du poison dans nos vêtements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

du poison dans nos vêtements

Message par reveuse le Mer 22 Aoû 2012 - 19:34

une émission que j'ai enregistrée sur arte et encore visible sur youtube...j'étais à mille lieux de m'imaginer les conditions de travail (du moins à ce point) et le nombre de polluants injectés dans les vêtements, j'en ai eu les larmes aux yeux de voir ce que notre mode de vie impose à d'autres humains....de quoi continuer à réduire ma garde robe et à m'encourager à aller dans les magasins de 2e main.
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 20:13

Le pire sont les jeans je crois.
J'avais vu une émission la dessus. Les colorants et décolorants pour donner du style bousillent les poumons d'enfants souvent très jeunes ainsi que les eaux car tout y est rejeté.
Possible que ça passe à travers notre peau et soit cancérigène en prime.

Il y a en effet vraiment de quoi avoir peu de vêtements et acheter le plus d'occasion possible.
Je me mets aussi un peu plus au bio et fabrication française ou européenne, ça coûte un bras mais la qualité est au rendez vous. Ce sont des vêtements qui me tiendront des années et sont agréables à porter en prime.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par gunday le Mer 22 Aoû 2012 - 20:19

je me demandais, pour les vêtements en matière plus naturelle, le lin par exemple.
Les traitements sont similaires ou non? (je parle bien du lin non bio)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Sonia67 le Mer 22 Aoû 2012 - 20:30

j'avais vu une émission sur la décoloration des jeans c'était atroce tout les produits toxique utilisés pour ça et comment les jeunes gens qui les manipulaient tombaient gravement malade en peu de temps!


avatar
Sonia67

Age : 44
Localisation : Rosheim en Alsace
Date d'inscription : 19/08/2012

http://plumedebleuet.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 20:48

Je suppose Gunday. À partir du moment où c'est coloré les composants ne doivent pas être beaux à voir.
Et idem le bio je commence à m'en méfier pour certaines choses car en cosmétiques des fois il y a de quoi tomber des nues.
Pour les vêtements je ne me suis pas encore intéressée à ce qu'ils appellent bio, est-ce juste la plante ou est ce que ça va plus loin ? Pour le moment j'ai juste voulu tester niveau confort (important pour moi qui ai vécu pendant quasi 1 an dans des vêtements trop petits).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Aenor le Jeu 23 Aoû 2012 - 23:00

J'ai vu ce documentaire moi aussi, c'est terrible.
Acheter des vêtements de 2nde main, c'est bien, mais les colorants qu'ils contiennent sont toujours dangereux... Disons que c'est mieux que d'acheter du neuf teint !

L'idéal serait des vêtements sans aucune teinture. Peu importe que la couleur soit moche, franchement, en tout cas ce n'est pas le plus important... Le coton, de base, ça doit faire une sorte de blanc cassé, ce n'est pas non plus forcément laid...

Mais je ne connais pas de boutique qui propose ça.
avatar
Aenor

Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par reveuse le Jeu 23 Aoû 2012 - 23:41

pour le bio, c'était édifiant, d'abord les champs de coton bio se trouvent au milieu des champs "classiques" et des champs OGM et donc sont aspergés aussi..ils sont traités tous dans la même usine donc éclat de rire du patron indien quand le journaliste demande si il n'y a pas risque de mélange et réponse "l'importance est de faire de l'argent" et de toute façon il n'existe pas de colorants naturels...
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par gunday le Ven 24 Aoû 2012 - 0:28

@reveuse, le plus drôle dans la coton bio, est qu'une grosse critique faite au coton n'est pas les pesticides, mais l'arrosage (la mer d'Aral peux le confirmer).
Et le coton bio boit comme le coton non bio...

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par nodame le Dim 26 Aoû 2012 - 14:30

pour les colorants, je ne sais pas trop si il existe des colorants naturels qui resistent à la machine à laver (la fraise, la tomate et l'herbe :-D?), pour preserver un maximum, il faut probablement laver main ou 30 degrés sans beaucoup de tours/minutes à la machine, une lessive/savon adequat, mais quoi? et le soleil fonctionne plutot bien suivant les taches, donc ne pas laisser secher en plein soleil.
Apres pour la fabrication de ceux-ci, l'origine des colorants (europe ou autre) je ne m'y connais pas du tout.

nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Panthera Pardhus le Dim 26 Aoû 2012 - 22:00

Quelques colorants végétaux:
Garance des teinturiers, réséda (ou gaude), genêt des teinturiers, solidage du canada, cosmos jaune, sorgho, indigo de pastel, indigo tropical,bois de campêche, pernambouc, cachou, châtaignier, tanins de chêne, noix de galle de sumac, quebracho, chlorophylle, mûre des teinturiers, myrobalan, tara, genipa americana....

Sauf pour les indigos, les teintures végétales nécessitent l'ajout d'un mordant pour fixer les couleurs. Le plus courant est l'alun, parfois associé au carbonate de sodium pour certaines fibres, (lin, chanvre, coton). On utilise aussi sulfate de cuivre ou de fer.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Bib le Dim 26 Aoû 2012 - 23:35

les fibres naturelles ont de très belles couleurs. La soie et le coton sont blanc cassé, la laine a la couleur des poils de l'animal: du blanc au noir en passant par toutes les teintes de gris et de bruns.

Les colorants naturels sont extrêmement variés, mais il est vrai qu'ils sont parfois moins bien fixés et se décolorent.

On peut aussi les fixer partiellement en trempant le vêtement dans une eau vinaigrée.

Un exemple ICI
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par nodame le Lun 27 Aoû 2012 - 7:43

bon dans une optique ecologique ca a quand meme plus de sens de se debrouiller avec ce qu on trouve ici. il y a des sites qui repertorient les teintures locales? Sinon oui les tissus naturels ont de belles couleurs, mais tout ce qui est clair, je trouve pas toujours génial niveau tache pour le bas (pantalon, jupe ou autre) et question protection du soleil, un t-shirt blanc n'est pas la meilleure solution non plus meme si c'est deja une partie de ma garde-robe. Reste la laine, on ne fait pas tout avec quand meme.
Sinon le lin est aussi tres beau je trouve, se froisse malheureusement facilement...le chanvre pourrait aussi etre interessant, peut-etre plus difficile a trouver? Je vais voir ce que je trouve quand je renouvellerai mes vetements, pour le moment, je n'achete plus rien.
Je dois dire que depuis que je sais comment on produit la soie, ca me fait moyen envie... mais je sais que les proprietes sont interessantes. Pour les bebes on a souvent des bodys laine/soie ou laine/soie/coton. Il faudrait voir le pourcentage de chaque, c'est aussi une alternative pour diminuer le coton.
Apres reste aussi a voir le traitement des moutons ou autres betes poilues...


nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Bib le Lun 27 Aoû 2012 - 9:56

on fait aussi de très bon tissus en bambou, soja, orties, maïs... mais, comme la soie, je doute que ce soit une production locale, ou alors ce doit être inabordable...

Plein d'idées ici: http://www.consoglobe.com/fibre-ecolo-change-mode-1743-cg
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par nodame le Mar 28 Aoû 2012 - 7:47

a priori le bambou n'est pas ecologique, du moins la viscose de bambou et ce n'est souvent pas precisé. orties :-D y en a plein mon jardin

nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par gunday le Mar 28 Aoû 2012 - 8:49

Bib, je confirme, j'avais vu un reportage sur les jean en ortie il y a déjà un moment, et c''était plutôt cher! Entre 300 et 500€ l'unité.
Mais après, c'set pareil, si le produit devient plus courant, il y aura plus de culture et donc les prix descendront.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Bib le Mar 28 Aoû 2012 - 9:25

les orties, c'est vachement facile à cultiver... le problème est justement de ne pas les cultiver

Elles sont parmi les plantes qu'il faut légalement éradiquer de son terrain, mais le jour où on veut les cultiver, elles sont bien plus rentables que d'autres fibres comme le lin, du moins, j'en ai l'impression.

Elles sont employées pour des tissus pour l'armée tant elles donnent un tissus résistant.
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par nodame le Mar 28 Aoû 2012 - 14:49

ah bin moi j'ai trouvé super facile à virer... en fait on en avait plein, ce qui me plaisait bien vu que je les mange. sauf que quand on on a arrangé le jardin donc terre nue, elles sont pas revenues, alors que d'autres plantes dont on ne veut pas, étaient toujours là. Au bout d'un moment elles se sont resemées parce que les voisins n'avaient pas encore construit et en avaient plein de leur coté.
Euh y a des plantes a légalement éradiquer en France? ou en Belgique?? Ici pas de souci...

nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Cerise le Mer 26 Sep 2012 - 11:23

Bruxelles : évanouissement collectif devant un H&M

source
Une vingtaine de personnes sont tombées en syncope ce vendredi midi devant le magasin H&M de la rue Neuve à Bruxelles. Des faits similaires ont été relevés cette semaine dans plusieurs villes européennes, dont Bristol, Londres, Paris, Copenhague et Varsovie.
(...)
achACT et ses homologues européens de la Clean Clothes Campaign ont ainsi voulu attirer l’attention sur les évanouissements de masse qui se produisent dans des usines au Cambodge où se fournissent H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co. Ces malaises collectifs ont touché 2400 travailleuses en 2011 et se perpétuent en 2012. Ils sont notamment liés à un déficit calorique chronique des travailleuses dont le salaire ne permet pas une alimentation saine et suffisante.

H&M, Zara, GAP et Levi Strauss & Co. sont les plus gros acheteurs d’habillement au Cambodge. Ils doivent prendre leurs responsabilités et s’engager à payer un salaire vital. En soutien aux demandes du syndicat cambodgien C.CAWDU, achACT et le réseau européen de la Clean Clothes Campaign lancent une campagne publique d’interpellation.

Au Cambodge, les syncopes collectives se multiplient. Des dizaines, voire parfois des centaines, de travailleuses s’évanouissent simultanément au sein d’une même usine. On dénombre 25 incidents de ce type en 2011 touchant 2400 travailleuses. La situation ne s’améliore pas en 2012. En cause : malnutrition, surmenage et stress. Le salaire des travailleuses ne leur permet pas de subvenir à leurs besoins de base.
Le salaire de la faim

Dans l’industrie de l’habillement au Cambodge, plus de 90% des travailleurs sont des femmes, âgées de 18 à 35 ans. Beaucoup d’entre elles ont des enfants et des familles à nourrir mais, avec l’escalade du coût de la vie, leur salaire ne suffit pas pour couvrir leurs besoins de base (logement, nourriture, vêtements, éducation, transports, soins de santé). Depuis l’année 2000, et malgré les augmentations de salaire obtenues de longue lutte, leur pouvoir d’achat a en réalité diminué de 14%. Bien souvent, elles disposent de moins d’un euro pour se nourrir et alimenter leur famille chaque jour. A Phnom Penh, capitale du Cambodge, cela ne permet tout simplement pas d’acheter une nourriture saine et suffisante. En découle un déficit calorique qui s’accroit jour après jour, accentué encore par la prestation d’heures supplémentaires.

Athit Kong, vice-président du syndicat cambodgien C.CADWU a déclaré : « Les travailleurs ne peuvent pas survivre avec ces bas salaires. » Une recherche menée au Cambodge par le Workers’ Rights Consortium a montré qu’en comparaison avec le besoin en calories correspondant au travail effectué, la ration alimentaire que les travailleurs peuvent en moyenne se procurer quotidiennement correspond à un déficit calorique de plus de 500 kcal par jour. Beaucoup de travailleurs témoignent que la nourriture qu’ils peuvent s’acheter n’est pas suffisante ou assez nourrissante pour leur permettre de tenir le coup.

Selon les calculs de l’Asia Floor Wage Alliance, un salaire suffisant pour couvrir les besoins de base du travailleur et de sa famille et procurer un petit revenu discrétionnaire (généralement consacré à la pension des parents âgés ou participant aux frais d’éducation d’un cadet) équivaut à quatre fois le salaire minimum légal de 51,5€ par mois. Le syndicat C.CAWDU réclame quant à lui une augmentation immédiate des salaires minimum à hauteur de 101 €/mois.

« Les syncopes collectives des travailleuses au Cambodge démontrent quel coût les marques telles que H&M, Zara, Levi Strauss ou Gap font payer aux travailleuses qui produisent leurs vêtements. Si vous n’êtes pas payés assez pour vous nourrir et nourrir vos enfants, vous presterez toutes les heures supplémentaires qu’on vous proposera, accentuant encore votre propre déficit nutritionnel. C’est un cercle vertueux pour le profit des marques mais vicieux pour les travailleurs » a declaré Carole Crabbé, coordinatrice d’achACT.
Plus d’excuses. Un salaire vital maintenant !

Pendant des décennies, les marques internationales de la mode ont toujours trouvé des excuses (voir l’annexe) pour justifier pourquoi elles ne paient pas un salaire décent aux travailleurs qui fabriquent leurs vêtements. « Rien ne peut justifier la violation d’un droit humain », déclare Carole Crabbé. « Se cacher derrière la crise économique et les codes de conduite n’est pas acceptable. »

H&M, GAP, Levi Strauss & Co. et Zara doivent arrêter de construire leur compétitivité sur des conditions de travail indécentes. Les acheteurs internationaux doivent s’engager concrètement à payer un prix qui tienne compte d’un salaire vital et de conditions de travail respectueuses des droits humains. Première étape : soutenir les demandes des travailleurs de l’habillement au Cambodge.
Une campagne européenne d’interpellation

achACT et ses homologues européens lancent en ligne, à partir de ce vendredi 21 septembre 2012, une campagne publique d’interpellation à destination de H&M, GAP, Levi Strauss & Co. et Zara. achACT appelle les clients à écrire à leurs marques favorites pour leur demander de payer un salaire vital aux travailleurs qui fabriquent les vêtements qu’ils portent. Pour agir ou pour plus d’infos : www.achact.be/Actions-urgent...

Documents à télécharger
dossier de presse
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Viviane le Mer 26 Sep 2012 - 12:05

les teintures chimiques ne sont pas si vieilles que ça, et certaines teintures naturelles tiennent très bien. Pendant des millénaires les tissus ont été teints au coquillage (pourpre antique), aux insectes (cochenille) aux plantes, aux lichens, aux racines, aux écorces...
Vous pouvez tenter vous-même en utilisant les teintures alimentaires comme le curcuma (donne une jolie couleur jaune orangée), la chlorophylle etc. faciles à trouver
les fibres d'origine végétale (laine, soie) sont moins traitées que les fibres d'origine végétale (ramie = ortie, bambou, lin, chanvre, coton)
les fibres végétales ne sont pas blanches naturellement, mais blanchies par des procédés chimiques. Il existe du coton biologique de couleur naturelle : marron, vert, ou beige, traditionnellement cultivé en Amérique du sud, aux fibres plus courtes que le coton égyptien qui est le plus courant
Ces dernières années il y a eut de nombreux cas de problèmes de santé, liés au port de vêtements neufs ou de chaussures, visiblement un peu trop traités. "notre" mode intoxique des populations à l'autre bout du monde...

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par mine900 le Mer 26 Sep 2012 - 12:51

Je viens de lire "Ces vêtements qui tuent"... Cela fait franchement peur !
Il faut privilégier les fibres végétales mais je dois dire que si je m'habille essentiellement en lin, il m'arrive souvent de ne pas regarder la matière...
c'est un réflexe que je dois attraper, de même que vérifier le lieu de fabrication mais comme la législation est très floue sur l'étiquettage...

mine900

Localisation : quiévrain
Date d'inscription : 29/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: du poison dans nos vêtements

Message par Viviane le Mer 26 Sep 2012 - 14:58

il y a des entreprises spécialisées : dans mon magasin bio vient régulièrement une société Bi*sens, qui vend des vêtements et des chaussures en matériaux naturels, biologiques et recyclables. Les tarifs ne sont pas plus élevés que pour de nombreux autres produits dits "de marque", et les chaussures peuvent être réparées

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum