Je ne reconnais plus ma SV!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 28 Nov 2013 - 19:15

Bonjour à tous

Après mûre réflexion (parce que je sais que je vais me prendre une flopée de critiques plus ou moins assassines, et que ça m’épuise à l’avance), j’ai envie de vous dire… pourquoi je me retrouve de moins en moins sur ce forum.

Pour moi, la Simplicité Volontaire, c’est :
• Réduire ma consommation d’énergie, d’eau, de biens industriels et fabriqués
• Faire en contrepartie le plus possible par moi-même (pain, yaourt, boissons comme kombucha kéfir ou  bière de gingembre, savon et produits ménagers, mais aussi bricolages et détournements divers), réduire au max mes déchets, composter, recycler…
• Refuser, en fait, tout produit industriel : produits cosmétiques et de soin, de ménage, nourriture prête à consommer, etc
• Limiter mes déplacements (ça donne 13 ans sans partir en vacances ou aller voir ma sœur parce qu’elle est trop loin…)
• Acheter local et de saison (et manger végétarien)
• Ne rien acheter neuf, toujours réparer quand c’est possible, recycler sinon. Ne jamais remplacer quelque chose qui n’est pas totalement inutilisable.
• Acquérir des compétences/connaissances perdues  pour pouvoir vivre sans l’électricité, le plastique, l’industrie…
• Et sans doute d’autres choses que j’oublie…

MAIS en aucun cas, pour moi, la SV c’est « désencombrer », vider mes placards ou me fixer comme but de n’avoir que 100 objets en tout et pour tout.
Et le problème, c'est que ça semble l'essentiel de la démarche SV pour plein de membres du forum.

Quand je vois tous les gens qui arrivent ici en se revendiquant de la démarche de Dominique Loreau, je suis découragée. Son livre, je l’ai détesté (mais alors, vraiment!). Je ne me suis pas reconnue dans sa démarche égocentrée (où parle-t-elle de solidarité, de liens, de partage ? si je me souviens bien… nulle part), axée sur le « plaisir » et la recherche d’assouvissement de désirs (plus simples certes), mais jamais dans le « pratique », le « bon sens » qui moi, me correspondent plus…

En ce moment ça me parait d’autant plus flagrant que je déménage (une cata) et que je vois que moi, bien que SV à fond selon moi, je suis l’inverse d’une « désencombreuse » : une « amasseuse ».

Désencombrer ? Sûrement pas de mon plein gré. Là, je dois réduire le volume de mes « biens », qui pour 90% viennent de récup, d’Emmaus, voire de poubelles ! Mais ça bloque.
Les fringues ? No problemo, il me reste 2 jeans, 4 ou 5 pulls, qq tshirt et 2 paires de chaussures. Point. La vaisselle ? Quelques assiettes et verres dépareillés. Dans la salle de bain ? Heu, de l’huile d’amande douce, des huiles essentielles, du savon maison. C’est tout.

Donc le problème est ailleurs :
• Les bouquins, j’ai réussi à en donner plein, il m’en reste juste quelques uns … sauf qu’il y a aussi des trucs impossibles à laisser derrière moi : le Larousse Ménager, l’Encyclopédie pratique, le Larousse Agricole… Une dizaine de gros gros volumes en tout, des trucs antiques qui sont des mines de trucs que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Alors ils restent avec moi.
• Les objets « oubliés » et qui ont une histoire. Et qui ne sont plus fabriqués, si je les jette, un savoir faire disparait. Ce sont 2 vieux torréfacteurs en métal (qui me servent pourtant rarement), la yaourtière et le germoir Yalacta (qui me sert tout le temps : vous en connaissez d’autres, des germoirs en faïence plutôt qu’en plastique ?), de nombreux pots en faïence (pour faire la biere de gingembre, stocker les fruits secs ou les plantes séchées ramassées, etc..), la meule qui me sert à aiguiser les couteaux… Bref, là, la liste est longue hélas.  Que des vieux trucs récupérés, qui n’ont aucune valeur pour les autres. Qui racontent une autre façon de vivre… et que j’ai adoptée.
• Les objets « doudous », des trucs qui me suivent depuis 20 ans ou plus, peu nombreux heureusement : un volet venu d’Afganistan (cherchez pas !), un petit buffet fabriqué par mon arrière grand père, un ancien comptoir de magasin en bois récupéré sur le trottoir qui me sert de rangement… Et quelques bibelots (un farvahar en pierre, quelques grelots anciens, un bougeoir, une cage à grillon fabriqué dans une prison au siècle dernier (cherchez toujours pas), un dragon en bois ancien...).
• Les objets utiles. Pas forcément tous les jours, mais désolée, un rabot, je l’utilise parfois. Comme les autres vieux outils que j’ai dans une caisse pleine. Il y a aussi le vinaigrier où mon vinaigre se fait tranquillement, le grand grand plat creux en bois massif dans lequel je pétris mon pain… OK, certains sont contestables, comme l’affuteuse à lames de rasoir… Mais plus des ¾ me servent, parfois ou souvent.

Vous allez me dire : tout à jeter. Ben oui, mais non. La simplicité volontaire, c’est aussi avoir de quoi faire face à tout… sans acheter. Avec mes trucs amassés (ah, 4 ou 5 petits meubles en bois massifs, restaurés et détournés par mes soins, aussi…), je ne suis pas prise au dépourvu pour rien.

Je me suis débarrassée (et là pour moi, c’est vraiment SV) des objets électriques ou à pile, de ce qui est en plastique. Le reste, ce qui est manuel, réparable, sain, ne veux pas. Alors je garderai mon panier à salade à l’ancienne en métal parce que je déteste les essoreuses à salade en plastique, les rapes et moulins à légume en métal, mes fers à gaufres et à gaufrettes en fonte, mon moulin à café à manivelle, mes montres mécaniques à remonter (un plaisir) chaque jour..  

Je pense qu’en fait, ma définition de la simplicité volontaire n’est plus celle qui est admise par tous ici. Je suis peut être décroissante, ou objectrice de croissance.  Mais pas simplicitaire dans le sens où de plus en plus de gens le comprennent (et là, j’en veux à D Loreau, qui avec le titre de son livre a donné un tout autre sens à la simplicité volontaire initiale).

Je ne revendique pas la "vraie" SV, hein! Je me trompe peut être, peut être ai-je mal compris ou dérivé... Mais la question est... diantre, que fais-je ici ?
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Panthera Pardhus le Jeu 28 Nov 2013 - 19:20

Very Happy    
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 28 Nov 2013 - 19:26

Oh, une Panthère qui ronronne!?

(ben ça, par exemple, je la garde, moi, la Panthère. Même si on me dit que ça tient de la place Very Happy )
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Panthera Pardhus le Jeu 28 Nov 2013 - 19:32

En descente de lit, je suis pratique, tiens chaud aux pieds. Etalée devant la cheminée, je donne une note romantico-coquine au décor et on peut me rouler pour me mettre dans un coin quand il fait trop chaud, jusqu'à l'hiver d'après.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Philomenne le Jeu 28 Nov 2013 - 19:47

Je crois que tu poses une question assez fondamentale, qui avait d'ailleurs été déjà évoquée ici (Panthera), là (ma pomme) ou encore là (toi). Il y a différentes sortes de simplicités volontaires et on aurait tort d'assimiler SV et désencombrement.
Pour certains, la SV passe par le désencombrement mais nous sommes nombreux à ne nous nous y reconnaitre. Alors certes, en ce moment, il y a un biais parce que :

- Le sujet sur le désencombrement est très actif.
- Beaucoup de membres sont arrivés ici après la lecture du bouquin de D Loreau (et au sujet duquel je partage totalement ton avis)
- Les autres sujets sur le faire soi-même sont un peu en sommeil.

Mais je m'élèverai toujours avec vigueur contre un discours qui laisserait entendre que la SV passe forcément par le minimalisme.

Pour ma part, je ne désencombre pas du tout. J'aime faire les choses moi-même, cela suppose un minimum de matériel. Je me sens assez proche de ta SV (dit la fille qui a récemment craqué pour un vieux moulin à café, tu sais, un qui a une manivelle et un petit tiroir...)

    

Edit :
Panthera Pardhus a écrit:En descente de lit, je suis pratique, tiens chaud aux pieds. Etalée devant la cheminée, je donne une note romantico-coquine au décor et on peut me rouler pour me mettre dans un coin quand il fait trop chaud, jusqu'à l'hiver d'après.
Je confirme : l'essayer c'est l'adopter. PT de rire 

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 28 Nov 2013 - 19:55

Bon, vous me rassurez un peu : il me semblait que dire que j'avais pas aimé du tout le bouquin de Loreau allait me valoir une crucifixion publique Very Happy 

Philo, le moulin à café manuel est in-dis-pen-sa-ble Wink Et pas que pour le café! (le mien a moulu les épices pour le pain d'épice y'a quelques jours, c'est dire!) 

(en revanche, Panthera m'inquiète. Elle nous vend le concept home-panthère aussi bien qu'un chef de produit ne le ferait. Aurait-elle de mauvaises fréquentations?  )
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Panthera Pardhus le Jeu 28 Nov 2013 - 20:08

Je n'ai pas lu le bouquin de Loreau et à moins de tomber dessus par hasard, je ne pense pas le faire.
Bricoleuse hétéroclite, je ne me reconnais pas non plus dans le désencombrement. Vieux rabot et moulin a café font partie du décor et servent. J'ai besoin d'avoir de la "matière première" pour mes crash-tests et élucubrations diverses.
Ayant fait du tri sévère à chaque déménagement, je l'ai regretté ensuite.
Je concentre plus "ma" Sv sur le refus du gaspillage, l'économie des ressources, la création de liens avec les autres.
(Môôôômannnnnnn!!! J'ai un métier, ayééé! Oui un vrai métier. Je suis chef de produit en home-jacking-panthère. Si, c'est un métier d'avenir, c'est Cannelle qui l'a dit.)
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par cervesia le Jeu 28 Nov 2013 - 20:22

des fois moi aussi je me pose des questions ....ceci dit je n'ai pas lu le livre cité et à priori à moins de le trouver sur un coin de trottoir je ne le chercherai pas
je trouve parfois qu'il y a un esprit 'bobo' dans le secteur, une forme de simplicité 'chic' ???
en matière de désencombrement j'ai aussi du mal vu que je m'équipe en récup utiles ; disons que je me réjouis lorsque des objets électriques trépassent -ceci dit dès que je pourrai m'équiper en solaire ou autres - ça me posera moins de problèmes
et je plussoie au moulin en bois avec sa petite manivelle est son petit tiroir (qu'il faudrait bien que je recolle) qui me sert à faire mes poudres d’épices ; et son copain 'plus moderne' le très vieux moulin à café avec le capot qu'il faut appuyer dessus également au service de mes épices que le moulin en bois n'arrive pas à réduire suffisamment

bon tout ça indique quand même un mouvement qui va plus loin que la simplicité volontaire, plus décroissant en opposition à une société de consommation qui fout le vertige

pour ce qui est de la belle panthère,une jolie peau 'd'acrylique' devrait faire l'affaire : ça tient bien chaud aussi et ça passe à la machine
avatar
cervesia

Age : 62
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par uno le Jeu 28 Nov 2013 - 20:29

moi ce que je recherche dans le site c'est un retour au sources, des idées, des outils, des savoirs faire, bref le désencombrement oui mais seulement pour les objetrs inutile comme la plupart des robots ménagés, la voiture, les produits tout pret.
on est sur la même longueur d'onde
avatar
uno

Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Twiggy le Jeu 28 Nov 2013 - 21:33

Je ne sais pas si c'est indispensable de se reconnaître dans la majorité de ce qui est posté, comme dans tous les forums c'est parfois la minorité forte qui donne plus de voix, je pense.
Le gros des gens qui sont authentiquement dans l'esprit SV ne viennent peut-être même jamais ici ou ne postent pas.

Quand on est très peu avancé dans la démarche, la première chose à faire est de se désencombrer parce que des années de consumérisme effréné ne peuvent que mener à une accumulation de gadgets.
A ce stade, beaucoup se grisent de la sensation d'allègement que ça apporte et basculent dans le syndrome inverse : "j'adorais accumuler, j'adore jouer à me priver", comme la personne qui mangeait trop et qui va arrêter de manger au lieu de trouver un équilibre.
Simplifier sur le long terme et repenser fondamentalement son rapport à l'avoir, ce n'est pas un passage éphémère mais ça prend un peu plus de temps et c'est un peu plus consistant que le seul désencombrement.
On peut patauger longtemps à ce seul niveau, on peut croire que c'est suffisant, on peut avoir à y retourner aussi, comme un sevrage quelconque.

Je crois simplement que la SV a longtemps été une prise de conscience de personnes un peu "hors norme" qui avaient le courage de remettre en question l'ordre établi. Or (je me trompe peut-être) avec l'extension du web, le fait que la crise nous pousse plus loin  dans nos retranchements et surtout la diffusion massive de pensées comme celles de Pierre Rabhi, de concepts tels que la décroissance, l'essor de l'écologie citoyenne, on a tout un tas de nouvelles personnes qui, presque malgré elles -dans le sens sans prise de conscience absolument éclairée sur le sujet- se voient propulsées dans la simplicité volontaire.
Et beaucoup d'entre elles sont urbaines, un peu bobos, à moitié récupérées par le greenwashing ambiant, on sent qu'il n'y a pas de conviction bien solide.

J'ai au passage la même sensation avec la population intéressée par le végétarisme/veganisme. C'est super à la mode ces derniers temps, crises alimentaires, diffusion de médias de masse, quand on va sur les forums c'est sous-tendu de la même manière : un gros bazar égocentrique de "je fais ça pour me sentir mieux et je recouvre tout ça de protection animale" avec finalement bien peu de prise de conscience éthique.

Chercher un sens à sa vie c'est forcément une bonne démarche. Tant mieux si des thèses louables qui visent à faire qu'on puisse mieux vivre ensemble rencontrent un auditoire. C'est l'articulation de toutes ces recherches qui est parfois un peu brouillonne, parce qu'elle souffre des mêmes travers que les causes qui les ont engendrées. Il faut penser éthique pour tout, à tous les sujets, à chaque instant. Il faut balayer tout le formatage qu'a été notre éducation. Il faut remettre en question la société dans laquelle nous vivons et la repenser en la recentrant sur l'humain. Il faut enfin penser LIEN, car il n'y a de sens au fond à nos vies que dans le lien.
Ca fait beaucoup à penser quand on est matraqué par la pub, cerné par une société qui n'est que consommation et pour qui on est des rouages d'une économie au service de la Croissance !

Alors beaucoup de gens désencombrent, parce que c'est déjà être un peu plus libre que d'aller faire les courses ou de se planter devant la télé. C'est avoir dit non au moins une fois.
avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cerise le Ven 29 Nov 2013 - 7:33

Philomenne a écrit:Je crois que tu poses une question assez fondamentale, qui avait d'ailleurs été déjà évoquée ici (Panthera), là (ma pomme) ou encore là (toi). Il y a différentes sortes de simplicités volontaires et on aurait tort d'assimiler SV et désencombrement.
Pour certains, la SV passe par le désencombrement mais nous sommes nombreux à ne nous nous y reconnaitre. Alors certes, en ce moment, il y a un biais parce que :

- Le sujet sur le désencombrement est très actif.
- Beaucoup de membres sont arrivés ici après la lecture du bouquin de D Loreau (et au sujet duquel je partage totalement ton avis)
- Les autres sujets sur le faire soi-même sont un peu en sommeil.

Mais je m'élèverai toujours avec vigueur contre un discours qui laisserait entendre que la SV passe forcément par le minimalisme.

Pour ma part, je ne désencombre pas du tout. J'aime faire les choses moi-même, cela suppose un minimum de matériel. Je me sens assez proche de ta SV (dit la fille qui a récemment craqué pour un vieux moulin à café, tu sais, un qui a une manivelle et un petit tiroir...)

    

Edit :
Panthera Pardhus a écrit:En descente de lit, je suis pratique, tiens chaud aux pieds. Etalée devant la cheminée, je donne une note romantico-coquine au décor et on peut me rouler pour me mettre dans un coin quand il fait trop chaud, jusqu'à l'hiver d'après.
Je confirme : l'essayer c'est l'adopter. PT de rire 
Tout est dit et je m'y retrouve parfaitement Very Happy 
Le sujet a été abordé aussi dans http://simplicitevolontaire.bbfr.net/t1757p50-desencombrement-vs-stockage
La discussion sur le bouquin sur le livre l'art de la simplicité est : ici
Je ne l'ai pas lu à sa sortie mais je l'ai quand même acheté pour ma "culture générale" Wink Tout n'est pas à rejeter, c'est une approche plutôt esthétisante, voire spirituelle, mais qui table sur une société où "tout baigne"...
Historiquement, je pense qu'il a été pour beaucoup dans la création de ce forum, c'était la "grande époque" des forums, il y avait aussi celui sur la décroissance qui a fermé, on retrouvait les mêmes membres ici ou là. Je suis une des plus anciennes ici qui n'ait pas déserté, et encore je n'étais pas de la 1ere heure, là aussi il faudrait creuser, mais bon c'est un autre sujet...
J'y disais "il y a un côté "oiseau sur la branche" dans la SV qui implique de vivre dans une société où l'on trouve facilement ce dont on a besoin ( qui peut être réduit à peu de choses pour certains). Mais le fait est que la vie est de plus en plus chère, que si l'on veut faire des choses par soi-même il faut quand même investir etc. Bref, pour moi en tous cas, ne serait-ce que pour des raisons d'organisation, il me semble indispensable de stocker.
Après tout dépend quoi, dans quel "postes", en fonction de la place qu'on a, etc."
Je me félicite de récupérer et de garder, même si de l'extérieur quelqu'un qui viendrait avec un filtre de minimalisme verrait ça comme l'Enfer affraid  il y a beaucoup de choses que je n'aurai plus les moyens de racheter, et qui sont utiles pour s'acheminer vers une certaine autonomie.
C'est vrai aussi que cette facette de la SV, le désencombrement, est quand même plus un truc d'urbains, comme dit Twiggy, il y a les modes, la volonté de s'identifier à un groupe (ici on veille à ce qu'il n'y ait pas de dérives avec "les concours du ou de la meilleure désencombreur(se), à celui ou celle qui sera le plus "sv" (y-a-t-il des limites ? scratch ) et pour en revenir au forum le sujet "où en êtes vous du désencombrement fait 10 pages, c'est beaucoup trop pour un sujet, il serait temps d'en ouvrir un autre et pour ma part, je n'y participe pas mais vu que c'est un sujet à dominante perso, limite intime, je ne vois pas ce qu'il fait en partie publique.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Invité le Ven 29 Nov 2013 - 9:18

Cannelle, si tu avais peur de te faire lyncher parce que tu n'as pas adhéré à la lecture de Loreau, tu vois que tu peux franchement être rassurée Smile Moi j'en ai lu un (l'art de l'essentiel? Je ne sais déjà plus Laughing ) parce qu'on me l'a prêté, et à force d'en entendre parler partout, j'étais curieuse. Mais j'ai trouvé sa réputation très surfaite Laughing  Une tendance minimaliste chicos, qui me fait penser à ces photos de déco contemporaine aseptisée, où tout est pesé, calculé, pensé, ruminé, et où (selon moi) il reste bien peu de place pour la (vraie) vie.
Mais je pense que s'il y a pour le moment un "rush" sur les sujets de désencombrement sur le forum, c'est intéressant aussi... le désencombrement, pour la plupart des gens qui font le pas, marque quand même une prise de conscience de priorité, de mode de vie. J'aime voir les choses positivement, et pour moi, remettre en question le fait d'avoir besoin de ci ou ça, c'est sain (et on parle souvent ici de "dois-je garder les 2 sèche-cheveux + le fer à friser + le fer à défriser" * que de "dois-je garder la grande bassine à confiture que je n'utilise que les 2 mois de l'été pour faire mes confiotes des 10 mois suivants). On parle d'un tout premier pas, de remettre en question des choses qui sont évidentes pour d'autres, et je pense qu'il y a plus qu'un "plaisir à jeter" immédiat, ça permet aussi de faire le point sur soi, sa vie, ses envies. Allez, je me fends d'un exemple perso: j'ai donné des tas de bouts de pelotes de laine et des boutons que j'emmagasinais à quelqu'un qui en avait l'utilité à ce moment. Certes, "ça sert toujours". Mais moi, ça m'encombrait l'esprit, parce que cherchais ce que je pourrais bien en faire, je faisais des tests, je changeais d'avis, je recommençais... tout ça pour me rendre compte que ce que j'allais fabriquer ne me servirait pas vraiment, et que j'avais perdu du temps à transformer du matos inutilisé en produit inutilisé, temps que j'aurais pu (VOULU!!!) consacrer à autre chose.

Mais (mais mais) c'est vrai qu'en lisant certains sujets, on a parfois l'impression de tomber dans la course à "qui a la plus grosse", ou la liste du "je vis avec 98 objets en 2014". Comme dit Twiggy, ¿à quel point n'est-ce pas maladif? Est-ce qu'on est encore dans une démarche saine à moyen et long terme? C'est vrai d'un côté qu'il est plus facile sur un forum de lister des objets dont on s'est débarrassé que de coucher son cheminement intérieur, c'est peut-être ce qui fait le succès de ces listes?
N'oublions pas non plus, toujours comme dit Twiggy, que le forum n'est déjà qu'une couche superficielle de la SV, l'accès à internet et la démarche de discuter sur le web n'étant au départ pas (avouons-le Laughing ) le premier fondement de la SV. N'importe quel participant sur ce forum est donc déjà une version "web-oriented" de la SV, alors que des tas d'autres trouveraient l'existence même de ce forum aberrante.

Bref, Cannelle, je trouve ça beau justement qu'on ait chacun une vision plus ou moins différente, plus ou moins politique, engagée, minimaliste, bricolo-récup', etc. de la SV, et qu'on continue de la confronter aux autres, merci pour ce message Very Happy

* Par pitié, que ceux qui me lisent et ont parlé sèche-cheveu sur le forum ne le prennent pas personnellement, c'est un exemple Laughing 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Ven 29 Nov 2013 - 9:36

Merci pour toutes vos réponses.
Du coup, depuis hier, j'essaie de me rappeler, quand j'ai commencé à glisser insensiblement vers la SV... Une phase de désencombrement? Peut être, mais que je n'ai pas identifiée comme telle.
Quand j'ai commencé par me débarrasser de tout ce qui était en plastique ou à pile par exemple, pour moi c'était pas du désencombrement mais de la dépollution Very Happy  Mais au final le résultat était peut être le même.
Disons que la différence est que pour moi ça n'a jamais été un enjeu, puisque je ne l'ai jamais identifié.
Et aussi, le côté minimaliste m'angoisse : la maison de ma maman, minimaliste à l'extrême, avec ses murs blancs, et rien de rien qui traine, pas un bibelot, ben pour moi c'est une chambre d’hôpital (j'ai passé beaucoup de temps à l'hosto, étant jeune, ça a du me marquer PT de rire )

Donc je comprends mieux l'enjeu du désencombrement pour certains. Même si moi j'ai besoin de m'entourer de couleurs, d'objets qui racontent des histoires (publiques ou privées!), de plantes, de tissus, de chat qui roupille sur un coussin... voire de désordre. Chez moi, c'est plutôt "bohème" ("brocante" dit ma mère!) que "dépouillé", si vous voyez ce que je veux dire... C'est là dedans que je me sens bien (le côté chic aseptisé qui sort d'un magazine de déco et qui ressemble à une maison témoin, ça me fout une trouille pas possible!). Mais pour moi c'est SV dans la mesure où chaque chose a un sens et une utilité, et une authenticité (et que rien n'a été acheté neuf :-).

Donc je ne suis pas passée par une phase "désencombrement", vu mon caractère. Mais c'est peut être en effet une étape d'un cheminement vers le retour à des choses plus authentiques. Ou alors, chez certains, un moyen de se sentir plus libre : quand je vois la galère pour déménager mes 3000 "trucs utiles", je reconnais que déménager avec un carton et un sac à dos, ça doit être assez confortable!

Enfin comme le souligne Cerise, c'est peut être parce que les sujets désencombrement sont très actifs en ce moment que je me perds un peu sur le forum et que je reste parfois longtemps sans y venir. Mais là, après tout, c'est ma faute aussi. A moi de créer de nouveaux sujets ou d'en faire vivre des anciens, qui me "parlent" plus.
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Ven 29 Nov 2013 - 10:49

Philomenne a écrit:Mais je m'élèverai toujours avec vigueur contre un discours qui laisserait entendre que la SV passe forcément par le minimalisme.  
Pour moi le minimalisme est un des courants de la SV.

Cannelle a écrit:Philo, le moulin à café manuel est in-dis-pen-sa-ble ;)Et pas que pour le café! (le mien a moulu les épices pour le pain d'épice y'a quelques jours, c'est dire!)
Question à ce sujet, (qui n'a rien à voir avec le sujet) Avec un moulin à café, on peux moudre tout, ou il y a des aliments un peu trop dur pour lui?
Je viens d'en récupérer un, et je me pose la question. (actuellement j'utilise ce broyeur, pas mal mais plutôt réservé à de petites quantités.)

Panthera Pardhus a écrit:Je n'ai pas lu le bouquin de Loreau et à moins de tomber dessus par hasard, je ne pense pas le faire.
A vrai dire, moi même en tombant dessus, je ne pense pas le lire... (peut être quand je serais vieux dans mon fauteuil à bascule j'aurai le temps de le lire... PT de rire)

Twiggy a écrit:on sent qu'il n'y a pas de conviction bien solide.
Est ce que ça ne serai pas plutôt que ces personnes débutent dans le domaine? Elles ne savent pas trop jusqu'où elles vont, mais savent qu'elles doivent faire quelque chose.
C'est un sujet assez important, alors l'aborder sûr de soi n'est pas évident!

Cannelle a écrit:Donc je comprends mieux l'enjeu du désencombrement pour certains.
Je pense que la SV passe souvent par un désencombrement afin de retrouver ses priorités.
C'est un peu le cas pour moi. (alors qu'au départ j'étais plutôt opposé au désencombrement)
La cuisine est déjà passé par là. Il reste juste un coin à remplir. (hésitation entre des étagères et une marmite norvégienne). Il reste beaucoup de chose dans la cuisine, mais au final, la plupart a une utilité, ne serai ce qu'exceptionnellement. (typiquement un grand plat, je ne m'en sert pas souvent, mais quand il y a du monde, c'est quand même plus simple pour le service)
Autre exemple nos 2 anciens PC (plus mon anciens portable qui a rendu l'âme) traine dans un coin. Donc eux sont sur la liste de départ.

Au final, je désencombre l'inutile et l'encombrant. Dans la cuisine, j'ai remplacé, donc niveau désencombrement....
Le désencombrement est pour moi un outil et non pas une finalité.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par naine le Ven 29 Nov 2013 - 14:42

Je suis très contente d'avoir lu ce sujet. Je suis justement une personne qui a, au départ, associait SV et désencombrement. Mais cela n'a été qu'une porte d'entrée. Depuis, je suis bien consciente que la Sv n'est pas que cela. Se diriger vers l'autonomie, réparer plutôt que jeter, être avec les gens qu'on aime en se ré-appropriant son temps, etc. Mais pour moi, pour l'instant c'est encore une gymnastique “intellectuelle“, j'ai grandit dans une famille consumériste au possible, sans lien affectif sain et sereine. Je me rends compte que de “modifier“ sa construction identitaire n'est pas simple et prend du temps. Pour moi ce forum, me permet des prises de conscience et je ne suis qu'au début de ma démarche Sv, mais je comprends tout a fait que les personnes plus en avant dans leur démarche soit dépitées en lisant certains sujets. Je serais très heureuse de découvrir d'autres sujets, qui me fassent avancer dans ma démarche et peut-être y contribuer en tant que novice.

naine

Age : 36
Localisation : bienne suisse
Date d'inscription : 02/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Ven 29 Nov 2013 - 15:29

A propos de sèche-cheveux, le mien me sert plus souvent à dégivrer mon frigo en vitesse quand il reste des choses dedans, que pour ce à quoi il est destiné : les cheveux ! sauf l'hiver... Mr Green 
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Yoh le Ven 29 Nov 2013 - 17:01

Cannelle, tu as exprimé ce que je ressentais sans en prendre conscience. Merci !
Je me demandais comment on peut désencombrer à ce point et faire soi-même car il faut beaucoup plus d'ingrédients que d'acheter tout fait.
Donc il s'agit bien de 2 sujets différents qui peuvent cependant être complémentaires, selon ce qu'on garde ou qu'on jette.
Ton petit résumé de départ est très bien fait.

avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par l'essenciel le Ven 29 Nov 2013 - 22:00

Merci Cannelle ce fut un vrai bonheur pour moi de te lire , je partage tout à fait ta vision des choses !

Lorsque j'ai lu D Loreau j'ai vu une vision de la simplicité à travers le minimalisme mais je n'aurai jamais pu penser qu'elle puisse se confondre avec la vie simple ( dans le sens de pratique ) comme je le constate souvent de nos jours.
Pour moi les deux notions ne peuvent aller ensemble car le minimalisme selon la vision de D Loreau n'est pas liée à l'idée d'autonomie ( " faire par soi même" )
Bien au contraire elle est une forme subtile de dépendance et c'est en cela qu'elle me gène le plus.

l'essenciel

Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Ven 29 Nov 2013 - 23:51

Pour répondre à Yoh, en fait le désencombrement me parait être une première étape dans le sens où les gadgets sortent pour être remplacé par des outils pour faire maison.
Exemple : le presse-fruits électrique (dont je serai incapable de me servir) à laisser sa place à 3 vieilles poêles en fer.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par l'essenciel le Sam 30 Nov 2013 - 7:31

Oui Gunday, il s'agit de désencombrer les gadgets..
Or le gadget le plus répandu de notre société de consommation consiste en l'idée de " jeter" ce que nous considérons comme "inutile" selon la mode en vigueur. J'associe cet état d'esprit à un gadget car il ne sert pas la vie mais nos envies.



l'essenciel

Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 9:44

l'essenciel a écrit:Merci Cannelle ce fut un vrai bonheur pour moi de te lire , je partage tout à fait ta vision des choses !

Lorsque j'ai lu D Loreau  j'ai vu une vision de la simplicité à travers le minimalisme  mais je n'aurai jamais pu penser qu'elle puisse se confondre avec la vie simple ( dans le sens de pratique ) comme je le constate souvent de nos jours.
Pour moi les deux notions ne peuvent aller ensemble car le minimalisme selon la vision de D Loreau n'est pas liée à l'idée d'autonomie ( " faire par soi même" )
Bien au contraire elle est une forme subtile de dépendance et c'est en cela qu'elle me gène le plus.
L'essenciel, la SV est donc pour toi forcément reliée à la recherche d'autonomie? (j'ai lu ça aussi de la part de pas mal d'autres personnes...)

Moi pas Wink Par exemple j'aurai bien tôt une nouvelle table de salle à manger (enfin, notre première en fait, on ne remplace pas une ancienne Laughing ) et j'ai déjà passé commande auprès d'une amie qui travaille le bois pour qu'elle nous fasse une table unique Wink Parce que travailler le bois ça je sais pas faire (PT de rire ) et avoir une table en bois de palettes, par ex., très peu pour moi. Idem pour un potager: aucun de nous 2 n'a la main verte (c'est catastrophique en fait), alors on laisse ça de côté et on achète nos fruits et légumes, on ne les fait pas pousser nous-même.
Pour autant je ne pense pas avoir une vie à l'opposée de la SV, et ma conception de la SV est un mix entre le minimalisme et le bricolage. Si, c'est possible Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par l'essenciel le Sam 30 Nov 2013 - 10:50

Mallollo, non la SV n'est pas pour moi forcément reliée à la recherche d'autonomie, je voulais simplement souligner le fait que le minimalisme sous entend à mes yeux une forme de dépendance et ce tout comme la SV lorsque cela devient une sorte de "mode à suivre".

Le simple à mes yeux est plutôt de l'ordre de l'évidence ce qui rejoint il me semble ton point de vue .

l'essenciel

Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Yoh le Sam 30 Nov 2013 - 10:59

Il y a toutes les nuances, Mallollo et je pense qu'il ne doit y avoir aucune idée de compétition entre nous ou de comparaison pour voir qui fait mieux que... Ce sont des échanges, des idées. Fort heureusement, nous sommes uniques, chacune et chacun de nous, c'est ce qui fait notre richesse !

Gunday, tu remplaces un presse-fruits électrique par des poêles ? Ça ne sert pas à la même chose ! PT de rire 
Je plaisante, bien sûr !
C'est tellement simple de se presser un fruit avec un simple presse-fruits manuel. Sauf à être une famille nombreuse, peut-être ?

Je lie aussi la SV à l'autonomie, bien que cette autonomie amène le partage (des infos, des graines à planter...). Pour moins dépendre de la société de consommation, faire des économies et donc moins travailler si possible...
Mais c'est juste là mon point de vue.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Sam 30 Nov 2013 - 11:21

Yoh a écrit:Gunday, tu remplaces un presse-fruits électrique par des poêles ? Ça ne sert pas à la même chose ! PT de rire 
Ben j'avais besoin de place pour mes poeles, et avec moi les fruits n'ont pas le temps d'être pressé, donc.... Mr Green 

En fait, là c'est la notion même de SV qui pose problème : elle est par nature assez personnelle donc difficile à définir.
Par exemple, j'estime que faire mon pain est plus facile et aisé que de l'acheter tout fait.
Quelqu'un habitué à l'acheter tout fait dira strictement le contraire.
Par simplicité, l'un le fera, l'autre l’achètera. Lequel des 2 a raison au final?
Je ne saurai le dire.(là je donne l'exemple du pain, mais il s'applique à de nombreuses situations, tel le potager de malollo)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Sam 30 Nov 2013 - 11:49

moi, parce que je ne mange pas de pain PT de rire PT de rire 
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 12:52

l'essenciel a écrit:Mallollo, non la SV n'est pas pour moi forcément reliée à la recherche d'autonomie, je voulais simplement souligner le fait que le minimalisme sous entend à mes yeux une forme de dépendance et ce tout comme la SV lorsque cela devient une sorte de "mode à suivre".

Le simple à mes yeux est plutôt de l'ordre de l'évidence ce qui rejoint il me semble ton point de vue .
Donc, c'est la dépendance que tu n'aimes pas? Mais n'importe quelle dépendance? Moi par exemple, je cherche l'indépendance par rapport à l'industriel, mais j'aime l'idée d'interdépendance entre "petites gens", petits artisans, petits artistes, etc. J'aime apporter aux autres ce que je sais faire, et j'aime que ce soit dans les 2 sens, en fait.
Je n'ai pas bien compris par contre la partie où tu dis que c'est une forme de dépendance comme la SV lorsque c'est une mode à suivre...

Yoh a écrit:Il y a toutes les nuances, Mallollo et je pense qu'il ne doit y avoir aucune idée de compétition entre nous ou de comparaison pour voir qui fait mieux que... Ce sont des échanges, des idées. Fort heureusement, nous sommes uniques, chacune et chacun de nous, c'est ce qui fait notre richesse !
Mon dieu, je suis bien loin d'une idée de compétition entre ces 2 notions, je ne vois pas ce qui le fait penser dans mes messages Wink Justement, échange d'idées, donc je cherche à comprendre et partager les points de vue. Et j'ai bien dit que c'est MA conception de la SV, j'estime qu'elle est autant valable que celle d'une personne qui vivrait dans un monde rempli de récup' ou une autre qui vivrait dans une cabane avec une table, une chaise et 3 livres en tournante comme seules possessions.
J'exprimais justement l'idée que la SV doit, devrait être un truc multiforme où se côtoient ces différentes conceptions, et Cannelle n'a pas à se sentir "pas à sa place" sur le forum à une époque où les sujets sur le minimalisme ou le désencombrement fleurissent Wink

gunday a écrit:En fait, là c'est la notion même de SV qui pose problème : elle est par nature assez personnelle donc difficile à définir.
Par exemple, j'estime que faire mon pain est plus facile et aisé que de l'acheter tout fait.
Quelqu'un habitué à l'acheter tout fait dira strictement le contraire.
Par simplicité, l'un le fera, l'autre l’achètera. Lequel des 2 a raison au final?
Je ne saurai le dire.(là je donne l'exemple du pain, mais il s'applique à de nombreuses situations, tel le potager de malollo)
Voilà, tu exprimes très bien ma pensée, peut-être même mieux que moi, lol.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par l'essenciel le Sam 30 Nov 2013 - 13:03


Mallollo, tu me demandes :"Donc, c'est la dépendance que tu n'aimes pas?"
non, c'est " suivre une mode" par facilité.




l'essenciel

Date d'inscription : 29/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Miaou_Sauvage le Sam 30 Nov 2013 - 13:17

Je reviendrais plus tranquillement assimiler ce qui a ete dit .

Cannelle, je ne suis pas du tout etonnée de ta reaction
il y a peu de temps je disais à mon mari ceci
"Sur le forum de SV ou je suis , je suis etonnée du nombres de demarches differentes vers la SV. "

Je connais beaucoup de gens qui ont entrepris une demarche de plus de simplicité en commençant par désencombrer car elles en ressentaient le besoin.
Puis deux personnes qui sont venue a une conception de vie plus simple via D loreau ( que je n’apprécie pas du tout surtout après avoir lu ses réactions en direct au cours d'un chat)

mais on peut aussi avancer en SV en recyclant et ayant des ressources stockées pour cela.

Je pense que on avance vers plus de simplicité par divers chemins.
Qu'il ne faut pas juger sur piece : ( voir pourquoi j'ai un vélo électrique par exemple) http://simplicitevolontaire.bbfr.net/t3009-s-adapter-le-velo-electrique?highlight=velo+electrique...

Et je me mefie des formules genre "vrai" .. vrai par rapport à quoi ?
meme si ce que tu decris dans ta demarche est assez la mienne : pourtant tu viendrais chez moi, je ne sais pas si tu reconnaitrais ma demarche ...

il y a un post qui me parle ici : il y est dit
franou a écrit:Il me semble qu'un fondamental de la SV, c'est, pour chacun, de bien réfléchir à ce qui est utile, et ce qui est un besoin imposé par la société, ou la publicité. Et à partir de là, tendre à supprimer tout ce qui est besoin imposé par l'extérieur, sachant que ce n'est pas forcément simple à définir !
entre autre ( dans le sujet http://simplicitevolontaire.bbfr.net/t2928-la-sv-est-elle-compatible-avec-tous-les-comportements-et-habitudes

Et quand je vois mes amies de "toujours" (de plus de 25 ans) je suis vraiment dans la simplicité ...
Quand je vois ma fille Hélène, j'en suis super loin ...

le tout est de cheminer vers ....

Voila ma petite contribution au débat.

(et je connais une personne qui se fait un nom sur le thème "vie simple" et écrit des e book sur le sujet. je l'ai connu sur un forum avant qu'elle se lance la dedans et vous exploseriez de rire en lisant ce qu'elle écrit et vend ... c'est dans l'air du temps, elle surf sur la vague mais elle est totalement sincère !!!!! si si !!! )

avatar
Miaou_Sauvage

Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 30/09/2007

http://www.miaouzdays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 16:10

Personnellement, ça fait presque dix ans que j'essaie d'aller vers plus de simplicité. J'ai lu le livre de D. Loreau "l'art de l'essentiel" l'an dernier, parce que j'en avais assez de tout le bazar que j'ia chez moi, je ne voyais pas ça comme ayant un rapport avec la SV. Je suis assez critique par rapport à ce livre, mais ça m'a aidée à désencombrer (un peu), et l'avantage que j'y vois, c'est qu'ayant moins de choses à ranger, j'ai plus de temps pour la cuisine, la couture, le ménage avec produits bio.
Ca a eu aussi un effet psychologique, je me sens moins débordée, donc plus prête à remettre en cause des habitudes de consommation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Yoh le Dim 1 Déc 2013 - 17:29

Mallollo, ne te méprends pas surtout, je ne faisais qu'élargir le débat en fonction des idées qui me venaient. Very Happy 
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par loup91 le Jeu 5 Déc 2013 - 14:09

De mon côté, c'est une démarche largement liée au pillage systématique des ressources et à la dévastation de la nature pour satisfaire notre petit mode de vie consumériste : une société qui consomme plus que ce que peut produire la planète n'est à terme pas viable. Et l'idée selon laquelle "ça ira quand même" sans rien changer à notre mode de vie grâce aux voitures électriques, aux panneaux solaires, etc. est à mon avis une vaste fumisterie (combien de centrales nucléaires à faire pousser pour alimenter 15 millions de voitures électriques rien que pour la France ? quid de l'approvisionnement et du recyclage des métaux rares des panneaux solaires et des batteries qui vont avec ? "la seule énergie propre est celle qu'on ne consomme pas..."). On est dans une fuite en avant, mais le mur qu'on refuse de voir est pourtant bien juste devant nous... (et comme par ailleurs cette démarche est également source de légèreté et de joie de vivre, il n'y a vraiment aucune raison de s'en priver ! Very Happy )

loup91
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par cieosis le Jeu 5 Déc 2013 - 15:46

loup91 a écrit:De mon côté, c'est une démarche largement liée au pillage systématique des ressources et à la dévastation de la nature pour satisfaire notre petit mode de vie consumériste : une société qui consomme plus que ce que peut produire la planète n'est à terme pas viable. Et l'idée selon laquelle "ça ira quand même" sans rien changer à notre mode de vie grâce aux voitures électriques, aux panneaux solaires, etc. est à mon avis une vaste fumisterie (combien de centrales nucléaires à faire pousser pour alimenter 15 millions de voitures électriques rien que pour la France ? quid de l'approvisionnement et du recyclage des métaux rares des panneaux solaires et des batteries qui vont avec ? "la seule énergie propre est celle qu'on ne consomme pas..."). On est dans une fuite en avant, mais le mur qu'on refuse de voir est pourtant bien juste devant nous... (et comme par ailleurs cette démarche est également source de légèreté et de joie de vivre, il n'y a vraiment aucune raison de s'en priver ! Very Happy )

Que j'aime lire çà : c'est tout à fait mon point de vue Smile

cieosis

Age : 36
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 05/09/2013

http://www.sirando.tetraconcept.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Terraswen le Sam 7 Déc 2013 - 10:37

Pour ma part, il s'agit du livre "L'art de la simplicité" de Dominique Loreau qui m'a fait prendre conscience que j'avais peut être un peu trop d'objets inutiles et peut être un manque d'objets utiles (mais dont je ne me rend pas compte pour le moment car je suis étudiante mais souhaitant faire plus de cuisine).
Ce livre donne juste un déclic par rapport à la société de consommation qui n'est peut être pas fait naturellement. Il est vrai que ce livre ne privilégie pas les liens entre amis (je suis d'accord pour avoir plus de vrais amis et moins de connaissances superficielles mais j'ai besoin de vrais amis quand même et de les voir fréquemment !) mais il donne une approche intéressante au niveau de la manière dont nous vivons aujourd'hui. De plus, lorsque l'on commence un peu à se documenter grâce à ce livre, on se rend compte assez vite qu'elle parle de "minimimalisme" mais qu'il ne s'agit que d'un type de SV.

Personnellement, ce livre m'a fait prendre du recul et du coup, j'ai commencé à désencombrer. Mais désencombrer de tous les petits trucs plastiques inutiles en gardant les objets en matière naturelle tel qu'une petite tirelire en bois ou des marques pages métalliques. C'est pour moi la première étape de ma SV car j'ai accumulé beaucoup trop d'objets/gadgets inutiles et je ne souhaite pas les conserver. Néanmoins, ils ne partent pas à la poubelle: lorsqu'ils sont encore utilisables, je les donne à une kermesse qui peut les mettre dans des petits cadeaux pour les enfants ou je les offre à mes cousins pour Noël. Je souhaite ensuite pouvoir acquérir des objets durables et qui me serviront souvent.

Ce que tu as écrit Cannelle m'interpelle: il est vrai que pour moi, la SV, c'est se désencombrer des objets inutiles mais aussi faire le plus possible tout soi même, ce qui implique s'encombrer d'un certain nombre d'objets. Je n'avais pas fait attention à ça jusqu'à maintenant et je me rend compte que j'aime beaucoup faire le plus possible par moi-même même si je ne peux m'y consacrer pour l'instant (surtout niveau cuisine et bricolage). Merci beaucoup pour ton message qui m'a fait réfléchir.
Surtout, ne t'angoisse pas en voyant que beaucoup se disent SV = minimalisme. Lorsqu'ils verront les différentes manières de pratiquer la SV, ils trouveront d'eux même ce qui leur convient le mieux, que ce soit le minimalisme ou autre chose !

Concernant ce qu'a écrit Mallollo, je suis également d'accord que, dans la mesure où l'on n'est pas capable de faire/produire quelque chose ou que l'on n'a pas forcément le temps/l'envie, il est préférable de privilégier les petits artisans pour avoir des objets presque fait sur mesure plutôt que les industriels. C'est ce que je compte également faire autant que possible pour ma part si je ne suis pas capable de réaliser quelque chose toute seule Smile

Merci pour ce débat très intéressant !
avatar
Terraswen

Date d'inscription : 12/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Sam 7 Déc 2013 - 11:39

je relisais ce livre hier soir, mais j'ai constaté ce que je n'avais pas vu lors de la première lecture il y a un certain temps, qu'elle préconise peu de choses mais des choses de qualité, or il est vrai que, si elle a raison en un sens, encore faut-il pouvoir s'acheter cette qualité, qui vaut fort cher, et en avoir les moyens...
Côté vêtement je déteste la mode que je trouve affreuse et qui fait ressembler certaines femmes à... je ne dirai pas quoi, mais je n'en pense pas moins... alors je ne prends que du classique, mais là aussi il faut pouvoir y mettre le prix, ou alors en trouver dans une friperie. Il y en avait une près de chez moi, une aubaine, j'ai pu ainsi pour moins de 5 euros avoir des pulls de chez Ben*neton, un ensemble de chez... Y*ves Saint La*urent, mais oui ! etc... maintenant elle a fermé, dommage !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Lun 9 Déc 2013 - 0:30

Une question, pour lancer un débat, est ce que le faire soi-même ne serai pas une approche survivaliste de la SV?
Rolling Eyes 

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par quebec le Lun 9 Déc 2013 - 2:40

merci @cannelle, c'est suite à ton post que j'ai décidé de m'inscrire sur le forum. J'ai lu les post sur le désencombrement et autre trucs du genre et je me trouvais bien à coté de la plaque! Il y a bien quelques trucs inutiles dont je veux me départir, mais sinon je veux garder mes choses. Je suis une amasseuse, et je vois que je ne suis pas anormale de vouloir vivre ma sv de cette façon. C'est la mode ces temps-ci de vivre avec le moins de choses possible. Je ne connais pas le livre dont vous parlez, ne doit pas être connu ici au canada, mais j'ai entendu parler et j'ai suivi un peu le blog de cette fille qui s'apelle Béa et qui traine ses déchets d'une année dans un petit contenant... Vous savez de qui je parle? Bon, j'avoue que sa démarche est louable, mais je m'y reconnais pas tout à fait et cela m'a fait penser que je devais faire comme cela pour être dans la sv. Alors que cela n'est absolument pas moi!
Pour cela j'ai adoré votre post et compte bien venir le relire à l'occasion! merci


Dernière édition par Philomenne le Lun 9 Déc 2013 - 8:22, édité 3 fois (Raison : un peu corrigé l'ortografe...)
avatar
quebec

Localisation : québec,canada
Date d'inscription : 09/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cerise le Lun 9 Déc 2013 - 8:28

Chouette, une "amasseuse de choses utiles" de plus ici Wink
quebec a écrit:j'ai entendu parler et j'ai suivi un peu le blog de cette fille qui s'apelle Béa et qui traine ses déchets d'une année dans un petit contenant... Vous savez de qui je parle? Bon, j'avoue que sa démarche est louable, mais je m'y reconnais pas tout à fait et cela m'a fait penser que je devais faire comme cela pour être dans la sv. Alors que cela n'est absolument pas moi! Pour cela j'ai adoré votre post et compte bien venir le relire à l'occasion! merci
Il y a un sujet Béa Johnson sur le forum ici Wink
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Philomenne le Mar 10 Déc 2013 - 13:53

La discussion sur l'orthographe continue à cet endroit.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par delphineL le Mar 10 Déc 2013 - 21:37

Canelle : je n'ai pas lu Loireau. J'adore ce forum, c'est ta conception de la simplicité volontaire qui m'a d'abord attirée: faire de plus en plus de choses moi-même. J'avais déjà commencé par le potager, la cuisine. J'ai essayé certaines choses, renoncé à d'autres : faire moi-même mes cosmétiques (sauf le savon) car trop de produits et accessoires à se procurer, trop compliqué. J'ai tâtonné. J'ai renoncé à faire moi-même mes yaourts (trop de ratages). Bref, j'ai développé aussi le besoin de ne pas trop m'équiper pour un résultat trop médiocre. J'ai désencombré mes appareils électriques au profit de l'huile de coude : désencombrement. Puis tout ce qui me prenait trop de temps pour pouvoir faire de plus en plus de choses moi-même : encore du désencombrement. Mes produits ménagers se sont encore simplifiés. Nous ne prenons pas tous le même chemin, je me sens plus minimaliste que simpliste. Pourtant, je suis attachée à des valeurs de simplicité volontaire. Et ceci m'a amenée à une réflexion sur le végétarisme. Entre mes "essais" cosmétiques, mon rejet du tout industriel, mon envie de produire de plus en plus moi-même, mon souhait de simplifier mes démarches (et donc d'avoir moins de lieux d'achats : fermier, commerce, marché, crémier, etc..) mais aussi de désencombrer le congélateur, d'être soucieuse l'énergie, entre tout ça, j'ai navigué. Tout me semble très imbriqué. Je suis plus minimaliste car je ne veux pas m'user à tout faire moi-même, même ce que je ne réussis pas.
Le végétarisme m'attire car : ça correspond à ma sensibilité à la cause animale, ça me permet de produire moi-même et en bio donc une plus grande partie de mon alimentation, ça m'évite de courir entre le fermier et autres, ça me permet d'économiser l'énergie et la place d'un congélateur cube. ça me permet une meilleure rotation de mes placards, et m'oblige à penser mon alimentation puisque ce n'est pas mon mode alimentaire aujourd'hui.
Le désencombrement : il me fait gagner du temps, de la sérénité, de la réflexion (sur la société de consommation par exemple et à me passer de ce dont le besoin était artificiel)
La simplicité volontaire : jusqu'où? Je ne me vois pas torréfier mon café, ni filer le coton de mes vêtements. Par contre, je n'ai plus de portable, très peu d'électroménager, je me déplace le plus souvent possible à vélo ou à pied, mais j'ai conservé ma voiture, mes besoins sont de moins en moins importants et de plus en plus facile à satisfaire par mes propres moyens. Nous n'avons pas tous le même degré dans la simplicité volontaire.
La question est : est ce que ce forum tolère des dosages faibles et des discussions sur d'autres concepts qui peuvent être complémentaires ou doit-il se recentrer sur la simplicité volontaire ? N'étant là que depuis peu, je pense que ce n'est pas à moi que le choix incombe . En tous les cas, il m'a beaucoup apporté en matière de réflexion et je vous en remercie.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Miaou_Sauvage le Mer 11 Déc 2013 - 15:12

J'ai mis au café des liens pour montrer le "grand écart" qui peut exister avec le mot simplicité !
Et je vous promet que Joanne fait référence sur le sujet "simplicité"
Ca fait depuis que je la connais que je souris mais a priori ... j'ai tort : il y a un bon public pour cette simplicité-là mais peut-être que ceux qui sont "touchés" avanceront vers plus.... de simplicité simple  Laughing 
avatar
Miaou_Sauvage

Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 30/09/2007

http://www.miaouzdays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Shirley V.K le Mer 25 Juin 2014 - 15:21

Je me permets de remonter le topic (j’espère que je le peux  Embarassed) Pour moi D. Loreau a permis de mettre un nom dessus, si l'on veut, en France. Mais c'est une chose qui existe depuis des siècles et qui est bien plus profonde que cela et rien à voir avec le nombre d'objets.
Pour la SV, si à mes yeux (et bien les miens ) C'est l'aspect de non consommation que je retiens. J'ai pour ma part une réelle crainte pour le futur. Il faut consommer quand même car l'économie s'écroulerait, mais privilégier les artisans , les petits commerces humains, les fermes etc.
Et puis j'aurais beau savoir faire du pain perso c'est pas mon métier. Par contre si j'ai vraiment besoin d'acheter je vais privilégier d'abord l’occasion pour une seconde vie, car j'ai du mal à savoir que le truc que j’ai acheté vient de Corée du nord ou d'inde dans des conditions déplorables.
Je ne suis donc pas SV, je ne stocke pas pour une futur utilité, je me sens débordé si j'ai trop de choses, mais c'est mon tempérament aussi qui a déterminé mon parcours et pourtant je trouve admirable et très fort les personnes capables de tout faire elles-mêmes.
Mais nous cherchons des solutions communes pour freiner cette surconsommation et préserver au mieux ce que la nature nous donne.
Ah et pour moi Joanne n'est pas SV dans ma conception que je m'en fait. Elle prône une vie plus simplifiée voila. Et son coté minimaliste hummm je crois qu'elle a surfé sur le bon plan comme bon nombre (en général ils proposent toujours des cours ou du coaching). Je vois des personnes se disant minimalistes et parler mode beauté dernier rouge à lèvre sorti, j'ai un peu de mal car ces personnes effleurent juste le coté mercantile de la chose et en restent là.

Enfin, tout cela pour dire que je ne suis pas Sv, que je me dis Minimaliste même si j'en viens à en avoir honte, car c'est un effet de mode maintenant. Que la SV n'est pas du Minimalisme mais que l'un peu croiser l'autre voire marcher un bout ensemble sur certains points.
avatar
Shirley V.K

Age : 33
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Philomenne le Mer 25 Juin 2014 - 16:11

Shirley V.K a écrit:Je me permets de remonter le topic (j’espère que je le peux  Embarassed)

Bien sûr, que tu peux. Si ce n'était pas le cas, le sujet serait verrouillé mais en pratique, les sujets verrouillés sont rarissimes. Il vaut toujours mieux remonter un sujet que d'en créer un neuf, tant qu'on n'est pas hors sujet. ça permet de confronter différents points de vue, y compris dans le temps.

Shirley V.K a écrit: Pour la SV, si à mes yeux (et bien les miens ) C'est l'aspect de non consommation que je retiens. J'ai pour ma part une réelle crainte pour le futur. Il faut consommer quand même car l'économie s'écroulerait, mais privilégier les artisans , les petits commerces humains, les fermes etc.

En lisant cela j'ai fait un looping . "Il faut consommer", c'est dans le cadre du système économique libéral et productiviste que nous connaissons. Mais ça pourrait très bien être différent. Même si nous sommes nés dans ce système, il n'a pas toujours existé. On pourrait très bien imaginer un système sans croissance économique, par exemple. On pourrait, et on devrait, car d'une part le système en vigueur a fait preuve de sa nocivité (sociale, environnementale...) et d'autre part il ne fonctionne pas. Pour qu'il fonctionne, il faudrait consommer toujours plus, ce qui est impossible, notamment parce que nous n'avons pas les ressources correspondantes. Une croissance infinie dans un monde fini n'est pas possible.
Donc, non, il ne faut pas consommer, ou en tout cas pas pour entretenir l'économie, il faut le faire juste à mesure de ses besoins. Et j'ai bien dit "besoins". La tablette et le cadre photo numériques n'en font pas partie (exemples au hasard)...

D'ailleurs, la contradiction dans tes propos est une excellente illustration de la contradiction des faits : il faudrait consommer pour l'économie mais il ne faut pas consommer pour l'environnement et l'intérêt des gens qui sont opprimés et maltraités pour que les biens de consommation existent... Je pense que tu as raison de ne pas consommer plus que tes besoins.

Je crois qu'il ne faut pas avoir honte d'être ce qu'on est quand on est minimaliste. C'est une mode ? Je n'en suis (hélas) pas si sure tant je vois de consommateurs invétérés et irréfléchis autour de moi. Et même si c'était le cas, la mode passera et toi, tu resteras. Non, vraiment, ce sont ceux qui consomment à outrance qui devraient avoir honte. Pas toi.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Shirley V.K le Mer 25 Juin 2014 - 17:25

Merci pour t'as réponse.
Peut être me suis-je mal exprimée sur le coté consommation pour l’économie, J'entendais bien sûr consommer pour nos besoins le plus localement possible et avec le moins de transformation industrielle possible. Disons que je parlais d'une économie plus saine (timidement de vrai changement).
Ton exemple est juste, cela reste un système récent qui ne fonctionnera pas éternellement (d'ailleurs on commence à le voir même si l'on ne se sent pas concerné par toutes ces questions) et cela me fait penser que l'on est peut être pas si loin de pouvoir freiner notre économie actuelle.
Effectivement, on devrait repartir sur un autre système. Mais il faudrait que l'on arrête tous de consommer pour forcer le changement, c'est un défi. J'aime cette idée.
avatar
Shirley V.K

Age : 33
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par petronie le Jeu 26 Juin 2014 - 1:54

rho la la... oserais -je dire que pour moi la simplicité volontaire, c'est mon attirance pour le "beau", l'authentique ? Je ne suis pas certaine de penser à l'économie à la pollution etc.
Automatiquement, les belles choses sont faites à la main. Par des artisans, des amis ou moi même.
Je trouve un dessin naif d'enfant, plus beau qu'un poster vendu au magasin. Un vieille table, plus belle qu'un truc de Chine. Un vêtement fait par soi même plus seyant et mieux fait que ceux vendus ds les chaines de magasins. En tournant le dos à toute cette camelote inutile et laide des commerces, je me retrouve dans la SV. Mais ce n'est pas un choix politique, je vais dire. Mais un choix esthétique.... je vais me faire jeter là ?

petronie

Date d'inscription : 29/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Philomenne le Jeu 26 Juin 2014 - 8:02

Ici on ne jette personne (à part les spammeurs  Wink ). Mais à titre personnel, je trouve quand même dommage de ne pas penser à l'environnement, vu ce qu'on est en train de faire de notre planète... Je dois dire que j'ai même du mal à comprendre comment on peut ne pas y penser. Tu ne te sens pas concernée ? Tu n'as pas conscience du problème ? Ou tu t'en fiches ?  scratch 

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par cieosis le Jeu 26 Juin 2014 - 9:20

J'aime beaucoup ton idée petronie en fait je me demande juste si pour le coté alimentaire tu privilégie du coup le gout authentique plus que le coté biologique des choses mais finalement l'authenticité t’amènes à protégé l'environnement plus que certain qui veulent effectivement protéger cette nature, Ton approche est sympa et sereine --> j'aime ça.

cieosis

Age : 36
Localisation : Haute-Normandie
Date d'inscription : 05/09/2013

http://www.sirando.tetraconcept.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Invité le Jeu 26 Juin 2014 - 9:25

Philomenne a écrit:Donc, non, il ne faut pas consommer, ou en tout cas pas pour entretenir l'économie, il faut le faire juste à mesure de ses besoins. Et j'ai bien dit "besoins". La tablette et le cadre photo numériques n'en font pas partie (exemples au hasard)...
Complètement d'accord - et sachant qu'il s'est vendu 1 milliard (1.000.000.000 !!!) de smartphones dans le monde l'année dernière, je ne pense vraiment pas qu'on puisse soupçonner le fait de moins consommer de devenir une "mode" (ou alors elle est singulièrement peu suivie !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 26 Juin 2014 - 10:03

petronie a écrit:rho la la... oserais -je dire  que pour moi la simplicité volontaire, c'est mon attirance pour le "beau", l'authentique ?     Je ne suis pas certaine de penser à l'économie à la pollution etc.  
Automatiquement, les belles choses sont faites à la main. Par des artisans, des amis  ou moi même.  
Je trouve un dessin naif d'enfant, plus beau qu'un poster vendu au magasin.  Un vieille table, plus belle qu'un truc de Chine.   Un vêtement fait par soi même plus seyant et mieux fait que ceux vendus ds les chaines de magasins.       En tournant le dos à toute cette camelote inutile et laide des commerces,  je me retrouve dans la SV.     Mais ce n'est pas un choix politique, je vais dire.  Mais un choix esthétique.... je vais me faire jeter là ?

Pétronie, ne crois tu pas que tout le monde est attiré par le beau?
J'ai rarement vu qqun entrer dans un magasin et demander "qu'est ce que vous avez de moche aujourd'hui?" Very Happy 
Mais tout est une question de goût, de valeur.
Pour moi, qqchose de non respectueux de l'environnement ne peut pas être beau : c'est "tâché" par les dégâts que ça a fait. Un manteau en fourrure fait main par les meilleurs artisans sera toujours pour moi quelque chose de répugnant. Une tablette électronique ou une TV écran plat aussi. Même signée et conçue par un superdesigner rien que pour moi.

Ensuite, non seulement je refuse d'acheter des produits inutiles, "camelote" ou pas, mais si je dois acheter parce que j'ai vraiment besoin de quelque chose, c'est de l'occasion pour ne pas faire tourner les usines alors que je peux trouver de quoi me satisfaire dans ce qui existe. Et ça n'empêche pas de chercher de jolies choses à la friperie, au bric-à-brac Emmaus, dans les vide-grenier... Et si vraiment ça doit être dans un magasin, qu'il soit solidaire, ca aide à faire passer la pillule!

Pour moi la SV se définit plus "en amont" (savoir faire le tri de ce dont on a VRAIMENT besoin, décider de où on va acheter quelque chose, refuser certaines marques ou provenances pour leurs pratiques) qu'au moment du choix, où là, ben tout le monde comme toi cherche du beau (selon ses goûts), tout le monde veut de l'authentique et personne n'aime "la camelote"!

Edit : ah, si, y'a un domaine ou je cherche pas "le beau" : l'alimentaire. Les tomates rouge vif et calibrées, les carottes rectilignes, les pommes pas tâchées... pas pour moi. Les p"tites carottes moches MAIS bio et locales, ça me va parfaitement! L'esthétisme chez le maraicher, ben non!
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Twiggy le Jeu 26 Juin 2014 - 17:26

De l'éthique tu ne gardes que l'esthétique, ce n'en est qu'une composante !

La difficulté c'est justement dans cette démarche de simplicité volontaire de faire se concilier tout ce qui constitue nos valeurs - comme dit Cannelle.

Simplifier en laissant les autres se dém... avec les nuisances -par exemple- ou du moins les conséquences de nos choix, c'est passer à côté de la réalité.

C'est pour ça que Dominique Loreau déplaît à beaucoup quand elle prône le "beau sac à main luxueux qui durera longtemps", parce que le luxe n'est pas accessible à tous, parce que le cuir est une industrie on ne peut plus polluante, parce qu'accessoirement on a tué des animaux pour leur tanner la peau et que ça génère de la souffrance, bref il faut avoir conscience de tout ce que notre consommation entraîne.

Parmi les critères qui guident nos démarches de consommation, la recherche de beau en est une importante et on peut effectivement se demander dans quelle mesure il y a un lien entre beau et de qualité, par exemple.
Mais il ne peut être seul guide, à la fois parce qu'il est ultra subjectif et surtout complètement eugéniste.
T'es pas beau, tu dégages. Ethiquement je bondis tout de suite.
avatar
Twiggy

Age : 43
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par petronie le Ven 27 Juin 2014 - 12:31

Oui, vous dites des choses fort justes. Et pointez bien contradictions.

Je ne pense pas à la "planete" si on veut, parceque je suis complètement dépassée. Alors, je me limite à quelques trucs. La faune et la flore par exemple. Je veux bien qu'on mange de la viande, (moi pas) mais suis absolument outrée par les élevages intensifs.
Mais le fermier qui tue sa poule, je n'ai rien contre, même si moi je serai incapable de tuer.
Je peux agir petitement... ds un magasin, on avait un bel étalage pour les oeufs avec plein de paille. Il était inscrit, "poules "élevées au sol et plein air.... je regarde le code de l'oeuf, c'était 2.. alors j'ai mis un papier avec inscrit, "menteurs" dessus

Par rapport à l'eau à l'électricité, alors, là, je ne supporte pas le gaspillage. Qu'on profite de bien éclairer un pièce pour faire la fête, qu'on prenne un grand bain pour se détendre, ok.... mais qu'on laisse la lumière ds une pièce vide????? non...

Oui, j'aime le beau. Ca me vient de quand j'étais pauvre.. J'étais seule avec un bb puis un gamin et bien sur je perds mon boulot dès la naissance, alors que faire.... on allait voir des choses gratuites, les monuments, les églises, écouter les orgues, et luxe suprême pour le petit, mettre des bougies et rallumer les éteintes. Dans la maison, les cadres, c'était les gribouillis qu'il faisait sur le mur, je les encadrais..... finalement j'ai évolué vers l'authentique et mon fils vers les vêtements de marques.... youpi....

Elle a raison la personne qui dit, que tout le monde veut du beau... C'est relatif le beau.... Pour moi le beau est quelque chose qui stimule mon imagination. Pas les vêtements de luxe.
Comme je suis dans la couture, les tissus, je sais bien que l'industrie textile est la plus polluante qui soit. En ce cas, je suis un peu au courant, alors, j'agis, je fais attention, je réfléchi. Mais les choses que je ne sais pas, ben.... Je suis ouverte à tout apprentissage. Mais lors, je veux aller loin et j'emmerde les gens avec toutes mes questions.

Le plus comique dans ma région, qui est ouvrière. heu... c'est que je parais snob à cause de mes tenues qui sont toutes ou presque inventées par moi, et beaucoup de récupération.. Ce n'est pas I love H et .

Je me suis bien étendue là.... Et vous ? votre chemin vers la SV ?

petronie

Date d'inscription : 29/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum