Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cannelle le Lun 22 Déc 2014 - 23:51

Edit admin : Discussion issue d'une digression de ce sujet.

Gunday, dans certains coins de campagne, une coupure d'une journée ou plus, ce n'est pas une crise violente, c'est une péripétie. Et me geler parce que j'ai pensé au pétrole du poele mais pas aux piles, ça me ferait râler

Quant à la sécurité... mouais. Si tu veux. Bien entretenu un truc est sensé pas émettre de CO. Si tu vas par là, une cheminée peut mettre le feu à la maison, hein!
Et dans le même registre, la cuisinière à gaz est dangereuse. La mienne ne bloque pas l'arrivée du gaz si la flamme s'éteint, j'ai déjà "gazé" ma cuisine deux fois, genre faut 2 heures avec portes et fenêtres ouvertes pour que ça redevienne respirable... Donc selon tes critères, je comprends bien que tu refuserais un tel objet dangereux chez toi, mais en fait, on s'habitue à faire attention, à vérifier, contrôler...
Dans le même genre, ça fait deux fois que j'enfume la maison en allumant un feu dans l'insert et que le détecteur d'incendie se déclenche pas, mais si je brûle un toast, il démarre au quart de tour (et le détecteur est à 2 mètres de l'insert, 5 m du grille pain! En fait j'ai du acheter un détecteur de pain brûlé, en voulant me mettre aux normes vis à vis de l'assurance...).

Alors je préfère apprendre à être prudente (à vérifier le feu avant de me coucher et à écarter tout ce qui est inflammable, à ne jamais laisser fonctionner la gazinière si je ne suis pas dans la pièce, etc) qu'à compter sur des dispositifs de sécurité qui font baisser ta vigilance parce que tu te sens protégé.

Mais c'est une question de caractère. Plus je suis entourée de choses qui sont sensée simplifier la vie et faire les choses à ta place, plus je me sens en danger. L'impression de perdre le contrôle, l'autonomie... C'est pathologique, sans doute!
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Mar 23 Déc 2014 - 10:03

Tu as tout à fait raison Cannelle ! Nous vivons à une époque où il faut se prémunir contre tout à l'aide d'appareils divers et variés, et d'assurances toutes plus chères les unes que les autres ! Nos contemporains préfèrent - mais ils y sont largement poussés - faire confiance à tout ça plutôt que d'apprendre à se conduire avec raison. Par exemple : prendre une assurance pour sa voiture au cas où il causerait un accident, au lieu de conduire prudemment, sans excès de vitesse, et sans avoir bu ou se droguer. J'exagère évidemment le trait, mais c'est exprès.
Avec tout cela, comme tu le dis, on perd son autonomie, sa faculté de réflexion, et ses réflexes ! nous redevenons des petits enfants sans expérience.

Comme la loi l'exige j'ai acheté un détecteur de fumée, il est là bien sage, mais je ne l'ai pas mis en marche. Je fais attention à mon poêle, à ce que je mets dedans, et surtout au ramonage régulier afin de ne pas avoir de problème, et le soir, avant de me coucher, je le règle un peu avant afin de voir comment il se comportera pendant la nuit.
C'est le moment des sapins de Noël tout illuminés, combien de gens le laisseront allumé toute la nuit alors que les lampes peuvent chauffer et provoquer un début d'incendie ? ! cela se constate tous les ans... et ceux qui laissent tout branché : TV, ordinateurs etc ? quand ils se couchent ou pire quand ils partent plusieurs jours, voire plusieurs semaines ?.... je fais la guerre à mon fils cadet, plus proche des 60 ans que des 18, parce qu'il laisse ses trois ordinateurs, et tout ce qui va avec branchés, quand il part plusieurs semaines !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Mar 23 Déc 2014 - 22:36

Cannelle a écrit:Gunday, dans certains coins de campagne, une coupure d'une journée ou plus, ce n'est pas une crise violente, c'est une péripétie. Et me geler parce que j'ai pensé au pétrole du poele mais pas aux piles, ça me ferait râler
On est bien d'accord, en campagne ne pas prévoir sans électricité est simplement inconscient.
Une crise violente est fonction du lieu. Sur Paris, 3 heures en électricité, c'est la panique. En campagne 3 jours sans électricité, et on commence à se demander comment faire pour le congel.


Cannelle a écrit:Donc selon tes critères, je comprends bien que tu refuserais un tel objet dangereux chez toi, mais en fait, on s'habitue à faire attention, à vérifier, contrôler...
Moi non, mais juste pour rappel, le CO, c'est une 100aine de mort par an pour 3000 personnes touchés, c'est pas anecdotique (source).
Ceci dit, comme toi, l'application que j'en fais fait que je limite les risques.
Mais vu le nombre de personne utilisant ce genre de poêle sans avoir la moindre notion de ce qu'est un feu, il me semble normal que des sécurités soit installés.
Si la sécurité vous gène, ouvrez et zappez la. Un grand nombre d'appareil électrique n'ont plus de sécurité à la maison, car ça les empêchait de tourner. D'ailleurs c'est souvent la sécurité qui casse en premier.
Au passage, ça existe les cuisinières à gaz qui coupe le gaz en cas d'extinction?
J'savais même pas.

Cinderella83 a écrit:Comme la loi l'exige j'ai acheté un détecteur de fumée, il est là bien sage, mais je ne l'ai pas mis en marche.
Tiens c'est vrai qu'il va falloir y passer...
Je verrais ça quand ce sera obligatoire. (encore quelques mois)

Cinderella83 a écrit:C'est le moment des sapins de Noël tout illuminés, combien de gens le laisseront allumé toute la nuit alors que les lampes peuvent chauffer et provoquer un début d'incendie ? ! cela se constate tous les ans... et ceux qui laissent tout branché : TV, ordinateurs etc ? quand ils se couchent ou pire quand ils partent plusieurs jours, voire plusieurs semaines ?.... je fais la guerre à mon fils cadet, plus proche des 60 ans que des 18, parce qu'il laisse ses trois ordinateurs, et tout ce qui va avec branchés, quand il part plusieurs semaines !
Je trouve cela hallucinant également.
Non seulement au niveau de la consommation, mais surtout car un quart des incendies sont d'origine électrique!
C'est plus que les incendies issus de la cuisine (autour de 15 / 20%).
Perso, je débranche les 3 prises principales hors utilisation (cuisine, ordi, bloc modems/hifi/tel). D'un côté pour l'économie, mais aussi par sécurité.

Et puis si on veux éviter les incendies, il y a des règles d'usage simple : pas de combustible, et surtout pas d'accélérateur (en gros éviter le plastique).
J'ai été choqué par la vitesse de prise d'un canapé dans cette vidéo 10'30s

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cannelle le Mer 24 Déc 2014 - 2:10

gunday a écrit:Tiens c'est vrai qu'il va falloir y passer...
Je verrais ça quand ce sera obligatoire. (encore quelques mois)
Attention, c'est début mars : j'ai préféré anticiper plutôt que de plus en trouver (ou que des modèles hors de prix) si tout le monde se précipite 3 jours avant. Et surtout, mon proprio a du me rappeler 350 fois de l'installer, alors...
En revanche on est sensé prévenir son assureur mais ça j'ai pas fait.


gunday a écrit:J'ai été choqué par la vitesse de prise d'un canapé dans cette vidéo 10'30s
Shocked
(Ben quand on va camper, faut emmener son canap pour le feu de camp!)
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Jeu 25 Déc 2014 - 20:43

Cannelle a écrit:Attention, c'est début mars : j'ai préféré anticiper plutôt que de plus en trouver (ou que des modèles hors de prix) si tout le monde se précipite 3 jours avant. Et surtout, mon proprio a du me rappeler 350 fois de l'installer, alors...
En revanche on est sensé prévenir son assureur mais ça j'ai pas fait.
Rien à voir, mais c'est pas plutôt à lui de l'acheter et de l'installer?

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Jeu 25 Déc 2014 - 20:58

non Gunday, c'est à toi de l'acheter et de l'installer, mais attention à l'achat ! certains modèles ne sont pas admis par les assureurs alors renseigne-toi auprès du tien afin d'avoir les normes qu'il exige, sinon, tu risques de ne pas être couvert !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Philomenne le Ven 26 Déc 2014 - 1:06

A ma connaissance, c'est au propriétaire de s'occuper du détecteur de fumée et c'est déjà obligatoire depuis longtemps dans les maisons en location (en tout cas, quand j'avais loué ma maison en 2010, l'agence s'est assurée qu'il y en avait un et si ça n'avait pas été le cas, elle m'aurait imposé d'en installer un ; dura lex sed lex).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cannelle le Ven 26 Déc 2014 - 14:08

Oui, c'est au propriétaire de le faire (mon proprio l'avait acheté et m'avait demandé si je préfèrerais le poser moi même ou qu'il vienne le faire. J'ai choisi de le mettre toute seule (avec une espère de pastille collante double-face, il fallait 10 secondes chrono pour le faire!), mais effectivement il a trainé 2 mois sur un meuble avant que je me décide a grimper sur un tabouret pour le placer Very Happy Il en faudra au moins autant pour que je pense à appeler l'assurance, maintenant
avatar
Cannelle

Localisation : Pyrénées Atlantiques
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Philomenne le Ven 26 Déc 2014 - 14:11

Le problème de ces trucs, ce sont les déclenchements intempestifs. J'ai fini par virer le mien, parce que le coup de la sonnerie qui se déclenche n'importe quand, de préférence au milieu de la nuit, et manque me faire avoir une crise cardiaque, à la troisième fois, j'ai craqué.

(Je vais diviser le sujet, je crois Wink).

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par cervesia le Ven 26 Déc 2014 - 20:07

les détecteurs .....je crois que les intérêts financiers de certains grands groupes d'assureurs sont la vraie raison de cette nouvelle obligation....et leurs complices qui les fabriquent.....
et ils vont aussi créer une police des détecteurs ????
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Sam 27 Déc 2014 - 11:21

C'est le gouv* qui a décidé de cette mesure après tous les incendies qui ont eu lieu les hivers précédents, oubliant quand même que le feu avait pris dans des logements insalubres et bien souvent à cause de radiateurs électriques en mauvais état, un cour-circuit s'étant produit.
Maintenant je ne crois pas que les Cies d'assurances soient innocentes dans cette histoire !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Sam 27 Déc 2014 - 12:09

Cinderella83 a écrit:C'est le gouv* qui a décidé de cette mesure après tous les incendies qui ont eu lieu les hivers précédents, oubliant quand même que le feu avait pris dans des logements insalubres et bien souvent à cause de radiateurs électriques en mauvais état, un cour-circuit s'étant produit.
Maintenant je ne crois pas que les Cies d'assurances soient innocentes dans cette histoire !
Je pense que la raison est là. Tellement simple et cynique.
C'est juste le fonctionnement de notre politique : il y a un problème ayant entraînés des victimes, donc vite on fait une loi qui sert de pansement.
Après, avoir de la vision à long terme est compliqué pour des politiques qui ont des objectifs à 5ans...
Pour les assureurs, je vois pas bien la différence : comment prouver que vous avez un détecteur après le feu? (et puis vive la politique négative pour l'assurance qui commence à chipoter sur une maison)
Quand au problème de la rénovation des bâtiments, c"est un problème assez complexe. (il n'y a d'ailleurs actuellement pas vraiment de solution idéale)

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Lun 29 Déc 2014 - 11:09

Attention aux faux : comme à chaque fois qu’un équipement devient obligatoire, on voit un peu tout et n’importe quoi apparaître. Sébastien, capitaine de pompiers à Lille nous conseille de « choisir uniquement les détecteurs marqués NF en plus du marquage CE obligatoire. Il faudra faire attention aux appareils non conformes" .

il faut suivre la norme CE EN14604

Le détecteur de fumée doit comporter certaines caractéristiques :

   il doit indiquer que les piles ou la batterie est défaillante et ce indépendamment d’une source d’alimentation ;

   il doit émettre un signal sonore caractéristique en cas de problème d’alimentation ;

   il doit comporter un indicateur de mise sous tension ;
   le signal d’alarme soit être d’un niveau sonore supérieur ou égal à 85 dB(A) à 3 mètres ;

Il doit également comporter les informations suivantes, non effaçables :

   nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur,
   numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur,
   date de fabrication ou numéro du lot,
   type de batterie à utiliser,
   le mode d’emploi pour l’installation,
   l’entretien et le contrôle du détecteur

Il ne faut pas installer le détecteur de fumée n’importe où. Il faut éviter les endroits dégageant de la vapeur, donc la cuisine et la salle de bain. Au contraire, il faut installer le DAAF de préférence dans un couloir menant aux chambres par exemple. On l’installe en hauteur, le plus haut possible, à distance des autres parois.

(j'avais enregistré ces renseignements pris sur un site officiel pour mon usage personnel aussi je ne sais plus lequel ne l'ayant pas noté)
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par ludivine le Mar 30 Déc 2014 - 19:52

Aujourd'hui dans notre journal local : un maman et ses 3 enfants sauvés grâce aux détecteurs de fumée. Ils ont été réveillé lorsqu'ils se sont mis en marche et ont pu sortir rapidement. Ils habitaient une maison en bois. Les pompiers ont mis de longues heures pour éteindre l'incendie, pas toujours top les maisons en bois.
Merci pour les infos Cinderella, j'en ai déjà un mais comme on a un étage on va en acheter un deuxième.
avatar
ludivine

Age : 69
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Philomenne le Mar 30 Déc 2014 - 20:18

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est comment on peut ne pas se réveiller alors qu'il y a le feu dans la maison. La fumée produit une odeur caractéristique... 'fin, y a peut-être des gens qui ont le sommeil particulièrement lourd...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par La Vachère le Mar 30 Déc 2014 - 22:50

Quand je vois mon mâle à carpes, franchement... Ca ne m'étonne pas.
RIEN ne le réveille, son réveil à fond dans les oreilles pendant trois minutes toutes les dix minutes, pendant plus d'une heure et demie.... il est capable de dormir sans l'entendre du tout !

Mais c'est vrai que dans ces cas là, le détecteur le réveillerait pas plus....
avatar
La Vachère

Age : 30
Date d'inscription : 21/10/2012

http://vachere.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Mer 31 Déc 2014 - 0:18

Philomenne a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est comment on peut ne pas se réveiller alors qu'il y a le feu dans la maison. La fumée produit une odeur caractéristique... 'fin, y a peut-être des gens qui ont le sommeil particulièrement lourd...
C'est le cas ici.
Je suis réveillé assez facilement.
Et madame généralement ne remarque pas que je me suis levé.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Clad87 le Mer 31 Déc 2014 - 8:46

Chez nous c'est l'inverse.
Madame a un sommeil super léger tandis que moi, une bombe peut avoir explosé dans la chambre voisine que je n'entendrais rien Very Happy.
avatar
Clad87

Age : 29
Localisation : Ouest de la France
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Dim 4 Jan 2015 - 20:31

ludivine a écrit:Aujourd'hui dans notre journal local : un maman et ses 3 enfants sauvés grâce aux détecteurs de fumée. Ils ont été réveillé lorsqu'ils se sont mis en marche et ont pu sortir rapidement. Ils habitaient une maison en bois. Les pompiers ont mis de longues heures pour éteindre l'incendie, pas toujours top les maisons en bois.

Contrairement à ce qu'on croit, le bois résiste mieux au feu que d'autres matériaux (métal par exemple) et surtout, il a l'avantage de produire peu de fumées toxiques.
Car c'est l'un des gros problèmes, les personnes intoxiquées pendant leur sommeil par des fumées (fenêtres PVC qui brûlent par exemple), quand la fumée parvient jusqu'à elles, au point qu'elles pourraient la sentir, il est trop tard.

Et je ne sais pas si vous avez déjà entendu la sonnerie d'une alarme, mais pour résister à cela et ne pas se réveiller, il faut vraiment faire fort !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par La Vachère le Dim 4 Jan 2015 - 20:43

Tu ne connais pas mon copain pour dire ça !
avatar
La Vachère

Age : 30
Date d'inscription : 21/10/2012

http://vachere.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Lun 5 Jan 2015 - 14:35

A voir ! Personnellement, je trouve que c'est le genre de sonnerie à vous réveiller un mort, au risque de nous faire avoir une crise cardiaque comme le dit Philomenne.

Pour ma part, j'en ai acheté un en septembre, j'en avais déjà un, mais qui n'était pas aux normes, et auquel j'avais ôté les piles suite à deux déclenchements intempestifs.
Ca ne m'empêche pas d'être prudente... et de craindre de nouvelles sonneries dans la nuit pour rien.
Je suis d'accord que ça ne résoud pas tous les problèmes, mais dans le genre, c'est une mesure plus utile que les éthylotests dans les voitures (mesure abandonnée d'ailleurs).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Yoh le Ven 9 Jan 2015 - 17:34

J'en ai acheté un qui fonctionne depuis quelques mois. Pas de déclenchement intempestif, heureusement. Parce que, quand je l'ai essayé, horreur ! Ca vous vrille les oreilles !
Encore faut-il savoir où le mettre car si la cheminée est entre la chambre et la sortie, c'est raté !
Ma chambre est à l'étage. En mettre un autre là-haut, ce serait inutile car trop tard.

De toute façon, pour profiter de l'insert, j'ai installé un matelas près de la cheminée. Ainsi je dors au chaud toute la nuit. D'autant que je peux remettre du bois quand je me réveille en cours de route.
Et côté fumée, je la sentirais avant le détecteur, lequel est à...4m de la cheminée !
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

ATTENTION !

Message par Cinderella83 le Lun 26 Jan 2015 - 17:12

aux détecteurs de fumée ! Voir LA
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par cervesia le Lun 26 Jan 2015 - 20:19

ils offrent un défibrillateur avec ?
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Mar 27 Jan 2015 - 15:30

Lu l'article de Qu*e Ch**sir, sur les détecteurs, très instructif.

Cela explique entre autre que le marquage CE n'est pas une garantie, car la réglementation exige une visite préalable et des tests pour l'obtenir, mais aucun test par la suite. Donc une entreprise peut l'obtenir et la qualité des produits peut se dégrader par la suite.

La marque NF elle est plus contraignante, donc plus fiable, car elle exige des tests réguliers (2 fois par an).

Mais leurs tests révèlent qu'il y a des problèmes même avec la marque NF.

Sinon, ils sont franchement pour l'utilisation des détecteurs (dans la mesure où ils sont fiables) et rappellent que ça sauve des vies. Bien des victimes du feu meurent intoxiquées pendant leur sommeil, et le feu peut avoir de multiples origines (même si l'on n'a pas de chauffage au bois, l'on ne fume pas, l'on n'allume pas de bougie, un incendie peut se déclarer).
Témoignages fort intéressants de pompiers, qui rappellent que l'on néglige souvent les risques.
Et les assurances n'ont rien à voir avec cela, détecteurs ou pas, elles doivent indemniser les biens qui ont brûlé.

Rappel également de la conduite à tenir en cas d'alarme : si l'on voit qu'il y a de la fumée hors de la pièce où l'on dort, il ne faut pas chercher à en sortir , mais se confiner (calfeutrer la porte), alerter les pompiers si on a un téléphone et se signaler à la fenêtre.
Cela, je dois dire que je l'ai appris, mon premier réflexe serait de chercher à sortir. Bon, il faut dire que j'ai une maison sur sous-sol surélevé, j'ai toujours la ressource de sauter par la fenêtre (2 m environ, au pire je me tordrais une cheville car j'arriverais dans un sol irrégulier).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par cervesia le Mar 27 Jan 2015 - 16:12

ça détecte les fumées mais le co2 ?
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Philomenne le Mar 27 Jan 2015 - 16:23

Non, le monoxyde de carbone (pas CO2, le CO2 on s'en fiche, il y en a naturellement plein dans l'atmosphère) ce n'est pas la même chose donc il faut un détecteur différent.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Mar 27 Jan 2015 - 16:26

Le CO2 ou le CO (monoxyde de carbone) ?

Le CO2, on en rejette quand on respire, et ce n'est pas dangereux, à ma connaissance.

Par contre il existe des détecteurs de monoxyde de carbone mais c'est différent des détecteurs de fumée.
L'article parlait d'un détecteur de fumées qui fait aussi détecteur de CO, mais ils déconseillent son achat, d'une part il est très cher, d'autre part les deux appareils doivent être installés différemment : proche de l'appareil de combustion susceptible d'émettre du CO pour le détecteur de CO, à distance des appareils de chauffage pour éviter des déclenchements intempestifs pour le détecteur de fumée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par flocondavoine le Mar 27 Jan 2015 - 17:05

franou a écrit:
Et les assurances n'ont rien à voir avec cela, détecteurs ou pas, elles doivent indemniser les biens qui ont brûlé.
J'ignore quels ont été les forces de lobbyings à l'origine du texte de loi, mais quoi qu'il en soit ça reste malgré tout une bonne chose pour les assurances : vu la rapidité de propagation d'un incendie, chaque minute de gagnée peut limiter l'étendue des dégâts (notamment la propagation aux locaux mitoyens) et donc des indemnisations. Et tant mieux.

flocondavoine

Date d'inscription : 12/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Mar 27 Jan 2015 - 17:46

flocondavoine a écrit:
franou a écrit:
Et les assurances n'ont rien à voir avec cela, détecteurs ou pas, elles doivent indemniser les biens qui ont brûlé.
J'ignore quels ont été les forces de lobbyings à l'origine du texte de loi, mais quoi qu'il en soit ça reste malgré tout une bonne chose pour les assurances : vu la rapidité de propagation d'un incendie, chaque minute de gagnée peut limiter l'étendue des dégâts (notamment la propagation aux locaux mitoyens) et donc des indemnisations. Et tant mieux.

Donc c'est une bonne chose pour nous, vu que c'est nous qui payons les assurances !

Personnellement, je trouve qu'en matière d'incendie, tout ce qui peut limiter les dégâts est valable : déjà pour sauver des vies, mais aussi pour le matériel : car il y a ce qui se remplace, et il y a les souvenirs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Mar 27 Jan 2015 - 23:45

franou a écrit:Par contre il existe des détecteurs de monoxyde de carbone mais c'est différent des détecteurs de fumée.
L'article parlait d'un détecteur de fumées qui fait aussi détecteur de CO, mais ils déconseillent son achat, d'une part il est très cher, d'autre part les deux appareils doivent être installés différemment : proche de l'appareil de combustion susceptible d'émettre du CO pour le détecteur de CO, à distance des appareils de chauffage pour éviter des déclenchements intempestifs pour le détecteur de fumée.  
Contre le monoxyde de carbone, il y a une méthode très simple.
Laissez les aérations naturelles prévues dans les maisons.
Souvent elles sont bouchées par les occupants car source de froid. Mais l'aération permet de ventiler et donc de dissiper le CO.
Il y a aussi l'entretien du matériel. Le CO est issu d'une mauvaise combustion, donc d'une flamme qui brûle mal.
Donc ramoner, entretenir les chaudières, ... permet de limiter le risque de CO.

Au lieu de vouloir détecter, il vaut mieux commencer par prévenir!

Cinderella83 a écrit:aux détecteurs de fumée ! Voir LA
Merci, c'est ce que je chercheais, mais je retrouvais plus.

franou a écrit:Sinon, ils sont franchement pour l'utilisation des détecteurs (dans la mesure où ils sont fiables) et rappellent que ça sauve des vies. Bien des victimes du feu meurent intoxiquées pendant leur sommeil, et le feu peut avoir de multiples origines (même si l'on n'a pas de chauffage au bois, l'on ne fume pas, l'on n'allume pas de bougie, un incendie peut se déclarer).
Témoignages fort intéressants de pompiers, qui rappellent que l'on néglige souvent les risques.
Et les assurances n'ont rien à voir avec cela, détecteurs ou pas, elles doivent indemniser les biens qui ont brûlé.
C'est ce que je disais auparavant : 25% des incendies sont d'origine électrique. (court jus, défaut d'un appareil, rupture de fil dans un mur, ...)
Donc difficile à prévoir!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Mer 28 Jan 2015 - 9:53

Tu as raison Gunday, mieux vaut prévenir que chercher à guérir.
J'ai un détecteur de fumée, que je n'ai d'ailleurs pas installé ne voulant pas me rompre le cou en essayant de grimper sur une chaise pour le fixer au mur.

Ensuite il ne me servirait à rien, car ma chambre se trouve à l'autre bout du couloir alors que le poêle est à l'entrée du même couloir ! donc s'il y avait quoi que ce soit je serais bloquée, et à 4 m du sol, impossible de passer par la fenêtre...

Et pour finir j'ai un odorat assez développé, Dieu merci, et la moindre odeur suspecte me réveille immédiatement, parfois elle venait des champs où un agriculteur brûlait un talus, et ceci au loin, c'est tout dire ! avant même que le détecteur se mette en marche j'aurais senti l'odeur de la fumée.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Yoh le Sam 31 Jan 2015 - 11:39

Je vais sans doute me faire un peut tirer les oreilles, mais je pense que c'est encore une magouille cette histoire. Non que cela ne serait pas, selon les cas, nécessaire. Mais c'est comme l'alcool test. Le rendre obligatoire est aussi idiot.
Je ne bois pas d'alccol et suis seule à conduire ma voiture. Donc inutile !
Il y a des logements, comme le cite Cinderella dans son cas, où le détecteur est inutile vu l'endroit opù se trouve le poêle.
Une incitation me semble plus judicieuse avec des campagnes de prévention des risques.

En tout cas, si le mien se déclenchait, je penserais davantage à l'arrêter au plus vite qu'à faire le nécessaire pour arrêter un feu ou sortir de la maison ! Je suis hypersensible à ce genre de tapage !

Autre point: selon les circonstances bien évidemment, ayez toujours un paquet de lessive à portée de main. Pratique pour éteindre un départ de feu.

Autre point encore: si vos vêtements prennent feu, roulez-vous par terre. Surtout ne courrez pas.

Enfin, pour compléter ce que nous dit Franou, on peut, si possible, mouiller les portes pour retarder le feu. S'il y a une fenêtre dans la salle de bain (pour se signaler et éventuellement évacuer), s'y réfugier peut-être intéressant vu qu'il y a de l'eau.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Sam 31 Jan 2015 - 17:29

Yoh a écrit:Autre point: selon les circonstances bien évidemment, ayez toujours un paquet de lessive à portée de main. Pratique pour éteindre un départ de feu.
Non, non et non.
Il ne faut surtout pas répondre ce genre d'idée.
Un feu s'éteind en fonction du type de feu.
Pour une feu issu du bois, rien de mieux que l'eau.
Pour une feu issu d'accélérateur (huile, essence,...) Là il faut étouffé, d'où la technique du linge mouillé, ou du sable (le sable est le plus efficace).
La lessive risque de provoquer l'effet inverse : si le feu ne s'étouffe pas, vous allez vous retrouver avec des produits chimiques agressif en plus dans l'atmosphère. Et quand on sais qu'un feu tue davantage par asphyxie que par brûlure, il vaut mieux éviter.

Yoh a écrit:S'il y a une fenêtre dans la salle de bain (pour se signaler et éventuellement évacuer), s'y réfugier peut-être intéressant vu qu'il y a de l'eau.
Bonne idée, mais tout dépend de la canalisation.
Un feu risque de faire sauter les canalisations, donc tout dépend de la façon dont l'eau passe dans la maison.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Cinderella83 le Sam 31 Jan 2015 - 17:33

Au cours de ma vie il m'est arrivé plusieurs fois d'éteindre un feu dans poêle à mazout avec de la lessive.
Mais un de mes fils étant officier de sapeur pompier je vais lui en parler et vous donnerai ses conseils de pro.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Sam 31 Jan 2015 - 19:48

De ce que je trouve la lessive est ininflammable, et joue le même rôle que le sable.
Perso, je préfère le sable, moins de risque de toxicité.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par flocondavoine le Sam 31 Jan 2015 - 20:50

Les incendies par an, en France (source : sdis 44 et data.gouv.fr) c'est environ :
100 000 interventions des sapeurs pompiers dans des habitations
800 décès, dont 1/3 d'enfants
70% des incendies ont lieu le jour, mais 70% des décès liés à des incendies de nuit
1/4 des incendies d'origine électrique
Le détecteur de fumées n'était pas obligatoire : résultat moins d'1% de taux d'équipement.


Je ne suis par exemple pas d'accord sur l'inutilité dans le cas de Cinderella, je m'explique :
Déjà il n'y a pas que le poêle qui peux provoquer un incendie dans son habitation.
Se fier 100% à son seul odorat lorsqu'on est endormi (cycles de sommeil, maladie, rhume, fatigue, médicaments, alcool etc) me parait être une garantie limitée.
Être réveillé par les fumées signifie d'une que la fumée est déjà dans la chambre, et de deux en avoir bouffé : bonjour la quantité de saloperies dans les fumées d'incendies, qui plus est dans les habitations modernes avec quantité de plastiques, résines etc ; il n'y a pas que la chaleur qui tue, la fumée aussi.
Quand bien même aucune issue de secours n'est disponible, être réveillé par un bip dans le couloir c'est la possibilité de gagner des minutes si la porte est fermée (ou en la fermant), éventuellement en calfeutrant les ouvertures de la dite porte (voir de l'arroser ?), mais surtout en prévenant les secours au plus tôt.
Bien que non recommandé c'est aussi l’éventuelle possibilité d'enfiler des vêtements (tant qu'à faire zéro synthétique) et chaussures, de rassembler ou jeter par la fenêtre au plus vite ce qu'on peux à proximité (porte-feuille avec papiers d'identités et moyens de paiement par exemple, carnet de téléphone ou téléphone portable, pochette assurance, souvenir précieux, papiers-sauvegardes informatiques notamment pour les gens à leur compte, bébé qui roupille etc).

Après obligation légale ou pas j'ai envie de dire qu'on s'en fout, à chacun de réfléchir à l’intérêt ou non de s'équiper pour l'équivalent de deux heures de smic et d'une pile tout les 5 ou 10 ans.


Très très loin d'être un adepte de la contrainte légale, ca me parait personnellement nettement plus efficient que l'honteuse obligation de test d'alcoolémie dans un véhicule (dont la portée est somme toute excessivement limitée étant donné qu'un décret de mars 2013 supprime la sanction en cas d'absence d’éthylotest à bord du véhicule).
Personnellement vu le rapport coût-intérêt que j'y vois, je m'étais décidé il y a quelques années à en acheter plusieurs (je suis smicard, enfin j'étais car j'ai progressé : maintenant c'est chômeur-intérimaire) et à les distribuer à quelques proches.

[edit] Modifs

flocondavoine

Date d'inscription : 12/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Lun 2 Fév 2015 - 12:05

flocondavoine a écrit:Je ne suis par exemple pas d'accord sur l'inutilité dans le cas de Cinderella, je m'explique :
Déjà il n'y a pas que le poêle qui peux provoquer un incendie dans son habitation.
Se fier 100% à son seul odorat lorsqu'on est endormi (cycles de sommeil, maladie, rhume, fatigue, médicaments, alcool etc) me parait être une garantie limitée.
Être réveillé par les fumées signifie d'une que la fumée est déjà dans la chambre, et de deux en avoir bouffé : bonjour la quantité de saloperies dans les fumées d'incendies, qui plus est dans les habitations modernes avec quantité de plastiques, résines etc ; il n'y a pas que la chaleur qui tue, la fumée aussi.[edit] Modifs

Tout à fait d'accord avec toi, sur cela notamment.

Et tout pareil, la comparaison avec l'éthylotest n'a pas lieu d'être : la quantité d'alcool que je bois, je la maîtrise, c'est une question d'information (et personnellement, je sens les effets très vite, donc je ne bois quasiment rien -1/2 verre de vin maxi - quand je dois prendre la voiture).
Par contre, l'incendie, je ne maîtrise rien. Je peux prendre toutes les précautions que je veux, faire entretenir mes appareils de chauffage et mon circuit électrique, on n'est jamais à l'abri d'un accident.

Ce qui me dérange plus, c'est que les détecteurs ne soient pas fiables. C'est même inadmissible, peu importe qu'ils soient obligatoires ou pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Lun 2 Fév 2015 - 22:15

franou a écrit:Ce qui me dérange plus, c'est que les détecteurs ne soient pas fiables. C'est même inadmissible, peu importe qu'ils soient obligatoires ou pas.
C'est également le point qui me gène le plus dans l'histoire.
Sinon, tout à fait d'accord également!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par gunday le Jeu 5 Fév 2015 - 21:59

Lu aujourd'hui dans 20' que chez nos voisins européens, l'équipement obligatoire a divisé par 2 le nombre de mort dans les incendies.
Donc plutôt intéressant!
La source

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Alphalaya le Dim 8 Fév 2015 - 16:14

Que se passe-t-il pour les fumeurs ?
Fumer chez soi (ou brûler de l'encens) peut-il déclencher ce détecteur ?

Alphalaya

Date d'inscription : 12/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Philomenne le Dim 8 Fév 2015 - 17:47

Non, ils sont loin d'être aussi sensibles et il faut une sacrée fumée pour les déclencher. Aucun risque.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 45
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 10:12

Alphalaya a écrit:Que se passe-t-il pour les fumeurs ?
Fumer chez soi (ou brûler de l'encens) peut-il déclencher ce détecteur ?

Le tout, je pense, est de ne pas fumer juste à côté du détecteur.

C'est aussi pour ça qu'il ne faut pas l'installer dans la cuisine, les fumées de cuisson risqueraient de le déclancher pour rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Yoh le Sam 14 Fév 2015 - 11:06

Je parlais de lessive, car on n'a rarement l'occasion d'avoir un bac à sable dans son séjour. Il s'agissait d'urgence.
De l'eau ? Si je balance de l'eau dans mon insert, je fais simplement tout péter ! Et je ne suis pas sûre de ne pas recevoir de projection de métal ou de vitre !
Je n'ai jamais eu à essayer, heureusement !
Mais quoi qu'il en soit, j'ai remarqué que, quand le feu est trop fort, je ne peux pas ouvrir la vitre car il y a une pression interne trop forte. Il faut que je ferme un peu (je dis bien un peu) le conduit pour calmer le feu avant de pouvoir ouvrir la porte.

Bien sûr, s'il y a le feu dans l'appartement, ce n'est pas avec de la lessive que je vais l'éteindre !
Les éthylotests ? Je ne bois pas du tout, donc pour moi c'est inutile et personne ne prend ma voiture.
Le feu dans la maison ? C'est sûr qu'il peut toujours se déclencher par plusieurs moyens...
Pourquoi alors ne pas obliger à avoir un extincteur ? Voir plusieurs (eau, électricité...) ? Tant qu'on y est ?

Et à côté de cela, il y a ... plus de 60 000 morts en France à cause du tabac, plus de 12 000 morts par suicide (ce qui peut rejoindre le feu d'ailleurs), ... Et cela ne semble pas gêner grand monde...
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques d'incendie, les détecteurs de fumée

Message par Invité le Sam 14 Fév 2015 - 14:21

Yoh a écrit:Et à côté de cela, il y a ... plus de 60 000 morts en France à cause du tabac, plus de 12 000 morts par suicide (ce qui peut rejoindre le feu d'ailleurs), ... Et cela ne semble pas gêner grand monde...

C'est clair que la lutte contre le tabagisme est une grande hypocrisie, d'un côté on augmente les taxes et les prix, on met des messages dissuasifs, mais de l'autre côté on laisse le lobby du tabagisme faire le nécessaire pour "recruter" de nouveaux fumeurs, au fur et à mesure que certains arrêtent ou meurent !

Le suicide, c'est plus compliqué, même s'il y aurait beaucoup à faire notamment du côté de la souffrance au travail !

Je suis bien d'accord qu'il y a des industriels qui profitent de cette mesure sur les détecteurs de fumée, mais pour une fois ça ne me semble pas non plus complètement inutile pour les utilisateurs.

A propos, j'ai vu que l'obligation était reportée pour les locataires (c'est le propriétaire qui doit l'installer), je crois qu'ils ont maintenant jusqu'en 2016 (il faudrait que je retrouve ma source).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum