La viande expliquée aux enfants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 2:57

Je me demandais si vous aviez des trucs pour expliquer le concept de "ne pas manger trop de viande" aux jeunes enfants...

Mon garçon a 4 ans et nous ne mangeons presque pas de viande à la maison, de moins en moins à vrai dire, j'aimerais bien tourner au 100% végé cette année. Par contre chez papa et chez les grands-parents c'est différent... et il adore la viande ! Il sait qu'il faut tuer des animaux pour pouvoir les manger, mais il n'y voit aucune objection.

Il m'a dit ce matin : "Moi j'aime les animaux, mais il faut les tuer parce qu'on a faim." Suspect Ben oui ! Et moi de lui expliquer les végétaux, les animaux et leur vie, leur famille, etc...

Et après il me posait plein de questions, car ça remettait en cause l'évidence de la nécessité de tuer les animaux... et puis je ne savais plus comment avancer dans ce sujet sans le dégoûter ou le traumatiser... Ni banaliser le fait de tuer des animaux pour se nourrir...

Et vous, comment expliquez-vous le végétarisme, complet ou partiel, aux enfants qui mangent encore de la viande ?




Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par kesari le Ven 24 Fév 2012 - 6:01

j'ai acheté un livre qui s'appelle "that's why we don't eat animals" pour mon fils et je m'en suis servi pour lui expliquer pourquoi je suis végétarienne: ça montre l'impact écologique de la consommation de viande et de poisson, les conditions d'élevage des animaux, et comment les animaux vivraient si nous ne les mangions pas. Tout ça sans aucune image violent, c'est très bien pour les enfants

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 9:16

Je suis végétarienne depuis deux ans, j'ai une fille un peu plus vieille que ton fils, Jigouli, et qui elle aussi aime manger de la viande. Etant en grande partie responsable, je culpabilise assez (j'avais réduit à l'époque ma consommation de viande mais je ne pensais pas devenir vg, je le suis devenue à la suite d'une lecture). En outre, mon mari continue de manger de la viande (mais beaucoup moins qu'avant).
Elle a eu un peu de mal à l'idée que je ne cuisinerais plus du tout de viande, et puis cette année il y a dans sa classe une petite fille dont la maman est vg, elles en ont parlé ensemble, je l'ai senti déjà moins marginalisée quand elle me l'a dit... Elle n'est pas le seul enfant dont la maman ne mange plus du tout de viande !
Je me contente pour le moment de lui expliquer les réalités (on tue des animaux pour ça, les ressources utilisées pour qu'on ait cette viande manquent à d'autres, et en plus ce n'est même pas bon pour la santé).
Je suis intéressée par toutes ressources, mais de préférence en français, surtout que ma fille lit maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Ven 24 Fév 2012 - 18:18

C'est sûrement plus facile de commencer par expliquer la viande que les yaourts, la crème chantilly, le beurre, les oeufs, bref tout produit provenant d'un animal scratch
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 19:54

En effet ! De toute façon, le virage Vegan n'est pas encore pour demain...

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Ven 24 Fév 2012 - 21:11

Je sais pas comment je ferais pour dire à un enfant que son gâteau d'anniversaire, va falloir qu'il fasse une croix dessus. Parce que le "si on met de la chantilly sur ton gâteau, ça veut dire qu'on petit veau va mourir", ça me paraît hasardeux comme formule...
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 22:07

Tout à fait d'accord, et puis j'aime bien la chantilly à l'occasion...

Mais ce que je me pose comme question en fait, c'est comment à la fois ne pas rendre trop morbide ce qui entoure la mort (d'un humain ou d'un animal) et expliquer d'un autre côté que manger beaucoup de viande n'est pas souhaitable pour les animaux ni pour la nature qui nous entoure, ni pour les êtres humains qui n'ont pas beaucoup à manger.

En d'autres termes : la mort fait partie de la vie, mais tuer pour manger sans en avoir vraiment besoin c'est nul... Comment faire passer le message sans être trop cru ?

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 22:08

Panthera Pardhus a écrit:Je sais pas comment je ferais pour dire à un enfant que son gâteau d'anniversaire, va falloir qu'il fasse une croix dessus. Parce que le "si on met de la chantilly sur ton gâteau, ça veut dire qu'on petit veau va mourir", ça me paraît hasardeux comme formule...

Ça n'a aucun sens ce que tu dis, pourquoi parles-tu de priver un enfant de gateau d'anniversaire au prétexte que les ingrédients utilisés ne sont pas corrects Au contraire, c'est aussi important pour l'enfant de voir que l'adulte a des convictions et qu'il les applique. Les enfants sont tout à fait aptes à comprendre. C'est plus nous les adultes, qui avons des problèmes quand il s'agit d'expliquer.

Et puis les pâtisseries vegan elles existent !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 22:12

Reinette a écrit: C'est plus nous les adultes, qui avons des problèmes quand il s'agit d'expliquer.

C'est tout à fait le sujet de ce fil : comment expliquer ?

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 22:15

Jigouli a écrit:Tout à fait d'accord, et puis j'aime bien la chantilly à l'occasion...

Mais ce que je me pose comme question en fait, c'est comment à la fois ne pas rendre trop morbide ce qui entoure la mort (d'un humain ou d'un animal) et expliquer d'un autre côté que manger beaucoup de viande n'est pas souhaitable pour les animaux ni pour la nature qui nous entoure, ni pour les êtres humains qui n'ont pas beaucoup à manger.

En d'autres termes : la mort fait partie de la vie, mais tuer pour manger sans en avoir vraiment besoin c'est nul... Comment faire passer le message sans être trop cru ?

Pour l'aspect spéciste, tu ne lui a jamais demandé d'imaginer si nous les humains étions sous la domination de géants, ou d'extra-terrestres, et qu'on leur serve de nourriture ?

Pour la mort, qu'est-ce que tu veux transmettre comme message ? Qu'on tue les animaux pour se nourrir, ou bien tu veux dissocier l'animal de la viande ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 22:15

Jigouli a écrit:
Reinette a écrit: C'est plus nous les adultes, qui avons des problèmes quand il s'agit d'expliquer.

C'est tout à fait le sujet de ce fil : comment expliquer ?

Je crois qu'il faut se jeter à l'eau... ne pas sous-estimer leur intelligence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 22:25

En fait ce qui m'a frappée c'est à quel point pour lui tuer un animal pour se nourrir était banal. Je crois qu'il ne comprend pas encore l'aspect définitif de la mort. Pour lui qui n'a jamais vécu de deuil, il ne sait pas ce qu'on peut ressentir par rapport à la mort.

Non, je ne veux pas dissocier l'animal de la viande, d'ailleurs il sait très bien que la viande c'est des muscles d'animaux morts. Je souhaite simplement lui amener l'idée que donner la mort n'est pas un geste banal, et je ne sais pas comment le faire de manière non brutale, puisque le sujet l'est... Je ne sais pas si c'est clair ?

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Ven 24 Fév 2012 - 22:45

Qu'est-ce qui n'a aucun sens? Dire à son enfant qu'on ne mange pas soi-même d'animaux morts parce qu'on a des convictions et en même temps leur donner des yaourts sans sourciller, parce qu'ils sont petits et qu'on ne va pas les priver de tout??
Pour produire du lait (donc yaourts aux fraises, beurre et chantilly pour le gâteau, qui n'est là que pour servir d'exemple) il faut que la vache ait un veau, tu crois qu'on en fait quoi du veau après? Alors à moins que que l'alimentation ne soit totalement vegan pour toute la famille, on ne peut pas dire qu'on refuse la souffrance animale simplement parce qu'on choisit de ne pas manger de muscles morts. On peut, au plus, dire que c'est un premier pas vers le refus de cette souffrance, rien d'autre.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Ven 24 Fév 2012 - 23:16

Alors il faudrait être vegan ou rien ?

Je sais ce qui arrive avec les veaux, je sais ce qui arrive avec les poussins mâles, mais pour le faire comprendre à mon fils de 4 ans sans qu'il fasse des cauchemars, est-ce que je dois lui faire regarder Earthlings ??

Ce n'est pas tout le monde qui est prêt à changer drastiquement de mode d'alimentation du jour au lendemain... Moi je ne le suis pas ! La plus grande partie de mon alimentation est végétarienne, je suis en train d'en éliminer complètement la viande et le plus possible les produits laitiers. Pour les oeufs, le fromage et le miel, j'ai encore du mal... Je vise leur élimination de mon alimentation, mais je sais bien que ça ne se fera pas du jour au lendemain. Pour l'instant je diminue simplement la fréquence et le volume d'achat de ces produits.

Nous vivons entourés d'omnis qui n'ont aucune intention de modifier leur mode alimentaire (parmi eux le père de mes enfants, avec qui je n'habite plus). Je sais que je ne pourrai pas tout contrôler de leur alimentation lorsqu'ils sortiront de la maison. Et je n'ai pas envie de mener une croisade contre les grands-parents et le papa.

Si ces questionnements et ce cheminement peuvent paraître simples et superficiels pour un vegan convaincu, eh bien pour moi c'est différent...

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Ven 24 Fév 2012 - 23:20

Pourquoi pas de miel ? On ne tue pas les abeilles, pour avoir du miel et l'apiculture est une excellente chose pour l'environnement, surtout en ces temps où le syndrome d'effondrement des colonies fait rage.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 23:54

Philomenne, le miel n'est pas vegan. Vegan signifie refuser toute exploitation animale (exclue donc également la soie, la laine,...). Entre le vegetaRisme et le veganisme, il y a le vegetaLisme qui n'a rien à voir avec le veganisme, on va dire qu'il n'est qu'alimentaire.
Si j'ai parlé de veganisme, c'est parce que si on cherche des recettes sans sous-produits animaux, c'est là qu'on en trouvera. Et qu'il y a donc d'excellentes pâtisseries vegan Razz
Panthera Pardhus, je pense qu'on peut être vg, avoir des convictions, sans vouloir l'imposer de force à toute sa famille (c'est d'ailleurs le genre de comportement EXTREMISTE qui nuit à la cause vg). Oui je suis vgR (c'est à dire non strict, je n'ai pas éliminé les sous-produits animaux) et je ne vais pas exiger que mon mari et ma fille le deviennent, je crois bien plus fin et intelligent de distiller des arguments en sa faveur. Et je n'appelle pas ça un manque de cohérence. Parce que toi tu et ton mari vous êtes toujours d'accord, pour tout ? Ben c'est po drôle. Je trouve que les divergences ça fait avancer Razz Pis j'vais te dire, t'imagines même pas le nombre de vg qui vivent avec des mangeurs de viande ! Ça les empêche pas de se sentir propres.
Jigouli, c'est sûr que si tu voulais tout contrôler, tu vivrais plus... Ma fille mange vg à la maison, mais elle mange aussi à la cantine, et chez des amis, et c'est tout ce qu'il y a de plus omni et kkburk, tu crois que je fais des recommandations ? Je trouve plus fun d'expliquer pourquoi moi je fais les choses ainsi (zero kkburk, bio, vg). Et si elle me demande des laitages, je ne vois pas pourquoi je l'en priverais ! Elle a toute sa vie pour changer !

Edit à la demande de Philomenne sur pb de vocabulaire


Dernière édition par Reinette le Sam 25 Fév 2012 - 0:13, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 0:00

Reinette a écrit:Philomenne, le miel n'est pas vegan. Vegan signifie refuser toute exploitation animale (exclue donc également la soie, la laine,...).

Je sais mais je trouve que c'est irrationnel.

Sinon, question vocabulaire : il me semble me rappeler qu'on s'était mis d'accord pour ne pas utiliser le mot "viandard", particulièrement péjoratif. Le respect de ceux qui ne pensent/font pas comme nous commence par un vocabulaire mesuré.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 0:04

C'est corrigé Philomenne.
Non je ne trouve pas que ce soit irrationnel, ils vont au bout de leur logique, tout simplement. C'est tout à fait RESPECTABLE.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 0:06

Aucun problème, je respecte ceux qui font le choix d'être végétaliens. Je demande juste la réciproque... Smile
Merci pour la correction.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 0:20

Sinon, pour parler à ton fils, Jigouli, est-ce que tu as essayé de t'appuyer sur des livres ? Le site de l'avf propose une sélection, et j'ai trouvé également ce site : http://avea.net/utopie/index.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Sam 25 Fév 2012 - 8:16

Je risque pas d'être extrémiste, je suis totalement omnivore.
Et oui, je suis toujours d'accord avec mon compagnon; c'est l'avantage de se voir en moyenne 48 heures une fois tous les trois mois (à chaque retour de mission). Tu passes pas ton temps à te battre avec l'autre, t'essayes d'être raccord.
Et comme Philomenne, le terme de viandard, je le trouve pas cool. En mangeant des sous-produits animaliers, vous en faites aussi partie des mangeurs de viande. Par "procuration", certes. Mais faut arrêter de faire semblant de pas voir: un yaourt est aussi sanguinolent qu'une entrecôte cuite au "bleu".
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 9:59

Ce que j'aime par-dessus tout, ce sont les leçons de morale données par des personnes qui au fond s'en moque du problème. Là ça frôle la végéphobie. Surtout que c'est toi qui a abordé ce point. Tu as un problème avec le végétarisme ? Bon j'espère pour toi que ton mari rentre bientôt !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 10:38

Reinette, excuse-moi mais je trouve que tes propos sont limites, là. Panthera a relevé une incohérence, je ne vois pas ce qui te permet d'affirmer qu'elle se moque du problème. (On peut être omnivore et se préoccuper de végétarisme, je ne vois pas en quoi ce serait contradictoire).
Il est vrai que les végétariens sont souvent gênés que l'on relève cette incohérence-là mais ce n'est pas une raison pour tenir des propos agressifs.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Sam 25 Fév 2012 - 11:15

Reinette a écrit:Ce que j'aime par-dessus tout, ce sont les leçons de morale données par des personnes qui au fond s'en moque du problème. Là ça frôle la végéphobie. Surtout que c'est toi qui a abordé ce point. Tu as un problème avec le végétarisme ? Bon j'espère pour toi que ton mari rentre bientôt !


Visiblement, c'est pas moi qui ai un problème.
C'était pas une leçon de morale, par contre, tu laisses mon compagnon en-dehors de cette discussion. Ca fait déjà deux fois que tu le ramènes sur le tapis (en quel honneur d'ailleurs?), c'est deux fois de trop. C'est gentil de te préoccuper de son retour, mais j'ai pas l'impression que ça te regarde.

Je n'ai jamais caché que je n'étais pas végétarienne. Je respecte les personnes qui vont au bout de leur engagement, parce que ça ne doit pas être facile tous les jours. Mais je continue à ne pas trouver logique qu'on demande à un gamin de faire l'effort de ne pas manger de viande quand on lui met du lait dans son bol pour le ptit dej'. Si on part du principe qu'ils sauront faire leurs choix plus tard, alors, une fois qu'on leur a expliqué, on leur fout la paix maintenant et on leur fait le steack hâché qu'ils réclament, tout en mangeant soi-même son seitan.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 11:28

Je ne suis pas agressive d'abord (moqueuse toute au plus...), et ensuite j'ai moi-même relevé une pointe d'intolérance et de fermeture d'esprit de Panthera Pardhus à sa deuxième intervention. On peut effectivement se préoccuper de certains aspects liés à la consommation de produits et sous-produits animaux tout en étant omni, mais bon, d'avoir lu des vegans sur les forums faut savoir qu'ils le sont devenus très rapidement à partir du moment où ils ont pris conscience du yaourt sanguinolent. Les autres vg souvent le sont plus pour des raisons de santé, environnementales, de faim dans le monde, mode de vie naturel, mais il va souvent leur manquer le déclic éthique animale. Aussi quand un omni conscient de ce problème, mais omni quand même, me fait la morale et me parle de souffrance, ça fait pas crédible...
ps1/ voir les cahiers anti-spécistes, il y a plein de matières pour étayer ce que je dis sur les raisons premières et leurs évolutions dans le temps.
ps2/ dans un premier temps j'ai précisé que je suis vgR parce que c'est un mot générique, et c'est là que Panthera Pardhus commence à m'asticoter sur consommation de sous-produits animaux et sur un problème de cohérence (si on est vegan on doit mettre tout le monde au pas... là j'ai beau chercher je vois pas où est la tolérance ) Bah, j'aurais dit vegan ç'aurait été pareil, et ben non c'est pas mon cas, et oui je consomme encore des laitages sanguinolents et des ovules de poule.
ps3/Philomenne"Il est vrai que les végétariens sont souvent gênés que l'on relève cette incohérence-là mais ce n'est pas une raison pour tenir des propos agressifs." Non je ne me sens pas gênée, je ne considère pas cela comme une incohérence, en tout cas pas dans le sens où vous l'entendez, j'ai mon propre cheminement que vous ignorez, tout comme vous ignorez celui des autres vg, vegan, etc, vous ignorez d'où on part, et nous-même (enfin, là c'est moi-même) jusqu'où ça ira. Faut aussi respecter tout ça. Je crois que quand on ne s'est pas posé cette question CONCRETEMENT (en situation), c'est difficile de se mettre à la place des autres, c'est difficile de comprendre, de comprendre leurs difficultés aussi qu'elles soient sociales, morales, etc.
Par contre c'est très facile, comme toujours, de juger...
C'est trop demander qu'une admin sur un forum tourne ses doigts sept fois au-dessus du clavier avant d'enflammer une discussion
Enfin, toute cette discussion montre bien de la difficulté d'être vg dans cette société!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 11:41

Dire qu'on ne veut pas manger de viande pour ne pas tuer les animaux et quand même consommer des produits laitiers (qui impliquent de de tuer des animaux), si, c'est incohérent. Et ce n'est pas t'agresser que d'en faire le constat ou de te poser la question. C'est simplement un constat.
Que ce soit dans ton cheminement, ton histoire, etc... pas de problème. Mais encore une fois, ce n'étais pas une critique, juste un état de fait. Et puis sur le fond, tu manges bien ce que tu veux, personne n'a, effectivement, à te faire la morale. Et le propos de Panthera ne visait pas à te faire la morale. Juste à poser cette question-là.
Tu t'enflammes vite, quand même...

Sinon, je me permettrai de te faire remarquer qu'une admin' est aussi un membre de ce forum, donc autorisée à participer à une discussion en tant que tel. Manquerait plus qu'on se censure parce qu'on est admin' !

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 11:41

Panthera Pardhus a écrit:
Reinette a écrit:Ce que j'aime par-dessus tout, ce sont les leçons de morale données par des personnes qui au fond s'en moque du problème. Là ça frôle la végéphobie. Surtout que c'est toi qui a abordé ce point. Tu as un problème avec le végétarisme ? Bon j'espère pour toi que ton mari rentre bientôt !


Visiblement, c'est pas moi qui ai un problème.
C'était pas une leçon de morale, par contre, tu laisses mon compagnon en-dehors de cette discussion. Ca fait déjà deux fois que tu le ramènes sur le tapis (en quel honneur d'ailleurs?), c'est deux fois de trop. C'est gentil de te préoccuper de son retour, mais j'ai pas l'impression que ça te regarde.

---> Alors soit logique, toi-même n'inclus pas les familles dans la discussion !

Je n'ai jamais caché que je n'étais pas végétarienne. Je respecte les personnes qui vont au bout de leur engagement, parce que ça ne doit pas être facile tous les jours. Mais je continue à ne pas trouver logique qu'on demande à un gamin de faire l'effort de ne pas manger de viande quand on lui met du lait dans son bol pour le ptit dej'. Si on part du principe qu'ils sauront faire leurs choix plus tard, alors, une fois qu'on leur a expliqué, on leur fout la paix maintenant et on leur fait le steack hâché qu'ils réclament, tout en mangeant soi-même son seitan.

Qui parle d'effort ? Qui met du lait dans le bol de qui ? Es-tu consciente que ce raisonnement-là peut s'appliquer à pratiquement toute l'éducation des enfants ? Tiens on pourrait dire "Si on part du principe qu'ils sauront faire leurs choix plus tard, alors, une fois qu'on leur a expliqué, on leur fout la paix maintenant et on leur achète la DS* qu'ils réclament, tout en oeuvrant pour la simplicité volontaire*." Marrant, comme * peut être interchangeable !

Bah, en gros ce que tu dis c'est que soit on doit être extrémiste, soit on doit fermer sa gueule ? C'est ça, j'ai bien compris ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 11:43

Bon, là, c'est le moment où je t'invite à te calmer. Tu dis que tu n'es pas agressive et tu fais précisément la démonstration du contraire avec tes lettres en gras, tes points d'exclamation et ton vocabulaire...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Panthera Pardhus le Sam 25 Fév 2012 - 11:53

Tu as raison, je te présente mes excuses. Mais ne pas me dire qu'en tant qu'admin, je dois tourner 7 fois ma langue dans ma bouche, quand on attaque gratuitement sur mon compagnon...facile de ramener le statut d'admin sur le tapis quand ça arrange.
Tu vois de l'agressivité dans mes propos, il n'en est rien, tu les prends personnellement pour toi, il n'en est rien non plus. Tu prends mes propos pour une leçon de morale, c'était pas le but.
La discussion, c'est toi qui l'enflamme en te sentant asticotée par mon interrogation et je le répète, il n'y a pas de jugement personnel gratuit contre ta personne.
Fin de ma participation à ce sujet.

Edit: euh...c'est vous qui parlez de vos familles, en essayant de trouver une solution pour expliquer à vos enfants pourquoi il faut éviter de manger de la viande.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 12:07

Philomenne a écrit:Dire qu'on ne veut pas manger de viande pour ne pas tuer les animaux et quand même consommer des produits laitiers (qui impliquent de de tuer des animaux), si, c'est incohérent. Et ce n'est pas t'agresser que d'en faire le constat ou de te poser la question. C'est simplement un constat.

Mais Philomenne, on peut être vg pour des tas d'autres raisons qui n'ont rien à voir avec l'éthique animale. Celui qui l'est par souci d'écologie, celui pour sa santé, l'autre pour plus d'équité entre les peuples, tout cela n'a rien à voir avec l'éthique animale. Les végétariens ne sont pas tous préoccupés par ce sujet, en tout cas ce n'est pas toujours une raison première pour le devenir. Mais on est d'accord, ça peut évoluer. Chacun son cheminement. Il faut juste respecter, y compris ce qu'on peut être tenté de pointer comme une incohérence.


Et si j'utilise du gras ou des capitales, sans en abuser, c'est pour accentuer. Je ne suis pas énervée, quoique tu en dises. Et oui, je dis ce que je ressens.

Pandhera Pardhus, je ne souhaite pas non plus continuer à enflammer la discussion. S'il te plait, acceptes également mes excuses pour mes allusions déplacées

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 13:02

Reinette a écrit:Mais Philomenne, on peut être vg pour des tas d'autres raisons qui n'ont rien à voir avec l'éthique animale.

Absolument d'accord. Mais si je ne m'abuse, c'est bien toi qui au départ, a parlé de ne pas manger de viande pour ne pas avoir à tuer des animaux... et comment l'expliquer à ton fils.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 16:06

Heu non, au départ c'est Jigouli qui se demande comment en parler sans traumatiser son enfant et sans banaliser la mort de l'animal. Moi, avec ma fille, j'y vais plus crûment parce qu'il me semble que c'est la conséquence la plus évidente de l'alimentation carnée et que je ne vois pas comment éviter d'en parler.
Doit-on parler naturellement de la mort à un enfant ? Je pense que oui, qu'il s'agisse de celle d'un animal comme de celle d'un être humain, il faut la nommer. Sans forcément rentrer dans tous les détails, mais au moins ne pas cacher l'essentiel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 16:32

Je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point. Ne pas faire de la mort un tabou... même si c'est difficile.
Mes enfants savent depuis longtemps que la viande qu'ils mangent vient d'un animal que l'on a tué pour cela. Et que l'on ne doit en aucun cas tuer au delà du strict besoin de se nourrir. (Sachant que chez moi, on mange de la viande mais pas plus d'une ou deux fois par semaine et en quantité limitée).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Jigouli le Sam 25 Fév 2012 - 22:53

Merci pour les liens et les suggestions de lecture.

Philomenne a écrit:Je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point. Ne pas faire de la mort un tabou... même si c'est difficile.
Mes enfants savent depuis longtemps que la viande qu'ils mangent vient d'un animal que l'on a tué pour cela. Et que l'on ne doit en aucun cas tuer au delà du strict besoin de se nourrir. (Sachant que chez moi, on mange de la viande mais pas plus d'une ou deux fois par semaine et en quantité limitée).

En fait, la mort n'est pas taboue chez nous non plus, c'est d'ailleurs je crois pour ça que mon fils ne s'en fait pas avec le fait que les animaux doivent mourir pour nous nourrir, puisqu'on lui parle toujours de la mort comme étant quelque chose de naturel.

En fait, je crois que le problème dans le fait de manger les animaux n'est pas que de l'ordre de "tuer", mais de "faire souffrir" et "vouer la vie des animaux à notre service , dans le but éventuel de leur donner la mort". C'est beaucoup plus l'éthique autour de cette mort que la mort elle-même, car quand même, lorsque l'animal est mort, il n'est plus là pour le savoir... Dans les cas extrêmes d'élevage barbare, il s'agit peut-être du meilleur moment de leur vie, lorsque la souffrance arrête enfin...

Je crois que davantage que la mort, c'est de cette barbarie humaine que j'ai du mal à parler à un enfant...

Jigouli

Date d'inscription : 28/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 25 Fév 2012 - 23:13

Alors, plutôt que d'éliminer totalement la viande, pourquoi ne pas militer pour un élevage respectueux de l'animal ? Je pense qu'ici, tout le monde sera d'accord pour dire que l'élevage industriel n'est pas une bonne chose. Mais l'élevage fermier ou bio... L'animal finit certes dans notre assiette mais avant, il a eu une belle vie. Et sinon, sans élevage, il n'aurait pas vécu du tout puisqu'on ne l'aurait pas fait naitre. Vaut-il mieux avoir une belle vie et mourir pour être mangé à la fin ou ne pas vivre du tout ? C'est une question à laquelle je n'ai personnellement pas de réponse.
En France, les animaux sont assommés avant d'être abattu. Ils n'ont donc pas conscience de leur mort et ne souffrent pas. (Je ne sais pas comment ça se passe au Québec). C'est une obligation, sauf dérogation pour abattage rituel et c'est ce qui fait débat dans le cadre de la campagne électorale en ce moment. Ce qu'on pourrait trouver à redire, c'est que dans certains cas, ils arrivent le soir pour être abattus le lendemain matin, notamment les bovins. Ils passent donc la nuit... dans des conditions pas terribles. En revanche, les porcs arrivent tôt le matin et sont abattus immédiatement. On ne peut pas parler de barbarie. (Encore une fois, je parle pour la France, je ne connais pas les normes des autres pays).
Bref, un animal fermier abattu dans des conditions correctes aura vécu plus de bons moments que de mauvais dans sa vie, n'aura pas souffert au moment de mourir... je n'ai pas de problème pour le manger. Dans des quantités raisonnables bien sûr, il n'est pas question de se bourrer de viande non plus, je pense qu'on est d'accord sur ce point aussi.
Idem pour les produits laitiers. Puisque je consomme un peu de fromage, des yaourts, un peu de lait... je mange la viande du veau sans lequel ces produits n'auraient pas pu exister. Pour moi, tout se tient. Par contre, le veau de batterie, c'est hors de question. En plus, c'est pô bon.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par gunday le Lun 27 Fév 2012 - 15:33

Reinette a écrit:Philomenne, le miel n'est pas vegan. Vegan signifie refuser toute exploitation animale (exclue donc également la soie, la laine,...). Entre le vegetaRisme et le veganisme, il y a le vegetaLisme qui n'a rien à voir avec le veganisme, on va dire qu'il n'est qu'alimentaire.
Sauf que j'ai un petit problème.
Par exemple, pour moi le miel n'est pas une exploitation mais une coopération.
Par exemple un apiculteur ne s'attaque pas à une ruche fragile, il la protège et la laisse se renforcer.
Durant les hivers glaciales, l'apiculteur couvrira ses ruches, car les abeilles meurent à très basse température.
Durant les hivers long mais pas très froid, les abeilles étant en mi sommeil et depensant encore de l'énergie, un apiculteur peux les aider à passer l'hiver en fournissant un biberon (eau+sucre).
Plus basiquement, lorsqu'un lérot décide de faire son nid dans la ruche (prélevant une partie de la réserve au passage), c'est l'apiculteur qui rétablit la situation en virant le squatteur.
Pareil avec les moutons, l'éleveur leur offre un abri, et une protection contre les prédateurs, et en échange récupère laine et viande. De plus dans ce cas, le rôle de l'homme est celui de prédateur en limitant l'expansion, sans limite, de la population. (par rapport à la surface disponible)

Philomenne a écrit:Alors, plutôt que d'éliminer totalement la viande, pourquoi ne pas militer pour un élevage respectueux de l'animal ? Je pense qu'ici, tout le monde sera d'accord pour dire que l'élevage industriel n'est pas une bonne chose. Mais l'élevage fermier ou bio... L'animal finit certes dans notre assiette mais avant, il a eu une belle vie. Et sinon, sans élevage, il n'aurait pas vécu du tout puisqu'on ne l'aurait pas fait naitre. Vaut-il mieux avoir une belle vie et mourir pour être mangé à la fin ou ne pas vivre du tout ? C'est une question à laquelle je n'ai personnellement pas de réponse.
Je suis d'accord avec ce point. Si j'ai des poules, je prends leurs oeufs en échange de leurs grains, du poulailler et de l'espace ou elle peuvent gambader. (à mon sens, ça reste relativement correct comme échange)
Et si je leur laisse les oeufs pour couver, et que je me retrouve avec 1 poussins mâles en plus du coq que j'ai, il y aurait 1 coqs de trop (et donc combat, attaque sur les poules...).
Donc pour la paix et la bonne santé de l'ensemble du cheptel, je doit tuer puis manger un des 2 (soit à l'état de poulet, soit le coq adulte déjà présent).

Cette logique s'applique à l'ensemble des animaux (chien, chat, cochon, vache, ...)

Je parle bien entendu d'élevage familiaux, la logique à un niveau industriel est totalement corrompu et à perdu toute logique de coopération inter-espèces.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Antirouille le Lun 27 Fév 2012 - 22:42

Au sortir de la lecture de Faut-il manger les animaux de Jonathan Safran Foer ( No ) ET de la billebaude d'Henri Vincenot (éloge de pas mal de modes de vie qui trouvent résonance chez moi ... mais aussi de la chasse) et donc pleine de question aussi (et j'avoue beaucoup plus fan de côtelettes que de tofu même bien assaisonné Embarassed dur ! dur !)
Donc des réflexions bizarres pourvue que je ne choque personne.
Je suis un peu beaucoup influencé par mon contexte boulot "environnement/naturaliste" (espèces animales dont l'homme, régimes alimentaires d'espèces donc... chaines alimentaires) même si j'aimerais que les jaguars tuent leurs proies un peu plus gentiment affraid , que les renards mangent de l'herbe plutôt que les poules ...
Je me dis, mais c'est peut être une excuse que si ce n'étaient pas pour les manger, où les "exploiter" (laine...) peu d'entre nous nourriraient des vaches domestiques, que certains (cochons, lapins par exemple) pourraient revivre à l'état "sauvage" mais que l'on a quand même lancé l'élevage depuis un sacré bout de temps en créant des espèces adaptées à nos besoins (alimentaires...) et que certaines ont maintenant un avenir relativement conditionné au nourrissage par l'homme avant le nourrissage de l'homme.
J'essaye de me passer de viande ou d'en manger de moins en moins et élevées dans des conditions à peu près potables (je me sens moins coupable de manger un mouton qui s'est baladé en liberté en écosse en ruminant en bord de mer plutôt que cautionner l'élevage abominable de certains cochons par exemple (qui est un animal magnifiquement intelligent et communicatif lorsqu'il ne vit pas en tas de futures chipolatas)
Le repas c'est aussi un moment de partage des goûts, des cultures alors j'essaye aussi d'avoir mes choix perso (quand je mange chez moi ou pour faire découvrir quand j'invite) et d'accepter le mode de vie de ceux qui m'invitent (y compris les petits salaires avec repas chimique et viande d'élevage intensif, E120...) et y compris les Vegan... par contre j'ai horreur qu'un individu dicte à 20 personnes le menu du barbecue en fonction de ses convictions religieuses, alimentaires (au pire j'amène un sandwich si c'est mon cas!)
Vraiment bizarre comme réflexion mais je lisais aussi l'autre soir les réflexion ailleurs sur le forum sur la mort, l'enterrement et je me disais que j'aimerais nourrir un arbre, être "compostable" ou nourrir d'autres espèces...mais après une chouette vie Very Happy donc je me dis que si on peut laisser une poule crapahuter en liberté, la protéger d'être mangée plus tôt par un renard, la laisser grandir à un rythme normal, se rouler dans la poussière, se la raconter avec les poulets du coin et en fin de vie sans trop de brutalité la manger...

Antirouille

Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par joe.chip le Ven 9 Mar 2012 - 3:16

Philomenne a écrit:En France, les animaux sont assommés avant d'être abattu. Ils n'ont donc pas conscience de leur mort et ne souffrent pas.
scratch Il souffre tout de même d'être assommé... et après, il est mort...
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Bib le Ven 9 Mar 2012 - 7:00

Je n'ai pas tout lu... trop vite reconnu les arguments habituels qui dérivent inévitablement en dispute...

Hé bien, mon avis est qu'il faut éviter à tout prix d'introduire ce genre de dispute dans une famille...

Si l'un d'entre eux décide de ne plus manger de viande, c'est son affaire, et il n'a pas à l'imposer aux autres, ni à les culpabiliser, ni à faire de la morale. Il ne faut pas oublier que certaines personnes (dont je suis), ne peuvent pas s'en passer pour des raisons médicales (oui, je connais les combinaisons protéiniques, les vitamines en complément...).
On n'a pas le droit de prendre des risques pour la santé de ses enfants.

Un enfant apprend par l'exemple et pas par les discours, et un discours trop moralisateur peut même induire une réaction inverse...

Une amie qui procédait ainsi a fait de chaque repas un épreuve pour ses proches, prenant un air dégoûté pour servir une tranche de jambon et faisant des discours à chaque fois...
Et si l'enfant est convaincu, c'est encore pire: il va à son tour moraliser ses copains, faire le difficile quand il sera invité... c'est très grave, pour un enfant, de s'exclure de sa "société".

Bien sûr on peut expliquer son choix aux autres, mais pas les harceler, ni les culpabiliser. Pour ma part j'insiste beaucoup plus sur la provenance, le respect de l'animal pendant sa vie, et sa mort (il est possible de tuer sans stress). J'ai déménagé pour habiter à côté d'une ferme où les animaux sont bien traités, et les enfants ont VU, sans que j'aie à leur expliquer. On faisait notre yaourt et notre fromage blanc. Ils ont entendu le cochon qu'on égorge, vu la Blanchette qu'on embarquait... mais aussi mangé avec appétit cette brebis devenue méchante qui a tué des agneaux, ces jeunes coq d'une agressivité meurtrière...

Ils ne gaspillent rien, un poulet est mangé jusqu'à la carcasse (qu'on fait bouillir des heures pour en extraire la gélatine), ils savent que toute nourriture est le fruit d'un gros travail, et je trouve cela plus important que le végétarisme (que je trouve très bien aussi, hein !). L'un d'eux était végétarien par choix, mais il a un métier de force (charpentier) et a vu une telle différence de force quand il en mange ou non, qu'il en a repris. L'autre mange très peu de viande (comme moi).

Donc à la maison il y avait tout ce qu'il faut pour être végétarien, je cuisinais des plats végé, des céréales complètes + légumineuses, un peu de viande, etc, chacun avait le choix.

Excusez moi d'avoir été un peu carrée, mais d'une part je n'ai pas le temps de réécrire mon texte, c'est un "coup de gueule", mais surtout, j'ai connu trop de drames chez certains amis: enfants mal portants et ne pouvant pas aller chez leurs amis de peur qu'ils y reçoivent de la nourriture "interdite" (régime macrobiotique), familles brisées par l'intégrisme de la mère...
On n'a pas le droit de risquer cela pour nos enfants (ils peuvent en être traumatisés, tomber dans l'excès eux-même): il faut toujours chercher le juste milieu...

Un bon film qui plaide pour le végétarisme: "love meat, tender"

Bonne journée à tous.
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par grenouille le Jeu 22 Mar 2012 - 17:40

Super sujet, dommage qu'il y ait les tensions habituelles entre les différentes convictions alimentaires car effectivement le noeud du problème reste là : comment BIEN parler de ses convictions alimentaire à un enfant, sans sans le culpabiliser ou le traumatiser, car sur ce point je suis d'accord avec Bib, il faut quand même laisser l'enfant libre de sa réflexion et de ses choix.

Pour ma part je n'ai pas trouvé la solution miracle, mais bon, je m'approche de quelque chose . Je mange peu de viande comme certains d'entre vous, et au début j'ai voulu expliquer à ma fille de trois ans que la viande c'était avant des animaux qu'on a tués, que ce n'était pas terrible de les tuer... jusqu'au moment où je me suis pris les pieds dans le tapis de mes contradictions, puisque j'en mange tout de même de temps à autre. Embourbement complet, avec ma fille qui butait un peu sur le problème, comprenant que j'étais gênée aux entournures, et qui me demandait devant toutes les boucheries ou rayonnages de magasin : "et ça c'est un poulet qui a été tué ? Et ça c'était une petite poule ? Et ça c'est un petit cochon mort?" Bref je lui disais "oui oui" mais je ne savais plus très bien quel discours décent lui sortir, d'autant que pas mal de parents me regardaient de travers - en même temps j'assume en partie, je ne lui ai dit que la vérité. C'est sur ma propre position que j'avais un problème...

Et puis finalement, en y réfléchissant j'ai trouvé une formulation qui est plus proche de ce que nous vivons au quotidien, de ce que nous pensons, et c'est "Nous, nous aimons bien les animaux alors nous ne voulons pas en manger beaucoup. Et si nous en mangeons, nous ne voulons manger que des animaux qui ont bien vécu, qui ont bien couru dans les champs".
C'est simplifié à l'extrême et toujours critiquable je suis d'accord, mais ça explique un peu l'élevage industriel et le respect du vivant, dans des proportions qui m'ont semblé accessible à une enfant de trois ans. Sans lui donner d'obligations, juste en expliquant notre position à nous.

Pour le moment je trouve que ça a été plutôt bien reçu, elle a
acquiescé et décéléré sur les animaux morts : régulièrement elle me demande devant l'étal du boucher de quartier si les poulets "ont bien couru dans les champs", je lui dit non, pas ceux-là; elle en prend bonne note et puis c'est tout.

Maintenant, si d'autres sont prêt à dire les phrases qu'ils ont trouvées, ça m'intéresse car je pense que ce sujet n'a pas fini de me prendre la tête... ;-)

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par LiliLune le Jeu 22 Mar 2012 - 18:07

Moi, j'explique que des choses véridiques et acquises par tous : la viande, ça pollue plus que les autres aliments. Ca, personne ne peut le nier.
avatar
LiliLune

Age : 30
Localisation : LLN (Belgique)
Date d'inscription : 30/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par grenouille le Jeu 22 Mar 2012 - 18:18

Ca, c'est un argument auquel j'adhère totalement ! Mais à 3 ans, c'est encore un peu compliqué, la pollution. Surtout celle induite par la viande...

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par reveuse le Ven 23 Mar 2012 - 8:05

sur arte ce mardi à 20h35 une soirée sur le thème du végétarisme
avatar
reveuse

Age : 48
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 23 Mar 2012 - 10:22

Ooohhh... c'est un super sujet de discussion (que j'avais loupé jusque là Embarassed)

J'imagine que c'est une problématique mise en exergue quand les deux parents ne mangent pas les mêmes choses (notamment si ils sont séparés).
D'ailleurs, ça me fait penser à un article de off beat mama (en anglais) que j'avais bien aimé :
http://offbeatmama.com/2012/02/sharing-values-with-step-kids
En gros, c'est formulé comme ça : comment "défendre" ses propres valeurs tout en prêchant la tolérance envers ceux qui ont des opinions différentes ?

Bon, clairement, j'ai pas la réponse
Moi, j'étais plutôt dans la situation inverse : ado, j'étais la seule végé dans une famille d'omnivore pale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par grenouille le Ven 23 Mar 2012 - 15:29

Ben chez moi, on est deux parents pas séparés qui mangent un peu pareil, tous les deux tentés par le végétarisme à des époques différentes sans y arriver totalement. En fait d'un point de vue éthique, je crois qu'on préfèrerait tous deux être VG, mais culturellement ça bloque toujours. D'où la difficulté d'expliquer une opinion qu'on ne respecte pas totalement...

En même temps je me dis que l'essentiel, c'est surtout d'expliquer que le vivant, on n'en fait pas n'importe quoi comme ça, qu'il faut savoir être respectueux et conscient de la conséquence de ses actes. Du coup c'est à la fois la base de l'écologie et du végétarisme. Après il faut faire confiance à son enfant, mais en tout cas avec ces bases là il devrait être capable d'en tirer des conséquences potables.

grenouille

Date d'inscription : 04/03/2011

http://grenouilleville.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Invité le Ven 27 Juil 2012 - 9:53

Ici mon mari et moi sommes végétaliens depuis environ 6 mois. Nos enfants ont maintenant 4 et 6 ans, et ils mangent comme nous à la maison. Il n'est pas question pour moi, maintenant que j'ai ouvert les yeux sur la condition animale, d'avoir sous mon toit des produits issus de l'exploitation des animaux. Ca ne leur pose pas plus de problème que ça sur le plan alimentaire. Hors de chez nous (chez la famille, les amis, à la cantine) ils mangent comme ils veulent. Mais je ne peux pas dire que ça ne me fait rien de les voir manger des produits qui pour moi évoquent la souffrance. J'avoue que j'espère qu'un jour ils choisiront de faire comme nous. C'est difficile d'ailleurs pour nous leurs parents de trouver la bonne distance : leur expliquer nos convictions (car bien sûr ils nous posent des questions) sans tomber dans le prêche, le prosélytisme, sans tomber dans le manichéisme. Nous nous questionnons régulièrement mon mari et moi sur la position qui doit être la nôtre. On réajuste perpétuellement.
Dès que ce sera financièrement possible j'aimerai acquérir "that's why we don't eat animals" afin d'avoir un support de discussion avec nos enfants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par PinkShiva le Sam 17 Nov 2012 - 15:39

Bib a écrit:Je n'ai pas tout lu... trop vite reconnu les arguments habituels qui dérivent inévitablement en dispute...

Hé bien, mon avis est qu'il faut éviter à tout prix d'introduire ce genre de dispute dans une famille...

Si l'un d'entre eux décide de ne plus manger de viande, c'est son affaire, et il n'a pas à l'imposer aux autres, ni à les culpabiliser, ni à faire de la morale. Il ne faut pas oublier que certaines personnes (dont je suis), ne peuvent pas s'en passer pour des raisons médicales (oui, je connais les combinaisons protéiniques, les vitamines en complément...).
On n'a pas le droit de prendre des risques pour la santé de ses enfants.

Un enfant apprend par l'exemple et pas par les discours, et un discours trop moralisateur peut même induire une réaction inverse...

Une amie qui procédait ainsi a fait de chaque repas un épreuve pour ses proches, prenant un air dégoûté pour servir une tranche de jambon et faisant des discours à chaque fois...
Et si l'enfant est convaincu, c'est encore pire: il va à son tour moraliser ses copains, faire le difficile quand il sera invité... c'est très grave, pour un enfant, de s'exclure de sa "société".

Bien sûr on peut expliquer son choix aux autres, mais pas les harceler, ni les culpabiliser. Pour ma part j'insiste beaucoup plus sur la provenance, le respect de l'animal pendant sa vie, et sa mort (il est possible de tuer sans stress). J'ai déménagé pour habiter à côté d'une ferme où les animaux sont bien traités, et les enfants ont VU, sans que j'aie à leur expliquer. On faisait notre yaourt et notre fromage blanc. Ils ont entendu le cochon qu'on égorge, vu la Blanchette qu'on embarquait... mais aussi mangé avec appétit cette brebis devenue méchante qui a tué des agneaux, ces jeunes coq d'une agressivité meurtrière...

Ils ne gaspillent rien, un poulet est mangé jusqu'à la carcasse (qu'on fait bouillir des heures pour en extraire la gélatine), ils savent que toute nourriture est le fruit d'un gros travail, et je trouve cela plus important que le végétarisme (que je trouve très bien aussi, hein !). L'un d'eux était végétarien par choix, mais il a un métier de force (charpentier) et a vu une telle différence de force quand il en mange ou non, qu'il en a repris. L'autre mange très peu de viande (comme moi).

Donc à la maison il y avait tout ce qu'il faut pour être végétarien, je cuisinais des plats végé, des céréales complètes + légumineuses, un peu de viande, etc, chacun avait le choix.

Excusez moi d'avoir été un peu carrée, mais d'une part je n'ai pas le temps de réécrire mon texte, c'est un "coup de gueule", mais surtout, j'ai connu trop de drames chez certains amis: enfants mal portants et ne pouvant pas aller chez leurs amis de peur qu'ils y reçoivent de la nourriture "interdite" (régime macrobiotique), familles brisées par l'intégrisme de la mère...
On n'a pas le droit de risquer cela pour nos enfants (ils peuvent en être traumatisés, tomber dans l'excès eux-même): il faut toujours chercher le juste milieu...

Un bon film qui plaide pour le végétarisme: "love meat, tender"

Bonne journée à tous.

Je relève juste une phrase ici qui me gène... (bon d'autre discours m'ont un peu gêné mais la, c'est le dernier Wink )

Je suis pas d'accord qu'on disent que c'est un risque pour la santé que de suivre un régime végétalien... il est prouvé aujourd'hui qu'un régime végétalien bien mené est parfaitement sain pour la santé et ce à tout moment de la vie (enfance, adolescence, grossesse)...

Je ne suis pas totalement d'accord aussi qu'on dise qu'on impose une conviction lorsqu'on est vg*... on impose majoritairement nos choix à nos enfants... que se soit en alimentaire, vestimentaire, en terme d'éducation...

Personnellement, je suis végétarienne depuis 1 an... à forte tendance végétalienne....

Pour répondre à une question que j'ai lue..."vaut-il mieux un animal qui a eu une belle vie et qui meurt, ou un animal qui n'est pas né?"... j'ai envie de dire que la deuxième solution me parait la plus logique... car dans l'élevage, aussi respectueux soit l'éleveur, l'animal est né pour un seul objectif, mourir afin d'être transformé en viande... cela reste de l'exploitation animale...

Quelqu'un disait que les animaux étaient assommés avant de mourir et donc ne "sentait" pas la mort.... je pense qu'il faut vraiment voir comment c'est fait... car il arrive souvent que les animaux ne soient pas totalement assommés et voient ce qu'il se passe et ce qu'il va leur arriver.


Pour le miel, je trouve ça vraiment bien que les abeilles soient "sauvées" préservées, mais à l'origine, le miel, elles le font pour elle... et l'apiculteur, pour prendre le miel, les enfume... ce n'est pas très respectueux...

Pour ceux qui disent "je prends l'oeuf de mes poules en échangent de leur grain" ou encore "la laine et la viande du mouton en échange d'un abris"... je dis non... je m'explique... : si demain, je vais chez mon voisin, je lui prends un objet dont je pense avoir l'utilité contre un qui pourrai lui servir... cela sans lui demander... bah c'est tout simplement du vol...

Pour les animaux, à mon sens, c'est pareil... à aucun moment il a été dit que le mouton offrait sa laine et sa viande contre un abris et de la nourriture... etc... Tout ça, ça reste de l'exploitation animale pour le confort et le plaisir de l'humain qui se pense supérieur (je vise personne hein... )

Ma pensée aujourd'hui elle est celle-ci... qui suis-je moi, pour choisir quel animal doit vivre ou mourir ? pourquoi je choisi d'avoir un chat, un chien comme animal de compagnie ... qu'une vache, un cochon ne serait bon qu'à manger ? Ces êtres vivants (tout comme moi) n'ont-ils pas des sentiments ? La vache, pour son veau qu'on lui arrache au bout de quelques heures ? (Quelle serai ma réaction à moi si on m'arrachait mon enfant à peine quelques heures après l'avoir mis au monde pour ne plus jamais le revoir ?)... L'animal, à la sortie du camion, sur la rampe de l'abattoir, ne ressent-il pas la peur ?

Voilà, se sont juste mes réflexions pour aller de l'avant et choisir ma voie du respect le plus total du vivant.

Concernant mon fils, pour le moment, il mange veggie à la maison... à l'extérieur, il arrive qu'il attrape un bout de saucisson (qu'il recrache)... le papa est omnivore... il mange de moins en moins de viande... c'est lui qui la cuisine...

Pour mon fils, je lui expliquerai en tant et en heure la réalité de la chose...

"les animaux sont nos amis, on ne mange pas nos amis" Very Happy

PinkShiva

Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 17 Nov 2012 - 19:01

PinkShiva a écrit:Pour répondre à une question que j'ai lue..."vaut-il mieux un animal qui a eu une belle vie et qui meurt, ou un animal qui n'est pas né?"... j'ai envie de dire que la deuxième solution me parait la plus logique...

C'est quand même un sacré préjugé en faveur du néant...

Sinon, je veux bien entendre ces arguments, mais la question est : où s'arrête-t-on ? Si je mange un fruit qui a pu exister grâce à la pollinisation, j'exploite le travail de l'abeille. Est-ce que c'est mal ? Et si non, pourquoi ce serait mal de manger du miel mais pas de manger le fruit ? Si je paille abondamment mon potager pour ne pas avoir à le bêcher, j'exploite en fait le travail de la pédofaune (les petits animaux qui vivent dans le sol, parmi lesquels les vers de terre). Alors que je pourrais faire autrement : ne pas pailler et prendre la bêche. Est-ce que c'est mal de faire bosser la pédofaune à ma place ? L'homme, qui est un mammifère, fait partie d'un écosystème qui entrelace si bien faune et flore qu'il me semble que si on veut pousser le raisonnement jusqu'au bout, cela devient impossible.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par PinkShiva le Sam 17 Nov 2012 - 20:01

Euh, je ne comprends pas trop... ya quand même une grande différence entre laisser faire la nature, le fruit issu de la polénisation, et l'utilisation de l'animal a des fins personnell (prendre le miel, le lait ou la viande)...

La différence est évidente pour moi... il y a des choses qui ont lieu sans l'intervention de l'homme, c'est le cas du fruit dont tu donne l'exemple... je n'ai qu'à le ramasser une fois tombé de l'arbre... ou le cueillir, mais le miel, il faut déranger les abeilles... les enfumées (pour qu'elles ne ripostent pas)...

Pailler ton potager pour laisser travailler les petites bêtes, c'est laisser faire la nature... prendre la bêche, c'est l'interrompre...

Donc oui, je suis partisane du fait de travailler avec la nature... mais pas de voler la nature...

Je le redis, le miel (comme la laine, le lait ou encore la viande) n'est à l'origine pas produit pour l'homme de la part des animaux...

PinkShiva

Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La viande expliquée aux enfants

Message par Philomenne le Sam 17 Nov 2012 - 20:05

Si je plante un verger, ou un champ de tournesol, j'impose une flore aux abeilles, qui n'est pas forcément celle qu'elles auraient préférée. Et si je paille mon potager, je le fais POUR faire travailler les vers de terre. Je ne laisse absolument pas la nature faire les choses (si je laisse faire, elle multiplie les "mauvaises herbes" et les vers de terre bossent moins).
Au sujet du miel, c'est une toute petite partie qui est prise et l'abeille n'est pas lésée.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum