Comment bien choisir son miel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Dim 8 Déc 2013 - 12:01

Substance sucrée naturelle fabriquée à partir du nectar des fleurs, le miel est composé à 80% de glucides, principalement du fructose et du glucose, deux sucres simples que le corps assimile aisément. Fruit du travail des abeilles depuis plus de 80 millions d'années, le miel est utilisé comme aliment, mais également comme remède naturel. Certains de ses bienfaits sont communs à tous les types de miel : antiseptique, apéritive, digestive, diurétique, sédative, béchique (=apaiser la toux), etc. Toutefois, en fonction du nectar de la fleur à partir de laquelle il est produit, le miel présentera des propriétés bien distinctes.

miel d'acacia :

D’une couleur jaune-or clair, le miel d'acacia est recueilli sur l'arbre qui porte son nom. Ce miel a une odeur légère et une saveur très douce. En cuisine, il est principalement utilisé pour sucrer les boissons chaudes ou froides puisqu'il a une forte teneur en fructose.
Reconnu pour favoriser la régularité intestinale et stabiliser les sécrétions gastriques, ce type de miel est également fortement apaisant. Il représente également un bon choix pour les personnes atteintes de diabète. Étant plus concentré en fructose qu’en glucose, il n’augmente pas de façon considérable le taux de sucre dans le sang puisque son index glycémique (= influence sur la glycémie) est faible (20).

miel de thym :

Présenté comme l’une des variétés de miel ayant le plus de vertus médicinales, le miel de thym a une couleur ambrée et une saveur très prononcée. L’une des propriétés pour lequel il est reconnu est son pouvoir antiseptique. Le miel de thym est fortement utilisé pour la prévention des maladies infectieuses, respiratoires et digestives. Il aurait également un effet tonifiant et revigorant, ce qui le rend idéal en cas de grippe. On lui reconnaît aussi de grandes capacités cicatrisantes qui seraient attribuables à deux composés antiseptiques et antibactériens présents dans le miel de thym, le thymol et le carvacrol. Comme son pH est plus élevé que dans les miels floraux, la prolifération des bactéries s’y fait moins rapidement.  

miel de tilleul :

Aux vertus apaisantes, ce miel d’un jaune clair ou foncé a un goût fortement mentholé, frais, sans acidité, mais légèrement amer. Issu des fleurs du même nom, le miel de tilleul a un usage reconnu pour traiter les troubles d’insomnie. Les flavonoïdes, source importante d’antioxydants, de même que le farnésol, un principe actif, sont à l’origine de l’effet apaisant de ce type de miel. Ces composés agissent sur les récepteurs du cerveau responsable du sommeil. Il contient également des oligo-éléments, notamment du potassium, du calcium et du manganèse. Il serait également efficace pour traiter les premiers symptômes de la grippe et du rhume, puisqu’il augmente la résistance non spécifique de l’organisme.  

Miel de Manuka :

Originaire de Nouvelle-Zélande et d'Australie, le Manuka est un arbrisseau dont la période de floraison est d'environ 6 semaines. Des recherches menées par l'Université de Waikato en Nouvelle-Zélande ont permis de découvrir les propriétés médicinales supérieures du Miel de Manuka. Il contient des enzymes qui lui confèrent des effets antibactériens et antiseptiques uniques auxquels l'acronyme UMF (Unique Manuka Factor) a été apposé. Les résultats de certaines études lui attribuent également des capacités anti-inflammatoires, notamment grâce à sa forte teneur en méthylglyoxal. En plus de favoriser la cicatrisation des brûlures, des ulcères ou des blessures cutanées, le miel de Manuka serait également efficace contre les bactéries multirésistantes. 

miel de lavande :

Sa texture onctueuse, sa teinte claire et son goût délicat caractérisent le miel de lavande qui possède des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires. Ses propriétés antiseptiques sont issues des acides formiques et des inhibines, un antibactérien naturel. Son usage est reconnu dans le traitement des infections des voix respiratoires et des poumons. Il est également efficace pour soigner les piqures d’insectes de même que pour favoriser la guérison et la cicatrisation des brûlures et des plaies infectées.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cerise le Dim 8 Déc 2013 - 17:28

J'ajouterais : dans le commerce, si l'on veut être sûr de la qualité, choisir un miel bio : label bio européen au minimum (AB), Nature&Progrès si on a la chance d'en trouver, ou encore plus rare, en biodynamie.
-cahier des charges apiculture Ecocert (label bio européen) :
voir ici
-cahier des charges apiculture Nature&Progrès
-cahier des charges apiculture en biodynamie
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Dim 8 Déc 2013 - 17:50

Bien sûr, c'était sous entendu !
je ne fais guère confiance à Ecocert, mais plus à Nature et progrès
Quelque chose que j'ai oubliée de signaler : toujours exiger un miel "non chauffé" sinon, ce n'est plus que du sirop de sucre il a perdu tous ses pouvoirs !!
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Philomenne le Dim 8 Déc 2013 - 20:38

Ou bien choisir un miel local, si on connait le producteur et ses manières de travailler...
Le problème du miel bio, c'est qu'il faut beaucoup déplacer les abeilles, donc on perd en bilan carbone ce qu'on gagne en qualité du miel.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Dim 8 Déc 2013 - 20:55

Même s'il n'est pas bio il faut déplacer les ruches, je le vois ici, elles sont transportées d'un endroit à un autre en suivant les floraisons.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Philomenne le Dim 8 Déc 2013 - 20:59

Certes. Mais les transhumances en bio se font sur des distances beaucoup plus grandes parce qu'il faut trouver des emplacements qui soient à au moins 5km de toutes cultures non bio (5 km de tous les côtés donc une zone circulaire de 10 km de diamètre), ce qui n'est pas très facile. Il faut parfois accepter de faire plusieurs centaines de kilomètres avec les ruches (en camion) quand les apiculteurs conventionnels peuvent se contenter de quelques dizaines.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par gunday le Dim 8 Déc 2013 - 23:56

Sinon, une fois de temps en temps, on va à un salon, on trouve un producteur, et on prend un peu d'avance...
Dans les petits salons, le contact est pas mal, et pas mal de producteurs font des listes clients et vous proposent des journées à la ferme, ce qui permet d'aller voir leur fonctionnement & co.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Lun 9 Déc 2013 - 9:43

Il faut vraiment bien connaître le producteur, car beaucoup chauffent le miel afin d'en retirer le plus possible des rayons. C'est une pratique courante, d'ailleurs quand les pots ne mentionnent pas "non chauffé" c'est qu'il l'a été.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par gunday le Lun 9 Déc 2013 - 11:36

Cinderella83 a écrit:Il faut vraiment bien connaître le producteur, car beaucoup chauffent le miel afin d'en retirer le plus possible des rayons. C'est une pratique courante, d'ailleurs quand les pots ne mentionnent pas "non chauffé" c'est qu'il l'a été.
Tu es sûr de ce point?
Car j'ai toujours vu l'utilisation de centrifugeuse pour extraire le miel.
Je ne vois pas ce qu'il y a de plus à extraire en chauffant.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Lun 9 Déc 2013 - 12:21

la centrifugeuse chauffe le miel ! mais cela n'empêche pas de chauffer les rayons. Je suis sûre de ce que je dis parce que cela m'a été expliqué une fois par un apiculteur.
Tiens voici un petit film, un peu longuet, mais on peut le faire avancer plus vite, d'une extraction manuelle à l'ancienne, là, le miel n'est pas chauffé du tout :

avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Kouria le Lun 9 Déc 2013 - 16:34

Dans le cahier des charges Ecocert que tu as mis en ligne, il n'est rien précisé quant au chauffage. J'en déduis que, contrairement à ce que j'espérais, le miel bio peut être chauffé... Le cahier des charges Demeter en parle par contre. Bref, il ne suffit pas d'acheter un miel bio pour être sûr qu'il n'a pas été chauffé.
avatar
Kouria

Date d'inscription : 24/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par Cinderella83 le Lun 9 Déc 2013 - 16:54

C'est pour cela qu'il faut regarder l'étiquette, elle mentionne "non chauffé" si elle ne dit rien c'est qu'il a été chauffé.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment bien choisir son miel

Message par gunday le Lun 9 Déc 2013 - 19:29

Cinderella83 a écrit:C'est pour cela qu'il faut regarder l'étiquette, elle mentionne "non chauffé" si elle ne dit rien c'est qu'il a été chauffé.
Si elle ne dit rien, ça dit surtout que tu n'en sais rien.
C'est comme les légumes. Il existe des légumes bio qui ne sont pas marqués bio, car c'est trop coûteux de se faire certifiés.
Pour un petit agriculteur multi-production, certifiés chacune de ses productions est long, coûteux et au final pas rentable.

Cinderella83 a écrit:la centrifugeuse chauffe le miel !
Alors, là avant d'aller plus loin, qu'est ce que chauffer pour toi?
Petit rappel : la ruche est à 35°C.
Généralement, on récolte (donc rarement en pleine canicule), on transporte et on centrifuge. Il faut effectivement centrifugé assez vite, pour éviter que le miel se solidifie sur les cadres (ou que les abeilles repèrent les cadres et viennent récupérer leurs production, rigolez pas c'est pas drôle quand ça arrive, ça pique...  Rolling Eyes ).
La chauffe est réalisé par certains pour se faciliter la vite en extrayant plus tard. Au nez, je dirais que ce sont les mêmes qui chauffe pour vendre un joli miel.
Car concrètement, aucun intérêt à la chauffe : c'est de la manip en plus, et ça consomme de l'énergie. (excepté en industrie, où on peux faire la manip en 2 étapes)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum