuglément confiance comme avant.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Abyg@elle le Lun 9 Jan 2012 - 13:04

Christophe je ne pense pas que prévoir ces choses-là implique forcément qu'on ait un regard suspicieux sur l'autre . En tous cas en ce qui me concerne non, pas du tout, tout est très clair entre nous et pour le moment je crois vraiemnt qu'on vieillira ensemble mon chéri et moi donc quand je parle de couvrir mes arrières, attention il n'y a pas de mauvaise intention derrière .
Si l'on retourne le problème, poru mon chéri , il serait hors de question de me laisser "abandonner" même provisoirement ma carrière, mon salaire etc sans m'assurer ce pécule à côté en cas de coup dur, et assurer les choses pour moi et les enfants au cas où il ait un souci tu vois? Autant l'un que l'autre, par amour l'un pour l'autre, on ne se voit pas mettre toutes les précautions pour l'un sans le faire pour l'autre en fait ..... et je trouve que c'est très sain au contraire dans le sens où ni l'un ni l'autre ne pourra reprocher à l'autre d'avoir été piégé ou je ne sais quoi à un moment donné , tu vois ce que je veux dire? J'ai peur de ne pas être claire, ce n'est pas évident par écrit .
avatar
Abyg@elle

Age : 40
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Christophe36 le Lun 9 Jan 2012 - 13:19

Oui, tout à fait, Philo, et c'est vrai que chez nous, en Belgique, les parents seuls avec enfants, peuvent bénéficier d'un revenu de remplacement conséquent et d'allocations familiales majorées..ce qui n'est peut-être pas le cas en France.

Je comprend aussi le fait que tu te sois faite arnaquer...je l'ai été aussi, et c'est d'ailleurs ce qui m'a amené de Mavie1 à Mavie2 (on se comprend Wink )...mais je ne peux me résigner à être à l'affut de chaque profiteurs, de chaque arnaqueurs ; je vis pleinement et je me dis que touts ces gens ne sont pas comme ça et heureusement!

Mesdames, je n'ai rien contre le fait de prévoir...personnellement ça me va comme ça et si vous avez besoin de "sécurité", faites le, n'hésitez pas! Ce que je "dénonce ici, c'est juste l'amalgame que es gens peuvent faire..et je reste persuadé que l'on a d'autres combats à mener ensemble, beaucoup plus valorisant et enrichissant, que cette vieille guéguère homme/femme...soyons humain! Wink


Christophe36

Age : 43
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Lun 9 Jan 2012 - 13:27

Christophe36 a écrit:(...) et je reste persuadé que l'on a d'autres combats à mener ensemble, beaucoup plus valorisant et enrichissant, que cette vieille guéguère homme/femme...soyons humain! Wink

En accord complet avec toi sur ce point...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 14:08

Christophe36 a écrit: c'est ce regard sur l'autre suspicieux, qui dit:"T'es un mec, tu risques de m'arnaquer"..je ne pense pas qu'on puisse construire une relation sur cette base-là.
Héhé, j'avais pourtant bien pris la précaution de ne pas dire "femme au foyer". Qu'on soit un homme ou une femme ne change rien à l'affaire ! (il m'est arrivé d'entretenir entièrement mon compagnon qui ne travaillait pas et n'avait aucune économie) Wink

Quand je parle d'arnaque, c'est plutôt vis à vis de l'arbitraire du calcul des indemnités etc. En effet, je ne conçois pas dans mon couple que l'un puisse avoir la volonté d'arnaquer l'autre. Mais on n'est pas toujours bien conscients des conséquences d'être marié ou pas...

Et c'est vrai que je dois être sensibilisée aux arnaques volontaires aussi :
1. Je connais une mamie ancienne commerçante qui travaillait dans le commerce de la famille sans être déclarée par son mari. Encore heureux qu'elle puisse toucher une partie de la retraite de son mari maintenant décédé...
2. J'ai une amie dont le mari a acheté une maison une semaine avant leur mariage... (la maison est à lui seul du coup)
3. Je connais aussi quelqu'un qui s'est marié à l'article de la mort avec sa énième compagne (ce qui a eu des conséquences graves sur l'héritage de ses enfants issu d'un son premier mariage)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par kesari le Lun 9 Jan 2012 - 15:58

Dans mon couple aussi on prudents à caude de nos expériences passés: j'ai du prendre des crédits à cause de mon ex-conjoint irresponsable (et failli me faire saisir tous mes biens quand on vivait ensemble) et mon compagnon actuel rembourse un crédit depuis des années car son ancienne copine ne voulait pas travailler et un salaire ne suffisait pas

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Ayn le Lun 9 Jan 2012 - 22:27

si on se retrouve à la rue sans rien, il y a toujours moyen de chercher un boulot en urgence, quitte à accepter n'importe quoi sans qualifications. Il y a toujours moyen de toucher des allocations chômage grâce aux années de cotisations, même très anciennes. Et de trouver un foyer logement pour se faire héberger, via des associations. Certes c'est la galère, mais bon, c'est pas impossible non plus. La seule chose vraiment difficilement surmontable, c'est de tomber dans la dépression suite à ladite séparation, et de n'avoir pas l'énergie de reprendre sa vie en main d'une autre manière et de repartir à zéro sans rien.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Lun 9 Jan 2012 - 23:32

Ayn a écrit:si on se retrouve à la rue sans rien, il y a toujours moyen de chercher un boulot en urgence, quitte à accepter n'importe quoi sans qualifications.

ça c'est un peu optimiste... (voir, par exemple, le bouquin de Florence Aubenas : Le quai de Ouistreham). Quand tu n'as pas travaillé depuis longtemps, on ne t'embauche pas, même pour "n'importe quoi sans qualification". Il faut quand même le savoir. Et faire son choix en connaissance de cause.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par kesari le Mar 10 Jan 2012 - 7:15

euh oui il ya quand meme des gns qui se retrouvent à la rue après un divorce

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Abyg@elle le Mar 10 Jan 2012 - 8:51

Et chaque situation est différente, comme ça , ça paraît simple après tous ne réagissent pas pareil après une séparation, et quand tu as les enfants à gérer à 100% en plus du boulot à chercher et pas de famille pour aider dans le coin, ça paraît déjà beaucoup moins simple..... sans compter les années de creux sur le CV...
avatar
Abyg@elle

Age : 40
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par kesari le Mar 10 Jan 2012 - 8:54

oui si c'est pour dépenser tout son salaire en nourrice c'est pas la peine. Désolée de paraitre négative, perso j'ai du quitter mon ex à cause de violences, je bossais en cdi depuis plusieurs années et au bout de plusieurs mois de recherche je n'avais toujours pas trouvé d'appart, alors je n'imagine meme pas sans travail...

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Mar 10 Jan 2012 - 10:03

kesari a écrit:euh oui il y a quand même des gens qui se retrouvent à la rue après un divorce

Oui, divorce ou décès (je sais que ce n'est pas gai mais ça peut arriver), c'était le sens de ma question à Christophe. C'est pour ça qu'il faut, à mon avis, bien réfléchir avant d'arrêter totalement de travailler et "assurer ses arrière". Et ce, que l'on soit un homme ou une femme. Prévoir une assurance décès sérieuse, souscrite par celui qui travaille au profit de celui qui ne travaille pas, notamment.
C'est pour cette raison que je pense que je n'aurais jamais accepté d'arrêter de travailler (passer à mi-temps quand les enfants étaient petits, si j'avais pu, j'aurais aimé en revanche). Chacun sa prise de risque...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Invité le Mar 10 Jan 2012 - 11:16

De plus en plus anxiogène ce fil

Philo > J'avais jamais réfléchi comme ça aux conséquences du décès du conjoint pour celui qui est survivant et qui est au foyer. Mais bon... dans l'autre sens, c'est pas non plus la sécurité assurée. Je connais un papa qui travaillait beaucoup et dont la femme est morte dans un accident de la route. Ben... il était mal barré pour s'occuper un minimum de ses enfants tout en continuant à travailler énormément. Sa vie s'est sérieusement compliquée (au delà de la peine...).

Peut-être qu'après tout, tout dépend de ce qui nous fait le plus peur. Moi, je ne veux surtout pas léser mon compagnon. Je veux qu'il puisse avoir les moyens de partir si c'est son souhait. Sinon le fait qu'il reste avec moi n'a aucune valeur à mes yeux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Mar 10 Jan 2012 - 11:30

C'est de l'avoir vécu (pas personnellement mais dans ma famille très proche) que je sais que malheureusement, on peut partir brutalement et sans prévenir. Et que pour ceux qui restent, si on ne prévoit pas ou si on est imprudent, ça peut être une catastrophe absolue. Ce qui ne signifie pas que je sois contre le fait que l'un des deux reste à la maison mais à condition de se prémunir contre les conséquences de la disparition de l'un des deux.

(On s'éloigne beaucoup d'Elisabeth Badinter, là, je vais voir si je ne devrais pas plutôt fusionner avec le sujet ouvert par Gaéline il y a quelques jours).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re : Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par kesari le Mar 10 Jan 2012 - 11:32

puisqu'on est parties sur les situations angoissantes: je connais une mère de 4 enfants dont le mari s'est suicidé suite à un harcèlement au travail, là elle n'a eu droit à absolument rien puisque c'était une mort volontaire. Bon c'est vraiment un cas extrême

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Mar 10 Jan 2012 - 11:48

Poussons un peu le cynisme... (pardon d'avance) : ça dépend de l'assurance qui a été souscrite. Certaines indemnisent dans ce genre de cas, d'autres pas, d'autres après un certain délai (5 ans par exemple).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Abyg@elle le Mar 10 Jan 2012 - 14:10

J'ai pas grand chose à ajouter si ce n'est que je suis un peu perdue sur ce nouveau sujet, on parle donc du cas des Papas au foyer ? excusez ma lenteur d'esprit
avatar
Abyg@elle

Age : 40
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 09/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Ayn le Mar 10 Jan 2012 - 14:26

Ma mère a passé sa vie ou presque sans travailler, vu qu'elle avait choisi d'être mère au foyer après ma naissance, et n'a donc travaillé qu'entre ses 18 et ses 25 ans. Le soucis actuel est que mon père a des soucis de santé, que sa retraite à lui n'est déjà pas énorme, et que même si leur maison est finie de payer, il reste les charges (impôts, eau, électricité, etc...) qui sont élevées. les derniers soucis de santé de mon père leur ont fait faire un calcul, qui montre clairement que ma mère ne s'en sortirait pas financièrement si elle se retrouvait veuve. En même temps elle ne serait pas à la rue non plus, car elle pourrait toujours vendre la maison pour prendre un petit appartement avec des charges moins élevées. Ils sont mariés et ont signé un document chez le notaire qui donne au dernier époux vivant les biens, pour éviter que tout revienne aux enfants direct en cas de décès. C'est une bonne sécurité.

Après, concernant le fait de retrouver du travail, je suis bien placée pour savoir que c'est pas facile, ayant passé quelques temps au chômage, mais je sais aussi qu'en se battant un peu on peut avoir des ouvertures de droits, même après une démission. j'avais du justifier du temps de recherche d'emploi effectif avec documents à l'appui, et demandé à bénéficier d'une formation de reconversion.

Je suis formatrice pour adultes, et là où je travaille je rencontre effectivement pas mal de femmes qui reprennent une formation après avec été mère au foyer et sans activité professionnelle pendant plusieurs années, parfois plus de 20 ans. Certaines le font dans l'urgence, suite à un divorce ou une séparation ou un décès, et pas nécessairement par choix, d'autres choisissent de retravailler après avoir élevé leurs enfants devenus grands. C'est pas toujours simple, mais c'est un droit à connaître. A tout moment de sa vie, on peut reprendre une formation, et cette formation peut être rémunérée, plus ou moins suivant si on a des droits assedic ou plus aucun droit.

Après, se pose la question de l'énergie dont on dispose quand on est abattu par un décès ou quand la séparation ne vient pas de notre propre initiative mais du conjoint qui nous quitte. C'est clair que chercher un emploi ou une formation ou logement dans l'urgence, c'est compliqué et ça demande beaucoup d'énergie, et il vaut mieux avoir de bons amis ou de la famille prête à aider.

avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Mar 10 Jan 2012 - 14:30

Abyg@elle a écrit:J'ai pas grand chose à ajouter si ce n'est que je suis un peu perdue sur ce nouveau sujet, on parle donc du cas des Papas au foyer ? excusez ma lenteur d'esprit

Non, j'ai juste déplacé la digression qui se trouvait dans le sujet sur le bouquin d'Elisabeth Badinter, dans celui-ci, ce qui me paraissait plus adéquat. Et répond en plus, me semble-t-il, en partie à des interrogations qu'avait Gaeline (créatrice du sujet). Sur le fond, ça ne change rien...

Ayn a écrit: Ils sont mariés et ont signé un document chez le notaire qui donne au dernier époux vivant les biens, pour éviter que tout revienne aux enfants direct en cas de décès. C'est une bonne sécurité.

Donation universelle ou donation au dernier vivant ?

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Ayn le Mar 10 Jan 2012 - 14:45

donation au dernier vivant, de mémoire.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Philomenne le Mar 10 Jan 2012 - 14:51

Alors dans ce cas, les biens ne reviennent absolument pas au conjoint survivant. Il a juste l'usufruit des biens + une petite part (c'est un peu plus complexe mais dans le principe, c'est ça). Ma mère en a fait l'amère expérience après le décès de mon père. Et en dehors de ça, les enfants héritent normalement, ce qui fait que s'il y a une maison, par exemple, le conjoint survivant et les enfants en deviennent copropriétaires. Il arrive que ça déclenche un "joyeux b**del".

Si on veut que tous les biens aillent au conjoint survivant, il faut faire une donation universelle.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Ayn le Mar 10 Jan 2012 - 16:17

En fait je ne sais pas exactement, je sais juste que c'est un acte notarié payant, et que ça apporte une garantie supplémentaire par rapport à un achat de maison fait en commun sans cet acte.

Après, comme mes frères et moi avons chacun déjà notre maison (enfin, surtout de gros emprunts, mais pas besoin de liquidité immédiate) et que nous nous entendons bien, je ne pense pas qu'il y ait de gros risques pour ma mère. Récemment la maison de mes grands-parents a été vendue (de leur vivant) et nous nous sommes partagés les meubles et divers biens qu'elle contenait sans le moindre conflit d'intérêt entre frères et soeurs, cousins cousines, oncles et tante, chacun disait juste ce qui lui ferait plaisir ou dont il aurait réellement besoin, et chacun y a trouvé son compte. Peut-être du fait qu'aucun d'entre nous n'est réellement matérialiste ni obnubilé par l'argent. Mais c'est vrai qu'il y a parfois de mauvaises surprises dans les familles.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par nani le Ven 25 Mai 2012 - 17:24

Pour en revenir à la discussion du début, soit les pères au foyer, moi mon père l'a fait. Ma mère était prof, lui ,'avait pas vraiment de diplome, il avait bossé avant de se marier, puis ensuite il s'est occupé de nous et de la maison. Ca satisfaisait complètement ma mère, lui aussi visiblement, et nous, on n'a jamais connu cantine, garderie, crèche, nounou etc.... Par contre, dans les années 70 / 80, c'était difficile à assumer pour nous les enfants. On n'osait pas dire qu'il ne travaillait pas, on disait qu'il était photographe (amateur uniquement en fait...)

nani

Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par gunday le Sam 26 Mai 2012 - 0:30

Philomenne a écrit:Alors dans ce cas, les biens ne reviennent absolument pas au conjoint survivant. Il a juste l'usufruit des biens + une petite part (c'est un peu plus complexe mais dans le principe, c'est ça)
Connaissant le sujet, je peut préciser :
Après décès, le conjoint hérite soit de l'usufruit sur tout les biens du conjoint décédé, soit d'un quart des biens du conjoint décédé.
Si il y a enfant de plusieurs mariage, la règle semble être un quart des biens soit possibilité de choisir.
La donation au dernier survivant vous permet de cumuler les 2 options : un quart des biens en propriété propre, le reste en usufruit.

Pour la retraite, la règle est qu'il faut gagner par an l'équivalent de 200 smic horaire pour valider un trimestre. Soit un total de 800 smic horaire par an. Il faut également respecter le plafond en vigueur (qui définit que même avec un très bon salaire, il faut travailler un peu moins de 3 mois dans l'année pour valider ses 4 trimestres).

Pour revenir au sujet, j'avoue franchement qu'être monsieur à domicile m'intéresse très fortement.

Comment je prépare le changement brutal : je met de côté en ce moment car plus tard, pas sûr d'y arriver.
Je me force aussi également à investir. Pas évident de trouver des solutions, fiables, durables, rentables et allant avec mon éthique, mais là c'est un autre sujet.
Quand aux regards des autres, j'avoue que j'en tiens rarement compte.
De toute façon, dans la SV, je pense qu'à un moment, le regard des autres, il vaut mieux oublier... Wink

Au final, pour revenir à la question de départ, je pense qu'il ne faut pas hésiter à suivre ses idées.
Au pire on se plante!
Mieux vaut avoir fait des erreurs dans sa vie que de regretter de ne pas les avoir fait!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Ayn le Mar 29 Mai 2012 - 18:23

gunday a écrit:
Au final, pour revenir à la question de départ, je pense qu'il ne faut pas hésiter à suivre ses idées.
Au pire on se plante!
Mieux vaut avoir fait des erreurs dans sa vie que de regretter de ne pas les avoir fait!

j'aime bien cette philosophie de vie !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand c'est Monsieur qui ne travaille pas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum