vivre" à l'ancienne"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vivre" à l'ancienne"

Message par poppy le Dim 27 Sep 2015 - 19:44

Bonjour à tous,
voilà j'ai pour projet d'acheter une petite maison que j'ai repérée. Ladite maison est en état sommaire, pas d'électricité, pas de tout à l égout... moi ce qui m'intéresserait ce serait de faire le minimum de travaux de rénovation, d'installer un poêle à bois comme unique moyen de chauffer et de n'installer qu un tout petit panneau photovoltaique (je peux vivre sans aucun appareil ménager mais pas sans musique). Donc est ce que certains parmi vous vivent comme ça? Sans frigo, sans salle de bains, avec un poêle à bois comme unique moyen de chauffage? Que faire des eaux usees ? Merci de vos réponses

poppy

Date d'inscription : 04/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par Panthera Pardhus le Dim 27 Sep 2015 - 19:58

Pour la gestion de l'eau, le site de Muros: http://www.ec-eau-logis.info/
Et celui d'Eautarcie: http://www.eautarcie.org/index-fr.html
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par gunday le Lun 28 Sep 2015 - 15:30

Bonjour,
J'ai eu un projet similaire (acquisition d'une maison forestière isolé)
Mais mes conclusions étaient : trop isolé et trop cher, ce qui a coupé court au projet.
Pour votre habitation, pensez à court, moyen et long terme.
A court terme, l'absence de confort est vivable.
A moyen et long terme, c'est moins évident. Crying or Very sad

Je vous conseillerai de bien faire attention à la lumière.
Car en hiver, ça signifie des journées courtes, très courtes. (surtout si il fait nuageux)
Donc voire avec un panneau photovoltaïque (ou une éolienne), une batterie, un réseau 12V, et des LED pour illuminer.
Prendre uniquement des produits à piles ou à combustible, c'est pas forcément l'alternative pratique. Rolling Eyes

Ensuite, un autre gros point : l'isolation.
Selon la maison, soit isolation intérieur ou extérieur. (je privilégierai l'exterieur, mais elle est plus couteuse, donc pas toujours évident à faire)
Si vous avez une vieille maison, avec des murs très épais, en isolant par l'extérieur, les murs joueront le rôle de stockage de chaleur et vous le redistribueront petit à petit. (voir si c'est faisable en isolation paille)
Le différentiel de consommation même au bois, sera visible assez rapidement!
Pour le chauffage au poêle à bois, c'est ce que j'ai prévu dans ma nouvelle maison (mais en refaisant totalement l'isolation!)
En gros si vous êtes au Nord de la Loire, l'isolation vous évitera de brûler une forêt par an. Wink
(dans mon secteur à 50€ le stère, c'est un point à envisager sérieusement)

Pour la cuisson, prévoyez de l'annexe : comme un réchaud à gaz.
En été, pour faire des bocaux, vous aurez pas forcément envie de lancer le poêle et de réchauffer la maison.

Pour l'eau entrante, vous pouvez utiliser le système PLUVALOR (lien de Panthera), par contre en France, ce n'est pas de l'eau potable, donc si vous avez des enfants, prévoyez des bouteilles d'eau (juste en cas de contrôle).
Pour l'eau sortante, c'est moins évident.
Si vous êtes sur une zone où le tout à l'égout passe, il me semble qu'il est obligatoire de se raccorder.
Sinon, il vous faudra mettre en place un assainissement individuel, voir lien de Panthera, et votre SPANC local pour plus d'information. Attention aux contraintes : pas de rejet proche d'un puit, d'un ruisseau, d'une nappe, ...
Là c'est un sujet pas mal surveillé en zone rurale, car tout le monde devra se mettre aux normes!

Pour finir, avec la sdb, je vous en conseillerai quand même une.
Plusieurs raisons.

  • La valeur de la maison, si un jour vous revendez (avec sdb, c'est fonctionnel, sans, c'est tout à refaire).
  • L'utilité social, si un jour vous avez des gens de passage (amis, famille, voisin, ...)
  • Comme pour l'eau, la gestion des enfants, qui risque de vous êtes reproché si vous n'avez pas de pièce dédié à l'hygiène.
  • Niveau batiment, la limitation de l'emplacement de l'eau : généralement pour les pièces d'eau, les matériaux sont spécifiques, platre hydro, contreplaqué marine, etc et l'aération essentielle. D'où l'intérêt d'avoir une pièce dédié

Ceci dit, vous n'êtes pas obligé d'avoir une salle de bain de la taille d'une piste de danse.
Dans notre futur maison, la sdb fait presque 6m². Dedans sont relégués les wc, la pharmacie, l'hygiène en général (douche, dents, coupe, ...), les produits ménagers (j'aime pas les mettre dans la cuisine),..


Pour conclure, vivre à l'ancienne, c'est plus très pratiqué. Certains pratiques ont évolués, notamment, celle d'éviter le gaspillage, comme par exemple en évitant de chauffer l'extérieur.
Certains points sont également plus contrôlés tels que l'assainissement (alors qu'avant on pouvait rejeter n'importe quoi, n'importe où), où les enfants (ne pas avoir d'eau potable ni de sdb dans la maison n'est pas spécial bien vu et si ça remonte aux oreilles des instances de protection pourrait vous valoir des ennuis).
Conclusion bis : évitez d'idéaliser la vie à l'ancienne.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par Cinderella83 le Lun 28 Sep 2015 - 17:19

50€ le stère de bois ? Veinard ! Ici c'est 85€ le chêne et 75 le tout venant -pin majoritaire, hêtre etc... - en 50 cm !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par flocondavoine le Lun 28 Sep 2015 - 18:02

gunday a écrit:
Certains points sont également plus contrôlés tels que l'assainissement (alors qu'avant on pouvait rejeter n'importe quoi, n'importe où)
Clairement un point à prendre en compte quand on achètes de l'ancien.
Si de grandes campagnes de recensement ont eu lieu pour lister les installations d'assainissement qui ne sont plus aux normes actuelles et contraindre à la mise aux normes, un sacré paquet de biens n'y sont pas et on peux être certain que lorsqu'un acte de vente à lieu c'est une obligation légale qui va tomber. Ca chiffre en milliers d'euros.
Sur des biens de "faible valeur" ca représente vite un pourcentage conséquent à rajouter, et souvent imprévu ou mésestimé.

En tant que vendeur d'un bien, c'est important lors du compromis d'indiquer que toute mise au norme de l'assainissement concerne l'acheteur.


Je plussoie sur l'analyse court-moyen-long terme.
Je rajouterais aussi qu'au delà de la maison et de son terrain eux-même, je me rends compte avec les années que compte à mes yeux au moins autant l'environnement proche : voisins, infrastructures de transport, soins, commerces, emplois, associations etc. Quitte à rogner sur les critères de la maison de rêve...


Quand à la vie à l'ancienne c'était un mode de vie rude. Sans sacrifier au tout consommation, un minimum de confort pour durer dans le temps ca me parait pas illogique, quitter à aménager avec les années...

flocondavoine

Date d'inscription : 12/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par poppy le Lun 28 Sep 2015 - 20:21

Merci pour toutes ces précieuses informations. Gunday, je suis loin d'idéaliser la vie à l'ancienne, simplement je dispose d'un petit budget et je fais le tri entre ce qui me semble indispensable et ce qui me semble plus accessoire, j'ai grandi en Afrique du nord dans des conditions assez rustiques et je n'en garde que de bons souvenirs.

Encore merci à tous pour vos réponses.

poppy

Date d'inscription : 04/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par gunday le Lun 28 Sep 2015 - 23:04

Cinderella83 a écrit:50€ le stère de bois ? Veinard ! Ici c'est 85€ le chêne et 75 le tout venant -pin majoritaire, hêtre etc... - en 50 cm !
On est une région avec pas mal de bois et de petits propriétaires, ce qui tend à tirer les prix vers le bas.

flocondavoine a écrit:Clairement un point à prendre en compte quand on achètes de l'ancien.
Si de grandes campagnes de recensement ont eu lieu pour lister les installations d'assainissement qui ne sont plus aux normes actuelles et contraindre à la mise aux normes, un sacré paquet de biens n'y sont pas et on peux être certain que lorsqu'un acte de vente à lieu c'est une obligation légale qui va tomber. Ca chiffre en milliers d'euros.
Sur des biens de "faible valeur" ca représente vite un pourcentage conséquent à rajouter, et souvent imprévu ou mésestimé.

En tant que vendeur d'un bien, c'est important lors du compromis d'indiquer que toute mise au norme de l'assainissement concerne l'acheteur.
Je viens d'acheter de l'ancien, et c'est clairement dit.
Ensuite, la mairie et la SPANC mette la pression (car ils ont des obligations de leurs côté).
En sachant que les textes sot relativement récent (moins de 10 ans), et que l'ensemble du truc commence à se roder.
Donc essayer de passer au travers me semble risqué.
Au niveau de l'installation, les filtres plantés sont un des plus abordable (max 2.000€ si on fait soi-même).
C'est mon choix, mais pour le moment, l'intérieur est prioritaire, surtout avec l'hiver arrivant, il faut finaliser l'isolation rapidement. Rolling Eyes


poppy a écrit:Merci pour toutes ces précieuses informations.  Gunday,  je suis loin d'idéaliser la vie à l'ancienne, simplement je dispose d'un petit budget et je fais le tri entre ce qui me semble indispensable et ce qui me semble plus accessoire, j'ai grandi en Afrique du nord dans des conditions assez rustiques et je n'en garde que de bons souvenirs.
En budget mini, il y a de jolies biens par endroit.
La question est de savoir ce que vous souhaitez.
Si vous aller au fond de la Bourgogne,  dans le centre profond, ou dans le morvan, vous avez des biens sympa et pas cher. Par contre niveau activité pro, c'est peu fourni!
Par contre, si vous souhaitez le Sud ou la région parisienne, ce sera cher et petit !  Razz
Attention aussi, Entre l'Afrique du Nord et le Nord de la France, quelques légers principes de construction changent.
En France, le but est de protéger la maison contre l'eau, l'eau bouffe les poutres, les murs, et peux faire de gros dégâts, donc difficile de comparer avec un climat sec!
D'où l'intérêt de la salle de bain, qui permet de limiter l'eau à une pièce qu'on travaille spécifiquement (mur traité, matériaux spécifique, aération naturelle voir forcé, ...)

Plus concrètement, vous savez vers quoi vous voulez aller ?
En prix, localisation, taille du bien, du terrain, ...
Généralement, ce qui est conseillé est de faire une liste avec 3 colonnes :
  • Le vital, ce que veux absolument
  • L'important, ce qui influencera grandement la décision finale, mais restant négociable
  • Le bonus, ce qu'on aimerai en plus, mais dont on peux se passer.

Avec cette liste vous définiriez vos choix.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: vivre" à l'ancienne"

Message par Mochila le Mar 29 Sep 2015 - 12:46

Un blog qui t'aidera peut-être: https://vialavia.wordpress.com/
Toujours très positif et plein d'idées.
avatar
Mochila

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/02/2014

http://deuxpasdecote.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum