Base De Données "Faire son savon"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Base De Données "Faire son savon"

Message par Cerise le Ven 4 Avr 2014 - 11:08

Ceci est une fiche, condensée depuis les discussions fabriquer son savon et savons faits maison
où vous pouvez réagir et continuer d'alimenter les sujets. (Pour participer à l'élaboration collective des fiches c'est par là)
merci de ne répondre ici que pour apporter des précisions et compléter.


Trucs utiles avant de commencer:
source:
ced&syl a écrit:salut,
c'est vrai quand faisant son savon soi même on est sure de se qu'il y a dedans et avec une bonne balance ainsi que les précautions dues au travail avec de la soude caustique il n'y a rien d'insurmontable d'ailleurs voici un lien http://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php qui permet d’être sure des quantité  Wink

Cannelle a écrit:
franchement, beaucoup en font une montagne, mais c'est rien du tout.
OK, tu peux respecter des consignes qu'on te donne partout (des gants, un tablier... y'en a même qui préconisent les lunettes de protection), mais je vois pas le pb.
Je mélange ma soude dehors pour pas respirer les vapeurs, mais c'est tout, ça m'affole pas plus que de faire une mayonnaise ! C'est pas non plus de la TNT que tu fabriques, il suffit d'être méticuleux et de peser avec précision tes "ingrédients", de faire toujours un savon légèrement surgras, et tout va bien  Laughing

(Ah, si, un truc que je fais : dès que j'ai fini d'utiliser un truc (le fouet pour mélanger, la spatule pour racler, le saladier dans lequel je fais le savon), je l'immerge dans une bassine d'eau + vinaigre. )

Cannelle a écrit:D'accord avec vous, soyons prudents.
Hop, le discours qui va bien: la soude, c'est pas anodin (mais on la trouve à l'int*rm*rché du coin avec juste un logo "corrosif" sur le flacon).
Mais je pense que certains ont déjà manipulé des trucs comme de la javel ou des produits débouche-canalisation ou encore de l'acide chlorhydrique. Ben la soude c'est pas pire (mais ça, c'est des trucs que jamais je n'utiliserai... d'autant plus que j'ai une fosse septique).


Alors disons que:
Il y a un bouchon de sécurité mais il faut le tenir loin des bambins curieux
il faut faire gaffe à ne pas en renverser, ne pas s'éclabousser
il faut rincer tout de suite au vinaigre si on en a sur la peau ou les vêtements
il faut SEUL pour faire le savon, sans un enfant ou un chat qui vient se flanquer dans nos jambes
Il faut rincer tout à l'eau vinaigrée quand on a fini
Il faut respecter les dosages avec précision
Il faut verser la soude dans l'eau et jamais l'inverse
Il faut se rappeler que le savon qu'on vient juste de faire est corrosif quelques jours

Ayn a écrit:pour celles qui veulent se lancer à fabriquer du savon avec moins de risque, on peut aussi utiliser la lessive de soude: c'est de la soude déjà diluée, vendue au rayon des produits de bricolage, donc on évite l'étape de la dilution des cristaux qui reste à mes yeux la plus critique (risque de chauffe, risque de brûlure et dégagement gazeux en cas de non respect de la consigne de la soude dans l'eau si on fait l'inverse par confusion ou étourderie...).
Par contre, j'imagine que c'est plus cher de l'acheter toute prête que de la fabriquer soi-même. C'est juste une aide le temps d'être rodée.
Ensuite, j'ajouterais aussi qu'il faut travailler sur un évier (en matière naturelle) ou une paillasse carrelée ou une table qui ne craint rien : pas sur du bois, sur une nappe, sur du mélaminé, ou autre revêtement sensible à la corrosion et/ou potentiellement inflammable.
Sinon, ça se fait bien et facilement. En soi, c'est pas plus compliqué qu'une recette de cuisine.
C'est juste que ça prend du temps et que ça demande de la rigueur. ça fait un moment que je n'ai pas refait de savons, car je sais qu'il faut y consacrer l'après-midi et avoir fini avant la sortie de l'école (préparation des ingrédients et ustensiles, vérification sur internet avec le calculateur pour les proportions, fabrication elle-même, puis verser dans les moules sans traîner avant que ça durcisse dans le saladier, tout en veillant à faire tremper tous les ustensiles sans tarder, tout nettoyer méticuleusement ensuite...). En fait, le savon lui-même se fait en 5min, mais c'est tout le reste autour qui prend du temps !

Chouette a écrit:
ced&syl a écrit:salut,
L'eau ne neutralise pas la soude,elle la dilue c'est tout,comme cannelle,j'ai toujours la bouteille de vinaigre pour neutraliser la soude après utilisation ou en cas de mauvaise manip' Wink.
c'est ton droit bien sur mais je maintiens que l'eau c'est mieux, mettre du vinaigre (acide) sur de la lessive de soude (base) risque de produire une réaction chimique qui peut faire plus de mal que de bien.
Même quand tu utilises des acides type chlorhydrique, le 1er conseil donné est, en cas d'éclaboussures, de rincer sous l'eau courante.  Le pH de l'eau (neutre) suffit pour stopper la brûlure.  Autre exemple, vois la réaction quand tu mets du bicarbonate (base) dans du vinaigre (acide).... C'est plus un problème de pH que de dilution. De l'eau légèrement vinaigrée, ok (mais je n'en vois pas l'utilité quand l'eau du robinet suffit) mais du vinaigre pur, je préfère ne pas voir la réaction que ça fera sur mon bras (ou ailleurs) si par malheur je m'éclabousse avec de la lessive de soude

source :
Raffa a écrit:
Faire du savon sur principe de la saponification est DANGEREUX. Ce ne sont pas les cristaux de soude (carbonate de sodium, carbonate de soude), utilisés pour faire le ménage, qu'il faut utiliser mais la soude caustique (comme celle que l'on utilise pour déboucher les chiottes) très dangereuse et corrosive. Cette soude caustique va transformer un corps gras (de l'huile végétale le plus souvent) en savon. Pour cela il faut un dosage extrêmement précis de tous les ingrédients.

Je déconseille de se lancer seuls dans la fabrications de savon, je conseille plutôt de suivre un atelier pratique sur le sujet et éventuellement de le faire ensuite seul. En prenant toutes les précautions pour. Pour ce qui est de la conservation elle est très longue, comme un savon en pain (savon de marseille, savon d'alep etc. qui sont fait de la même manière)

Pour ce qui est de qu'est-ce qu'un savon et des liens pour apprendre à en faire voir ici
Savons, détergents, tensioactifs ... KESAKO?

Il est possible de faire du savon de manière moins dangereuse, c'est ce qu'on appelle du savon de refonte. On utilise donc un savon de "base" (savon de marseille ou d'alep clean) que l'on rape puis fond au bain marie et auquel on rajoute divers ingrédients. On moule et on attend que ça sèche. En gros. Voir aussi le dernier lien de l'article précédent.


Recettes

Savons avec soude :
Anonymous a écrit:             mon savon "de base"

200g de graisse de coco solide type vegeta-truc
200g d'huile d'olive
100g d'huile de tournesol
100g d'huile de colza
150 a 250 ml d'eau déminéralisée
86/87g de soude caustique

voici donc ma recette de base pour faire du savon,recette a laquelle on peut rajouter toutes sortes de choses comme pulpe de fruit,argile,lait,huiles essentiels suivant ses gouts/besoins.
cette recette produit un savon de consistance des savons standard du commerce et qui mousse pas trop mal sans toute fois se retrouver dans une soirée mousse a la boite du coin.
la graisse de coco solide,la moins cher possible pourvu qu'il n'y ai pas d'agent anti-moussant (avec les réactions chimiques allez savoir ce que sa donnerait conviendra parfaitement), sert a rendre le savon plus dure.

et toujours le petit lien histoire de vérifier la recette et la quantité de soude:
http://www.thesage.com/calcs/lyecalc2.php
a savoir qu'il est souvent recommandé de faire un savon a 4% de graisse excédentaire afin d’éliminer tout risque de surdosage en soude et attendre au moins 6 semaines avant utilisation afin que la réaction de saponification soit bien terminée, que toute la soude soit transformée et le savon bien sec.

attention:toujours verser la soude dans l'eau et jamais l'inverse!

Cannelle a écrit: ( source )
manou a écrit:canelle est ce que tu pourrais nous donner ta recette de savon de marseille maison
Le savon de marseille, c'est huile d'olive + soude, et rien d'autre. (enfin, je mets un peu d'huile essentielle de lavande bien souvent...)
C'est très simple à faire car l'huile étant liquide tu n'as pas à t'embêter à la fondre, faire refroidir en surveillant la température...

Pour les proportions, il faut être très précis : trop de soude et le savon est très agressif, pas assez et il est surgras, mou et fond très vite...
Il faut utiliser un calculateur en ligne comme celui ci par exemple et avoir une balance précise. Pour éviter les erreurs j'en fait beaucoup à la fois (c'est plus simple de peser une grosse quantité). Il faut trouver un pèse lettre (une fois, j'ai carrément utilisé la balance en libre service de la poste, en faisant les choses à l'envers : j'ai pesé une quantité de soude dans un bocal, pesé le même bocal vide. Donc je savais combien de soude j'avais... en fonction de ça, j'ai pesé avec ma balance de cuisine la quantité d'huile nécessaire. c'est tordu, mais j'avais pas de balance au gramme près)  

Donc tu mélanges soude caustique et eau distillée, quand ça a refroidi tu mélanges avec l'huile, tu mélanges sans arrêt jusqu'à ce que ça commence à épaissir, tu verses dans des moules (moi c'est carton à chaussure bien chemisé de papier sulfurisé) et tu laisses au chaud (dans la marmite norvégienne chez moi)
24h plus tard tu coupes en cube si tu as fait un seul bloc. Tu attends 6 semaines avant d'utiliser

(En faisant du savon 100% coco, tu as un savon très dur, desséchant pour la peau mais PARFAIT pour la lessive à la main. Aucune tâche ne lui résiste)

source :
kristof91 a écrit:pour ma part le savon c'est

1 litre d'huile ( 4 huiles ou olive)
100 gr d'huile de coco hydroxygénée (végé*taline pas bon à manger, mais a la faculté de faire mousser le savon.
340g d'eau
126-130g de soude.

mixage - moulage -sechage (6 semaines)

je m'en sers pour me laver (bien sûr) les cheveux (mais ils sont courts) et aussi pour me raser.
a+

Savons "de refonte" :

source :
cecile34 a écrit:Je ne sais pas si vous appelez ça "fabriquer son savon", mais aujourd'hui j'ai fait mon savon liquide à partir d'un savon d'alep solide. Pour 3,90 euros on obtient un litre de savon. J'ai râpé le savon d'alep (étape la plus longue mais ça coîte plus cher de l'acheter en paillettes) puis j'ai versé le savon râpé et l'eau dans une casserole, et après quelques minutes c'était dissous. On laisse refroidir et on peut verser dans les pousse-mousse. J'avais peur que ça ne mousse pas trop mais en fait si, c'est parfait. On peut parfumer avec des huiles essentielles mais j'ai laissé nature.

delphineL a écrit:Savon le lavandou
Melt and Poor blanche
Mica bleu
Mica rose
Huile essentielle de lavande
Complexe hydratation intense
Savon les oliviers
Melt and Poor blanche
Huile d’olive
Argile verte
Savon lagoon (pour la plage)
Melt and Poor blanche
Mica bleu
monoï
Savon bonhomme (linge) :
Melt and Poor blanche
Huile essentielle de tea tree
Huile essentielle de citron vert ou lavande ou eucalyptus
Savon Pin Up (pour ma nièce, sans he) en forme de rose
Melt and Poor blanche
Mica rose fifille
Complexe hydratant
Je leur ai donné un nom pour le fun et j'ai fait en fonction des huiles essentielles et huiles végétales que j'ai en stock
Cela donne des savons qui moussent peu mais qui lavent bien et qui sont vraiment très très doux. Ma maman et ma nièce qui me servent de cobayes m'ont demandé de leur en faire d'autres. Je pense que ça va être très sympa à faire avec ma nièce (8ans). Le prix de revient (calculé au kilo) est celui d'un savon bio en boutique bio, je pense (environ 16 à 18€ le kilo).
Ce qui me plait : en faire un petit atelier ludique pour ma nièce qui est souvent chez sa tata, leur grande douceur, les personnaliser, offrir un cadeau original et personnel, connaître leur compo, la créativité.
Je pense que la prochaine fois, je ferai plus preuve de créativité en utilisant épices, végétaux etc... Cela fera aussi de jolis cadeaux de Noël.

Florence Bl a écrit:Moi non plus, je ne manipule pas de soude, mais je fais des savons de refonte avec du savon d'Alep pur olive, auxquels je rajoute quelques ingrédients type argile, huiles nourrissantes, beurre de karité, et que je moule dans des moules à gâteau de diverses formes. Je les offre à ma famille et à mes ami(e)s, c'est très apprécié, la plupart des gens sont très surpris de découvrir qu'un savon peut être très doux au point de ne plus avoir besoin de crème hydratante ensuite ! Et pour mon fils de bientôt cinq ans, j'ai utilisé comme moule ses jouets de plage en forme de dinosaures, gros succès, il est ravi de se laver Wink
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum