Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par CéMaTerre le Ven 4 Oct 2013 - 13:07

J'ai une maison courant d'air. C'est une maison d'une centaine d'années. Le rez de chaussée est en briques creuses ( les murs sont assez épais) et l'étage en fibro ciment.

Je me chauffe au gaz. La note est salée : 140 euros par mois. J'ai l'impression de chauffer les courants d'air tant cette vieille maison mal fichue, mal agencée, laisse s'échapper la chaleur à travers le toit, les murs (certains sont fissurés) et autour des fenêtres. De plus, j'ai une véranda en simple vitrage.

Il faudrait d'abord isoler. J'ai peu de moyens, mais je fais de la récup'.
Qu'est-ce qu'il faudrait que je récupère pour trouver le moyen d'isoler les murs de cette maison, qui de plus est très humide (salpêtre sur les murs), à peu de frais ?
J'ai pensé à des plaques de  bois, mais elles seraient vite pourries au contact des murs. Peut-être faudrait-il laisser un vide entre la plaque et le mur ?. Je ne suis pas bricoleuse pour un sou, mais je sais m'adapter.

En ce qui concerne le chauffage de la maison, par quoi remplacer la chaudière à gaz sachant qu'elle alimente ma cuisinière et fournit également l'eau chaude?

A l'approche de l'hiver, je n'ai vraiment pas envie de me retrouver avec une telle note de chauffage. Je vais tâcher de ne pas chauffer et de tenir le plus longtemps possible. Mais ça va être dur. Mes allumettes sont déjà humides, et on n'est qu'au début du mois d'octobre!

Désolé pour le pavé et merci d'avance pour vos commentaires.
avatar
CéMaTerre

Date d'inscription : 03/08/2013

http://www.mon-jardin.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par Panthera Pardhus le Ven 4 Oct 2013 - 13:11

Va faire un tour sur le forum OPLF, rubrique Habitat: chauffage, isolation et aération. Il y a des pros de l'auto-construction, rénovation, etc..qui pourront t'aiguiller.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par gunday le Ven 4 Oct 2013 - 13:45

Salut,
déjà isoler le toit (ou le plancher du grenier, c'est souvent plus simple), c'est le plus intéressant.
Ensuite pour les murs, souvent il est considéré que l'isolation extérieur est moins couteuse qu'intérieur (et évite les chocs thermiques sur les murs et donc le dépôt d'humidité)
Pour l'humidité, aussi vérifier la chaudière à gaz : est elle bien aéré? Car ça produit pas mal de vapeur ses bêtes là.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 11:29

Récupère une vieille couverture chez Emmaüs ou autre, que tu roules de chaque côté de la porte, et tu peux te fabriquer un boudin de porte dans cet esprit :


Ma copine l'a fait sur ses portes et c'est assez efficace contre les courants d'air.

Tu peux aussi installer au niveau des portes donnant sur l'extérieur, des grands rideaux (récupérer d'autres grosses couvertures) à pendre contre la porte. C'est aussi souvent ce que l'on préconise pour les gens qui n'ont pas de volet, ou ayant des fenêtres avec un manque d'étanchéité à l'air.

(tu n'as pas besoin de faire d’œillets, fait simplement pendre la couverture autour de la tringle. Ce sera surtout efficace lorsque tu sera chez toi et que tu pourras positionner la couverture de toute sa largeur, mais en même temps c'est surtout à ce moment là que tu en aura besoin !)

Lorsque tu chauffes, essaie de ne chauffer que les pièces de vie : réduire les espaces à chauffer, et donc le volume à chauffer. C'est pas la solution la plus pratique, mais ça peut aider.

Lorsque tu cuisines, tu peux économiser beaucoup de gaz en utilisant une marmite norvégienne (pas mal d'infos sur Ekopédia ou d'autres sites. Une asso sur Angers : "la fabrique à marmite"). Ça peut se fabriquer avec beaucoup de matériaux de recyclage, par exemple du carton ou des couverture comme ci-dessus !

Autre chose. Tu peux contacter pas mal d'organismes qui peuvent t'aider. Selon si tu es propriétaire ou locataire, tu as des droits et des aides :
- Contact l'espace info énergie de ta région
- Contact l'ADIL (Agence Départementale d'Information sur le Logement) de ton département (ils sont aussi là pour ça)
- Tapes (pas trop fort) sur google : "Tarif Spécial Solidarité pour le gaz naturel". Tu dois aussi avoir des aides pour l'électricité.
- Si tu es locataire, ton propriétaire se doit de te louer un logement décent. Un service de la mairie, gratuit, peut venir constater l'indécence ou l'insalubrité de ta demeure, ce qui peut forcer le propriétaire à faire des travaux. Tu peux aussi contacter un travailleur social de la CAF pour venir constater tout ça, lui-même se chargera de donner des pistes au propriétaire pour avoir des aides.
- Si tu es propriétaire, le CAUE (Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement) de ton département peut t'aider à trouver des aides financières pour faire des rénovations, et sont là pour te conseiller, là aussi gratuitement.

Si d'autres trucs me viennent en tête, je viendrai compléter ce message. Bon courage à toi !


Dernière édition par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 11:51, édité 4 fois (Raison : ajout d'information)
avatar
tuttle

Localisation : Angers
Date d'inscription : 15/10/2013

http://associationapache.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par CéMaTerre le Mar 15 Oct 2013 - 11:58

Merci pour toutes ces infos et ces conseils, ça aide.
J'achète les vêtements au kilo à la Croix Rouge. Je pourrais trouver de quoi faire des boudins de porte et sans doute des couvertures aussi ( quoi que je n'en ai jamais vues là bas ou alors elles sont parties avant que j'arrive ).
Pour le reste je vais me renseigner. Je suis propriétaire.

On n'est que le 15 octobre. Il fait 10° dehors. Chaque jour qui passe sans chauffage est une petite victoire sur moi-même qui m'apporte beaucoup de satisfaction.
avatar
CéMaTerre

Date d'inscription : 03/08/2013

http://www.mon-jardin.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 12:22

Ça dépend des Emmaüs...
Y'a des sites aussi comme "la plateforme écocitoyenne" qui peuvent aider, mais pour l'instant ce n'est qu'en basse normandie (bientôt en pays de la loire ?)
Certaines régions font aussi de bonnes propositions : tapez "enerterre" sur gogole, c'est un site, encore une fois, normand.
La plus belle victoire serait de ne pas avoir à lutter pour loger dignement...


Dernière édition par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 12:23, édité 1 fois (Raison : rajout)
avatar
tuttle

Localisation : Angers
Date d'inscription : 15/10/2013

http://associationapache.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 13:08

il y a gros à parier qu'une autre bonne partie de ton chauffage part par le sol, non isolé ? tu peux mettre sur le sol des journaux et par dessus des tapis, ça permet de gagner quelques degrés aussi
nous étions dans la même situation ou presque. Mon mari a fixé des profilés en alu sur les murs et nous avons vissé des plaques de BA13 dessus. Entre les murs et les plaques on a mis de la laine de verre. Ton idée d'installer du bois n'est certainement pas mauvaise, à condition de laisser un espace entre ton mur, le sol et le bois. Un joint de silicone au niveau du sol isolerait le bois. Le coût par pièce reste raisonnable.
Pour qu'il y ait du salpêtre sur les murs, n'y a t il pas des sources, des fuites d'eau.. sous la maison, ou des descentes de gouttière au ras des murs ?

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 13:35

L'essentiel de la chaleur part vers la toiture (la chaleur monte). Ensuite les murs (et principalement les fenêtres), puis le sol.
Des schémas existent, notamment sur le site de l'ADEME, pour voir les déperditions statistiques d'une maison.


Mais l'idée d'isoler le sol comme ça n'est pas mauvaise... sauf que le premier des soucis à régler, c'est bien l'humidité. Non seulement la sensation thermique en dépend, mais la santé y est aussi bien en jeu. Du papier journal ou du carton, des tapis ou des couvertures, peuvent aussi prendre l'humidité et pourrir. Défaut de ventilation ? Maison sans fondation ? (beaucoup de vielles maisons n'ont pas de fondations). Allez vraiment vous renseigner auprès des organismes que j'ai commencé à lister, ils sauront vous conseiller.


Dernière édition par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 13:37, édité 1 fois (Raison : rajout d'info)
avatar
tuttle

Localisation : Angers
Date d'inscription : 15/10/2013

http://associationapache.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par batistoo le Mar 15 Oct 2013 - 15:51

Exact, en matière d'isolation, toujours commencer du haut vers le bas : toit, murs, fenêtre, sol.
Petite parenthèse : les fondations d'une maison n'ont pas pour rôle d'isoler de l'humidité. Ça sert juste de support au poids de la maison.
@+

batistoo

Age : 35
Localisation : Charente Maritime
Date d'inscription : 18/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par CéMaTerre le Mar 15 Oct 2013 - 15:58

C'est en effet une maison sans fondation. Le rez de chaussée est d'ailleurs enterré à une vingtaine de centimètres dans le sol. ça ressemble à une cave. Les 2 pièces du rdc font moins de 2 mètres de haut. Je touche le plafond avec ma main. Je pense qu'il y a des remontées d'eau par capillarité. ça vient à la fois des gouttières qui descendent de chaque côté dans le sol et des murs enterrés mal isolés de l'extérieur. L'étage au contraire fait 3 mètres de haut. Les fenêtres sont très grandes, en double vitrage, mais lorsqu'il pleut trop sur la façade de devant, je suis carrément inondée. Le fibro ciment de l'étage est très abîmé par endroit, fissuré.

Des journaux et des tapis au sol seraient effectivement vite moisis au rdc comme à l'étage.
Seuls la chambre et le bureau ne sont pas humides.
Il n'y a pas de sol dans le grenier. Ce ne sont que des poutres sur lesquelles on a posé un peu de laine de verre et en dessous desquelles on a cloué du lambris en guise de plafond.
Voilà l'état des lieux.
Cette maison serait bonne à détruire pour en faire une autre, plus écolo et économe en énergie, mais je n'en ai pas les moyens.

Encore merci pour les infos, Mathieu.

Tuttle : La plus belle victoire serait de ne pas avoir à lutter pour loger dignement...

En effet, tous les nouveaux logements devraient être BBC. La RT2012 ne suffit pas.
Les anciens logements devraient tous être réhabilités pour que les locateurs n'aient plus à payer des sommes hallucinantes de chauffage.
avatar
CéMaTerre

Date d'inscription : 03/08/2013

http://www.mon-jardin.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 16:26

ta maison n'est pas un cadeau, on dirait
il y a des petits trucs à faire, pour tenter de limiter les dégâts tout en limitant les frais. Déjà, tu pourrais tenter de récupérer des tonneaux, voire de très grandes poubelles et les installer, bien stables, sous chaque gouttière. Ce qui serait dedans ne serait plus dans ton sol et tes murs. Les papiers/cartons sont faciles à remplacer, même très souvent, sans attendre qu'ils prennent trop l'humidité. Et de toute façon ce n'est que pour quelques mois. A défaut il existe les déshumidificateurs, qui peuvent rendre les pièces plus agréables (le système le plus basique : du gros sel de mer dans un seau, qui va drainer l'humidité autour, puis il existe les bacs avec les recharges à jeter, ou directement l'appareil électrique avec un bac à vider). Si tu as la place autour de ta maison, tu pourrais aussi envisager de planter des végétaux : un arbre peut absorber 120 litres d'eau par jour, ça permet d’assécher un peu un terrain
Pas le peine d'envisager d'isoler les fondations, ça risquerait de coincer l'humidité dans les murs. As-tu un lycée professionnel ou un Greta ou une Asfo près de chez toi ? parfois ces établissements recherchent des chantiers extérieurs pour apprendre à leurs élèves, il suffit de payer les matériaux. Cela te permettrait de faire enduire ta façade par ex.

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 18:01

Petite parenthèse : les fondations d'une maison n'ont pas pour rôle d'isoler de l'humidité. Ça sert juste de support au poids de la maison.
Complètement d'accord... ce n'est pas leur rôle, mais elles doivent isoler de l'humidité pour qu'il n'y ai pas de remontées dans les mûrs par capillarité (à l'image du sucre trempé par le bout dans un liquide). Cependant, impossible d'isoler un mur en place... il faut donc trouver le moyen de ne pas avoir à le faire : il faut drainer ce qui rentre dans le sol pour que ce soit évacuer. Là, c'est une affaire de spécialiste, et je t'engage vivement à faire faire ça par un professionnel, qui doit prendre en compte le fait qu'il n'existe pas de fondation à ta maison ! Mais de toute évidence, en ce qui me concerne, je pense que c'est la première chose à faire (avec les solutions d'isolation thermique des portes que je t'ai suggéré).

En effet, tous les nouveaux logements devraient être BBC. La RT2012 ne suffit pas.
Arf... je suis pas non plus d'accord, mais pas non plus en désaccord... je trouve la RT2012 très mal écrite et contraignante pour les gens sans argent, mais la qualité thermique, de l'air et de l'acoustique devraient être bien meilleure dans bien des maisons, ça oui !

Pas le peine d'envisager d'isoler les fondations, ça risquerait de coincer l'humidité dans les murs.
Isoler thermiquement une surface, ne veut pas dire bloquer l'humidité : un mur naturel et sain doit être perspirant, c'est-à-dire que l'humidité doit pouvoir s'évacuer vers l'extérieur, sans jamais pouvoir être stockée à l'intérieur. Cela n'empêche pas l'isolation thermique.
Pour exemple, après guerre, nombres de maisons en terre crue (murs porteurs en bauge, en pisé, ...) ont été recouverts par du ciment à l'extérieur, car habiter dans une maison en terre était une honte. Le ciment, c'était moderne... oui sauf que ! L'humidité se stocke et vient dégrader le mur (porteur) en terre crue, ce qui a provoqué de nombreux désordres dans la structure même du mur, provoquant dans le meilleur des cas des fissurations au niveau de l'enduit, dans le pire l'effondrement du mur ! Un enduit en terre, en chaux, ou autre aurait permis d'évacuer l'humidité vers l'extérieur (avec une résistance à la diffusion de vapeur d'eau 5 fois supérieure à l'intérieure par rapport à l'extérieure).

As-tu un lycée professionnel ou un Greta ou une Asfo près de chez toi ? parfois ces établissements recherchent des chantiers extérieurs pour apprendre à leurs élèves, il suffit de payer les matériaux.
Idée à creuser, mais vu l'importance des travaux, j'pense pas qu'une structure comme ça veuille prendre une telle responsabilité !!!


Si tu as la place autour de ta maison, tu pourrais aussi envisager de planter des végétaux : un arbre peut absorber 120 litres d'eau par jour, ça permet d’assécher un peu un terrain
Un arbre, ça peut aussi faire de grosses racines... et perturber la structure d'un édifice, qui plus-est sans fondation. On imagine rarement la force de la nature !
avatar
tuttle

Localisation : Angers
Date d'inscription : 15/10/2013

http://associationapache.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par Viviane le Mar 15 Oct 2013 - 19:29

j'ai une maison "assise" (pas de fondation), qui a peut-être 200 ou 300 ans. Il y a toujours eu des arbres, dont certains de largement plus de 40 mètres, et ma maison est toujours debout. Entre autre il y avait il y a encore quelques années un saule pleureur à moins de 5 mètres de la façade, dont les racines filaient éponger le dessous de la maison. Si j'ai suggéré cette solution, c'est justement parce que la maison de Cématerre semble être dans la même situation.
Il ne faut pas préjuger des réponses des lycées techniques et des Gréta, tout dépend de leurs groupes (nombre et niveau) et du caractère du chef des travaux. Un ravalement, de la peinture etc ne sont pas des gros travaux impliquant leur responsabilité ! ils sont nettement plus méfiants quand il s'agit d'électricité ou de charpente/couverture

Viviane

Date d'inscription : 21/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par tuttle le Mar 15 Oct 2013 - 19:41

Ce que je veux dire par "Un arbre, ça peut aussi faire de grosses racines... et perturber la structure d'un édifice", c'est que c'est quitte ou double. Même avec des fondations, certains arbres ne font pas de cadeau... il est généralement plutôt conseillé de planter des arbres type cyprès, qui font des racines en profondeur, et non traçantes...
Cela dit, si ça marche chez toi Viviane, je n'en connais pas la raison, mais c'est plutôt chouette ;o) Peut-être que la maison est construite au bon endroit, et que l'humidité du terrain se trouvant à l'extérieur de la maison, le saule va chercher son eau ailleurs que sous ta maison (et c'est tant mieux !!!)

CéMaTerre, si tu demandes à un organisme de formation près de chez toi, donne-nous ton retour d'expérience, qui peut-être sera positif. J'émets un doute, mais on ne peut être sûr de rien ;o) Tout se tente, et en ce qui concerne ce dernier point, tu ne risques pas grand chose à part un refus.
avatar
tuttle

Localisation : Angers
Date d'inscription : 15/10/2013

http://associationapache.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par gunday le Mer 16 Oct 2013 - 9:33

tuttle a écrit:- Si tu es locataire, ton propriétaire se doit de te louer un logement décent. Un service de la mairie, gratuit, peut venir constater l'indécence ou l'insalubrité de ta demeure, ce qui peut forcer le propriétaire à faire des travaux. Tu peux aussi contacter un travailleur social de la CAF pour venir constater tout ça, lui-même se chargera de donner des pistes au propriétaire pour avoir des aides.
Si tu es locataire, peut être commencé par avertir le propriétaire.
Je ne pense pas que celui-ci soit très adepte d'avoir de l'humidité qui attaque les murs.
Même si il ne résoudra pas la solution immédiatement, il peux voir pour faire des travaux pour le prochain hiver (on fait plutôt les travaux par beau temps).

batistoo a écrit:Petite parenthèse : les fondations d'une maison n'ont pas pour rôle d'isoler de l'humidité. Ça sert juste de support au poids de la maison.
Ce n'est pas leur rôle direct, mais indirectement, elle doivent y participer.
Souvent, on trouve d'ailleurs un vide sanitaire dans ce but. (je pense qu'il n'y a pas vraiment d'équivalent pour les maisons sans fondations.

tuttle a écrit:Un arbre, ça peut aussi faire de grosses racines... et perturber la structure d'un édifice, qui plus-est sans fondation. On imagine rarement la force de la nature !
Tout à fait, suffit juste de choisir les bons arbres : racines de surface ou profondes, racine fortes ou non, ....
Donc la solution est possible, reste juste à bien analyser pour ne pas faire d'erreur.
Une solution similaire, serait de drainer le sol : en posant une canalisation enterré sous la maison et en dirigeant l'eau vers un puisard éloigné.
Ça demande pas mal de boulot, mais c'est potentiellement bien efficace!


Concernant la perte de chaleur par les fenêtres, je ne suis pas tout à fait d'accord.
L'essentiel de la perte de chaleur de ce côté vient plutôt de fenêtre mal posé. Le gain d'énergie avec du double vitrage est loin d'être flagrant! Par contre le gain en chaleur et humidité, dans le cas du remplacement d'une fenêtre non étanche est clairement impressionnant!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alternative au gaz de ville et isolation d'une maison "courant d'air"

Message par fanou le Mer 16 Oct 2013 - 20:13

Lorsque nous avons construit notre cellier, nous avons fait un drainage en creusant un fossé autour, à quelques centimètres du mur du cellier. Il est assez profond et, comme il était intéressant d'y laisser un vide d'air, nous avons d'abord mis des cailloux puis, un tuyau spécial pour récupérer l'eau qui rentre dans le sol, et la rediriger ailleurs et ensuite, nous avons comblé le tout avec des bouteilles en verre vide bien sûr. Cela permet de laisser l'air circuler et de parfaire le système.
Depuis, nous n'avons plus d'humidité dans le cellier et, nous allons faire de même autour de la chambre qui est elle-aussi, assez basse et qui a quelques problèmes d'humidité.
avatar
fanou

Age : 56
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 06/08/2011

http://revesdefibres.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum