....un risque pour la croissance et les profits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Panthera Pardhus le Dim 10 Fév 2013 - 16:23

Bien...il semblerait que les sites de vente d'objets de seconde main soient très embarrassants...
Tellement embarrassants que "les citoyens mettent cependant le pied dans quelque chose qui n'est pas à leur mesure. Tous ne doivent pas devenir marchands et producteurs. Le risque est de revenir à une économie de troc qui ferait fi de l'apport réel de l'économie de marché".
Je vous ai épargné les majuscules de ce paragraphe...histoire de bien te le faire rentrer dans le crâne que c'est vachement dangereux ce que tu fais...

Bon, Citoyen, ce qu'il faut c'est consommer, jeter tes affaire au rebut, en racheter, ne pas les donner ou les vendre. Ce n'est pas ton rôle. En plus, t'es trop con pour comprendre les règles de l'offre et de la demande, faut au moins avoir fait sup de co' pour ça.

Dites donc, Jacques et Michèle, vous n'auriez pas surtout peur de devoir vous mettre au boulot et de subvenir à vos propres besoins... au lieu de compter sur les mougeons qui consomment et qui vous font gagner des sous?
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Cannelle le Dim 10 Fév 2013 - 17:30

J'savais bien que j'étais une mauvaise citoyenne, à ne rien acheter de neuf depuis des années.
Bon, j'vais aller me flageller et me repentir 2 minutes, juste pour montrer que je compatis avec les graves pb de Jacques et Michèle et leur copine Economie de marché.

Le plus marrant : dans Sud Ouest aujourd'hui, un article qui s'en prend aux vides greniers parce que ça disperse la marchandise, la clientèle, dans un contexte difficile pour les brocanteurs
Donc je vais aussi verser une larme pour les brocanteurs et antiquaires.
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par kcenia le Dim 10 Fév 2013 - 18:42

pour sa défense il pleure sur la concurrence par les gens qui vendent des antiquités de marché au puce en marché au puce, il critique pas les particuliers qui refilent poussettes et vêtements
avatar
kcenia

Age : 35
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Cannelle le Dim 10 Fév 2013 - 19:10

Oui, c'est vrai. Mais franchement, je n'ai pas vu, dans les petits vide greniers que j'ai pu faire, des gens qui vendaient des trucs vraisemblablement achetés. Peut être dans les plus grandes villes, cela existe plus?
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par kcenia le Dim 10 Fév 2013 - 19:34

bah ici y'a systématiquement des gens qui sont clairement des "pros" à coté de particuliers, quand ils ne mélangent pas avec de la braderie à proprement parler
avatar
kcenia

Age : 35
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Panthera Pardhus le Dim 10 Fév 2013 - 20:06

Au-delà de ça, je constate que lorsque les choses vont mal, certains veulent remettre à tout prix le nez dans des choses qui ne les préoccupaient guère avant. Là, on sent que les initiatives citoyennes commencent à déranger.
D'une part parce qu'elles montrent qu'on est capable de s'en sortir sans les politiques, ou les économistes (du moins pour les initiatives locales), et j'ai comme l'impression que ces personnes commencent à se sentir particulièrement vulnérables. D'autre part parce que dans ces échanges directs, l'état ne peut pas ramasser sa part du gâteau une seconde fois (il l'a déjà ramassé une première fois sous forme de tva, entre autres, lors de la production d'un bien neuf).
Alors, on essaye d'infantiliser les gens ou de leur faire peur. Oui le risque est bien réel... pour ceux qui n'envisagent absolument pas qu'on puisse fonctionner autrement qu'avec de l'argent.
Le second point, avec la réaction des brocanteurs, c'est que lorsque les temps deviennent difficiles, on défend sa place à table coûte que coûte au lieu de se serrer un peu et de mettre une assiette de plus pour celui qui passe.
Les "pros" ici, écument les équivalents d'emma*üs avant chaque vide-grenier.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par gunday le Dim 10 Fév 2013 - 20:54

Je me permet quelques remarques, il y a là des citations du rapport et non le rapport dans son intégralité.
De plus, il s'agit du point d'une personne : je n'ai rien contre elle, mais ça reste subjectif.
Donc c'est pas forcément une retranscription particulièrement fidèle du rapport.

Ensuite, je remarque à travers le texte, une sujet à la mode : la critique du capitalisme. (en particulier des méchants actionnaires)

Pour finir, dans ce texte, on parle des remarques de 2 des 5 auteurs de l'étude, qui semblent plutôt aller contre la récupération et la seconde main.
Je crois comprendre que les 3 autres seraient soit plus mesurés, soit d'un avis opposés.
Faire appel à des experts divergents pour une étude me semble être un élément essentiel pour que différents points de vue soit abordés ET analysés.
Si tout les experts consultés savent avant de commencer ce qu'ils vont dire, autant ne pas faire d'étude.
C'est comme un débat, si on est tous d'accord, le débat va pas être très animé, ni constructif.

Le dernier point qui me choque et qui fini de dévaloriser l'auteur de la critique à mes yeux : il manque le lien, la référence ou tout autre information permettant d'avoir accès au rapport initial et de se forger sa propre opinion.


@Cannelle, le problème des brocanteurs n'est pas très récent.
Ça fait déjà plusieurs années que les brocanteurs demandent que la loi soit respecté, car des petits malins font le même travail qu'eux mais sans déclarer, et donc le font moins cher pour le client mais avec un coût pour la société via l'absence de cotisation à la cnam et surtout via la mise en difficulté de certains brocanteurs n'arrivant plus à tenir face à cette concurrence.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Panthera Pardhus le Dim 10 Fév 2013 - 21:07

Il ne s'agit pas pour moi de critiquer le capitalisme (et je ne pense pas que pour l'auteur de ce texte, ce soit le but non plus).
C'est juste que c'est la deuxième fois que je relève que les économies parallèles posent questionnement.

Quant à la source, elle est citée: enquête demandée par le Monde, édition du 5 janvier. Il doit donc être possible de se procurer l'intégralité du texte.

Edit: source le monde
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par gunday le Lun 11 Fév 2013 - 10:51

Panthera Pardhus a écrit:Quant à la source, elle est citée: enquête demandée par le Monde, édition du 5 janvier. Il doit donc être possible de se procurer l'intégralité du texte.

Edit: source le monde
Effectivement, Néanmoins, je remarque que tu as été capable de citer la source... (je sais, je suis taquin)

Pour les économies parallèles, une interrogation que j'avais vu portait sur la protection de l'acheteur, sur les produits défaillants après achat, et surtout sur les risques d'escroqueries sur ces marchés. Suffit de voir les dérives du bon*coin à ce niveau là pour voir le risque.
Question restée sans réponse à l'heure actuel.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Cannelle le Lun 11 Fév 2013 - 12:53

Là je suis pas d'accord.
Il y a des risques à acheter à un particulier? Oui,peut être. A toi de rencontrer le vendeur, de savoir si tu a un bon feeling ou pas. Faut arrêter de brandir des menaces dès qu'on sort du rang.

Moi, je n'ai rien acheté de neuf depuis des années, c'est essentiellement Emmaus, puis Vides greniers, une fois ou deux le bon coin. Et aussi une machine à laver réparée par le réseau de ressourceries En*vie (Et bien avant "la crise" : C'est un choix avant tout politique, un refus obstiné d'alimenter un système basé sur la croissance à tout prix et qui d'après moi va dans le mur)
J'ai même récupéré et donné des trucs via un site de dons
Résultat : aucune déception.

Faut arrêter de vouloir des assurances, des garanties, des protections, et une belle loi qui nous protège (en théorie). Je préfère acheter chez le maraicher du coin que dans un hypermarché, même s'il me promet de me rembourser deux fois la différence et de me baiser les pieds si je trouve moins cher ailleurs. Je préfère racheter le vélo du voisin, et aller le voir s'il y a un pb, que d'acheter dans une chaine de magasins de sport pour avoir le "satisfait ou remboursé".

"Voir les dérives du bon*coin" ? Oui, tu les vois... parce que toi, tu ne regardes que ça. Moi, le vois les gens contents qui ont trouvé leur bonheur pour pas cher, rencontré des gens, discuté...
Facile d'attirer l'attention sur les trucs moches, pour faire oublier le beau. Ca marche toujours.* Et ça empêche les gens, encore une fois, de sortir du rang.

D'après toi, il est préférable de faire confiance aux grandes firmes ? J'sais pas, au hasard... euh... F*ndus ? Smile
ah, remarque, si tu veux ensuite les attaquer en justice et obtenir des dommages pour préjudice moral/esthétique/physique/affectif ou autre, à l'américaine, mieux vaut en effet miser sur les grosses boites.
C'est juste uen question de choix et d'état d'esprit, hein!

* après, oui, si tu trouves une ferrar* à 1000 euros, c'est une arnaque. si t'es pas capable de le pressentir, effectivement, le bon*coin est pas pour toi

avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par ludivine le Lun 11 Fév 2013 - 13:20

Evidemment, lorsque les gens s'entraident au lieu d'acheter ça fait des sous en moins dans certaines caisses.
Autant que possible je consomme local, si je peux trouver de l'occasion, je fonce.
Les garanties ? Elles contiennent tellement d'exclusions, les faire jouer demande souvent de la persévérance, de l'acharnement pour faire reconnaître ses droits.
Pour revenir à F..dus, bon exemple, faire ses plats soi-même, si on n'a pas le temps, aller à la simplicité, potage maison pour le soir, pain, fromage ou autre. Vous avez des légumes, des protéines pour trois fois rien.
De bons produits locaux, bruts.
Comme cité par cannelle, emmaüs, vide-grenier, échanges, dons.
Ne sommes- nous pas sur un site de simplicité volontaire ?
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par gunday le Lun 11 Fév 2013 - 15:09

@Cannelle, je suis d'accord avec toi sur l'occasion.
Néanmoins, je reconnais que le marché de l'occasion est différent est loin d'être parfait.
Je maintiens qu'un produit neuf a une durée de vie sans problème en moyenne bien plus longue. Sans compter que tout le monde n'est pas capable de réparer un produit, et que le coût de la réparation peux être exorbitant.
L'exemple de la voiture est typiquement un exemple flagrant, pour un occasion pas trop cher, une panne peux rendre le coûts de départ exorbitant. Voir ne jamais être réparable (l'airbag sur la voiture paternel ne marchera plus car en panne et non réparable).
Cela ne m'empêche pas d'avoir de voiture d'occasion, mais je comprend tout à fait que certaines personnes ne pouvant pas se passer de voiture (nécessaire professionnellement par exemple) ai besoin d'un outil en état de fonctionnement. Moi la voiture c'est pas utile au quotidien, donc peu de conséquence en cas de panne.

Tout dépend vraiment du besoin de chacun.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Panthera Pardhus le Lun 11 Fév 2013 - 17:58

@ Gunday: je pense que l'auteur du blog n'a pas mis de lien direct et s'est contenté de mentionner le journal et sa date d'édition, parce qu'après un certain délai, les articles de celui-ci ne sont plus consultables gratuitement.
Le marché de l'occasion comporte aussi ses arnaques, mais il suffit d'avoir la même vigilance et le même recul que pour un achat neuf.
Se faire accompagner par quelqu'un de compétent pour une voiture.
Eviter de se faire envoyer des choses fragiles ou d'un coût trop important. Ou demander l'envoi en recommandé avec AR. Mais privilégier l'achat de proximité qui permet de voir le vendeur et l'objet.
Faire un comparatif rapide avec le prix du neuf et le prix proposé par d'autres vendeurs sur d'autres sites.
Prendre le temps d'examiner l'objet qu'on achète.
Se rappeler que des bonnes occasions, c'est comme les promos, il y en a 10 par jour.

Mon dernier achat sur ce site remonte à samedi. J'avais vraiment besoin de chaussures et j'en ai trouvé une paire vintage en cuir pour un coût très modique. Elles ont été très bien entretenues et je sais qu'elles me feront un long usage si j'en prends soin.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par Dame blanche le Lun 11 Fév 2013 - 19:48

Je suis d'accord, tout commerce peut amener à des malhonnêtetés et il en a toujours été ainsi. Je crois qu'il faut accepter dès le départ que l'on peut se faire avoir dans n'importe quelle transaction. La question est la vigilance. Shocked

Je ne me sens pas davantage rassurée dans un hypermarché ou chez un concessionnaire. J'essaie de miser sur des produits qui ont fait leur preuve ou que je peux contrôler. Perdre ma liberté à cause d'un objet me met hors de moi. C'est pour cela que j'ai abandonné la voiture (je ne peux plus les réparer seule même pour de l'entretien courant, belle arnaque!). Suspect

Je crois que le risque dans notre mode de vie, c'est d'oublier qu'acheter d'occasion, c'est tout de même acheter. Et qu'il faut y appliquer la même rigueur.

Dame blanche

Date d'inscription : 10/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ....un risque pour la croissance et les profits.

Message par gunday le Lun 11 Fév 2013 - 22:16

Dame blanche a écrit:Je suis d'accord, tout commerce peut amener à des malhonnêtetés et il en a toujours été ainsi. Je crois qu'il faut accepter dès le départ que l'on peut se faire avoir dans n'importe quelle transaction. La question est la vigilance. Shocked
Sauf que dans un achat neuf, il y a la garantie des vices cachés.
En clair, si au bout de 3 mois, le joint de culasse de la voiture casse ou le four se met à faire du froid (si vous avez le symptôme, c'est assez grave Razz ), en achat neuf, le vendeur est responsable. En occasion, si c'est un particulier, il n'y a pas de responsabilités (sauf si vous arrivez à prouver qu'il y a escroquerie).
Par contre de l'occasion par un pro, par exemple garagiste, il y a une garantie. (moins couvrante que neuf, mais garanti quand même.

Comme je l'ai dit, je ne suis pas contre l'occasion, je rappelle juste que ce n'est pas la panacée et que c'est un marché qui offre moins de garanti que le neuf. C'est d'ailleurs ce que souligne un des auteurs de l'étude.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum