La question animale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La question animale

Message par Canna le Lun 30 Juil 2012 - 16:19

Les Estivales de la question animale sont terminées alors pour ceux qui (comme moi) n'y ont pas participé, il est possible de lire les retranscriptions des conférences-débats :
cf. http://question-animale.org/fr/e12/cnt.html#retrans


Mardi 24 juillet

Patrick Llored, philosophe
En quoi la philosophie végétarienne antique peut-elle servir de "boîte à outils " intellectuelle pour les luttes de libération animale ?
> restranscription <

Présentation de l'association Veglorraine
> restranscription <


Mercredi 25 juillet

Yves Bonnardel et Pierre Sigler
Approfondir la stratégie politique dans le mouvement animaliste. Dépasser les approches individualistes de la question animale.
> restranscription <


Jeudi 26 juillet

Fabien Carrié
Les premières modélisations et définitions de la mobilisation pour l’animal en Angleterre, 1820-1920.
> restranscription <

Yves Bonnardel
Propositions d'outils et d'exercices collectifs pour militer contre le spécisme (décharge émotionnelle, groupes de conscience, théâtre-forum)
> restranscription <


Vendredi 27 juillet

Pierre Sigler
La conscience de soi sous toutes ses formes chez les animaux non-humains
> restranscription <

David Olivier, militant antispéciste progressiste
Le spécisme absolu
> restranscription <


Samedi 28 juillet

Isabelle Dudouet Bercegeay, militante pour la cause animale et l'Association Végétarienne de France
Pourquoi parler de la santé et de l'environnement ne nuit pas à la cause des animaux, bien au contraire
> restranscription <

Association L214 (-> site)
L'élevage, le transport et l'abattage des bovins en France
> restranscription <


Dimanche 29 juillet

Pablo Knudsen, réalisateur, présentation du documentaire « Zoos, l'enfer du décor »

Sabine Brels, doctorante en Droit à l'Université Laval, Québec (Canada)
La protection juridique du bien-être animal dans le monde.

J'ai cherché et je n'ai pas trouvé de sujet qui évoque la question animale : les animaux de compagnie, les animaux-nourriture, les animaux exploités pour leurs substances autres que la chair, les animaux exploités pour les divertissements, les animaux exploités pour leur travail, etc. et les humains qui sont aussi des animaux alors j'ouvre ce sujet.

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Iris d'eau le Jeu 2 Aoû 2012 - 17:42

Merci pour ces informations, Canna.
Effectivement, c'est une bonne idée d'ouvrir la discussion sur la question animale. Il y a ici des veggies et, même pour les omnivores, la question de l'utilisation et/ou de l'exploitation animale (il y a pour moi une différence très importante entre les deux) serait intéressante à aborder.
avatar
Iris d'eau

Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Canna le Mer 3 Avr 2013 - 16:03

Iris d'eau (désolée pour le retard Embarassed), en ce qui me concerne, utilisation = exploitation qui sont différents de la coopération qui nécessite l'accord des 2 animaux : humain/s et/ou non-humain/s. Wink

Hors-sujet issu de là : http://simplicitevolontaire.bbfr.net/t1613p50-savon-au-lait-d-anesse-savon-d-alep#56913 (les 2 interventions qui se suivent).
La question est : pourquoi faire ou cautionner ceci et cela alors qu'il n'y a aucun intérêt, qu'il existe des alternatives voire que l'on peut simplement s'en passer ?

Faire preuve d'humanisme (cf. http://www.cnrtl.fr/definition/humanisme), être humaniste (cf. http://www.cnrtl.fr/definition/humaniste) n'implique pas forcément faire preuve d'animalisme ou être animaliste.
Ainsi, un humaniste peut parfaitement se désintéresser du sort des autres animaux : les non-humains et même se considérer comme supérieurs à eux et/ou ayant des droits/du pouvoir sur leur vie.
Ou encore, il peut hiérarchiser les utilisations/types d'exploitation des autres animaux et la valeur accordée aux autres animaux, etc.

Du coup, j'ai encore une fois envie de citer l'extrait de "The Mass Psychology of Fascism" (1933) de Wilhelm Reich concernant le fait que nous sommes des animaux qui faisons notre possible pour nous prouver que nous n'en sommes pas... L'extrait est en anglais (je ne sais pas si je dois tout de même donner le lien) et je n'ai pas le temps de faire une traduction, je suis désolée mais j'ai exprimé l'idée générale. Veuillez m'excuser

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Nurja le Lun 6 Mai 2013 - 21:15

Je suis heureuse de trouver ce topic et étonnée et déçue de voir qu'il suscite si peu de réactions.

Nurja

Date d'inscription : 06/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Canna le Jeu 15 Aoû 2013 - 16:21

Je note de réelles différences entre ce qui se dit sur les forums et ce qui se discute dans la vraie vie entre des végétariens et des non-végétariens, ceux qui se mobilisent pour la liberté et l'égalité animale (de tous les animaux humains et non-humains) et les personnes spécistes (parfois/souvent sans s'en rendre compte). Et, personnellement, je préfère les discussions en face en face qui sont de vrais échanges.
C'est pourquoi, je n'interviendrais plus sur les sujets "végétarisme" car j'ai mal en lisant notamment "ce n'est qu'un steak" cf. http://simplicitevolontaire.bbfr.net/t2933-digressions-apres-la-presentation-de-nurja
(et pourquoi "steak" et pas "une cuisse", "un cœur", "un foie", "une entrecôte", etc. ?) alors que face à un autre animal humain ou non-humain, moi je vois un individu à observer, avec lequel communiquer, etc. et pas un futur esclave personnel ou un morceau dans mon assiette. En fait, cela a toujours été le cas, même lorsque je mangeais encore leur corps et leurs substances sans vraiment penser à ce qui se cache derrière...  

Pour information :
Elles viennent de prendre fin : "les estivales de la question animale" cf. http://www.question-animale.org/ Pour les personnes qui se posent des questions, c'est là-bas qu'il faut aller pour discuter. Il y a les transcriptions et des fichiers audio sur le site.
Il y avait aussi une semaine de discussions politiques autour de la libération animale, à la ZAD du côté de Nantes (Notre Dame des Landes) cf. http://zad.nadir.org/spip.php?article1721
Puis, du 12 au 25 août 2013 il y a le campement Végan cf. http://belle-verte.over-blog.com/page-8499613.html (les inscriptions sont closes mais il est possible de s'y rendre toute l'année). Et enfin, le festival de cinéma de Douarnenez (cf. http://www.festival-douarnenez.com) avec à nouveau 2 jours de restauration collective végétarienne (100% végétale et préparée uniquement par des bénévoles non-professionnels) : les 26 et 29 août 2013.

De plus, toute l'année, il est possible d'aller faire un tour sur les sites référencés ci-dessous. study  Il y a bien plus que les réponses aux questions du moment, il y a ce que l'on n'a pas envie de savoir pour pouvoir continuer sa vie en utilisant les animaux comme producteurs et réserves de nourriture (leurs substances et leur corps), objets de divertissement, moyens de transports, outils de travail, etc. et pire encore. Ne pas savoir permettant d'avoir bonne conscience et de continuer en se sentant fiers d'avoir appris à être et d'être encore aujourd'hui spécistes (cf. la définition sur ces sites). S'alimenter sans exploiter les animaux est l'action la plus simple à réaliser en faveur de ces autres animaux qui ont une vie dont on ne voudrait pas.
-
Site du réseau anti-spéciste : http://pense-bete.org/
http://www.l214.com/ : site principal de L214 Éthique & Animaux
copie du site :
avec ses sous-domaines :
animaux.L214.com - http://animaux.l214.com/ : les images d'enquête
Stopgavage.com - http://www.stopgavage.com/ : dédié au sort des canards et des oies utilisés pour la production de foie gras, de magrets et de confits.
Lait-vache.info - http://www.lait-vache.info/ : informe sur ce que la production de lait et de ses dérivés (fromage, beurre, yaourt...) implique pour les êtres sensibles que sont les vaches et les veaux.
Le blog de L214 Éthique & Animaux - http://blog.l214.com/ : l'information sur les événements auxquels L214 Éthique & Animaux participe.
La boutique de L214 Éthique & Animaux - http://boutique.l214.com/ : où on peut télécharger gratuitement, commander du matériel, des documents des livres autour de la question animale ou encore adhérer et faire un don en ligne.
Les sites auxquels L214 Éthique & Animaux contribue ou est initiateur :
Abolir-la-viande.org - http://abolir-la-viande.org/ : un site qui regroupe des documents pour comprendre et faire vivre la revendication d'abolition de la viande.
Viande.info - http://www.viande.info/ : L'impact de la consommation de produits d'origine animale sur les humains, les animaux et l'environnement.
Lundi c'est végé ! - http://www.un-jour-vegetarien.fr/ : site pour la promotion d'un jour végétarien par semaine
Politique & Animaux - http://www.politique-animaux.fr/ : outil au service des citoyens, il a pour objectif de rendre visibles les positions des personnalités politiques sur divers thèmes liés à la condition animale.
Les cahiers anti-spécistes : http://www.cahiers-antispecistes.org/
Écrits de David Olivier : http://david.olivier.name/
http://david.olivier.name/fr/liste-de-mes-ecrits
http://grenier.david.olivier.name/
Collectif "leur vie ne nous appartient pas", http://leurvienenousappartientpas.wordpress.com/
Société Végane, http://www.societevegane.fr/
AVF (France) : http://vegetarisme.fr & http://vegetarisme.fr/_pdfs/
http://lacriee.free.fr/
VEBU (Allemagne) : http://vebu.fr & http://donnerstag-veggietag.de/aktionsmaterial/informationsmaterial.html
EVA (Belgique) : http://www.evavzw.be/index.php?option=com_content&view=article&id=1051&Itemid=563 & http://www.jeudiveggie.be/
Mouvement Vegan : http://mouvementvegan.wordpress.com/
The Vegan Society, http://www.vegansociety.com/trademarksearch.aspx?ad=677747
-
Documents au sujet de l'éthique :
"Ethique animale", http://dl.dropbox.com/u/92596596/v%C3%A9ganisme/%C3%A9thique%20animale.pdf
"Nous ne mangeons pas de viande pour ne pas tuer d'animaux" http://grenier.david.olivier.name/1989/Nous%20ne%20mangeons%20pas%20de%20viande%20pour%20ne%20pas%20tuer%20d%27animaux/Nous%20ne%20mangeons%20pas%20de%20viande%20pour%20ne%20pas%20tuer%20d%27animaux-1399.pdf
manga éthique, http://visuels.l214.com/dessins/2012/manga-L214-par-AJ-Fraggle/HD/L214-go-manga.pdf
-
Brochures concernant le végétarisme :
http://vegetarisme.fr/_pdfs/Tableau_nutritionnel_AVF_2010.pdf
http://www.vegetarisme.fr/_pdfs/guide_vegetarien.pdf
http://vegetarisme.fr/_pdfs/ujsv/Guide_vegetarien_pour_les_chefs.pdf
http://lacriee.free.fr/alimentation_veg_et_sante.pdf
-
Des revues associatives :
http://vegetarisme.fr/_pdfs/revue/
http://www.l214.com/L214Mag
-
La liste n'est pas exhaustive.

Bien évidemment, on ne change pas du jour au lendemain mais on peut commencer doucement en pensant à eux : les autres animaux qui souffrent inutilement pour nous cf. http://pense-bete.org/materiel/downloads/affiche-specycle-A4.png
Les choses changent de plus en plus vite et les informations sont plus facilement disponibles dans les livres, sur Internet, dans les rues (stands) et autour de nous (nos proches et nos connaissances). Il est donc de plus en plus facile de faire face au manque d'information lié au carnisme-spécisme de nos sociétés et aussi à la désinformation carniste et spéciste implicite et explicite.

Ceci étant écrit, je pense que ce sont les sites pro-corrida, pro-chasse, pro-élevage (petit ou grand, dit "respectueux" ou non) et pro-exploitation (même celle dite "heureuse") en tous genres qui donnent le plus envie de prendre position, de changer et de devenir végétarien voire végan.

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Invité le Mer 21 Aoû 2013 - 11:18

Merci pour ce message Canna  
Je suis tout à fait en phase avec tout ce que tu as écrit plus haut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question animale

Message par Canna le Jeu 16 Jan 2014 - 23:08

Smile Ben, je ne sais pas qui est cet invité... Embarassed Désolée du retard, je n'ai plus de connexion à Internet à domicile.

Comme je pense aux textes et citations en anglais, j'en profite pour ajouter la traduction de ceci :
Canna a écrit:
Du coup, j'ai encore une fois envie de citer l'extrait de "The Mass Psychology of Fascism" (1933) de Wilhelm Reich concernant le fait que nous sommes des animaux qui faisons notre possible pour nous prouver que nous n'en sommes pas... L'extrait est en anglais (je ne sais pas si je dois tout de même donner le lien) et je n'ai pas le temps de faire une traduction, je suis désolée mais j'ai exprimé l'idée générale. Veuillez m'excuser
En anglais, c'est là : http://en.wikiquote.org/wiki/Wilhelm_Reich
MAN IS FUNDAMENTALLY AN ANIMAL. [...] for the purpose of making man forget that he is an animal.
et pour le français, un ami a recopié son édition française :
L’Homme est au fond un animal. À la différence de l’homme, les animaux ne sont pas des robots, ne sont pas sadiques, leurs sociétés ( à l’intérieur de la même espèce ) sont infiniment plus pacifiques que celles des hommes. La question fondamentale qui se pose est la suivante : qu’est ce qui a poussé l’homme à dégénérer en robot ?

              Quand je parle de l’animal, je ne songe à rien de méchant, de cruel ou d'"inférieur", mais à un fait biologique. L’homme a développé une curieuse conception, aux termes de laquelle il ne serait pas un animal, mais précisément un "homme" s’étant débarrassé de tous les attributs "méchants" et "bestiaux".

L’homme se distancie par tous les moyens du méchant animal et se réclame, pour justifier sa "supériorité", de la culture et de la civilisation qui le distinguent de l’animal. Il prouve par son attitude, par ses "théories  des valeurs, ses philosophies morales, son "éthique" , etc., qu’il veut oublier le fait qu’il est au fond un animal qui a bien plus en commun avec l’"animal" qu’avec ce qu’il croit être et dont il rêve.

Le "surhomme" germanique tire son origine de cet effort de l’homme pour se distancier de l’animal. Il atteste par sa méchanceté, par son incapacité de vivre en paix avec ses congénères, par des guerres incessantes, qu’il se distingue des autres animaux seulement par son sadisme démesuré ainsi que par la trinité mécanicienne qui a nom conception autoritaire de la vie, science mécaniste et machine.

              Lorsqu’on jette un coup d’œil sur les résultats de la civilisation à travers les âges, on constate que les affirmations des hommes ne sont pas seulement fausses, mais qu’elles semblent faites exprès pour faire oublier aux hommes qu’ils sont des animaux.
La suite est aussi très intéressante.

Canna

Date d'inscription : 21/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum