Eviter la pub sans "s'opposer"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eviter la pub sans "s'opposer"

Message par calispera le Mar 10 Juil 2007 - 22:44

Rappel du premier message :

Je pensais qu'on avait déjà parlé du sujet "publicité" dans le forum. J'ai ratissé tous les titres de sujets, et n'ai rien retrouvé. Je me suis dis que le chapitre "Décroissance" était le plus approprié pour venir y lancer ou relancer le sujet.

Alors voici ma ponte du jour Wink


Comment refuser l'influence de la pub sans "s'opposer" aux publicitaires

L'autre jour, j'étais alitée, malade. Par deux fois le téléphone sonne, et dans les deux cas, je me lève, me déplace jusqu'à l'appareil, décroche, pour apprendre qu'une jeune étudiante en mal de fonds pour payer ses études, et incapable de lire mon nom sans lourdement l'écorcher, tente de me vendre quelque chose, sans me le dire clairement.
Au second coup de fil, la moutarde m'est montée au nez, et j'avoue ne pas avoir répondu très amicalement à mon interlocutrice. Cela dit, elle s'obstinait tellement à vouloir me fourguer son produit sans me laisser le temps de parler, qu'il n 'y avait d'autre moyen que de raccrocher, avaler ses âneries, ou m'obstiner aussi, en lui résistant.
Cette seconde conversation m'a laissé ruminer un temps dans mon lit par la suite. J'étais à la fois très irritée, et pas très fière de moi d'avoir été agressive vis-à-vis de quelqu'un qui ne faisait qu'appliquer à la lettre les méthodes qu'on lui imposait (entre autre écorcher mon nom, ce qu'ils font tous et que je ne rencontre que rarement ailleurs). Et cela m'a poussée à venir écrire ce qui suit.

Point n'est besoin de s'opposer aux publicitaires par des actions en tous genres : porter plainte, gribouiller leurs affiches, agresser leurs employés des centres téléphoniques, dénoncer leurs moyens pervers dans les mass-médias, signer des pétitions contre leur présence dans certaines espaces publics, etc.
Plusieurs autres solutions sont à notre portée et sont de l'ordre de la non-coopération : non-coopération avec les publicitaires bien sûr, mais aussi non-coopération avec les médias qui les soutiennent en leur octroyant de l'espace publicitaire.

Tout d'abord, il est possible d'éviter pratiquement toutes les publicités en choisissant les médias qui s'en passent. Il est possible d'éviter sans trop d'effort : la pub télévisuelle, radiophonique, du web, des journaux, et dans notre boîte aux lettres. A chacun de choisir ses moyens pour y arriver. Je citerai juste :
1- s'inscrire sur la liste Robinson (en Belgique - elle porte un autre nom dans les autres pays) que la plupart des entreprises respectent pour éviter d'importuner par courrier postal nominatif, via téléphone ou encore via email.
2- apposer le petit auto-collant à mettre sur la boîte aux lettres « pas de pub ni de courriers toutes boîtes »;
3- installer un programmes bloquant la publicité provenant du net. C'est gratuit et facile à télécharger et installer.
Deux exceptions toutefois aux publicités évitables : celles de la rue et celles des transports publics. Car je ne peux concevoir de me cloîtrer chez moi, et je refuse de prôner la voiture pour éviter la pub et ne me déplace pas qu'à pieds ou à vélo.

Mais l'acte principal pour éviter la pub, et surtout influencer vers la baisse de présence du monde publicitaire dans nos vies, consiste dans le choix de l'alternative.
L'alternative commence par le choix d'aller s'approvisionner dans les petits commerces alternatifs, les boutiques, les marchés, chez les artisans, chez les producteurs locaux, etc. Tout en utilisant en parallèle les systèmes d'échanges, de dons, en produisant et confectionnant soi-même, en se passant de surconsommer et en évitant les coutumes commerciales du genre « cadeaux de Noël », soldes, braderies et consort. En changeant nos modes de consommation il est clair qu'on trouvera beaucoup moins de produits de multinationales ou même de marques faisant l'objet de publicité, sur notre chemin.

Toutefois pour certains produits plus ciblés, il est difficile de se les procurer en dehors du marché standard. Je pense en particulier aux appareils en tous genres. Dans ce cadre mon choix va systématiquement vers le produit n'ayant pas fait l'objet de publicité. La démarche est, je l'avoue, légèrement inversée : chaque produit faisant l'objet d'une publicité quitte la liste des marques possibles que je pourrais acheter.
Il arrive que, dans des cas exceptionnels, il n'existe pas d'alternative au produit faisant l'objet de la pub. Il me reste alors un choix de conscience à faire. Acheter le produit en rendant la règle plus souple, ou m'en passer. Tout dépend, d'un côté de l'utilité du produit pour moi : s'il est indispensable à ma survie ou totalement superflu, et de l'autre, de la taille de l'effort que je devrai faire pour m'en passer. Car il ne s'agit pas non plus de chercher à se torturer pour ne plus subir l'effet de la pub. Par exemple, s'il a été prouvé par les associations de consommateurs que la lessiveuse pulblan est écologique, efficace, durable, produite dans des conditions éthiques, avec du matériel de qualité, etc. et qu'elle est de loin meilleure en cela que toutes les autres, et que c'est justement elle qui a été affichée dans tous les abris-bus de la capitale, je pense que j'accepterai de faire une entorse à ma règle.

En faisant le choix de ne plus acheter ce qui fait l'objet de publicité commerciale de masse, j'agis pour rendre la publicité caduque. Car de la sorte la publicité fait l'effet inverse à celui pour lequel elle a été créée. En effet, si je ne suis pas la seule à fonctionner ainsi, plus nous seront nombreux à le faire, plus la publicité aura pour effet l'inverse de ce qu'elle recherche à atteindre, et perdra dès lors sa raison d'être.

Rem : Certaines personnes me rétorquent que ce n'est pas possible, que l'alternative n'existe pas. C'est leur réalité. Pour l'avoir expérimenté, je peux dire que 99% de ce que j'achète ne fait pas l'objet de publicité commerciale de masse.

Voilà, il me reste, lors du prochain coup de fil non désiré, de demander l'adresse de la firme qui me contacte, et lui envoyer le présent texte, en les remerciant avec le sourire Smile
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas


Re: Eviter la pub sans "s'opposer"

Message par Doktor Ju² le Lun 14 Mar 2011 - 15:30

Mon point de vue personnel que je souhaitais apporter sur ce sujet :
(désolé si jamais redondance, je n'ai pas cru en voir)

Comment ne pas s'opposer à la publicité quand celle-ci s'impose ?

La publicité est partout :
- Rue (affiches, bâtiments, véhicules, mobilier urbain colonisé comme les abris-bus...)
- Transports (à Paris le métro est une immense affiche publicitaire)
- Télévision (temps dédiés à la publicité, larvée dans nos films, cachée, subliminale dans les dessins animés de nos enfants, instillée par le discours médiatique permanent qui plébiscite le consumérisme...)
- Véhiculée lourdement par le sport
- Radio (celle que nous contrôlons chez nous ou dans notre véhicule, celle que nous ne controlons pas en grande surface, dans la salle d'attente...)

Au total, le nombre de messages auxquels nous sommes soumis chaque jour se compte en milliers. Milliers.

Prétendre en faire fi consciemment est une gageure, et est illusoire voire naïf.
Car il est vital de comprendre que la publicité ne s'adresse pas à notre conscience : par le martèlement incessant qu'elle inflige, elle attaque notre inconscient en générant chez nous :
- Un apprentissage à la marque (réflexe de Pavlov, proximité sentimentale inculquée)
- Une addiction à la marque et ses patterns (visuels, comportementaux, gustatifs via la maitrise de la biochimie du cerveau...)
- Le sentiment de la frustration (paterns sexuels exhibés, notamment) en nous intimant la seule voie de sa satisfaction : l'acte d'achat (de préférence de la marque en question)
- Des réflexes consuméristes (notamment via les dessins animés de nos enfants, subliminaux, désormais même les bébés)
Réécouter à ce titre "Sleep now in the fire" de Rage Against The Machine :
"I'm deep inside your children
They'll betray you in my name !"
(Je [le système consumériste] suis profondément dans l'esprit de vos enfants, ils vous trahiront en mon nom !) - éloquent.

Illustration ici : l'Agora anti-médiocratie : l'affaire de la télévision contaminée
(Malheureusement, je crains que certaines des vidéos présentés dans l'articles ne fonctionnement actuellement plus...)

Aussi : Site web Ars Industrialis.

A un moment donné, nier l'occupant publicitaire est un cul de sac : on est poussé irrémédiablement vers la résistance qui devient la seule alternative à l'acceptation (qu'est la neutralité elle-même).

Je pense donc qu'il faut chercher et mettre en oeuvre des moyens de résistance qui permetront de chasser l'idéologie consumériste qui nous empoisonne. Ce type de forum y participe.
--> exemple : le R.A.P. Résistance à l'Agression Publicitaire
(http://www.antipub.org/)

Doktor Ju²

Date d'inscription : 27/02/2011

http://antimediocratie.org

Revenir en haut Aller en bas

Anti pub

Message par superflux le Dim 27 Sep 2015 - 0:28

Contre , et toujours contre la pub !
C'est une forme d'agression , et de pollution indésirable et non-désirée .
À moins que vous n'aimiez cela !
Moi je militerais toujours contre et pour la remplacer par de l'art , ou de la nature , ou rien , voilà !
s
avatar
superflux

Age : 53
Localisation : Europe
Date d'inscription : 24/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eviter la pub sans "s'opposer"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum