Je ne reconnais plus ma SV!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 28 Nov 2013 - 19:15

Rappel du premier message :

Bonjour à tous

Après mûre réflexion (parce que je sais que je vais me prendre une flopée de critiques plus ou moins assassines, et que ça m’épuise à l’avance), j’ai envie de vous dire… pourquoi je me retrouve de moins en moins sur ce forum.

Pour moi, la Simplicité Volontaire, c’est :
• Réduire ma consommation d’énergie, d’eau, de biens industriels et fabriqués
• Faire en contrepartie le plus possible par moi-même (pain, yaourt, boissons comme kombucha kéfir ou  bière de gingembre, savon et produits ménagers, mais aussi bricolages et détournements divers), réduire au max mes déchets, composter, recycler…
• Refuser, en fait, tout produit industriel : produits cosmétiques et de soin, de ménage, nourriture prête à consommer, etc
• Limiter mes déplacements (ça donne 13 ans sans partir en vacances ou aller voir ma sœur parce qu’elle est trop loin…)
• Acheter local et de saison (et manger végétarien)
• Ne rien acheter neuf, toujours réparer quand c’est possible, recycler sinon. Ne jamais remplacer quelque chose qui n’est pas totalement inutilisable.
• Acquérir des compétences/connaissances perdues  pour pouvoir vivre sans l’électricité, le plastique, l’industrie…
• Et sans doute d’autres choses que j’oublie…

MAIS en aucun cas, pour moi, la SV c’est « désencombrer », vider mes placards ou me fixer comme but de n’avoir que 100 objets en tout et pour tout.
Et le problème, c'est que ça semble l'essentiel de la démarche SV pour plein de membres du forum.

Quand je vois tous les gens qui arrivent ici en se revendiquant de la démarche de Dominique Loreau, je suis découragée. Son livre, je l’ai détesté (mais alors, vraiment!). Je ne me suis pas reconnue dans sa démarche égocentrée (où parle-t-elle de solidarité, de liens, de partage ? si je me souviens bien… nulle part), axée sur le « plaisir » et la recherche d’assouvissement de désirs (plus simples certes), mais jamais dans le « pratique », le « bon sens » qui moi, me correspondent plus…

En ce moment ça me parait d’autant plus flagrant que je déménage (une cata) et que je vois que moi, bien que SV à fond selon moi, je suis l’inverse d’une « désencombreuse » : une « amasseuse ».

Désencombrer ? Sûrement pas de mon plein gré. Là, je dois réduire le volume de mes « biens », qui pour 90% viennent de récup, d’Emmaus, voire de poubelles ! Mais ça bloque.
Les fringues ? No problemo, il me reste 2 jeans, 4 ou 5 pulls, qq tshirt et 2 paires de chaussures. Point. La vaisselle ? Quelques assiettes et verres dépareillés. Dans la salle de bain ? Heu, de l’huile d’amande douce, des huiles essentielles, du savon maison. C’est tout.

Donc le problème est ailleurs :
• Les bouquins, j’ai réussi à en donner plein, il m’en reste juste quelques uns … sauf qu’il y a aussi des trucs impossibles à laisser derrière moi : le Larousse Ménager, l’Encyclopédie pratique, le Larousse Agricole… Une dizaine de gros gros volumes en tout, des trucs antiques qui sont des mines de trucs que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Alors ils restent avec moi.
• Les objets « oubliés » et qui ont une histoire. Et qui ne sont plus fabriqués, si je les jette, un savoir faire disparait. Ce sont 2 vieux torréfacteurs en métal (qui me servent pourtant rarement), la yaourtière et le germoir Yalacta (qui me sert tout le temps : vous en connaissez d’autres, des germoirs en faïence plutôt qu’en plastique ?), de nombreux pots en faïence (pour faire la biere de gingembre, stocker les fruits secs ou les plantes séchées ramassées, etc..), la meule qui me sert à aiguiser les couteaux… Bref, là, la liste est longue hélas.  Que des vieux trucs récupérés, qui n’ont aucune valeur pour les autres. Qui racontent une autre façon de vivre… et que j’ai adoptée.
• Les objets « doudous », des trucs qui me suivent depuis 20 ans ou plus, peu nombreux heureusement : un volet venu d’Afganistan (cherchez pas !), un petit buffet fabriqué par mon arrière grand père, un ancien comptoir de magasin en bois récupéré sur le trottoir qui me sert de rangement… Et quelques bibelots (un farvahar en pierre, quelques grelots anciens, un bougeoir, une cage à grillon fabriqué dans une prison au siècle dernier (cherchez toujours pas), un dragon en bois ancien...).
• Les objets utiles. Pas forcément tous les jours, mais désolée, un rabot, je l’utilise parfois. Comme les autres vieux outils que j’ai dans une caisse pleine. Il y a aussi le vinaigrier où mon vinaigre se fait tranquillement, le grand grand plat creux en bois massif dans lequel je pétris mon pain… OK, certains sont contestables, comme l’affuteuse à lames de rasoir… Mais plus des ¾ me servent, parfois ou souvent.

Vous allez me dire : tout à jeter. Ben oui, mais non. La simplicité volontaire, c’est aussi avoir de quoi faire face à tout… sans acheter. Avec mes trucs amassés (ah, 4 ou 5 petits meubles en bois massifs, restaurés et détournés par mes soins, aussi…), je ne suis pas prise au dépourvu pour rien.

Je me suis débarrassée (et là pour moi, c’est vraiment SV) des objets électriques ou à pile, de ce qui est en plastique. Le reste, ce qui est manuel, réparable, sain, ne veux pas. Alors je garderai mon panier à salade à l’ancienne en métal parce que je déteste les essoreuses à salade en plastique, les rapes et moulins à légume en métal, mes fers à gaufres et à gaufrettes en fonte, mon moulin à café à manivelle, mes montres mécaniques à remonter (un plaisir) chaque jour..  

Je pense qu’en fait, ma définition de la simplicité volontaire n’est plus celle qui est admise par tous ici. Je suis peut être décroissante, ou objectrice de croissance.  Mais pas simplicitaire dans le sens où de plus en plus de gens le comprennent (et là, j’en veux à D Loreau, qui avec le titre de son livre a donné un tout autre sens à la simplicité volontaire initiale).

Je ne revendique pas la "vraie" SV, hein! Je me trompe peut être, peut être ai-je mal compris ou dérivé... Mais la question est... diantre, que fais-je ici ?
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas


Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par petronie le Ven 27 Juin 2014 - 12:31

Oui, vous dites des choses fort justes. Et pointez bien contradictions.

Je ne pense pas à la "planete" si on veut, parceque je suis complètement dépassée. Alors, je me limite à quelques trucs. La faune et la flore par exemple. Je veux bien qu'on mange de la viande, (moi pas) mais suis absolument outrée par les élevages intensifs.
Mais le fermier qui tue sa poule, je n'ai rien contre, même si moi je serai incapable de tuer.
Je peux agir petitement... ds un magasin, on avait un bel étalage pour les oeufs avec plein de paille. Il était inscrit, "poules "élevées au sol et plein air.... je regarde le code de l'oeuf, c'était 2.. alors j'ai mis un papier avec inscrit, "menteurs" dessus

Par rapport à l'eau à l'électricité, alors, là, je ne supporte pas le gaspillage. Qu'on profite de bien éclairer un pièce pour faire la fête, qu'on prenne un grand bain pour se détendre, ok.... mais qu'on laisse la lumière ds une pièce vide????? non...

Oui, j'aime le beau. Ca me vient de quand j'étais pauvre.. J'étais seule avec un bb puis un gamin et bien sur je perds mon boulot dès la naissance, alors que faire.... on allait voir des choses gratuites, les monuments, les églises, écouter les orgues, et luxe suprême pour le petit, mettre des bougies et rallumer les éteintes. Dans la maison, les cadres, c'était les gribouillis qu'il faisait sur le mur, je les encadrais..... finalement j'ai évolué vers l'authentique et mon fils vers les vêtements de marques.... youpi....

Elle a raison la personne qui dit, que tout le monde veut du beau... C'est relatif le beau.... Pour moi le beau est quelque chose qui stimule mon imagination. Pas les vêtements de luxe.
Comme je suis dans la couture, les tissus, je sais bien que l'industrie textile est la plus polluante qui soit. En ce cas, je suis un peu au courant, alors, j'agis, je fais attention, je réfléchi. Mais les choses que je ne sais pas, ben.... Je suis ouverte à tout apprentissage. Mais lors, je veux aller loin et j'emmerde les gens avec toutes mes questions.

Le plus comique dans ma région, qui est ouvrière. heu... c'est que je parais snob à cause de mes tenues qui sont toutes ou presque inventées par moi, et beaucoup de récupération.. Ce n'est pas I love H et .

Je me suis bien étendue là.... Et vous ? votre chemin vers la SV ?

petronie

Date d'inscription : 29/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Shirley V.K le Ven 27 Juin 2014 - 18:23

Le beau c'est aussi voir un objet au delà de son esthétique de base.
J'ai un bonne exemple, ma théière qui me vient de ma belle-sœur japonaise qui me la confier, il y a 10 ans, quand ils sont parti vivre à Tokyo. Cette théière à presque 15 ans son tannage du au thé à l’intérieur est top, sa taille est parfaite pour mes grandes mains.
C'est un objet du quotidien qui m’émerveille pourtant elle est toute simple cette théière.
On nous à aussi avec le temps imposé un esthétisme, une norme du beau à nous de le voir ailleurs et autrement.
avatar
Shirley V.K

Age : 34
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Ven 27 Juin 2014 - 19:37

Je comprends tout à fait l'attachement à un objet, et sa "beauté" liée à son histoire : j'ai aussi des objets magnifique de par l'histoire qu'ils me racontent!

Mais je ne te suis pas du tout lorsque tu dis "on nous a imposé un esthétisme". Il y a peut être des modes, soit. Mais il y a tellement de styles, de goûts, de "beaux" différents selon les personnes.
Et surtout, comment pourrait-on "imposer" une "norme du beau"?

Franchement, mon chez moi est, selon moi, plein de jolies choses. Mais ma déco ne fait pas l'unanimité, avec ses vieux objets détournés dans tous les coins... Certains s'y plaisent, d'autres préfèrent le style "maison témoin C*nf*r*ma"...
Regarde les expos qu'il y a autour de toi : il y en aura que tu détesteras, d'autres qui te laisseront indifférentes, et enfin certaines qui te transporteront.
Où t'a-t-on imposé quelque chose?
Rien n'est imposé à personne en matière de beau, et heureusement, c'est l'un des rares domaines où on garde une totale liberté d'expression et de choix!
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Ven 27 Juin 2014 - 20:07

petronie a écrit:Elle a raison la personne qui dit, que tout le monde veut du beau...   C'est relatif le beau....   Pour moi le beau est quelque chose qui stimule mon imagination.   Pas les vêtements de luxe.
la beauté ne veux absolument rien dire.
C'est une notion qu'on essaye de nous imposer pour le principe.
Typiquement, j'ai des tendances arachnophobes (je me suis un peu calmé, ce qui fait que je tolère maintenant les araignées de taille raisonnable dans la maison), mais je trouve que l'epeire diadème est très jolie!
Certains trouveront qu'une zone en jachère est moche et peu utile, tandis que perso, je la trouve très jolie. Typiquement, chez moi ma zone en jachère est un mélange de graminée, de luzerne, de radis d'hiver, d'oseille sauvage, de soucis et même récemment de campanule sauvage (plante que ma mère m'a décrit comme plante qu'elle voyait dans sa jeunesse), et encore, je dois en oublier. (tel que l'onagre, la mauve ou autre ...)
Je trouve ce bazar plutôt joli!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Shirley V.K le Ven 27 Juin 2014 - 21:50

Cannelle même si c'est exacte il y en a pour tout les gouts (et heureusement) il y a quand même des normes sur certaines choses. Une jolie pelouse est une pelouse tondu, une jolie vaisselle c'est une vaisselle avec un service complet etc... Bien sur il y a des gens différent mais combien trouve un sac Gu**i beau car cher? C'était plutôt dans se sens la que je parlais de la vision de la beauté normée. Enfin je me trompe peu être c'est juste ma vison actuel. Mais je trouve qu'une grosse partie de la population voit le beau comme cela.
avatar
Shirley V.K

Age : 34
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Ven 27 Juin 2014 - 22:28

Shirley, je pense que tu ne te tompes pas... mais que tu vois ce que tu as autour de toi. Quand j'habitais à Paris, il y a 15 ans, j'aurais peut être pensé la même chose.
Maintenant je suis au fin fond de nulle part, et le bon sens paysan existe encore. Une belle pelouse c'est pas forcément tondue, les vaisselles dépareillées font de jolies tables... et Gucci n'arrive pas jusqu'ici. Sans doute que le beau s'est déplacé. Parlons d'un beau tracteur  Very Happy là peut-être qu'il y a des "normes" !
Plus sérieusement, en y réfléchissant, je pense qu'ici les gens sont plus "normés" sur leur maison par exemple : une belle maison, elle est peinte en blanc et a des géraniums aux fenêtres! (mince, la mienne est jaune et les patates douces poussent dans les jardinières...). Alors peut être que oui, tu as raison, on arrive à faire passer des idées du beau. Mais pas les mêmes partout, et à des degrés plus ou moins prononcés!
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Ven 27 Juin 2014 - 23:01

Cannelle a écrit:une belle maison, elle est peinte en blanc et a des géraniums aux fenêtres!
Les géraniums c'est pas juste pour la beauté, c'est aussi pour expliquer aux moustiques que c'est pas la bonne direction!  Wink 

@Shirley, je travaille sur Paris, et je te garantis que g****i, c'est pas la norme partout.
Peut être le fait que je soit un homme dans un milieu à tendance masculine qui fait que cet marque ne convainc pas!

Et là où je vis en banlieue, la norme est plus à celui qui a la plus grosse (voiture, hein .... Rolling Eyes )
Donc la beauté normé dépend du milieu social, et pas seulement de la géographie!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par wiine le Jeu 3 Juil 2014 - 6:38

Ca me rappelle un devoir oral de philo : "qu'est-ce que la beauté ?" J'avais sorti un truc sur les femmes bien en chair au XIXe qui ne sont plus la norme aujourd'hui, et sur les amours hormonales des papillons  Laughing (on est écolo ou on ne l'est pas Smile

Je suis tout à fait d'accord avec ce qui vient d'être relaté dans ces deux pages (que j'ai lues attentivement !). Je me trouve bien sur ce forum car nous sommes quand même nombreux à avoir la même vision de la simplicité volontaire. Il ne faut pas se laisser influencer dans ses idéees par quelques personnes qui pourraient confondre (non intentionnellement) ces deux courants de pensée Smile
avatar
wiine

Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Jeu 3 Juil 2014 - 9:45

Cannelle, où as-tu trouvé des patates douces à faire germer et quelle est la taille de ta jardinière, cela m'intéresse.
Pardon, ce n'est pas l'endroit pour évoquer ce sujet, mais je ne savais où mettre ma question.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 3 Juil 2014 - 13:51

Les patates douces, je les achète tout simplement au rayon alimentation d'un supermarché! J'en prends des petites (c'est au poids) mais surtout bien entières, saines (aucune partie coupée ou abimée).
Je les fais germer avec l'extrémité (le coté pointe) dans l'eau,et quand des feuilles et des racines apparaissent (c'est long!), je plante dans la terre en maintenant au début très humide.
Ca fait plein de feuillage joli (en forme de coeur. Et quand je dis plein... c'est plein! C'est  exubérant!) et des fleurs bleues (ou blanches, une année. Une autre espèce?). Et à l'automne, quelques patates douces dans la terre, mais mon objectif, c'est le feuillage. Sinon, il faudrait prendre les germes (en commençant comme je fais, puis en détachant les tiges, les mettant dans l'eau pour avoir des racines). Ca fleurit et décore pour pas cher du tout! (je les fais pousser "retombantes", on pourrait aussi les faire grimper en leur offrant de quoi s'accrocher)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Jeu 3 Juil 2014 - 14:28

Merci pour cette astuce. je n'y aurais jamais pensé, au fond, à part le feuillage elles poussent comme des pommes de terre une fois mise dans la terre...
Je sens que je vais essayer, il n'est pas trop tard pour avoir des patates à l'automne ?
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cannelle le Jeu 3 Juil 2014 - 15:54

Ca me semble tard pour cette année. Quand je les fais germer, ça prend déjà presque 2 mois...
Peut être qu les mettre en terre directement irait plus vite? Je ne saurais pas te dire (mais ça doit se trouver sur un site de jardinage?)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Cinderella83 le Jeu 3 Juil 2014 - 16:39

J'ai suivi ton conseil et suis allée me documenter sur le Net. Alors il est trop tard pour moi, il aurait fallu les faire germer en Mars, et ici à cette époque là il aurait fait trop froid pour les mettre en terre en Avril ou Mai. Il lui faut beaucoup de chaleur, de soleil et d'humidité. Une récolte 5 mois plus tard... En pot elle ne produit rien et est seulement décorative. C'est vrai que cela fait une belle plante avec de jolies fleurs, je viens d'en voir.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par gunday le Ven 4 Juil 2014 - 1:10

Cinderella83, j'arrive un peu tard, mais c'est ce que je craignais : elles sont moins rustiques que nos pommes de terre locales !
Cannelle, les pommes de terre aussi font des feuilles et des fleurs sympa ! Wink
Cette année j'ai des violettes, je les avais oubliées et elles avaient séché...
Bon, petit conseil si vous êtes aussi doué que moi : essayez de les faire tremper avant de semer, moi ce ne fut pas un énorme succès... Smile

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Agilulfe le Lun 28 Nov 2016 - 23:38

Hi hi, c'est drôle, parce que pour moi, il y a encore quelques heures, je ne connaissais pas cette nouvelle appellation de Simplicité Volontaire. D'ailleurs, je ne vois toujours pas ce que c'est, c'est une forme de sobriété heureuse je crois et même cette idée, je ne la comprends pas et je ne veux pas la comprendre.

Je m'en approche par l'intuition. Vous savez, c'est comme le fumeur qui choisit d'arrêter. S'il se dit que c'est pour sa santé ou pour la planète, ça ne marchera pas.

J'ai l'image d'une greffe qui ne prend pas sur un arbre, par exemple. Parce que de nature, il n'en a pas besoin. Mais c'est une opération qui va être pratiquée. Je pense que pour certains arbres un peu retors, la greffe ne prend pas du tout, parce qu'ils en ont un peu marre qu'on essaye de gérer leur nature, de la rendre plus productive ou plus succulente, ou plus belle à regarder.

Quand je lis ce que vous écrivez, vous m'avez l'air de vivre des expériences fascinantes ; je vous imagine dans des ptites maisons bien sympathiques, avec ou sans mômes, avec des yaourtières et des vinaigriers, des pots à choux lactofermentés et j'en passe.

Mouah ah, l'image en elle-même est grotesque et certainement bien loin de la vérité. Moi, j'erre de maison en maison, en retirant des couches et des couches de trucs inutiles qui me collent à la peau. J'ai tenté certaines choses par moi-même (pain et nourriture, ameublement, habillement, agriculture, etc.), j'ai appris des trucs et fait plein de conneries, c'était génial quand je le faisais, ou alors je me prenais le chou parce que c'était pas parfait.

Bon, bref. Si SV veut dire quelque chose, je ne pense pas, c'est encore une de ces coquilles vides ou fourre-tout, comme développement durable, transition, c'est déjà galvaudé, mais mettez-y du sens, celui que vous voulez. Ce qui compte, c'est le meilleur de vos expériences et le partage que vous réalisez.

Merci.
avatar
Agilulfe

Localisation : Une forêt dans les Landes Bretonnes
Date d'inscription : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne reconnais plus ma SV!

Message par Bib le Lun 13 Fév 2017 - 10:38

coucou !
ça fait longtemps que je n'étais plus passée: un grand bonjour à tous !
Mr Green
Je n'ai (re)lu que le premier post et mon avis est très simple: l'excès en tout nuit. Vouloir être trop radical est le chemin vers l'échec: on ne tiendra pas le coup ou alors on va faire fuir nos proches, ce qui n'est pas le but ! Le mieux est d'évoluer chacun à son rythme, profiter d'un déménagement pour rationaliser, se poser la question en permanence mais de façon légère, douce: comment me simplifier la vie, etc... C'est un mode de vie évolutif et pas faire passer une tornade.
avatar
Bib

Age : 66
Localisation : Belgique (Gembloux)
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum