Antibiotiques et autres contre-indications pour le compost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antibiotiques et autres contre-indications pour le compost

Message par Bib le Dim 15 Juil 2012 - 12:16

J'ai appris récemment qu'on ne pouvait pas ajouter des déjections d'animaux ou d'humains traités aux antibiotiques dans le compost, ni dans les fosses septiques.
(J'avais d'abord écrit "fosse sceptique" )

Les déjections d'une seule personne soignée aux antibiotiques "tue" le processus de décomposition dans la fosse septique.

J'imagine que c'est pareil pour les toilettes sèches.

Quelqu'un a plus de précision à ce sujet ?

Y a-t-il d'autres contre-indications ?
Je pense surtout aux toilettes sèches, parce que pour le compost, on connaît déjà ce qu'il faut éviter.
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antibiotiques et autres contre-indications pour le compost

Message par gunday le Dim 15 Juil 2012 - 18:50

@Bib, c'est un réel problème.

Ce problème est géré de 2 façon : il est interdit de composter les déchêts humains directement sur le sol.
Le compostage de déchet humain doit se faire dans un milieu isolé du sol et de la pluie. (j'ai plus l'article de loi sous le coude, mais je crois l'avoir déjà indiqué ici).

De plus, généralement, il est conseillé de pratiquer des périodes de compostage long pour les animaux à tendance omnivore/carnivore.
Pour le compost humain, les périodes classiquement conseillé sont entre 1 et 2 ans. Le but étant surtout de détruire les virus.
A savoir qu'un certains nombre d'antibiotique sont également détruit dans ce laps de temps.

Le problème se situant au niveau des antibiotiques résistants, qui ne sont pas dissous et peuvent se retrouver dans le potager.
La seule solution pour cela étant d'agir à la source!


Pour le processus de décomposition, les antibiotiques ne le tue pas, mais a tendance à le dérégler en favorisant un organisme plutôt qu'un autre, ce qui au final est pas forcément bon.

De nouveau la solution me parait donc d'éviter les antibiotiques, ou au minimum de voir si les molécules composant ce que nous prenons sont dégradés par le corps (une dégradation par le froid ou l'humidité sont aussi adéquat)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum