troc de vêtements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

troc de vêtements

Message par jacq35 le Mer 11 Juil 2012 - 16:45

je lance la réflexion dans ma commune j'attends de voir j'ai déjà des personnes intéressées.

Troquons nos fringues… en plein air!
Very Happy



Le troc de vêtements, une formule conviviale et gratuite qui commence à faire son petit bonhomme de chemin dans les esprits, les foyers, les collectivités. Et pourquoi ne pas élargir la démarche en organisant un échange de fringues en rue, ouvert à tous ? L’idée a germé, puis ils l’ont concrétisée. « Ils », ce sont de « simples citoyens », Anne-Catherine et Martin. Ce couple d’artistes a organisé le premier samedi des soldes d’été, un troc de vêtements sur le pavé bruxellois, non loin de la rue Neuve, temple du lèche-vitrine compulsif et des prix cassés. Et ils remettent ça le samedi 7 juillet 2012.
D’où vient l’idée ? Et qui se cache derrière cette initiative ?
Ça fait plusieurs années que nous nous réunissons avec une dizaine d’autres artistes pour partager, débattre, s’informer, lire des articles, regarder des documentaires et essayer de dégager de nos réunions une vision globale de l’état du monde qui nous entoure. À la suite de ces réunions, outre l’absolue certitude qu’il faut lutter sans relâche contre la colonisation des esprits par le consumérisme, nous avons décidé d’agir dans des espaces réels plutôt que dans le cadre souvent privilégié d’un théâtre, de se confronter aux gens plutôt qu’aux spectateurs. Nous sommes tous les deux à l’initiative de ces actions, nous nous joignons également à d’autres groupes quand l’occasion se présente. Nous ne nous « cachons » pas derrière ces actions, cet anonymat relatif exprime simplement l’idée que nous sommes juste de simples citoyens et que n’importe qui peut faire la même chose que nous. Il suffit de le faire.

Avec quel objectif avez-vous mis ça en place ?
Pour nous, la phrase : « Un autre monde est possible » n’est pas une formule magique ou une pommade psychologique. C’est une invitation à travailler avec fermeté et enthousiasme à la profonde transformation des rapports humains, en commençant par soi-même et en allant jusqu’au bout.

Vous avez choisi la rue Neuve et le début des soldes pour organiser cette action. Un lieu et une période non anodins…
Nous voulons ouvrir les consciences dans un champ beaucoup plus large que juste entre « pro-bio », écologistes, altermondialistes, ou indignés convaincus. La publicité et le marketing, les lobbys et les agences de com travaillent avec des moyens et une efficacité que le monde alternatif n’a que trop rarement. Il faut aller ouvrir des brèches aux endroits où rien ne semble remettre en question l’injonction publicitaire à la surconsommation. C’est dans les métros, les supermarchés, les écoles, les prisons, les banques, les embouteillages et les galeries commerciales que se trouve la population, plus que dans les théâtres ou dans les salons du Bio. Dans la rue Neuve le premier samedi de juillet, on peut mesurer le travail de soumission fait par la publicité sur la population. Certains refuseront même d’entendre ce simple message: « Vêtements gratuits, propres et en bon état, homme, femme et enfant, à donner, à 50m sur votre gauche ! » D’autres, nombreux, profiteront de ce qui semble être un rêve et partiront les bras chargés en ayant l’impression confuse d’une entourloupe dont ils ont, par miracle, bénéficié. Non, messieurs dames, il n’y a pas d’arnaque: ce sont juste des rapports humains différents qui ne sont pas basés sur le profit individuel mais bien sur le profit collectif. Le mode de consommation occidental, c(h)ristalisé au moment des soldes, n’est pas une fatalité: c’est un choix et d’autres choix existent.

Comment ça s’est passé concrètement ?
Nous nous sommes donné rdv à 12h rue aux Choux, perpendiculaire à la rue Neuve, et quand il y a eu suffisamment de participants ayant apporté leurs vieux vêtements, nous avons délimité des espaces « hommes », « femmes », et « enfants » au sol avec des craies de couleurs ainsi qu’un espace « à donner ». Le reste s’est fait presque tout seul. Les gens se sont mis à papoter, à échanger… à être heureux de ne pas utiliser d’argent, pour une fois. Certains passants voulant participer au troc mais n’ayant pas apporté de vieux vêtements, nous ont acheté des sandwichs et de l’eau… contre une chemise, des jeux pour enfants. À la fin de l’après-midi, nous avions une grande quantité de vêtements que personne n’avait pris. Nous les avons apporté aux réfugiés afghans à Ixelles.

Une centaine de participants étaient au rendez-vous… C’était plus qu’attendu? Et est-ce que ça a touché aussi des passants, non sensibilisés « à la base » ?
Nous étions évidement très heureux de voir qu’autant de gens aient été séduits par l’idée et de constater que la convivialité découle naturellement de ce genre d’événement. Les passants ont été frappés par ce décalage d’atmosphère décontractée et festive à quelques enjambées de la frénésie des soldes. Beaucoup nous ont laissé leur adresse mail pour être de la partie l’an prochain.

Il y a donc eu beaucoup participants, ainsi que des répercussions dans la presse : comment expliquer ce « succès » ?
Les événements de ces dernières années ont montré de façon assez claire les limites de notre système. De plus en plus de gens ont envie de répondre aux initiatives de ce genre: les bienfaits sont clairs et immédiats. La presse, quand elle fait bien son travail, est elle aussi à la recherche d’une redéfinition permanente de notre société, d’une réflexion commune pour le bénéfice de tous.

Une anecdote ?
Je (Martin) suis rentré chez moi avec trois belles chemises et un grand sourire.

Une déception ?
Le fait de se sentir en minorité face à la machine capitaliste est parfois un peu désespérant mais ça ne dure jamais: il y a de plus en plus de gens qui y renoncent et puis on s’amuse beaucoup, on crée des liens…







avatar
jacq35

Age : 59
Localisation : dour hainaut belgique
Date d'inscription : 22/02/2010

http://detrainjacquy.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par Invité le Mar 24 Juil 2012 - 11:26

Près de chez nous il y a une association consacrée au troc de vêtements. Chaque adhérent donne, puis prend. Les bénévoles trient et rangent par taille. Le local est prêté par un adhérent. Les rencontres sont toujours très sympathiques, pleines de bonne humeur, et l'état d'esprit est globalement toujours excellent. Près de 200 familles ont fréquenté l'asso depuis bientôt 2 ans qu'elle existe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par Fitsy le Mar 24 Juil 2012 - 21:20

J'ai participé une fois à un troc de vêtements et c'est effectivement très agréable comme sensation : on se sent à la fois allégé d'habits qu'on ne portait plus de manière utile et on a de nouvelles choses à porter sans avoir fait augmenter le système de production.
C'est une très chouette expérience. good

Fitsy

Date d'inscription : 01/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par Mélodie le Mar 24 Juil 2012 - 22:52

Belles initiatives, ça donne envie d'en organiser de son côté Smile

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par jacq35 le Mer 25 Juil 2012 - 14:19

j'en prépare une en septembre pour les personnes intéressées
je mettrai les infos sur le site..
avatar
jacq35

Age : 59
Localisation : dour hainaut belgique
Date d'inscription : 22/02/2010

http://detrainjacquy.skynetblogs.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par chantou le Mer 29 Mai 2013 - 21:12

Près de chez nous le 8 juin prochain il y aura un troc de vetements et accessoires, occasion de me rhabiller, à ma taille pratiquement pour rien.Trop de vetements, je liquide et me contente de vetements basiques
Le principe : on apporte un vêtement (homme-dame-enfant) ou accessoire propre et en bon état n'étant plus utilisé (sac, bijou de fantaisie, ceinture, chaussures...) et on emmène autant de pièces. Rien apporté ? Possibilité de faire son choix à prix démocratiques. Les "non-troqués" seront repris par l'asbl pour développer ses ateliers de customisation et autres créations artistiques, ou pour en faire don à des associations. Ambiance conviviale et petite restauration à prix démocratique.
avatar
chantou

Age : 71
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: troc de vêtements

Message par Miaou_Sauvage le Ven 31 Mai 2013 - 19:37

C'est une bonne idée .
Dans le SEL , cela se fait aussi
avatar
Miaou_Sauvage

Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 30/09/2007

http://www.miaouzdays.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum