le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le temps

Message par sganarelle le Lun 24 Juin 2013 - 22:10

Bonsoir à tous,  
Pour moi, la simplicité volontaire ça signifie profiter de son temps, avoir du temps libre et même beaucoup de temps libre. Je rêve de travailler à temps partiel mais pour l'instant ce n'est pas possible.  J'ai l'impression que ma semaine est rythmée par ce travail, et par conséquent ma vie. C'est vrai qu'on travaille la moitié de notre temps éveillé, un tiers de notre journée (8 h de travail, 8h de temps libre et 8h de repos), c est vrai qu'on se lève 5 jours sur 7. C'est comme si la vie était faite autour de ce travail et je voudrais faire autrement,  je voudrais que mon travail soit un moyen pas une fin, une partie de ma journée, pas le centre.
Pour ceux qui travaillent à temps plein, arrivez vous à concilier temps de travail et temps libre ou cela vous pèse-t-il? Avez vous des techniques pour optimiser votre temps et profiter un maximum de votre temps libre?

Peut-être que tout se passe dans la tête et qu'il faut se détacher de ce travail mais il rythme quand même nos vies. Pour ma part, j'essaie de m'activer quand je rentre du travail et de m'occuper de choses qui me plaisent histoire de me dire que je n'ai pas fait que travailler, je me couche assez tard pour profiter du temps de la soirée,  je laisse en suspens le ménage si j'ai d autres choses intéressantes à faire.
Le problème est que j'ai envie de beaucoup de temps libre et que ce n'est pas possible. D'autres personnes ressentent-elles ça? Et comment le gérer avec un temps plein?
Bonne soirée


Dernière édition par Philomenne le Mar 25 Juin 2013 - 20:07, édité 1 fois (Raison : rajouter des apostrophes et des tirets)

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par gunday le Mar 25 Juin 2013 - 10:30

Problème similaire à la maison.
Sauf que le travail ne prend pas que 8h par jour, mais plutôt une 12aine d'heure , donc clairement, je trouve que ça prend trop de temps.
Mais difficile voire impossible de réduire. Déjà simplement car j'ai des horaires assez cool dans ma boite (du moins pour mon métier).

D'où pour ma part un projet de changement professionnel, mais me faut un peu de sous.
Et mon métier paye quand même pas mal.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par Mandurah le Mar 25 Juin 2013 - 19:12

Bien d'accord : le travail prend vite trop de place. Quand on repense à son passé, en général, ce sont les moments en famille, entre amis, dont on se souvient, pas de ceux passés au travail pourtant nombreux - bien la preuve que l'essentiel n'est pas là. Sauf quand a une activité qui nous passionne, j'imagine (ce n'est pas mon cas).

Je suis en temps partiel cette année, par obligation au départ, mais je le vis très bien. Par ailleurs, enseignante, j'ai choisi un métier où on a beaucoup plus de temps que d'argent, ce qui fait que cette année j'ai vraiment pu "décentrer" ma vie du travail.

Le piège:  devoir / pouvoir travailler à la maison. Cette année justement, j'ai pris grand soin de couper complètement les 2 univers, je fais tout sur mon lieu de travail et ne ramène presque jamais de copies à la maison. Ou alors sur un créneau prédéfini (du genre 2h max le lundi aprèm et c'est tout).

J'ai un temps de trajet assez court (20mn en voiture) et j'écoute des livres audio empruntés en bibliothèque, pendant les trajets. D'une part, ça rend la contrainte plaisante, d'autre part, ça crée un sas de décontraction et une distance au lieu d'activité, au lieu de ruminer sur ce qui s'est passé / ce qu'il faudra faire...

Ensuite, garder un oeil lucide sur nos contraintes horaires. Avec 35 ou 40h, on a des journées hyper pleines, c'est sûr. Autant se concentrer sur ce qui reste. A une époque où j'avais un poste pourri, j'allais au ciné tous les lundi soir : au moins je focalisais sur autre chose, le dimanche, que la déprime du lundi matin...

Et puis deux grands choix pour juguler : soit gagner moins en travaillant moins - pas forcément de beaucoup, mais un emploi du temps à 80% peut avoir des avantages, par exemple, sans trop ponctionner le salaire (m'enfin ça dépend du salaire, justement ,et des charges qu'on a). Ou continuer au même rythme et "organiser sa paresse", envisager une façon à terme de ralentir.

Moi j'aimerais bien ne plus avoir à travailler un jour, mais d'un ature côté, je dois dire qu'un rythme très modéré comme cette année est vraiment équilibrant ! et me fait beaucoup mieux vivre le travail.
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par Philomenne le Mar 25 Juin 2013 - 20:08

Mode admin : ON. sganarelle, merci pour ton message mais pourrais-tu, s'il te plait, faire l'effort de mettre des apostrophes et des tirets ? Tel quel, ton discours est à peine compréhensible. Hélas, car sur le fond, les questions que tu poses sont (me semble-t-il) particulièrement pertinentes. Merci d'avance.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par sganarelle le Mar 25 Juin 2013 - 20:50

Mandurah, tu as bien raison avec un temps plein (35h) on ne fait vite que métro boulot dodo. J'ai un travail que j'aime beaucoup, avec des horaires cool (13-20h ou 8-15h) mais je trouve quand même qu'un temps plein c'est trop.
 Je rêve moi même de ne plus travailler et j'envisage de travailler à temps partiel (80% ou 60%) quand j'aurai mon premier enfant. C'est la seule solution que j'ai trouvé pour l'instant car je viens d'acheter une maison avec des travaux et il faut financer. 
Parfois je me dis que j'ai fait une erreur car je ne suis pas libre avec ce crédit de ne travailler que 20h par semaine, de changer de poste comme bon me semble; mais d'un autre côté, je fais ce que je veux chez moi, et dans 15 ans je n'aurai plus de loyer à payer.

Mandurah, combien d'heures travailles tu par semaine? Je me demande si un 80% est suffisant pour vraiment profiter de son temps. Je suis d'accord avec toi sur le fait de profiter de son temps libre pour faire des activités qui nous plaisent. J'ai remarqué que si j'invite des amis des soirs en semaine, la semaine passe plus vite et je n'ai pas l'impression de ne faire que travailler. C'est peut être ça la solution, optimiser son temps libre, se créer une deuxième journée, libre de toutes contraintes et riche en plaisirs. Par exemple, moi je finis à 15h et quand je fais du co-voiturage, je rentre chez moi à 17h30 et bien de 15 à 17h je fais mes courses, comme ça pas besoin d'y aller le week end! C'est vraiment un plus pour pouvoir profiter de tout son week end.

Philomène, désolé, j'ai écris mon premier message avec une tablette et je maîtrise mal l'écriture avec! Je ferai attention.

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par Mandurah le Mar 25 Juin 2013 - 22:23

C'est difficile de chiffrer : cette année j'étais à 66%, ce qui donne 12h par semaine devant élèves, plus les préparations, réunions et corrections (le plus long). Honnêtement il se trouve que j'ai aussi eu des niveaux que j'avais déjà eus avant, et du coup mon temps de préparation de cours s'est vraiment réduit. Du coup, j'ai dû travailler une 20e d'heures par semaine je dirais ? J'ai bien conscience de ma chance, surtout avec les vacances en plus.

Un achat immobilier, surtout avec un crédit pas trop long, c'est aussi la promesse de faire disparaître une bonne partie du poste de dépense n°1 à savoir le loyer, donc pas forcément un mauvais calcul. Il faut juste que tu ne te sentes pas en "survie" d'ici la fin... On a pris un crédit sur 11 ans parce qu'on avait accumulé un apport avant, résultat, dans 7 ans maintenant la maison est payée, et je me sentirai beaucoup moins de pression au niveau des revenus. Je sais que je pourrai m'en sortir avec beaucoup moins ! et c'est rassurant.
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par sganarelle le Mer 26 Juin 2013 - 9:24

C'est vrai que moi aussi dans l'idéal je ferai bien un 60% après, 21h par semaine. Ça devrait pouvoir le faire si j'arrive à mettre un peu d'argent de côté au cas où. Pour l'instant j'essai de réduire mes dépenses au minimum pour voir et j'aimerai aussi profiter un maximum de mon temps libre histoire que la situation ne soit pas trop pesante en attendant l'arrivée d'un bébé.
Quand j'ai dis à une collègue qu'après je voulais travailler à mi-temps elle m'a répondu: "Mais en fait t'es une faignante!". Ça me fais rire ces gens qui n'imaginent même pas qu'on n'est pas obligés de travailler à temps plein.

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par gunday le Mer 26 Juin 2013 - 14:27

sganarelle a écrit:Ça me fais rire ces gens qui n'imaginent même pas qu'on n'est pas obligés de travailler à temps plein.
C'est pas qu'une question d'imagination.
Dans de nombreux emplois, on ne prends pas de mi-temps.
Comme je l'ai déjà dit, dans mon domaine, mi-temps = pas de boulot (ou à un salaire vraiment très bas), car c'est pas pratique pour l'entreprise.
Donc il faut aussi voir ce point là.
Après il faut voir l'emploi et l'employeur. Pour un poste sans responsabilité dans la fonction public, il sera plus simple de passer à 80% que dans un poste à responsabilité dans le privé dans un secteur tendu.
D'ailleurs, je ne connais pas grand monde à 80%. Les 2 personnes que je connais se mettre à 80%, une à été licencié (entre autre pour cela), l'autre a repris à temps plein car au final devait fournir le même travail en moins de temps.

Donc au final loin d'être évident!

Ensuite, un point qui me passe par la tête : vous évoquez un travail pour avoir des fonds.
Mais est ce qu'une solution ne serai pas d'augmenter son revenu horaire (en devenant plus qualifié, se formant, ...) afin d'avoir à faire moins d'heure pour le même revenu?

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par sganarelle le Mer 26 Juin 2013 - 17:30

C'est vrai que ce n'est pas toujours évident mais la plupart des gens n'envisagent pas de travailler moins.
Pour la spécialisation c'est minimum 1 ou 2 ans dans ma branche et ça voudrait dire quitter un travail qui me plais.

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par Mandurah le Mer 26 Juin 2013 - 20:11

C'est vrai que beaucoup n'ont tout simplement jamais envisagé de travailler moins. Après, chacun fait comme il veut et peut, et c'est perçu différemment selon les milieux. Un avantage de bosser en fonction publique : zéro jugement et zéro pression sur le temps partiel, c'est un droit, point. Bon, il se trouve que cette année encore mon fils avait moins de 3 ans donc c'était de droit quoi qu'il arrive pour moi. Mais du coup, dans le milieu enseignant, il y a plus de personnes en temps partiel pour d'autres raisons aussi, pour convenance personnelle - parce qu'on a le choix face à nos supérieurs.

L'idée d'augmenter son revenu horaire est bien sûr tout à fait pertinente Gunday. J'avoue que j'ai touché le jackpot cette année : j'ai enfin eu l'agrégation (...suite à un très lourd travail qui excédait largement un plein temps normal, d'ailleurs, mais je le faisais pour moi), donc je serai prochainement mieux payée pour faire moins d'heure. Miraculeux !!!

Sganarelle l'avantage du temps partiel avec enfants c'est que personne ne te prend la tête pour savoir POURQUOI tu veux travailler moins (et fainéantise et souhait de profiter de la vie ne sont pas toujours équivalents, mais va expliquer...), et tu profites avec tes enfants de moments irrattrapables ensuite. Tout le monde n'a pas cette chance, mais si on peut se l'organiser, ça en vaut vraiment la peine !
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: le temps

Message par sganarelle le Mer 3 Juil 2013 - 10:00

En arrêt de travail depuis une semaine, je n'ai pas envie de reprendre le rythme du travail demain. C'est comme quand les vacances sont finies. En fait, il faudrait ralentir le rythme tout le temps. Prendre le temps de faire les choses, faire les activités qu'on aime, se pauser tranquillement sans rien faire. Et surtout écouter son rythme naturel! Je vais essayer d'imprimer ce rythme à ma vie, c'est vraiment une évidence. Avoir du temps, profiter...

sganarelle

Date d'inscription : 27/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum