Arrêter un chauffe-eau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Ven 18 Avr 2014 - 18:49

Pendant l'été, le besoin en eau chaude est moins important que l'hiver. Il m'arrive d'avoir de l'eau chaude rien que par le chauffage naturel de la tuyauterie. Ou alors je fais ma toilette après avoir bien transpiré, à l'eau froide, sans attendre l'heure "officielle" du soir ou du matin.

Je me demandais si je pouvais couper mon chauffe-eau, qui est un cumulus électrique (tarif de nuit). Plus précisément, quel serait l'impact pour le chauffe-eau: est-ce que ça l'abimerait ? Faudrait-il le vider avant (ce qui ne serait pas intéressant car gaspillage) ? Qui pourrait me dire ?
Merci...
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Cinderella83 le Ven 18 Avr 2014 - 19:27

Vider un chauffe eau électrique n'est pas une bonne chose. Je me souviens d'un voisin qui coupait, ou vidait, le sien quand il partait selon s'il s'absentait quinze jours ou 6 mois. Un beau jour le tout à lâché et le plombier lui a dit que c'était à cause du tartre qui se déposait sur les parois à chaque fois que l'électricité était coupée et que l'eau refroidissait et aussi lorsqu'il restait trop longtemps sans eau. Il lui a donc donné le conseil, et un nouveau chauffe-eau, de le laisser fonctionner durant ses absence. Si l'on ne tire pas l'eau, il ne consomme que très très peu d'électricité n'ayant pas à réchauffer constamment l'eau.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par alpha le Sam 19 Avr 2014 - 23:32

Je n'ai pas de cumulus, mais j'ai toujours vu mon père mettre le cumulus de la maison familiale sous tension chaque soir, puis couper son alimentation (à partir du tableau électrique) dans la journée. Et ce tous les jours pendant des années, sans qu'une usure prématurée apparaisse. Mais il est vrai que dans ce cas, l'eau reste chaude toute la journée : elle est très chaude le matin, et tiède le soir (quand on ne consomme pas beaucoup d'eau).

alpha

Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par gunday le Dim 20 Avr 2014 - 11:59

Question comme ça : il existe des ballons avec isolation renforcé?
Ainsi branché ou non, un coup de chauffage par jour suffirait...

Faut dire aussi que dans l'absolu, si le chauffe est en intérieur, il participe au chauffage de la maison. Donc la chaleur est elle réellement perdue? (même question qu'avec les anciennes ampoules incandescentes.)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par cervesia le Dim 20 Avr 2014 - 16:15

non les chauffe eau sont très bien isolés justement pour que l'eau y reste chaude
peut-être faudrait-il revoir ses besoins réels en matière d'eau chaude ?
je fais chauffer de l'eau au soleil dans des bouteilles noires et en hiver dans des vieilles marmites sur mon poêle
avatar
cervesia

Age : 62
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Dim 20 Avr 2014 - 20:56

Je le fais tout le temps (mais il est vrai que je vis dans une région où il n'y a pas de calcaire dans l'eau), essentiellement parce que mon chauffe-eau est un modèle qui chauffe dès que l'eau refroidit, c'est-à-dire qu'il suffit de tirer un litre d'eau chaude pour qu'il chauffe pendant une demi-heure. Je m'en mordrai peut-être les doigts un jour mais en attendant, j'ai divisé ma facture d'électricité par deux...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Oursenpétard le Mar 22 Avr 2014 - 22:11

Les bactéries aiment se développer quand on coupe le jus au chauffe-eau, ces petites malignes  Wink 

Oursenpétard

Date d'inscription : 29/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mar 19 Aoû 2014 - 13:53

La légionellose développe dans les eaux dont la température est comprise entre 25 et 47 °C.
--> le chauffe  eau doit être réglée au dessus de 55/60°. Verifier la recommendation de votre manuel.

Il est possible sans couper le courant de consommer moins d'électricité:
Avantages:
-facture moindre
-risque moindre de brulure pour vous/enfants

Inconvénients
-risque légionellose si en dessous de 50°
-risque de ne pas avoir assez d'eau chaude

La température du chauffe-eau se règle via le thermostat situé en général sur les modèles verticaux sous une trappe en bas  que vous pouvez dévisser:


Un tournevis suffit pour démonter les 4 vis. pensez à débrancher le courant avant.

Avec  un tournevis plat, régler le thermostat: entre1 et 5 en général. Un cran représente environ 10°C.


Le mien est réglé entre 2 et 3 en été: l'eau chaude arrive à la température presque idéal.
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Cinderella83 le Mar 19 Aoû 2014 - 14:01

c'est ce que je fais avec mon cumulus à gaz propane, mais quand un cumulus est monté sur pieds, je me demande où se trouve l'endroit pour le régler, j'avais regardé celui de ma fille qui est ainsi et je n'ai rien vu, le plombier (qui est un ami ) que j'ai interrogé m'a dit que la température était réglée en usine et que l'on ne pouvait la changer. Celui de ma fille ne chauffe que pendant la nuit et bénéficie d'un tarif de nuit, c'est économique, mais comme elle est seule, et qu'elle est super économe, elle ne se sert que de très peu d'eau qu'elle soit chaude ou froide.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mar 19 Aoû 2014 - 14:44

Mode admin : ON. Merci pour les explications Tasbin. Je te serais reconnaissante de passer par la case présentation dès que tu auras un moment. Merci d'avance. Mode admin : OFF

Quoi qu'il en soit, le réglage de la température ne règle (!) pas le problème des chauffe-eaux qui chauffent en permanence et pompent, par conséquent, nuit et jour sur le compteur. Dans ce cas-là, on ne peut pas faire autre chose que de les arrêter.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mar 19 Aoû 2014 - 15:27

Philomenne a écrit:

Quoi qu'il en soit, le réglage de la température ne règle (!) pas le problème des chauffe-eaux qui chauffent en permanence et pompent, par conséquent, nuit et jour sur le compteur. Dans ce cas-là, on ne peut pas faire autre chose que de les arrêter.
Un cumulus électrique ne chauffe pas en permanence sauf s'il ya un problème avec le thermostat ou autre: il ne chauffe l'eau que si la température atteint un seuil donné. L'eau chauffée le reste un certain temps par isolation. La déperdition thermique est précisé par le fabricant en kWh/24h si besoin est. Si vous trouvez qu'elle est trop élevée vous pouvez toujours surisoler le cumulus.
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mar 19 Aoû 2014 - 16:36

Il y a des chauffe-eaux qui ne chauffent que la nuit, quelle que soit la température de l'eau, et d'autres qui chauffent dès qu'elle baisse un peu, c'est-à-dire dès qu'on tire un peu d'eau chaude. C'est ce que j'appelle (improprement il est vrai) chauffer "en permanence". Dans ce cas, ce sont des mange-fric insatiables.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par gunday le Mar 19 Aoû 2014 - 16:57

Philomenne a écrit:Il y a des chauffe-eaux qui ne chauffent que la nuit, quelle que soit la température de l'eau, et d'autres qui chauffent dès qu'elle baisse un peu, c'est-à-dire dès qu'on tire un peu d'eau chaude. C'est ce que j'appelle (improprement il est vrai) chauffer "en permanence". Dans ce cas, ce sont des mange-fric insatiables.
Question un peu complexe :
est il plus compliqué de maintenir la température d'un certain volume d'eau ou de chauffer une fois seulement par jour?
Je me suis toujours posé la question sur l'écart de consommation entre les 2 cas.
D'ailleurs, dans le cas de machine (lave linge/lave vaisselle) qui accepte l'eau chaude en entrée, quelle est la meilleure solution?

Pour finir, j'avais vu qu'il y avais plus de calcaire quand on ne maintenait pas la température, est ce vrai?


En gros, chauffer par période est il réellement si intéressant sur le moyen terme?

Edit : et si on rajoute un chauffe eau solaire, ça change le résultat de la question?  Razz 

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mar 19 Aoû 2014 - 17:01

S'il s'agit simplement de maintenir un volume d'eau chaude ou s'il s'agit de rechauffer dès qu'on s'en est servi, ce n'est pas la même chose. Mais clairement, si on rechauffe dès qu'on s'en est servi, ça coûte considérablement plus cher. La preuve étant qu'en coupant mon chauffe-eau le jour, pour ne le laisser chauffer que la nuit, j'économise presque la moitié de ma facture. Voilà qui me semble incontestable.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mar 19 Aoû 2014 - 22:54

Philomenne a écrit:Il y a des chauffe-eaux qui ne chauffent que la nuit, quelle que soit la température de l'eau, et d'autres qui chauffent dès qu'elle baisse un peu, c'est-à-dire dès qu'on tire un peu d'eau chaude. C'est ce que j'appelle (improprement il est vrai) chauffer "en permanence". Dans ce cas, ce sont des mange-fric insatiables.
Ne chauffent-ils pas la nuit car ils sont réglés pour fonctionner en heure creuse ?
Par exemple (c'était mon cas), l'heure creuse se déclenchait à 22h par la fermeture du contact du compteur, alimentant par conséquent le cumulus.

Philomenne a écrit:Il y a des chauffe-eaux ...qui chauffent dès qu'elle baisse un peu, c'est-à-dire dès qu'on tire un peu d'eau chaude.
La vrai raison n'est-elle pas la diminution de la température en dessous du seuil plutot que de l'arrivée de l'eau ? En effet l'arrivée d'eau froide provoque une diminution de la température par mélange eau chaude résiduelle/eau froide en dessous du seuil réglé d'où son démarrage.

Donc le fait de l'éteindre une partie de la journée comme la nuit va permettre des économies car la température faisant des yoyos sera donc en moyenne moindre que si le cumulus s'occupait de le maintenir à une température donnée.

Edit: à expérimenter - pas sûr de la durée et cela doit varier selon les modèles


Dernière édition par tasbin le Mar 19 Aoû 2014 - 23:09, édité 1 fois
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par gunday le Mar 19 Aoû 2014 - 22:56

tasbin a écrit:Donc le fait de l'éteindre une partie de la journée comme la nuit va permettre des économies car la température faisant des yoyos sera donc en moyenne moindre que si le cumulus s'occupait de le maintenir à une température donnée.
Donc, c'est l'inverse de la conduite automobile :
un maintien à température constant consomme plus que les yoyos.
Je dit ça car en voiture, mieux vaut rester stable que freiner et accélérer en permanence.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mar 19 Aoû 2014 - 23:03

gunday a écrit:
tasbin a écrit:Donc le fait de l'éteindre une partie de la journée comme la nuit va permettre des économies car la température faisant des yoyos sera donc en moyenne moindre que si le cumulus s'occupait de le maintenir à une température donnée.
Donc, c'est l'inverse de la conduite automobile :
un maintien à température constant consomme plus que les yoyos.
Je dit ça car en voiture, mieux vaut rester stable que freiner et accélérer en permanence.

Pas forcément, cest un peu comparable à la notion du point mort lorsqu'on compare deux investissements. Au dessus d'un seuil, l'une méthode doit être plus rentable que l'autre.
Dans ton exemple, lorsque tu freines, tu annules coercitivement ta propre dépense d'énergie. La comparaison plus proche serait que tu accélère puis lache laccélérateur en profitant encore de l'inertie.

Pour ma part, j'ai expérimenté et ne l'ouvrir qu'une heure avant de faire la douche m'a permis de faire des grosses économies.
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mar 19 Aoû 2014 - 23:07

tasbin a écrit:La vrai raison n'est-elle pas la diminution de la température en dessous du seuil plutot que de l'arrivée de l'eau ? En effet l'arrivée d'eau froide provoque une diminution de la température par mélange eau chaude résiduelle/eau froide en dessous du seuil réglé d'où son démarrage.

Oui, c'est ce que je voulais dire. A chaque fois que de l'eau chaude est tirée, de l'eau froide vient remplir le ballon, donc la température de l'ensemble baisse, ce qui déclenche la résistance. Donc, si, par exemple, tu prends une douche, puis un moment après, tu fais la vaisselle, puis tu fais un peu de ménage, etc... Il va consommer de l'électricité pendant plusieurs heures d'affilée. Comme il suffit d'avoir tiré un litre d'eau chaude pour qu'il se mette à fonctionner pendant une demi-heure... Il vaut mieux l'arrêter régulièrement.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Cinderella83 le Mer 20 Aoû 2014 - 10:49

Normalement tu devrais avoir une petite manette sur ton compteur électrique afin qu'il ne se remette pas en route la journée.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Mer 20 Aoû 2014 - 11:38

Bon, là, vous m'avez un peu larguée ...

Si je comprends bien:
- si je le coupe une nuit (vu que le mien fonctionne la nuit) tous les 3 jours (par exemple), la température va baisser mais elle doit, pour éviter la légionellose, rester supérieure à 50°. Question subsidiaire: comment est-ce que le virus (ou bactérie ?) de la légionellose arriverait dans mon chauffe-eau ? Elle est déjà dans l'eau ?

- si je le coupe longtemps, il vaudra mieux le purger avant de le remplis d'eau propre, ce qui, bien entendu, ne serait pas rentable.

Merci Tasbin en tout cas pour ces précisions.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Cinderella83 le Mer 20 Aoû 2014 - 12:03

Yoh pour plus de renseignements sur la légionellose va LA
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par flocondavoine le Mer 20 Aoû 2014 - 19:12

Yoh a écrit:Bon, là, vous m'avez un peu larguée ...

Si je comprends bien:
- si je le coupe une nuit (vu que le mien fonctionne la nuit) tous les 3 jours (par exemple), la température va baisser mais elle doit, pour éviter la légionellose, rester supérieure à 50°. Question subsidiaire: comment est-ce que le virus (ou bactérie ?) de la légionellose arriverait dans mon chauffe-eau ? Elle est déjà dans l'eau ?

- si je le coupe longtemps, il vaudra mieux le purger avant de le remplis d'eau propre, ce qui, bien entendu, ne serait pas rentable.

Merci Tasbin en tout cas pour ces précisions.
Les légionelles (bactéries) sont présentes dans le milieu naturel. Et se développent particulièrement dans la flotte. Qui plus est si stagnation, milieu tiède, variation température, corrosion, tartre, biofilm.
L'eau sortant des stations de traitement est désinfectée, pas stérilisée ; et parcours un long chemin avant d'arriver chez les utilisateurs.
La légionellose se choppe par inhalation (tour aérotherme, humidificateur, jacuzzi, douche, piscine...).

Vidanger me semble être une mauvaise idée : si ton installation est colonisée, j'aurais tendance à penser que ton ballon étant probablement entartré et corrodé il offre des niches de protection aux bactéries&co. Sans compter que si le ballon est une des principales zone de prolifération, les tuyauteries ont aussi leur rôle.
Vidanger signifie aussi amener de l'oxygène, ce qui ne me parait pas forcément judicieux (corrosion, apport d'oxygène supplémentaire à d'autres saloperies ?).

Les techniques dans le centre hospitalier où je travaillais consistaient à (pour celles dont j'avais connaissance) :
- maintenir constamment un départ d'eau chaude supérieur à 60 degré (et donc une température supérieure des ballons)
- maintenir constamment un retour d'eau chaude supérieur à 55 degré (ce qui signifie un bouclage sur le réseau d'eau chaude : l'eau circule en permanence)
- traquer les passages d'eau froide dans l'eau chaude
- supprimer les bras morts : parties du réseau avec aucun ou peu de mouvement supprimées, limiter au maximum la longueur de tuyauterie entre le bouclage et les points de tirage
- chocs thermiques : augmentation de la température des ballons pendant un certain temps, voir sur une partie du réseau si nécessaire
- utilisation de filtres sur les zones à risques (douches)
- tirage d'eau sur certaines parties du réseau, sur les points d'eaux (notamment non-utilisés)

Maintenant faut-il psychoter en tant que particulier sur son installation ?
Si de nombreuses installations sont contaminées ca ne signifie pas pour autant la maladie ou la mort. Le nombre de cas annuel de contamination est somme tout modeste (de mémoire moins de 1500 cas par an en France).

Couper le ballon... A chacun de voir.
Par contre je crois qu'en cas de construction d'un réseau il est de bon ton de limiter la longueur de celui-ci, et pourquoi pas d'opter pour un bouclage sur l'eau chaude (avec isolation évidement). Qu'en cas de remplacement d'un ballon le bon dimensionnement de celui-ci par rapport aux besoins est important.
Après...

flocondavoine

Date d'inscription : 12/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Shirley V.K le Lun 25 Aoû 2014 - 6:50

Chez nous, notre ballon c'est celui qui s'allume que la nuit, et que si il y a besoin de chauffer de l'eau.
Il est un peu juste niveau taille pour 3 je trouve mais l'eau est renouvelée souvent du coup. En 15 ans on a eu 3 ballons différent. Ils ne prennent pas de risque dans notre HLM.
avatar
Shirley V.K

Age : 33
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mar 26 Aoû 2014 - 10:42

Autre idée pour réduire la facture: ENTRETIEN !!! Certains modèles (tous?) nécessitent de vidanger et enlever les kgs de calcaire accumulée que vous chauffez pour rien. Et vous avez intéret a l'entretenir si vous êtes proprio pour prolonger sa longévité. Cf manuel pour la procédure
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Mer 27 Aoû 2014 - 10:31

Merci à vous pour toutes ces précisions. Je retiens donc que ce n'est pas une bonne idée.

A propos du calcaire, l'eau était moyennement calcaire dans le village, elle l'est maintenant en plein ! Imbuvable de toute façon en raison de sa forte dose en sulfites (je crois) et pas mal de nitrates, même si nous sommes loin de la Bretagne.

Tasbin, mon chauffe-eau a...3 ans je crois. Il sert peu en été, pas trop en hiver. Un entretien serait nécessaire ? Oups ! Je ne me sentirais pas d'y toucher...
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mer 27 Aoû 2014 - 10:44

C'est quoi, ces préjugés sur la Bretagne ? Je ne vois pas pourquoi le "privilège" d'avoir des nitrates dans l'eau serait réservé à la Bretagne... (fin du HS)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Mer 27 Aoû 2014 - 10:53

PT de rire Embarassed Euh..."Préjugés" ou réalité ? Je ne parlais pas de privilèges (les Bretons se passeraient bien de ce problème) ! J'ai voulu faire court mais il y a aussi l'Eure-et-Loir (là, je connais), et certainement d'autres...
Tu vois, nous ce sont surtout les sulfites (ou sulfates ?) à cause des vignes ! beurk ! pas mieux !
(fin du HS aussi mais c'était mon droit de réponse Razz )
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Philomenne le Mer 27 Aoû 2014 - 10:56

J'avais mis "privilèges" entre guillemets ; c'était de l'ironie bien sûr. Et il y a des nitrates dans toutes les régions de France. Juste que, comme en Bretagne ils arrivent directement à la mer, ils dopent les algues vertes et ça se voit plus, on va dire. Mais il y en a de partout.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Mer 27 Aoû 2014 - 12:07

Yoh a écrit:
Tasbin, mon chauffe-eau a...3 ans je crois. Un entretien serait nécessaire ? Oups ! Je ne me sentirais pas d'y toucher...
Je ne sais pas cf ton manuel. Le mien recommande un entretien annuel. Et souvent si vous ne le faites pas sachez que la garantie peut sauter !
C'est écrit noir sur blanc dans mon manuel en tout cas: S'ils découvrent que l'entretien constructeur n'a pas été fait, la garantie ne tient pas si problème.
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par gunday le Mer 27 Aoû 2014 - 20:02

Philomenne a écrit:J'avais mis "privilèges" entre guillemets ; c'était de l'ironie bien sûr. Et il y a des nitrates dans toutes les régions de France. Juste que, comme en Bretagne ils arrivent directement à la mer, ils dopent les algues vertes et ça se voit plus, on va dire. Mais il y en a de partout.
C'est surtout que nous dans les terres, on est plus civilisé!
Le lisier on l'épand dans les gens, comme ça il va dans les nappes phréatiques ou les fleuves, et comme le pays est bien fiat, via le pompage, il est nettoyé pour la consommation humaine.
Vous voyez, c'est quand même bien mieux que le système breton! Mr Green

Sinon, l'eau n'est pas partout la même.
Une bonne eau du robinet que j'avais bu était proche de Chablis, l'exploitant m'indiquait qu'il avait une eau spéciale, plus pure en raison le l'activité viticole.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Ven 29 Aoû 2014 - 16:35

Plus pure en raison de l'activité viticole ? Gunday, c'était un plaisantin celui-là ! Vu ce qu'on balance sur les vignes ! Chablis ou pas...

L'eau est polluée partout, c'est quasi sûr. Mais certaines ont plus de nitrates, de sulfates, de streptocoques, de bactéries diverses et variées... et bien sûr du chlore, et parfois du fluor (attention danger !).
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Marie.. le Ven 29 Aoû 2014 - 20:19

dis Gunday à Chablis tu es bien sur que ce que tu as bu c'était de l'eau ? PT de rire
avatar
Marie..

Age : 53
Localisation : 89
Date d'inscription : 12/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par toto95 le Mer 26 Nov 2014 - 0:04

Bonjour à tous, ça faisait longtemps que je n'étais pas venu écrire... mais ce sujet me passionne particulièrement.
J'ai pas mal bricolé sur mes ballons (sur-isolation dans mon ancienne maison et système avec échangeur pour chauffer l'eau avec le poêle dans ma nouvelle maison), je me suis donc cassé la tête sur ces problèmes.
Tout d'abord, j'aimerais dire qu'il ne faut pas écouter les petites phrase du genre: "si on coupe le chauffage (ou le chauffe-eau) trop longtemps, ça coûte plus cher car après il faut chauffer les murs (toute l'eau)...". Ce sont des sortes de paradoxes totalement faux mais que les gens aiment bien propager.
Rien ne se perd, tout se transforme et ce qui se passe dans un ballon, ce n'est pas de la magie, c'est de la thermique.
Premièrement, si on n'utilise pas l'eau chaude pendant plus d'une journée, il est TOUJOURS rentable économiquement de le couper (le plus simple reste de le faire au tableau fusible). Sauf éventuellement si vous avez un abonnement Heure creuse / heure pleine et que vous le mettez en mode forcé en rentrant.
Le plus économique si vous partez quelques jours est de le couper la veille du départ (comme ça vous videz le stock d'eau chaude et il n'y aura aucune perte pendant votre absence).
Il faut savoir que chauffer 100 Litres d'eau de 50° (exemple de 15° à 65°) consomme la même énergie que chauffer 5 fois 100 litres d'eau de 10° (exemple de 55° à 65°). Mais les pertes en énergie du ballon sont proportionnelles à la différence de température entre l'eau du ballon et la pièce dans laquelle il se situe. Autrement dit, un ballon à 50° perd 2 fois plus d'énergie qu'un ballon à 35° dans une pièce à 20°.
Couper le ballon électrique ne l'endommage pas. Il est conçu pour (il a d'ailleurs un mode de fonctionnement par intermittence car c'est un dispositif de stockage).
Le seul soucis reste la légionellose. La légionnelle est tuée en 30 minutes à 60°. La réglementation impose que les dispositifs de chauffage atteingne cette température au moins 1 heure par semaine (c'est comme cela que fonctionne les chauffe-eau thermo-dynamique: il restent à moins de 50° toute la semaine et font un "pic" une fois par semaine pour tuer tous les microbes).
Donc on peut sans danger faire tourner son ballon tous les deux jours.
Le ré-isoler est super intéressant.
Mais il ne faut pas oublier que les pertes ne sont pas toujours réelles. En hiver, si le ballon est dans la maison, ses pertes sont transformé en chauffage. Et donc, réduire ses pertes ne sert alors à rien car il faudra compenser avec plus de chauffage.
J'avais écris il y a quelques temps des posts qui pourraient vous intéresser:

- comment sur-isoler un ballon pour pas cher :
  http://lafamillecreative.blogspot.fr/2011/05/reduire-la-consommation-dun-ballon-deau.html

- comment réduire sa facture électrique:
 http://lafamillecreative.blogspot.fr/2012/03/reduire-sa-consommation-electrique-les.html

- et l'installation que j'ai pu réaliser en combinant un ballon électrique et un poêle-bouilleur:
ici: http://lafamillecreative.blogspot.fr/2013/11/un-poele-bouilleur-pour-le-chauffage-et.html
et ici: http://lafamillecreative.blogspot.fr/2013/11/un-poele-bouilleur-pour-le-chauffage-et_26.html

Bref, coupez votre chauffage et votre ballon quand vous partez en Week-End
A+

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Yoh le Mer 26 Nov 2014 - 15:23

Merci Toto, tu donnes une tout autre vue de ce qui est dit là. Le fait que l'eau du ballon se refroidisse et qu'il faille donc la réchauffer quand on le remet en route reste intéressant pécuniairement, si je comprends bien.
J'ai un tarif de nuit et je me sers peu du chauffe-eau, ayant l'habitude de faire la vaisselle à l'eau froide. Je trouve que l'eau chaude dessèche la peau. En revanche, je peux faire chauffer un peu d'eau pour la toilette, c'est facile avec une bouilloire.
Et pour le linge, c'est la machine. Donc pas de chauffe-eau en action.

Le sur-isoler ? Il est au rez-de-chaussée sous l'escalier, je ne sais si cela serait utile.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par Cinderella83 le Mer 26 Nov 2014 - 17:26

pour bien dégraisser la vaisselle il faut de l'eau chaude, car le liquide vaisselle n'est pas suffisant. Je crains aussi qu'en économisant l'eau, qu'elle soit chaude ou froide, les bactéries restent sur la vaisselle.
Déjà quand on passe un évier à l'eau de Javel - pas moi, un essai qui a été fait dans un hôpital - une multitude de microbes restent présent, preuves faite avec un microscope ! alors si on se contente d'un peu de liquide vaisselle, ou comme faisait ma mère de savon de Marseille ( qui ne l'est plus d'ailleurs, tous les produits venant d'ailleurs !) et du moins d'eau possible, bonjour les dégâts !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par toto95 le Mer 26 Nov 2014 - 19:10

Yoh a écrit:
Le sur-isoler ? Il est au rez-de-chaussée sous l'escalier, je ne sais si cela serait utile.

ça ne coute pas très cher, ça peut être intéressant (surtout pour l'été car l'hiver ses pertes sont valorisé en chauffage)


En ce qui concerne la discussion sur les microbes, personnellement je ne suis pas sûr que l'objectif "zéro microbe" soit si pertinent que cela. A force de vouloir trop en faire, on affaiblit notre système immunitaire. Franchement, est-ce que laver nos assiettes à l'eau froide et au savon est si dangereux que cela?

A+

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Jeu 27 Nov 2014 - 11:04

Bonjour Toto,
Tout d'abord je voulais te dire que tes articles sont excellents. J'ai des questions à ce sujet:

1 - "Mon combiné-réfrigérateur ne me coute pas tant que ça : 30 € par an"
Je suppose que tu as mesuré la consommation pendant une semaine et multipliée par le nombre de semaines.
Si la mesure est effectuée en été ou en hiver , la mesure n'est-elle pas faussée ? ne faudrait-il pas mesurer à la température moyenne de l'année (11 -13°) puis multipliée par le nombre de semaines?
Ce n'est pas une critique mais comme j'aimerai faire pareil que toi, j'essaye de comprendre ta démarche de calcul non détaillée.

2 -"J'ai coupé le froid ventilé du frigo, ça fait consommer 30 % de plus et personnellement, je ne vois pas trop la valeur ajoutée si le refrigérateur est bien utilisé."
Comment? j'en ai un et le manuel n'indique pas comment effectuer une telle opération.
3 - Concernant le cumulus tu dis "La purge...Un super pont thermique (si vous la touchez, vous verrez qu'elle est toujours très chaude)"
or j'ai ausi remarqué que le groupe de sécurité du moins chez moi est un pont thermique. Puis-je faire pareil que toi (isolant + scotch) ou cela représente un risque ?
Mon cumulus est un cumulus vertical. Au bas, il ya le petit capot pour régler la température avec les cables d'alimentation enfichables
. J'ai remarqué aussi que sous ce capot c'est un pont thermique. Peut-on isoler sous ce capot sans risque ?

4- Dans le même genre d'opération, as tu essayé de surisoler ton congélateur ou frigo et mesurer avec ton wattmètre ? Le seule exemple en anglais que j'ai lu assez complet est ici: http://coolfridge.blogspot.be/

5-Quelle est ta profession ou domaine ? Cela t'aide dans tes bricolages/montages ? Car malgré la motivation, je n'ai pas les compétences (je travaille dans l'informatique) pour effectuer des montages comme toi comme pour monter un poêle bouilleur pour le chauffage

Merci !
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par toto95 le Jeu 27 Nov 2014 - 11:37

Salut Tasbin,

Pour la mesure de la conso du frigo, je l'avais fais sur une semaine (si je me rappelle bien). Effectivement, ça doit consommer un peu plus en été vu que la température de la cuisine est plus haute (donc plus d'échange thermique). Mais je crois surtout que c'est l'ordre de grandeur qui est important: au final un frigo ne consomme pas tant que ça. Economiquement, ce n'est pas forcément rentable de s'équiper avec du matériel à économie d'énergie et hors de prix. Il vaut mieux investir dans des choses plus rentables économiquement et écologiquement. Quand tu vois qu'une box consomme quasiment autant qu'un petit frigo, ça fait réfléchir.
En ce qui concerne la purge, je ne parlait pas du groupe de sécurité, qui sur mon ballon était en haut (d'où la présence d'une purge en bas). Sur un ballon avec le groupe en bas comme le tiens, il n'y a pas de purge.
Si tu veux isoler sans risque ton ballon, tu peux aussi faire une grosse caisse rigide autour. Mais c'est toujours pareil, il faut savoir s'arrêter quand ça deviens pas très rentable...
Je n'essaierai pas de sur-isoler mon frigo (pour les raisons vues plus haut) et parce que ça va être dur de faire quelquechose d'esthétique.
Pour ce qui est de ma profession, je suis formateur (maths et bureautique) et je suis ingé de formation. Mais ça ne me sert pas beaucoup dans mes bricolages... je me suis bien renseigné (internet...) et je me lance. Quand tu vois le prix de la moindre intervention par un pro, ça vaut vraiment le coup de faire l'effort de se renseigner et de se lancer.
A+

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par tasbin le Jeu 27 Nov 2014 - 11:47

Bonjour Toto,
Vu ton profil, j'en déduis qu'il ne faut pas avoir peur de mettre les mains à la patte.
J'ai vu que tu faisais des dessins de schémas électriques (que je ne sais pas faire), donc j'imaginais que tu travaillais dans un domaine proche d'où ton aisance dans les domaines connexes.

Peut etre me suis mal exprimé.
Je veux dire que dans mon cas, j'ai 2 autres ponts thermiques en bas sur sur le cumulus à savoir le groupe de sécurité et sous le capot où le réglage de la température et l'arrivée du courant est apparent. Je me demandais dans les 2 cas si on peut aussi les isoler sans risque.

Sous le capot du cumulus, cela ressemble à cela:


Et comment as tu coupé le froid ventilé du frigo ?
avatar
tasbin

Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par toto95 le Jeu 27 Nov 2014 - 14:56

Pour le froid ventilé, il y a un interrupteur 3 positions à coté du thermostat, une des positions permet de laisser le frigo en route mais sans la ventilation .
Mais s'il n'y a pas de sélecteur sur le tiens et que tu veux vraiment arrêter le froid ventilé, il suffit de déconnecter le ventilateur.
Pour l'isolation du ballon au niveau du capot, je ne sais pas trop (risque d'incendie avec l'isolant près de l'électricité, ou de perturber le fonctionnement de la sonde ou de ne pas voir si il y a une fuite...)

toto95

Age : 38
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 28/07/2009

http://lafamillecreative.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter un chauffe-eau ?

Message par gunday le Ven 28 Nov 2014 - 23:37

toto95 a écrit:Franchement, est-ce que laver nos assiettes à l'eau froide et au savon est si dangereux que cela?
Le gras part mieux à l'eau chaude qu'au savon.
Au final, mieux vaut il utiliser de l'eau chaude que du savon?
Chacun son choix.

toto95 a écrit:Mais il ne faut pas oublier que les pertes ne sont pas toujours réelles. En hiver, si le ballon est dans la maison, ses pertes sont transformé en chauffage. Et donc, réduire ses pertes ne sert alors à rien car il faudra compenser avec plus de chauffage.
Dans ce cas, en été, le nécessaire de chauffe est moins important (le manque d'isolation joue dans les 2 sens)
D'ailleurs une grosse option d'économie ne serait il pas de diminuer la température du chauffe eau en été?
Car généralement en été on consomme moins d'eau et moins chaude.

toto95 a écrit:Bref, coupez votre chauffage et votre ballon quand vous partez en Week-End
Pour le chauffage, c'est pas forcément une bonne idée.
Si vous avez un cube isolé dans votre pièce (isolation partout) c'est la meilleure solution.
Par contre, si vous avez des murs épais avec une isolation extérieure, pas forcément une bonne idée de tout couper.
Voir aussi l'humidité de la maison. Nous très humide, donc le week end, si il fait correct (comme en ce moment), on coupe radiateurs mais en laissant le déshumidificateur. Ainsi au retour la température remonte facilement.

Comme partout, il n'existe pas de réponse universelle.
Chacun doit s'adapter à son milieu de vie et agir en conséquence.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum