décroissance matérielle= croissance spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par loulie le Lun 9 Juil 2007 - 16:27

Bonjour

Les humains, en ce moment, apportent beaucoup d'attention à la "matière", naturelle et construite.

Ils cherchent à harnacher le vent dans de grands parcs et jardiner sur Mars !

Beaucoup d'attention aussi sur les interprétations qu'en font les hommes; calculs, statistiques, comparaisons, études, colloques, documentaires, photos, logiciels, livres, recherche et développement, consommation, finance, gestion de l'armement et des énergies, frontières, administration et la dernière mais non la moindre POliTI que .. !

ÇA, ça n'est pas remis en question... jamais... la manie interventioniste de l'Homme... de se mêler de tout, de tout scruter, de tout calculer, tout gérer, de toujours mettre des noms et des définitions sur la moindre petite parcelle d'univers...

ÇA se fait à l'échelle mondiale, comme ça se fait à l'échelle personnelle, dans sa vie privée.
C'et tout simplement une caractéristique commune à la majorité des êtres humains modernes.
"C'est ainsi que les hommes vivent" !


La matière est traitée en tant que "chose inerte", sans Âme, sans Esprit, sans Lien.
Elle est au service de l'Homme.
Elle n'a pas son mot à dire...il la domine, la malaxe, il la dénature et la synthétise, il la bombarde...
Et il a toujours une bonne Raison de le faire !

l'Homme est coupé de l'Esprit qui circule à travers la Matière...
Il est toujours pressé d'intervenir, de s'immiscer, de voir son nom sur une affiche, sur un papier, de dire, j'Ai CONSTRUIT cela, j'ai inventé ceci...
Il agit comme si la Matière de cette planète était par définition; imparfaite, hostile, indésirable... mal faite pour lui ?
La Planète qui l'a fait naître ne lui convient pas comme elle est ?
Belle gratitude !

Il exploite la montagne , plutôt qu'il la vénére.
Il la viole, plutôt qu'il s'y recueille.

L'homme moderne ne peut supporter, endurer, accepter qu'un espace, si petit soit-il, ne porte pas sa marque de propriétaire.

Il est devenu matérialiste dans le sens que la preuve matérielle de sa propre existence est plus importante à ses yeux que la Beauté du Monde.

Il faut qu'il voit une maison, une clôture, un chemin pavé, qu'il mange des aliments achetés dans des boîtes avec des étiquettes... l'Homme moderne ne sait plus marcher qu'en suivant des sentiers et des routes, sans voir vraiment où il va, ni où il se trouve, ni grimper dans un arbre et manger un fruit.

À tous les rêves de changement planétaire, de bonheur, de paix, à toutes les trèves et les cessez-le-feu du monde entier, une seule condition universelle... Se reconnecter sur son Monde, sa Planète, et arrêter simplement de s'agiter autant, ralentir et accepter la Nature de la nature.

Et il me semble que commencer par demeurer tranquille chez soi est une des meilleures chose à faire pour soi et pour la Terre.

Non ?

j'avais juste envie de vous le dire comme je le sens vraiment...
amour toujours
loulie

loulie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par magali le Mer 18 Juil 2007 - 21:20

Très chère loulie...

Comme je suis d'accord !
Les choses qui entourent l'homme sont considérée comme séparés, à utiliser, exploiter voire nuisibles si peu connues...
Quand j'étais petite on m'a un peu transmis les traditions chretiennes auquelles je faisais la moue. Les seuls moments que j'aimais au catechisme était le moment de la prière et quand le prêtre nous racontait la vie de Jésus (sauf qu'il fallait pas poser de questions confused ). Bref... Du coup j'ai voulu chercher à quelle religion j'appartenais. j'ai bouquiné et j'ai annoncé à mon père : "papa, je suis animiste." Smile

Au final je garde cet esprit, j'aime toucher les choses avec délicatesse et conscience. Les choses naturelles particulièrement mais aussi les autres objets... je me souviens de mon arrière grand mère qui mettait 20 minutes à mettre al table, à prendre en main les objets, les arranger... je me souviens que j'étais émerveillée par cette tendre lenteur.

Alors je dis oui pour ralentir, demeurer tranquille chez soi pour se faire du bien à soi et à la Terre.
Very Happy

Bises et merci loulie pour ta prose poétique et inspirante comme toujours.

Magali.
avatar
magali

Age : 38
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/12/2006

http://www.santeglobale.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Invité le Dim 28 Nov 2010 - 11:05

loulie a écrit:
Et il me semble que commencer par demeurer tranquille chez soi est une des meilleures chose à faire pour soi et pour la Terre.

loulie
c'est vrai que je sors rarement du lieu où j'habite : c'est une ferme au milieu des bois, avec un chemein d'accés difficile. Je reste tranquille car je m'y sent bien, à l'abri du monde .Ces lieux refuges permettent à l'homme de vivre en accord avec lui-même, avec la nature: pas besoin de chercher le bonheur ailleurs, il est là quand je fais un potager, quand je coupe du bois, quand je fais une cabane pour les chevaux....quand je ne fais rien, assis au pied d'un arbre. J'ai aussi l'impression de ne rien détruire autour de moi.
Je partage cette façon de vivre avec louise/loulie, et cela ne peut se faire qu'en vivant simplement avec les saisons en nature.
au mois de novembre, j'ai encore ramassé des trompettes de la mort ( truffe du pauvre), c'est un champignon qui revient en abondance tous les 5 ans et se conserve trés bien séché.
Mon souhait, est que le plus possible de monde ait accés à ce mode de vie simple et naturel. Le côté spirituel se trouvant dans un certain ascétisme ( comme la évoqué ailleurs meschersconciterriens)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par MesChersConciterriens le Dim 28 Nov 2010 - 20:58

Et il me semble parfois que le temps s'étire quand on vit ainsi.J'ai parfois l'impression d'avoir 5000 ans. A l'abri du monde.

MesChersConciterriens

Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 21:34


Merci d'avoir ajouté vos paroles en mon absence !!
... chez moi aussi le temps est plus lent, et curieusement, la plupart des gens considèrent qu'ils n'arriveraient pas à en faire ''autant que moi''... il em semble que tout le monde court de plus en plus vite pour aller de plus en plus nulle part !!

Je me sens bousculée par le débit des mots, la vitesse à laquelle les gens marchent, les tics nerveux, le déficit d'attention aiguë de la plupart des gens qui ''arrivent de l'autre côté du pont''

... c'est une perception différente du temps et de la liberté, du loisir en somme d'organiser son temps, je suis les saisons, le climat, je ''surfe'' sur les vagues favorables, et les activités sont changeantes, variées, à des ryhtmes qui vont du neutre ( genre assis au pied d'un arbre en compagnie spirituelle de Dempsey Cool ) au rush total essoufflée à bout de force, mais pas trop longtemps quand même ! et ça laisse une grande place aux imprévus, de la disponibilité pour l'Inconnu, et la souplesse nécessaire et fondamentale pour évoluer, ouvrir la conscience et découvrir le Monde et ses beautés de chaque journée...

all together now...


( Pour info ; je me suis copié-collé en modifiant le message d'origine sur mon petit blog...en citant le forum...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Patrick le Mer 13 Avr 2011 - 21:14

loulie a écrit:

Et il me semble que commencer par demeurer tranquille chez soi est une des meilleures chose à faire pour soi et pour la Terre.


Entiérement d'accord avec cette conclusion, tu prêche ici chez les convaincus, du moins je pense.
J'ai vu que tu avais posté le même texte sur d'autre forum plus généraliste et que les réponses pouvaient être plus critiques ailleurs, ce qui démontre que le chemin à parcourir avant une prise de conscience globale est encore loin devant.
avatar
Patrick

Age : 53
Localisation : Camargue
Date d'inscription : 13/02/2011

http://frugalitaire.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2011 - 17:35


Salut Patrick

je sais pas si je prêche, je dis ce que je comprends et crois important... des convaincus ? ... je pense aussi qu'il se trouve des gens qui sont en chemin qui viennent lire ici comme sur d'autres forums ...

Home sweet home
Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Agilulfe le Lun 28 Nov 2016 - 22:14

Loulie,

C'est très significatif que tu parles de "l'Homme", parce que ce que tu décris est ce qu'on rapporte aujourd'hui au masculin, à l'entreprise, de manière exacerbée.

Néanmoins, si j'entends globalement ce que tu dis à travers ton indignation et ton appel, il me semble qu'il y a toujours une part de nous qui veut réaliser quelque chose, non pas forcément pour la postérité ou même pour modifier quoi que ce soit, mais parce que la vie est aussi un mouvement, une expérimentation. Les Aborigènes ont ainsi testées toutes les formes de composition familiales au cours des millénaires. Bien qu'elles soient contestables, les édifications cultistes ou religieuses ont permis de catalyser des énergies. Et j'entends par là aussi bien les cromlechs que les cathédrales.

Se raccorder aux cycles naturels, peut-être... Il y a de nombreuses trajectoires. D'aucun.e.s cherchent l'innocence, d'autres le profit... Mais il n'y a pas les gentils simplicistes volontaires et les méchants complexificateurs soumis aux lois du marché. Il n'y a pas qu'eux. Ils n'existent pas en fait. Ils ne sont que des identifications. Notre intuition est plus importante que ces limites. Bien sûr, si j'écoute mon intuition, tuer, annihiler, rayer de la carte... Et je constate pourtant que la destruction fait aussi partie de cette Nature chérie : les ères glaciaires, les astéroïdes, les fourmis légionnaires. Ce n'est pas une volonté me diras-tu...

Je partage mon expérience.
Je vois parfois des traditions spirituelles qui parlent d’œuvrer pour une Terre de Lumière. Pour l'éveil des gens. Certains disent qu'un éveil spontané de tous ferait que tout soit Lumière, et alors, il n'existerait plus rien, que la Lumière, la Pleine Conscience. Sans matière, sans énergie pour lui permettre de jouir des formes. Car c'est son trip, à la conscience : jouir dans la forme.
D'autres disent aussi que de toute façon, quoi qu'on fasse, à la fin, nos âmes, si lumineuses et accomplies soient-elles, finiront dévorées par Shiva.

Je me rends compte qu'il y a des entités alliées, d'autres franchement malveillantes pour le simple fait qu'elles ont faim, qu'elles veulent se nourrir de quelque chose, d'une faim insatiable et d'un appétit infini.

Nous vivons aussi pour réaliser des choses, ne serait-ce que pour nous réaliser. Il n'y a pas d'excellence à être simple, une nouvelle élite du non-agir, plus astucieuse parce que moins destructrice. Le témoignage de Magali sur l'animisme m'a fait sourire, parce qu'en fait, je trouve que c'est beau de se désencombrer d'une croyance. C'est toujours beau d'effeuiller ce que l'on croit être et de se rapprocher de soi. Quelque part, bien sûr que cela conduit à séjourner dans un lieu, qu'il appartienne à untel ou qu'on en ait l'usage fréquent, un lieu qui soit calme, apaisant, qui soit réceptacle d'énergies magnifiques. Mais on peut aussi réaliser quelque chose en marchant, en courant, en vivant... Peut-être ne faut-il pas trop s'y attacher finalement. Réaliser, cela ne veut pas forcément dire, gagner, réussir.

Mais à ceci, je me pose une question : dans quelle mesure les lieux où nous nous apaisons ont vécu pour que l'humain puisse en jouir dans la sérénité, sans avoir à craindre un loup, un ours (et pourquoi les craindrait-il) ? Que savons-nous de la vie, de ses formes ? Fort peu. C'est une nature qui a vécu, qui a subit, qui continue toujours de subir. Il faut la laisser s'effeuiller pour en voir lumière. C'est là que je te rejoins.

M'est avis qu'une œuvre de vie, qu'une réalisation, peut être quelque chose de cet ordre, sans être estampillé du nom d'untel.
avatar
Agilulfe

Localisation : Une forêt dans les Landes Bretonnes
Date d'inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: décroissance matérielle= croissance spirituelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum