Un semaine sans électricité..

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un semaine sans électricité..

Message par Christophe36 le Mer 4 Jan 2012 - 14:29

Rappel du premier message :

Hier, ma petite dame a enregistré l'émission "Une semaine sans électricité" et elle a regardé ça, en partie, ce matin avec notre fille...(perso je n'ai pas vu, donc je ne peux pas en parler).
Je l'ai eue au téléphone tout à l'heure et elle me dit "et si on s'y mettait aussi!" Shocked le smiley là c'est moi
Elle qui, d'habitude me trouve trop, trop, radical quoi ; voilà qu'elle jette de l'huile sur le feu...
Je dis donc VIVE 2012 Mr Green

Christophe36

Age : 42
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Un semaine sans électricité..

Message par Cannelle le Mer 11 Jan 2012 - 10:44

Maintenant que j'ai un poele à bois, une coupure d'électricité ne me poserait "que" deux problèmes:
- plus de téléphone car tout passe par la box, et je n'aime pas être sans nouvelle de mes proches (et comme on est très isolés, pas de téléphone est toujours un peu inquiétant)
- plus d'eau après 2 jours : c'est ce qui est arrivé lors de la dernière grosse tempête. PLus de courant et après 2 jours, on avait vidé le chateau d'eau et sans courant pour la pompe... ben plus d'eau dans toute la partie de la vallée alimentée par ce chateau d'eau. Et pas d'eau, là c'est VRAIMENT la galère.

Pour la cuisine j'ai tout gaz (et y'a le barbecue le cas échéant), pour la lessive j'utilise déjà très souvent une machine manuelle (boule à manivelle, rachetée dans un vide grenier), je n'ai quasiment pas d'électroménager (bouilloire, cafetière, robot, etc j'ai pas)... jusque là tout va bien.
Seul mon four est électrique (et j'utilise le four pour le pain), mais j'ai trouvé à Emmaus une sorte de plat à plusieurs niveaux à mettre sur le gaz, avec un couvercle cloche, qui sert de four d'appoint. J'ai testé, c'est dur à utiliser (régler le feu très bas sinon ça brule en dessous, et doubler la durée de cuisson), mais ça peut dépanner.
Pour la lumière, j'ai des bougies... et tant qu'on a de l'huile et du coton, on a des lumières !!! (ok, une lampe à huile éclaire peu... mais c'est une très jolie lumière)

Finalement, sans courant... même pas peur! (Mais j'suis illico au chomage technique puisque je travaille chez moi).

Cannelle

Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par TSD le Mer 11 Jan 2012 - 15:09

Mon petit avis sur cette émission que j'ai regardé. J'ai plutôt bien aimé. Effectivement j'ai trouvé que les factures d'électricité à l'année étaient vraiment très élevées pour la plupart des participants, notamment chez le couple de personnes âgées (comment font-ils pour avoir de si grosses factures?????). Et pourtant oui, ce sont eux qui s'en sortaient le mieux pour trouver des solutions alternatives.
Alors oui elle est critiquable dans le sens où ça reste de la télé et en plus soit disant réalité donc il faut garder son sens critique, ça reste de la télé... Mais pour le spectateur lambda ça montrait quand même que sans électricité le confort en prend un coup et que ça a peut être permis à quelques personnes d'en prendre un peu conscience. La trop grande place de la télé dans les foyers a été montrée, les téléphones portables, le manque de lien dans les familles..... Et puis aussi la dépendance totale de certaines personnes avec le confort, il y avait 2 participantes à la limite de la dépression, j'ai trouvé ça pathétique et triste pour elles... Mais aucune remise en question profonde de leur part, malheureusement.
Je pense aussi que les enfants qui ont vécu cette semaine là ont appris des choses, ils en retireront du bien. Ils ont pris ça comme un jeu, ça avait l'air de leur plaire, ils ont également pris conscience de la (trop) grande place des consoles, télé, etc... mais je ne suis pas certaine que dans le long terme les comportements changeront.
Et, malheureusement, le constat que la perte du confort électrique pèse sur les tâches ménagères. Mais malheureusement, là aussi, pas de remise en question de la répartition des tâches ménagères dans les couples. On comprend que c'est galère, point.
Néanmoins je garde un assez bon souvenir de ce programme, un peu "innovant". Certaines personnes ont rusé d'astuces pour retrouver un peu de confort (les douches bricolées, les astuces données par les anciens ce qui démontre l'énorme perte de savoir faire malheureusement, le frigo dans le placard, etc.) J'ai trouvé que pour des personnes pas du tout dans une démarche SV ou "écolo", ils avaient de bonnes idées et du moins ils essayaient de trouver des solutions. Et puis malgré le fait que ce soit une émission de télé il y avait un certain regard critique : une émission de télé en 1ere partie de soirée qui dit que la télé prend trop de place et que ça crée une perte de lien social c'est assez rare pour être remarqué.

En ce qui nous concerne...
Une semaine sans électricité, pas de souci avec la nourriture à cuisiner puisque c'est au gaz. Par contre le congélateur est plein donc gloups, on aurait pas mal de perte.... Le frigo, il faudrait aussi trouver une solution.
La lessive, on s'en passerait largement pour une semaine. De même pour les douches, le lavabo serait suffisant. S'il fait beau les panneaux solaires thermiques sur le toit nous donnerait assez de chaleur pour le chauffage et l'eau sans problème. Par contre s'il fait moche on tomberait vite à court et la chaudière à granulés a besoin d'électricité pour démarrer....(c'est une location, le jour où j'ai mon chez moi je choisirai un poêle à bois pour le chauffage).
Les bougies, étant donné qu'on habite en montagne, nous avons un bon stock, les coupures de quelques heures sont fréquentes.
Pour le ménage, je n'aime pas ça, j'en fais déjà le minimum et mon aspirateur doit être sorti une fois tous les 6mois quand j'ai une crise de ranginite aigüe....donc aucun souci de ce côté, j'estime que chez nous c'est assez bien réparti (celui qui bosse le moins en fait le plus, ça s'est fait naturellement).
Il est clair qu'Internet me manquerait, également le portable (ma famille et mes amis proches sont à 900 bornes donc je me sers de ces deux moyens pour communiquer avec eux). Mais niveau occupation je ne m'ennuierai pas du tout. La télé n'est que très peu allumée, je choisis mes programmes à l'avance quand je la regarde en direct et sinon elle nous sert pour les séries/films choisis en avance. Elle est rarement allumée au final. Par contre la radio et surtout la musique me manqueraient.
Bref sans électricité et sans soleil, en hiver, nous aurions (très) froid...et ce qui manquerait le plus serait, sans doute, Internet et la radio.
avatar
TSD

Age : 30
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par alain corrigible le Mer 11 Jan 2012 - 16:32

Panthera Pardhus a écrit:
j'ai eu la bonne idée de me faire offrir une hachette à Noël Very Happy ça, t'aurais pu le mettre dans mon sujet "papa noël, tu m'offres un canon de DCA ?", ça aurait fait bien dans le décor Laughing

wha!!! le dialogue chez monsieur et madame panthère.

- chérie, tu veux quoi comme cadeau ?
- une hache !
- heu... t'es sûre de toi ?, glup... ce que j'ai dis sur ta mère, en fait, je le pensais pas vraiment !




sinon pour en revenir à nos moutons, je pense que, effectivement, en maison, dans un quartier bien fréquenté et avec des voisins adorables, c'est les doigts dans le nez.

A la limite, ça vaudrait même le coup de réfléchir à développer le concept, maison d'hôte sans électricité avec pub sur le net,
- redécouvrez vos proches dans une expérience hors du commun, une semaine à la bougie, avec glacière du 19 ème siècle à pain de glace, lavoir à proximité, cheminée authentique et scrabble renoueur de lien familial chaque soir.

J'suis sûr que ça marcherait. Laughing

Mais recommençons le jeu télé en modifiant quelques paramètres
demandons à 5 familles habitant disons... la seine st denis à ... Villeneuve la muette * et occupant les étages
5 à 7 de la tour des Tulipiers *, dans un immeuble de 1982 dont la copropriété fait ce qu'elle peut pour entretenir ce qui tombe en panne.

Voyez le tableau ?

Je peux vous dire qu'en beaucoup moins d'une semaine c'est pas la carte postale de Cabris, c'est plutôt
KOH LANTA sur seine.

Ascenseurs arrêtés, bon courage, Neutral
éclairages des communs éteints et pas de fenêtres sur l'extérieur, Suspect , tout à la lampe torche même en plein midi,
où se trouve le lavoir le plus proche ?, non, là je blague.

chauffage électrique en rade, fenêtres simple vitrage, la température dégringole de 4 ° par nuit, le 4eme jour, il n'y à plus de différence entre l'intérieur et l'extérieur, on achète en hâte des chauffages à pétrole (pas dangereux du tout dans une tour)

Les gosses privés de leurs jeux vidéos courent, crient et cassent tout dans tous les coins,
les ados squattent chez leurs copains (vu qu'ils vont pas faire les bouffons dans ct'expérience de ouf là)
les voisins se méfient les uns des autres ou ont leurs préférences de fréquentations et le vieux qui à fait la guerre d'Algérie refuse d'ouvrir sa porte blindée

pour participer à la "merguez partie" commune organisée par la gentille fille du 5ème sur son balcon (ouais, ouais, celle qui gère tout depuis le début et qui semble sur le point de péter un plomb).

Hé ho, j'en connais des immeubles comme ça, si ça se trouve, c'est le votre.

Nos contemporains sont sous perfusion énergétique comme jamais dans toute l'histoire de l'humanité, si on coupait une vanne 3 semaines, que ce fut l'électricité nucléaire, le pétrole koweïtien, ou le gaz ukrainien, c'est plus KHO LANTA, mais carrément de l'impro sur "l'enfer c'est les autres" du "huis clos" de Sartre.

s'en rendre compte c'est juste le premier pas sur le chemin de la simplicité.

* noms inventés, mais bon, ça m'étonnerai pas que ça existe.

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par TSD le Mer 11 Jan 2012 - 17:35

Les immeubles que tu décris, électricité ou pas, ils sont déjà dans cet état là....
avatar
TSD

Age : 30
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par alain corrigible le Jeu 12 Jan 2012 - 15:58

Hélas

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Ayn le Dim 15 Jan 2012 - 11:35

Alain, as-tu lu Ravage de Barjavel ? panne d'électricité en Seine Saint Denis, moi c'est à ce livre que je pense immédiatement !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Philomenne le Dim 15 Jan 2012 - 11:41

Eh ben... alors c'est pas gai.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Invité le Dim 15 Jan 2012 - 18:46

Ayn a écrit:as-tu lu Ravage de Barjavel ? panne d'électricité en Seine Saint Denis, moi c'est à ce livre que je pense immédiatement !
excellent livre d'anticipation, écrit en 1943. Les aventures de ce groupe qui quitte Paris en proie à un incendie gigantesque sont haletantes. C'est vraiment un classique, à lire absolument !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par TSD le Dim 15 Jan 2012 - 21:43

raymond pin a écrit:
Ayn a écrit:as-tu lu Ravage de Barjavel ? panne d'électricité en Seine Saint Denis, moi c'est à ce livre que je pense immédiatement !
excellent livre d'anticipation, écrit en 1943. Les aventures de ce groupe qui quitte Paris en proie à un incendie gigantesque sont haletantes. C'est vraiment un classique, à lire absolument !

J'ai adoré également ! (bien "qu'adorer" dans le contexte du bouquin ne soit peut être pas tout à fait approprié ^^)
avatar
TSD

Age : 30
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/03/2009

http://cuisinevgtariennelunatique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Philomenne le Dim 15 Jan 2012 - 21:45

Moi j'en ai fait des cauchemars...
Mais je le conseille à quiconque n'est pas totalement convaincu de l'intérêt de ne pas perdre le contact avec la terre et avec les savoir-faire de base.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Cannelle le Dim 15 Jan 2012 - 23:39

Je l'ai lu étant ado, et j'avais été très marquée aussi.
Ca me donne envie de le faire lire à mes enfants, d'ailleurs. (nan, pas pour les traumatiser! pour les faire réfléchir!)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par alain corrigible le Lun 16 Jan 2012 - 23:53

Ayn a écrit:Alain, as-tu lu Ravage de Barjavel ? panne d'électricité en Seine Saint Denis, moi c'est à ce livre que je pense immédiatement !

Tu penses bien que oui, un papivore tel que moi,
plus récent il y à "le grand silence" de SILVERBERG, là, la panne d'électricité est mondiale et due... aux extra-terrestres.

résultat, famines, pandémies, recul technologique

Ouais je sais, ça fait pas vraiment sérieux, alors je vous livre la liste des diverses black-out, ou grandes pannes qui ont affectés les réseaux occidentaux depuis 1978 bien présomptueux qui se croirait invulnérable
c'est pas moi qui le dit, c'est le gestionnaire de réseau de transport d'électricité.

en 1989, le quebec est privé pendant plus de 9 heures d'électricité a cause d'une... éruption solaire.
lien wikipédia
extrait
le 13 mars 1989, un fort vent solaire vient perturber brusquement le champ magnétique terrestre. Hydro-Québec avait tenté de régler le problème dès la veille en voyant les variations. La panne survient malgré tout vers 2h46 (heure locale)2. Le Québec est donc privé d'électricité pendant plus de 9 heures. Les lignes électriques enregistrent un variation de 700 000 à 800 000 V. 6 millions d'usagers sont touchés et on estime les coûts de réparation à 13,2 M$3. D'autres réseaux ont eu le même phénomène, mais ayant des lignes électriques généralement plus courtes, l'effet était moindre4.

En outre, il est bon de savoir que les lignes à très hautes tensions passent par de très gros transformateurs
le plus gros fait 200 tonnes, article ici reliés les uns aux autres par un réseau continental.

que l'un explose, (accident, attentat, mauvaise maintenance) les autres peuvent être mis en surtensions,
(on appelle ça un effondrement total de réseau)

Au pire, ils pourraient péter les uns après les autres en réseau si la maintenance ou une sous station automatique ne réagit pas en coupant tout immédiatement.

plus un système est complexe, plus il est fragile, la panne de 2006 à touché 15 millions d'européens d'un coup
vérifiez dans la liste de wikipédia ci dessus si vous ne me croyez pas.

qu'à cela ne tienne me dites vous, on reconstruira les transformateurs, oups, il faut un délai de 18 mois pour en fabriquer 1.

Bon, pas de panique, ça n'arrivera pas, on a confié le réseau à des gens compétents.

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Muscaria le Mar 17 Jan 2012 - 6:44


Bon, pas de panique, ça n'arrivera pas, on a confié le réseau à des gens compétents.

Je flaire un relent de sarcasme...

Muscaria

Age : 42
Localisation : Suisse, Bâle-Campagne
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Christophe36 le Mar 17 Jan 2012 - 8:36

Je flaire un relent de sarcasme...

Oui, mais c'est tellement bon Mr Green

Christophe36

Age : 42
Localisation : Morlanwelz (Belgique)
Date d'inscription : 27/01/2011

http://lacaracole.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par sapiens le Mar 17 Jan 2012 - 8:38

alain corrigible a écrit:

Nos contemporains sont sous perfusion énergétique comme jamais dans toute l'histoire de l'humanité, si on coupait une vanne 3 semaines, que ce fut l'électricité nucléaire, le pétrole koweïtien, ou le gaz ukrainien, c'est plus KHO LANTA, mais carrément de l'impro sur "l'enfer c'est les autres" du "huis clos" de Sartre.

s'en rendre compte c'est juste le premier pas sur le chemin de la simplicité.
.

ça c'est bien vrai... après, je ne sais pas si s'en rendre compte est le premier pas sur le chemin de la simplicité... peut-être.

En rapport avec le fait que ce soit l'hiver ou l'été, j'imagine que l'été c'est la conservation des denrées qui serait plus difficile, bien que certains vivent sans frigo et congélo mais en faisant les courses régulièrement, (ce qui ne marche plus si... les magasins n'ont plus d'électricité). Au passage, être végétarien et ne pas manger de beurre, ça aiderait! (quoiqu'il resterait la viande séchée, jambons secs et saucissons). Et en hiver, c'est la température. Pas de chauffage de tout l'hiver, je connais (pas de cheminée, et un premier hiver ici sans gaz, mais je savais que ça ne durerait pas, ça aide) c'est précaire, c'est sûr.

Si ça arrivait sur une période assez longue, (suite à des soucis de diplomatie?), on réfléchirait peut-être à une production d'énergie individuelle, sur-mesure? J'en rêve. Une éolienne par maison ou groupe de maisons en région ventée, du photovoltaïque (mais INDEPENDANT du réseau edf surtout!!), du solaire, des moulins à eau, etc... une formation pour être capable de réparer et maintenir son installation,... Sleep là, autonomes et responsabilisés, nous serions forcés de faire attention à notre consommation, ça viendrait naturellement.
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Invité le Mar 17 Jan 2012 - 9:10

j'ai un ami qui part au pays-bas acheter un systéme à monter soi-même et qui produit 20 fois la consommation electrique de base: une batterie de 12 volts produirait l'équivalent de 20 batteries de 12 volts ?
le coût de cet appareil : 100 euros + les batteries. A voir...
je comprends pourquoi on roule encore au pétrole, et on s'éclaire au nucléaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par Ayn le Mar 17 Jan 2012 - 15:10

moi quand je pense panne d'électricité, ce n'est pas tant à moi que je pense mais à mes parents, car nous saurions nous organiser sans trop de difficultés. Mais je pense à eux car j'ai véçu chez eux la tempête de fin 1999, avec panne qui heureusement n'a pas duré autant pour eux que pour d'autres (électricité rétablie dès le lendemain).

Leur quartier a été construit sur une nappe phréatique et toutes les maisons sont sur sous-sol ce qui est abérrant compte tenu de la présence de cette nappe souterraine. Quand ils ont acheté la maison, ils ont remarqué la présence d'une pompe dans le sous-sol, et l'ancien proprio leur a dit qu'elle marchait à peine une fois par an, et cas de pluie vraiment violente qui fait monter la nappe d'un coup. Oui, effectivement, elle marche très très peu souvent... sauf qu'elle est électrique, et que la tempête avait coupé l'électricité et il tombait des trombes d'eau. Bref nous avons passé la nuit à écoper le sous-sol pour éviter que l'eau ne monte trop et bousille toutes leurs affaires stockées en bas. Bon, sachant que leur habitation est à l'étage au dessus, ils n'auraient pas eu les pieds dans l'eau en sortant du lit, car l'eau ne montait que de quelques centimètres, mais il y avait tout de même une partie de leurs affaires, la machine à laver, le congélateur, et d'autres trucs du même genre, alors tout de même c'était carrément galère et bien stressant.

Encore une spéculation financière sur des terrains qui n'auraient sans doute jamais du être déclarés constructibles, tiens !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un semaine sans électricité..

Message par alain corrigible le Mar 14 Fév 2012 - 18:07


ça c'est bien vrai... après, je ne sais pas si s'en rendre compte est le premier pas sur le chemin de la simplicité... peut-être.

mieux vaut y penser avant que lorsque le courant s'éteint un bon coup en plein coeur d'une tempête "historique" (c'est un terme que les météorologues affectionnent de plus en plus ces dernières années, me demande bien pourquoi ?)


Si ça arrivait sur une période assez longue, (suite à des soucis de diplomatie?), on réfléchirait peut-être à une production d'énergie individuelle, sur-mesure? J'en rêve. Une éolienne par maison ou groupe de maisons en région ventée, du photovoltaïque (mais INDEPENDANT du réseau edf surtout!!), du solaire, des moulins à eau, etc... une formation pour être capable de réparer et maintenir son installation,... Sleep là, autonomes et responsabilisés, nous serions forcés de faire attention à notre consommation, ça viendrait naturellement.

Voila des gens que tu seras heureux de découvrir en ce cas, la famille baronnet[/quote]

alain corrigible

Age : 47
Date d'inscription : 15/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum