ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par magalie le Lun 15 Oct 2012 - 15:08

Bonjour,

j'ai une petite de 5 ans ( enfin presque ) qui est en grande section. Elle est dans une petite école de campagne. Jusqu'à maintenant elle aimait bien malgré quelques problèmes avec des garçons qui la chahutaient. Avec nous elle est assez autoritaire avec un comportement directif en somme une petite qui a du caractère. Je lis beaucoup sur l'éducation des enfants " élever ses enfants sans crier " " apprends moi à faire seul " etc... Je parle beaucoup avec elle et j'essaie de pas punir pour rien, je lui donne des choix.

Elle étais contente de rentrer en grande section mais malheureusement elle est la seule fille dans un groupe de 8 élèves. Elle qui est du genre "petite princesse" et "pas garçon manqué comme moi Razz " le vit mal. Ma pépette n'arrive pas à faire sa place et du coup n'aime plus aller en classe.
Je me pose énormément de questions, j'en ai parlé à la maitresse qui la comprend et qui essaie de faire de son mieux pour la motiver.
Je suis actuellement au chômage et en réflexion sur une reconversion mais en même temps je me renseigne sur la scolarité à la maison.

Avez-vous été dans ce cas ? je recherche des témoignages car je suis en plein doute. confused

avatar
magalie

Localisation : calvados
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Ayn le Mar 30 Oct 2012 - 23:20

Il faudrait creuser un peu plus pour savoir pourquoi elle n'aime plus l'école si elle aimait avant.

>> ne pas négliger la question de quelques enfants qui la "chahuttent", car ça peut prendre d'énormes proportions sans que les adultes ne s'en rendent compte : du sentiment d'être mal-aimée à celui de servir de "tête de turc" il n'y a parfois pas loin, et les enfants peuvent être durs entre eux, verbalement, voire physiquement (exclusion des jeux, paroles très blessantes...). ça peut avoir été plus loin que l'an dernier, surtout si l'enseignant n'y a pas pris garde ("histoires d'enfants sans importance"). Il faut la faire parler là dessus, savoir si des enfants l'embêtent encore et ce qu'ils font ou disent exactement, pour crever l'abcès.

>> même enseignant que l'an dernier ou pas ? il est possible que ça vienne d'un soucis de communication avec l'enseignant, ou de comportement de l'enseignant. A cet âge les enfants sont encore très fusionnels avec les adultes qui les entourent, et un enseignant moins maternant, plus distant, trop autoritaire, ou pas juste dans ses punitions... peut bloquer un enfant. Ou simplement le rejet de celui-ci à cause de l'affection pour le précédent dont l'enfant a été séparé suite au changement de classe ! La première démarche à avoir est de contacter l'enseignant pour prendre rendez-vous et essayer de comprendre à deux ce qui se passe, car lui aussi peut avoir ressenti le malaise de ton enfant, et ça te permettra aussi de juger de ses méthodes éducatives, de son discours...

>> par rapport à cette histoire de filles et garçons, j'imagine que ta fille n'est pas la seule de l'école. Il doit bien y avoir d'autres filles, plus jeunes ou plus âgées, avec qui elle peut jouer dans la cours de récréation, même si elles ne sont pas dans la même classe ? Ou bien celles-ci l'excluent à cause de la différence d'âge ? C'est une piste à creuser, et voir aussi avec l'enseignant s'il y a moyen d'y remédier, car si c'est une toute petite école, tous les enfants doivent se connaître et il peut vraiment agir pour l'intégration de ta fille si elle ne parvient pas seule à aller vers les autres ou si elle est rejetée.

>> attention à la déscolarisation. c'est tentant par certains aspects, mais l'école est aussi un lieu d'apprentissage de la vie en société, et permet de confronter l'enfant à cette société et de s'y adapter, avec ses travers, ses défauts, sa méchanceté aussi, et d'apprendre à y faire face, à condition d'être entourée et accompagnée bien sûr. Tu n'auras pas de mal à lui apporter des connaissances, surtout en maternelle, et j'avoue que mes enfants n'ont pas appris forcément grand chose en maternelle qu'ils ne savaient déjà, mais ils y ont appris la vie en groupe avec ses contraintes, au lieu d'avoir maman rien que pour eux qui répond immédiatement à leur besoin. Et j'aime mieux te dire que pour deux sur les trois de mes enfants ça ne s'est pas fait aisément. L'enseignante de petite section de l'école de mes enfants dit que la maternelle est justement là pour apprendre aux enfants à se confronter aux autres enfants. Le reste des apprentissages est là pour les aider à développer diverses compétences qui leur serviront dans leurs apprentissages futurs, mais il n'y a rien de fondamental, sauf dans le cas d'enfants fortement défavorisés (lacunes éducatives).

Mon grand a toujours du mal avec cette notion de "vivre ensemble", or j'étais justement au chômage quand il était bébé, je m'en suis occupée à plein temps jusqu'à ses 3 ans, sans qu'il soit gardé autrement qu'occasionnellement. Ses débuts à l'école ont été tellement durs qu'il a pris l'école en grippe. Il a 12 ans et n'aime toujours pas y aller. Il ne savait pas comment réagir face à un autre enfant, faute d'y avoir été confronté, d'autant que nos amis n'avaient pas encore d'enfants à l'époque. Donc son entrée à l'école a été conflictuelle. S'il avait été en crèche ou chez une nounou avec d'autres enfants, j'imagine qu'il aurait appris cela plus tôt, et serait entré à l'école moins déboussolé et mieux armé. Ma deuxième a grandi en allant chez la nounou dès l'âge de 8 mois et son adaptation scolaire s'est faite comme une fleur. Ma troisième aussi a été gardée dès 6 mois, mais était très fusionnelle avec moi et avait peur d'aller vers les autres, elle est très timide tout en ayant beaucoup de caractère, et il lui a fallu deux ans d'école pour enfin trouver sa place et s'y sentir à l'aise. Si je l'avais gardée à la maison, elle serait devenue super sauvage. En aucun cas je ne regrette de les avoir scolarisés.

J'ai un moment pensé à la déscolarisation pour mon fils, à cause de son aversion pour l'école et tous les problèmes que ça a pu causer (il a longtemps tout fait pour être exclu). Mais à force de chercher, de le changer d'école (2 fois), je pense que nous avons trouvé la bonne formule : il est en classe à horaires aménagés, avec une option qui lui prend 12h par semaine, minimum 2h par jour de classe, et qui lui plaît, le détend, et le change des apprentissages classiques. ça lui convient d'autant mieux qu'il est précoce et donc pas forcément adapté à un système scolaire classique pas plus que ce système n'est adapté pour lui. Cette année pour la première fois de sa vie il rentre de l'école avec le sourire et détendu. Du coup je ne regrette pas d'avoir plutôt cherché l'école qui lui convient que de l'avoir déscolarisé. Il garde un lien avec la société, et un lieu où ses parents ne mettent pas les pieds. C'est important aussi pur son développement, cet espace qui nous échappe, ces échanges entre enfants du même âge qui se font sur la cours, et qu'un enfant ne pourra pas vivre seulement en faisant du sport dans un club 1 fois par semaine.

>> Si ton enfant ne fréquente aucune école, il sera "différent" et potentiellement mis à l'écart lorsqu'il se retrouvera face à d'autres enfants, car il n'aura pas cette culture scolaire, et sera toujours en décalage par rapport aux autres. Comment va-t-elle le vivre ?

>> si tu déscolarises ta fille, il te faudra lui faire faire un maximum d'activités dites "extra-scolaires" pour lui permettre de rencontrer d'autres enfants (des enfants autres que ceux de tes amis et de sa famille). Est-ce possible si tu habites en campagne, sans que tu sois toujours à courir par monts et par vaux, ni que ça te coûte une petite fortune ?

>> si tu profites de ton chômage pour déscolariser ton enfant, tu ne pourras pas retrouver de travail, et plus tu décrocheras de la vie professionnelle, plus il sera dur d'y retourner plus tard. Tu dois en peser le pour et le contre sérieusement.

>> Si tu déscolarise ta fille, il te faudra respecter un programme et renvoyer des devoirs à l'inspection d'académie, car si l'école n'est pas obligatoire, l'instruction l'est, et est contrôlée. faire l'école à la maison demande donc beaucoup de rigueur et d'investissement personnel. Et parfois un adulte extérieur s'y prend mieux avec l'enfant, car l'enfant a une relation affective avec son parent qui peut être source de conflit. Il te faudra donc t'armer de patience.

Bref, je sais que je ne plaide pas spécialement pour la déscolarisation et que d'autres te sortiront sans doute un tas d'arguments pour, et il y a certainement plein de bienfaits dans la déscolarisation ( moins de violence, respect du rythme de l'enfant notamment, car l'école leur impose un rythme soutenu et fatiguant). Mais je tiens à ce que tu saches aussi à quoi t'attendre et que ces inconvénients existent.

Tu peux choisir de protéger ton enfant de la violence de l'école, mais tôt où tard elle sera de toute manière confrontée à la violence de la vie et de la société. Plus les enfants sont jeunes, mieux ils apprennent à se défendre, plus ils grandissent et plus ils ont du mal. Mais tu peux accompagner ton enfant au mieux grâce à ton écoute face à ce soucis de violence, et l'aider à affronter l'école en connaissance de cause.

Donc le meilleur conseil que je puisse te donner pour l'instant c'est de faire preuve d'écoute et d'aider ta fille à s'exprimer sur son mal-être, à mettre des mots dessus, pour l'accompagner au mieux dans sa scolarité. Il ne faut parfois pas grand chose pour débloquer une situation. Mais l'écoute et le dialogue sont vraiment les meilleurs outils dont tu disposes, avant de penser à la déscolarisation.

Et puis la fatigue est peut-être aussi en cause dans son rejet, d'autant que la grande section commence à être une classe plus exigeante, et les vacances scolaires vont donner à ta fille de nouvelles forces dont elle a sans doute bien besoin.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Bib le Mer 31 Oct 2012 - 19:10

les enfants sont très "immédiats" et ne projettent pas dans l'avenir, ni n'ont de reculs sur le passé.
Il suffit d'une seule chose pour qu'ils changent d'avis dans un sens ou l'autre.
Donc comme dit Ayn, il suffit de trouver "ce" qui cloche. Wink
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Mélodie le Mer 31 Oct 2012 - 23:06

Juste pour rectifier :
>> Si tu déscolarise ta fille, il te faudra respecter un programme et renvoyer des devoirs à l'inspection d'académie, car si l'école n'est pas obligatoire, l'instruction l'est, et est contrôlée.

Pas du tout. L'instruction est certes obligatoire à partir de 6 ans et contrôlée tous les ans, mais les parents pratiquant l'IEF n'ont pas de programme à respecter (le seul impératif est que l'enfant maîtrise le socle commun à 16 ans) et en aucun cas ils ne doivent renvoyer des devoirs à l'inspection d'académie, quelle drôle d'idée Shocked

Il y a d'autres points qui me paraissent plus que contestables aussi dans l'argumentaire d'Ayn : par ex, on peut bosser tout en faisant l'IEF ; avancer la différence supposée de culture entre nonsco et sco comme un problème potentiel et donc un argument contre la déscolarisation me semble assez comique sur ce forum (j'imagine mal le même argument servi à un parent annonçant qu'il va éjecter sa télé : "attention, réfléchis bien, ton enfant n'aura plus la même culture que ses petits camarades, comment va-t-il le vivre" ^^).

Mais même si perso je ne scolarise pas mon fils (4 ans), au vu de ce que tu nous décris de ta situation, je ne pense pas que la déscolarisation soit la première solution dans ton cas. Je veux dire par là que ça me paraît un peu disproportionné si la seule raison c'est que ta fille a du mal à trouver sa place parce qu'elle n'est entourée que de garçons. Je pense qu'il y a d'autres pistes à creuser avant.
D'ailleurs, comment la situation a-t-elle évolué depuis 15 jours ?

Mélodie

Date d'inscription : 09/06/2009

http://melynae.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par magalie le Jeu 1 Nov 2012 - 10:45

Merci pour toutes ces réponses.

Je parle beaucoup avec elle, j'ai toujours cherché à savoir pourquoi ce blocage.
Effectivement, elle a toujours du mal avec ce groupe.
Le midi elle mange dorénavant à côté de sa copine de moyenne section.
Elle est ravie çà lui donne une bouffée d'air.
C'est surtout le matin qui est dur, elle s'agrippe à moi et finie parfois à pleurer.
Je précise je ne rentre pas dans la classe et je ne reste pas non plus à lui faire des adieux déchirants.
Comme je disais elle est très princesse et dans l'imaginaire.
Elle se fait chahuter par les garçons mais a du mal à répondre.
Je lui conseille de se défendre mais elle a toujours peur de se faire punir.
Autre chose elle a changé d'enseignante ( partie dans une autre école ) qui était assez douce. Celle qu'elle a est une maitresse chevronnée qui l'est un peu moins.
Elle fait partie d'un cercle de parole méthode Jacques Salomé.
Je dois revoir sa maitresse à la rentrée.

Voilà les dernières nouvelles. Merci de m'avoir donné vos avis.

avatar
magalie

Localisation : calvados
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par nathalhie le Lun 3 Déc 2012 - 14:55

Moi j'ai une fille de 8 ans, mais pour qui l'école s'est bien passé et passe bien encore à l'heure actuelle.
Si effectivement ca vient du fait que ta fille soit entourée d'enfants avec qui ca se passe pas très bien, ca ne va pas être évident. Il faudrait oui discuter avec elle pour qu'elle puisse résoudre d'elle même le problème, qu'elle puisse trouver sa place. Tu dis qu'elle est plutot "autoritaire et directive", elle ne réussie peut etre pas à l'être avec le groupe d'enfant, et ca la perturbe (?)

nathalhie

Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par magalie le Lun 3 Déc 2012 - 15:49

Alors quelques nouvelles de ma pepette Very Happy

Avec mon mari nous avons vu sa maitresse et je peux vous dire que ce fut bénéfique. Alors elle ne va toujours pas à l'école la fleur au fusil et la bouche en cœur mais il y a du mieux. Pour moi aussi d'ailleurs.

Ma fille est très appliquée dans les apprentissages, elle est perfectionniste et donc elle prend un certain temps pour faire le travail. Souvent elle est la dernière et du coup elle voit les autres partir jouer et par conséquent elle est frustrée.

Concernant les garçons, elle veut se faire aimer par eux alors que eux sont bien entre mecs donc re-frustration No .
De mon côté cette conversation fut aussi bénéfique car en cherchant trop le " mais qu'est ce qui va pas ? " ça devenait une obsession.
Bon j'avoue j'ai versé quelques larmes car tout ce qui touche ma fille me touche moi. On se refait pas non Embarassed ?

On parle toujours énormément ensemble ça c'est primordial.

Elle adore présenter des livres ou objets en classe donc presque chaque jour elle part avec son objet et du coup la séparation se passe mieux .

Elle souffre aussi d'être souvent seule à la maison (fille unique) donc elle va dorénavant plus au centre de loisirs et à la garderie.

Enfin voilà les dernières news même si j'aurai bien d'autres choses à développer Laughing .
avatar
magalie

Localisation : calvados
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Florence Bl le Lun 3 Déc 2012 - 17:36

C'est tout de même plus encourageant ! Elle va finir par trouver sa place, j'en suis sûre.
avatar
Florence Bl

Age : 51
Localisation : Rennes & Paris
Date d'inscription : 06/07/2012

http://www.caput-draconis.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Ayn le Mar 4 Déc 2012 - 11:40

Chouette, ça fait plaisir de voir que ça se passe mieux, et surtout que tu as eu des éléments pour comprendre ce qui ne va pas ou n'allait pas.

Elle va se faire sa place petit à petit, continues d'être à l'écoute de ta fille et dans le dialogue avec les enseignants et ça ira de mieux en mieux.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par nathalhie le Mar 4 Déc 2012 - 11:49

Heureuse également que la situation aille de mieux en mieux !

nathalhie

Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par magalie le Mar 4 Déc 2012 - 15:01

Merci les filles
Je suis rassurée qu'elle commence à faire sa place et du coup moi je me stress moins je suis un peu plus

avatar
magalie

Localisation : calvados
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par fée Coquillette le Mer 12 Déc 2012 - 23:36

Si tu est moins stressée, cela ne peut qu'être bénéfique à ta puce qui le sent.
Pourquoi ne pas faire des soirées pyjamas de temps en temps, elle devrait adorer ça.

fée Coquillette

Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 10/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par newlife le Ven 18 Jan 2013 - 15:19

je suis effarée des réponses faites par Ayn ! ne pas affirmer quand on ne maîtrise pas le sujet peut-être.
le mieux aurait été de mettre des liens vers des sites ou forums qui en parlent avec expérience.
ma fille est en IEF depuis 4 ans et on suit ou pas le programme, le tout est que l'enfant apprenne.
à 5 ans l'instruction n'est pas obligatoire.
et puis on a bien assez de tout une vie pour se confronter au vivre ensemble, car vivre ensemble c'est d'abord à la maison.
merci Mélodie d'avoir rectifié certaines vérités incontestables.
la 1ère année je ne travaillais plus, la seconde à mi temps et depuis mai 2011 je ne travaille plus car en congé parental. je suis seule depuis toujours on peut y arriver, tout est une question de choix et de priorités.
avatar
newlife

Age : 39
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 07/07/2012

http://lenidabestioles.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Ayn le Ven 18 Jan 2013 - 15:47

C'est effectivement une question de priorités et de choix de vie.

Pour avoir envisagé sérieusement la déscolarisation de mon fils et avoir longuement discuté avec des personnes ayant fait ce choix afin de savoir si c'était envisageable ou non, j'ai choisi de ne pas déscolariser mon enfant, pour les raisons évoquées plus haut.

Après chacun est libre de ses choix, mais il ne faut pas imaginer la déscolarisation comme LA réponse idéale à un soucis scolaire, ni comme une solution idéale pour tous les enfants et toutes les familles. C'est un sacré engagement, avec des risques, des difficultés, des contraintes, que personnellement j'ai préféré ne pas prendre.

Je vois trop souvent vantée cette solution, et sincèrement, si je ne m'étais pas penchée plus en avant sur la question, je croirais peut-être à tous les arguments avancés par ses défenseurs absolus, mais ce n'est pas la panacée (pas plus que l'école d'ailleurs...). Le tout est de trouver la solution qui convient le mieux à chacun (enfants et parents) en fonction de la personnalité de chacun, en tenant compte des différences.

Personnellement, plus jamais je ne voudrais avoir à passer mes journées complètes à la maison, ça m'a amplement suffis pendant 4 ans, et j'aime bien mieux travailler à mi-temps pour avoir une vie à moi en dehors de mes enfants et de ma maison, même si je les aime beaucoup et si j'ai choisi le mi-temps pour avoir du temps pour eux. Et personnellement je sais aussi que si mon fils n'était pas un minimum boosté à l'école par ses professeurs et confronté aux autres en milieu scolaire, il s'enfermerai sur lui-même et n'apprendrai rien, quelques soient ses capacités. Lui faire faire le moindre devoir est déjà bien assez conflictuel, et vivre avec lui au quotidien est déjà pas simple du fait de ses problèmes comportementaux (nécessitant une médication et un suivi psy). Nous avons plutôt choisi de le changer d'école, et de lui trouver une école qui lui convienne. Il est actuellement en classe à horaires aménagés, avec 12h de musique par semaine, et ça lui apporte bien plus que de rester chez lui toute la journée, et à moi aussi. Question d'équilibre. Chacun y trouve son compte.

Par ailleurs, je suis formatrice et j'ai affaire de temps à autre à des adultes ayant été déscolarisés pendant leur enfance ou adolescence, et je peux dire que ce n'était pas toujours un cadeau de la part de leurs parents, car ces personnes ont généralement de grandes lacunes dans les connaissances de base d'une part, avec un savoir très parcellaire, et d'autre part des lacunes dans le vivre ensemble qui leur pose soucis pour s'intégrer dans un groupe.

Alors tu es peut-être effarée de mes propos, mais moi je le suis souvent aussi en lisant ceux qui défendent à tout vat la déscolarisation. Je préfère mettre en garde, et me prendre ce genre de retour, que laisser croire à des parents que c'est tellement simple et idéal pour le bien-être de leur enfant.
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par newlife le Ven 18 Jan 2013 - 17:42

ah non là tu as absolument raison et je te te rejoins.
l'école à la maison n'est pas forcément la panacée et qu'il ne faut pas le voir de manière idyllique. il y a des hauts et des bas et il faut le faire avec plaisir. et oui bien sûr il faut se renseigner mais aussi prendre les choses avec recul sans se mettre une pression monstre qui est d'ailleurs inutile et néfaste. et puis surtout prendre conscience que l'ief correspond surtout à un mode de vie.
il faut voir le besoin de l'enfant et uniquement de lui.
il y des pro ief comme il y a des pro école de la république c'est comme dans tout.
maintenant pour les adultes dont tu parles je te réponds qu'il ne faut pas fustiger le fait qu'il ait été déscolarisé car on fait un constat alarmant des connaissances de bases de jeunes adultes fraîchement bacheliers voire encore au lycée.
avatar
newlife

Age : 39
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 07/07/2012

http://lenidabestioles.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Ayn le Ven 18 Jan 2013 - 18:12

newlife a écrit:maintenant pour les adultes dont tu parles je te réponds qu'il ne faut pas fustiger le fait qu'il ait été déscolarisé car on fait un constat alarmant des connaissances de bases de jeunes adultes fraîchement bacheliers voire encore au lycée.
C'est malheureusement vrai !
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Philomenne le Ven 18 Jan 2013 - 18:15

Et pas seulement les jeunes, si j'en crois le nombre de fautes d'orthographe que je corrige tous les jours sur ce forum... (Oups, ça m'a échappé. )

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par Ayn le Ven 18 Jan 2013 - 18:27

Philomenne a écrit:Et pas seulement les jeunes, si j'en crois le nombre de fautes d'orthographe que je corrige tous les jours sur ce forum... (Oups, ça m'a échappé. )
PT de rire d'ailleurs j'ai du en faire quelques unes au passage...
C'est vrai que ça interroge sérieusement sur le système scolaire tel qu'il fonctionne actuellement... Tous les enfants et parents ne s'y retrouvent pas, tous n'en sortent pas avec les notions censées être acquises ni avec les mêmes chances dans leur vie professionnelle, et pour certains la scolarité est vécue comme une souffrance, d'où la nécessité de trouver des alternatives (la déscolarisation pouvant en être une). Les pédagogies alternatives restent pour la plupart confinées à quelques rares établissements dont certains demandent des frais de scolarité exorbitants ou sont trop éloignés. Mais c'est un autre débat...
avatar
Ayn

Localisation : ouest de la France
Date d'inscription : 26/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par magalie le Sam 19 Jan 2013 - 18:12

Coucou !!!

un peu de nouvelles de ma pepette.
Alors mistinguette n'est toujours pas en phase hyper adoration de l'école mais çà va mieux quand même.

Il est vrai que je me suis posée une multitudes de questions mais je pense que c'est normal quand on voit sa progéniture en difficulté.

La petite a dû affronter le décès de sa grand-mère et l'éloignement de son papa pour raison professionnelle. Un peu beaucoup pour elle.

Merci les filles et philomenne désolée si tu vois quelques fautes Razz

avatar
magalie

Localisation : calvados
Date d'inscription : 13/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ma fille de 5 ans n'aime plus l'école

Message par newlife le Sam 19 Jan 2013 - 18:51

ah tant mieux ! ces 2 gros chamboulements sont dur à gérer dans sa vie de petite fille.
quant aux fautes, oui c'est vrai il peut y en avoir mais faut se mettre dans le contexte de la rédaction. moi je tape au kilomètre comme on dit dans le jargon du secrétariat et avec bébé je n'ai pas toujours le temps de me relire. sur mon blog c'est une autre histoire, à force de me lire, de me relire et rerelire je ne vois plus fautes même si parfois elles sont grosses comme une maison ....

avatar
newlife

Age : 39
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 07/07/2012

http://lenidabestioles.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum